Partagez
 

 Gnekir Gurnam-Mithrilas (Chef de caserne)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié

Gnekir Gurnam-Mithrilas (Chef de caserne) Empty
MessageSujet: Gnekir Gurnam-Mithrilas (Chef de caserne)   Gnekir Gurnam-Mithrilas (Chef de caserne) I_icon_minitimeVen 16 Oct 2009 - 2:59



Nom/Prénom : Gnekir Gurnam-Mithrilas
Âge : 124 ans
Sexe : Masculin
Race : Nain
Particularité : Gnekir a parmi les crâne les plus solide de toute nation naine. Tellement que cela lui fait comme un second casque sur la tête. De plus il est un fier manieur d’un grand marteau de guerre qui se distribue de génération en génération dans sa famille

Alignement : Loyal-Neutre
Métier : Chef de Caserne/Guerrier
Classe d'arme : Corps à corps.

Équipement :
Une armure lourde composée de solide plaque d’acier naine bien attaché les une aux autres. Un marteau de guerre clouté faisant au moins la taille de son manieur. Également un casque de chef de caserne et une hachette de combat accroché a sa ceinture question d’avoir toujours une arme sous le bras.

Description physique :

Gnekir Gurnam-Mithrilas magnifique spécimen de nain en parfaite condition physique, d’ailleurs on peut le voir a son magnifique enrobage montrant de sa santé incroyable. Nous pouvons dire que le gaillard d’aujourd’hui est parmi les plus imposants représentants de sa race, puisque du haut de ses 1m58 il se classe dans les plus grands. Rappelons nous les émois qu’avait causé Flodin le Géant, ce nain qui avait je vous le rappelle une hauteur de 1mètre 67. Ensuite si on regarde de plus près notre combattant du jour on peut voir qu’il un regard assuré derrière sa sublime barbe muni de huit tresse retenu par de solide anneau de cuivre. D’ailleurs avec des une barbe et des cheveux d’un blanc aussi magnifique, on peut dire qu’il y a de nombreux envieux. Avec sa démarche de guerrier assuré dans son imposante armure, rien ne vaux un nain dans une telle carapace de métal. En plus avec son traditionnel marteau dans la main gauche, les soldats n’ont qu’a bien ce tenir, le chef de caserne est là!


Description mentale : Gnekir est un nain qui croit beaucoup au bien fondé des lois établis par le roi des nains. Il est certain que c’est elle qui permirent à son peuple d’atteindre son niveau actuel. Malgré son attachement pour les règles, le chef de caserne n’aime pas en appliquer plus que nécessaire. Il a un grand respect pour ses frère d’arme qui se batte a ses côté et un encore plus grand pour ceux qui son tombé au combat. Il est un grand partisan de Mogar, c’est pour sa qu’il passe beaucoup de temps à entrainer sa force. Pourtant l’un des plus grand passe temps du nain est de se battre. Amicalement ou non, Gnekir est un fanatique du combat. De nature autant stratégique que corps a corps, le chef de caserne tente de ne jamais avoir de retard sur son adversaire. Aussi patriotique que ses congénères, Gnekir ne refuse presque jamais une occasion de faire de la rhétorique avec les autres races. Il vous une haine au elfe noir qui lui vient de ses longue années d’entrainement a Hache-de-Granit





Histoire :




J’ai vue le jour dans l’une des forteresses qui a depuis des millénaires habités mon peuple. C’est dans ses tunnel qui pour moi était ma maison que j’ai grandit et appris bien plus que ce que ce que certain aurais même pus osé s’imaginer. Loin sous la profondeur, la ou le monde lui-même ne peux plus voir, c’est la que la ville de Galudans, petit village fortifié avait été créé. Village de quelque trois mille habitant, tous de solide travailleur aussi acharné les un que les autres a rende leur monde plus a leur image, grandiose. Comme tout les jeunes de ma race, j’ai grandit en apprenant de mes ainées le plus possible et suivant les enseignements de mes pairs.


J’ai de suite, appris beaucoup de mon père, le grand Hurlak Gurnam-Mithrilas, chef de la milice local et de surcroit un brillant ingénieur. C’est a cette homme que la plupart du village venait demander conseil lorsqu’il avait besoin d’aide pour un ou l’autre de leur machine. Malheureusement pour lui, Gnekir n’as jamais profité de cette partit du savoir de son père, puisqu’une autre vois lui était déjà destiné. Car dans les profondeurs d’un monde depuis longtemps oublié, la menace venue de bien loin venait de planer à nouveau sur les races du dessous.


Venu d’on ne sais ou, les sombres elfes avait commencé a semé la mort dans les mines et les tunnels dans toute l’empire nain. Nul ne sais comment ils ont réussis a s’infiltré, mais l’important c’est qu’ils étaient la et que sommes toute, il fallait que quelqu’un aie les déloger. J’étais à l’époque a peine âgée de soixante ans, un tout jeune, mais au fond de moi, je savais que ma place était parmi ceux qui se battent pour le bien de leur peuple. Alors que je partais, le sac sur l’épaule vers ce monde étrange qu’était celui de la vie d’un soldat, mon père me fit le plus grand cadeau qu’il n’aurait jamais pu me donner. Galdrik, la plus solide de tout les marteau qu’il fut donner de voir à Galudans. Trésors qui avait depuis quelque centaine d’années resté dans la famille, donné par un père a son plus vieux fils lorsque ce dernier était près a le recevoir.



C’était armé et déterminer que le jeune nain se dirigea avec d’autre vers la caserne de Hache-de-Granit, la ou devait avoir lieu la redistribution des volontaires, pour qu’il subisse leur entrainement qui s’étendrais sur plusieurs années, avant qu’enfin il puisse participer au combat. Gnekir fut mobilisé sur place, et débuta son entrainement le jour même.



Ce fut des années difficiles, mais d’entrainement en entrainement, ceux qui avait jadis été de simple recru acquérais le savoir pour devenir de vrai combattant. Sous l’œil affuté de leur maitre, ils évoluaient et se perfectionnait pour arriver a vaincre cette ennemi puissant qu’était les elfes noir. Des jours entier, et encore plus de nuit, les nains fabriquait ensemble une chose qui ne pouvait que ce payer avec de la chair et du sang, une armée et par n’importe laquelle, un force si puissante, qu’elle ferait trembler la volonté même de tout ceux qui osait pénétrer au delà des portes sous la montagne.



Après les jours, vinrent les mois, puis les années, alors que tous attendait avec impatience le jour J. Celui ou enfin il aurait la chance de se rendre face a ce monstre que l’on leur avait si longtemps appris à haïr et a méprisé. De toute part, on entendait des nouvelles, disant que des carnages était commis çà et là et que nul ne semblait arrivé. A arrêté la vague de cette armée que l’on qualifiait souvent d’invisible ou de démoniaque. C’est alors qu’elle vint enfin, les force de Hache-de-Granit était envoyer sous le commandement du seigneur Treagorn vers le sud, la ou selon les espion une importante attaque semblait sur le point de se produire.



J’étais impatient d’y âtre. Mon armure de cuir que j’avais a l’époque me démangeait a l’idée d’aller au combat contre un véritable ennemi. Le cœur au ventre et la le tête haute, notre bataillon avançait vers ce qui serais notre premier moment de gloire ou notre perte.

Nous avons du parcourir de nombreux tunnel pour enfin rejoindre le village de Farcante. C’était ici que les sombres avait prévu de faire un carnage. Rapidement nous nous sommes dispersés dans le village, nous cachant du mieux que nous pouvions pour surprendre notre adversaire le mieux possible. Arme en mains, nous restâmes tous immobile une heure durant, avant que enfin les ombre se mette à bouger. Ce qui a suivis reste flou dans mon esprit. C’est mon marteau a la main que je suis sortit de la petite chaume dans laquelle je m’étais caché. Ensuite, je vis des groupes de quelque elfe noirs découdre avec mes camarades, sans même un instant de réflexion, je me jetasse dans la bataille. Distribuant coup, blessure et mort a ce qui osait ce dressé sur mon chemin.



La bataille ne dura qu’une petite heure environ. Tournant dès le départ à notre faveur, les elfes noirs n’eurent d’autre choix que de prendre la fuite. Laissant derrière eu quelque dépouille et la douleur de nos frère tomber au combat. Heureusement leur nombre n’était pas alarmant. Maintenant, ces elfes bannis savaient à qui ils avaient à faire et y repenseraient à deux fois avant de s’aventurer sur les terres de la race des montagnes.


Après avoir mis disposé de nos amis tomber au combat, comme le voulait nos rite, nous fîmes marche vers l’un des principaux camps établie par les elfes noir. C’était a mémoire de nains, cette offensive était l’une des plus importante et des mieux organiser qu’il m’eut été donné de voir. Alors que nous avancions, trois autres troupes en faisaient de même par d’autre chemin. De sorte que la point de rencontre était par la même occasion la cible.




Je ne puis dire ce qu’il ce passa précisément durant ce combat. A notre arrivé dans l’a cavité qui abritait un ancien village nain, nous avons d’abord été surpris de ne trouver personne, puis alors que nous explorions la ville, nous ennemis nous rendirent la monnaie de notre pièce. Ils étaient plus agiles que nous, et leur magie leur donnait un fort avantage.



La bataille était perdue. Jamais notre troupe n’aurait sus encaissé un tel élément de surprise. Nous nous efforcions de trouver un moyen de faire un retraite en sauvant le plus de nos camarade, mais avec des ennemis aussi sournois que les drows, c’était presque impossible… Réfugier dans une petite maison, les survivant de ma troupe tentait au mieux d’empêcher les assaillant d’entré. La porte barricader nous assurait encore quelque minute de grâce pour souffler. Malgré la situation désastreuse, autour de moi, ceux avec qui j’avais partagé t’en d’années a m’entrainer ne semblait pas avoir peur. Dans leur visage, on pouvait lire non pas l’annonce de leurs morts proches, mais une insatiable envie de tuer.



Alors que la porte allait céder, il y eu un court silence. Puis le son des combats nous parvinrent. Des bruits d’épée et de hache, et le son le son particulier qu’on les nains a crié leur joie alors qu’ils mettent un ennemis en pièce. Sa plus attendre, nous retournâmes dans la mêlée, mettant en pièce la a grand coup de marteau.


J’ai vieillit depuis. Même si je suis toujours jeune pour ma race, mon esprit a pris de l’âge. J’ai passé bon nombre d’années sur les champs de batailles, a défoncé crane et visage pour remettre a leur place, bandit, pirate et j’en passe. Il y a bien longtemps que le groupe que j’avais a l’origine rejoins c’est dissipé. Au fils des combats, j’ai perdu des frères, a tel point, que aujourd’hui, je peux mon compté parmi le dernier membre de ce groupe qui autrefois était la fierté de ses maitres. Je n’oublierais pas ce que j’ai appris aux cours de ses années avec eu. Pardi, c’est bien sa. Les jeune de nos jours, il on besoin des vieux pour les aider. Avec le temps, j’ai gagné en sagesse et en grade. A telle point que l’on ma remis une vraie armure, et mon bâtiment a géré. J’ai eu droit à ce lieu qui était si cher à mes yeux.



Gnekir Gurnam-Mithrilas, commandant des troupes de Hache-de-Granit
~~~~~

Comment trouves-tu le forum ? : Bien et bien détailler
Comment as-tu connu le forum ? : Un ami qui m’en a parler
Crédit avatar et signature (lien vers l'image d'origine et nom de l'artiste dans la mesure du possible) : Je en connais pas l’artiste, mais c’est une image de Warhammer
Revenir en haut Aller en bas
Ashenie De Sephren
Ancien
Ancien
Ashenie De Sephren

Nombre de messages : 980
Âge : 28
Date d'inscription : 29/08/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Gnekir Gurnam-Mithrilas (Chef de caserne) Empty
MessageSujet: Re: Gnekir Gurnam-Mithrilas (Chef de caserne)   Gnekir Gurnam-Mithrilas (Chef de caserne) I_icon_minitimeDim 18 Oct 2009 - 17:23

Gnekir Gurnam-Mithrilas (Chef de caserne) Tampon13

Gnekir Gurnam-Mithrilas (Chef de caserne) Star3 Foire au RP ~ Pour tout ce qui est recherche de compagnons RP. En bref, que du bonheur !
Gnekir Gurnam-Mithrilas (Chef de caserne) Star3 Inventaire ~ Pour suivre ton évolution {obligatoire}.
Gnekir Gurnam-Mithrilas (Chef de caserne) Star3 Le comptoir ~ Pour créer ton compte en banque et gérer l'argent que tu gagnes / que tu dépenses^^
Et enfin, si tu as des question, n'hésites surtout pas à demander de l'aide à un parrain, ou à tout simplement poser tes questions dans la partie créée à cet effet.
Gnekir Gurnam-Mithrilas (Chef de caserne) Star3 Lois des Nains ~ Pour montrer ton allégeance (ou pas) au Roi
Revenir en haut Aller en bas
 
Gnekir Gurnam-Mithrilas (Chef de caserne)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Où tout commence :: Registre :: Tabularium :: Limbes :: Nains-
Sauter vers: