Partagez
 

 Pandora Nénharma [Grande Prêtresse d'Ishten]

Aller en bas 
AuteurMessage
Pandora Nénharma
Drow
Pandora Nénharma

Nombre de messages : 17
Âge : 32
Date d'inscription : 28/04/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Pandora Nénharma [Grande Prêtresse d'Ishten] Empty
MessageSujet: Pandora Nénharma [Grande Prêtresse d'Ishten]   Pandora Nénharma [Grande Prêtresse d'Ishten] I_icon_minitimeSam 3 Oct 2009 - 17:44

Nom/Prénom : Pandora Nénharma
Âge : 153 années elfiques (environ 20 ans en apparence)
Sexe : Féminin
Race : Drow
Particularité : Porte un intérêt certain envers les autres races

Alignement : Tueur de l'Ombre
Métier : Grande Prêtresse d'Ishten / Noble
Classe d'arme : Longue portée / Magie

Équipement : On ne peut franchement pas dire que Pandora soit le genre de femme à avoir recourt à un équipement en particulier. Outre le port de robes d'une grande élégance, la jeune Drow tend à se démarquer des siens en s'habillant des plus belles étoffes issues de l'artisanat humain. Trouvant les tenues vestimentaires de ses semblables un tantinet "rudimentaires", elle s'est lancée dans le dépassement des traditions et s'est intéressée de très près aux mœurs des races alentours (en omettant bien évidemment les mœurs Naines.) Rien de bien visible sur elle sauf bien sûr, une petite sacoche qu'elle accroche accessoirement sur son flanc droit, contenant divers onguent, breuvages et accessoires afin de la mettre davantage en forme durant ses voyages (qui ne se résument qu'a de petits déplacements ça et là.)

Bien que foncièrement elfique et portant un intérêt certain aux autres cultures, la belle n'en demeure pas moins conservatrice de certaines petites habitudes de par chez elle. Il n'est pas rare de la voir porter au front ou sur les avant-bras, des tiares faites à base de plantes ou de petites branches méticuleusement taillées ou des bracelets en lierre tressé. Question armement - car il est question qu'elle protège ses intérêts et donc, sa propre vie - Pandora se sert de petites lames de lancé qui ont la curieuse - mais non moins intéressante particularité - de revenir à leur lanceur dès lors qu'elles s'égareraient ou toucheraient leur cible et d'un bâton aux propriétés particulières qui lui aura été remit lors de son ascension en tant que Grande Prêtresse par la Haute Prêtresse de l'époque, Pellanistra Telenna. Inutile de demander la provenance de ses lames, elle répondra bien nonchalamment qu'elle n'a que faire de perdre son temps dans de vaines explications... Après tout, qu'est ce que les gens en ont bien à faire ?

Ajouté à cette petite collection, la belle a apprit les rudiments des arcanes d'Ishten et donc connait moult sortilèges pour l'aider là ou sa détermination, seule, ne suffit plus. Du charme personne au charme animal, elle peut, si les cibles se prêtent à l'exercice de ses talents, manipuler autrui au simple son d'un récital ou d'une gestuelle complexe. Par expérience et après d'innombrables tentatives, elle sait de source sûre que ses talents ont une limite dans le temps et doit donc redoubler de vigilance lorsqu'elle s'en sert. Certains affirment même qu'elle serait détentrice de pouvoirs liés au froid...

Description physique : Svelte et élancée, Pandora est une femme très plaisante à voir. A en juger sa carrure, elle ne mesure pas plus d’un mètre soixante-dix et même si les elfes noirs se veulent d’une taille conséquente, elle n’en démord pas lorsque ses semblables la toise de leur haut perché alors qu’elle est plus petite qu’eux. Ses cheveux longs et d’une grande finesse, dessinent les contours d’un visage fin et légèrement ovale, encadrant avec brio l’essentiel des faciès de la charmante créature. Sa couleur de peau ainsi que celle de ses cheveux contrastent fortement, sa peau dans des tons argentés et ses cheveux aux reflets carmin. Ses yeux, d'une couleur plutôt inhabituelle pour une Drow, semblent investit d'une aura inquiétante tant ils tentent de sonder la personne qui croiserait son regard.

Question formes, une poitrine généreuse galbe ses robes avec accomplissement, tant par la forme saillie de ses mamelons que par leur taille. Des hanches taillées en sablier accompagnent des fesses sculptées avec volupté si bien qu’une envie insatiable de s’en saisir prend quiconque se concentrerait dessus. Il en va sans dire que sa cambrure naturelle renforce sa silhouette déjà fort avantagée par autant d’attributs. Des yeux en amandes cernés par de longs cils lui confèrent un regard pénétrant et d’un naturel aguicheur. Sans trop forcer sur sa manière de décrire les gens qui l’entourent, elle crée un effet de gêne au moindre croisement de regard. Elle en rigole souvent et prétend ne pas connaître l’origine de ces manifestations malgré sa pleine prise de conscience. Ses pas se font insistants mais lents et renforcent sa prestance.

Description mentale : Pandora semble dépourvue d’un quelconque jugement parasite autre que le sien. Elle ne croit que ce qu’elle peut voir et n’hésite pas une seule seconde à remettre en question les fondements d’une idée pour avoir raison. Elle est souvent amenée à critiquer autrui si bien qu’elle passe pour n’être qu’une petit insolente, imbus de sa personne, au paroxysme du méprisable. De son point de vue, tout ce qui n’est pas égal ou supérieur à elle est irrémédiablement bon à être jeté, voir tué si possibilité il y a. Personne ne la fréquente du fait de son égocentrisme démesuré, sa compagnie se transformant rapidement en une véritable plaie oratoire, passant par si par-là d’un sujet critique à un autre sans la moindre raison apparente. Cependant, beaucoup verront en elle une alliée de choix dans la mesure ou sa verve et son franc parlé la place à des années lumière au-dessus de beaucoup de petites gens. Son comportement en fait une femme redoutable qui cache savamment bien son jeu derrière sa beauté angélique, la plus grande prudence étant donc conseillée. Ne lésinant pas sur les artifices et la manipulation, elle ne tarde que rarement à obtenir des hommes ce qu'elle désire, tantôt d'un point de vue protection que d'un point de vue pécuniaire.

Histoire : Pandora n'est pas du genre très bavard et ne laisse donc pas la place à d'éventuelles discussions sur sa vie et son passé. Presque tout le monde chez les Drows se connaît et comme dans toute société hiérarchisée, la basse populace est très souvent lésée au profit de la noblesse exécrable. Peu de gentilshommes s'en sortent dans un univers aussi méprisé que la noblesse sans y laisser quelques plumes ou la vie. Elle naquit dans un foyer aisé, partagée par les hautes sphères molles et lascives de la fortune, entre les bals et les soirées mondaines et petites sauteries entrent bourgeois bien entretenus. Bien que Drow de filiation, Pandora connu une enfance morcelée, tiraillée par des rencontres qui créèrent dans sa vie un certain nombre de petites mésaventures.

En effet, si les autres enfants de son âge s'adonnaient aux joies de l'enfance, Pandora elle, attisait sa curiosité quant aux races étrangères. Sa famille, très cartésienne, n'admettait pas qu'une fille de ce rang et surtout, de sa race, fréquente les sous-êtres tels que les humains ou les elfes entre autre, surtout quand ceux-ci étaient de simples esclaves ramenés des quatre coins de Miradelphia. En effet, elle n'était pas comme les autres... Dès son plus jeune âge, elle manifestait un désir d'élargir sa perception de la vie et outre-passer les préceptes déjà établis en s'intéressant de plus près aux autres communautés qui peuplaient le monde.

Souvent, elle sortait en douce du domicile familial, malgré les avertissements de ses pères et s’en allait à la rencontre des esclaves, tout juste entreposés dans d'immenses cages de mithril. Ils s'échangeaient des joies, des peines, des rêves qu'ils avaient mais qu'elle ne pouvait réellement comprendre, la paix entre les races entre autre, en faisant partie intégrante. Bien que la plupart de ses interlocuteurs ne voyaient en elle qu'une vive menace, même à son âge, certains daignaient répondre à ses interrogations et partageaient avec l'enfant déjà fort curieuse, des histoires, des aventures et pas mal d'informations sur la vie qu'ils menaient lorsqu'ils étaient encore libres et non asservis.

Elle se servait de ses serviteurs en journée pour couvrir ses départs, sachant que ses pères n’étaient pas disposés à prêter attention à la jeune fille. Puis vint le jour où ses petites escapades furent découvertes, qui l’a contraint à rester fermement isolée chez elle. Elle fut donc cloîtrée au domicile familial durant une bonne poignée d’années durant lesquelles elle subit un conditionnement particulier ; un changement de vie radical, parsemé de protocoles, de codes de noblesse et de tenues en présence de personnes responsables. Elle qui fut joyeuse et curieuse devint un véritable sasser dos, froid et impassible. Elle intégra le culte d'Ishten, au bon vouloir de son paternel qui voulait d'elle, qu'elle suive les préceptes religieux. Ses capacités, son travail et le cœur qu'elle mettait à l'ouvrage avaient suffit, au bout de quelques années, à la faire valoir auprès des autorités religieuses concernés et devint une prêtresse émérite, appuyé par sa noblesse acide et controversée.

La montée ne s'arrêta pas en si bon chemin. En effet, à mesure que le temps passait, au travers de son caractère et de la force de sa dévotion, elle fût rapidement remarqué par la Haute Prêtresse de l'époque, Pellanistra Telenna (l'une des rares Hautes Prêtresses qui admit une femme pour la seconder) qui la nomma non sans facilité et plaisir, Grande Prêtresse d'Ishten. Elle fit alors la connaissance d'un homme, Dathlyn Pharnal, alors encore prêtre au moment de son rite de passage. C'est au cours de plusieurs années qu'ils entreprirent tout deux d'apprendre des vertus d'Ishten et tout ce qui pouvait de près, comme de loin, toucher au précepte fondamental : la luxure. Une simili relation se créa entre les deux Drows qui les conduisit à renforcer des idéaux communs mais surtout, une foi inébranlable. Cependant, bien que la religion prenne désormais une place prépondérante dans sa vie, en vue de son rang actuel, la belle jouait la comédie tout ce temps, toujours éperdument amoureuse du dehors et se devait de marcher droit pour passer inaperçue et songer enfin à reprendre ce qu’elle avait entreprit des années auparavant : apprendre du monde qui l’entourait, apprendre de ces peuples.


En dehors de ce cliché, il n’y a pas grand chose à savoir au sujet de cette Drow aux allures de noble peu farouche. Les rares personnes qui la connaissent se posent souvent des questions quant à son origine réelle. Beaucoup diront qu’elle est le croisement bâtard entre deux races et que son comportement en découlerait presque logiquement. D’autres diront qu’ils ne s’y intéressent pas outre mesure et affirmeraient même, qu’ils seraient heureux de la voir déguerpir ou mourir dans un accident. Des rumeurs prétendent qu’elle naquit dans des contrés lointaines et qu’elle serait d’une engeance royale, que beaucoup démentiront volontiers.

Cette hypothèse en fait sourire plus d’un. La question fut mainte fois posée sans qu’une réponse concrète n'émerge mais le mystère reste tout entier. Il n’est pas rare d’entendre parler d’elle dans les sous bassement, des histoires selon lesquelles elle serait une sorcière dont les pouvoirs – infinis et surpuissants – lui permettraient de conserver une jeunesse éternelle et d'envoûter quiconque croiserait son regard. Ou encore qu’elle serait une adepte perdue qui aurait pactisé avec un esprit de givre pour obtenir d’innombrables sortilèges élémentaires. Des racontars histoire d’effrayer les jeunes enfants, la Drow semblant se gausser de la situation. Elle ne s’en plaint pas et se joue des rumeurs en les renforçant ou « comment faire croire aux curieux que tout est vrai sans vraiment l’être.»

Une « veuve noire » au venin très puissant dans un monde de moucherons inoffensifs… rien n’est bien moins sûr désormais. Des têtes hautes émergent d’un peu partout dans Miradelphia et Pandora aurait été vue plus prudente dans ses plans. Peut-être aurait-elle de nouvelles idées derrière la tête ?

~~~~~

Comment trouves-tu le forum ? : Agréable, très bien présenté et particulièrement sérieux tant sur l'aspect physique que sur les travaux fournis.

Comment as-tu connu le forum ? : Un vague surf sur le net pour tomber sur Tour de Jeu puis sur le forum.


Dernière édition par Pandora Nénharma le Sam 3 Oct 2009 - 17:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ranaghar Medel'hel
Drow
Ranaghar Medel'hel

Nombre de messages : 637
Âge : 30
Date d'inscription : 26/03/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  857
Niveau Magique : Maître.
Pandora Nénharma [Grande Prêtresse d'Ishten] Empty
MessageSujet: Re: Pandora Nénharma [Grande Prêtresse d'Ishten]   Pandora Nénharma [Grande Prêtresse d'Ishten] I_icon_minitimeSam 3 Oct 2009 - 17:50

Je valide.

Like a Star @ heaven Foire au RP ~ Pour tout ce qui est recherche de compagnons RP. En bref, que du bonheur !
Like a Star @ heaven Inventaire ~ Pour suivre ton évolution {obligatoire}.
Like a Star @ heaven Le comptoir ~ Pour créer ton compte en banque et gérer l'argent que tu gagnes / que tu dépenses^^
Et enfin, si tu as des question, n'hésites surtout pas à demander de l'aide à un parrain, ou à tout simplement poser tes questions dans la partie créée à cet effet.
Like a Star @ heaven N'oublie pas de lire les règles sur la Magie divine, de choisir tes sorts, de les réclamer dans la partie Demande et de les entreposer dans l'Inventaire


Code:
[Métier & Classe] : Grande Prêtresse d'Ishten/Noble

[Âge & Sexe] : 153 ans & Féminin

[Classe d'arme] : A distance & Magie

[Alignement] : Tueurs de l'Ombre
Revenir en haut Aller en bas
 
Pandora Nénharma [Grande Prêtresse d'Ishten]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pandora Nénharma [Grande Prêtresse d'Ishten]
» Loria [Grande Prêtresse]
» Hyrïel Ean'Sianïh - Grande Prêtresse du culte de Kÿria
» Elerinna ♦ Grande Prêtresse [en cours]
» Irys d'Arosque, Grande Prêtresse de Néera [En cours d'édition]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Où tout commence :: Registre :: Tabularium :: Limbes :: Drows-
Sauter vers: