AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un entrevu pour l’avenir [Trystan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kazil De Sephren
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 87
Âge : 28
Date d'inscription : 08/09/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Un entrevu pour l’avenir [Trystan]   Lun 2 Nov 2009 - 20:36

Une lune était passée depuis que le Roi Trystan avait trouvé refuge en Erac après avoir du subir l’humiliation de quitter la Capitale. Le Sénéchal avait été affligé par cet évènement, comment le Royaume en était venu là ? Quelle folie s’était emparée de certains nobles, les humains n’avaient ils pas assez souffert ces derniers temps ? Fallait il maintenant que l’homme s’entretue en masse. Il aurait aimé s’y refuser, il aurait aimé trouver une solution plus pacifique pour remédier à cette insurrection. Cependant, le Duc de Langehack ne pouvait se voiler la face, il n’y avait aucune autre solution que de prendre les armes.

C’est dans ce but que l’homme avait souhaité contacter Gaucelm d’Odélian dans le but de trouver quelques soutiens. L’issue de cette rencontre fut désastreuse au sens du Sénéchal bien qu’il s’en assura l’assistance. Du reste, il savait que les Duchés de Soltariel, Langehack et Erac seraient présents pour sauver Diantra. Quant à Sainte Berthilde, et Serramire, Kazil ne savait à quel jeu il jouait, mais une chose était sur, ils avaient voulu faire cavalier seul. Maintenant, il était temps pour le Sénéchal d’aller rendre visite au Roi et de lui faire part de la situation.

Plus tôt dans la matinée, le Marquis de Sephren avait envoyé un billet au Roi pour lui demander un entretien qui avait été accepté. Le Duc quitta ses appartements en y laissant son valet. Après avoir refermé lentement la porte derrière lui, il observa les couloirs d’Erac. Bien que l’hiver était rude, le château offrait un confort appréciable, un confort que l’on comprenait une fois que l’on mettait les pieds à l’extérieur. Le Sénéchal soupira puis il arpenta les couloirs en direction des appartements du Roi. Le départ prochain des armées de Langehack et d’Erac pour Diantra se précisait de jours en jours et Kazil remarqua une certaine nervosité autant chez les soldats que chez les domestiques. Peu de monde aime la guerre, car elle modifie les habitudes de chacun. D’un revers, elle bouscule le petit monde chacun pour lui montrer le visage de la mort. Il y a bien sur dans un premier lieu, les combattants eux mêmes, qui connaissent les risques de leur métier. Puis dans un second mouvement, la famille, une famille qui reste sans nouvelle de son proche parent et qui prie pour sa survie. Et de même à une plus basse échelle, chacun connaît un être que cela soit un ami ou bien une connaissance qui appartient à une armée. On ne peut l’ignorer et lui tourner le dos, on ne peut qu’attendre que cela cesse, ou bien contribuer à sa fin que cela soit d’un camp..ou de l’autre.

Le Duc de Langehack traversait les couloirs, l’air sur de lui et confiant. C’était ce que l’on attendait d’un homme de sa condition et Kazil ne pouvait ignorer combien le moral était un facteur important.

Après un moment, il parvint devant une salle où il tapa quelques coups à la porte. Le Roi Trystan devait déjà se trouver à l’intérieur. Le Sénéchal ne savait pas comment il allait trouver le jeune Souverain. Fuir pour survivre, même la plus haute personne du Royaume ne pouvait y échapper. Cela donnait une dimension un peu plus humaine au rôle du Roi, néanmoins devoir laissé son honneur n’est pas toujours une chose facile, même si cela est pour préservé la vie de sa famille.

Kazil de Sephren pénétra dans sa salle puis referma la porte derrière lui. Il s’inclina alors devant le Roi de Diantra, posant un genou au sol.

-« Mes hommages Majesté, votre présence m’honore. Je vous remercie d’avoir accepté cet entrevu.. »
Revenir en haut Aller en bas
Trystan de Diantra
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4737
Âge : 33
Date d'inscription : 10/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Maître
MessageSujet: Re: Un entrevu pour l’avenir [Trystan]   Jeu 5 Nov 2009 - 11:29

La fuite avait été amère et le roi s'en était trouvé ébranlé. Cela n'avait pas duré très longtemps, il était du bois des battants. Ce n'était qu'une embûche sur son parcours et il se faisait un devoir de l'anéantir pour reprendre sa route. Une embûche de taille certes, mais il avait encore des alliés, qui se démenaient pour rassembler des hommes et décider d'une contre-offensive. Néanmoins, cet épisode avait eu pour effet de rendre Trystan encore plus méfiant, à la limite de la paranoïa. Sans Lilianna, il aurait sans doute sombré dans ces travers, mais il se contenait et tentait de faire parler la raison qui lui soufflait que tout le monde ici bas n'avait quand même pas pour but de le trahir et de lui nuir. Cela dit, c'était difficile. Trop de personnes qu'il avait jugé dignes de confiances s'étaient avérées ne pas l'être. Veldrin, d'abord, son presque frère, qui avait aimé sa soeur et qui avait disparu du jour au lendemaint, désertant son poste de maréchal, abandonnant Astéride. Il y avait Hannibal de Roch également, avec qui il n'avait pas eu de liens aussi étroits, mais qu'il avait pensé homme d'honneur. Il s'était lourdement trompé. Sans Hannibal, les rebelles seraient encore en train de s'user sur les murs de Diantra, mais grâce aux traîtres, ils s'étaient engouffrés dans la ville...

Mais cela ne servait à rien de ressasser ces échecs. Il fallait aller de l'avant, il fallait ramener l'ordre. Mais le roi avait prit une décision suite à cette rebellion : les nobles allaient voir leurs privilèges s'envoler. Cela se ferait subtilement, mais un à un, chacun serait obligé de prêter serment et d'accepter les conditions du roi au risque de se voir écarteler et bruler en place publique. Les nobles avaient eu trop de libertés, c'était terminé. Le roi serait le seul souverain du royaume, il aurait la mainmise sur toutes les terres de ses vassaux. C'était ainsi que cela devait se passer. Même ses alliés devraient s'y plier. S'ils étaient suffisamment inteeligents, ils comprendraient qu'ils ne perdaient rien, si tant est qu'ils agissent dans l'intêret du roi. Et n'était-ce pas l'un de leurs premiers devoirs? Mais c'était si facile de prêter serment et de le bafouer ensuite. Là, le roi aurait des garanties et des moyens de pression... en toute légalité.

Il réfléchissait à ces réformes quand on annonça Kazil de Sephren, Duc de Langehack, Sénéchal des armées humaines et oncle d'Ashenie. Trystan releva la tête machinalement, exposant son visage taillé à la serpe et sévère à Kazil. Ses cheveux d'ébène étaient retenus en arrière par un lien de cuir alors qu'un cercle d'or ornait son front, symbole de son pouvoir. Pour le reste, il portait un pourpoint bleu sombre, émaillé d'arabesques dorées, discrètes. Ses chausses étaient du même bleu et des cuissardes enserraient ses jambes. Rien d'ostentatoire, mais jamais Trystan n'avait cédé aux fanfreluches ridicules de la Cour. Il ne portait pas même de cape.

- "Messire de Sephren, point de cérémonie entre nous, je ne saurais vous refuser une entrevue, votre présence et votre expérience m'étant précieuses. Ainsi que votre soutien. Je ne saurais oublier votre loyauté à l'avenir."

C'était dit. Les banalités d'usage étaient lancées, et le roi entra dans le vif du sujet :

- "Ne perdons pas de temps en politesses surannées Messire, il me tarde de récupérer Diantra et de déloger les traitres pour les punir comme il se doit."
Revenir en haut Aller en bas
Kazil De Sephren
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 87
Âge : 28
Date d'inscription : 08/09/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Un entrevu pour l’avenir [Trystan]   Jeu 5 Nov 2009 - 17:31

Le Sénéchal acquiesça aux paroles du Roi du Royaume. Le minimum acceptable en terme de politesse avait été fait et il était temps de parler de la raison de la venue du Duc. Le Royaume avait souffert de la terrible attaque des barons, cela avait eu de nombreuses répercutions et hélas, la reprise de Diantra par les forces royales n’était que la première étape. Comment Kazil y avait songé, les masques étaient bel et bien tombés. Alors qu’en Erac, une riposte allait être engagé, chaque noble avait aujourd’hui réagit différemment aux évènements et en ce sens avait engagé une stratégie où soit la fidélité ou bien l’enrichissement personnel avaient été de mise. Il était temps maintenant de planifier la situation et d’en proposer des idées.

-« Je comprends votre enthousiasme à ce sujet, votre Majesté. Tout d’abord, je vais vous faire un rapport de la situation en Erac depuis le début de cette insurrection. Dame Astéride et moi-même, nous sommes inquiétés des mouvements de l’Armée de Serramire et au silence de leur Duc. Nous avons appris que leur armée était en marche mais Diantra ne semblait pas être leur destination. C’est alors que le Marquies Aegar de Sainte Berthilde, nous a contacté en nous informant que Serramire et Sainte Berthilde allaient assister les forces royales pour combattre les criminels qui ont osé s’insurger contre la couronne. J’ai alors douté des véritables intentions du Duc Merwyn de Serramire.

Dans l’idée d’obtenir davantage d’informations et potentiellement un allié sur à Serramire, j’ai contacté le Comte Gaucelm d’Odélian. Le Comte répondit rapidement à ma demande et nous rejoignit en Erac. Après un entretien entre le Comte, Dame Astéride et moi-même, nous avons obtenu du Comte, sa présence pour reprendre Diantra mais aussi une rumeur selon laquelle le Marquis Aegar serait impliqué dans une trahison. Le Comte est reparti en compagnie de l’Oriflamme d’Erac et de la Rose Blanche en guise d’escorte. »


Kazil avait terminé d’expliquer les évènements qui s’étaient déroulées avant la venue du Roi puis il poursuivit en racontant la situation actuelle du Royaume.

-« Voici maintenant la situation actuelle. Tout d’abord, comme vous le savez, Diantre est aux mains de notre principal ennemi. Notre priorité est de récupérer le bastion du pouvoir royal pour affirmer votre pouvoir. Diverses troupes sont actuellement en train de combattre. Je pense que si nous pouvions unifier les forces en présence sous la bannière de l’Armée Royale pour reprendre Diantra, ce serait votre Majesté lui-même qui aura vengé son honneur, de plus l’ennemi est actuellement éparpillé et par le nombre, nous n’aurons pas de mal à lui faire rendre les armes. J’ai d’ailleurs pu constater que le Duc de Serramire nous a fait le présent de sept mille soldats supplémentaire pour mener à bien la reprise de Diantra.

Maintenant vous devez savoir aussi que d’autres nouvelles nous sont parvenues dans le Royaume. Tout d’abord, le Comte d’Odélian semble être en difficulté avec les forces de Sainte Berthilde et d’Olysséa. J’attendais tout de même une confirmation de la Rose Blanche qui est censé les accompagner et de m’informer du moindre évènement anormal.

De son coté, Merwyn de Serramire est en train de tenter de reprendre Oësgard. Nous n’avons plus eu de nouvelles du Duc depuis jusqu’à ce que sept mille hommes arrivent jusqu’à nous. »


Maintenant, le Sénéchal qui avait terminé de faire un bilan de la situation, passa aux propositions.

-« Sachez que les troupes d’Erac, de Langehack et de Serramire sont prêtes à partir combattre en votre nom. Si sa Majesté n’y voit aucun inconvénient, je me propose d’être à leur tête de reprendre Diantra en votre nom. Si vous acceptez, ma proposition, je partirai sur l’heure.

En ce qui concerne, le Comte d’Odélian, sauf si vous jugez que la situation l’exige, je préconise que nous attendions un rapport annexe de l’Oriflamme ou de la Rose Blanche. »
Revenir en haut Aller en bas
Lysandre d'Astalith
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 60
Âge : 26
Date d'inscription : 11/10/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Un entrevu pour l’avenir [Trystan]   Dim 8 Nov 2009 - 22:09

[HRP : Avec l'accord de Kazil de Sephren et de Trystan, je rejoins ce RP.]

Le Chevalier de Langehack bouillait de rage et de colère. Le rapport de la Rose Blanche arriverait en personne devant le Sénéchal et le Roi des Hommes bien plus rapidement qu'ils le pensaient. Alors que les salutations s'achevaient et que le Duc de Sephren faisait son rapport d'état, il approchait. Il fut aussi bien accueillit que la dernière fois dans le Hall du Château d'Erac et nombreux étaient surpris de déjà le revoir ici. La Rose Blanche ne devait-elle pas être très loin de Langehack à l'heure actuelle ? Non, quelque chose avait faillit.

Lysandre d'Astalith se lança à la rencontre du premier valet venu et l'interrogea sur le champ.

Messire ! Le Sénéchal et le Roi sont-ils toujours ici ou sont-ils partis pour Diantra ?

Le peu de politesse du Chevalier fit hausser les sourcils du valet qui fut même étonné par la rapidité avec laquelle l'homme avait enchainé ses mots. Comme si un drame venait de se passer...

Non. Sa Majesté et le Sénéchal sont actuellement dans la chambre du Roi.

Le Chevalier le remercia d'un signe de tête et monta en toute hâte les escaliers du magnifique domaine du Roi Trystan. Qu'il était magnifique, ce Château... Lysandre continuait sa longue marche à grands pas dans les longs couloirs en direction de la chambre du Roi.

Pourquoi est-ce arrivé ? ...

La porte de la chambre du Roi était en vue et gardée par deux sentinelles. Elles se tenaient bien droites et on en attendait pas moins d'elles. Ces derniers temps, le Chevalier d'Astalith enchainait les humiliations de la Cour comme bien d'autres compatriotes. A croire que le Royaume se laissait aller à la débauche et aux ragots les plus stupides ces derniers temps. La seule chose qu'il considérait véridique, c'était qu'il était le responsable de la disparition d'Aaran de Sephren et ne se reprochait absolument rien d'autre.

Bien le bonsoir, Messieurs... Je sais que le Roi et le Sénéchal s'entretiennent mais la Rose Blanche a un rapport important à faire à ces deux hommes de grande importance. Sauriez-vous m'accorder une audiance ? Précisez que mes mots toucheront sur le cas du Comte d'Odélian.

Les deux hommes se fixèrent et réfléchirent l'espace d'un instant. Évidemment, ils savaient que se trouvait devant eux Lysandre d'Astalith, le Lion d'Or et qu'il était sous le commandement du Duc de Sephren alias le Sénéchal du Roi. L'un des d'eux s'engagea et toqua trois coups à la porte avant de la pousser non sans froncer les sourcils. Ce dernier posa son regard sur le Sénéchal et le Roi avant de s'énoncer.

Mes respects, mon Roi, Sénéchal... Le Chevalier d'Astalith désirerait s'entretenir dans votre discussion au nom de la Rose Blanche. Un rapport très important, semblerait-il. Il concernerait le Comte d'Odélian.

Encore loin de la porte, le Chevalier d'Astalith observait par dessus l'épaule du second garde, cherchant Kazil de Sephren du regard. Il avait faillit à sa tâche et s'en mordait les doigts. Pourquoi Etherna s'était-elle opposée à la Rose Blanche...?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un entrevu pour l’avenir [Trystan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un entrevu pour l’avenir [Trystan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un entrevu pour l’avenir [Trystan]
» L'avenir de la VPC GW
» Une discussion pour l'avenir [pv Horus Vahalor]
» Pour un avenir meilleur || With Elizabeth
» Allons implorer dieu pour un avenir meilleur [Katherine Grey]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Duché d'Erac-
Sauter vers: