AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quand s'en vont les dernières lueurs du jour [PV: Finesil]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Inwë Cédra' Sannil
En attente de validation..
avatar

Féminin
Nombre de messages : 128
Âge : 24
Date d'inscription : 20/06/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Quand s'en vont les dernières lueurs du jour [PV: Finesil]   Lun 1 Juin 2009 - 12:04

*Réfléchis bien Inwë! Alëandir... Une fois, deux fois... Trois fois!*

La tentation avait été bien trop grande. Dès qu'elle était arrivée devant les portes de la capitale elfique, Inwë avait ressenti le besoin d'entrer. Mais avant de "passer de l'autre côté", elle inspira prodondément car c'était peut être l'une des seules fois qu'elle faisait un voyage en solitaire. Enfin du moins, pas avant un petit moment.
La demie elfe n'attendit pas une seconde de plus. Ses jambes commençaient à se faire lourdes. Le vent chatouilla son visage au teint pâle, et Inwë sourit.
Elle savait très bien où aller pour se reposer un peu: la Taverne de l'Ancien. Elle trouvait ce lieu très agréable (peut être que tout le monde ne pensait pas comme elle, bien au contraire...)
La nuit commançait à s'étendre; la jeune femme pressa le pas. Une fois la taverne trouvée, elle en poussa la lourde porte. Tout de suite, les éclats de voix caractéristiques emplirent ses oreilles: deuxième sourire. Elle promena son regard sur les personnes présentes. Pas que des elfes... Inwë repera une table, en retrait.

*Parfait* pensa-t-elle.

D'une démarche souple et assurée, elle s'y rendit, tira délicatement une des chaises et s'y laissa tomber. Ah! Elle avait l'impression de revivre. Enfin assise!!
La jeune femme remarqua qu'un serveur zigzagait entre les cliants et vint jusqu'a elle. C'est avec un sourire aimable qu'il l'aborda:

-Bonjour madame et bienvenue. Prendrez vous quelque chose?

Il ne lui fallait pas longtemps pour réfléchir: Inwë leva ses yeux dorés sur lui avait de dire:

-Ce sera simplement un verre de vin, je vous prie.

-Et bien, vous n'êtes pas compliquée! Je vous apporte ça le plus rapidement possible.

Pas même un "merci" ne sortit des lèvres de la jeune femme. Elle le regarda partir; son regard devint triste sans savoir vraiment pourquoi. Elle rejeta sa tête en arrière et ses longs cheveux argentés "dansaient" sur ses épaules. Elle ferma les yeux et semblait sombrer peu à peu dans le sommeil. Elle n'entendit pas le serveur revenir et lui dire d'une voix chantante: "voilà cotre commende!". Peut être s'en était-il allé déçu...
La demie elfe fut donc surprise en rouvrant les yeux, de voir le verre posé devant elle. L'air était agréablement chaud et Inwë leva sa cape pour la déposer sur le dossier de sa chaise. Ses doigts fins s'activaient avec grâce en faisant cela. Après quoi, elle attrapa son verre et le porta à ses lèvres. Le liquide rouge sombre coula dans sa gorge. Ses lèvres s'étirèrent. Ce soir, elle était disposée à sourire un peu plus.

Les gens allaient et venaient; Inwë écoutait leur conversations d'un air distrait; elle gardait le bord du verre contre ses lèvres et buvait à intervalles réguliers. Rêver! Voilà ce qu'elle était en train de faire! Quelque chose qui ne lui était pas arrivé depuis un certain temps. Elle observait tout aussi distraitement, le serveur derrière le comptoir qui essuyait elle ne savait trop quoi, et de toutes les façons, elle n'avait pas envie de le savoir. Lorsque... La porte d'entrée s'ouvrit, chose qui n'était pas surprenante dans une taverne. Mais la chose qui fut plus surprenant pour Inwë, cétait la personne qui venait de pénétrer dans la pièce... Sur le coup, elle pensait s'être tompée. Non... Immédiatement, son air distrait disparut pour laisser place à l'attention. Elle le fixait avec insistance, décidant de ne pas bouger de sa place. Peut être vidrait-il jusqu'a elle...
Revenir en haut Aller en bas
http://revelation-fascination.skyrock.com
Finesil Telemnar
Elfe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 121
Âge : 29
Date d'inscription : 30/11/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: u   Lun 1 Juin 2009 - 15:36

Alëandir. Capitale des royaumes elfique. Il s'y rendait pour la première fois depuis très longtemps. Il n'était même pas certain de n'y être jamais venu.
Nommé lieutenant depuis maintenant quelques mois, Finesil avait trouvé le temps bien long. Les journées se ressemblaient. Entrainement des troupes, revues, préparations des tours de garde, organisation de l'approvisionnement, toutes ces tâches commençait à le lasser. Et puis il avait souhaité se rendre à la capitale. Non pour une simple visite de loisir. Il en avait besoin. il devait régler une certaine affaire. Son capitaine ayant été absent à ce moment là, il n'avait donc pu en référer directement à sa hiérarchie. Cependant, les forces du fort étaient plus que suffisantes, et les gradés ne manquaient pas. Aussi avait-il jugé que son absence ne serait pas si pesante.

Arrivé dans les rues de l'immense cité, l'elfe se sentit rapidement dépaysé. Il n'avait pas cette habitude de grandeur et de population. Certes, sa cité n'était pas des plus petites, mais comparé à celle ci. Après avoir arpenté un moment les rues il décida de se rendre en premier lieu dans une taverne. C'était le lieu idéal pour attendre...

La taverne de l'ancien. Il en avait entendu parler. Vaguement. Un bon établissement lui avait-on dit. Alors pourquoi pas? Il poussa la porte et entra.

Le lieu avait tout d'accueillant. Une bonne taverne, du premier coup d'œil. Et beaucoup de clients. Majoritairement des elfes. Mais pas seulement. Quelques humains, d'autres qui devaient certainement être des demis elfes de part leurs traits. Pas de nain. Chose curieuse, car les nains aimaient ce genre d'endroit. Sans doute n'y en avait-il pas ce jour ci. Plusieurs regards se tournèrent vers lui, avant de retourner à leurs verres.
Finesil se rendit directement au comptoir et fit signe au tavernier, un elfe mince, qui servait quelques clients. Celui ci finit sa commande avant de venir le voir.


"Soyez le bienvenu lieutenant. Vous ne semblez pas être d'ici à ce que je vois. Qu'est ce que je vous sers? Nous avons toutes sortes de boissons dont nos soldats sont plutôt satisfait, surtout après de longues campagnes, encore que j'ai entendu que les temps sont plutôt calmes.

- un verre d'hydromel. Cela suffira."


Il avait coupé court à la conversation, car il ne souhaitait pas discuter des rapports militaires. Il était ici pour affaire, mais aussi pour se changer les idées...

"Bien, je vous amène cela tout de suite..."

Sa commande était des plus communes, rien d'exceptionnel. Mais il ne devait pas boire outre mesure. Pas plus d'un verre. C'était un
peu sa propre loi. Il ne manquait certes pas l'occasion de boire
davantage lors des jours de fête. Il ne craignait pas d'être ivre, cela
ne lui était jamais arrivé. C'était simplement une règle qu'il s'était
fixé.
Le tavernier lui amena son verre. Finesil bu quelques gorgées, calmement. il respirait un peu, mais semblait également préoccupé. Poussant un long soupir, il décida d'oublier un instant ses soucis.

Accoudé au comptoir, il balaya la salle d'un simple regard. Beaucoup de clients, vraiment. Souvent quatre ou cinq par table, parfois plus, rarement moins. Pourtant, quelques tables isolées comportait des clients seuls. La plupart étaient malheureusement trop isolé pour être visible à ses yeux. Mais une table en particulier attira son regard. Une silhouette. Étrange. Comme si elle ne lui était pas totalement inconnue. Mais où? Quand? Il ne saurait le dire... Hésitant, il préféra rester au comptoir, essayant de se souvenir.

Où? Quand?
Revenir en haut Aller en bas
Inwë Cédra' Sannil
En attente de validation..
avatar

Féminin
Nombre de messages : 128
Âge : 24
Date d'inscription : 20/06/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Quand s'en vont les dernières lueurs du jour [PV: Finesil]   Lun 1 Juin 2009 - 18:30

Il avait bien posé son regard sur elle. A présent, Inwë en était certaine. Cela ne pouvait s'agir que de lui... Il n'avait pas l'air de vouloir bouger du comptoir par contre.
La demie elfe, qui avait entendu ce qu'il avait commendé, attrapa son verre et se leva de sa chaise. Il était temps pour elle "d'entrer en scène". Lorsqu'elle traversa la salle, elle eut droit à quelques coups d'oeil admiratifs mais surtout de la part des humains, les elfes étant certainement bien trop habitués à la beauté de leur sexe opposé. Sa respiration était calme et posée. Lorsqu'elle arriva jusqu'au comptoir, elle s'y accouda également, juste à côté de l'elfe qui venait d'arriver. Elle trempa une nouvelle fois ses lèvres dans son verre et, sans même le regarder, elle lui dit d'une voix douce:

-Quel simple breuvage que l'hydromel...

Une pause, simple mais courte avant de tourner son visage vers l'autre et de lui murmurer:

-Finesil Telemnar...

Ses yeux dorés vinrent détailler le visage de l'homme. Il n'avait pas vraiment changé. D'une certaine façon, elle était heureuse de le revoir. Mais quelle étrange chose qu'ils se rencontrent dans cette taverne. Elle eut un rire amusé et fixa son verre qui allait bientôt être vide:

-Je dois vous avouez que je ne vous imaginais pas fréquenter ce genre d'endroit. Aller savoir pourquoi... N'est-ce pas étrange?

Elle ne lui avait pas rappelé qui elle était; car en réalité, elle espérait bien qu'il allait s'en souvenir tout seul. Elle absorba la dernière gorgée du liquide se trouvant dans son verre. Après un petit instant, elle regarda le serveur:

-Pourriez vous m'en reservir un je vous prie?

-Mais naturellement madame!

Elle posa son verre sur le comptoir et il y versa le vin. Inwë sourit en le voyant faire. Le silence retomba. La demie elfe garda son sourire et fixa le plafond. Ses yeux dorés se posèrent de nouveau sur le lieutenant:

-Comment allez-vous depuis le fort?

Finesil pouvait bien entendu trouver la question indiscrète. Il n'avait peut être pas encore reconnu la demie elfe... Mais Inwë, elle, s'en fichait un peu il fallait l'avouer. Elle n'était pas genre à ce gêner. Si elle voulait demander une chose, elle le faisait. Elle attrapa délicatement son verre entre ses dogts, sans le porter à ses lèvres. Peut être que l'elfe la considèrerait alors comme une femme ayant l'habitude de boire!! Un nouveau rire; cette fois, il était cristalin et raisonnair agréablement dans la pièce. Elle ne pouvait s'empêcher de rire... Elle posa son coude gauche sur la comptoir et par la suite, soutint sa tête à l'aide de sa main, de façon à pouvoir détailler le profile du lieutenant. Elle lui sourit; elle voulait savoir: allait-il la reconnaitre. Certainement... Mais un doute était toujours présent dans le coeur d'Inwë.
Revenir en haut Aller en bas
http://revelation-fascination.skyrock.com
Finesil Telemnar
Elfe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 121
Âge : 29
Date d'inscription : 30/11/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Quand s'en vont les dernières lueurs du jour [PV: Finesil]   Ven 5 Juin 2009 - 11:35

La silhouette sembla remarquer le regard de l'elfe, puisqu'après quelques instants, elle se leva et se dirigea vers le comptoir. Préférant ne pas attirer l'attention, Finesil se tourna vers le tavernier, faisant mine de n'avoir rien remarquer. Cependant, lorsque la personne s'accouda à côté de lui et prit la parole, il fut très surpris de reconnaitre celle qui l'avait accompagnée il y a déjà assez longtemps et pourtant si peu de temps. Une demi elfe dont l'objectif semblait se résumer en une chasse à une personne lui ayant fait grand tort. Mais que venait-elle faire en ce lieu? Celui qu'elle pourchassait était-il ici?

-Quel simple breuvage que l'hydromel...

L'elfe ne pu réprimer un sourire, sans toutefois daigner tourner son regard vers elle.


-Finesil Telemnar...

Elle n'avait donc pas oublié son nom. Il est étrange de voir comme la mémoire des gens peut être parfois trompeuse, et parfois tenace. Mais cela n'était jamais sans raison. Lui aussi l'avait reconnue, mais elle semblait encore en douter à regarder son visage, serein certes mais dont le regard semblait être un peu perturbé.
Elle ne s'attendait manifestement pas à le trouver en ce lieu. Étrange. Pourquoi donc ne pourrait-il pas y venir? Sans doute ne s'imaginait-elle pas le voir boire. Elle en revanche ne se gênait manifestement pas, redemandant un verre de vin au tavernier. Une hésitation, furtive, suivi d'un rire clair. Ce rire, voilà bien longtemps qu'il ne l'avait plus entendu. Pourtant, il n'avait pas changé. Pas plus que elle. Elle était restée elle même.
Posant un coude sur le comptoir, la demi elfe soutint son visage à l'aide de sa main, puis demanda ce qu'était devenu le lieutenant. Pour première réponse, celui ci porta son verre à ses lèvres, et bu lentement quelques gorgées, avant de le reposer.

"Depuis quand interpelle t-on les gens sur le contenu de leur verre? Sachez que l'hydromel n'a rien de simple lorsqu'il est correctement préparé. et il l'est bien moins ici que ne l'est le vin, jeune demoiselle..."

Il tourna alors pour la première fois le regard vers elle. Ses yeux détaillèrent petit à petit la demi elfe. Oui, elle n'avait pas changée.


"Vous ne changerez donc jamais, n'est ce pas? Inwë Cédra'Sannil. Vous êtes comme je vous ai connu le jour de notre rencontre. Cela ne me surprend guère... Votre cœur est toujours aussi pur et votre parole aussi franche. C'est l'une des choses que j'apprécie chez vous. Mais prenez garde, car d'autres pourrait ne pas apprécier votre franchise... "

Il tourna le dos au comptoir pour s'y appuyer. sa lame pendant dans son dos, il dégagea la cape afin de ne pas être gênée par celle ci. Puis il reprit.

"Pourquoi ne pourrais je donc pas venir ici? peut être ne m'imaginez vous pas boire? En quelque sorte, vous n'avez pas tort. Je bois peu en ce genre de lieu. Mais les raisons ne sont en aucun cas la boisson. Disons que j'ai un motif plus... personnel. Et c'est également une chance pour moi. Depuis que nous nous sommes quittés, il y a eu quelques escarmouches. Et puis plus rien. Le calme le plus plat. La routine militaire en devenait lassante, aussi en ai je profiter pour m'échapper et venir ici régler une affaire nécessaire."

Il reprit une rapide gorgée. la demi elfe n'avait pas bougée.

"Mais et vous, dame Inwë? Il me semble, si mes souvenirs sont bons, que votre traque n'était pas achevée lorsque nous nous étions quittés, et je n'avais eu aucune nouvelle depuis. Auriez vous achevé votre but, ou êtes vous là pour le poursuivre? A moins que ce ne soit une toute autre raison..."

Finesil s'était permit de la questionner plus qu'il ne l'aurait normalement fait envers une personne qu'il connaissait si peu. Il abordait des sujets que la demi elfe pouvait considérer comme personnels, et peut être ne voulait-elle pas en parler. Malheureusement, elle avait demander bien des choses, aussi l'elfe en faisait autant. Il la savait franche, et non rancunière envers ceux qui étaient bienveillants, aussi ne lui en voudrait-elle sans doute pas d'un tel questionement... du moins l'espérait-il.
Revenir en haut Aller en bas
Inwë Cédra' Sannil
En attente de validation..
avatar

Féminin
Nombre de messages : 128
Âge : 24
Date d'inscription : 20/06/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Quand s'en vont les dernières lueurs du jour [PV: Finesil]   Sam 6 Juin 2009 - 12:02

"Depuis quand interpelle-t-on les gens sur le contenu de leur verre? Sachez que l'hydromel n'a rien de simple lorsqu'il est correctement préparé. Et il l'est bien moins ici que ne l'est le vin, jeune demoiselle..."

Un sourire... Inwë ne pouvait pas, une fois de plus, s'empêcher de sourire face à lui. Elle porta sa main à ses lèvres et laissa un doigt y glisser. Finesil avait tout juste. Elle hocha la tête, resta pensive un instant, distraite légèrement par les conversations autour d'elle. Puis son attention revint, et se regard par la même occasion se reporta sur le lieutenant. Il tourna son visage vers elle. Lui non plus, il n'avait pas changé. Oui, il était bien le même; et, cela rassura un peu la demie elfe, sans savoir pourquoi. Il y a des choses que l'on ne peut pas expliquer, c'était ainsi:

- Vous marquez un point je dois dire...

Par la suite, il lui dit quelque chose de bien aimable (non bien entendu, elle n'avait pas l'intention de changer...). Il trouvait donc que son coeur était pur et que sa parole était franche. Et bien! Voilà une affirmation qu'elle n'était pas habituée à entendre! Elle se devait de lui dire merci pour cela:

-Pourquoi changer? Qu'est-ce que cela nous apporterait?

Nouveau sourire.
Elle passa une mèche de ses cheveux derrière son oreille légèrement pointue et posa une main sur le comptoir. Finalement, sa soirée commençait bien. Elle se rendit compte que Finesil Telemnar entrait dasn "la catégorié" des gens avec qui elle aimait parler. Point positif:

-Merci pour ce que vous venez de dire à mon sujet... Je ne suis pas habituée à entendre ce genre de chose. Et puis, ne vous en faites pas, je sais que la franchise peut parfois géner certaines personnes. Mais à quoi bon? Je pense une chose: si sur cette terre, on avait que des amis, on s'en lasserait bien vite... Qu'en pensez-vous Finesil?

Soudainement, elle se rendit compte qu'elle avait enlevé le "monsieur" qu'elle plaçait devant le prénom du lieutenant. Lui, il continuait à dire "dame Inwë".
Alors comme ça, il était venu ici pour raison personnelle? En jeune fille bien élevée, elle ne lui demanda aucune explication supplémentaire. Non, elle n'avait pas à le faire. Et non, effectivement, elle ne le voyait pas boire, pas dans ce genre d'endroit... Il buvait peu... Peut être que c'était l'explication, même si la jeune femme n'avait eu aucun moyen pour le savoir à l'avance. Elle murmura:

-Non... Je ne vous imaginais pas boire dans ce genre d'endroit.

Son aveu, elle le trouvait bien médiocre. Elle en avait presque honte! Bien des fois, elle s'était trouvée stupide et cela lui arrivait encore. Mais personne n'est parfait! Elle se rassurait en gardant cette phrase à l'esprit. A certains moments, elle avait des réactions bien enfantines; cependant, elle le montrait le moins possible.
La question "fatale" suivit. Elle sortit presque naturellement de la bouche de l'elfe; et la réaction d'Inwë fut elle aussi naturelle; c'était ce qu'elle faisait à chaque fois qu'un sujet le ramenait à lui. Là, il était question de l'avancement de sa traque. La main de la demie elfe se ressera avec froce sur la bord du comptoir. Ses yeux dorés s'assombrirent soudain:
Colère...
Toujours là pour lui "gacher" la vie celui-la! Une fois qu'il serait mort, tout irrait mieux, elle en était persuadée! Elle devait cependant une réponse à Finesil. La vérité était recommandée bien entendu:

-Et bien... Non, je n'ai pas atteind le but que je m'étais fixé, du moins pas encore.

Sa gorge se nouait peu à peu. Elle trouvait que son "encore" avait une grande importance et, elle était plus que contente de l'avoir placé dans sa phrase. Le calme revint très vite en elle, chose qui la surprenait un peu. Normalement, elle mettait beaucoup plus de temps à venir à bout de ses colères passagères. Elle se souvint d'une chose. Elle reprit donc avec plus de douceur cette fois:

- Je ne suis pas ici à cause de ma quête, simplement "un retour à la civilisation". Mais dites moi Finesil Telemnar, votre offre de m'aider dans... Ma traque, tient-elle toujours?

La question avait été posée sans gènes. Encore à cause de sa franchise? Peut être bien. Elle encra ses prunelles dorées dans celles du lieutenant.
Un troisième sourire...
Revenir en haut Aller en bas
http://revelation-fascination.skyrock.com
Finesil Telemnar
Elfe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 121
Âge : 29
Date d'inscription : 30/11/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Quand s'en vont les dernières lueurs du jour [PV: Finesil]   Lun 6 Juil 2009 - 15:02

Les paroles de Finesil n'avait aucunement choquée la demi elfe, bien au contraire, celle ci semblait apprécier les compliments, qui étaient des plus justifiés. Cependant, lorsqu'il aborda le sujet de sa "mission", Inwë Cédra'Sannil sembla en proie à un sentiment, mélange de colère et de tristesse. Sentant qu'il avait touché un sujet qu'il savait pourtant délicat, le lieutenant voulu changer de conversation, afin de ne point gâcher cette rencontre. Elle ne lui en laissa pas le temps, enchainant sur une question certes franche et directe, mais qu'elle avait raison de poser.

- Mais dites moi Finesil Telemnar, votre offre de m'aider dans... Ma traque, tient-elle toujours?

Sa première réponse ne pu être qu'un sourire. Elle avait de la mémoire, cela semblait normal, mais surtout elle savait l'utiliser au moment opportun. L'elfe vida son verre d'hydromel lentement, laissant un silence planer quelques instants. Puis reposant son verre, il fit signe au tavernier de lui en resservir un, avant de se tourner à nouveau vers la demi elfe. Les deux yeux clairs observèrent encore un instant celle qui lui faisait face. Un regard valait parfois bien mieux qu'un long discours.

"Vous n'avez donc pas oublié, et je m'en ravis d'une certaine manière. Car je n'aime pas offrir mon aide à des personnes qui oublie très rapidement ce que je leur ai proposé."


Il avait en effet eu des antécédents, parfois frustrants, aussi ne proposait-il pas son aide à la légère. Mais il avait du mal à ne pas aider ceux qui avait gagné sa confiance, et la demi elfe étaient de ceux ci.


"Oui, mon offre de vous aider tient toujours, et si vous le souhaitez, nous pourrions nous pencher dessus une fois ma... petite affaire résolue. Toutefois, c'est à vous d'en décider, je pense que vous êtes plus à même de le faire étant donné que cela vous concerne avant tout. Je n'ai à priori pas d'empêchement susceptibles de vous refuser cette aide, les seuls contraintes pouvant me retenir étant une attaque foudroyante de nos ennemis sur les contrées elfiques, ce qui à priori ne devrait plus se reproduire avant quelques temps. Je suis donc disposé à vous aider de la manière que vous penserez la meilleure."

Restait à espérer que la "petite affaire" ne serait pas trop longue à résoudre. A priori pas, mais parfois, les choses ne se déroulent pas aussi bien qu'on l'espère... d'autant que cette fois ci, les choses risquaient de ne pas se dérouler de la manière la plus évidente.


"Mais cela presse t-il? Si ce n'est pas le cas, je souhaiterai que nous profitions encore un peu du calme de cet endroit, dame Inwë. Ce calme que l'on regrette vite une fois qu'il n'est plus.
Votre verre est vide. Souhaitez vous encore quelque chose, pour vous restaurer? Je vous offre un verre si vous le désirez..."


Tout pour prolonger ce calme. Car le calme avait beau être la raison de ce voyage, il n'en était pas moins bienfaiteur en certains instants.
Revenir en haut Aller en bas
Inwë Cédra' Sannil
En attente de validation..
avatar

Féminin
Nombre de messages : 128
Âge : 24
Date d'inscription : 20/06/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Quand s'en vont les dernières lueurs du jour [PV: Finesil]   Sam 11 Juil 2009 - 15:11

Un sourire de la part du lieutenant, puis une réponse... des plus positives. Et ce fut au tour de la demi-elfe de sourire. Il disait qu'il n'aimait pas offrir son aide aux personnes qui l'oubliaient rapidement ce que l'elfe avait proposé.
Nouveau sourire...
Inwë fit jouer une mèche de cheveux argentés entre ses doigts. La lumière de la sale venait se refléter sur sa longue chevelure. Mais elle n'était qu'une demie. Elle retenait son souffle et devint rassuré lorsque Finesil lui dit qu'il était toujours disposé à l'aider. C'est qu'elle l'avait espéré! Voilà bien longtemps qu'elle n'avait pas "voyagé" avec quelqu'un.
Elle baissa la tête comme à son habitude lorsqu'il y avait tout de même une chose qui "restait dans l'ombre". Puis la jeune femme se retourna une nouvelle fois vers l'elfe en lui souriant, inutile qu'il pose encore une question:

-Je dois vous avouer monsieur Finesil, que votre réponse me soulage, j'ai pensé un petit instant que vous auriez oublié et que ma demande vous mettes alors dans l'embarra... Je vous remerci une fois de plus, pour l'instant c'est la seule manière de vous exprimer ma gratitude.

Elle inclina la tête en signe de respect. Par contre, il devait avant finir sa "petite affaire", comme il disait. Inwë laissa échapper un rire cristalin car rien ne pressait bien entendu. Justement, c'est là qu'il lui demanda si elle était pressé et si elle acceptait qu'il lui offre un verre.
Un autre rire...:

-Oh que non! Rien ne presse! Cela fait je ne sais combien d'années qu'il me fait courir aux quatre coins du pays! Alors pour une fois, il devra attendre... Vous avez raison monsieur Finesil, il faut savoir profiter du calme lorsqu'on nous l'offre. Oui, on le regrette bien vite. Et puis je trouve que l'on ne prend pas assez le temps de parler avec une connaissance, lorsque l'on en rencontre une. Voilà pourquoi, j'accepte avec plaisir de rester encore en votre compagnie, bien que je ne voudrais pas vous retardez pour votre affaire!!

Cette fois, le regard de la demi elfe fut illuminé par la malice. Il était temps pour elle de se poser un peu. Après tout, l'autre trouvait toujours un moyen pour lui gacher la vie en faisant subitement surface avec sa maudite odeur. Certaines fois, elle venait plus fortement. Mais en ce moment rien.

*Pour une fois, tu as décider de ne pas me gacher un moment de répis... Pfff*

Elle avait gardé sa pensée pour elle, et elle était certaine que Finesil ne pouvait pas lire dans son esprit. D'une certaine manière, elle se réjouissait de savoir qu'il s'intéressait à une partie de sa vie. Car c'était sa traque qui le prenait bien le plus de temps. Donc pour une fois...
Elle soupira et rejetta doucement sa tête en arrière. Ah! Elle devait aussi répondre à la deuxième question de Finesil, il était question d'un autre verre...:

-Non merci monsieur Finesil, j'ai l'impression que deux, c'est déjà bien assez comme ça! Mais merci d'avoir proposé. Et quand à la façon dont vous pourriez participer à ma traque... Peut être accepteriez vous de faire un bout de chemin avec moi? Je dois vous précisez, que je ne sais absolument pas à l'avence où il se trouve. Je fais tout en fonction de son odeur... C'est cela qui me guide.

Inwë était certaine que l'elfe devait se demander qui était le "il" qu'il citait si souvent. Mais était-il bon de lui dire qu'elle voulait en fait, tuer son père? Car si elle le lui avouait maintenant, elle serait bien obligée de lui raconter son passé, pour qu'il comprenne, qu'il "réalise" pourquoi elle devait en finir avec lui. La demi elfe espérait qu'il lui poserait cette question un autre jour. De toutes les façons, elle sera bien obligée de lui révéler l'identité de "il" puisqu'il avait accepté de l'aider. Mais pour le moment, elle ne voulait pas en parler, cela viendrait gacher son moral pour le reste de la soirée, chose qu'elle ne voulait pas. Elle aurait aimé en apprendre plus aussi sur celui qui se trouvait à côté d'elle, seulement, peut être découvrirait-elle quelque chose plus tard...
Revenir en haut Aller en bas
http://revelation-fascination.skyrock.com
Finesil Telemnar
Elfe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 121
Âge : 29
Date d'inscription : 30/11/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Quand s'en vont les dernières lueurs du jour [PV: Finesil]   Jeu 16 Juil 2009 - 10:02

Manifestement, l'aide proposée semblait la bienvenue. La demi elfe était même soulagée de ne pas essuyer un refus. Pourtant, cela n'avait rien d'étonnant: lorsque quelqu'un proposait son aide, ce n'était pas pour la refuser le moment où elle était nécessaire. Pure logique, du moins selon l'elfe, qui avait toujours agit ainsi, sauf sous contrainte. Mais elle stipulait ne pas être pressée, et que la petite affaire était la première priorité, qu'il ne fallait pas la retarder. L'elfe eut un sourire. Elle ne pressait pas non plus.
L'aide en question devait pour le moment consister à l'accompagner. Une bonne chose, cela libérerait davantage l'esprit, et permettrait de visiter quelques contrées avoisinantes. Car s'il était soldat avant tout, Finesil aimait aussi voyager, tant pour l'aspect tactique et connaissance du terrain qui faisait partie de sa profession que pour sa propre curiosité. Les contrées elfiques étaient parmi les plus belles de ces terres, mais il aurait aimait pouvoir, un jour, se rendre en contrée humaine dans un autre contexte que celui d'une guerre. Mais il ne s'y était jamais rendu que dans ce seul but.
Sortant de ses songes, il entendit dame Inwë préciser que la cible de sa traque était pour le moment impossible à localiser, et qu'elle le pistait à... l'odeur? Était ce une boutade, ou ignorait-elle qu'une simple pluie de printemps pouvait lui faire perdre tout trace de cette manière?


"Dame Inwë, je serais ravi de vous accompagner, bien sûr. Si cela vous permet de vous changer les idées tout en poursuivant votre traque... Et qui sait, peut être pourront nous lui mettre la main dessus. Je doute qu'il soit susceptible de chercher à nous affronter tous deux, aussi fuira t-il probablement, ce qui nous obligera à redoubler d'efforts. Mais enfin, nous aviserons sur place. En revanche, je ne suis aucunement expert en pistage, mais lorsque vous parlez d'odeur, faites vous référence à l'odorat à proprement parler? Car je doute que cette méthode soit des plus fiables. Le pistage passe bien souvent par les traces aux sols, qui sont plus longues à s'effacer par les intempéries, là où une odeur peut disparaitre rapidement."

S'il s'agissait d'une blague, il était bon pour se couvrir de ridicule. Mais cela lui importait guère. Les personnes de confiance savaient faire preuve de tolérance à l'égard d'une incompréhension, et la demi elfe semblait tout à fait faire partie de cette catégorie. Un étrange lien se formait lentement entre eux deux. Une sorte d'amitié étrange, que les événements forçaient et qui pourtant n'avait rien d'une contrainte, bien au contraire.

"Enfin, mon affaire n'a rien d'urgent, à vrai dire je souhaite ne pas m'y rendre avant un moment, car je ne tiens pas à la régler trop tôt. Elle est un petit peu... embarrassante si je puis dire. Rien de grave, mais enfin..."


Observant par la fenêtre, l'elfe constata que la nuit était tombée. Il n'avait pas pu se nourrir de la journée. La demi elfe avait-elle pu se restaurer quant à elle?


"Mais j'y pense, avez vous eut le temps de vous nourrir? J'avoue ne pas avoir pu le faire sur le trajet d'aujourd'hui. Si vous le désirez, je puis vous offrir le repas, si toutefois quelque chose vous convient ici..."
Revenir en haut Aller en bas
Inwë Cédra' Sannil
En attente de validation..
avatar

Féminin
Nombre de messages : 128
Âge : 24
Date d'inscription : 20/06/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Quand s'en vont les dernières lueurs du jour [PV: Finesil]   Dim 23 Aoû 2009 - 15:07

Finesil Telemnar n'avait pas changé d'avis. Il comptait bien l'accompagner. Inwë en était ravie. Elle adressa un grand sourire à l'elfe en signe de remerciment. Il lui parla ensuite du pistage, voulant savoir si elle faisait référence à l'odorat. La demi elfe sourit une seconde fois, elle voyait bien que Finesil ne connaissait pas son père. Il était très difficil à repérer, elle en savait quelque chose! Elle ne lui répondit pas tout de suite, cherchant dans un premier temps la réponse la plus sérieuse possible à donner. Dans un endroit comme celui ci, elle aurait très bien pu lever sa cuirasse. Seulement, cela impliquait qu'il fallait qu'elle se sépare une fraction de seconde de ses épées, et ça, il en était hors de question. Voilà pourquoi elle n'avait pas d'autre solution que de la garder sur elle. Heureusement qu'en dessous elle portait une chemise à manches courtes. Et c'est grâce à cette chemise que la fine cicatrice qu'elle avait sur l'avant bras droit était évélée aux yeux de tous et plus particulièrement aux yeux de l'elfe qui était juste à côté d'elle. Elle savait quoi répondre:

-Vous savez, il est très rusé. A croire qu'il ne marche pas sur ses pieds. Pourtant, je peux vous le dire, c'est un humain des plus banal. Mais il ne laisse aucune trace, rien. C'est pour cela que je me base sur son odeur. Je dois vous avouez que cela me frustre quelques fois!!! Non ce n'est pas une blague... La traque risque d'être un peu plus compliquée...

Après ces paroles, Inwë croisa ses bras sur le comptoir. Il était vrai qu'elle ne disposait de rien d'autre pour le pister. Pas de traces donc... Par la suite, Finesil lui proposa de lui offrir un repas si bien entendu, elle n'avait pas encore mangé. Et c'était le cas! Mais elle se sentait affreusement gênée de se faire payer quelque chose par quelqu'un d'autre, en plus lorsqu'elle avait de quoi payer elle même... Cela s'afficha sur son visage: la gêne:

*Non mais depuis quand tu laisses parraître aussi facilement ce que tu ressens?*

Après cette réflexion, le visage d'Inwë changea: neutre. Plus de réelle expression. Enfin, il fallait là aussi donner une réponse. Elle ne voulait pas faire attendre Finesil; il était si aimable avec elle. Plus tard, elle penserait à le remercier. Elle ne savait pas encore comment, mais elle devait le faire:

-Je dois dire que j'ai effectivement l'estomac vide. Mais je dois aussi ajouter que cela me gêne si vous payer à ma place! En plus, vous me proposez déjà votre aide!

Cette fois, elle ne put s'empêcher de rire. Et oui, elle était gênée. Et cela revint sur son visage. Elle n'était pas du genre à dépendre des autres. Mais certaines fois, une aide, cela ne se refusait pas:

-Que servent-ils ici?

Elle posa son regard doré sur Finesil. Elle lui était vraiment reconnaissante. Vraiment... Elle l'observa un instant: il avait des yeux bleus-gris, des cheveux argentés; son visage ne traduisait que peu d'émotion, la demi elfe l'avait remarqué; des doigts fins, une tenue classique et discrète. Elle avait du mal à le cerner. Elle hésita un instant, devait-elle le ui dire? Elle décida que non. Mais peut être l'elfe lui même avait déjà compris cela...
Revenir en haut Aller en bas
http://revelation-fascination.skyrock.com
Finesil Telemnar
Elfe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 121
Âge : 29
Date d'inscription : 30/11/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Quand s'en vont les dernières lueurs du jour [PV: Finesil]   Dim 8 Nov 2009 - 15:08

Rusé. Il est vrai qu'un homme échappant depuis si longtemps à sa poursuivante ne pouvait qu'être rusé. la chance dure un moment mais pas aussi longtemps, et les subterfuges doivent alors intervenir pour mieux l supplanter. Ainsi donc Inwë faisait confiance à l'odeur. La méthode semblait bien peu sûre.
Lorsque l'elfe lui proposa de se restaurer, elle ne pu qu'avouer ne point encore avoir pu se nourrir, mais se sentit gênée de ne pas avoir à payer. Manifestement, elle estimait que l'aide proposée était déjà plus que suffisante. Elle porta alors son regard sur l'elfe, comme pour mieux le cerner. Mais ayant appris à dissimuler ses pensées et à ne pas trahir ses sentiments, le visage de Finesil resta neutre, seul un petit sourire venait filtrer sur ses lèvres


"Ma foi, j'avoue ignorer si les repas ont évolués, mais je pense que vous pouvez à tout hasard demander au gré de vos besoins. Avez vous une envie particulière? Quant au paiement, permettez moi d'insister. Je doute que vous bénéficiez d'argent suffisamment régulièrement pour vous nourrir en des lieux tels que celui ci. Or j'ai de quoi pourvoir à deux repas complet, aussi j'insiste donc à nouveau pour vous payer le repas. Et ne me remerciez donc pas. Je fais tout cela de ma propre volonté, je vous l'ai déjà expliqué. A mes yeux, aider ceux dans le besoin est bien plus important que bien des choses. Malheureusement, tous ne résonnent pas ainsi. Trop de gens ne voient que leur intérêt propre"


L'elfe dévisagea un moment la demi elfe, comme pour mieux comprendre qui elle était. Il avait beau avoir eu une conversation par le passé avec elle, certaines choses lui restaient voilées. Et s'il ne tenait pas à immiscer dans l'intimité d'Inwë, sa curiosité fut pourtant la plus forte.

"Mais j'y pense. Comment donc avez vous pu apprendre à suivre ainsi une trace à la simple odeur? J'avoue ne pas être un grand pisteur, loin de là. Et je n'excelle guère dans l'art de la traque. Mes méthodes sont bien plus simples, et malheureusement, bien souvent elles s'avèrent inefficaces. Avez vous donc appris cela toute seule?"

Tout en attendant la réponse de la demi elfe, Finesil avisa un serveur, et attendant que celui ci achève de servir d'autres clients, se prépara à le héler afin de venir prendre commande...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand s'en vont les dernières lueurs du jour [PV: Finesil]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand s'en vont les dernières lueurs du jour [PV: Finesil]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand s'en vont les dernières lueurs du jour [PV: Finesil]
» Jusqu'aux dernières lueurs de la nuit [ pv Lalwende ]
» Il faut feliciter la Minustha aussi quand les choses vont b
» Aux premières lueurs du matin... [Pv Joshua]
» Envie soudaine aux dernières lueurs... (PV Drago Malefoy)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Anaëh ~ NORD EST :: Terres d'Alëandir :: Alëandir-
Sauter vers: