AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [TERMINE] Paperasse au placard! [prio Dragan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Révérie
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1856
Âge : 31
Date d'inscription : 13/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: [TERMINE] Paperasse au placard! [prio Dragan]   Ven 22 Mai 2009 - 19:00

L’automne dans sa robe de pourpre et de noisette, avait recouvert les contrées ou le feuillage avait vendu sa couleur fraiche pour cette plus chaude de la saison. Pourtant, si les couleurs elles, se parent d’un manteau de feu, l’air lui prend sa teinte peu a peu plus fraiche et dans la citée elfique, on délaisse déjà les robes les plus légères pour des accoutrements plus protecteur.

Alors que mon regard si pale et clair regarde les gens allez et venir sous le balcon de ma chambre, je frissonne, passant l’une de mes mains sur mes bras. Je n’ai pas froid, je me sens juste un peu fébrile ses dernières temps. Rien des grave, les maladies ne m’atteigne pas, mais je manque cruellement de sommeil… j’ai décidé de chercher le repos de la même façon que mon époux… ce qui ma fois n’as pas eu un grand succès que ma personne.

Je me tourne pour glisser dans ma chambre, passant devant la glace dans laquelle je peu voir le reflet de mes fils derrière moi. Lomion se tiens déjà debout, fier et droit comme un prince qu’il est. Ses cheveux d’un blanc argenté sont déjà à hauteur de ses épaules et attaché par un ruban de cuir dans son dos. Il a perdu une partie de son visage poupin et comme les drows dont je lui ai offert un peu de sang, son visage se durcis déjà d’une façon pourtant charmante. Son regard d’un étrange mélange de bleu et d’or liquide, se posa sur moi et il marcha de manière maladroite et pourtant gracile.

Valamel lui, tel un reflet du premier, se tourna, mettant en valeur son visage quelque peu plus doux et pourtant similaire. Les mêmes yeux me fixaient alors que je m’accroupissais, tendant les bras pour que mes fils viennent s’y blottir. L’un marchant l’autre a quatre patte jusqu’as ce qu’il soit près de moi et se redresse en prenant appuis sur mon genoux et sur ma main tendu qui l’enveloppa aussi tôt, d’un geste protecteur.

Des jumeaux…. Agée physiquement d’un an et a partir de maintenant, leur croissance serait a présente d’une lenteur étrange pour les humains, mais bel et bien courante chez ceux de notre peuple… enfin, si les hybrides tel qu’eux et moi ne pourrons jamais dire appartenir a une race bien définie… malgré mon appartenance et mon attachement au peuple elfique. Pourtant, ma haine viscérale envers les drow semble ne plus préoccuper une seule partie de mon esprit… la colère, le combat… toute ses envies me quitte et peu a peu ne me reste que l’amour inconditionnel que j’ai pour mon époux et mes fils.

Le reflet du miroir, une nouvelle fois visible m’arracha une grimace… en plus de ma peau naturellement blafarde et livide, d’épaisses cernes c’étaient marquées sous mon regard. Mes doigts glissaient sur ma peau et je lâchai un soupir, résignée a la présence de ses marques jusqu’as ce que la méditation me soit un jour accessible… ce dont je commençais singulièrement a douter. Mon sang drow pouvait très bien ne pas me permettre se tour de force qui me permettrait d’être aussi parfait que mon homme au moment de son éveil.

Portant Valamel, donnant la main a Lomion, je me permettais d’aller les déposer dans leurs la chambre qui était la mienne mais servait plus a leur vie qu’as la mienne. La gouvernante s’approcha de moi et pris mon fils dans ses bras pour prendre la relève sur moi. Un sourire fatigué marqua mon visage alors que je me détournais, non pas sans avoir murmuré une douceur a mes fils et avoir déposé sur chacun de leurs front un baiser.

Je sortais alors de la chambre, faisant fit des regards sur ma robe du jour. Un travail d’orfèvre… une magnificence faite aux couleurs de l’automne par un elfe sans doute fou. Le tailleur avait fait la robe de manière à offrir à ma poitrine un port royal et agréable, dénudé sans outrance et pourtant bel et bien mise en valeur. Ma robe était ouverte sur le devant, dévoilant mes jambes d’une longueur et d’une finesse sensuel et aguicheuse que la maternité n’avait en rien entamé. Toute fois mes traits avaient perdu un peu de leurs jeunesses et de leurs candeurs. J’avais des traits un peu plus femme, un peu moi enfant sans avoir tout de même perdu cette aspect poupins qui déclenchait des regards réprobateur quand j’étais au bras de mon époux.

En parlant de lui, Dragan était sans doute en train de finir de remplir quelques documents à l’importance plus ou moins grande… sauf pour moi. Moi je préférais l’empêché de les signer bien sur… et je me fis un devoir de me rendre dans son bureau. Et j’entra, sans frapper, sans me faire annoncer, discrète comme une souris alors que je m’approchais, me penchait et captura ses lèvres sous un tressaut a peine perceptible.

« Alors amour…. le royaume se porte toujours aussi bien ? ou vais-je devoir faire preuve de quelques acte d’autorité ? »

Un petit rire espiègle mais emplit de fatigue, m’échappa avant de se transformer en un bâillement aigue et chantant.
Revenir en haut Aller en bas
Dragan
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3120
Âge : 33
Date d'inscription : 11/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: [TERMINE] Paperasse au placard! [prio Dragan]   Sam 23 Mai 2009 - 12:12

Si Révérie passait beaucoup de son temps avec les jumeaux, moi, en revanche, je le passais surtout le nez dans les papiers, à tenter de gérer au mieux le royaume en secondant Rima au mieux de mes capacités. Alors bien sûr, je faisais des pieds et des mains pour être avec ma famille. Je ne me souvenais que trop avoir failli les perdre, emmuré dans ma douleur, impénétrable à toute tentative de réconfort et d'amour. J'avais chassé Rév et les enfants de ma vie, inconsciemment, réagissant trop mal à la mort de ceux qui avaient accompagné ma vie pendant près d'une centaine d'années. Nous autres, elfes, avons du mal à surmonter la peine, à évoluer et passer à autre chose. La perte d'un être cher peut nous faire dépérir... Bien souvent, Révérie m'a affirmé mourir si je disparaissais, alor qu'elle me pense capable de surmonter sa mort.

Je sais qu'elle a tort.

Je ne serais pas capable de continuer à vivre si elle désertait ma vie. Je ne me pense pas assez fort pour m'occuper des enfants, les élever, avec un coeur totalement mort. Je suis un elfe après tout. Un elfe assez atypique, je le reconnais. Je suis fasciné par Révérie, par ses courbes trop voluptueuses. Pour tout autre que moi, elle est trop grosse, trop étrange. Sa poitrine est trop prononcées, ses hanches également. Sa peau est trop pâle, son physique trop sulfureux. Elle inspire le dégout, la méfiance.

Et pourtant, jamais je n'ai été dégouté. Dés notre première rencontre, au bord du lac, j'ai été captivé par sa ilhouette nue que tout autre que moi aurait du trouver affreuse. Je ne m'explique pas cette attirance. Il n'y a rien à expliquer. Son physique me plait, ce qu'elle dégage m'envoute. Je sais qu'objectivement, elle n'est pas mon type, comme je ne suis pas le sien. Je ne suis pas aussi musclé qu'un humain ou un drow, moins puissant, et pourtant, cela ne compte pas.

Je lève les yeux et je vois à travers la fenêtre les feuilles qui roussissent doucement. L'automne est là. Le temps passe si vite... Bientôt un an que je suis père, et bientôt deux ans que Révérie est entrée dans ma vie. Deux ans de bonheur et je compte bien faire en sorte que les milles prochains le soient aussi.

Je replonge dans mes papiers, jusqu'à ce qu'une paire de lèvres soyeuses viennent m'arracher à mon labeur et qu'une voix veloutée ne vienne me distraire.

- "Quelque acte d'autorité? C'est à dire?"

Je relève les yeux vers elle et repousse ma chaise, avant d'emprisonner sa taille et de la faire asseoir sur moi, fronçant les sourcils devant sa mine qu'on pourrait qualifier d'épouvantable. Je pousse un soupir légèrement exaspéré alors que je reprends :

- "Tu es vraiment une damnée tête de mule. Tu ferais mieux de dormir au lieu d'essayer de m'imiter. Je ne vois pas pourquoi tu t'es mise cette idée en tête, cela me convenait très bien de te voir dormir plusieurs heures d'un sommeil paisible. Tu es en train de te fatiguer pour rien."

Quelle idée aussi de vouloir apprendre à méditer. Elle n'est pas tout à fait elfe et les drows ne méditent pas. Eh bien voilà, elle ne peut pas non plus, affaire classée, on abandonne et on retourne aux nuits de 8h minimum pour être pimpante toute la journée. Là, non seulement, elle se réveille fatiguée, mais elle a mauvaise mine toute la journée, chose qui n'était pas avant qu'elle se mette à vouloir faire comme les elfes.
Revenir en haut Aller en bas
Révérie
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1856
Âge : 31
Date d'inscription : 13/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [TERMINE] Paperasse au placard! [prio Dragan]   Sam 23 Mai 2009 - 16:04

Ses bras entoure ma taille et me voila dans ses bras, prisonnière et consentante de mon geôlier éternel.

« Quel genre d’acte ? Hum… veux-tu donc tant voir ta femme dans toute sa supériorité ? »

Un gloussement cristallin glissa de mes lèvres comme le chant de l’eau courant dans son lit. J’étais sur ses genoux et pourtant, en un geste souple je me contorsionnais pour le regarder droit dans ses yeux d’une couleur enivrante et glisser mes jambes autour de sa taille. Bien sur, ma robe n’était pas prévue pour se genre d’acrobatie et la voila retroussé sur mes cuisses mais peu m’importe.

Comme je m’en doutais, il me sermonne sur ma tentative laborieuse de méditation. De presque sommeil comme il le nomme. De mon coté sa ressemble plutôt a un échec total, mais j’aime a espérer être plus elfe que drow, alors je persiste encore et encore. Ma mine le prouve et un pauvre sourire s’étire sur ma bouche charnue eux lèvres couleur sanguine. Je m’applique donc a répondre de manière a adoucir son humeur et a ne pas avoir le moindre conflit a subir, je ne suis pas en état d’être aussi mordante qu’as mon habitude.

« Obtus, mais ne m’as-tu pas épousé pour cela ? Ne t’en fais pas Dragan, j’y arriverais… je, ne suis-je pas l’une des vôtres ? »

Une recherche d’appartenance, sans doute en rapport avec nos enfants, j’avais besoin de savoir ou était ma place et non pas rester ainsi, à demi posée entre deux monde contraire et ennemie.

« Ho Dragan, tu aurais du voir ça ! Lomion et Valamel ont des yeux de plus en plus extraordinaires. L’or de leurs yeux prend de plus en plus d’ampleur et maintenant j’ai du mal à les regarder sans fondre. Ho Dragan… comme j’aime nos fils… comme je t’aime toi. »

Un regard d’adoratrice face a son dieux… voila ce qu’hurlais mon regard alors que je soupirais d’un bonheur étrange. Ma nouvelle religion depuis peu. Je n’arrivai pas à renier Othar et lui-même ne me reniai pas, mais j’avais ralentit mes exercice depuis une semaine, la fatigue devais aider a cela je pense. Car de mémoire, jamais je n’aurais ainsi relâché mon entrainement pour quoi que se soit… ou qui que se soit. Pourtant ma vie change, mon corps à porter deux enfants et je me sens totalement femme… sans pour autant n’être plus guerrière. Étrange sensation que je masque fort bien.

« Nos fils sont presque aussi beaux que leurs père… »

Murmurai-je avant d’ajouter.

« Amour… j’ai… décidée d’une chose. Mais j’hésite encore… »

Mettre sa curiosité a vif est un jeu d’enfant…
Revenir en haut Aller en bas
Dragan
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3120
Âge : 33
Date d'inscription : 11/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: [TERMINE] Paperasse au placard! [prio Dragan]   Sam 23 Mai 2009 - 16:53

Un fin sourire ourla mes lèvres à sa réponse et je relevais le défi :

- "Hum, oui, je demande à voir."

Je l'invitais à s'asseoir sur moi et souplement, la maudite se contorsionna pour venir me faire face et dévoiler ses cuisses à mon regard, regard, qui évidemment, ne se détourna pas du charmant spectacle. Ma main à la couleur foncée vint se poser sur la cuisse blafarde, alors que l'émotion s'emparait de moi, intacte, comme au premier jour. Il lui suffisait d'un rien pour réveiller mon désir et elle le savait. Et elle en jouait, je dirais même.

Je relevais les yeux vers elle, tentant de masquer mon trouble pour qu'elle ne le décèle pas et ne s'en amuse pas, mais je gageais que c'était peine perdue et qu'une sourire ironique ne manquerait pas de surgir quand elle s'appercevrait de mon émoi. Cependant, je n'en avais pas réellement honte. Après tout, cela ne prouvait qu'une chose : j'étais toujours aussi fou d'elle et réactif et toujours aussi amoureux. Encourageant, non?

Cependant, je ne peux m'empêcher de lui reprocher sa folie de vouloir méditer alors qu'il me semble évident qu'elle ne peut pas. Pourtant, sa question concernant son appartenance me touche et je comprends qu'elle fasse cela pour se rapprocher de nous.

- "Tu l'es et tu n'as pas besoin de chercher à le prouver... Rév, peut importe que tu saches méditer ou pas, tu es elfes dans ton coeur, il n'y a que cela qui compte."

Je souris alors qu'elle s'extasiait sur nos fils, sur la couleur si particulière de leurs yeux. Une couleur unique et magnifique, qui allait faire tourner bien des têtes plus tard, de cela j'étais certain. Les enfants grandissaient rapidement, mais maintenant, ils allaient croitre plus lentement. Lomion marchait déjà, Lomion, comme toujours, était un peu à la traine, mais je ne me faisais pas de soucis le concernant.

Je me mis à rire quand elle continua en les disant presqu'auxxi beaux que moi. Faux, ils l'étaient plus, selon moi!

- "Je dirais même plus beaux... Je ferais pâle figure à côté d'eux quand ils seront grands... Là, ils sont déjà magnifiques."

Elle attira alors toute mon attention en me disant qu'elle avait pris une décision, mais en s'arrêtant là, prenant un malin plaisir à m'appâter. Soit. Je répondis, espiègle :

- "Tu as décidé d'endosser ton rôle de princesse en respectant le protocole?"

Je me doutais bien que ce n'était pas ça et reprit sérieusement :

- "Non? Alors je donne ma langue au chat."
Revenir en haut Aller en bas
Révérie
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1856
Âge : 31
Date d'inscription : 13/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [TERMINE] Paperasse au placard! [prio Dragan]   Lun 25 Mai 2009 - 21:08

Il me rassure sur mon appartenance et je lui rends un de ses pauvres sourires à vous fendre l’âme. Il sait que jamais je ne serais parfaitement elfe, malgré toutes mes folies ou mes envies. Mais j’écarte mes songes lugubres, préférant tourner toute mon attention sur l’homme de ma vie. Celui qui su faire la différence de lumière et de ténèbres qui flotte en moi. Lui a toujours su faire ressortir le plus beau de mon âme et le plus grand de nos trésors sont nos fils. N’y a-t-il pas plus belles créations que la vie ? Non… aucune, même pour moi.

« Hum… pour moi tu seras toujours le plus beau. Mais il est vrai que nous devrons tenir les jeunes femmes loin de nos fils… nul envie de les voir se retrouver marier par un accident délicat… comme leur père. »

Ma langue glisse entre mes lèvres carmin et un sourire rieur s’installe sur ses dernières alors que je pose mes mains contre la nuque de mon époux. C’est le moment et je lance une phrase pour attirer toute son attention et bien sur cela ne manque pas.

« QUOI ?! Non, ce n’est point cela amour… »

Faussement indignée, je soupirais, haussant les épaules avant de remarquer quelque chose qui fit s’arquer mon sourcil.

« Mélindo ! N’as-tu donc point honte !... Tu n’es pas tenable. »

Un soupire plus tard, je plongeait mon regard prédateur dans le sien et souriais.

« Moi qui m’apprêtait à t’annoncer une grande nouvelle… »

Je me mordille alors la lèvre inférieure, visiblement intimidé par ma révélation.

« Je… renonce à mes devoirs monacale sans pour autant renier mon dieu. Je… vais juste prendre un repos d’une durée indéterminé pour prendre soin de nos enfants et de toi. Mais en échange… j’aimerai quelque chose. »

Mon cœur battait a tout rompre dans ma poitrine alors que les mots avait une difficulté incroyable a s’échapper.
Revenir en haut Aller en bas
Dragan
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3120
Âge : 33
Date d'inscription : 11/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: [TERMINE] Paperasse au placard! [prio Dragan]   Mar 26 Mai 2009 - 9:46

Son sourire me fait presque perdre ma belle humeur. Je connais ses peurs, ses doutes, son angoisse de ne pas trouver sa place, de ne pas savoir qui elle est. Je les connais, sans réellement les comprendre. Pour moi, sa place est avec moi, à mes côtés, c'est ma femme, la mère de mes enfants, une place légitime et qui fait d'elle une elfe à part entière. Mais cela ne semble pas suffir et je suis démuni face à cette détresse.

Alors je ne relève pas et Révérie ne s'attarde pas là dessus, préférant parler de nos fils et me rappeler que je suis le plus bel homme qu'elle ai jamais vu et que mes fils me ressemblent. Sa réponse me fait sourire, alors que je tente de modérer ses propos à mon endroit.

- "Mais je doute qu'ils tombent sur une fille comme toi qui leur fera perdre la tête et toute leur retenue elfique! Rév, on ne croise pas une femme comme toi tous les jours! Mais je leur souhaite pourtant de trouver l'exception, quitte à faire des bêtises."

Révérie passe ses mains derrière mon cou, rieuse, et je ne manque pas de la taquiner alors qu'elle aiguise ma curiosité. Elle prend un air faussement outré, alors que je lui renvoie l'image même de l'innocence, avant de lui demander réellement ce qu'elle envisage. Elle ne répond pas tout de suite, ne manquant pas de remarquer dans quel état elle me met. Je lui offre un grand sourire et susurre :

- "Honte d'être fou de toi? Non, désolé... Cela te gène?"

Et enfin, elle finit par m'annoncer qu'elle renonce à son entraingement guerrier et la voie moncale pour jouer son rôle d'épouse et de mère plus librement. Je hausse un sourcil surpris devant cette révélation.

- "Pourquoi maintenant?"

Je lui ai déjà fais comprendre que je me sens diminué à chaque fois qu'elle parle de nous protéger en me rappelant combien elle est forte au corps à corps et même combien elle peut me battre facilement. C'est un état que je supporte assez difficilement, malgré tous mes efforts.

- "Tu fais dans le chantage maintenant?"

Mon sourire est espiègle, mais je la regarde le plus sérieusement du monde. J'attends la suite et finalement, je l'encourage à poursuivre :

- "Que veux-tu?"
Revenir en haut Aller en bas
Révérie
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1856
Âge : 31
Date d'inscription : 13/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [TERMINE] Paperasse au placard! [prio Dragan]   Jeu 28 Mai 2009 - 8:56

«Gênée ? Non, pas du tout. Au moins j’ai la certitude que tu me désir encore et toujours, même après deux années de vie partagée. C’est bon signe pour els siècles à venir en ta compagnie je crois bien. »

Petit sourire espiègle et je lui expose ma décision de réduire fortement mes devoirs monacal. Voir même de renoncer a mon statue de gardienne de l’art et de la maitrise du combat a mains nue. Cela ne veut pas dire que je ne m’entretiendrais pas. Loin de la même, mais j’ai décidé de tenter de perdre un peu de cette musculature nerveuse qui joue sous ma peau au moindre effort. Une fois encore, l’avis extérieur me l’as fait remarquer… ce n’est pas très féminin.

Mais ce qui a diriger ma décision, c’est le coté désagréable de Dragan qui souhaiterais être l’homme de la famille… le protecteur, celui derrière qui je me cache. Ce concept pour moi est étrange, je ne sais même pas combien de temps je tiendrais et si cela aura une influence sur mon corps, puisqu’il est naturellement musclé de manière sèche, l’influence drows y est pour beaucoup.

« Pourquoi maintenant ? Tu pose la question à l’ envers amour. Pourquoi ne l’ai-je pas fais avant serais plus juste. Quoi qu’il en soit, ta façon de me voir me plait, ta façon de me regarder avec cette impréssion jalouse ou réprobatrice quand j’ose prononcer le mot de ‘’protection’’ me déplait. Et puis, j’aurais d’avantage de temps pour les enfants… bien que je tienne a leur inculté les bases le plus tôt possible, mais ils sont encore trop jeune, d’ici la je ne serais peu être plus bonne a grand-chose.»


Un rire mutin et cristallin s’éleva a la répluique de Dragan, alors que je posais ma main sur la joue de ce dernier.

« Ne suis pas une magnifique cantatrice ? Il serait temps que tu te mettes toi aussi au chant mon amour voyons. »

Oui, maitresse chanteuse serait parfaitement appropriée.

« Je veux que tu t’entraine d’avantage… si je dois écarter mes dont combatif, je veux que tu sois parfaitement capable de veiller sur moi et les enfants. Un entrainement journalier, avec l’un de tes maitres d’arme. C’est la tout ce que je demande, puisque mon autre idée sera désapprouvé par tout le monde ici… et surtout toi. »


Je soupire, gardant secret mon idée première alors que je m’écarte de lui, amusée, pour venir poser mes reins sur le bureau, offrant une vue splendide sur mes jambes.

« C’est à prendre ou à laisser. »

Un tel entrainement aura forcément des conséquence sur le physique de l’elfe a la peau doré… Et même moi je n’ose pas me poser la question si cela le fera devenir différent. Pourtant je ne m’en inquiète pas, ce n’est pas sont corps que j’aime avec une adoration presque religieuse. C’est son âme et son esprit qui on sur trouver le chemin de mon cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Dragan
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3120
Âge : 33
Date d'inscription : 11/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: [TERMINE] Paperasse au placard! [prio Dragan]   Jeu 28 Mai 2009 - 16:11

- "Tu en doutais?"

Oh non, impossible de douter de mon désir pour elle, intact. Pourtant, les elfes ne sont pas très démonstratifs, mais elle... Elle, elle fait de moi le plus vil des drows, aussi incapable de se tenir qu'eux et aussi englué dans la luxure. Oui, elle fait sans doute ressortir mon côté le moins glorieux de ce fait, mais je n'en vois pas le mal et n'en concois nulle honte.

C'est alors qu'elle m'annonce qu'elle renonce à son culte, voire même à ses devoirs de gardienne du savoir, pour se consacrer plus entièreme,nt à sa famille. Ma surprise est évidente et le pourquoi fuse. Je me sens légèrement honteux quand elle réplique que c'est en partie ma faute, car je lui rappelle trop souvent ma frustration alors qu'elle me rappelle qu'elle nous protège.

Mais elle demande une contrepartie et je la taquine sur ce chantage. Evidemment, elle me fait remarquer qu'elle chante divinement bien avant de m'inciter à faire de même.

- "Oh non, je ne chante pas, je laisse ça à ma soeur."

Non pas que ma voix soit déplaisante, les elfes avaient naturellement une voix très mélodieuse, mais je n'aimais pas ça, tout simplement. Et j'étais ridicule face à Rév et Laurelin, de toutes façons. C'est là qu'elle m'annonça la contrepartie : un entrainement intensif, plusieurs heures par jour, pour être capable de la protéger comme il se doit, comme e le souhaite. Je me renfrogne légèrement alors qu'elle sous entend que là, je n'en suis pas capable. C'est toute une organisation à revoir... Aménager mon emploi du temps pour cela. Sans compter que mon corps va sans doute changer et je ne me vois pas arborer la musculature de Rima. Mais que ne ferais-je pas pour elle? Je soupirais alors et hochais la tête :

- "D'accord. J'accepte. Mais même sans contrepartie, j'aurais accepté..."

Mon regard se pose sur ses jambes splendides et j'avale péniblement ma salive, avant de demander, curieux :

- "Quelle était ton autre idée, celle que tu es sure que je vais refuser?"
Revenir en haut Aller en bas
Révérie
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1856
Âge : 31
Date d'inscription : 13/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [TERMINE] Paperasse au placard! [prio Dragan]   Jeu 28 Mai 2009 - 16:55

« J’avais du mal à t’imaginer accepter de t’entrainer et faire de toi un guerrier… »

Je me mordille la lèvre inférieur, loin de lui, mes jambes offerte a sa vue et a ses caresses. Il admire et déglutit avec une difficulté qui ne m’échappe pas et un sourire malicieux étire mes lèvres alors que je dépose le bout de ma chaussure brodé d’argent sur son épaule.

« Tu es Trop curieux Dragan, tu sais que c’est ce qui t’as perdu avec moi et pourtant tu persiste. »


Je déplace ma jambe, la déposant à nouveau sur l’accoudoir de son fauteuil.

« Mon autre idée ne vas vraiment pas te plaire… »

Je soupire alors avant d’avouer en rougissant.

« J’ai pensée à ne plus prendre les plantes que l’on m’as donnée après la naissances des garçons. »


Je glousse alors doucement avant d’ajouter.

« Nous avons eu de la chance, il serait vraiment improbable que cela se reproduise si vite… les femmes elfes mettent des années, voir des siècles entre chaque. Mais j’aime a penser que cette possibilité me serais rendu… c’est stupide je sais mais… je me sens mal a l’aise de cette chimie qui m’interdit de voir pour le moment mon ventre se parer a nouveau d’une vie. »

Je soupire et ajoute.

« Mais c’est une stupidité sans nom et je préfère attendre une centaine d’année avant de redonner la vie. Et puis, ça m’apporte quelques avantages… comme celui de ne pas avoir a me priver de tes bras.»


C’est fou ce que ma voix pouvait paraître persuadée de mes dires. A vrai dire, j’étais encore trop partagée pour vraiment savoir ce que je voulais.
Revenir en haut Aller en bas
Dragan
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3120
Âge : 33
Date d'inscription : 11/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: [TERMINE] Paperasse au placard! [prio Dragan]   Jeu 28 Mai 2009 - 17:28

Je soupire, un peu agacé alors qu'elle reprend la parole et répond un peu sèchement :

- "Je te rappelle que je suis guerrier à la base, simplement, je n'ai pas encore trouvé le moyen de concilier tout ce que j'ai à faire et tout ce que je suis en une malheureuse journée."

Je ne pouvais pas courir la campagne avec ma louve comme avant, gérer Ardamir, assurer l'intérim quand Rima n'était pas disponible, le conseiller, m'occuper de ma famille... Je ne pouvais pas faire tout cela à la fois, je n'étais pas doué du don d'ubiquité et il avait bien fallu que je fasse des sacrifices. L'entrainement guerrier en était un, au profit de la diplomatie et de la gestion.

Mon regard caresse les jambes de Révérie, offertes à ma vue et voilà qu'elle pose son pied contre mon épaule. Oh par les dieux, si quelqu'un entrait...

- "Me suis-je vraiment perdu?"

Ma main se pose sur la cheville de ma ravissante, sublime même épouse et caresse lentement sa peau satinée. Caresse qui s'arrête net sitôt qu'elle me fait part de son autre idée. Pour le coup, tout désir est évanoui alors qu'une ombre passe sur mon visage. Arrêter les plantes et risquer de retomber enceinte alors que j'ai failli la perdre? Non, je ne suis pas prêt à prendre de nouveau ce risque.

- "Et que deviendront les jumeaux si tu meurs cette fois?"

Ma voix était douce, mais l'angoisse réelle. Non, je ne pouvais pas risquer de la perdre de nouveau, si vite. Elle aurait le temps de refaire d'autres enfants et qsuand bien même cela nous était finalement refusé, nous aurions toujours nos petites merveilles.

- "Rév, c'est un risque que je ne suis pas prêt à prendre... Maintenant, si tu ne veux plus rien prendre, il y a toujours une solution pour éviter que tu tombes enceinte... Mais je doute de pouvoir m'y résoudre et toi aussi."

L'abstinence... Mais c'était long des années, des décennies, d'abstinence et c'était impossible en vivant avec Rév.

- "Non, ce n'est pas stupide, mais... dangereux pour le moment. Avec la chance que nous avons, tu pourrais bien retomber enceinte aussi vite que la première fois. Et ton corps ne supportera pas un autre accouchement, si rapproché."

Je repoussais alors sa jambe et me levais, venant enlacer Révérie et enfouir mon visage dans son cou.

- "Je ne veux pas te perdre Rév, surtout pas ainsi, je ne me pardonnerais jamais d'avoir été cause de ta mort alors que tu donnes la vie."
Revenir en haut Aller en bas
Révérie
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1856
Âge : 31
Date d'inscription : 13/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [TERMINE] Paperasse au placard! [prio Dragan]   Jeu 28 Mai 2009 - 18:30

Cette fois c’est à moi de prendre la mouche sous les propos qu’il me lance. Fragile demoiselle qui pourrait mourir a tout moment, enfin c’est ce dont j’ai l’impression en l’écoutant. Il a beau souffrir de cette terreur de me perdre, frayeur absurde pour moi alors qu’il m’étreint et que je me sers dans ses bras, pourtant une certaine colère remonte. Ma voix s’élève un peu alors que mes sourcils se fronce légèrement.

« A t’écouter je suis d’une faiblesse maladive ! J’ai mit deux fils au monde, et aucune femme ni humaine ni elfe, ne s’en serait tirée avec autant de facilitée. Ce n’est pas pour ma vie que j’accepte de condamner mon corps… mais par amour pour toi et pour ne pas t’imposer la présence de nouveaux soucis et tracas… mais surement pas pour ma vie. »


Je me mort alors la lèvre inférieur.

« C’est donc ce qui te plairait Dragan ? Que je n’enfante plus pour que tu n’ai plus à craindre pour ma vie ? Mais et si j’en ressens le besoin ? Me refuseras-tu encore cette envie ? »

Puis un soupire plus tard, je m’apaise.

« Puis ne répond pas, finalement ça n’as pas d’importance pour le moment… je veux juste toi et toi seul. »


Je changeais alors de sujet, me tournant un peu pour regarder la porte.

« J’entends des bruits de pas… qui crois tu que cela peux être ? Un serviteur ou quelqu’un pour toi ? »


Par jeu je glissai mes bras autour de son cou et l’embrassa avec une passion bien connue de nos étreinte.
Revenir en haut Aller en bas
Dragan
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3120
Âge : 33
Date d'inscription : 11/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: [TERMINE] Paperasse au placard! [prio Dragan]   Jeu 28 Mai 2009 - 18:55

Impatient et agacé qu'elle ne me comprenne pas, je me recule légèrement et la regarde, sévère.

- "Tu ne comprends donc pas que tu ne t'en es sortie que par miracle? Arrête de te penser plus forte que tu ne l'es! Une nouvelle grossesse et un nouvel accouchement auraient raison de toi cette fois! Ne peux-tu pas comprendre que ta vie m'importe plus que tout autre chose, quand bien même toi, tu n'en as cure? Je ne vais pas revenir sur cette discussion que nous avons eu des dizaines de fois, mais ton obstination se transforme en bêtise Rév. J'ai besoin de toi, vivante."

Oui, nous avions eu cette conversation des dizaines de fois pour finalement n'aboutir à rien. Dans son égoïsme, elle ne comrpenait pas que sa perte me tuerait aussi surement que l'inverse. Elle ne pouvait pas ignorer cela, elle ne pouvait pas dire que sa vie lui importait peu, puisque cela entrainerait ma chute. Je lui avais pourtant expliqué...

- "Je ne doute pas de ta force, je connais tes réserves et ta puissance de combat... Mais il est certains combats où la volonté et l'entrainement n'ont pas à intervenir. Ne mésestime pas de tes forces Rév, ai au moins la sagesse de connaitre tes limites."

Et de prendre mon avis, mes sentiments, en compte.

- "Je ne te refuse rien. Fais comme tu le sens. Arrête de prendre ces herbes si cela te chante, tombe enceinte. Après tout, une fois morte, mon chagrin ne te touchera pas n'est-ce pas?"

J'en devenais sarcastique alors qu'elle me défiait et me donnait l'impression d'être un tyran sans coeur. Je détestais cela. Elle n'avait pas voulu la réponse, mais je ne pouvais pas la laisser dire cela sans répliquer à mon tour. Je soupirais et m'apaisais aussi alors qu'elle faisait des efforts louables pour changer de sujet.

- "Nous avons le temps Rév, au lieu de tenter de méditer, apprends la patience, ça te sera plus utile."

Et c'était tout aussi important pour être elfe. Un bruit se fit alors entendre, et joueuse, Rév en profita pour se pendre à mon cou et m'embrasser avec fougue, s'amusant sans doute de pouvoir se faire voir par quelqu'un et le choquer.

- "J'espère quelqu'un qui va passer son chemin, je suis occupé."
Revenir en haut Aller en bas
Révérie
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1856
Âge : 31
Date d'inscription : 13/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [TERMINE] Paperasse au placard! [prio Dragan]   Ven 29 Mai 2009 - 18:41

La patience… Le mot m’était connu, pour certains sujets j’étais vraiment douée pour ça. Avec nos fils, avec Dragan et aussi en se consistait à me tenir le plus correctement possible. Mais j’avais du mal sur d’autres sujets, mes aspects les plus enfantins reprenant le dessus et étant à la limite du trépignement de pied. Pourtant, je reconnaissais qu’il n’avait finalement pas tord, pas a haute voix bien sur, j’avais encore trop de fierté en moi pour avouer mes tords sur le sujet.

« Oui, tout notre temps. »

Ma défaite est totale, mais je le savais déjà, n’avais-je pas affirmé qu’il refuserait l’idée et pire, qu’il n’aimerait en rien l’idée. Une nouvelle preuve que je suis douée pour deviner ses réactions que je connais bien… mais qui me surprennent encore à chaque fois. Les bruits de pas me font sortir de mon calme pour me faire divine tentatrice, me collant contre mon époux et trouvant ses lèvres sans mal. A ma question, la réponse me fit sourire.

« Tes dossiers ? Je les avais oublié, il va falloir que tu t’y remettes mon amour. »

Un rire frais et léger m’échappa alors qu’une main glissa sur l’étoffe, caressant son torse au travers du tissu.

« Je ne devrais pas… mais j’étais venue pour ça à l’origine. »

Une envie folle de lui ? bien sur… comme cela m’arrivait souvent ces derniers temps. Les pas se rapprochaient, faisant grimper le rythme des battements de mon cœur sous l’excitation de l’interdit. Dragan aurait-il, lui, la bienséance de me rappeler à l’ordre ? J’en doutais un peu… mais fermer la porte peut-être… oui. Alors je relève mon regard vers lui, souriant soudainement avant de glousser amusée.

« Mais si toutefois tu ne veux pas, je peux tout à fait filer… »
Revenir en haut Aller en bas
Dragan
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3120
Âge : 33
Date d'inscription : 11/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: [TERMINE] Paperasse au placard! [prio Dragan]   Ven 5 Juin 2009 - 12:00

J'avais gagné cette manche, mais n'en concevait nulle joie, nulle fierté. Je ne faisais que lui rappeler le bon sens le plus élémentaire, bon sens dont elle semblait vraiment dépourvu sur certains sujets. Je n'aimais pas la décevoir, je n'aimais pas la contredire. Je ne disais pas amen à tous ses caprices, mais je faisais mon maximum pour la satisfaire. Mais sur ce point là, je serais intraitable. C'était beaucoup trop tôt déjà. Les elfes mettaient plusieurs décennies à tomber enceintes et Rév y était parvenue du premier coup ou presque. Chance ou pas, je n'avais pas envie de le vérifier maintenant.

- "Je suis désolé."

Je ne voulais pas me montrer brutal, mais son entêtement de petite fille m'agaçait parfois et j'avais l'impression de devoir endosser le rôle du sage pour lui faire entendre raison, alors que je n'étais clairement pas taillé pour ce rôle.

Un bruit se fit entendre dans le couloir, bruits de pas qui semblent s'approcher doucement de la porte. Je sais déjà que cela amuse Rév de penser qu'il puisse entrer et nous surprendre en train de nous câliner. Alors que cela me mettrait mal à l'aise. Voilà bien une différence entre elle et moi : elle se moque de ce que les gens peuvent penser de son comportement alors que j'y attache une grande importance... Question d'éducation. Je n'rais pas jusqu'à juger qui a raison ou tort.

- "Oui, je vais m'y remettre..."

C'est fou ce que j'avais l'air convaincu moi. Non là, les dossiers, je m'en manquais, j'avais juste très chaud. Elle rit et sa main me caresse, mon regard s'obscurcit, ma voix se voile :

- "Rév..."

Rév quoi? Arrête, continue? Je ne suis pas certain de le savoir moi même.

- "Comme si je pouvais te dire non..."

Non je ne pouvais pas... Mes mains glissent le long de son dos, s'emparent de ses fesses alors que mes lèvres commencent à parcourir sa gorge offerte. Et là...

Et là, on frappe et la porte s'ouvre, par habitude. Habitude qu'il faudra corriger, je n'ai pas dis entrez! La personne se fige, rougit très légèrement (n'oublions pas que nous sommes des elfes, la surprise n'est pas aussi flagrante que chez les humains).

- "Je euh... hum pardon, je pensais que euh... je repasserais."

L'elfe se retire, géné... Plus que nous. Un sourire espiègle m'échappe :

- "Bon... Je crois que tout le monde va savoir que nous sommes occupés."

Je ris de bon coeur et l'embrassai avec amour.

Les affaires courantes allaient devoir attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [TERMINE] Paperasse au placard! [prio Dragan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[TERMINE] Paperasse au placard! [prio Dragan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le placard !
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» [THEME] Baiser volé [TERMINE]
» Bienvenu à la maison (Prio' Shadow)
» Paperasse [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Anaëh ~ NORD EST :: Terres d'Alëandir :: Alëandir :: Le Trône Blanc-
Sauter vers: