Partagez
 

 Talia Erae [Sartglin]

Aller en bas 
AuteurMessage
Talia Erae
Drow
Talia Erae

Nombre de messages : 17
Âge : 25
Date d'inscription : 24/07/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Talia Erae [Sartglin] Empty
MessageSujet: Talia Erae [Sartglin]   Talia Erae [Sartglin] I_icon_minitimeDim 26 Juil 2009 - 5:16

Petit conseil : prenez un bon chocolat chaud, insallez vous confortablement face à votrre écran, et plongez dans ma Fiche ! ^^

Nom/Prénom : Erae Talia
Âge : 92 ans
Sexe : Femme
Race : Drow
Particularité : Sa peau est aussi relativement douce et fraîche, et ses yeux sont un mélange de Bleu et de Gris. Oh, elle aime beaucoup les fruits, mais se doit de le cacher...

Alignement : Tueur de l'Ombre
Métier : Soldat ( Sartglin )
Classe d'arme : Corps à Corps.

Équipement : Deux épées, différentes, rangées dans des Fourreaux qu'elle accroche dans son dos, en plus d'une dague, toujours accroché à sa ceinture. Son armure noire qu'elle s'est fait forger. Elle possède toujours sur elle une petite fiole de Potion, en cas de besoin, ainsi que sa Bourse. Ces deux éléments sont aussi accrochés à sa ceinture.

Description physique : Talia est de taille moyenne, et malgré sa jeunesse, a déjà un corps de femme. Son corps sensuel est haut d'environ 1m75. Sa peau, douce, est bleutée, et reflète d'une légère brillance les rayons de la Lune la nuit. Elle a un corps fin, mais sa poitrine se révèle assez forte. Ses hanches sont assez marquées pour attirer autant de regards que sa poitrine, ce qui ne la gêne en rien. Pour aller encore plus loin : ça lui plaît, d'être regardée. Ses bras ne paraissent pas très musclés, mais cachent une légère force qui lui permet de se servir de ses deux armes avec une vitesse, une précision, et une technique remarquable. Ses lèvres sont pulpeuses, et bien que la Jeune Drow ne sourie pas énormément, elles savent faire rêver. Elle possède un petit nez, qui n'affecte en rien sa beauté. Son corps et ses muscles sont solides grâce à ses entraînements. Elle a des sourcils assez fins, et ses yeux, fins, sont un mélange de bleu et de Gris, ce qui leur donne une couleur unique. On lit dans son regard qu'elle n'est pas du genre à se laisser faire, qu'elle aime se battre et tuer, mais on y lit aussi à quel point elle aime profiter de sa vie et se faire plaisir, dans tous les sens du terme. Ses cheveux, argentés, sont longs et lisses. Ils brillent à la Lumière. Une mèche cache un de ses yeux et une partie de son visage, sans pour autant gêner sa vue. Elle ne cache pas ses oreilles qui montrent clairement qu'elle est une Elfe noire. Elles sont longues, pointues, et légèrement décollées de son visage.
La jeune Drow possède une Armure noire qui valorise légèrement sa poitrine. Ses épaulières, tout aussi noire que l'Armure, sont d'une forme dévoilant son agressivité : elles sont comme des griffes, que l'on aurait superposées afin d'en faire des épaulières. Ses avant-bras sont aussi protégés d'une armure noire dotée de petites griffes, et ses mains par des gants, eux aussi, noirs. Elle porte en plus de cette armure des bottes, longues, d'un cuir noir, et moulant ses mollets, de façon à ne pas gêner un seul de ses mouvements et conserver sa vitesse. A l'exception de ces bottes, les jambes de la jeune Drow sont presque nues. Dans son dos sont accrochés les fourreaux de ses deux épées.
Talia ne porte jamais de Soutien-gorge, étant donné qu'elle les considère inconfortables. Même sous son armure, elle n'en porte pas, préférant sentir la fraîcheur de son armure contre sa peau bleue et ainsi se sentir entièrement protégée.
Lorsqu'elle voyage, elle prend une cape, pour protéger son corps contre le vent, et cache son visage à l'aide d'une capuche. Elle porte aussi une ceinture, à laquelle sont attachés une fiole de Potion, une Bourse, et une Dague. Elle ne quitte jamais ses armes, qui restent dans leur fourreau, accroché dans son dos.



Description mentale : La jeune Drow est d'un caractère fort. Depuis que son père l'a laissé tenir une épée dans sa main, elle est déterminée à devenir une maîtresse de l’épée. Pourquoi ne pas devenir la plus grande des épéistes, tant qu'on y est ? Cette détermination, elle l'a pour tout ce qui lui plaît. Atteindre la perfection est restée en elle comme une obsession, et parfois, que dis-je, souvent, cette envie d'atteindre la perfection influe ses paroles. Quand elle se sent strictement supérieure à la personne qu'elle a en face d'elle, elle n'hésite pas une seule seconde, et le lui fait clairement sentir. Ecraser toute personne n'étant pas forcément avec elle, c'était une sorte d'intimidation. Sa fierté l'empêche de reculer face à ses adversaires, même face à une énigme. Lorsque l'on met en doute ses capacités, elle se laisse emporter, et décide de les prouver. Il lui est souvent arrivé de se retrouver face à plusieurs personnes à cause de sa fierté et de son interdiction de la fuite. Oui, pour elle, la fuite, c'est lâche, et être lâche, c'est faire honte à ses armes !
Sa vivacité n'a d'égal que sa vigilance. En effet, la jeune Drow ne dort que d'une oreille, ne se sépare jamais de ses armes, et est toujours prête à agir. Elle a appris dans sa jeunesse à écouter attentivement le monde à ses alentours, et ainsi à savoir si on s'approchait d'elle. Bon nombre de fois, il lui est arrivé de dégainer ses armes et de les placer sous le cou de son père, sans qu'il n’ait le temps de réagir, à cause de ce trop de vigilance.
Talia est d'une intelligence propre à sa race. Sa mère, mage, était d'un grand savoir, et l'a fait partager à sa fille, qui, malheureusement, a choisi la voie de son père : celle de l'épée, et de l'armée. Elle a compris rapidement, par son père, que ce qui faisait la victoire dans un combat, n'était pas la force des coups que l'on donnait, mais la haine, la détermination, l'amour même, que l'on éprouvait lorsque l'on brandissait son arme pour l'abattre sur son adversaire. Après tout, le désir de tuer facilitait bien trop souvent les batailles, alors pourquoi s'en priver ? De plus, elle aimait ça, entendre les faibles implorer sa pitié. Ce qu'elle aimait par-dessus tout, c'était voir couler leurs larmes avant de faire couler leur sang. Depuis qu'elle s'était joint à l'armée, qu'elle était Enfant du Chaos, elle vivait dans la mort, et éprouvait un plaisir malsain et sadique à voir et faire souffrir. Lorsqu'elle est en colère, Talia est incontrôlable, et se montre capable de commettre des crimes à cause d'une vulgaire dispute. Mais elle a toujours cherché à comprendre pourquoi l'amour était si faible, et pourquoi, bien souvent, elle le sentait. Comme quoi, même dans les ténèbres, il reste une petite lumière.
Talia est comme qui dirait une perverse, une coquine. Elle a, asses jeune, appris quels étaient les plaisirs du fameux acte physique, et ne s'en lassait pas aussi vite que l'on pouvait le penser de la part d'une femme. Lui faire plaisir de ce côté-là était vraiment une bonne chose pour elle, mais la décevoir, c'était mettre fin à sa vie. Après tout, offrir son corps pour quelqu'un qui ne sait pas comment s'en occuper, ça n'était pas acceptable. Elle a exactement le même caractère avec ses supérieurs. Tant que l'on lui montre que l'on est puissant, elle se monde obéissante. Mais au moindre signe de faiblesse, elle perdait tout le respect qu'elle portait à son supérieur. Parfois, elle allait même jusqu'à l'offrir à la mort.
Peu importe les moyens, la jeune Drow est prête à tout pour arriver à ses fins. Elle se moque éperdument de ce que pensent les autres de ce qu'elle fait, tout ce qui compte, c'est qu'elle arrive à faire ce qu'elle veut. Et elle voulait toujours avoir plus. Même si l'argent n'était pas ce qui l'intéressait le plus, elle voulait toujours aller au plus loin de ses capacités, et n'en était jamais satisfaite, et ce, dans tous les domaines. Qu'il s'agisse du combat ou de l'acte physique, elle voulait toujours plus.
Talia est d'une jalousie inégalable. Elle veut toujours être la seule à avoir, à faire, et bien souvent être la seule possédée. Elle est incapable d'aimer correctement, elle est bien trop possessive pour ! Si celui qui l'attire s'intéresse à une autre, elle s'emporte dans sa colère, et bien souvent, ça finit mal. Et il se passe exactement la même chose si l'homme en question en "possède" une autre.


Dernière édition par Talia Erae le Dim 26 Juil 2009 - 7:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Talia Erae
Drow
Talia Erae

Nombre de messages : 17
Âge : 25
Date d'inscription : 24/07/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Talia Erae [Sartglin] Empty
MessageSujet: Re: Talia Erae [Sartglin]   Talia Erae [Sartglin] I_icon_minitimeDim 26 Juil 2009 - 5:17

Histoire : Talia est née dans une noire et froide nuit d'Hiver, sur le champ de Bataille. Ses parents s'étaient rendus à un campement, afin de se dire une fois de plus Adieu, et c'est là que la petite Drow a décidé de se montrer. L'on dut isoler sa mère dans une tente vide du Campement, avec le peu de prêtresses qu'il y avait, pour faire venir au monde la Drow que l'on nommera par la suite Talia. Ce fut comme le coup de foudre, une étincelle, pour sa mère. La nouvelle née poussa un petit cri, que l'on pourrait écrire "A-ya". Dès qu'elle l'entendit sa mère laissa s'échapper ce nom, "Talia", en se disant qu'il s'agissait du nom que voulait porter sa fille. En plus de ça, ça sonnait bien... Son père, qui avait assisté à l'accouchement, avec permission de son supérieur, afficha alors un large sourire. A peine née, elle savait faire sentir aux gens ce qui lui plaisaient, et son nom lui avait beaucoup plu ! Cependant, son père dû partir durant les quelques heures qui suivirent sa naissance. Un siège de plus l'attendait. Patriotique, il tenait à y participer. Il assura alors à sa mère qu'il reviendrait bientôt...

Talia avait les cheveux argentés de ses parents, les yeux et la beauté de sa mère, mais avait aussi le caractère de son père. Pour la plupart des traits de son vilain caractère, elle tenait de son père, tout comme pour la plupart des traits de son gentil corps, elle tenait de sa mère.

C'est ainsi que se séparèrent les deux amoureux sous les yeux de leur fille, Talia. Sa mère l'emmena dans un village non loin où ils résidaient. Ce petit village ne prêtait pas attention à qui ils étaient, et encore moins à leur race. Et c'est dans ce même village que Talia grandit, fit ses premiers pas, prononça ses premiers mots, et se coupa pour la première fois ses cheveux. Elle ne vit son père qu'à de rares occasions, mais assez souvent pour qu'elle apprenne qui il était, ce qu'il faisait, mais surtout qu'elle apprenne à l'aimer comme un père. Rapidement, elle prit conscience qu'il était soldat, et qu'à chaques secondes où elle ne le voyait pas, il pouvait mourir. Mais ça sembler peu la toucher : après tout, elle s'était habituée à l'absence de son père. Talia ne vit plus son père avant ses 43 ans. Lorsqu'il revînt, il lui parut différent, très différent.

Il annonça à sa famille qu'il allait participer à un siège plus important que els précédents. Talia, qui l'avait connu si joyeux, le voyait maintenant plein de colère. Elle arrivait à lire dans ses yeux le nombre de personnes à qui il avait retiré la vie... Et le plaisir qu'il en avait tiré. Lorsqu'elle lui demandait de lui raconter des Histoires, il lui contait ses nombreux sièges, le visage des personnes avant qu'il ne leur retire la vie, tout le sang qui coulait. Mais lorsqu'il en parlait, il affichait un sourire malsain. Au début, la jeune Drow était effrayée par tout ça, et se demandait comment de telles choses pouvaient exister. Mais à force d'entendre les récits de son père, elle s'y habitua. Il y avait après tout du bon, dans ses histoires : souvent, ils gagnaient la bataille, mais en plus de ça, on père éprouvait un plaisir fou à se battre. Ce fut grâce à ses histoires qu'il s'éloigna légèrement de sa mère et de sa protection. Oui... Sa mère ne lui avait jamais parlé de la guerre, de sang, de mort, et encore moins d'armes ! Certes, elle lui avait parlé de la Magie, de l'art de soigner, du bonheur, de la beauté de la nature... Tout lui semblait si parfait, avant qu'elle ne s’intéresse à son père !

Ce ne fut qu'après ce siège si important, que son père prit sa permission pour passer du temps avec sa famille. Il avait des cicatrices, beaucoup de cicatrices. Il était revenu avec tout : son armure, usée, pleine de rayures, poussiéreuse et encore tachée de sang, son épée, si belle, si propre, brillante comme du cristal... Ce fut cette épée qui attira le regard de la petite Drow. L'on aurait dit que l'arme n'avait jamais servit. Mais elle comprit rapidement que son père passait beaucoup de temps à nettoyer cette épée. D'après ce qu'il lui avait dit, cette arme était le seul souvenir de son père.

Pour le 50ème anniversaire de Talia, son père lui proposa de l'instruire à l'art de l'épée. Elle qui en rêvait depuis si longtemps, de toucher, de tenir, de sentir cette arme ! Elle accepta sans hésitation. Et c'est ainsi que Talia sacrifia tous ses après-midis pour aller dans la forêt s'entraîner avec son père. Il lui avait taillé une épée en bois, pour ne pas qu'elle se blesse, et s'en était par la même occasion taillé une, pour éviter de blesser sa fille. Elle apprit tout de lui : de l'art de tenir l'épée à celui de la nettoyer. Il ne pouvait bien sûr pas lui consacré tous ses après-midis, à cause de sa femme, et surtout à cause de sa carrière de Soldat, mais ça n'empêchait pas la jeune Drow de continuer de s'entraîner, et de progresser, seule. Après tout, elle aimait ça, manier les armes, elle aimait ça, simuler des Combats avec son père ! De plus, il la traitait comme un véritable adversaire, et n'hésitait pas à lui faire des coups bas pour qu'elle s'habitue à les contrer et les parer.

Rapidement, elle demanda à son père de lui tailler une seconde épée. Elle arrivait à manier une seule arme, presque à a perfection, alors pourquoi ne pas essayer avec deux ? Son père accepta. Après tout, elle ne voulait que s'entraîner et apprendre, puis des armes en bois ne pouvaient pas être dangereuses ! Quelques mois après, elle eut sa seconde épée de bois. Elle en était si fière ! Déjà à son âge, elle n'arrivait plus à s'en séparer... Et elle passa bien d'autres après-midis, seule, dans la forêt, à s'entraîner, à donner des coups avec ses deux armes, à les enchaîner. Elle s'était faite une technique qui lui était personnelle : la recherche dans les armes lui avait permis de comprendre que, malgré que ses mains soient prises, elle pouvaient tout aussi bien frapper avec ses pieds, avec le manche des armes, de ses poings, même, mais surtout, de beaucoup bouger ! Et elle s'entraîna dur là-dessus : ses mouvements devaient êtres parfaits pour qu'elle se sente comme chez elle dans un combat. En plus, elle serait presque intouchable, si elle parvenait à être aussi rapide qu'elle le souhaitait... Alors elle continua son entraînement, plus déterminée que jamais. Son père revenait du champ de bataille, toujours avec de nouvelles histoires, toujours plus fort, et toujours entraînait sa fille du mieux qu'il pouvait. A force, elle se sentait invincible, et n'hésitait jamais à provoquer son père en "duel". Elle le voyait très bien, que son père ne se battait pas avec tout son niveau, et elle voyait aussi que bien souvent il la laissait gagner. Et elle comprit : il voulait aussi passer du temps avec sa mère. elle dut s'y faire et continuer de progresser. Seule, bien souvent.

Talia a désormais 77 ans. Sa mère décide de mettre ses talents de guérison à profit de l'armée, et accompagne son père, abandonnant ainsi sa fille dans le Village. Ce fut assez marquant pour elle : elle avait toujours vécu avec sa mère, et voilà qu'elle l'abandonnait comme une vieille chaussette dans ce village où elle n'est intéressée par personne ! Elle voulait suivre ses parents et voir de ses propres yeux le champ de Bataille. Certes, elle était jeune, mais ça ne l'empêchait pas de voir le combat de ses propres yeux. A force d'insister, sa mère finit par céder, malgré l'avis de son père. L'homme n'avait pas le coeur de sa femme, mais savait ce qui pourrait arriver dans un campement Drow avec seulement quelques femmes. Sa mère aussi, savait, mais ils décidèrent tous deux de laisser Talia découvrir par elle-même, tout en la prévenant de "ne pas se plaindre de quoi que se soit".

Mais la Jeune Drow ne prêta pas beaucoup d'attention à cette prévention. Elle allait rencontrer beaucoup de soldats, elle allait voir beaucoup d'armes, elle allait voir une armée. Mais il restait quand même un détail : les supérieurs n'allaient probablement pas accepter une femme, aussi jeune, sans la moindre utilité, leur coûter une tente. Elle décida d'en discuter avec sa mère, qui lui dit simplement qu'elle pourrait "distraire" les soldats. Talia ne comprit pas tout de suite ce que lui dit sa mère, elle le comprit même trop tard. Son père, sa mère et elle se retrouvèrent à leur arrivée face au Supérieur. La jeune Drow se montra respectueuse et essaya de s'expliquer, comme il venait de lui demander. Elle lui dit simplement qu'elle aimait armes et Guerre, qu'elle voulait tout voir en détail, pour apprendre, sans oublier qu'elle pourrait "distraire" les soldats. sur cette dernière proposition, le Supérieur l'examina, et se montra satisfait.

"Tu auras une tente séparée de celle de ta mère, et tu viendras me voir en fin de journée dans la mienne." Lui avait-il ordonné.

Décidément, sa jeunesse et son excitation à l'idée de pouvoir rester dans le campement l'avaient rendu complètement idiote. Elle ne comprenait toujours pas le réel sens de "distraire". Mais elle s'en moquait. Elle passa une journée très sympathique à s'entrainer avec son père. Il était dur avec elle, mais elle essayait de suivre le rythme. Puis arriva finalement la soirée...

Fidèle aux ordres, elle se retira dans la tente de son supérieur. Il n'était pas là, bizarrement. Ce ne fut que lorsqu'elle le sentit lui saisir et pétrir la poitrine par derrière, qu'il comprit ce que voulait réellement dire "distraire un homme". Elle ne savait quoi faire à part tout ce qui lui ordonnait l'Homme, et y perdit finalement sa Virginité. Et il y eu récidive. Au final, elle dut coucher avec bon nombre de soldats, et même son père profita d'elle. Sa mère, quand à elle, ne disait rien. Et dans le fond, Talia aimait ce qui lui arrivait, à chaques fois. Les hommes savaient s'y prendre, avec elle, et là aussi, elle acquit rapidement de l'expérience.

15 ans se sont écoulés après son arrivée dans ce Campement. Talia a grandit, est devenue adulte. Tous ces viols ne l'ont pas empêché de vivre bon nombre d'aventures complètement différentes les unes des autres. La jeune Drow n'a cessé de progresser et d'affiner ses techniques de Combat. Son père est un jour mort au combat d'une lame Elfique, et elle depuis veut se venger. Elle a abandonné sa mère pour rejoindre l'Armée. Par chance, l'on remarqua qu'elle avait une bonne maîtrise de l'arme, et l'on l'aida à rejoindre l'armée. Elle devînt Soldat, et finit par apprendre une simple chose, la seule qu'un Drow doit savoir : tous les Elfes doivent mourir, et leurs alliés aussi. Peu importe qui osera se mettre en travers de son chemin, il subira sa haine et son destin.


~~~~~

Comment trouves-tu le forum ? : Beau, recherché, travaillé, en plus d'être complexe et bien foutu. Bravos. Puis la communauté est active et sympathique ! Tout ça, c'est parfait pour moi !
Comment as-tu connu le forum ? : Un Topsite où vous étiez bien classés... J'ai cliqué et Paf ! Je me suis retrouvé ici ! Magique, n'est-ce pas ? :D
Crédit avatar et signature : Image de *nJoo


Dernière édition par Talia Erae le Dim 26 Juil 2009 - 7:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Letha
Ancien
Ancien
Letha

Nombre de messages : 8990
Âge : 24
Date d'inscription : 13/03/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
Talia Erae [Sartglin] Empty
MessageSujet: Re: Talia Erae [Sartglin]   Talia Erae [Sartglin] I_icon_minitimeDim 26 Juil 2009 - 6:13

Bonjour !

Il y a quelques petites choses à corriger Razz

Like a Star @ heaven 92 ans c'est beaucoup trop jeune. Déjà que les fiers soldats auraient du mal à suivre une femme, alors en plus si jeune ?!? Je pense que tu ne peux pas être caporal avant au minimum 120 ans avec toute l'ascension dans l'armée Wink

Like a Star @ heaven Les drows ne portent jamais de sous-vêtements... Talia Erae [Sartglin] 657689250 Mais ça c'est accessoire. Surtout, elle devra cacher son goût pour les fruits car c'est là une caractéristique purement elfique et peu appréciable. Les drows aiment la viande et ne mangent presque que ça Wink Pourrais-tu également rajouter la couleur des yeux de Talia dans tes particularités ?

Like a Star @ heaven Qu'elle dise son prénom à la naissance me dérange. Les elfes et les drows mettent beaucoup de temps à se développer. Sans te demander de le changer, pourrais-tu dire qu'elle aurait par exemple poussé un cri et que ses parents l'auraient compris ainsi ?

Like a Star @ heaven Ton rapport à la famille me gène. Les "famille" que l'on connait ne sont pas les même, généralement les pères sont peu présent et cela n'embête personne. Et ils n'ont pas ce lien avec leur enfant... Généralement, les pères violent les filles et autres réjouissance. Pourrais-tu juste modifier le

"Rapidement, elle prit conscience qu'il était soldat, et qu'à chaques secondes où elle ne le voyait pas, il pouvait mourir. Et ça lui fit très mal. Vivre sans père était difficile, mais vivre en sachant que l'on a perdu son père l'était probablement plus !"

Like a Star @ heaven Tu dis que vous habitez un petit village donc près du puy. Pour le viol de la mère, ce n'est pas possible. Déjà parce que même trois humains auraient du mal à contenir une drow et également parce qu'ils ne s'aventurent jamais aussi loin Wink Il faut que tu modifie. Razz

Voilà !
Revenir en haut Aller en bas
Talia Erae
Drow
Talia Erae

Nombre de messages : 17
Âge : 25
Date d'inscription : 24/07/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Talia Erae [Sartglin] Empty
MessageSujet: Re: Talia Erae [Sartglin]   Talia Erae [Sartglin] I_icon_minitimeDim 26 Juil 2009 - 7:22

Voilà ! J'ai essayé de corriger les 5 points que tu as cité. Je n'ai pas touché à l'âge du personnage, j'ai simplement changé son petit métier ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Letha
Ancien
Ancien
Letha

Nombre de messages : 8990
Âge : 24
Date d'inscription : 13/03/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
Talia Erae [Sartglin] Empty
MessageSujet: Re: Talia Erae [Sartglin]   Talia Erae [Sartglin] I_icon_minitimeDim 26 Juil 2009 - 7:42

Très bien ! C'est parfait ! Razz Razz

Like a Star @ heaven Foire au RP ~ Pour tout ce qui est recherche de compagnons RP. En bref, que du bonheur !
Like a Star @ heaven Inventaire ~ Pour suivre ton évolution {obligatoire}.
Like a Star @ heaven Le comptoir ~ Pour créer ton compte en banque et gérer l'argent que tu gagnes / que tu dépenses^^
Et enfin, si tu as des question, n'hésites surtout pas à demander de l'aide à un parrain, ou à tout simplement poser tes questions dans la partie créée à cet effet.

Code:
[Métier & Classe] : Sargtlin

[Âge & Sexe] : 92 ans & Féminin

[Classe d'arme] : Corps à corps

[Alignement] : Tueur de l'ombre
Revenir en haut Aller en bas
Daneva
Ancien
Ancien
Daneva

Nombre de messages : 6546
Âge : 28
Date d'inscription : 20/11/2007

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  36 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Talia Erae [Sartglin] Empty
MessageSujet: Re: Talia Erae [Sartglin]   Talia Erae [Sartglin] I_icon_minitimeDim 26 Juil 2009 - 7:46

June & Isane a écrit:

Like a Star @ heaven 92 ans c'est beaucoup trop jeune. Déjà que les fiers soldats auraient du mal à suivre une femme, alors en plus si jeune ?!? Je pense que tu ne peux pas être caporal avant au minimum 120 ans avec toute l'ascension dans l'armée Wink
Si je peux me permettre ^^
Je ne suis pas une experte en culture drow, mais il me semble avoir entendu qu'il s'agissait d'une société matriarcale, c'est à dire dominée par les femmes.
Après je ne sais pas non plus qu'est ce qu'on a décidé d'appliquer sur Mira, mais aux vues des femelles drows qui jouent déjà, je pense qu'on peut au moins tabler sur une égalité des sexes quasiment parfaite.
Donc la remarque que tu as fait ne s'appliquerait que pour les autres races, pas pour les drows ?
Revenir en haut Aller en bas
Letha
Ancien
Ancien
Letha

Nombre de messages : 8990
Âge : 24
Date d'inscription : 13/03/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
Talia Erae [Sartglin] Empty
MessageSujet: Re: Talia Erae [Sartglin]   Talia Erae [Sartglin] I_icon_minitimeDim 26 Juil 2009 - 7:51

Oui c'est une société matriacale mais il me semblerait tout de même étrange que des soldats avec des fois plus de 100 ans d'expériences suivent une petite jeunette "novice" ( excuse moi Talia ) et exécute les ordres qu'elle donne. Société matriacale oui mais 92 c'est trop jeune Wink
Revenir en haut Aller en bas
Daneva
Ancien
Ancien
Daneva

Nombre de messages : 6546
Âge : 28
Date d'inscription : 20/11/2007

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  36 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Talia Erae [Sartglin] Empty
MessageSujet: Re: Talia Erae [Sartglin]   Talia Erae [Sartglin] I_icon_minitimeDim 26 Juil 2009 - 7:55

J'avais juste tilté sur le "Déjà que les fiers soldats auraient du mal à suivre une femme". A part ça ma remarque ne servait à rien, c'était aussi pour ma propre vision des choses, savoir si j'étais dans le vrai ou pas ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Talia Erae [Sartglin] Empty
MessageSujet: Re: Talia Erae [Sartglin]   Talia Erae [Sartglin] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Talia Erae [Sartglin]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Talia Erae [Sartglin]
» Cadeau pour Talia
» Batman Universe #1
» Il était déjà bien tard pour jouer à la poupée ... Et pourtant. [PV Talia]
» Deux forces en acte (Talia & Cheetah)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Où tout commence :: Registre :: Tabularium :: Limbes :: Drows-
Sauter vers: