AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sur la piste menant à Erac...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Muelle Daee
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 55
Âge : 33
Date d'inscription : 05/10/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 33ans (né en 975)
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Sur la piste menant à Erac...   Dim 25 Oct 2009 - 23:53

Lentement estompée par la poudrerie, des empreintes glacées dans la neige. Comme si la neige avait fondu sous les pas de la créature qui était passée par là. Une créature particulièrement maléfique. Sauf que la créature en question est bipède et indéniablement humaine. À la pointure des bottes : un cavalier ayant perdu sa monture, de grande taille mais de stature légère, enfonçant peu dans la neige. Sauf qu’encore là, ce n’est pas un homme…

La sorcière marchait dans la neige épaisse depuis des jours, son long manteau effleurant la surface blanche. De temps à autre, un observateur aurait pu la voir sautiller à cloche pied quelques instant en se pressant le bout des pieds dans ses mains. Oui parce que les boules de feu c’est très impressionnant et ça fait de joli feu d’artifice mais qu’est-ce que ça vaut quand on n’est pas capable de s’éviter des engelures? Le maléfice le plus sournois n’est d’aucune utilité si on n’a aucun sens pratique. Muelle n’avait pas une santé fragile mais on résiste comme on peut à la fièvre des marais. Ses bottes commençaient à porter l’empreinte de ses doigts à force de trop souvent répéter le même sortilège…

Elle avait perçu l’appel il y a quelques temps déjà, par le vent, dans la lumière, et l’avait soigneusement ignoré jusqu’à en perdre le sommeil. Déjà malade, l’hiver n’est pas une bonne saison pour voyager.

À chaque embranchement qui se trouvait sur sa route, elle tirait de ses poches quelques brindilles de bois qu’elle faisait légèrement sauter dans sa paume. Un petit coup d’œil à l’agencement obtenu lui permettait de prendre une décision sur son chemin. Sauf qu’elle marchait depuis des heures sur une route sans alternative.

Muelle était fatiguée. User ainsi de sa magie ne demande pas grand effort, marcher dans la neige était délassant mais à la vérité, ce qui fatiguait Muelle, c’était d’user de sa patience. La sorcière n’était pas traditionnellement portée à la patience. Elle plongea une nouvelle fois la main dans sa poche et fit voler les brindilles.

Le sorbier à la ficelle formait un angle de 10 degré avec l’aiguille de bois flotté. Le nœud de bouleau fermait le triangle et l’éclisse de pin tomba dans la neige. Les yeux jaunes de la métisse suivirent l’éclisse de pin. Délicatement elle la ramassa et fit une vrille sur elle-même, cherchant quelque chose du regard. Personne… Elle tendit l’oreille et écouta les échos de la forêt… Un lièvre quelque part sur la gauche et rien du tout… Rien??? OH! Elle empocha les brindilles, étendit les bras en croix et se laissa tomber en arrière dans un nuage de poudreuse.

Immobile et silencieuse, Muelle ferma les yeux et ralentit sa respiration jusqu'à ce que seul un mince filet de condensation ne trahisse sa vie. Le coup de la demoiselle en détresse était l’un de ses favoris…
Revenir en haut Aller en bas
Zoïle
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 180
Âge : 34
Date d'inscription : 15/06/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 16 ans (née en 992)
Niveau Magique : Apprenti.
MessageSujet: Re: Sur la piste menant à Erac...   Jeu 29 Oct 2009 - 2:40


Le cavalier chevauchait... oui, parce que c'est la caractéristique principale des cavaliers de chevaucher, mais là n'est pas la question, celui-ci chevauchait bel et bien à travers sentier dans la neige. Il avait emprunté un cheval, parce que autrement, il aurait été piéton et non cavalier. Les mots sont bel et bien soigneusement choisit pour clarifier la situation. Et puis, Zoile avait déterminé. que si Lufotu prétendait depuis quelques jours qu'Elle approchait, donc elle se dit que ça ne lui ferait pas de mal de cesser de marcher un peu et de monter à cheval. Au moins, elle n'aurait pas à marcher. La logique de Zoile disait que si c'était aussi long, c'était surement parce qu'elle faisait le trajet à pied. Il avait donc été normal que Zoile envoie un des étalons du roi La chercher. Bien sûr, elle n'avait pas demandé la permission à qui que ce soit. On lui aurait posé des questions. Et qu'est-ce qu'elle aurait pu répondre, hein ?

Bref, le cavalier avançait tranquillement, comme s'il avait tout son temps. Pas qu'il n'ait effectivement pas tout son temps, mais il a du mal à faire accélérer le cheval. C'est parce qu'il n'a pas la constitution pour chevaucher. Et puis, il ne sait pas exactement ou La chercher. Il suit le sentier. Et il fera le chemin inverse pour revenir. C'est pas compliqué, non ? Mais il sait tout de même qu'il se rapproche. Il le sent.

Le son des sabots du cheval, étouffé par la neige s'approche de Muelle, puis la dépassent avant de s'arrêter. Le cheval piétine un moment, parce que son cavalier ne semble pas trop savoir ou aller. En fait, le cavalier cherche La présence... puis il la voit, couché dans la neige. C'est elle ? Ah, oui, il la reconnaît. Il cligne de ses grands yeux dorés, puis saute de sa monture. Ça fait pouf, dans la neige et Muelle reçoit une petite poudrerie sur les joues. Il s'approche de Muelle, puis s'arrête. Il l'observe et détermine qu'Elle n'est pas en danger.

Muelle sent soudainement quelque chose de très gluant et très collant et très largement sur sa joue, mais très brièvement. En ouvrant un oeil, elle a juste le temps de voir un gros... immense crapaud déglutir avant de cligner un seul oeil.

- Crrrrrrrâk.

Sans crier gare, parce qu'il est heureux malgré son air impassible de crapaud, il la smack encore une fois et cette fois avec beaucoup plus d'effusion. Quarante centimètres de haut de crapaud qui vous smack, c'est très impressionnant.

Revenir en haut Aller en bas
Muelle Daee
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 55
Âge : 33
Date d'inscription : 05/10/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 33ans (né en 975)
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Sur la piste menant à Erac...   Ven 30 Oct 2009 - 21:39

« Eeeew!» protesta la sorcière en sortant de sa léthargie. Elle ouvrit les yeux et tourna légèrement la tête dans son capuchon.

Un hurlement bref et poignant déchira le silence des bois entourant le château… Une pure horreur s’exprimait là, frissonnante et terrible, comme mettre la main dans une jarre à biscuit pour y découvrir, mis à macérer en prévision de la saison difficile, encore frétillant, les légumes d’hiver finement râpés. « EEEEEEEEEEEEEW!?! »

« EZE!!! » fit la métisse avec colère, pas contente du tout de reconnaître son vieux compagnon. « Espèce de répugnante bestiole immonde! » Assise dans la neige, elle se torchait frénétiquement les joues avec le bord de ses manches.« Tu joues à quoi bordel, au prince et à la grenouille? T’es pas vraiment mon genre de prin… » s’interrompit-elle en découvrant la monture. Les yeux jaunes de la sorcière allèrent de l’animal à la créature, soudainement radoucie. « Peut-être que t’es mon genre de prince après tout… »

Muelle avait vieillit depuis 7ans. Elle avait terminé sa croissance et les tatouages qui lui couvraient la figure étaient devenus à peine perceptible : comme des traces de dorure sur sa peau caramel. Ce qui saute aux yeux, ce sont ses yeux. Ils ont toujours été jaune mais ils ont prit une teinte dorée, métallique, inquiétante, qui confère à son visage les traits d’une volonté dure et froide. Fiévreuse ou maléfique? Toutes les sorcières des marais le sont… Mais Muelle, séparée de son mentor avant de pouvoir hériter de Lufotu, est devenue une sorcière des haies, qui elles, sont bénéfiques. Sauf que seul un fou aurait prêté de bonnes intentions à cette sorcière là. Sa voix s’était cassée aussi… Elle avait eut une voix mélodieuse… Ce n’est ni les cris ni les incantations qui la lui ont éraillé, mais la maladie.

« T’as l’air minable en crapaud… » le gratifia-t-elle d’un compliment. « C’est ton profil furtif? » questionna-t-elle perfidement avant de se lever en brossant la neige de ses habits. Fallait être particulièrement gonflé pour traiter de minable un crapaud de 40cm de haut mais Muelle n’était pas le genre de sorcière qui s’embarrasse de nuance. Tendant sa main gantée vers les naseaux du cheval pour le laisser la renifler, elle cueillit sa bride et après cette brève présentation, se hissa en scelle. « Hey, crapaud, passe devant! Et ce n’est pas nécessaire de prendre le chemin des écoliers! »
Revenir en haut Aller en bas
Zoïle
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 180
Âge : 34
Date d'inscription : 15/06/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 16 ans (née en 992)
Niveau Magique : Apprenti.
MessageSujet: Re: Sur la piste menant à Erac...   Ven 6 Nov 2009 - 3:09


Elle aura beau râler comme elle veut, le crapaud fixe Muelle, aussi impassible que peut l'être un crapaud de quarante centimètres dans la neige. Un oeil d'argent se ferme de temps en temps, mais en dehors de ça... ben un crapaud est un crapaud. Ce qui est intéressant d'observer, aussi, c'est qu'IL EST DANS LA NEIGE. N'est-ce pas supposé hiberner un crapaud ? Mais bon, c'est Eze. Il a un fort potentiel magique, donc, faut pas trop s'étonner de ce qu'il peut faire. D'ailleurs, ils ouvre un brin les mâchoires.

- Crrrrrrrâwk.

Le problème avec les crapauds, c'est que, malgré ce que les histoires et les contes racontent, les crapauds sont physiquement incapable de parler. Leur bouche n'est pas assez malléable, elle est trop rigide pour ce tour de force. Ceux qui prétendent converser de vive vois avec un crapaud sont des menteurs. Ou alors ils hallucinaient tandis que le crapaud leur faisait mentalement comprendre ce qu'ils voulaient. D'ailleurs, c'est presque pareil pour les chats, mais c'est une autre histoire.

- Crrâw.

Pas vraiment divertissant comme conversation, sauf si on comprend le crapaud. D'ailleurs, Lufotu lui-même est incapable de parler crapaud. Quand Eze doit converser avec un camarade de race, ça finit toujours que si l'autre est un brin agaçant, Eze le bouffe. La loi du plus fort et souvent, Eze est le plus fort. Pas difficile quand on est capable de changer de grosseur à volonté.

Comme proposé par Muelle, Eze passe devant, c'est-à-dire qu'il bondit Un saut exceptionnel pour un crapaud de cette taille... pour un crapaud tout court d'ailleurs... bon, une grenouille, ça aurait été relativement normal, mais un crapaud... bref, il est magique. sur la tête du cheval et la monture se met en route. Non, Eze ne fait plus quarante centimètres de haut. Il en mesure maintenant à peine cinq. C'est sa taille habituelle, ou du moins celle qu'il prend habituellement quand il se cache dans le tablier de Zoile.

- Crrrrrrrrrw

La monture accélère. Si, ils vont prendre le sentier des écoliers, parce que c'est le plus direct et surtout le plus dégagé. Il a neigé, c'est plus aisé de prendre le chemin déjà piétiné que la neige folle. Le chemin n'est pas si long, jusqu'au château d'Erac. Eh oui, c'est exactement par-là que se dirige le cheval.

Revenir en haut Aller en bas
Muelle Daee
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 55
Âge : 33
Date d'inscription : 05/10/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 33ans (né en 975)
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Sur la piste menant à Erac...   Sam 7 Nov 2009 - 0:38

Vers le château, derrière le château… Là où se trouvent les jardins…

L’expression chemin des écoliers, sachez-le, ne désigne pas une piste battue par de nombreuse et petites empreintes, mais plutôt la piste suivie par les gamins peu respectueux de l’heure de la cloche et admiratif du paysage. Comprendre ici qu’ils en font des détours!

Muelle eut beau de coucher sur le col de sa monture, elle se prit tout un assortiment de branche chargée de neige dans la figure. Dire que ça ne lui arrangea pas le caractère est un doux euphémisme. Autant comparer les splendeurs des demeures des dieux à un canard.« Par la langue putréfiée de Tyra, j’te jure que sitôt arrivé, je te noie dans le beurre à l’ail! » promit-elle avec ferveur.

--> vers Jardin du château d'Erac
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sur la piste menant à Erac...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sur la piste menant à Erac...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Léandre d'Erac [Validé]
» [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]
» [bug] Piste cyclable et éclosion
» [Évènement] Bal de Noël ~ [PISTE DE DANSE]
» Théodoric, Chevalier d'Erac. [Chevalier d'Erac]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Duché d'Erac-
Sauter vers: