Partagez
 

 Herménégildoricius De Tourmalin, un capitaine riche en idées.

Aller en bas 
AuteurMessage
Herménégildoricius
Humain
Herménégildoricius

Nombre de messages : 49
Âge : 48
Date d'inscription : 10/07/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Herménégildoricius De Tourmalin, un capitaine riche en idées. Empty
MessageSujet: Herménégildoricius De Tourmalin, un capitaine riche en idées.   Herménégildoricius De Tourmalin, un capitaine riche en idées. I_icon_minitimeVen 17 Juil 2009 - 10:11

Qu'il est ardu de trouver le repos lorsque l'on est le baudrier d'argent du baron d'Oësgard! Le levé se révéla tout aussi périlleux puisque notre vaillant homme n'était rien moins que bien luné. Sans piper mot à sa femme, il se hâta de revêtir son uniforme. Il sauta en selle et galopa à bride abattue vers la demeure du baron. Manfred suait, ce brave bougre, sous le poid de l'armement de l'auguste Baudrier.
Le soleil était radieux, ses rayons éclairaient bellement les visages émaciés des gueux de tout bords.
Passant près d'un hameau d'un abord peu fréquentable, notre valeureux héros se permit d'inspecter la taverne un peu plus avant histoire de coincer les malfrats potentiels qui s'y dissimuleraient. Il fut fort bien reçu par le tenancier qui lui versa vinasse à outrance. N'y tenant plus, et voyant bien qu'en poursuivant ainsi, il ne parviendrait jamais chez son suzerain en selle, il quitta à regret l'hospitalier bourg en promettant à ses charmants hères qu'il y repasserait à son retour.

Il arriva enfin en vue de la bâtisse glorieuse qui abritait son bien aimé chef, le baron. Heureux d'avoir terminé sa course folle, il sauta tel un chat du haut de son fidèle Manfred et siffla un palefrenier afin qu'il s'occupe de son animal. Un enfant peu dégourdis et vraisemblablement obèse courut tant bien que mal pour s'occuper de la bête.

Ivre de rage que l'on puisse ainsi le moquer, Herménégildoricius demanda au large pourceau d'aller quérir un être plus digne de s'occuper de sa monture. Il ordonna, et tout fut accompli comme il l'avait demandé. Un jeune homme musclé s'approcha du capitaine et s'inclina.
Rassuré quant au personnel qu'entretenait le grand baudoin, Herménégildoricius laissa là son cheval et se hâta de demander audience à son suzerain. Après quelque discussions verbeuses avec les gardes qui faisaient un pied de grue zélé devant l'entrée, il fut autorisé à se présenter devant le baron.

Herménégildoricius fut annoncé par un héraut. Il pénétra dans la salle de réception et s'inclina comme il se devait. Il s'agenouilla même en fait. L'air était doux dans la pièce, une délicieuse odeur de nourriture chaude lui montait aux narines. Le baudrier sentit un leger gargouillis dans son ventre mais passant outre son léger malaise, il salua son maître comme il se devait.

" O baron, quelle immense joie pour moi que d'être accepté en votre compagnie, quel honneur pour un humble que de pouvoir être entendu d'une âme si raffinée... Je suis fort aise de pouvoir vous servir en tout."

il marqua une légère pause, sourit, puis reprit, un tantinet moins protocolaire.

"Je me suis permis de solliciter votre attention afin de vous faire part d'une idée qui, je crois, pourrais titiller votre intérêt. Mes fidèles Leumberjack n'en peuvent plus des provocations des forfanteries de nos voisins! Ces fier à bras s'imaginent donc qu'ils réduiront au silence la baronnie? Je ne le laisserais point faire, aussi vrai que mon arme est forgée de métal et mon âme d'honneur. Pour asséner un camouflet aux outrecuidants personnages qui vous cherchent querelle sous de fallacieux pretextes, je vous propose donc de faire défiler vos fiers lumberjack en grande pompe à nos frontières, nous montrerons ainsi la determination de la baronnie à ne pas s'en laisser conter... Nous en avertirions toute la région bien entendu afin que nul n'ignore que les forces du baron veillent à la sécurité du monde. La guerre est à nos portes, une réaction d'intimidation me semble fort judicieuse..."
Revenir en haut Aller en bas
Baudoin
Humain
Baudoin

Nombre de messages : 125
Âge : 542
Date d'inscription : 24/04/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié.
Herménégildoricius De Tourmalin, un capitaine riche en idées. Empty
MessageSujet: Re: Herménégildoricius De Tourmalin, un capitaine riche en idées.   Herménégildoricius De Tourmalin, un capitaine riche en idées. I_icon_minitimeVen 17 Juil 2009 - 21:01

Baudoin était soucieux, tout à fait embarrassé même. Non content d'avoir bafoué ses droits les plus élémentaires, son impudent suzerain voulait le lui faire payer par les armes. Rodomontades et ridicules prétentions que tout cela, certes, mais le discret baron d'Oësgard craignit qu'un tel conflit vienne empêcher ses affaires de tourner rond. Même ! Une fantastique coalition s'apprêtait, semblait-il, à mettre à l'index l'Oësgardie sous le signe d'une béate alliance. Les choses étaient intrigantes, et que Merwyn fasse appel à une poussiéreuse amitié avec Sainte-Berthilde (datant d'un certain Scyllan le Preux, médiocre comme onc duc ne fut) ne laissait rien présager de bon.


Aussi, c'est la mine sombre que le baron expédiait les affaires ordinaires. Litiges à propos de quelques empans de terre, vols de grain, bandes de larrons bergers qui, repoussés par la rudesse de l'hiver montagnard, venaient créer quelque tumulte dans l'Hasseroyen. Bref, tant de choses à la banalité étouffante et qui dégueulaient l'ennui comme nul autre. Tant, même, que la vomissure séchant emprisonnait l'être qu'était Baudoin, et bâtissait autour de lui un carcan oppressant. Il y avait trop de choses à penser, mais ces imbéciles venaient quand même faire part de leurs stupides vétilles.


Dans ce contexte aussi trivial que fâcheux, l'annonce d'Herménégildoricius, Baudrier d'Argent et capitaine des Leümberjack -d'aucuns disaient qu'il est, bien plus que capitaine, un véritable patriarche- fit l'effet d'un rayon de soleil. Cet officier à la noblesse aussi petite que son ardeur était haute avait tout pour faire un héros : le verbe truculent et l'estocade facile. Et quoique son obséquiosité pût être désagréable, sa droiture tenait la dragée haute à celle-ci et mettait le Baudrier au-dessus de simples courtisans . La raison de la visite d'un personnage si haut en couleur, peut-être autant que feu Otto Von Simmel, importait peu ; elle rompait la monotonie, et cela était bien suffisant. Après tout, même Baudoin exigeait divertissement de temps à autres, comme tout un chacun.


Le chevalier moult fois loué se livra aux flagorneries d'usages, expliquant la fierté qui s'insinuait en lui à l'idée d'être introduit en si noble mesnie ; et son heur en contemplant le doux visage baronial et en ressentant son pénétrant raffinement puis, enfin, il confirma son hommage-lige de bon capitaine.
« Et c'est pour moi un bonheur de vous avoir en ces humbles murs. Dites donc ce qui vous amène, mon bon » humbles, les murs ne l'étaient pas. L'on était dans la "chapelle" d'Oësgard, ou plutôt la cathédrale qui, au cœur de la citadelle du baron, faisait office de salle d'audience.


Finalement, l'ardent capitaine daigna passer au vif du sujet. Et ce qu'il dit était comme empreint d'une once de pertinence. Faire défiler les vigoureux hommes d'armes d'Uberwald, le menton fièrement dressé et le pas altier, leurs cnémides argentées luisant dans le jour puissant d'Oësgard. Voilà qui savait séduire le baron et qui le faisait songer à quelques vers de l'habile Solemer - un faiseur de rondeaux comme on en faisait peu en ces marches – qui un jour compara les Leümberjacks à "un orage moult grant et fier" ajoutant que le baron "se fioit fort d'eux avec raison"


« Vous avez eu là une riche idée, capitaine. Ces fiers-à-bras -comme vous le dites si bien- sauront apprécier la valeur d'Oësgardie et la péninsule aussi, par la même occasion. Mais dévoilez plus encore votre réflexion : dans quel bourgade préconisez-vous de défiler ? » il y avait là un détail d'une platitude extrême mais qui, s'il était venu à l'esprit de Herménégildoricius, éviterait force réflexion au baron. Mieux valait qu'une affaire soit brièvement conclue que laborieusement réfléchie, aimait à penser Baudoin.
Revenir en haut Aller en bas
Herménégildoricius
Humain
Herménégildoricius

Nombre de messages : 49
Âge : 48
Date d'inscription : 10/07/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Herménégildoricius De Tourmalin, un capitaine riche en idées. Empty
MessageSujet: Re: Herménégildoricius De Tourmalin, un capitaine riche en idées.   Herménégildoricius De Tourmalin, un capitaine riche en idées. I_icon_minitimeDim 19 Juil 2009 - 19:30

Herménégildoricius eut l'âme transportée de bonheur et de fierté quand il réalisa que son initiative touchait l'âme du puissant baron et qu'il semblait y être faborable. Il sentit son coeur d'émouvoir, mais réprimant un accès de faiblesse coupable, il haussa les sourcils et se rengorgea. Il avait été si fasciné par la prestance de Baudoin qu'il avait à peine remarqué la magnifiscence du lieu ou ils tenaient séance. Aucune structure ne sera jamais assez glorieuse pour abriter un tel démiurge.

Comme ils seraient fier ses bons leümberjacks! Comme ils l'acclameraient quand il leur annoncerait la nouvelle! Défiler pour le baron en tenue d'apparat, ce n'était pas commun. Il s'agissait d'en imposer à toute l'humanité, rien de moins. Seul le corps d'élite de l'armée la plus douée de ce monde pouvait se montrer assez digne d'un tel honneur. L'ennemi n'aurait qu'à bien se tenir car lorsque les bottes des leümberjack battent le pavé, c'est toute les nations qui tremblent de concert.

Le baron semblait s'inquiéter du lieu du défilé... Le baudrier fut un rien décontenancé par la question et son visage traduisit fidèlement le trouble qui l'habitait. Cependant, il n'était pas envisageable d'avouer n'avoir pas réfléchis sur la question. Un éclair de lucidité lui permit toutefois de trouver une réponse appropriée :

" Nous les ferons défiler à Erbay, si vostre grandeur n'y voit rien à redire. Ainsi serons-nous proche de la frontière et d'Uberwald. Nos preux point ne seront dépaysés."

Herménégildoricius croisa le regard de l'impavide baron et posa la main droite sur son baudrier.

" Je suis prêt, très haut souverain, à parier mon Baudrier d'argent que les funambulesques sbires de Serramire seront ébaudi devant la determination de nos braves et la gloire de tout Oësgard. Honnis soient ces fats! Je ne puis me dédire! Je les abhorre, et si escarmouche ou grande bataille il doit y avoir, je serais le premier à périr pour emmener dix de ces veules dans les ténèbres de la fange, soyez en certain!"

En parlant, le brave capitaine avait dégainé son épée et son ton s'était haussé. Lorsqu'il acheva sa phrase, il donna d'habiles coups dans le vide, semblant en découdre avec cents ennemis à la fois. Sa mine était bel et bien terrifiante. Il portait sur le moment le masque de la fureur aveugle. Cet habit de galant homme cachait mal la fougue inhérente au corps qu'il dirigeait.

Sa haine n'était pas feinte pourtant, la sincérité, surtout envers le baron, restait la vertu qu'il défendait avec le plus d'ardeur.
Il se calma enfin pourtant, mais ne rentra point sa lame dans son fourreau. Il sourit à son maître et reprit la parole d'un ton pompeux.

" Faîtes étalage de votre munifiscence lors de cette cérémonie! Invitez donc les plus grands du royaume et montre leur combien nos pusillanimes voisins sont enfoncés dans la ladrerie la plus odieuse! La dilection que vous éprouvez pour vos braves vous est bien rendue! Cette cérémonie vaudra toute les élégies de vos gens de plumes... et aura plus d'impact dans l'immédiat."

Le Baudrier s'était bel et bien apaisé, le tigre d'Uberwald s'était reglissé dans la peau d'un agneau gracile.
Revenir en haut Aller en bas
Baudoin
Humain
Baudoin

Nombre de messages : 125
Âge : 542
Date d'inscription : 24/04/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié.
Herménégildoricius De Tourmalin, un capitaine riche en idées. Empty
MessageSujet: Re: Herménégildoricius De Tourmalin, un capitaine riche en idées.   Herménégildoricius De Tourmalin, un capitaine riche en idées. I_icon_minitimeMar 21 Juil 2009 - 13:00

[Navré de ne rien dire d'intéressant ]



Le capitaine sembla un instant désarçonné par la question du baron, mais cela était mal connaître le Baudrier de croire qu'il en choirait ; le bougre avait maté plus farouche monture, en témoignait sa bourgeoise dont -la rumeur le disait, en tout cas- le caractère était aussi affirmé que la laideur. Ni une ni deux, Herménégildoricius retrouva sa contenance perdue un instant, et il préconisa qu'on défile en les rues de la riante Erbay. Cela était une bonne idée : il y avait moult étrangers là-bas et, bien qu'étant moins vaste et opulente que Dormmel ou même Amblère, la ville savait accueillir ; les suites ne manquaient pas à Erbay, et les lupanars non plus.

Une lumière s'insinua donc dans les pupilles sombres de Baudoin. Il allait faire défiler ces hommes sous la houlette du mirifique capitaine, quelques quatre cents gaillards aux oriflammes aussi hauts que leur réputation ; les deux cents autres de la compagnie resteraient à Oësgard, leurs haches bienveillantes pour préserver les merveilles de la Citadelle. On ajouterait à ces braves les milices locales, afin de donner du corps à la procession et une certaine implication au peuple. Tous pourraient être fiers de dire " j'étais à Erbay ce jour-là ", et savoir à quel point leur action avait servi leur liberté.

« Je vous crois bon capitaine ! Rapaisez-vous à présent, et cessez cette joute »

Le baudrier avait dégainé et moult mouliné, l'air féroce au visage. Sa haine du Serramirois semblait sincère, mais sa fougue par trop intense. Cela était plaisant de le savoir en mal de guerre, surtout quand il s'agissait d'occire les ladres ducaux. Aussi le baron avait-il la voix bonhomme en adjurant son officier, par les Cinq et le Démon d'Uberwald, de cesser incontinent ses forfanteries et ces bottes qu'on ne saurait voir céans. La cathédrale était aussi empreinte de sacré que d'une réserve toute diplomatique, et les épées n'y avaient malheureusement pas leur place, quel que puisse être le truculent qu'elles prolongeaient.

« Je vous confie alors l'écriture de cette vivante héroïde, Herménégildoricius ! Allez montrer à ce gandin fait duc ce que sont les Leümberjack. Traversez le païs d'Oësgardie en portant haut les couleurs d'Uberwald, et investissez Erbay de toute leur splendeur ! Que cette péninsule sache quels sémillants hommes d'armes garantissent sa pérennité ! »

Le baron s'était quelque peu emporté, et avait bondit tel un ressort de son siège. De ses bras grands ouverts jaillissaient moult bénédictions pour le capitaine, tous son soutien et tous ses encouragements pour l'événement à venir.

Pour sa part, laissant au capitaine le bon soin d'organiser les choses prosaïques, il se chargerait de l'officieux et de l'international. Il enverrait des missives aux solides seigneurs d'Ancenis et d'Olyssea, peut-être même à son ancien compagnon d'arme, le fraîchement introduit comte de Scylla et conseiller du roi. Le couple royal, malgré tout le mépris qu'on pouvait lui porte, ne serait pas en reste. Même, Baudoin hésita à faire mander la ménagerie de son suzerain, jeune rodomont maniéré qu'il serait plaisant de voir en face.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Herménégildoricius De Tourmalin, un capitaine riche en idées. Empty
MessageSujet: Re: Herménégildoricius De Tourmalin, un capitaine riche en idées.   Herménégildoricius De Tourmalin, un capitaine riche en idées. I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Herménégildoricius De Tourmalin, un capitaine riche en idées.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Herménégildoricius De Tourmalin, un capitaine riche en idées.
» Furibard (capitaine nain customisé...)
» Sacha Louise Ryan une nouvelle riche Feat Sasha Pivovarova
» Le capitaine Biceps...
» Rywyn Enalden [Capitaine d'Archerie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: PÉNINSULE :: Duché de Serramire :: Baronnie d'Oësgard-
Sauter vers: