AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Valse de la Soie [Pv Ashenie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aranel d'Actellys
En attente de validation..
avatar

Masculin
Nombre de messages : 729
Âge : 25
Date d'inscription : 22/02/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: La Valse de la Soie [Pv Ashenie]   Lun 6 Juil 2009 - 21:08

Voilà donc la fin du repas, qui fut silencieux, tout du moins pour Aranel. Quel belle tablée que la sienne, Aemon et Baudoin à la même table. Il ne manquait que le bon Semoras pour que ce repas soit des plus heureux. Le vieux et le borgne, un duo des plus malsains, enfin, ce n'était pas ce couple qui allait faire perdre à Aranel sa bonne humeur quotidienne.

Voilà déjà le temps des danses qui arrivait, doux et suaves moments en perpesctives. La cérémonie du mariage avait été un peu trop longue. Le mariage.... Cette cérémonie qui voulait célébrer l'amour, unir deux personnes s'aimant, deux êtres voués chacun l'un à l'autre, deux âmes destinées à affronter les âges de ce monde ensemble, un acte d'amour pur.

Pourtant, dans ce mariage, Aranel n'avait pas vu d'amour, pas de sentiment de symbiose total, pas de sentiment qui laissait rêver, pas de regard pétillant, pas de main qui tremble, pas de vrai joie, seulement une avidité et une obligation, quelle triste époque que celle-ci. Si le mariage devait être ainsi, la mort était alors la bienvenue, si s'unir avec quelqu'un par profit ou obligation était le but du mariage, alors autant resté seul sa vie durant à errer dans un monde voué à disparaître, si Arcamenel bénissait cela alors autant refuser de suivre la voie de l'amour.

Aimer, quel grand mot, si seulement une seule personne sur cette terre pouvait se dire savoir ce qu'est l'amour et l'apprendre, peut être que les temps serait moins dur et plus harmonieux, car séants ce n'est pas de l'amour.

La musique remplissait déjà la piste, douce et délicate, une belle musique, comme toutes les musiques en général, éveillant des émotions et des sentiments par la simple magie des sons, ainsi était la musique, révélatrice et magique. La seule magie en laquelle croire c'était bien celle là, celle des sentiments, inexplicable et mystérieuse, muette et hurlante, froide et réchauffante.

D'un regard explorateur sur les bords de la piste, le demi elfe repéra la douce Ashenie, belle était sa beauté, son côté ingénu était des plus séduisants qui soit. Le baron hésita un instant à l'inviter à danser, ce doute qui nous assaille, ce doute qui parfois nous empêche d'agir, qui nous immobilise, ce doute qu'on assimile souvent à la peur, bien qu'il en soit légèrement autrement.

Ce ne fut qu'un autre doute qui détruisit le premier, une inquiétude, celui de la voir partir avec un autre, cette inquiétude qui détruisait. Ce ne fut qu'une fois cette inquiétude passer que le Baron osa s'avancer. Des petits pas d'abord, puis des plus grands pour finalement marcher presque normalement, toujours inquiet.

Aranel était revêtu d'une simple chemise blanche au cannetille dorée sur les manches. Ces dernières dessiner des spirales de lys avec grâce et légèreté. Le col était légèrement entrouvert pour laisser le corps respirer. Un pantalon léger, en une soie douce et délicate, sans ornement extravagant.

C'est ainsi vêtu qu'il avança vers la belle demoiselle de Langehack. Arrivait devant elle, il prit son courage à deux mains, il l'aurait bien pris à plus si son corps possédait une paire ou deux de main à y rajouter.

-Demoiselle de Langehack, vous resplendissez aujourd'hui, de beauté et de grâce. Je vous semblerais peut-être ambitieux d'oser vous demander de m'accorder la première danse, mais je ne peux résister à vous la demander.

Le baron effectua une légère révérence avant de parler, délicate et dans les normes protocolaires. Maintenant il ne restait plus qu'à attendre sa réponse, le coeur du demi s'emballant de peur de se voir refuser sa demande. Dans ce cas, en plus d'une légère honte, une tristesse le plongerait dans un état de mal être profond et il ne lui resterait plus qu'à rejoindre sa chambre pour s'y morfondre dans l'obscurité.
Revenir en haut Aller en bas
http://miradelphia.forumpro.fr/journal-de-bord-f117/carnet-d-ara
Ashenie De Sephren
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 980
Âge : 26
Date d'inscription : 29/08/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: La Valse de la Soie [Pv Ashenie]   Ven 10 Juil 2009 - 1:58

Les songes d’Ashenie se meurtrissaient des dernières tragédies encourues par la noblesse humaine. Les cendres des corps passés virevoltaient en une tempête tourbillonnante autour de son âme brisée, semblable à une urne, un écrin de soie et d’or, recueillant en son antre les douceurs des cris déchirés de l’agonie planante. Dans ses yeux doux aux couleurs claires dansaient les flammes de la tendresse en une lueur sainte et délicate, cœur céleste des abysses déchaînée, œuvre même d’un cristal pure. La poupée laissait son regard effleurer son cœur, un instant, tandis que se dessinait le miroir intense de l’âme. Vagabonde, elle errait entre les ruines d’un passé funeste, se mêlant au goût simple du faste terne du mariage d’Hannibal de Roch, en un dégradé doux réunissant les mondes célestes et terrestres, fantaisie de l’âme et dureté de la réalité, en un vaste siphon ardent. Glissant doucement sur les pentes des univers, les yeux purs de la petite duchesse côtoyaient les piliers de la société humaine. Là, les frissons l’envahissaient, tandis qu’elle contemplait le sieur d’Oësgard. Les traits durs, l’apparence froide, il la laissait soumise et morte, son esprit se recroquevillant en elle, caché par ces immensités compatissantes. Les montagnes des dogmes pourtant n’arrêtaient pas la domination du baron sur la petite duchesse, tant bien que l’hégémonie naturelle sociale était renversée, quoi qu’elle fût toujours dans le rôle traditionnel d’une femme. L’image de la peur dessinait ses courbes sur le visage du seigneur, et pressait malgré lui le pas de la petite duchesse.

Sa longue traine, poussière de diamants étoilés, semblant à une voûte stellaire, se parait du cristal magnifique, laissant un sillage doux s’accélérer sous son pas. Le pas délicat de la petite damoiselle se rythmait lentement, saluant ici et là les invités d’un bref signe de tête, paraissant presque désorientée par toute l’ingénuité qui émanait d’elle. La jouvencelle délicate s’avançait avec maintient, laissant l’ombre de SaYoLe garder ses atours, planant derrière elle, semblable à un faucon blanc gardant sur sa proie une hégémonie totale. Libre dans sa cage de perles, ses yeux s’illuminaient aux apparitions fantomatiques et délicates des royaux. Portée par sa marche, sa robe rosée et argentée suivait son sillage en une parfaite volupté, scintillant, se dégradant sous les lueurs, trouvant l’envol des papillons nacrés a bien des souffles du vent. La jeune dame détaillait doucement le sieur de Melasinir, conversant avec la mariée. Ses traits délicats semblaient conformes à la plus grande des suavités, et sa douceur n’était qu’un pas magnifique, semblable à un divin protecteur, chevalier perdu, homme de foi et de renom, pourtant si souvent méprisé. Son apparition laissait une lueur folle teinter le regard d’Ashenie, continuant sa marche, ne le saluant que de tête lorsqu’il ne la regardait pas, et avec ce sourire amplement délicat qui illuminait les traits de son visage.

Le pinceau lumineux du réconfort dessinait les silhouettes de Trystan, et des deux êtres féminins qu’il chérissait abondamment. Le pas d’Ashenie se teint d’une souplesse et d’une délicatesse rêveuse, hâtant sa venue au protecteur Trystan, prenant le bouclier de son frère. Comparaissant au près de la famille royale, radieuse et souriante, Ashenie offrait le miroir d’un respect dévolu, semblable aux symphonies douces des temps anciens. Conversant avec son cousin aveugle, elle s’attardait avec Lilianna et Lyhann, osant même prendre quelque soin de la petite. Lyhann était un véritable rayon de soleil au sein de la famille, relevant le flambeau du sang.

Une voix délicate la tirait de cette torpeur familiale, et tandis qu’elle laissait Lyhann au soin de sa mère, elle sursautait sous les notes de la voix familière. Son lent demi-tour laissait valser la soie en une œuvre délicate, tant bien que sa chevelure du soleil. Son visage ingénu rosissait doucement, tandis que ses yeux clairs se posaient sur le demi-elfe qui lui faisait face. Un fin sourire délicat étirait ses traits en une joie palpable, et douce, bercée et touchée par les paroles du demi-elfe, aux aspects chevaleresques. Doucement, l’incertitude du jeune garçon baignait les sens de son interlocuteur, faisant face à la féminité fragile de la poupée de cristal, dont la douceur et la tendresse redoublaient. Avec maintient, elle s’inclinait doucement, sous les bruissements de la soie et les délicatesses des voiles. Son cors se courbait en une lente révérence, jusqu’à toucher le sol, immobilisée au plus bas. Elle relevait doucement le visage vers lui, affichant un respect digne.

« - Mes hommages. Je suis honorée de vous trouver ici, Ambassadeur, et véritablement touchée de votre demande. Si j’ose, seigneur, je vous accorderais bien la danse que vous me mandez, avec joie et privilège de danser avec vous. Ce serait un honneur que de vous accompagner, Sir D’Actellys … »

La voix frêle d’Ashenie accompagnait ses mots d’une légèreté ingénue, candeur de jeune damoiselle. Ses yeux se posaient dans ceux du seigneur d’Actellys, tandis qu’un fin sourire illuminait de nouveau son visage. Sa voix claire et haute envoûtait l’air de délicieuses notes, atteignant les sommets montagneux de l’aurore, ouvrant le ciel sous une harpe douce. Prenant appui sur sa paume offerte, Ashenie se relevait doucement, prisonnière de son regard. Sa main restait sur celle de l’homme, le laissant maître et dominateur, comme son sexe l’indiquait, afin de la mener au bal…
Revenir en haut Aller en bas
Aranel d'Actellys
En attente de validation..
avatar

Masculin
Nombre de messages : 729
Âge : 25
Date d'inscription : 22/02/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: La Valse de la Soie [Pv Ashenie]   Ven 10 Juil 2009 - 2:52

La voix de la douce Ashenie fut comme le chant du coq au petit matin, rafraichissant et apportant un renouveau. Cette voix la, chassa d'Aranel toutes ses craintes et doutes, cette voix la, lui redonna le courage du chevalier qu'il était. Sans plus attendre l'ambassadeur tendit sa main, paume en avant. Ses gants étaient léger et fins, on sentait sa peau à travers les pétales de rose. Ce contact fut doux et intense, comme le feu qui tombe dans l'eau, presque magique. Une étincelle semblait s'allumer à ce contact, faible lumière au fond d'un gouffre qui ne demandait qu'a grossir et envahir le cœur de son maître pour en chasser toutes les ombres, et cauchemars.
Le Baron emmena la noble demoiselle sur la piste, sans prêter la moindre attention aux autres invités qui les entouraient. Son regard resta plongé dans celui de la poupée de Langehack, et dans son regard, ses yeux vairons, celui-là même qu'il avait contemplé lors du couché de soleil avant Alonna, et ce regard qu'il retrouvait ici, aussi envouteur que dans ses souvenirs. Selon certaines rumeurs de marins, les sirènes envouteraient par leurs chants, eh bien pour Ashenie, seul son regard avait suffit pour Aranel, qui aurait donné son royaume pour que ce moment ne s'arrête pas.
La musique emplissait l'endroit, couvrant les conversations et autres bruits, plus aucun son ne lui parvenait aux oreilles, seuls ceux du battement de son cœur, résonnant dans son crâne comme milles tambours de guerre sur un champ de bataille. Il sentait son corps frémir sous le contact et la présence de la belle poupée en cristal, sa pureté enfantine contrastant avec son aspect militaire quoique qu'on ne retrouvait pas ici sa dureté et sévérité habituel, disparut devant la beauté de Langehack.
La baron glissa sa main droite dans le dos d'Ashenie, laissant sa paume glisser le long de la soie, savourant la matière douce et délicate, en admirant les ornements de la vêture, de la haute couture, digne de Langehack. Certains diront extravagants, d'autres superficielle, Aranel ne trouva qu'un mot, merveilleux! Qu'il parla de la robe ou d'Ashenie ça peu le savent, en tout cas son regard ne se détacha pas un instant de celui de la belle poupée, lui souriant quand elle le regardait, et rougissant quand son regard restait sur lui. Ses joues s'empourprant légèrement lui donnant un air de jeune damoiseau peu sûr de lui.
Le Baron approcha son visage près de celui d'Ashenie, tandis qu'il menait la danse l'entrainant en rond avec, sa main gauche glissait dans la sienne frémissait de temps en temps, savourant le contact avec son gant et sentant en dessous sa peau délicate et oncteuse. Aranel arrêta son visage à une dizaine de centimètres de celui de sa cavalière, admirant de plus près sa beauté. Il hésita avant de parler, mais son cœur le força, s'il l'aurait écouté il n'aurait pus s'empêcher de lui poser un baiser délicat sur ses lèvres, mais cela lui était interdit par son éducation et les mœurs de ce siècle. Il se contenta donc de parler.
-Belle demoiselle, votre beauté rend le luxe de cette endroit bien terne à mes yeux, nul endroit sur cette terre ne pourra atténuer votre grâce. Mais dites moi, que pensez vous de ce mariage, il est sans contexte beau et gracieux, comment le ressentez vous, parlez moi avec votre cœur je vous prie.
Le Baron c'était lancé, il comptait percé la porcelaine de la poupée, pour voir à l'intérieur la lumière qui y brillait, voir la douceur de son âme, et sentir son souffle pur et merveilleux contre sa joue.
Revenir en haut Aller en bas
http://miradelphia.forumpro.fr/journal-de-bord-f117/carnet-d-ara
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Valse de la Soie [Pv Ashenie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Valse de la Soie [Pv Ashenie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Valse de la Soie [Pv Ashenie]
» Enterrement de la Jeune Ashenie de Sephren et du Fier Aaran de Sephren
» Entretien nocturne [Ashenie de Sephren]
» ~ Lorsque la folie danse la valse de la Vie ~
» Au sujet de la soie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Terres royales :: Comté de Scylla-
Sauter vers: