-40%
Le deal à ne pas rater :
Maillot de football Third Paris Saint-Germain – 2019/2020
54 € 90 €
Voir le deal

 

 [Personnel]Quatre mois à l'Académie

Aller en bas 
AuteurMessage
Ymiell
Sang-mêlé
Ymiell

Nombre de messages : 10
Âge : 28
Date d'inscription : 23/01/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
[Personnel]Quatre mois à l'Académie Empty
MessageSujet: [Personnel]Quatre mois à l'Académie   [Personnel]Quatre mois à l'Académie I_icon_minitimeDim 14 Juin 2009 - 8:26

Première partie

La première fois




Moi, Aglarer Tiril, fille de Rima Marcil Eregcul, Régent du peuple elfe,
Atteste
que la dénommée Ymiell, demi-drow à qui je confie cette lettre, n'est
pas un danger pour les nôtres. Elle sera accueillie de manière
courtoise malgré ses origines. Nul mal ne devra lui être fait sauf si
elle est vue en compagnie d'un être du peuple sombre.

Son
intégration au sein de l'académie de magie a été autorisé par mes
soins, mais si vous jugez sa capacité d'apprentissage ou d'assimilation
inappropriée, vous êtes libre de la renvoyer chez les siens. Toutefois,
toute décision devra avoir une véritable raison autre qu'une haine
viscérale pour son sang honni.

Que ce qui est écrit soit fait et dit.
Aglarer Tiril.




Le cercle d'érudits autour d'elles commencèrent alors à parler avec appréhension, lançant des regards à Ymiell comme si elle était une faussaire qui venait de forcer la fille de Rima Marcil à signer son mot. Et pourtant, aucun doute, cette lettre était des plus authentique. Il n'y eu pas de protestation ouverte, le respect pour l'hybride était suffisamment fort pour cela. Mais tous les elfes ici présents jaugèrent d'un œil noir cette demi-drow qui venait étudier leurs arcanes.

Ymiell ne dit rien, et se contenta de les laisser assimiler la nouvelle. Il n'y avait aucun besoin de presser les choses, le mécanisme était à présent enclenché et il fallait laisser les choses se faire d'elles même. Comme pour donner raison à la sorcière, un sage elfe s'approcha alors d'elle, le teint grisonnant mais une lueur profonde dans ses yeux, et s'exprima d'une voix que l'âge avait rendue douce et mature:

- Mademoiselle, je vais être votre professeur à l'Académie. Laissez moi vous montrer vos quartiers.

La demi-drow acquiesça d'un signe de tête, retira son chapeau pointu à bords larges, et joignit ses pas à ceux de son nouveau mentor.

L'Académie était un vaste bâtiment des plus somptueux. Diverses ailes étaient dédiées aux multiples branches de la magie, ainsi qu'à l'étude des celles qui venaient d'être découvertes, ou soupçonnées. Certaines portes menaient sur des lieux gardés interdits aux mages inférieurs à un certain rang, peut être des salles dont le contenu était essentiel pour le peuple elfe. Et puis les chambres.

- Voici la vôtre. Installez vous, restaurez vous, reposez-vous. Nous commencerons dès demain un examen pour jauger vos compétences.

La sorcière se contenta de nouveau d'un silencieux signe de tête, avant de retirer sa cape, la déposer doucement sur une chaise, et s'asseoir avec la même légèreté sur son lit. Légère, oui, c'était l'impression qu'elle ressentait. Cette allégresse de promesse, d'avenir, et de défi.
Elle s'offrit le luxe d'un bon bain chaud, ce qui détendit à peu près tous les muscles de son corps. La petite salle où elle était était baignée dans la vapeur, et un lueur dorée brillait sur les murs. Ymiell ferma les yeux et posa sa nuque contre le rebord sa la petite baignoire, se concentrant. Elle venait de passer les épreuves les plus simples de son apprentissage. La véritable difficulté allait commencer dès le lendemain, avec un professeur qui ne lui ferait aucun cadeau... D'ailleurs, il s'était montré assez inexpressif. Peut être attendait il de voir des résultats avant de la jauger correctement. Mais il ne faisait aucun doute qu'il ne lui ferait jamais confiance.
Peu importe.


La sorcière se leva très tôt le lendemain. Après s'être rapidement lavée et habillée, elle empoigna son bâton et se dirigea vers l'aile de l'académie réservée à la sorcellerie de l'air, son professeur lui ayant expliqué dans une brève missive qu'il l'y attendra à l'aube. Peu anxieuse, Ymiell manga avec lenteur quelques fruits sur le chemin, regroupant toute sa concentration dissipée par le sommeil. Elle se sentit néanmoins complètement réveillée lorsqu'elle aperçu son mentor sur le terrain d'entrainement au dehors, un parchemin à la main.

- Vous êtes en retard, le soleil est levé depuis plus d'une heure.

- Veuillez m'excuser.

Mais à bien y réfléchir, jamais le vieil homme ne lui avait dit qu'elle devrait être présente dès l'apparition du soleil. Mais il était inutile de débattre là dessus, puisque de toute façon, en tant qu'élève, elle ne pourrait qu'avoir tort.

Le professeur lui fit signe de sa mettre en place, avec une indifférence presque exaspérante. Obéissante, la sorcière se positionna au centre du petit terrain, et observa le vieil elfe. Celui-ci haussa un sourcil, avant de s'exprimer avec une certaine ironie:

- Si vos pouvoirs se résument à votre silence, je crains que vous ne puissiez faire partie de cette Académie. Montrez-moi ce que vous penser savoir faire.

La sorcière n'ajouta rien là dessus, et releva légèrement son chapeau, tapotant trois fois le sol de son bâton. L'air ici était très pur. Il ne serait pas difficile de se lier avec, et de le soumettre a sa volonté. Il lui fallait néanmoins trouver un courant passant par là, pour assurer l'efficacité de son sort. Quelques instants passèrent, puis une fine brise se leva, déclenchant les mouvements de la demi-drow. Son bâton effectua un quart de tour, pivota d'un angle précis et se releva vers les airs, pointant le ciel. L'atmosphère sembla s'alourdir quelques instants autour de la demoiselle, une très légère odeur de souffre planant près d'elle. Un petit crépitement, et un trait de foudre s'éleva soudainement vers le ciel, avant de disparaître comme il était venu.

Le mage nota quelque chose sur sa feuille, impassible, puis sembla attendre de nouveau quelque chose. Visiblement, un sort aussi basique ne suffisait pas à être accepté ici. Ymiell fronça les sourcils, et augmenta la pression de sa main sur le bâton. Si cet elfe s'attendait à ce qu'elle déclenche un orage de foudre, elle pouvait d'ors et déjà faire ses bagages.

Regroupant son assurance fragilisée par ce silence lourd de sous-entendus, Ymiell passa sa main à vide dans l'air, le laissant filer entre ses doigts, yeux fermés. Elle préférait la foudre au vent, mais la polyvalence lui apporterait peut être quelques bons points auprès du mentor. Son bâton virevolta en nouveaux angles précis, et l'atmosphère se compressa à nouveau. Les feuilles mortes autour de la demi-drow s'agitèrent un instant, se soulevèrent, retombèrent, remontèrent à nouveau puis retombèrent encore. La sorcière envoya une rafale localisée une fois que sa concentration magique fut suffisante. Les feuilles s'envolèrent alors en tourbillon, avant de retomber par terre, parfois en morceau.

Elle tourna son regard vers l'elfe, plus silencieuse que jamais. Lui, ne dit absolument rien à la jeune femme, nota encore quelques mots, puis soupira.

- Bien, si c'est tout ce dont vous êtes capable, nous allons devoir travailler dur. Il y a un peu de potentiel magique chez vous, mais votre race souillée le scelle. Vous me répéterez ces deux sorts jusqu'à l'épuisement total, et nous referons pareil demain.

L'effort vous purgera du sang infâme qui coule en vous.
Revenir en haut Aller en bas
http://silent-infection.forumactif.com
 
[Personnel]Quatre mois à l'Académie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Les Charlots en folie : À nous quatre Cardinal! [DVDRiP]
» [UploadHero] La Folie des grandeurs [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: ANAËH :: Terres d'Alëandir :: Académie de Magie-
Sauter vers: