Partagez
 

 Visite timide à une jeune maman

Aller en bas 
AuteurMessage
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
Ciaran de Valis

Nombre de messages : 237
Âge : 74
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Visite timide à une jeune maman Empty
MessageSujet: Visite timide à une jeune maman   Visite timide à une jeune maman I_icon_minitimeDim 28 Juin 2009 - 19:42

Il m'avait été difficile de me décider sur la conduite à tenir. J'hésitais entre partir loin de Diantra et laisser Astéride à ses nouvelles responsabilités ou rester et aller la voir. Ce dilemme n'avait pas été long à résoudre : je décidai d'aller la voir.

La veille avait été un jour particulièrement épique et éprouvant. Je n'avais absolument rien laisser paraitre, mais j'avais été angoissé quand j'avais compris qu'Astéride avait des contractions. Je n'avais rien vu venir... Il faut dire que je n'avais pas voyagé dans le carosse avec elle, ce qui aurait été particulièrement mal venu, mais à côté, sur mon cheval. une sorte d'escorte, dirons-nous. Aussi n'avais-je pris conscience de la situation que quand j'avais ouvert la porte pour l'aider à descendre, aperçevant son visage pâle aux traits tirés par la souffrance. Et quelle surprise quand elle avait perdu les eaux et m'avait mis au pied du mur avec son accouchement!

Je n'avais même pas réfléchi. J'avais agis par instinct, comme je le faisais en combats. ans rien laissé voir de mes propres émois, je l'avais prise dans mes bras, cillant à peine sous son poids, qui de toutes façons, n'était pas suffisant pour me faire fléchir. je l'avais emmené en toute hâte jusqu'à sa chambre, avant de la désposer sur le lit, de l'embrasser chastement et de lui souhaiter bon courage. Là encore, je n'avais pas réfléchi. Je m'étais cogné dans une jeune fille aux cheveux blancs qui s'était présentée comme prêtresse avant de disparaitre dans les jardins. Ma place n'était pas prêt d'elle.

Je m'étais assis sous un arbre, harès prêt de moi, lui gratouillant la tête pensivement, avant de voir revenir la jeune fille aux cheveux blancs et de venir à sa rencontre, inquiet. Tout s'était bien passé. les Cinq soient loués.

Et maintenant, je me dirigeait chez Astéride, un bouquet de fleurs à la main, par simple galenterie me répétais-je. Je frappai à la porte, après avoir passé l'interrogatoire des gardes, puis entrai.

- "Astéride?"

Je portai un pantalon et une simple chemise, bien loin de l'apparait du mariage et plus prêt de ma tenue lorsque je l'avais rencontré la première fois dans les bois à tenter de pêcher. Cela faisait déjà deux mois...
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
Astéride de Valis

Nombre de messages : 2408
Âge : 32
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
Visite timide à une jeune maman Empty
MessageSujet: Re: Visite timide à une jeune maman   Visite timide à une jeune maman I_icon_minitimeLun 29 Juin 2009 - 8:02

Erwan avait été d'une sagesse exemplaire. Il n'avait réclamé son attention qu'une fois son frère et sa belle soeur partis, ensuite...Et bien ensuite, elle se souvint avoir sombré dans un sommeil profond avec son fils dans ses bras. Une gouvernante avait dû le lui ôter durant la nuit puisque lors de son réveil, Erwan dormait dans un berceau de bois posé non loin d'elle.

Elle se sentait...Sereine, reposée et pleine d'énergie, c'était incroyable la vitesse a laquelle elle avait récupéré..Ce qui n'était pas le cas d'Incanus qui dormait toujours, sur la couverture au pied du lit dans une position...Intriguée, Astéride pencha la tête sur le côté...Mais comment faisait il pour dormir ainsi sur le dos avec les cornes qui le ornait ?...Et en plus il ronflait ! Le pauvre avait eut son compte d'émotions apparemment, et il n'était pas le seul...Le calme régnait encore, Erwan dormait a poing fermés et Astéride le pencha sur son berceau en prenant garde de ne pas le réveiller...Il avait quelques traits de son père, du moins, on ne pourrait cacher ses origines elfiques et sombres, son visage était harmonieux, bien plus qu'un simple humain mais elle repéra au coin de sa bouche un petit pli qui ne tromperait pas...En fait, il n'était pas si calme que cela...Elle même possédait ce petit signe trompeur, il était là, bien vivant au coin de ses lèvres en cet instant même...Au dessus de sa tête, une petit houpette de cheveux gris, d'un beau gris argenté..Une chose était sûre, elle ne pourrait jamais le faire passer pour humain...Qu'importe après tout !

Un léger coup sur la porte la fit presque tombée de son lit sous la surprise, penchée sur le berceau, elle était effectivement en équilibre précaire et l'étonnement avait faillit l'envoyer au tapis..Etait ce déjà les servantes pour son change ? Mais non...Oh flute ! Elle devait être toute décoiffée et les traits tirés ! Tsss...Depuis quand se souciait elle de son apparence ? D'un signe de la main, elle invita Ciaran a pénétrer plus avant dans sa chambre...Certaines allaient encore crier au scandale...La soeur du roi recevant en chemise de nuit et décoiffée dans sa propre chambre...Tssss...Une honte ! Mais elle s'en fichait comme d'une guigne.

-Entrez, entrez ! Vous allez partager mon petit déjeuner avant qu'Erwan ne se réveille...

Elle chuchotait, autant pour ne pas déranger le sommeil de son fils que pour celui d'Incanus qui ronflait toujours comme un sonneur.
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
Ciaran de Valis

Nombre de messages : 237
Âge : 74
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Visite timide à une jeune maman Empty
MessageSujet: Re: Visite timide à une jeune maman   Visite timide à une jeune maman I_icon_minitimeLun 29 Juin 2009 - 9:14

Je n'avais pas l'impression que j'étais si matinal que cela, mais je marquai un temps d'arrêt en aperçevant Astéride en chemise de nuit et décoiffée, comme si je l'avais arraché de son sommeil. Mon hésitation fut sans doute visible alors que je murmurai :

- "Je peux repasser plus tard..."

Certes, Astéride n'avait jamais été protocolaire avec moi, mais quand même, là, elle n'était absolument pas préparée pour reçevoir un homme. Nous étions seuls dans sa chambre, si on faisait abstraction de son lézard qui ronflait et du berceau où devait se trouver son fils.

Mais elle m'invita à entrer avec entrain, m'invitant même à partager son petit déjeuner. Cela eu raison de mes dernières réticences et j'entrai, refermant doucement la porte derrière moi. Je lui décochai un sourire en coin, une lueur malicieuse dans le regard :

- "Astéride... Vous et moi, seuls dans cette chambre... Que va-t-on en penser?"

Je me moquais des rumeurs, mais j'avais été chassé de mes terres pour une affaire assez semblable, ce que je ne pouvais oublier, même si j'en plaisantais. Je lui tendis alors le bouquet de fleurs avec désinvolture.

- "Ce n'est pas grand chose et j'en suis le premier désolé..."

Je l'observais attentivement, surpris de constater qu'elle n'était pas plus fatiguée que cela. En fait, elle semblait moins fatiguée que la veille, avant qu'elle n'accouche. Elle récupérait vite. Ou bien, la joie d'avoir son fils enfin prêt d'elle chassait toute fatigue.

- "Vous avez l'air en forme Astéride, la maternité vous réussit."

Et finalement, je me détournais d'elle pour jeter un oeil dans le berceau et voir ainsi le petit monstre qui lui avait fait une belle frayeur. Je n'étais pas très spécialisé dans les enfants. Pas du tout même. Mais ce gamin là était vraiment beau. Il n'avait pas le visage chiffoné de certains nourissons. Non, il avait des traits harmonieux et elfiques. Impossible de le voir comme un humain avec ses oreilles effilées, ses traits agréables et ses cheveux argentés.

- "Alors? Soulagée de pouvoir enfin voir vos pieds?"
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
Astéride de Valis

Nombre de messages : 2408
Âge : 32
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
Visite timide à une jeune maman Empty
MessageSujet: Re: Visite timide à une jeune maman   Visite timide à une jeune maman I_icon_minitimeLun 29 Juin 2009 - 20:27

Elle avait évidemment remarqué son hésitation, mais elle l'avait vaincu en moins de temps qu'il ne fallait pour le dire...Elle répondit par un clin d'oeil a son sourire en coin et prit même une mine satisfaite pour répondre :

-On me jalousera certainement voyons !

Puis, elle finit par éclater de rire.

-Que l'on dise ce que l'on veut, je n'en ai cure au grand dam de mon frère.


Les fleurs lui firent plaisir...Voir très plaisir même et elle les prit avec un large sourire, soupçonnant qu'elles venaient des jardins du palais avant de se dire que de toute manière, le comment importait peu au final.

-Elles sont magnifiques, merci Ciaran.


Murmura-t-elle en plongeant le nez dedans et en humant leur parfum délicat.

Elle haussa un sourcil surprit a son compliment. Ah bon ? Elle avait l'air en forme ? Bon, d'un autre côté, elle se sentait bien et énergique. Certainement son lien avec Incanus donc lui avait parlé Roxane, machinalement, elle se tapota une mèche de cheveux...

-Vous trouvez ? Enfin, je dois dire que je me sens dans une forme peu commune, étrange non ? Quoiqu'il en soit, je meurs de faim aussi...

ajouta-t-elle en grimaçant légèrement alors qu'un gargouilli du plus bel effet se faisait entendre... Elle le regarda se pencher sur le berceau et regarder Erwan en silence. Ces différences étaient évidentes mais Ciaran ne sembla pas vraiment y prêter attention...Et là...oups ! Catastrophe ! Incanus venait d'ouvrir un oeil et se mettait a gronder furieusement...Après le futur papa angoissé...Le papa poule...

-Incanus...


gronda-t-elle a son tour d'un ton qui ne laissait pas de doute quand aux nombres de torture qu'elle lui ferait subir si il bougeait une écailles. Incanus lui jeta un coup d'oeil hautain avant de se redresser et d'aller se dandiner jusqu'au berceau, de s'y percher et de planter Ciaran du regard. Astéride leva les yeux au ciel...

-Ce lézard ne changera jamais...Enfin, vous pouvez le dire, je peux enfin voir le sol que foule ! Quoique, je n'ai pas encore essayer de marcher...
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
Ciaran de Valis

Nombre de messages : 237
Âge : 74
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Visite timide à une jeune maman Empty
MessageSujet: Re: Visite timide à une jeune maman   Visite timide à une jeune maman I_icon_minitimeLun 29 Juin 2009 - 20:39

Je laissais échapper un rire discret, n'oubliant pas qu'il y avait deux êtres qui dormaient dans cette chambre, avant de répliquer avec espièglerie :

- "Voilà que vous inversez les rôles en me flattant. Mais vous ne saurez pas me faire rougir Astéride, je suis encore plus coriace que vous."

Petite allusion à notre discussion à Erac, alors qu'elle m'avait mis au défi de la faire rougir. Et force était de constater que j'avais du batailler pour y parvenir, sous le regard blême de la lune complice.

- "C'est bien ce que j'avais cru comprendre, mais s'il vous passe tout, il n'en sera peut-être pas de même pour moi qui ne suis rien à ses yeux."

Cependant, je n'avais pas peur des foudres royales. Je n'avais jamais agis avec peur, me privant en pensant aux conséquences. Je lui tendis les fleurs et souris à son commentaire, ajoutant avec désinvolture :

- "Oui, il y a beaucoup de choix dans les jardins. Mais cela reste entre nous."

Je la complimentais sur sa mine radieuse et elle me confirma qu'elle se sentait bien. Cela se voyait, pas besoin de le dire, mais au moins, je ne m'étais pas trompé. Je ris doucement en entendant son ventre gronder alors qu'elle évoquait sa faim.

- "Je suppose que donner la vie prévaut sur toute la fatigue du monde. Même si vous n'avez pas du dormir beaucoup cette nuit j'imagine."

C'est là que son casse pied de compagnon choisit de se réveiller et se mit à grogner, hostile.

- "Il aurait des poils, je suis sûr qu'il serait tout hérissé."

Astéride le grona et je lui lançais un regard amusé.

- "Je crois que je ne suis toujours pas entré dans ses bonnes grâces."

Astéride m'avoua alors qu'elle ne s'était pas encore levée et je lui tendis galamment la main pour l'y aider.

- "Eh bien, il est temps de faire quelques pas."

Et je pourrais toujours la retenir en cas de vertiges... J'avais même presqu'envie qu'elle ne flanche, pour avoir le plaisir de la rattraper et de la serrer un peu plus contre moi. La veille, je n'en avais pas réellement profité, pas dans ces circonstances... Et elle non plus, bien évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
Astéride de Valis

Nombre de messages : 2408
Âge : 32
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
Visite timide à une jeune maman Empty
MessageSujet: Re: Visite timide à une jeune maman   Visite timide à une jeune maman I_icon_minitimeLun 29 Juin 2009 - 21:18

-Homme de peu de foi !

Soupira-t-elle exagérement, cela lui rapellait la soirée qu'ils avaient passé a Erac et ce défi idiot auquel évidemment, elle n'avait su résister, mais, quoiqu'il dise, il n'avait jamais réellement gagné ce pari.

-Il n'ets nullement question de cela, il se trouve que mon frère me connait parfaitemant bien et ne prête que peu de foi aux ragots me concernant.

Et non, trystan avait confiance en elle, tout comme elle avait confiance en lui. Cela ne les empechait nullement de s'affronter parfois et avec autant de fougue l'un que l'autre, mais on ne pouvait nier leur lien. Elle rit doucement a sa remarque sur les fleurs, ne venait elle pas d'y songer ?

-Il serait dommage de ne pas en profiter n'est ce pas ?

Elle réfléchit quelque instant a son sommeil...

-Etonnement, j'ai très bien dormit, Erwan a été très sage, mais je le soupçonne de comédie pour préparer le terrain...

finit elle par dire en secouant légèrement la tête, non, elle ne pouvait croire que son fils serait un modèle de sagesse et de calme, ni elle ni Veldrin ne l'étaient alors...Aurait il hériter de son oncle ? Ah oui, possible. Cet instant de grâce fut briser par un Incanus de mauvaises écailles... Et Astéride esquissa un geste agacé avant de soupirer, rendue a l'évidence...

-Incanus est une tête de mule, mais tout cela part d'un bon sentiment, il se calmera avec le temps.

Elle avait l'étrange impression de se répéter et avait la désagréable sensation de ne pas y croire elle même...Incanus était devenu protecteur a outrance, voir étouffant parfois, il faudrait tout de même qu'elle ait une discution sérieuse avec ce dragon. Elle eut la surprise de voir une main se tendre lorsqu'elle avoua ne pas s'être levée depuis son accouchement...Aïe..Etait elle prête ou risquait elle de s'étaler lamentablement sur le sol ? En elle se disputait la honte de ne pas pouvoir faire deux pas et le plaisir qu'elle aurait a saisir cette main...Elle opta pour la seconde...Elle était faible,tssss...

-Très bien puisque vous ne me laissez pas le choix...Comme ça nous pôurrons aller déjeuner dans le petit salon...Enfin, si je ne trébuche pas avant bien sur...


Sur ce, elle se débarrassa de ses couvertures en prenant garde a ne pas se retrouver les jambes a l'air tout de même et glissa ses doigts au creux de la paume tendue...Bon allons y avec précaution, il ne faudrait pas qu'elle présume de ses forces tout de même...Même si elle ressentait comme une petite douleur au creux de l'aine, elle se sentait bien..Enfin, un léger vacillement lui prouva le contraire...

-Il est vraiment temps que je mange...

ronchonna-t-elle en se retenant comme elle le pouvait, c'est a dire a la chemise de Ciaran...
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
Ciaran de Valis

Nombre de messages : 237
Âge : 74
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Visite timide à une jeune maman Empty
MessageSujet: Re: Visite timide à une jeune maman   Visite timide à une jeune maman I_icon_minitimeLun 29 Juin 2009 - 21:37

- "Non, simplement lucide."

Je lui décochais un sourire au charme ravageur et surtout teinté d'une arrogance dont je faisais rarement preuve. Il en fallait beaucoup pour me mettre dans l'embarras ou me mettre en colère. Je pense que mes interlocuteurs s'en rendaient vite compte.

- "Bien, n'empêche qu'il doit rager de les entendre. Vous êtes sa petite soeur après tout et il est difficile d'entendre des calomnies concernant les personnes qu'on aime."

Je lui appris alors que les fleurs venaient du jardin et souris avec plaisir à sa réponse devant cette offense aux jardiniers.

- "Très dommage. J'ai passé une bonne partie de ma journée et de ma nuit dans ce jardin. Il est somptueux et apaisant, mais il y manquait quelque chose, quelque chose qu'il y avait à Erac..."

Je n'en dis pas plus, mystérieux, mais je pensais bien évidemment à sa présence. Le château était trop grand, trop courdinnant d'activités. J'avais eu besoin de la solitude des jardins intérieurs. Pour attendre qu'on vienne annoncer que la jeune femme allait bien et que son bébé se portait à merveille. Pour ensuite réflechir à ce sentiment étrange de vouloir veiller sur elle.

- "Vous pensez qu'il puisse déjà se jouer de vous à cet âge?"

Comme son père... Mais évidemment, je ne m'amusais pas à proférer cette pensée à haute voix. Astéride était souriante et heureuse, je ne souhaitais pas entacher son bonheur.

- "On peut commettre les pires erreurs en voulant bien agir... Ou en croyant le faire."

Mon regard glissa vers le lézard qui ne m'amait décidément pas du tout. Je me demandais pourquoi, même si Astéride m'avait expliqué qu'il se méfiait de tous les hommes désormais.

- "Cela doit être fatiguant d'avoir une conscience aussi vivante, non?"

Une plaie oui... Les gens normaus avaient juste une petite voix dans la tête... Elle, elle avait un petit machin verdâtre. Je tendais alors la main à Astéride pour l'aider à se lever et souris à ses paroles, avant de murmurer :

- "Si vous trébuchez, je vous rattraperai."

Je la regardai se lever avec précaution, essayant d'ignorer le simple plaisir d'avoir sa main au creux de la mienne. Puis, je la sentis vaciller et rafermai ma prise, tandis que ses doigts s'agrippaient machinalement à ma chemise. Là, je retins mon souffle, troublé par cette proximité que sa grossesse ne nous avait pas permis. Elle n'avait pas retrouvé sa silhouette de jeune fille évidemment, mais plus de gros ventre me rappelant qu'elle avait aimé un autre homme, qu'elle portait son enfant. Je l'avais connue enceinte, je la découvrais simplement femme. Et c'était... troublant. Mon regard noir plongea dans ses yeux verts, assombri par un sentiment confus, avant que je ne m'éclaircisse la gorge et écarte doucement la jeune femme.

- "Je suis déçu, je pensais que c'était ma simple présence qui vous donnait le vertige."

Mon ton badin dissimulait mon émoi. Du moins, je l'espérais.

- "Allons manger quelque chose avant que vous ne vous évanouissiez."
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
Astéride de Valis

Nombre de messages : 2408
Âge : 32
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
Visite timide à une jeune maman Empty
MessageSujet: Re: Visite timide à une jeune maman   Visite timide à une jeune maman I_icon_minitimeMer 1 Juil 2009 - 8:53

-Je vois cela.

Etait il obligé de sourire de cette manière ? Avec juste ce qu'il fallait d'arrogance pour frôler la condescendance ? La peste soit des hommes un peu trop sur de leurs charmes.

-Il rage certainement, tout comme je le ferais a sa place, mais il doit concilier devoir et famille ce qui n'est pas toujours évident. Montrer trop de colère face a ce que l'on peut dire de moi est capable de fragiliser son influence. Ne pas en montrer reviens a s'attirer les foudres du peuple qui le penserait insensible. Finalement, il n'est qu'humain, même si certain attendent de lui bien plus qu'il ne pourra jamais donner.

expliqua-t-elle doucement avec un petit air désolé. Dieu qu'elle n'aimerait pas être a la place de son frère ! Le pouvoir, très peu pour elle ! Elle eut une petite pensée pour sa belle soeur, Lilianna avait eut du mal a s'imposer a la cour, mais tout cela changeait, en bien, elle l'espérait grandement.

-Vous voulez certainement parler d'un certain lézard ?

répliqua-t-elle mutine en cachant le trouble que pouvait provoquer ces paroles surtout dites sur ce ton là.

Doucement, elle passa un doigt sur la joue velouté d'Erwan et sourit malicieusement a la reflexion de Ciaran.

-Ni moi, ni son père sommes des modèles de sagesse, alors il serait étonnant qu'il soit calme, ceci dit, il pourrait avoir hériter des qualités de mon frère...Mais pour le moment, laissons le grandir un peu avant de voir quel diablotin il sera.

Sa main vola jusqu'a Incanus dont elle caressa le museaux tandis que le dragon emettait comme un ronronnement.

-Il est bien plus que ma conscience, mais j'avoue aisément avoir parfois une envie folle de l'étrangler...

*Ah ! Et qui prendra soin de toi ? Hin ? tu n'es pas capable de le faire toi même...*

En punition, Astéride lui tira une corne d'un geste sec mais affectueux.

Elle aurait dût se douter qu'il étyait trop tôt encore pour se lever, mais elle n'avait pas voulu montrer sa faiblesse...Quoique sur le coup, c'était raté et elle n'avait trouvé rien de mieux que de se retenir a la chemise de son invité. Vraiment, quel manque de tenue ! Cela dit, elle eut tôt fait de calmer les battements de son coeur, soyons réaliste, elle était une jeune mère qui venait d'accoucher et nullement prête a se laisser de nouveau griser par un homme...Pourtant, se serait si doux...

-Voyons Ciaran, je ne suis pas de ces jeunes pucelles tournant de l'oeil a la vue d'un bel homme.

répliqua-t-elle avec un sourire en coin avant de se laisser guider jusqu'au petit salon, laissant la porte entrouverte au cas où Erwan se réveillerait. Finalement, le jeune homme l'approcha d'un fauteuil et elle s'y laissa tomber avec un petit soupir.

-Vous m'avez dit avoir passé la nuit dans le jardin ? Personne n'a songer a vous donner une chambre ?
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
Ciaran de Valis

Nombre de messages : 237
Âge : 74
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Visite timide à une jeune maman Empty
MessageSujet: Re: Visite timide à une jeune maman   Visite timide à une jeune maman I_icon_minitimeMer 1 Juil 2009 - 19:25

- "Je ne l'envie pas. Je ne comprends pas pourquoi tout le monde rechercher la puissance ou la richesse. Pour ce que cela apporte..."

Je haussais les épaules. C'était à mille lieues de ce que je désirais. D'ailleurs, je ne désirais rien de spécial. Juste pouvoir vivre ma vie comme je l'entends, sans attaches, sans contraintes. Finalement, j'avais apprit de mes erreurs et avais compris que ne plus avoir de terres n'était pas forçément un châtiment si terrible. Cela m'avait donné une autre perception de l'existence.

Je souris alors qu'elle évoquait Incanus quand moi, je parlais d'elle. Mon regard pétilla d'amusement complice, bien que nous sachons tous deux de qui je parlais.

- "Evidemment, nous nous aimons tellement lui et moi, sa présence m'est tellement agréable... Il me manquait une bain improvisé hier soir."

Je soupirais alors qu'elle me répondait qu'Incanus était bien plus que sa conscience et qu'elle avait parfois envie de l'atrangler, avant de lui tirer la corne, comme répondant à un échange qui m'échappait. Cela me semblait étrange une telle complicité ou un tel lien avec un animal, mais je n'en fis pas part. J'aimais Harès et Cyrus, mais ils restaient des animaux.

J'aidais alors Astéride à se lever et elle se rattrapa à moi, prise de vertige. Je tentais de cacher mon trouble par une pointe d'humour, assez pitoyable, mais elle entra dans le jeu, me mettant de nouvea à l'aise alors que je lui susurrais d'une voix veloutée diaboliquement charmeuse :

- "Dois-je conclure que vous me trouvez bel homme donc?"

Bel homme... Quelle ironie, je ne l'étais qu'à moitié, humain... Cela dit, je me savais séduisant, inutile de le nier ou de jouer la fausse modestie. Je l'accompagnai jusqu'au salon, lui tirant un siège pour qu'elle s'y asseoit... ou s'y affale d'ailleurs. Je pris place à mon tour, souriant, malgré sa question dont la réponse aurait du me mettre dans l'embarras.

- "Je n'avais pas sommeil. Vraiment pas. Et puis, votre retour s'est fait dans la précipitation et le Chaos et je me suis très vite effacé. Personne n'a prit contact avec moi et je n'ai cherché après personne. J'ai juste croisé la jeune fille aux cheveux blancs qui vous a aidé... C'était la seule personne que je souhaitais croiser en dehors de vous... Ensuite... Ensuite, je me suis perdu dans mes réflexions dans ce magnifique jardin."

Je haussais de nouveau les épaules avec désinvolture :

- "Je suis un nomade Astéride, pas tout à fait civilisé."

Je lui adressais alors un sourire mi-figue, mi-raisin, reprenant avec une pointe de provocation :

- "Si j'étais civilisé, je ne serais pas assis avec vous, seul, alors que vous êtes en chemise de nuit."

Si j'étais civilisé, je n'aurais pas envie de vous embrasser...

Mais je gardais cette pensée pour moi, refusant d'analyser ce désir tout simple et pourtant inaccessible.
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
Astéride de Valis

Nombre de messages : 2408
Âge : 32
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
Visite timide à une jeune maman Empty
MessageSujet: Re: Visite timide à une jeune maman   Visite timide à une jeune maman I_icon_minitimeJeu 2 Juil 2009 - 10:45

-Seriez vous a la recherche de compliments ?

riposta-t-elle en évitant de répondre directement a la question. Question dont il connaissait la réponse de toute manière. Elle s'affala avec grâce, ou pas, dans un fauteuil et soupira devant les explications de son invité. Effectivement, personne n'avait dût songer a lui proposer le gîte vu l'effervescence qu'avait provoqué son accouchement catastrophe. Elle sourit a la mentionde Roxane.

-Vous avez donc croisé Roxane. Je suis heureuse qu'elle ai été là pour m'aider. C'est vrai que ce jardin est magnifique, sachant qu'il était a l'abandon il y a quelques années...Nous avons bien travaillé pour en faire ce qu'il est aujourd'hui.

Surtout Incanus et son amour des plantes autant le dire, il pouvait passer des heures a murmurer a la feuille d'un rosier ou juste d'une salade. C'était adorable et hilarant en même temps de le voir le faire d'ailleurs.

-Effectivement et vous me priveriez de votre compagnie, se serait dommage non ?

ria-t-elle doucement, oui vraiment très dommage. Elle se sentait bien avec Ciaran et complètement libre de dire ou faire ce qu'elle voulait sans qu'il ne la juge avec sévérité et cela n'avait pas de prix.
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
Ciaran de Valis

Nombre de messages : 237
Âge : 74
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Visite timide à une jeune maman Empty
MessageSujet: Re: Visite timide à une jeune maman   Visite timide à une jeune maman I_icon_minitimeJeu 2 Juil 2009 - 16:17

- "Astéride, ai-je l'air d'un homme qui ai besoin de quémander des compliments?"

J'avais pris un ton sérieux et presque professoral, comme si je lui faisais la leçon, alors que la réponse semblait évidente. Encore une fois, j'avais une pointe d'arrogance dans la voix, exagérée, évidemment. Non je n'avais pas besoin de compliments bien sûr, bien que les femmes ne soient pas aussi promptes que nous à en faire. Mais les regards étaient aussi éloquents.

- "Vous avez souvent pour habitude de répondre à une question par une autre question?"

J'avais bien noté qu'elle avait soigneusement évité de me donner une réponse et finalement, je n'en attendais pas réellement, m'amusant juste à la taquiner.

- "Oh... Mes compliments aux jardiniers alors, parce qu'il est splendide et... comment dire... apaisant. Il y a quelque chose d'harmonieux dans ce jardin."

Je souris doucement alors qu'elle trouvait dommage que je puisse m'éclipser et la laisser comme j'aurais du le faire si j'avais eu deux écus de jugeotte. Elle semblait à l'aise avec moi et semblait m'apprécier, mais rien de plus. C'était peut-être aussi bien, puisque moi-même, je ne savais pas trop où j'en étais à ce niveau là. J'appréciais la jeune fille, plus que cela même... je recherchais sa compagnie et étais malheureux loin d'elle, ne pensant qu'à elle. J'avais angoissé comme jamais la veille, impuissant alors qu'elle accouchait. C'était... troublant.

- "Vraiment dommage. Et de toutes façons, je ne suis pas réputé pour ma sagesse. J'espère juste que votre frère ne sera pas prompt à me faire subir mille tourments avant de m'exécuter en place publique pour outrage à votre personne."

Je ris en disant cela. Cela n'était pas à exclure, mais je n'avais pas peur de cette possibilité.
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
Astéride de Valis

Nombre de messages : 2408
Âge : 32
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
Visite timide à une jeune maman Empty
MessageSujet: Re: Visite timide à une jeune maman   Visite timide à une jeune maman I_icon_minitimeJeu 2 Juil 2009 - 16:50

-Cela ne vous arrive jamais ?

Hop, encore une question. Non mais il ne fallait pas rentrer dans ce jeu là, sinon, ils n'en sortiraient jamais.

Elle croisa les jambes, non sans grimacer, diantre, elle était courbaturée de partout ! Combien de temps avant que son corps ne se remette de tout cela ? Mais ces quelques douleurs n'étaient rien comparées a la merveille qui dormait dans son berceau. Elle sourit avec une pointe de mystère lorsque Ciaran félicita les jardiniers, espérant qu'Incanus tendait une oreille et se rengorge bien comme il faut. Ce jardin, c'était sa fierté après tout.

-Il fut un temps où j'y passais mes nuits lorsqu'elles étaient trop chaudes.

Et seule, même si elle ne le dit pas, elle le pensait, car c'était dans des moments comme ça qu'elle se retrouvait avec Incanus, tout les deux seuls au monde. Du moins, dans leur monde.

-Oh mais arrêtez donc de voir mon frère tel un dragon mal léché ! Et il n'y a pas outrage n'est ce pas ? Je ne me souviens pas d'avoir crié au viol.

répliqua-t-elle avec un sourire en coin. Oh et puis, outrage, outrage, c'était un bien grand mot de toute façon...Avec lui, elle se disait qu'il n'y aurait pas d'outrage...
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
Ciaran de Valis

Nombre de messages : 237
Âge : 74
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Visite timide à une jeune maman Empty
MessageSujet: Re: Visite timide à une jeune maman   Visite timide à une jeune maman I_icon_minitimeMar 7 Juil 2009 - 14:07

- "Si parfois, quand je désire éviter une question gênante ou trop personnelle... Est-ce votre cas?"

Au moins, cela évitait de mentir, chose que je n'aimais pas faire. Je changeais de sujet quand il était question de mon enfance le plus souvent. Ou je mentais par omission ou en arrengeant légèrement la vérité. Je ne pouvais décemment pas dire que mon père était un bûcheron et ma mère une prêtresse drow exilée... Je ne pouvais pas dire qu'ils avaient été tués, lapidés et ma mère pendue pour ce qu'elle était. je ne pouvais pas parler du sort qui avait failli être le mien si Garett n'était pas intervenu... Non, je parlais juste d'origines modestes, de parents assassinés, d'un chevalier bienveillant. C'était la vérité, mais dépouillé de quelques indices qui me trahiraient.

Je lui lançai un regard compatissant alors que je remarquais ses traits tirés par la souffrance. Ce n'était pas rien de mettre un enfant au monde et malgré sa bonne mine, elle devait encore ressentir les effets de cet accouchement catastrophe.

Je parlai alors du jardin et sourit en hochant la tête alors qu'elle me disait y passer ses nuits quand celles-ci étaient trop chaudes.

- "Pourquoi est-ce que cela ne me surprend pas?"

Je souris de nouveau quand elle me reprit concernant son frère.

- "Vous pensez qu'il y a besoin de contacts physiques pour que cela soit déjà fort compromettant? Vous vivez à la Cour Astéride, vous savez parfaitement qu'il suffit d'un rien pour que les rumeurs s'enflamment. Et d'après ces rumeurs, votre frère serait enclin à étrangler Veldrin Delisa s'il réaparaissait un jour... Je doute qu'il laisse un homme vous approcher de sitôt sans en conçevoir une méfiance naturelle... Du moins, si j'avais une jeune soeur, agirais-je ainsi. Et je verrais d'un très mauvais oeil qu'elle soit en chemise de nuit, au petit matin, avec un étranger."

Nouveau sourire alors que je disais cela, n'en concevant nulle crainte, et m'amusant même de relater tout cela. Même si je le pensais. Si j'avais une soeur, je pense que je serais étouffant avec elle.

- "Si j'avais écouté ma raison, je serais parti à l'heure qu'il est. Mais je ne pouvais pas... Pas après vous avoir emmené, haletante et livide jusque dans votre lit... Vous m'avez fait une belle frayeur Astéride..."

Et cette fois, plus une trace d'humour ou d'amusement dans ma voix alors que je la transperçais de mes yeux noirs.
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
Astéride de Valis

Nombre de messages : 2408
Âge : 32
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
Visite timide à une jeune maman Empty
MessageSujet: Re: Visite timide à une jeune maman   Visite timide à une jeune maman I_icon_minitimeMer 8 Juil 2009 - 9:57

Elle ne répondit que par un sourire a sa...enième question ? Non, en général, elle n'évitait pas les questions, n'hésitant pas a répondre vertement au risque, parfois de vexer ou de blesser. Mais elle était ainsi faite et ne voulait pas changer, ne voulait pas se comporter comme toute jeune fille de bonne famille, baissant le front, les oreilles rougissantes et gloussant derrière un éventail. C'était pour cela qu'elle dérangeait le plus souvent, mais cela faisait de belles lurettes qu'elle s'en contrefichait comme d'une guigne.

-C'est un jardin privé, quel meilleur endroit que celui là pour...respirer un peu ?

Et bien plus que cela d'ailleurs, mais elle était rendue muette par ce secret qu'elle entretenait depuis un an maintenant ou presque. Même Veldrin n'avait jamais soupçonné l'existence d'Incanus. Lui en aurait elle parlé un jour ? Oui, certainement...Mais, avec le recul, elle se rendait compte qu'ils n'avaient jamais vraiment parler ensemble, c'était désépérant de faire ce constat. Elle fronça légèrement les sourcils :

-Je sais que mon frère est très protecteur, il est ainsi avec chaque femme de sa vie...C'est étouffant mais je ne peux pas réellement lui en vouloir, ceci dit, il me fait assez confiance pour me laisser cette liberté auquelle la moitié des femmes de la cour n'ont pas droit et je pense que c'est cela qui déchaine les mauvaises langues plutot qu'autre chose.

Elle plissa les yeux en dardant un vert lumineux sur son vis à vis...

-Dites moi Ciaran, cela vous gênerait il que l'on vous pense mon amant ?


Tais toi idiote ! Non mais c'était quoi cette question ?! De toute façon, trop tard pour la ratrapper alors tant pis. SOn sourire s'adoucit soudain alors qu'un regard noir la clouait sur place...

-Je suis plus forte qu'il n'y parait...Mais je suis désolée de vous avoir fait peur et j'aurais été déçue que vous partiez.
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
Ciaran de Valis

Nombre de messages : 237
Âge : 74
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Visite timide à une jeune maman Empty
MessageSujet: Re: Visite timide à une jeune maman   Visite timide à une jeune maman I_icon_minitimeMer 8 Juil 2009 - 12:57

- "J'ai compris, j'arrête."

Elle n'avait pas répondu à ma question précédente, se contentant de sourire, amusée par ce petit jeu qui pouvait encore durer longtemps, mais sans nous mener nulle part. Soit, j'arrêtai les questions.

- "Vous étouffez donc ici?"

Ah mince, je venais de dire que j'arrêtais les questions... Bon, ce n'était pas vraiment une question après tout, plutôt une constatation ou un déduction.

- "Vous pourriez demeurer à Erac, vous êtes assez libre de vos mouvement là bas et loin de tout commérage et faux semblants."

Je souris quand elle me révéla que son frère était ainsi avec les femmes qu'il aimait, mais qu'il avait encore la faiblesse de lui laisser s aliberté malgré ses erreurs et le fait que ce qu'elle faisait lui retombait invariablement dessus. C'était normal : elle était sa soeur, il avait tous les droits sur elle mais n'en usait d'aucun... La soeur du roi était un feu follet. Pour moi. Pour beaucoup, ce n'était qu'une trainée et son frère encourageait sa décadence. Ou il était incapable de la tenir. Que ce soit l'un ou l'autre, c'était mauvais pour lui.

- "Il y a de quoi être jalouse de votre liberté quand on se doit de baisser les yeux devant un homme, sourire et se laisser mener par sa famille quant au choix d'un époux, sans possibilité d'écouter les élans de son coeur. Oui, vous devez surement être enviée par ceux qui vous décrient."

Cependant, sa question suivante me fit perdre de ma superbe et je me raidis, surpris par une telle suggestion. Je lui lançai un regard étonné et géné à la fois. Et bien, elle n'y était pas allée par 4 chemins, et elle avait réussi à me destabiliser!

- "Bravo Astéride, vous avez réussi à me mettre mal à l'aise, ce n'est pas donné à tout le monde."

Je détournais un instant le regard, me demandant si j'allais répondre ou faire comme elle et ignorer la question pour passer à autre chose. Finalement, je me repris, haussai les épaules et répondis dans un sourire :

- "Ce qui me gênerait, c'est que l'on dise cela alors que c'est faux. De surcroît, je passerais pour un vil cavaleur qui profite de son charme pour séduire la soeur du roi, faisant ainsi de moi un arriviste, ce que je ne suis pas. Ne vous méprenez pas Astéride, je vous trouve très belle, je vous l'ai déjà dis et je vous le dirais surement encore... Mais pour être votre amant, il faudrait encore que vous le désiriez..."

Et voilà comment je lui renvoyais subtilement sa question. Et elle? Serait-elle gênée qu'on me prenne pour son galant? Le désirait-elle? Je ne pouvais mier l'attirance dangereuse qsue je ressentais pour elle, tendre, plu que passionnelle. Elle était avant tout une amie. Pour le moment... L'avoir rencontré enceinte avait peut-être modifié ma perception des choses. L'eu-je rencontré jeune fille souple comme un roseau et passionnée, aurais-je éprouvé un désir ardent pour elle. Mais pas encore.

- "Disons que quand vous m'avez annoncé avoir perdu les eaux, j'ai senti la panique m'envahir brutalement. Heureusement que nous étions au château... Pourquoi ne pas m'avoir dit que vous souffriez pendant le trajet? Vous avez du trouver le temps abominablement long!"
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
Astéride de Valis

Nombre de messages : 2408
Âge : 32
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
Visite timide à une jeune maman Empty
MessageSujet: Re: Visite timide à une jeune maman   Visite timide à une jeune maman I_icon_minitimeMer 8 Juil 2009 - 15:56

-Etouffer est le mot juste oui.

Et cela se voyait, elle ne supportait cette ambiance que pour son frère. Et il fallait avouer qu'il fut un temps, l'air a Erac était encore plus vénimeux. Evidemment, maintenant que sa mère était morte, l'ambiance s'était allégée, on respirait enfin et le château était devenu un endroit où il faisait bon vivre. Melisandre avait été une femme et une mère pitoyable, mais on ne pouvait lui retirer son sens des affaires, faisant du domaine famillial un domaine prospère et riche.

-Il fut un temps où Erac n'était pas cet havre de paix que vous avez pu voir. Je pourrais effectivement décider de m'y installer définitivement...Peut être ce jour viendra, mais en attendant, ma famille est ici et je ne peux pas demeurer loin d'eux très longtemps...Ils risqueraient de ne pas apprécier.


Elle avait oublié ses rêves de voyage, sacrifier ses désirs de découverte juste pour Veldrin et maintenant, elle se demandait si au final, il avait mérité cet abandon, elle lui aurait tout donné sans un regret...Malheureusement, la venue d'Erwan retardait encore un peu son départ, mais cela viendrait...Après tout, elle avait 2000 ans devant elle.

-Certainement. Je sais qu'il n'est pas dans une position facile et peut être est ce un tord pour moi de ne pas me conforter a l'idée que l'on se fait d'une demoiselle, mais dorénavant, il est trop tard pour revenir en arrière.

Et boum, il avait fallut qu'elle parle plus vite que son cerveau ne réfléchissait et elle put sans se tromper, admirer la tension qui venait de s'emparer de Ciaran. Autant le dire, elle avait mit les pieds dans le plat avec une délicatesse toute...Enfin, inexistante.

-Que ce soit vrai vous gênerait moins peut être ?


répliqua-t-elle avec un mince sourire en se demandant à quel jeu elle jouait là...En quoi cela pouvait l'interesser d'abord ? Ceci dit, le fait qu'il lui retourne habilement la question lui arracha un coup d'oeil admiratif et surpris en même temps. Si elle, elle n'y allait pas par quatre chemins, il savait faire de même.

-Savez vous que celui qui m'épousera ne disposera de rien ? Ni terre, ni titre ? En quoi seriez vous un cavaleur ? Votre sens de l'honneur ne risque-t-il pas de se cabrer si je vous disais que je le désire ?

Elle n'était pas fair play et d'ailleurs, elle ne savait même pas ce qu'elle cherchait a lui faire dire. C'était vraiment un grand n'importe quoi ! Mais elle tentait de se raisonner en se disant qu'il était normal qu'une femme ayant accouchée s'inquiètes de son pouvoir de séduction...Même elle ne croyait qu'a moitié à ce raisonnement idiot, quiconque la connaissaint suffisemment pouvait dire qu'elle se moquait comme de sa première paire de ballerines de son apparence ou de son potentiel de séduction.

-Ciaran, qu'auriez vous fait a part vous inquiéter inutilement ? Je dois dire que ce voyage en Scylla était une mauvaise idée dès le départ et les trajets en calèche ne sont pas vraiment indiqué pour une femme enceinte et presque a terme. Ceci dit, pour quelqu'un qui paniquait, je vous ai trouvé bien confiant.

rit elle doucement en se rappelant avec quel sang froid il avait agit pour la conduire dans ses appartements.
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
Ciaran de Valis

Nombre de messages : 237
Âge : 74
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Visite timide à une jeune maman Empty
MessageSujet: Re: Visite timide à une jeune maman   Visite timide à une jeune maman I_icon_minitimeMer 8 Juil 2009 - 16:20

Encore une fois, Astéride réussit à me prendre au dépourvu, reprenant une phrase que j'avais dite et en tirant une conclusion fort juste. trop juste. Cette fois, mon regard se déroba, alors que je réfléchissais frénétiquement à une réponse intelligente et vraie. Je n'aimais pas mentir. mais là, elle m'avait épinglé comme un collectionneur un papillon et je ne voyais vraiment pas quoi rétorquer.

- "Cela me gênerait autant, mais au moins, cela serait-il la vérité."

Je biaisais, échappant de peu au piège tendu. Je ne pouvais décemment pas lui répondre que cela gênerait ma conscience, mais nullement mon corps... Astéride était belle, je le lui avais déjà dis, bien qu'elle m'avait ri au nez, se pensant hideuse car enceinte. Et maintenant, je devinais les formes sous sa chemise de nuit, des formes certes encore arrondies par la maternité, mais bien plus légères que lors de notre première rencontre.

Oh par les dieux, mon esprit vagabondait désagréablement. Enfin non, c'était agréable, mais vraiment indécent. je pensais m'en être sorti, mais elle revint à la charge.

- "Celui qui vous épousera vous aura, vous."

Je haussais les épaules, faussement décontracté.

- "Et il sera le beau frère du roi, peu importe que vous ayez des titres ou pas, vous êtes influente, même si vous ne vous en rendez pas compte."

Et soudain, l'idée qu'un autre homme dispose d'elle me fut intolérable. Je n'avais pas envie de la voir filer avec un autre. Cette révélation me stupéfia. Allons, qui étais-je pour être jaloux? une moitié de drow sans terres, je n'avais rien à offrir et ne pouvais prétendre à une femme comme Astéride, bien au dessus de ma condition. Cependant, mon regard s'enflamma quand elle me répliqua qu'elle le désirait, ou du moins me provoquait en jouant sur les mots. Je dus me faire violence pour ne pas me lever et m'approcher d'elle, jouant de mon charme pour enfin gagner un baiser, et un vrai cette fois. je dus vraiment fournir un effort considérable.

Je la regardais de nouveau alors que nous reparlions de son accouchement et j'eus un sourire crispé alors qu'elle me trouvait bien confiant pour quelqu'un qui paniquait.

- "J'ai appris à soigneusement dissimuler mes émotions derrière une attitude impassible. J'étais mortifié, mais cela n'aurait servi à rien que je panique n'est-ce pas? J'ai fais ce qu'il me semblait le plus adéquat et selon mes moyens."

Je souris.

- "En outre, je pense que paniquer ne vous aurait pas aidé à appréhender cet accouchement sereinement. Je suis ainsi : j'agis en fonction de la situation, instinctivement, sans me poser de questions. Et pourtant, je me dois de réfréner parfois cet instinct au risque de commettre l'irréparable."

Je m'étais levé souplement, m'approchant d'elle comme une panthère en chasse. Je posais mes bras sur les accoudoirs et m'abaissais à son niveau, les yeux dans les yeux, avant de murmurer :

- "Si j'écoutais mon instinct, là, maintenant, je vous embrasserais."
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
Astéride de Valis

Nombre de messages : 2408
Âge : 32
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
Visite timide à une jeune maman Empty
MessageSujet: Re: Visite timide à une jeune maman   Visite timide à une jeune maman I_icon_minitimeMer 8 Juil 2009 - 16:57

Oh magnifique répartie qui n'en disait pas assez ! Elle devait bien lui reconnaitre ça, il savait jouer sur les mots, comme elle d'ailleurs, n'était ce pas ce qu'elle venait de faire ? Ceci dit, elle ne comprenait toujours pas pourquoi elle les emmenait sur ce terrain plutôt dangereux. Ciaran était un homme séduisant et elle ne pouvait pas honnetement dire qu'elle y restait insensible, mais si elle avait apprit une chose, c'était de ne pas se laisser entrainer au risque de perdre bien plus qu'une réputation.

-Je ne suis pas un cadeau Ciaran !


fit elle en riant, non vraiment pas, quel mari voudrait d'une femme impure et indomptable ? Pas grand monde au demeurant, même avec le roi comme frère.

-Influente ? Je ne pense pas non, je n'ai aucune influence sur la cour, comme sur le roi. Sur mon frère c'est autre chose.

Faisant bien comprendre qu'elle différenciait le roi de l'homme. Si l'homme pouvait lui pardonner tout et accepter beaucoup, le roi, c'était autre chose et jamais elle n'irait forcer son frère a faire un choix, quelqu'il soit.

Elle se rendit compte qu'elle avait peut être poussé le jeu un peu loin alors qu'une étincelle dangereuse s'allumait dans les yeux sombres de Ciaran. Elle n'était pas assez innocente pour ne pas reconnaitre le désir lorsqu'elle le voyait, du moins, ne l'était plus. Et là, elle comprenait sans peine tout les efforts qu'il déployait pour rester comme...impassible et le fait qu'il puisse garder son sang froid dans n'importe quelle circonstance ne l'étonnait plus.

Elle allait répondre lorsque les mots se bloquèrent dans sa gorge...Il faisait quoi là ? Ah mais non ! Tel est prit qui croyait prendre...Cela résumait assez bien la situation alors qu'elle fixait, comme hypnotisée, les mouvements du jeune homme qui s'approchait tel un félin. Il fallait qu'elle se reprenne et trouve un moyen de se sortir de cette situation...délicieuse, mais (il y a toujours un mais ) délicate tout de même.

Finalement, elle sourit en coin, plissa les paupières, ne se sauva pas a l'autre bout du canapé et affronta sans peine le regard qu'il posait sur elle, tout ce qu'elle demandait c'était ne pas s'y noyer sinon, elle ne répondait plus de rien.

-Et si je suis le mien...Je vous demanderais de bien vouloir demander a la gouvernante se trouvant derrière la porte un petit déjeuner pour deux.

susurra-t-elle a son tour d'un ton langoureux pas peu fière d'avoir résisté a la tentation des lèvres qui ne se trouvaient qu'a quelques centimètres des siennes. Par les dieux ! Elle venait d'accoucher bon sang ! Elle devait être capable de se tenir non ?
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
Ciaran de Valis

Nombre de messages : 237
Âge : 74
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Visite timide à une jeune maman Empty
MessageSujet: Re: Visite timide à une jeune maman   Visite timide à une jeune maman I_icon_minitimeMer 8 Juil 2009 - 17:09

- "Non, vous n'êtes pas un cadeau, vous êtes un trésor."

Un trésor instimable, une femme de caractère comme on en rencontrait peu et cela me plaisait infiniment. Je haussais les épaules alors qu'elle différenciait son frère du roi, disant avoir de l'influence sur l'un et pas sur l'autre. Peut-être... mais rien que cela lui donnait un ascendant énorme.

Mais elle me provoqua et finalement, je cédais à la tentation de pousser le jeu un peu plus loin. Par défi, sans aucun doute. Par envie aussi. j'avais envie de la tester, j'avais envie de l'embrasser et d'enfin accomplir ce geste qui m'obsédait depuis un moment déjà. Avait-elle les lèvres aussi douces qu'elles en avaient l'air? Embrassait-elle timidement ou passionnément? Passionnément, j'en était certain.

Alors je m'approchai d'elle, un sourire aux lèvres et le regard sombre, allumé d'une étincelle bien reconnaissable à qui avait déjà observé le désir dans les yeux d'un homme. Je l'emprisonnais doucement, sans pour autant l'oppresser, mais je la sentis se troubler à se retrouver si près.

Cependant, sa réponse me déçut et elle fit clairement plus montre de sang froid que moi sur ce coup-là. Je faillis me relever et lui obéir, mais mon regard avait glissé sur ses lèvres entrouvertes.

- "Je vais le faire... dans un instant."

Mon regard s'assombrit encore et je m'emparais soudain de ses lèvre,s ne lui laissant pas l'occasion de s'échapper. Il y avait dans ce baiser toute la frustration accumulée depuis que je la connaissais. Autant dire que le baiser fut passionné pour ma part. Mais je m'arrachais aussi brutalement à elle que je m'étais emparé de sa bouche et l'observais en souriant.

- "Je crois que je vais partir Astéride. Cela vaudra mieux, je risque de perdre tout contrôle."

Je glissais un doigt sur sa joue, avant de m'emparer de sa main et de baiser le bout de ses doigts.

- "Portez-vous bien Astéride."

Ma voix était douce et veloutée, alors que je la relâchais et me relevais. Je lui lançais un dernier regard avant de tourner le dos et d'ouvrir la porte, bien raide, sachant que je prenais la bonne décision en partant.

- "Sa Grâce souhaiterait déjeuner."

Je m'étais adressé à la gouvernante comme elle me l'avait suggéré. mais Astéride mangerait seule. Je n'avais que trop trainé au château. Je partis dans la ferme intention de ne jamais revenir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Visite timide à une jeune maman Empty
MessageSujet: Re: Visite timide à une jeune maman   Visite timide à une jeune maman I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Visite timide à une jeune maman
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Visite timide à une jeune maman
» Rene Preval en visite au Venezuela et ensuite aux USA
» Visite au château d'Ambleville
» Janvier 96 - La jeune femme qui ne ... - Londres - Rab'
» [Dan/Rose] Un repas succulent pour une compagnie délicieuse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: PÉNINSULE :: Diantra :: Palais Royal-
Sauter vers: