Partagez | 
 

 Haldren Baenfere - Fou errant (Ancien Obok Senger du 5ème Ost et Ditronw Da're)

Aller en bas 
AuteurMessage
Haldren Umbarion
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 1031
Âge : 118
Date d'inscription : 19/12/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : ~1050 ans
Niveau Magique : Archimage.
MessageSujet: Haldren Baenfere - Fou errant (Ancien Obok Senger du 5ème Ost et Ditronw Da're)   Sam 19 Déc 2009 - 12:57


Nom/Prénom : Haldren Baenfere
Âge : 1035 ans
Sexe : Mâle
Race : Drow

Particularité : Haldren est le dernier survivant du clan des Baenfere, l’une des plus grande et des plus respectée lignée de mages du Puy d’Elda. Dans ses veines coule le sang le plus pur de sa race… celui des Prima Sanguis… celui des Bertelan, les protecteurs de l’Aduram, les grands maîtres des arcanes des temps antiques.

Alignement : Chaotique neutre
Métier : fou errant (ancien Obok Senger du 5ème Ost et Ditronw Da're)
Classe d'arme : Magie des Ombres


Équipement :
En apparence, le Ditronw Da're ne porte aucune arme. Il est en effet absolument incapable de manier une épée ou un bouclier, ne vaut strictement rien dans un combat aux poings, et serait aussi dangereux pour lui-même que pour les autres avec un arc à la main.
Sa véritable arme n’est pas visible du commun des mortels. Il s’agit de la panoplie de sortilèges qu’il a patiemment développé au fil des années, et que peu de mages à travers Miradelphia peuvent prétendre égaler. Bien que basés sur la magie des ombres, les sorts du Ditronw Da're furent créés par Haldren pour répondre au mieux à ces besoins.
C’est d'ailleurs bien là le seul équipement dont il ait besoin…


Description physique :
Bien qu'il ne soit pas un guerrier, Haldren s'est astreint toute sa vie à un entrainement physique régulier. La magie est en effet une maîtresse exigeante qui ne demande pas seulement une puissante volonté mais également une constitution solide. Sans toutefois s'être sculpté la musculature de colosse des meilleurs combattants, le Dironw Da're reste ce que l'on peut appeler un drow robuste.
Sa chevelure blanche comme l’ivoire encadre un visage parsemé de fins réseaux de rides. L’élément le plus remarquable de son faciès est le fameux regard laiteux et inexpressif qui met mal à l’aise ses interlocuteurs. Cette coloration blanchâtre de ses pupilles, rarissime chez les drows, est de naissance, mais cela n’affecte en rien sa vue. A bien y réfléchir, le physique du Ditronw Da're s’inscrit dans la droite ligne de celui des anciens Baenfere : de grands sorciers drows à l’air hautain et dédaigneux.
Peu adepte de l’ostentation, Haldren se vêt généralement de tenues noires d’un style assez sobre. Sa seule coquetterie est l’ancien sceau des nobles Baenfere qu’il porte à l’index de la main gauche. Plus qu’un objet sentimental, il s’agit pour lui d’un rappel permanent des risques liés aux hautes charges.
A l'index de sa main droite se trouve la bague du Ditronw Da're, le symbole officiel de sa charge. Le superbe diamant d'une grande pureté qui y est monté est imprégné par un sort de téléportation pouvant le ramener à son bureau du C'nros.


Description mentale :
Le Ditronw Da're n’est pas vraiment ce que l’on pourrait appeler un drow cruel au sens classique du terme. Non pas qu’il ne soit pas capable des actes les plus abominables qui soient, et toute personne lui manquant de respect peut s’attendre à une mort lente et douloureuse. Mais il ne croit tout simplement pas en la cruauté gratuite. Pour lui, la cruauté est une arme qu’un drow doit savoir manier, et comme toute arme, une utilisation abusive et incontrôlée en émousse le tranchant.
Son véritable plaisir dans la vie est la quête de savoir magique, quête à laquelle il a voué son existence. Il n’apprécie rien tant que la découverte d’un ancien grimoire et pourra alors passer des jours entiers enfermé dans ses appartements à le déchiffrer.
Haldren révère peu de choses et peu de gens, rares sont ceux qui peuvent prétendre avoir gagner son respect. Bien que guère porté sur les affaires religieuses, il veille toutefois à offrir régulièrement des prières à Uriz Vyn'Het Namaz et Valas Tal'Berith.



Histoire :

Partie I – Noble Baenfere

Haldren naquit voici plus de quatre siècles au Puy d’Elda. Il est un fils puîné de l’influente famille des Baenfere, célèbre pour la puissance de ses mages… ainsi que pour leur orgueil démesuré. Héritiers des Prima Sanguis, les Baenfere ne perdaient jamais une occasion de rappeler à tous qu’ils descendaient des Bertelan, les seigneurs mages de l’Aduram, dont le culte de la mémoire fut inculqué dès son plus jeune âge à l’enfant.

Son art magique se révéla très tôt, alors qu’Haldren n’était âgé que de cinq ans.
Alors qu'il jouait avec une balle non loin d'une grande cheminée, l'enfant déclencha un petit sort de feu. Peut être la vue des flammes réveilla-t-elle son art, peut être le hasard en fut-il seul responsable... nul ne pourrait répondre à cette question, finalement peu importante. Seul le résultat comptait. Le sort fut certes mal réalisé et la balle ne fut que très légèrement roussie, mais la magie coulait dans ses veines et était déjà à l’œuvre.

Dès lors, son père prit personnellement en main l’éducation du jeune drow. Il était inconcevable pour le chef du clan Baenfere qu’un de leurs mages puisse être autre chose qu’un excellent mage, aussi se révéla-t-il un maître aussi exigeant que cruel, n’hésitant pas à user de châtiments corporels pour « motiver » son apprenti. Les premières décennies de la vie d’Haldren se passèrent ainsi, sous la féroce houlette de son père. Le maître des Baenfer forma essentiellement son fils à la magie du feu, sans pour autant renier les autres disciplines du noble art. Haldren apprit ainsi les bases de la magie de l'eau, de l'air, de la terre... et jusqu'à la magie des ombres, aussi terrifiante qu'attirante. Ce furent de longues périodes de réclusions et d’études dans le palais familial entrecoupées par de trop courtes escapades en ville à courir les prostituées et à se saouler dans les tavernes du Puy.

La vie du jeune drow changea brutalement peu avant son soixante-dixième anniversaire. Depuis plusieurs décennies, les Baenfere s’étaient renforcés, devenant le clan le plus puissant du Puy d’Elda. La mégalomanie de ses chefs les amenèrent finalement à tenter l’impensable : renverser le roi en personne. Folie… folie destructrice qui signât leur perte. La tentative de coup d’état échoua, et quelques heures seulement après le début du soulèvement, il ne restait rien des ambitions démesurées des Baenfere. L’armée resta fidèle au monarque régnant et écrasa impitoyablement les rebelles. La demeure familiale des Baenfere fut assiégée puis brûlée, ses membres massacrés un par un.

Haldren cependant avait survécu. Légèrement blessé, il se faufila discrétement par un passage secret discret qu'il utilisait depuis des années pour ses escapades en ville. S’éloignant rapidement, il vit, un peu à l’écart du reste des troupes d’assaut, un vieux mage drow qui déchainait ses sortilèges sur les restes fumants de la demeure d’où s’échappaient encore quelques cris d’agonie. De rage, Haldren mobilisa son art et fit jaillir un jet de flammes qui frappa son adversaire en plein torse. Son sort n’eut cependant pas plus d’effet sur l’inconnu qu’une vulgaire piqure d’insecte. La riposte, elle, ne se fit pas attendre. Des tentacules d’ombres jaillirent des doigts effilés du sorcier et s’enroulèrent autour du corps d’Haldren, le paralysant. S’approchant tranquillement, le vieux drow observa attentivement son prisonnier.

Ah, un des fils Baenfere, je suppose ? Surprenant que tu ais réussi à survivre à l’assaut.

Qui… qui êtes vous ? articula péniblement le jeune mage, à moitié étouffé par le sortilège.

Jarenesh Karlon, répondit simplement l’inconnu, un sourire sans joie aux lèvres.

A ces mots, Haldren sentit la peur lui nouer les entrailles. Jarenesh Karlon… Le Ditronw Da're en personne ! Le plus puissant sorcier du Puy d’Elda, le chef du C’nros, l’organisation des mages de guerre. S’approchant du jeune drow paralysé, Jarenesh le fixa droit dans les yeux, semblant lire au plus profond de ses pensées. Son visage de marbre ne trahit d’autre émotion qu’une intense réflexion, comme s’il pesait le destin d’Haldren dans des balances connues de lui seul. Finalement, le vieux mage reprit la parole :

Peut être suis-je ton salut, jeune drow. Ton clan est détruit, ta famille exterminée... Les Baenfere appartiennent désormais à l’histoire. Tu n’es plus rien en ces lieux, rien qu’un simple paria.
Mais tu as toutefois de la chance dans ton malheur. Ton art est puissant, et je crois que ce serait une perte pour le Puy que de te voir mort. C’est pourquoi je t’offre une place dans le C’nros.


Il ne s’agissait pas de la part du Ditronw Da're d’une question, mais d’une affirmation. Haldren n’avait aucun doute quand au fait qu’un refus de sa part lui vaudrait une agonie douloureuse. Ayant murmuré son assentiment, il sentit ses liens se desserrer et tomba au sol, reprenant péniblement son souffle. Derrière lui, la demeure des Baenfere n’était plus qu’un immense tas de ruines silencieux.

Partie II – Phord'Ur

C’est ainsi que le jeune drow intégra le C’nros. Adepte jusque là de la magie du feu, Haldren se tourna résolument vers la magie des ombres, impressionné par les puissants sortilèges qu’avait déployé le Ditronw Da're. Fasciné par cette branche obscure, au sens propre comme au sens figuré, de la magie, le sorcier pu en parfaire son apprentissage, se plongeant dans une étude approfondie des flux énergétiques sous-tendant aux sorts de la magie des ombres, aux subtiles variations de puissance permettant d’en maîtriser les arcanes. Au fil des décennies, il devint l’un des grands maîtres de cette discipline au sein du C’nros.

Comme dans toute organisation, des conflits éclatèrent en son sein entre Haldren et certains de ses collègues, conflits qui ne pouvaient se régler que dans la grande tradition du C’nros : des duels magiques à outrance.

Son élévation au rang de Phord'Ur moins d’un siècle après son entrée dans le C’nros fit grincer bien des dents chez les mages plus anciens et causa des conflits assez sanglants. Le duel le plus célèbre du nouveau Phord’Ur fut celui qui l’opposa à son collègue Horkor Kre’st, le plus puissant nécromancien de l’ordre. Horkor avait très peu apprécié l’arrivée d’un second Phord’Ur, arrivée qui affaiblissait sa position. Après plusieurs mois de guerre larvée, les deux drows décidèrent de régler le problème une fois pour toute, dans l’arène de duel. Le vieux Ditronw Da’re, Jarenesh Karlon, ne s’opposa pas au duel, préféra n’avoir qu’un Phord’Ur sous ses ordres plutôt que deux mages qui passeraient leur temps à contrecarrer les projets de l’autre.

Le duel n’eut aucun témoin, mais lorsqu’Haldren ressortit, son visage s’était recouvert d’un fin réseau de rides, signe qu’une magie aussi puissante que maléfique s’était déchainée et avait marqué de ses griffes le Phord’Ur. Se ruant dans l’arène, les membres du C’rnos y trouvèrent un grand nombre de squelettes, vraisemblablement invoqués par Horkor. Le corps de l’ancien Phord’Ur était dans un état effroyable, et le regard mort du nécromant semblait encore rempli d’une terreur sans bornes. Mais le fait le plus… inquiétant fut que tous ceux qui virent le cadavre ressentirent comme une impression de vide. Même mort, un corps garde une rémanence de sa vie passée. Mais ce jour là, les assistants affirmèrent que ce fut comme si le corps d’ Horkor Kre’st n’avait jamais été habité par aucune vie.

Un jeune mage des ombres, qui avait été l’apprenti d’Haldren, se mit quelque temps plus tard à affirmer que cette impression était causée par une réalité bien plus terrible. Il expliqua à qui voulait l'entendre que le terrifiant déchainement de magie qu'engendra le duel entre les deux maîtres des arcanes "vida" littéralement la zone. Selon lui, lors de l'agonie du nécromancien, le champ de duel était à ce point dénué de magie que l'âme d'Horkor fut aspirée, et qu'Haldren en resta marqué physiquement par ces fins réseaux de rides.

Personne ne sut jamais si cette rumeur était basée sur des éléments concrets, ou sur la simple imagination du jeune mage. Quoiqu’il en soit, l’ancien apprenti d’Haldren fut envoyé en mission à la frontière dans les semaines qui suivirent ses révélations et y périt malencontreusement lors d’une escarmouche. « Le destin aide ceux qui s’aident eux-mêmes », fut le commentaire amusé du Ditronw Da’re lorsqu’on lui rapporta l’incident.

Durant toutes ces années ou Haldren batailla pour s’imposer comme le meilleur praticien de la magie des ombres au sein du C’nros mis à part Jarenesh Karlon lui même, il n’accepta jamais qu’un collègue puisse assister à l’un des nombreux duels qu’il du mener, ne désirant pas qu’un sorcier vivant puisse connaître l’étendue réelle de ses pouvoirs. Cette discrétion autant que ses victoires augmenta par la même l’aura de mystère dont il s’entourait. Il se forgea ainsi une ténébreuse réputation, et avec le temps plus aucun membre du C’nros ne ressentit le désir ni le courage de le défier.

Partie III - Ditronw Da're

Les années puis les siècles passèrent… La rébellion des Baenfere sombra dans l’oubli, la vie au Puy continuant, avec son lot habituelle d’intrigues et de trahisons. Haldren devint l'un des membres les plus respecté et les plus craint du C'nros, quand bien même le mage des ombres passait une bonne partie de son temps dans son laboratoire à explorer les secrets les plus ténébreux de son art magique.

Le vieux Jarenesh Karlon finit par rendre son âme sombre au chaos, et il fut remplacé par un mage ambitieux et intriguant, Nyarlee, au grand dam d’Haldren qui espérait obtenir le poste pour lui-même. Le Phord’Ur admit à un de ses apprentis qu’il s’était trop préoccupé de son art au dépend des influences politiques lors des dernières années de la vie de Jarenesh. Quoi qu’il en soit, pendant quelques temps, le nouveau Ditronw Da're s’acquitta au mieux de sa tâche… puis vinrent les jours sombres... puis vint Alonna.

La terrible défaite d’Alonna marqua un brusque changement dans l’attitude des maîtres du C’nros. Ni Nyarlee ni la Prime Sorcière, Aetherya ne semblèrent se remettre de cet événement et peu à peu ils laissèrent péricliter le C’nros, s’enfermant dans leurs appartements pendant des semaines entières en refusant de voir quiconque. La colère grondait au sein des sorciers, et certains des plus puissants d’entre eux, dont Haldren se mirent à se réunir en secret pour chercher une solution et redonner à leur organisation la gloire et la puissance dont elle jouissait jadis. Après de longues réflexions, les conspirateurs conclurent que la seule issue acceptable par tous consistait à défier et à vaincre en duel magique Nyarlee lui même.

Chacun spéculait sur le mage qui oserait aller affronter le Ditronw Da're pour prendre sa place. Beaucoup pensèrent qu’Haldren irait défier le maître du C’nros, mais à la surprise générale, le Phord'Ur déclina cette proposition. En fin politique, le sorcier savait que changer le Ditronw Da're ne suffirait pas, qu’il serait également nécessaire par la suite de choisir une nouvelle Prime Sorcière. Et patiemment, il attendit son heure…

Ce fut Y'Shahinn Nehleän, une puissante praticienne de la magie de la glace qui fut choisit par les conjurés et qui se présenta dans l’arène face au Ditronw Da're. Les autres membres du C’nros n’avaient pas le droit d’assister à ce duel, mais aucun des deux combattants ne remarqua le petit œil d’ombre qui survolait le champ de bataille, espion discret envoyé par un sorcier obéissant à Haldren. Le sorcier cherchait à connaître les forces et faiblesses réelles de la jeune dame de compagnie de la Prime Sorcière, ne sachant pas encore si à l’avenir ils deviendraient alliés ou adversaires. Au bout d’un combat interminable et indécis, la jeune sorcière eut finalement le dessus, devenant ainsi la maîtresse du C’nros.

La nouvelle Ditronw Da're fit enfermer son prédécesseur vaincu dans une cellule spéciale où la magie n’agissait pas. Quelques jours plus tard, Nyarlee fut retrouvé mort, sans qu’aucune trace d’effraction, ni magique ni physique, ne puisse être décelée. Mais un observateur attentif aurait pu discerner un fin sourire sur le visage d’Haldren lorsque la nouvelle se répandit.

Comme cela était prévisible, Aetherya disparut peu de temps après lors d’un regrettable « accident » magique, toujours à craindre pour ceux qui manipulent de si dangereuses énergies. Peu nombreux furent les drows du Puy à savoir que l’ancienne Prime Sorcière fut en réalité arrachée à son siège suite à un complot mené de main de maître par le Karliik Glenn et le Ditronw Da’re. Y'Shahinn Nehleän eut l’honneur de remplacer son ancienne maîtresse, laissant vaquant son propre poste. Contrairement à l’arrivée de Nyarlee qu’il n’avait pas prévue, ou à celle d’Y'Shahinn qu’il avait soutenue, Haldren Baenfere ne laissa cette fois ci personne lui barrer le chemin. Alors même que les sombres couloirs du C’rnos bruissaient de conversation animées sur les récents événements, Haldren soudoyait, menaçait, usant de toutes ses relations au sein de l’organisation. Aussi, lorsqu’il fallut nommer un nouveau Ditronw Da’re, un seul nom fut proposé : celui du Phord’Ur Haldren Baenfere. Trois siècles et demi après la destruction de sa famille, le fils cadet des Baenfere réalisa enfin son vieux rêve.



~~~



fin de la 7ème année du 11ème cycle



Les Ombres… existent-elles réellement ? Oui, affirment doctement les mages qui les manient, mais pour autant aucun d’entre eux ne peut en expliquer l’origine ni la nature profonde. Espace-temps parallèle ? Débris d’un ancien univers ? Création d’un dieu oublié ? Les conjonctures sont légions et les certitudes néant. Haldren Baenfere lui-même, malgré des siècles de recherches, n’en possédait qu’une connaissance imparfaite. Mais alors qu’il tentait de voler l’essence divine de Kyriä, la déesse le rejeta au cœur même de ce lieu source de mystères et de peurs.

Nul ne peut défier un dieu, et les inconscients qui s’y risquent subiront un châtiment à la mesure de leur folie. Ainsi disparut l’archimage, maître du C’nros et du Cinquième Ost, victime de son ambition et de sa soif démesurée de pouvoir. Tout du moins le croyait-on, et nombre de mages ambitieux s’en réjouissaient secrètement, salivant déjà à l’idée des luttes de pouvoir que ce vide allait créer. Mais alors que l’hiver s’apprêtait à étendre ses bras glacés sur le monde, le voile se déchira de nouveau… et les Ombres relâchèrent un bien étrange captif.




~~~~~~~~~~~~

Comment trouves-tu le forum ? : Super puisque je créé mon quatrième personnage
Comment as-tu connu le forum ? : Par hasard… mais le hasard fait bien les choses
Crédit avatar et signature (lien vers l'image d'origine et nom de l'artiste dans la mesure du possible) : brom

[/size]


Dernière édition par Haldren Baenfere le Dim 23 Mai 2010 - 12:33, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ethan
Drow
avatar

Nombre de messages : 310
Âge : 26
Date d'inscription : 14/04/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Maître
MessageSujet: Re: Haldren Baenfere - Fou errant (Ancien Obok Senger du 5ème Ost et Ditronw Da're)   Ven 15 Jan 2010 - 18:23

En plus de ce qui a été dit sur msn à propos de la magie, pour l'histoire :

• La télékinésie ne fait pas partie de l'arsenal des Ombres ^.^ (Ni de celui du Feu, d'ailleurs) En outre, si son potentiel magique peut s'être déclaré et avoir été détecté, une utilisation spontanée et totalement incontrôlée de la magie peut être dévastatrice, surtout quand on parle de quelque chose d'aussi vicieux que les Ombres (ceci en plus d'être rarissime What a Face )

• "Le clan le plus puissant du Puy d'Elda" ? J'vais devoir aller demander tampon pour ça... x)

• Les flammes ne font pas non plus partie de l'arsenal Ombre... comme tu précises plus tard son changement de "domaine", ça peut être accepté en sort annexe si tu penses bien à le demander en même temps que les autres sorts (autre note : ça remplacera un sort de magie d'Ombre, si tu décides de le prendre Wink )

• "Haldren lia l’âme du mourant à une gemme et ouvrit un portail vers le plan des ombres dans lequel il la jeta. Selon sa théorie, lorsque Horkor mourut, son âme fut aspirée par le portail jusqu’à la gemme où elle resta prisonnière."
C'est malheureusement pas possible tel quel, et une adaptation ne serait possible que pour un Nécromant...

Pour le reste... pas grand chose d'autre à dire, à priori. J'vais juste devoir aller demander les divers tampons qui manquent, notamment sur cette histoire de famille ^.^
Revenir en haut Aller en bas
Haldren Umbarion
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 1031
Âge : 118
Date d'inscription : 19/12/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : ~1050 ans
Niveau Magique : Archimage.
MessageSujet: Re: Haldren Baenfere - Fou errant (Ancien Obok Senger du 5ème Ost et Ditronw Da're)   Ven 15 Jan 2010 - 20:47

Corrections effectuées
Revenir en haut Aller en bas
Ethan
Drow
avatar

Nombre de messages : 310
Âge : 26
Date d'inscription : 14/04/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Maître
MessageSujet: Re: Haldren Baenfere - Fou errant (Ancien Obok Senger du 5ème Ost et Ditronw Da're)   Ven 15 Jan 2010 - 20:52

Wualidé What a Face



Puissance Magique : 80

Code:
[Métier & Classe] : Ditronw Da're

[Âge & Sexe] : 426 ans & Masculin

[Classe d'arme] : Magie des Ombres

[Alignement] : Neutre mauvais
Revenir en haut Aller en bas
Bakilas Oskïs
Drow
avatar

Nombre de messages : 31
Âge : 29
Date d'inscription : 31/12/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Haldren Baenfere - Fou errant (Ancien Obok Senger du 5ème Ost et Ditronw Da're)   Ven 15 Jan 2010 - 21:46

Il y a un problème, du moins je pense. Il n'y a qu'un Ditronw Da're d'après le BG du moins et si je ne m'abuse il y a déjà un ( ou plutot une ) Ditronw Da're.

M'enfin je peux me tromper. Si vous savez déjà ça et que vous avez décidés de doubler le poste, mea culpa.

EDIT : Ok, mea culpa donc. la prochaine fois je me tairai


Dernière édition par Bakilas Oskïs le Ven 15 Jan 2010 - 22:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Callista
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 1675
Âge : 25
Date d'inscription : 26/08/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Spécial
MessageSujet: Re: Haldren Baenfere - Fou errant (Ancien Obok Senger du 5ème Ost et Ditronw Da're)   Ven 15 Jan 2010 - 21:57

Bakilas Oskïs a écrit:
Il y a un problème, du moins je pense. Il n'y a qu'un Ditronw Da're d'après le BG du moins et si je ne m'abuse il y a déjà un ( ou plutot une ) Ditronw Da're.

M'enfin je peux me tromper. Si vous savez déjà ça et que vous avez décidés de doubler le poste, mea culpa.

Le complot visant à remplacer la Prime Sorcière (inactive) par la Ditronw Da're actuelle est déjà tamponné et en cours, on attend juste que celle qui doit faire le post se bouge le popotin :mrgreen:
Revenir en haut Aller en bas
Aerandir
En attente de validation..
avatar

Nombre de messages : 789
Âge : 34
Date d'inscription : 28/04/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Religieux
MessageSujet: Re: Haldren Baenfere - Fou errant (Ancien Obok Senger du 5ème Ost et Ditronw Da're)   Sam 16 Jan 2010 - 0:37

*mouve le popotin*

What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Haldren Umbarion
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 1031
Âge : 118
Date d'inscription : 19/12/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : ~1050 ans
Niveau Magique : Archimage.
MessageSujet: Re: Haldren Baenfere - Fou errant (Ancien Obok Senger du 5ème Ost et Ditronw Da're)   Mer 20 Jan 2010 - 22:01

Le proverbe du jour

"La patience a beaucoup plus de pouvoir que la force"
Plutarque


"L'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt pas pour rien."
Revenir en haut Aller en bas
Glinaina
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 2895
Âge : 26
Date d'inscription : 08/09/2010

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 130 ans.
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Haldren Baenfere - Fou errant (Ancien Obok Senger du 5ème Ost et Ditronw Da're)   Dim 4 Aoû 2013 - 20:52

Haldren is back ! (Bref, fiche en voie de refaisage. What a Face )

Ancienne fiche :
 
Revenir en haut Aller en bas
Hanegard Kastelord
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 2072
Âge : 118
Date d'inscription : 22/10/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 41 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Haldren bahenfere   Lun 5 Aoû 2013 - 10:06

Voici le texte que je propose pour relancer Haldren (à mettre plutôt dans son journal que dans sa fiche, vu que la fiche s’arrête 10 ans avant son passage en âme errante)

Les Ombres… existent-elles réellement ? Oui, affirment doctement les mages qui les manient, mais pour autant aucun d’entre eux ne peut en expliquer l’origine ni la nature profonde. Espace-temps parallèle ? Débris d’un ancien univers ? Création d’un dieu oublié ? Les conjonctures sont légions et les certitudes néant. Haldren Baenfere lui-même, malgré des siècles de recherches, n’en possédait qu’une connaissance imparfaite. Mais alors qu’il tentait de voler l’essence divine de Kyriä, la déesse le rejeta au cœur même de ce lieu source de mystères et de peurs.

Nul ne peut défier un dieu, et les inconscients qui s’y risquent subiront un châtiment à la mesure de leur folie. Ainsi disparut l’archimage, maître du C’nros et du Cinquième Ost, victime de son ambition et de sa soif démesurée de pouvoir. Tout du moins le croyait-on, et nombre de mages ambitieux s’en réjouissaient secrètement, salivant déjà à l’idée des luttes de pouvoir que ce vide allait créer. Mais alors que l’hiver s’apprêtait à étendre ses bras glacés sur le monde,  le voile se déchira de nouveau… et les Ombres relâchèrent un bien étrange captif.


Modifications de la fiche de personnage :
Nouveau métier => « fou errant (ancien Obok Senger du 5ème Ost et Ditronw Da're) »
Nouvel alignement => « chaotique neutre »
Revenir en haut Aller en bas
Glinaina
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 2895
Âge : 26
Date d'inscription : 08/09/2010

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 130 ans.
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Haldren Baenfere - Fou errant (Ancien Obok Senger du 5ème Ost et Ditronw Da're)   Lun 5 Aoû 2013 - 10:38

Bon allez, je valide (comme ça j'aurai droit au câlin promis hihi !). :D

Nouveau manuscrit :
Code:
[Métier & Classe] : Fou errant

[Race & Sexe] : Drow & Masculin

[Classe d'arme] : Magie

[Alignement] : Chaotique neutre

Je te laisse mettre tes deux petits paragraphes dans ton journal de bord. Ne fais pas trop de bêtises hé ! :huhu:
Revenir en haut Aller en bas
Blanche d'Ancenis
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 1042
Date d'inscription : 21/07/2011

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 31 ans. Dans ces zones là.
Niveau Magique : Apprenti.
MessageSujet: Re: Haldren Baenfere - Fou errant (Ancien Obok Senger du 5ème Ost et Ditronw Da're)   Ven 30 Jan 2015 - 15:51

Maj faite.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Haldren Baenfere - Fou errant (Ancien Obok Senger du 5ème Ost et Ditronw Da're)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Haldren Baenfere - Fou errant (Ancien Obok Senger du 5ème Ost et Ditronw Da're)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tebirahc Zaurahel - Obok Senger du Premier Ost
» Aegnor Kezz' Taazmodesh [Obok Senger d'thalack wun Oreb, Deuxième OST]
» [Drow] Bakilas Oskïs - Obok Senger
» Klea Nir M'orosh - Obok Senger d'thalack du premier Ost
» Cesir Eshin - Obok Senger [Kassandra]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Où tout commence :: Registre :: Tabularium :: Drows-
Sauter vers: