AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Première rencontre. | Prio June

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arthur
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 1368
Âge : 28
Date d'inscription : 30/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans (42ème jour de Bàrkios, de l'an 967 du Xème Cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Première rencontre. | Prio June   Ven 26 Juin 2009 - 17:37

La cérémonie s'était achevée depuis un peu plus de deux longues heures, deux heures durant lesquelles Arthur s'était contenté d'une petite promenade et était à présent assit sur un banc, de l'écoute de quelques conversations entre les invités, allant échanger quelques politesses avec certains... Bref, il n'y avait là pas grand chose de très passionnant et il ne voulait pas utiliser ce mariage pour quelques affaires politiques actuelles, il préférait ici demeurer l'observateur, il était si rare qu'il assiste à ce genre d'évènement où les faits ne sont plus des rapports mais se dévoilent sous son regard... Il retiendrait de ce mariage les quelques groupes de personnes qui avaient pu se former durant l'après-midi, ne se plaçant dans aucun.

Il avait bien entendu quelques idées en tête, la première qu'il désirait mettre à execution, c'était une rencontre avec la nouvelle mariée, June des Isles... Plusieurs raisons amenaient à cet envie, les principales étaient que c'était une occasion d'établir un premier contact avec la jeune comtesse, c'était toujours bon d'avoir des relations avec, bonnes si possible. La seconde, c'était la curiosité... Elle était à la place qu'il occupait il y a de cela quatorze ans, la personne contrainte au mariage avec une personne qui ne nous convient pas, qui peut être repoussant au possible. C'était en fait cela, la principale raison, il éprouvait une certaine compassion pour celle qui désormais venait de s'unir. Oh, il n'avait rien pour sa part contre Hannibal de Roch, conseiller de sa Majesté, Arthur l'avait parfois croisé, souvent entendu parler de ses actions et il savait qu'il s'agissait là d'un grand militaire et d'un fin stratège, mais il n'avait pas cherché à se faire un avis plus develloppé, pour l'instant en tout cas.

Se levant, il se mit en tête de trouver la mariée, il espérait qu'après avoir autant attendu, il n'y aurait pas trop de discussions nécessitant sa présence, qu'il puisse à son tour échanger quelques mots avec elle. Il chercha une dizaine de minutes avant de la trouver non loin du chapiteau où, ce soir, il profiterait du diner... Elle terminait une conversation, son interlocuteur la saluant avant de se retirer, sans doute allait il trouver quelques unes de ses connaissances. A proximité, le marié bien entendu, affairé à une conversation sans doute passionnante ainsi que la Gardienne qui avait su et voulu capter l'attention de tous à la cérémonie avec des jeux de lumières très particulier... Rien d'ennuyeux en somme, il pouvait en saisir l'opportunité avant qu'un nouvel invité de s'accapare l'attention de la toute jeune mariée.

Accélérant légèrement le pas, il le ralentit néanmoins quand il fut à quelques mètres et reprit une marche naturelle, mais il lui fallait rompre cette distance qui lui avait permit de faire le constat de la situation avant de pouvoir s'approcher. Quand il ne fut qu'à quelques mètres, tout juste trois, elle avait prit conscience de sa démarche et le regardait. Il laissa apparaître un sourire poli, courtois, affichant ce visage qui se voulait inspirer la confiance et dégageait une chaleur apaisante. Il posa son regard émeraude sur June et à deux mètres, il s'inclina respectueusement sans pour autant se plier en deux, lorsqu'il se redressa, il s'adressa à elle, faisant jouer cette voix mélodieuse et légèrement grave, emprunt des mêmes sentiments qui marquaient son visage.


- Salutations Comtesse... Avez-vous un moment à m'accorder ?

La politesse exigeait qu'il ne tente pas de s'imposer, il avait déjà son idée du comment il débuterait la conversation et ferait connaissance avec la jeune femme, mais il devait déjà savoir si elle le lui permettait.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Letha
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 8990
Âge : 23
Date d'inscription : 13/03/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: Première rencontre. | Prio June   Dim 28 Juin 2009 - 11:27

Ce mariage aurait pu être en tout point une réussite. De toute évidence, tout est parfait. Le ciel même est avec nous. Monsieur mon époux aurait-il donc suffisamment d'argent pour corrompre les dieux ? Je n'ai rien organisé de cette journée, tout me surprend donc. Pourquoi est-ce que j'utilise le conditionnel en disant que ce mariage aurait pu être une réussite ?
Nous sommes bien loin du mariage de nos suzerains. Eux ce sont marié par amour... et ce genre de chose se sent, par quelques minuscules attentions, regards. Cela touche chacun au plus profond que de voir tel bonheur. Là, les gens me plaignent, critiquent ce genre de procédés au lieu de profiter des merveilles que leur propose cette fête. Tout a été fait en grande pompes... Mais il n'y a pas d'amour. Un mariage simple mais d'amour aurait été plus beau.

Connaissant ma mère, si elle avait entendu de tels paroles, elle aurait soupirer en me disant terriblement pessimiste ! Et... c'est vrai. Décidément, sa fille aurait été parfaite sur les quelques règles qu'elle m'imposait mais elle n'aura pas réussi a régir mes pensées. C'est le seul lieu impénétrable que personne ne pourra forcer chez moi. Et tant mieux devrais-je sans doute penser...
Je m'autorise un bref instant sans ce sourire qui représente le total inverse de ce que j'ai envie de faire. Mais je ne pourrais de toute façon pas me mettre a pleurer, alors il faut bien que je fasse quelque chose. Convaincre les gens que je suis heureuse d'être ici ? Sans doute.
Je suis seule un instant et en profite pour m'asseoir sur une chaise et réfléchir, j'ai toujours été ainsi, a préférer regarder autour de moi plutôt que d'être le centre des regards et conversations. J'entends un peine l'homme arrivé devant moi et me relève presque brusquement lorsqu'enfin je le vois. Sans doute l'ais-je déjà vu mais je n'ai pas la moindre idée de son nom. Et bien.. un "monsieur" suffira n'est ce pas. Il s'incline respectueusement et j'enchaine sur une révérence polie. Comme dans les bons usage d'une cour qui est ici presque présente au complet. Un moment à lui accorder ? Et pourquoi donc refuserais-je ?

- Bien évidemment, messire.

Une légère musique arrive a mes oreilles. Oh oui ! Une danse... quelle bonne idée..

- Je rompt peut être les uses et coutumes, mais... m'accorderiez vous une danse ?

Revenir en haut Aller en bas
Arthur
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 1368
Âge : 28
Date d'inscription : 30/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans (42ème jour de Bàrkios, de l'an 967 du Xème Cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Première rencontre. | Prio June   Mar 30 Juin 2009 - 16:26

Une nouvelle mélodie débutait doucement, un rythme rapide et entraînant propice à une danse légère, rapide et vivante s'engageait et derrière lui les différents couples se formaient, il lui fallait vite se débarrasser des quelques présentations qui étaient nécessaire, étrangement. Il pensait que sa réputation avait dépassé la Cour de Diantra mais elle n'était semble t'il pas parvenu jusqu'à l'attention de la jeune comtesse. Il fut surprit bien que rien n'apparut qu'un sourire charmant, de voir June prendre l'initiative de la demande qu'il s'apprêtait à énoncer... Certains se seraient sans doute offusquer que les uses et coutumes, exigeant que ce soit généralement l'homme qui invite à la danse, ce n'était pas le cas d'Arthur qui ne tiendrait pas rigueur de ces manières particulières, après tout, au final il avait ce qu'il voulait... Une danse.
Sa voix, doucement bercée par la musique, était toujours empli de cette douce et apaisante présence qui donnait, au delà de ces traits ce sentiment de confiance et de tranquillité en la présence du noble.


- Arthur de Melasinir, c'est un honneur de vous rencontrer et ce serait avec plaisir que je partagerais avec vous cette danse.

Il l'invita à le suivre jusqu'à ce qui servait de piste aux autres couples déjà animés par les phrases mélodieuses du morceau de l'orchestre, se tenant à l'écart, très légèrement autant pour ne pas déranger les danseurs que pour ne pas être gêner, il fit une nouvelle révérence courtoise avant de prendre doucement la main de June et d'entamer la danse.
Rapidement, ils se laissèrent porter par la musique, s'accordant sur le rythme qu'elle imposait dans la moindre difficulté. Il s'adressa alors à elle, la voix basse, proche d'un chuchottement se portant tous juste au dessus de l'orchestre, il ne voulait pas que quiconque entende car ces mots seraient propice à rumeurs si ils étaient perçus par d'autres.


- En toute franchise, que pensez vous de cette cérémonie ?

Ce n'était pas pour la juger, pour faire de la réponse le sujet d'une rumeur, c'était sa curiosité. Lui-même s'était retrouvé à la place de cette jeune femme et il voulait savoir, désirait connaïtre son sentiment face à tout cela, face à cette situation nouvelle. C'était sans doute ce sentiment la possible base d'une entente entre les deux, l'un des points communs les plus évidents qu'ils avaient l'un et l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Letha
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 8990
Âge : 23
Date d'inscription : 13/03/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: Première rencontre. | Prio June   Sam 4 Juil 2009 - 13:10

Lorsque le sire de Melasinir se présente, je le reconnais. J'étais resté bien loin de toutes ses histoires mais ne pourrait rester indifférente et enfermée face aux rumeurs le concernant. Et si c'est la première fois que je le vois, je peux assurer que celles ci sont juste au moins sur un point : Il est très beau. Concernant l'inaccessibilité, je ne peux pas véritablement répondre. Il serait mal vu de draguer quelqu'un le jour de son mariage et ce n'est absolument pas dans mes priorités ni objectifs du moment. Serais-je une femme aux multiples conquêtes ? Je ne pense pas. L'adultère n'est pas dans mes principes...

Il m'invite à le suivre sur la piste de danse où déjà plusieurs couples se sont formés. Comme s'il lisait dans mon esprit, nous restons à l'écart. La mariée danse avec n'importe qui... c'est vrai, mais je n'aime pas le regard de ces commères qui chercheront à me mettre sur le dos le moindre crime. Ce sont toutes des vipères que j'ai appris à contourner. Et si par mégarde je peux en devenir une parfois, ce n'est que pour éviter les dires sur moi. Mon air las et blasé ne correspondant pas véritablement avec mes pensées.
Le rythme s'imposa doucement à nous, décidément, Arthur était un excellent danseur. Le murmure que je perçois me fait doucement sourire. Ce que je pense de cette cérémonie... La question est intéressante, elle pourrait servir à alimenter quelques rumeurs mais je ne crois pas que ce soit le but de ce cher noble.

- Et bien... Sans doute un peu trop complexe. Elle aurait pu être très agréable cependant si cela n'avait pas été un mariage purement et simplement arrangé.

Ce n'est un mystère pour personne. Rare sont les hautes gens à se marier par amour, et quel interêt aurait-une femme à s'unir avec un homme qui pourrait être son grand père hormis son argent ? Je lui apporte un titre, et il apporte à ma famille l'argent.

- Et vous ? Vous amusez vous ?

Je me doute plus ou moins de la réponse sans en avoir de véritables certitudes. L'ambiance est assez morne et personne ne s'amuse ici comme il le devrait pour un mariage. C'est ce que j'aime chez les mariages de petites gens. Ils dansent, rigole, boivent... ici tout n'est que convenance.

{ Baah... c'est court... désolé x___x }
Revenir en haut Aller en bas
Arthur
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 1368
Âge : 28
Date d'inscription : 30/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans (42ème jour de Bàrkios, de l'an 967 du Xème Cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Première rencontre. | Prio June   Ven 10 Juil 2009 - 4:56

[Désolé pour l'attente, désormais, ça devrait aller mieux :)]


Elle ne lui cachait pas l'amer goût de l'arrangement qui savait gâcher les mariages pour quiconque eut voulu accorder son importance à l'Amour, mais il fallait s'y faire, le mariage était souvent considéré autant comme un traité quelconque, en plus couteux mais il y avait souvent retour sur investissement, il liait des alliances, arrangeait les deux partis mais il y avait toujours au moins un des deux mariés qui devait assumer le drame de toute la situation.
Elle tenait le rôle qu'il avait lui-même tenu voila quatorze ans, celui du titre de noblesse alors que l'autre incarnait la richesse que l'on tentait de partager, le même scénario, bien que la cérémonie dans son cas fut bien plus discrète et simple.
Il sourit doucement, n'offrant néanmoins pas trop afin que les charognards guettant ces proies n'abusent pas de ces carcasses qu'ils pouvaient représenter, se mouvant avec légèreté et vivacité sur la mélodie entrainante, elle semblait lui faire confiance, comprenant que l'alimentation des rumeurs de la Cour dans un tel contexte n'était pas dans ses projets, ne l'avantageant pas autant qu'elle, il était juste curieux pour cette femme qui jouait désormais son rôle.
Un rapide coup d'oeil autour, la curiosité le guidait et l'amenait à balayer du regard l'ensemble... Il finit par croiser un instant Ashenie en conversation avec le Baron d'Actellys... Il avait eu une sale expérience avec ce dernier il n'y a pas si longtemps, mais qu'importe. Il observa la scène juste quelques instants, par souci de protection et d'inquiétude plus que par cette possessivité qu'on lui aurait attribué... Par au moins quatre serments, il était attaché à la protéger, celui qui le liait d'abord au nom des SSR à la famille royale, celui fait à la Duchesse, à Trystan indirectement quand elle devint sa pupille et enfin, celui à son coeur etouffé, c'était l'une des choses qu'il avait su lui accorder.

Il finit par revenir de son égarement de quelques secondes à peine et reposa son regard émeraude sur June, murmurant tout bas un "désolé" poli. Il lui fallait désormais faire face à une malheureuse question, mais puisqu'elle s'était faite sincère, il en serait tout autant par réponse à cet honneur et ce plaisir que de voir la franchise dans un monde où le mensonge et la tromperie dominent implacablement, et où ne pas en user serait passible de mort.
Cette apaisante mélodie légèrement grave mais douce et délicate qu'était la voix d'Arthur reprit son chant tout aussi bas pour ne pas alerter les couples proches.


- Pour être sincère... J'ai peine à trouver l'amusement en tel rassemblement. Voyez autour, ces nobles qui incarnent la puissance même du royaume ne saurait savourer une véritable festivité, trop occupé à discuter de politique et d'affaire, même là où la fête devrait se trouver, ils demeurent à leur rôle de nobles et ne se permettent aucun écart. Dans un monde où l'image que l'on projette de soi est la plus importante, les festivités et le véritable bonheur, le plaisir de s'amuser n'existe pas, et si l'on s'égarait à tenter de s'en écarter, la charogne de ce sombre univers aurait tôt fait de vous dévorer... Mon coeur appelle à la festivité malgré le contexte de ce mariage, pour qu'ainsi cette occasion ait tout de même des allures agréables, mais ma raison et ma prudence vis-à-vis de ces gens m'invite à ne pas me laisser emporter... Nous vivons dans un monde malheureux où même l'amusement et le plaisir d'une fête doit être joué...

Oh, il avait sans doute dériver beaucoup, mais il jouait à coeur ouvert, exprimant à June son sentiment de la noblesse en pareille occasion, il savait, sentait qu'elle partageait en partie tout au moins cet avis.. Il reprit ensuite.

- Et je dois vous avouer que votre mariage me ramène au mien, bien qu'à présent, il soit devenu passé... Je me tenais à votre place voila tant d'années que vous n'étiez vous encore qu'une jeune enfant, et je partageais ce goût désagréable en bouche de ce que pouvait m'inspirer un tel arrangement. Je dois vous confier qu'autant que le désir de vous connaître d'avantage, c'est ce point commun qui a motivé ma démarche pour vous rencontrer... Je comprends, connais la douleur d'un tel procédé et je vous prie de savoir que ma personne sera présente, si d'aventures celle-ci cherchait à grossir encore.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Letha
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 8990
Âge : 23
Date d'inscription : 13/03/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: Première rencontre. | Prio June   Dim 26 Juil 2009 - 18:44

[ Désolé pour l'attente ]

La danse commence doucement et nous nous calons rapidement sur son rythme. La danse est enseignée à chaque jeune femme de bonne famille car il semblerait que les bals soient une bonne manière de trouver un bon parti. Concernant les hommes, il y a une certaine rumeur qui affirme que les plus vaillants soldats savent danser, cela représenterait une façon de penser, d’agir… Je ne sais si cela est vrai mais mon cavalier se trouve être brillant. Bien sûr, nous pourrions penser que les nobles n’ont que ça à faire : Apprendre à danser. Je reste pourtant persuader que plus qu’une simple convenance, la danse est un don accordé à certains et pas d’autres. J’ai été doté de ce don mais l’idée de danser, de m’amuser et de rire alors qu’une guerre ne tardera pas à frapper à nos portes me répugnent. Ne devrions-nous pas porter le deuil de tous ses hommes morts dans les batailles d’Atral et d’Oesgard ?
Une des nombreuses questions que je pose à ma sœur dans mes nombreuses lettres, ma mère quand à elle me réplique qu’il faut profiter de la vie et qu’on ne peut pas porter tout le malheur du monde sur ses épaules. Cela me semble tout de même assez répugnant d’ignorer ainsi les autres. Sans doute que le trait de caractère « égoïste » est important pour être noble, mais je ne fais pas parti de ses personnes. Même, pour une femme, je me pose bien trop de question. C’est vrai, dans un sens, je devrais être heureuse de ce qui m’arrive aujourd’hui ? Si j’arrêtais de réfléchir, peut-être ne porterais-je pas le deuil de mon titre de « mademoiselle » et de mes grands rêves de princes charmant, de grand amour ou autre ? Dans la plus pure théorie, je vais perpétuer le sang et le nom de ma famille, ce devrait être un honneur. Existe-t-il une seule femme au mariage arrangé qui fut heureuse de ce genre de chose ? Si elle existe, alors je ne l’ai jamais rencontré.

Je ne suis apparemment pas la seule à mettre perdue dans mes pensées et Arthur me murmure un faible « désolé » que je comprends à peine. Je lui ai demandé si finalement il s’amusait et sa réponse sonne comme une révélation à mes oreilles. Oh ? Tous les nobles ne sont donc pas des penseurs prisonniers incapables de voir plus loin que leurs costumes luxueux ? Certains auraient donc quelques valeurs ? Je ne suis donc pas si unique à me rendre compte que cette société prétendue noble est malheureuse et pauvre par ce jeu dans lequel on nous enchaine dès la naissance ? Je souris doucement. « Merci Arthur. » L’annonce de ce mariage m’avait fait douté de tout, me plongeant dans un dégout profond.

- Merci Arthur pour ce discours réconfortant. Depuis que ma mère m’a annoncé ce mariage, je craignais d’être la seule à trouver notre société pauvre par tous ses codes et la disparition des sentiments les plus importants à commencer par l’Amour. C’est réconfortant… nous serons au moins deux.

Je n’ai pas immédiatement l’occasion de continuer mon discours, la danse nous séparant l’un de l’autre quelques secondes. Nous restons dans le rythme de cette musique. Triste représentation de ce monde où tout le monde cherche à être à la fois identique. Je reprends dès que nous sommes assez proches pour que personne d’autre ne nous entende. Comme depuis le début de la conversation, je parle à cœur ouvert…

- Quand j’étais petite, je quittais le manoir des jours entiers pour le simple plaisir d’aller courir dans un champ, de me baigner dans un ruisseau ou de visiter les beaux petits villages de Scylla… Les habitants de se villages me fascinaient toujours, je n’imaginais pas encore combien je pourrais leur envier le seul véritable bien qu’ils possèdent après la misère. Eux se marient par amour… et chaque fois c’est jour de fête. J’aurais voulu ce genre de mariage simple sans toutes ses personnes. Là où tout le monde chante et danse, rient à en pleurer. L’argent et le titre nous empêchent-ils donc d’atteindre le bonheur dans la simplicité, Arthur… ?

Une teinte blessée pouvait se faire sentir, dans le fond de mon discours. Dans ce monde où tout est caché, parler à cœur ouvert est une souffrance, il faut briser la glace et pourtant… c’est si agréable une fois fait. Pourquoi tout le monde ne peut-il donc pas s’entendre ? Pourquoi existe-t-il toujours autant de différences, de fossés ? Cela m’afflige et me nuit. Je ne veux plus de ce monde, pourrait-je pourtant changer ce monde de ma modeste personne ?
Puis, mon attention se referme sur le sir de Melasinir. Il me parle de présence… ? Combien de fois m’a-t-on dit qu’on serait toujours là pour moi ? Pour me rendre heureuse… ? Pourtant, Arthur à quelque chose de différent. Il a été à ma place et cela me surprend assez. Marié ? Bien sûr, je ne suis pas assez égocentrique pour penser que je suis la seule à avoir été mariée par arrangement. Ce principe existe depuis des années, des siècles. Qui sait, peut-être des millénaires ?

- Je vous remercie Arthur. Et toutes mes condoléances pour votre épouse, même si vous ne l’aimiez pas… Je crains cependant qu’il y ait une nuance d’importance pour faire diverger les choses entre nous. Vous êtes un homme et je suis une femme. Si cela peut paraître simpliste, je m’explique. Vous étiez le sexe fort de votre mariage, vous pouviez décider d’éviter votre épouse… Je n’aurais cependant pas cette chance. Je crains qu’Hannibal se prive de moi, du moins, pas avant que je n’ai porté un héritier. Même s’il venait à disparaître, il me restera toujours une trace gravée dans mon être, une trace de lui que je verrais grandir chaque matin. Pensez-vous qu’il est possible d’aimer un enfant qui, chaque jour, vous rappelle que vous n’aimez pas son père. Comment faire pour ne pas le considéré comme une entrave à la liberté disparue… ?

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Première rencontre. | Prio June   

Revenir en haut Aller en bas
 
Première rencontre. | Prio June
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» Première mission
» "Ne lui jetez pas la première bière..." [The Simpsons]
» June Dorothée McCarty (: [OVER]
» Le 26 mai... La première armée permanente française...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Terres royales :: Comté de Scylla-
Sauter vers: