Partagez
 

 Gobor Duk, Mendiant nain [ Terminé ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Verjus Urr
Humain
Verjus Urr

Nombre de messages : 31
Âge : 30
Date d'inscription : 06/07/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Gobor Duk, Mendiant nain [ Terminé ] Empty
MessageSujet: Gobor Duk, Mendiant nain [ Terminé ]   Gobor Duk, Mendiant nain [ Terminé ] I_icon_minitimeLun 6 Juil 2009 - 14:20

Nom/Prénom : Gobor Duk
Âge : 70 ans
Sexe : Masculin
Race : Naine
Particularité : Gobor est borgne.

Alignement : Neutre
Métier : Poète / Mendiant
Classe d'arme : Corps à corps

Équipement : Ses vêtements qui seront décris dans sa description physique, ils sont solides et ont résistés à maints hivers, quelque pièces, une hache de combat qu'il a volé lorsqu'il était encore militaire. Il possède aussi un plastron de fer qu'il met rarement. Il a quelques affaires de rechange et un vieux sac ou il met ses provisions.

Description physique : Gobor est un nain, comme tout ceux de sa race, on constate qu'il est d'une taille assez réduite. Il est borgne de l'oeil droit, le gauche est noir. Généralement, son regard est vide et froid mais lorsqu'il est courroucé, ses sourcils broussailleux se tordent et il devient très impressionant. Il est costaud et robuste avec tout de même un peu d'embonpoint. Ses mains, loin d'être rudes et craquelées ou usées comme celle des guerriers et des forgerons de sa race, sont douces. Gobor prend peu soin de son apparence, il n'aime cependant pas paraître négligé, surtout lorsqu'il doit s'entretenir avec des étrangers ou des êtres d'une autre race mais force est de constater qu'il l'est. Gobor sait employer un certain charme pour vendre ses conceptions ou réciter ses vers, il a donc du succès en société. Il n'apprécie pas de tailler sa barbe, il lui arrive même de se raser complètement. Il est souvent obligé de retirer la crasse qui s'y accumule car au fiul des années, elle devient de plus en plus lourde à porter . Sa pilosité est d'un brun très foncé, quelque cheveux blancs parsèment sa tête. Il s'habille généralement avec des vêtements amples et sombres. En fait, de vieilles frusques qu'il a reussi à récupérer dans des poubelles ou négocié à bas prix chez des brocanteurs suicidaires. Si il a déjà porté l'armure à maintes reprises pour se battre contre des fauteurs de troubles et des ennemis de tout poils dans sa jeunesse, il met toutefois un point d'honneur à ne plus en porter. Ces équipements sont bien trop lourds! Gobor possède de grande bottes de marche qui montent au dessus de ses genoux et qui lui permettent de marcher beaucoup, ceci dit, elles sont très usées et il y a un gros trou au bout des pieds, ce qui permet à l'observateur attentif de distinguer les pieds de notre nain. Pour cacher son oeil crevé, gobor a fabriqué un oeil de verre poli. Il le porte en toute occasion et il est si mal conçu que seul les moins perspicaces ne s'aperçoivent pas que Duk ne dispose pas de toute ses capacités visuelles. En résumé donc, on peut dire qu'il a l'apparence standar des clochards nains qui rôdent sur les terres de Miradelphia.

Description mentale : Avant tout, il convient de l'avouer, Gobor est très peu porté sur le travail et sur l'effort, quel qu'il soit. On dit trivialement que c'est une feignasse dans son village. Il ne travaille que lorsqu'il ne peut survivre autrement, mais il prend bien garde à user de tout les autres stratagèmes en sa possession pour éviter une si cruelle extrémité. On le voit donc souvent marauder, voler, piller, marchander, réclamer, se plaindre, mendier, pleurer. Il obtient régulièrement les faveurs des villageois qui le prennent en pitié et qui lui versent quelque deniers. Gobor n'a aucun talent qui plus est, il n'est pas musicien, il ne sait pas travailler le fer, ni la pierre, il n'est pas fameux guerrier, il ne conte pas d'histoires. Selon lui, il est un grand poète. Il s'essaye effectivement à écrire des vers mais leur qualité est au mieux médiocre. Il n'hésite pas à se montrer très orgueilleux quant à ses compositions et se vante de savoir faire de meilleurs poèmes les drows et les humains

Ajoutons ensuite que Gobor est très intelligent, sans cela, il n'aurait pas pu survivre si longtemps sans rien faire et ingurgiter des quantités d'alcool aussi importantes sans source de revenus fixe. Faut il parler d'intelligence ou de ruse? Seul les plus subtils d'entre nous pourront le dire et j'ai le déshonneur de vous dire que ce n'est pas mon cas.
Gobor n'est pas mauvais, mais il n'est pas bon non plus. Il ne sert que sa propre personne et tente d'éviter au mieux de se faire incorporer par l'une ou l'autre des sections ou des armées qui passent parfois près de ses lieux de résidence. Voilà donc un neutre égoïste qui n'est pas très original. Un individualiste de plus finalement. Mais je vous vois offusqué devant votre écran! Alors cet être n'aurait aucune qualité? Eh bien si il en a, il est... perspicace...

Non en fait il n'a pas vraiment de qualité. Il est alcoolique et ne compose ses oeuvres que lorsqu'il est émeché. Cela leur donne un côté un peu dépressif et torturé. Quand il relit ses créations à jeun (ce qui n'est pas si fréquent que ça), il les trouve généralement très étrange et doute souvent du fait qu'il en soit l'auteur.
On notera qu'il aime particulièrement la charcuterie. Notamment celle qui vient des animaux gras. Voilà un trait qui nous le rend sympathique, on sait que les amateurs de charcuterie sont souvent de grandes et nobles âmes qui s'ignorent. Parfois, quand il trouve quelque piécettes, il s'empresse de rejoindre une auberge ou il commande alcool, pain et charcuterie et il se met à faire bombance. Se faisant, il aime beaucoup railler ceux qui ont moins que lui et qui mangent modestement. Il fait alors beaucoup de bruit en mâchant ses aliments et ponctue son repas de pets bruyants, de rots et de "miam c'est bon". inutile de vous dire qu'il a souvent été la victime de violences policières et civiles pour ce genre de glorieux faits. Habituellement, aucun bourg ne se permet de le garder comme hôte plus de quelque semaines. Non pas qu'il ne soit pas de bonne compagnie, mais les gens se lassent si vite des esprits superieurs...
Au niveau des femmes, Gobor n'aime pas les naines. Par quelle atroce déviance a-t-il pu en arriver à phantasmer sur les humaines et les drow? Bien malin qui pourrait le dire, toujours est il que Gobor aime particulièrement reluquer ces demoiselles et leur faire des commentaires qu'il juge fort obligeant. Quel pitiée que les femelles de ces races ne soient pas assez raffinées pour comprendre la beauté des compliments qui sortent de la bouche du nain. Rare sont celles qui prirent plaisir à entendre Duk vanter les mérites de leur genereux posterieur ou de leurs mamelles laiteuses.

J'aurais voulu être plus sympathique avec ce cher Gobor Duk, mais je ne le puis. Il n'est même pas jovial, bourrin ou bon chanteur comme un stéréotype de nain. Il philosophe parfois avec des amis clochards et y en a même qui disent qu'ils l'ont vu voler. (dans quel sens du terme?)


Dernière édition par Gobor Duk le Mar 7 Juil 2009 - 9:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Verjus Urr
Humain
Verjus Urr

Nombre de messages : 31
Âge : 30
Date d'inscription : 06/07/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Gobor Duk, Mendiant nain [ Terminé ] Empty
MessageSujet: Re: Gobor Duk, Mendiant nain [ Terminé ]   Gobor Duk, Mendiant nain [ Terminé ] I_icon_minitimeMar 7 Juil 2009 - 8:48

Histoire : Ah! Nous en arrivons donc à l'histoire de ce nain hors du commun! Installez vous confortablement dans votre rocking chair, prenez une chope de bière fraiche, quelque cacahuètes (mais y en a-t-il par ici?) et écoutez moi vous conter les aventures rocambolesque de ce capitaine fracasse d'opérette.

Gobor Duk est né il y a 70 ans dans un lieu dont il n'a aucun souvenir. Il ne se souvient d'ailleurs pas non plus de la façon dont il est né mais il aime à dire que les cieux se sont ouverts durant une tempête d'hiver et qu'un rayon divin l'a transporté sur la terre pour amener la parole juste au milieu des ténèbres et de la misère. Malgré le romantisme et la grandiloquence de cette histoire, il y a fort à parier qu'elle est fausse et que Gobor est sorti du sexe d'une femelle naine qui fut fécondée au préalable par un nain barbu et dégoutant.

Gobor fut recueilli par une humaine. La gentille et douce Ava. Elle lui apprit à coudre, à cuisiner, à lire et à écrire de la poésie. Elle lui donna un nom qui sonnait "nain" selon elle. Notre petit nain passa ici les meilleures années de sa vie. Il passait son temps à ne rien faire et à attendre que sa mère rentre du travail pour lui soumettre les chefs d'oeuvre qu'il lui écrivait. Ava travaillait dans la rue ou elle vendait ses charmes aux plus offrants. On peut remarquer cela dit que même les plus offrants n'offraient pas beaucoup, et pourtant elle était belle. L'un de ses clients la rémunéra même en peignant un tableau d'elle. Elle fut fort satisfaite, si bien qu'elle lui permit de réaliser un tour gratuit.
Par tout les dieux! trêve de sordide détails! Occupons nous de notre ami nain. Il resta à vivre au crochet de sa bienheureuse mère jusqu'à ce qu'elle ne soit plus en mesure de l'entretenir. En effet, son travail devenait de plus en plus difficile à accomplir au fur et à mesure que les rides et les cheveux blancs apparaissaient. Gobor, ne voulant pas créer de difficultés à sa généreuse mère adoptive quitta donc la demeure à 20 ans. Il eut toujours beaucoup d'affection et de gratitude pour cette femme. Il ne l'oublia pas, mais ne la revit jamais.

N'ayant pas connu les forges, les mines et les armées des nains, Duk n'avait pas vraiment la même mentalité qu'eux. Le gout de l'effort, de la violence, de la camaraderie lui étaient étrangers. Il ne parvint jamais à s'intégrer à des groupes de nains. Il commença par errer sans but à la recherche de quelqu'un qui lui donnerait de l'argent. Il était persuadé qu'il existait des personnes riches qui distribuaient leurs biens dans la rue aux nécessiteux qui ne désiraient pas se compromettre dans le travail. Malheureusement, il revint bien vite de ses folles illusions, dans ce monde, il n'y avait que peu de place pour les oisifs et les profiteurs. Il fut alors souvent expulsé des villes qu'il parcourut, maugréant et insultant leurs habitants.
Gobor devint amer, il semble bien qu'il n'était pas du tout adapté au monde dans lequel il vivait. Un beau jour, alors qu'il buvait du mauvais vin assis devant un lac, un nain en armure vint lui poser une main sur l'épaule de façon un peu cavalière (un comble pour un nain!)

- Dis donc toi, ça te dirait de rejoindre l'armée du colonel Grar? Lui demanda le soldat d'un ton ferme.

- Euh non. Répondit seulement le jeune nain.

Le recruteur ne sembla pas perturbé par le refus de notre héros puisqu'il l'enjoignit à le suivre sans quoi il le tuerait sur place. Devant un argumentaire si bien ficelé, Gobor céda et lui emboitat le pas. Ils arrivèrent devant une grande place forte naine bien défendue. Duk fut impressionné par les défenses, les murs, les armes, les soldats en grand nombre. Il fut obligé à servir dans cette armée pendant dix longues années. Un calvaire pour lui. Il ne parvint pas à s'intégrer dans cette masse de guerriers. Toutefois il devint un combattant accompli ce qui lui servit dans la suite de ses aventures. Il partit peu en mission car son manque d'enthousiasme faisait craindre qu'il ne fuie.

Et lorsqu'on lui fit suffisamment confiance pour l'envoyer en mission, il fuit. Il fallait être fou pour compter rester avec de pareil rustres et vouloir combattre des humains ou des races de combattant si puissantes...
Gobor prit la route pour se retirer le plus loin possible de ceux qui furent ses employeurs. Il avait accumulé un peu de richesses et il constata avec plaisir qu'il pourrait vivre quelques années sans travailler. Il s'installa alors dans une auberge à Treville, une petite bourgade du nord. Là bas, il composa quelque odes, des sonnets et des chants? Bien rare furent les habitants qui lui trouvèrent le moindre talent... les humains n'avaient décidémment aucun sens esthétique.

Et pourtant si, Gobor allait être forcé de constater que certains humains connaissaient veritablement la beauté. Ils la portaient même sur eux. Il la trouva en la personne de Miko, une enchanteresse pas vraiment douée. Il la rencontra un soir dans l'auberge alors qu'il était en train de chercher une rime en "fri". Elle entra dans une longue robe blanche avec une fine ceinture noire, elle portait beaucoup de maquillage ce qui donnait l'impression que sa peau était blanche, elle n'était que pâle en réalité. Ses longs cheveux noirs tombaient de façon négligée sur ses épaules. Elle commanda une soupe et vient s'asseoir à la table de Gobor. Il en fut tout bouleversé. Il trouva en cette fille tout ce que la nature pouvait faire de mieux.

Alors peut être vit il en elle un avatar de sa mère adoptive auquel cas on pourrait parler d'oedipe et de concepts freudiens, mais ce n'est pas là mon propos.

Elle s'installa donc avec lui et lui demanda ce qu'il faisait.

- Eh bien... je compose un poème madame. répondit il poliment, un peu troublé par la présence de la demoiselle.

- Oh c'est formidable, fit elle sur un ton enjoué, vous avez terminé? Je peux lire?

- Non je n'ai pas terminé, je... cherche quelque chose qui puisse rimer avec "poulet frit".

La jeune fille leva ses yeux verts et sembla réfléchir intensément, puis apres quelque seconde elle sourit.

- Faites rimer ça avec poisson frit! dit elle, assez fière de sa trouvaille.
Gobor fut saisi par l'incroyable nullité poétique de cette humaine, mais les femmes nous faisant souvent faire n'importe quoi pour leur plaire, il se décida à faire rimer poulet frit avec poisson frit. Il obtint donc les deux vers suivant.

"Tes yeux de braises comme un poulet frit
Sont pour moi des poissons frits"



On n'a jamais vu mieux depuis Ronsard! Il s'avéra que le nain la surnommerais plus tard la poétesse de Treville. Peut être qu'un soupçon d'ironie trainait dans cette dénomination. Elle fut charmée par la timidité de Gobor et elle sentit son instinct maternel ressortir lorsqu'elle comprit dans quel gouffre de solitude vivait le nain. Duk lui même la trouvait très plaisante. Elle se rendait chez un grand mage pour parfaire sa connaissance de la magie, elle lui proposa de l'accompagner jusque là bas. La route était longue et dangereuse, elle aurait bien besoin d'un garde du corps. Gobor accepta avec plaisir.

Miko ressemblait un peu au nain mentalement, pour le fait qu'elle était très seule. C'était une personne lunatique, exhubérante une minute, puis glaciale la suivante. Personne n'avait pu la supporter bien longtemps et elle avait refusé de se marier. Sa famille l'avait expulsée après lui avoir appris quelque rudiments de magie. Elle n'aurait jamais du poser tant de questions et se montrer trop curieuse avec son père. Sa naïveté et son relatif optimisme l'avait mené à bien des malheurs.

Ils firent donc leur chemin ensemble, gaiement, récitant les poèmes de Gobor. Il était au comble du bonheur en voyant que la jeune femme appréciait ses oeuvres. Personne avant elle n'avait manifesté le moindre intérêt pour ses créations. Il n'y eut pas de veritable problèmes sur la route. Pas de brigands, pas de monstres. Un ou deux loups dans une forêt, rien de plus. Aussi étonnant que cela puisse paraître, Gobor tomba rapidement amoureux de Miko. Il ne lui avoua jamais.
Après un long voyage qu'il serait fastidieux de raconter en détail, ils arrivèrent à destination. Malheureusement, le mage chez qui elle se rendait n'était plus là. A sa place vivait un guerrier sanguinaire qui mettait avec ses hommes de main la région à feu et à sang. Ils furent donc assez mal accueilli. Miko fut déçue et chercha à savoir ce qu'il était advenu du mage chez qui elle comptait apprendre son art. La réponse fut immédiate et violente, le chef la fit attacher, violer et tuer sous les yeux d'un Gobor médusé et incapable de réagir. Il se reprochera toute sa vie son inaction. Le chef des brigands s'était mis en tête de lui faire du mal dès qu'elle était arrivée sur ses terres, il était un brin sadique et il ne fut satisfait que lorsqu'il eut fini de massacrer la demoiselle

Qu'aurait pu faire Gobor de toute façon? Rien, il prit le parti de s'enfuir mais il se promit de ne jamais oublier celle qui fut sa seule véritable amie, son seul amour.
Il continua à composer des poèmes en sa mémoire mais il n'était plus le même. Plus sombre qu'avant, il n'hésita plus désormais à voler pour vivre, à errer comme le plus triste des mendiants et il tomba peu à peu dans une spirale de pauvreté et de solitude terrible. Il se résolut à faire de petits boulots pour survivre. Cela porta un coup à sa feignantise.
Depuis, sa situation s'est un peu arrangée, il a réussi à accumuler un petit pécule qu'il économise pour pouvoir vivre le plus longtemps possible et il profite parfois de certaines occasions pour se faire de l'argent, mais cet être n'a aucun but dans la vie. Il vagabonde de villages en villages, reste parfois dans les villes, surveille les affaires qui se trament et flaire les bon coups qui lui permettraient de s'enrichir sans trop se fatiguer.

Gobor est vain.

~~~~~
Comment trouves-tu le forum ? : Exceptionnel, enfin un forum ultra actif d'heroic fantasy avec un background fouillé et une ambiance sympa.
Comment as-tu connu le forum ? : par l'annuaire forumactif.
Crédit avatar et signature (lien vers l'image d'origine et nom de l'artiste dans la mesure du possible) : http://www.ventsombre.net/pnwn3.php?ident=791le nom de l'artiste est inconnu. J'espere que ça n'a pas déjà ete pris, c'est très dur de trouver un nain qui coprresponde...
Revenir en haut Aller en bas
Verjus Urr
Humain
Verjus Urr

Nombre de messages : 31
Âge : 30
Date d'inscription : 06/07/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Gobor Duk, Mendiant nain [ Terminé ] Empty
MessageSujet: Re: Gobor Duk, Mendiant nain [ Terminé ]   Gobor Duk, Mendiant nain [ Terminé ] I_icon_minitimeMar 7 Juil 2009 - 20:37

Pourquoi personne ne valide ma fiche alors que d'autres ont posté après moi et le sont?? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Brylyan Naerth
Ancien
Ancien
Brylyan Naerth

Nombre de messages : 1168
Âge : 36
Date d'inscription : 08/04/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Gobor Duk, Mendiant nain [ Terminé ] Empty
MessageSujet: Re: Gobor Duk, Mendiant nain [ Terminé ]   Gobor Duk, Mendiant nain [ Terminé ] I_icon_minitimeMar 7 Juil 2009 - 20:45

Bon, je ne suis pas spécialiste ès nain, mais pour moi, il n'y a pas d'incohérences majeures, l'écriture est agréable et fluide, un plaisir ^^

Alors, je valide !

Like a Star @ heaven Foire au RP ~ Pour tout ce qui est recherche de compagnons RP. En bref, que du bonheur !
Like a Star @ heaven Inventaire ~ Pour suivre ton évolution {obligatoire}.
Like a Star @ heaven Le comptoir ~ Pour créer ton compte en banque et gérer l'argent que tu gagnes / que tu dépenses^^
Et enfin, si tu as des question, n'hésites surtout pas à demander de l'aide à un parrain, ou à tout simplement poser tes questions dans la partie créée à cet effet.
Like a Star @ heaven Lois des Nains ~ Pour motrer ton allégeance (ou pas) au Roi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Gobor Duk, Mendiant nain [ Terminé ] Empty
MessageSujet: Re: Gobor Duk, Mendiant nain [ Terminé ]   Gobor Duk, Mendiant nain [ Terminé ] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Gobor Duk, Mendiant nain [ Terminé ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]
» Une après-midi tranquille ? [PV Yuko] [Hentaï] [terminé]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Où tout commence :: Registre :: Tabularium :: Limbes :: Nains-
Sauter vers: