AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Malédiction...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Sirya
En attente de validation..
avatar

Féminin
Nombre de messages : 96
Âge : 30
Date d'inscription : 01/10/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Malédiction...   Mer 3 Mar 2010 - 10:46

Et bien, elle avait tapé là où ça faisait mal apparemment. Mais cela eut le mérite de faire stopper son avance infernale, elle était sauve...Pour cette fois. Il ne faudrait quand même pas que cette situation s'éternise, elle avait en horreur cette impression de vulnérabilité qui la tenaillait. Ne plus être maitresse de ses propres sentiments était décidemment le pire qui pouvait lui arriver.

-Vu comme c'est partit, c'est pas prêt d'arriver, je te signale !

Fit elle en réponse a sa...Promesse...menace...Un peu des deux certainement, mais il oubliait que si il perdait son apparence féminine, cela voulait dire qu'elle, elle aurait récupérer tout son contrôle, alors il n'était pas prêt de tenir sa parole. Bien que ces mots eurent le don d'intensifier son désir, elle savait qu'elle serait en mesure de résister...Pas longtemps cela dit, il allait falloir qu'elle change de stratégie a ce rythme...Alors que tout marchait comme sur des roulettes jusqu'à présent. La poisse !

Bon, elle n'allait pas rester le cul par terre pour le restant de la nuit, aussi se décida-t-elle a se lever en passant une main...tremblante ? Dans ses cheveux. Ses nerfs avaient été bien malmenés et étaient a deux doigts de se rompre. Il fallait absolument qu'elle trouve l'échappatoire de cette malédiction de merde ! Ça devenait urgent là !

-Au lieu de me chercher des noises, utilise donc ce qu'il te reste de cerveau pour trouver cette foutue « clé » ! Parce que sans ça, tu peux menacer tant que tu veux, tu ne sera pas foutu de la mettre a exécution.

Ajouta-t-elle perfidement, histoire d'enfoncer un peu plus le clou. Comment remuer le couteau dans la plaie. Elle n'arrangeait pas son cas a le provoquer comme ça, mais alors vraiment pas, mais c'était plus fort qu'elle. Encore un peu et elle jurerait qu'elle attendait que ça, se faire a moitié violée...Quoique viol n'était pas tout a fait le mot juste...Mmmh....ça tournait pas rond dans son esprit en ce moment. Elle sauta souplement sur le lit et remonta les couvertures jusqu'à son menton.

-Maintenant, si ça ne te dérange pas, j'aimerais dormir.

Bougonna-t-elle avant de s'enfoncer dans un rêve parfaitement érotique...La poisse quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Ajilah
En attente de validation..
avatar

Masculin
Nombre de messages : 101
Âge : 27
Date d'inscription : 31/08/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Malédiction...   Mar 9 Mar 2010 - 13:01

L’Onirique s’était rué sur le dos d’Eris, jaillissant hors du port de Meca tel un cheval enragé, rugissant son envie de liberté. Il était resté bien trop longtemps à quai, et c’était une étrange frénésie qui le guidait, lui et son équipage, loin de la terre maudite. Un pirate n’est pas fait pour sentir un sol de poussière, il a besoin du roulement de la houle pour ne pas tomber. Exceptionnellement, ça n’avait pas été un des pilotes qui avait tenu la barre, mais Ajilah lui-même, qui n’avait pu un éclat de rire un brin hystérique quand l’île des pirates était finalement devenu un point noir sur un horizon tout en nuance de bleu. Définitivement, il n’était pas fait pour être un Amiral, et il s’occuperait de sa succession à son retour. Mais il ne commettrait pas l’erreur de s’en débarrassera à la va-vite, non… Il allait le monnayer au prix fort, ce titre qu’il avait fini par détester.

Seule ombre au tableau, Kassandra avait décidé de leur fausser compagnie. Cruelle désillusion pour celui qui pensait avoir conquis la jolie créature avec son navire, son équipage et… sa charmante personne. Mais non, la rouquine en avait décidé autrement et avait pris Eris sans eux. Une trahison des plus basses, et elle avait intérêt à avoir une bonne raison à lui fournir si, par hasard, leur route se recroisait. Ajilah n’était pas rancunier, mais le pardon n’était pas un mot qu’il connaissait, et au mieux elle aurait le droit à son indifférence… au pire, eh bien, il était un pirate, il y avait bien des visages à donner au « pire ».

« Eteignez toutes les lampes, je ne veux plus voir la moindre luciole trahir la position mon navire ! » hurla Ajilah depuis la barre, alors que les falaises d’Erac étaient en vue.

Il connaissait cette côte comme s’il l’avait lui-même dessiné, et sa vision légèrement nyctalope en faisant du demi-elfe le seul à pouvoir guider son Onirique adoré alors que la nuit était déjà bien tombée. Il ne voulait pas prendre le risque de se faire repérer, il n’était pas d’humeur à jouer au chat et à la souris avec de potentiels navires royaux. Surtout qu’ils ne faisaient pas le poids, alors autant gagner du temps et de l’énergie en leur évitant une énième humiliation, l’Onirique étant bien connu dans les environs. Finalement, le capitaine au sang-mêlé était un humaniste à sa manière.

Finalement, la silhouette imposante du navire atteignit l’une des rares plages de sable qui venaient briser la monotonie des falaises à-pics d’Erac. Lieu de rendez vous avec la sulfureuse Sirya. Une sang-mêlé, comme lui, cela expliquait peut-être pourquoi il s’amusait autant avec elle. Sa langue était douée de tant de domaines… Et il n’y en avait pas un pour lui déplaire.

« Gardez l’œil ouvert, et le bon. Ils ne devraient plus tarder. Haer, tu restes sur le navire et tu fais en sorte qu’il ne file pas quand j’ai le dos tourné. » L’équipage laissa échapper quelques rires à la plaisanterie redondante de celui qui s’y connaissait bien en mutinerie. « Flèche, Joran... et Sendra, tiens, vous venez avec moi. »

Et c’est ainsi que, l’Onirique restant en arrière, une petite chaloupe prit la direction de la plage. Ne restait plus alors qu’à attendre l’invitée de marque. Enfin, les invités… Mais Sirya n’avait pas voulu en démordre et avait tu le nom des gens qui l’accompagneraient. Ajilah avait fini par abandonner l’idée de lui tirer les verres du nez - tout comme il s’était fait à l’idée que l’époque où il la faisait grimper au septième ciel était révolue, sans que les deux ne sachent vraiment pourquoi - mais l’avait prévenu : il n’accepterait peut-être pas les passagers le moment venu.
Revenir en haut Aller en bas
Sirya
En attente de validation..
avatar

Féminin
Nombre de messages : 96
Âge : 30
Date d'inscription : 01/10/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Malédiction...   Mer 10 Mar 2010 - 12:27

Le réveil avait été difficile, un mal de crâne lancinant lui explosait les tympans et elle était d'une humeur de murène. Bref, il ne fallait pas grand chose pour qu'elle explose et elle espérait bien que Gabriel éviterait de la chercher. Déjà que se taper Aji n'allait pas être de tout repos...Il avait bien essayé de lui faire dire qui serait avec elle, mais elle avait tenu bon, pas sur qu'il apprécie la présence de Gabriel. Il était même bien foutu de faire demi tour. Enfin là, il y avait peu de chance qu'il refuse de les faire monter a bord. Une blonde et une brune...

Ils avaient mené grand train pour arriver dans les temps sur les côtes d'Erac et cela lui avait prit quelques minutes pour trouver la petite plage qui était leur lieux de rendez vous. Fort heureusement, ils pouvaient voir la nuit ce qui arrangeait les choses et leur évitait d'être repéré. Les paysans étaient un peu sur les dents en ce qui concernait les pirates donc autant éviter de faire des vagues inutiles.

-Fais moi plaisir Gabe et évite les paroles inconsidérées quand on sera sur l'Onirique, j'ai pas envie de finir en quatre heure pour requins affamés.

Siffla-t-elle en se baissant subitement pour éviter une branche basse. Puis, son pied s'enfonça dans le sable meuble de la petite plage. En scrutant la mer, elle distingua une petite chaloupe et un léger soulagement l'envahit, Aji avait tenu sa parole, chose exceptionnelle en soi.
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel
Hybride
avatar

Masculin
Nombre de messages : 163
Âge : 73
Date d'inscription : 01/10/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: Malédiction...   Mer 10 Mar 2010 - 12:40

Malheureusement, il avait prit les paroles de Sirya au pied de la lettre et avait passé la nuit à chercher la clé de la malédiction pour s'en débarasser. Sans résultats. Il avait passé toute la nuit éveillé, malgré sa fatigue et en avait profité pour observer Sirya dormir, abandonnée dans le sommeil et plus désirable que jamais. La frustration allait le rendre complêtement fou... Être si près d'elle et ne rien pouvoir faire... La situation pouvait-elle être pire? Il allait passer tout son temps avec une femme pour qui il se consummait de désir... sauf qu'il n'avait aucun moyen d'apaiser ce feu brûlant et qu'il ressemblait à une femme. Triste ironie du sort. Il aurait préféré la mort.

Il vit arriver l'aube avec soulagement. Ruminer toute la nuit avait assombri davantage son humeur, de même qu'explorer du regard les courbes parfaites d'une Sirya inconsciente. Mais la belle n'était pas de très bonne humeur et le voyage jusqu'à la côte se fit dans un silence maussade.

- "Venant de toi et ton fichu caractère, je trouve cette mise en garde plutôt risible."

Mais soit, il se contiendrait et se contenterait d'une attitude glaciale. il avait l'habitude. Homme ou femme, cela ne changeait rien, n'est-ce pas? Et qu'un seul homme sur le navire ne s'avise de le toucher ou il risquait de devenir violent. Se faire tripoter comme une vulgaire catin le mettait hors de lui et l'humiliait. Il sentit sa mâchoire se contracter quand il vit arriver la chaloupe.

Finalement, les choses allaient de mal en pis.

Etre obligé de se fier à Ajilah...

Quelle déchéance.
Revenir en haut Aller en bas
Sendra Sevaeria
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17
Âge : 26
Date d'inscription : 29/10/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Malédiction...   Dim 21 Mar 2010 - 11:15

Sendra n'en revenait tout simplement pas. A peine sa longue et tumultueuse conversation avec le Capitaine de l'Onirique quelques temps plus tôt... Ils partaient de Méca. Eris avait exaucé sa prière. L'homme lui avait sous entendu quelques rebondissements intéressants, probablement en son sens seulement, mais Sendra était bien curieuse de découvrir qui est-ce qu'ils allaient récupérer... en Erac. Si proche du domaine Royal...? Elle riait intérieurement, s'occupant des voiles de l'Onirique sous la tutelle d'Haer. Son rôle de gabier lui plaisait et lui redonnait un semblant de vie et d'utilité, loin des moqueries et sauts d'humeurs d'Ajilah. D'ailleurs, Erac se dessinait au loin, ses côtes étaient de toute beauté... Et elle y poserait le pied si Ajilah parvenait à accoster.

Elle semblait beaucoup plus radieuse que pendant les précédents mois durant sa déchéance. Elle avait revendu l'émeraude, artefact de ses malheurs et de ses tourments et s'était aisément racheté de nouveaux habits, un nouveau sabre. C'était une Sendra propre et plus classe qui se profilait sur l'Onirique. Désormais à l'aise, son efficacité et sa popularité sur l'Onirique grandirait sans aucun doute avec le temps.

Regarde, Haer... C'est comme si nous réalisions le rêve de Méca. Nous voguons sur l'un des domaines du Roi Humain, prêts à le piller... Mais la Marine Marchande n'est pas là. Et cet idiot de Sepiida non plus. La réalité est tout autre... Et je la trouve vraiment magnifique, pas toi ?

Elle n'avait jamais rencontré ce fameux Sepiida, Capitaine du Fossoyeur. Mais ce dont elle était certaine, c'est qu'elle le détestait pour avoir participé à rendre Méca comme elle ne l'aimait pas. Ce jugement de valeur ne tenait qu'à elle, pour sûr. Une vie de stagnation où un Conseil gouvernait avec un Amiral... Des hommes au dessus des autres qui encaissaient gros dans l'ombre... Méca n'était rien d'autre qu'une copie du Royaume Humain, à plus bas échelle et peut-être un peu plus sournoise... Ainsi Sendra la percevait.

Oui, Capitaine.

Répondit-elle à l'ordre d'Ajilah. Flèche, Joran et Sendra rejoignirent Ajilah dans la petite chaloupe et prirent la direction du sable d'Erac. Elle tentait tant bien que mal d'observer au loin et petit à petit... Elle percevait deux points qui se mouvaient dans ce décor idyllique sans pouvoir pour autant les détailler de ses yeux marrons.
Revenir en haut Aller en bas
Ajilah
En attente de validation..
avatar

Masculin
Nombre de messages : 101
Âge : 27
Date d'inscription : 31/08/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Malédiction...   Mer 24 Mar 2010 - 15:03

« Tsah. » fut la première réponse d’Haer à sa protégée d’infortune.

Ah, le capitaine ne devait pas l’aimer, tiens, pour lui coller dans les pattes deux gamines sachant à peine mettre un pied devant l’autre. Enfin, Kassandra s’était enfuie, un peu comme elle était venue, donc ça n’en faisait plus qu’une à chaperonner. Et il devait faire quoi, au juste ? Leur apprendre le métier… Facile à dire, mais quand on avait vécu comme lui toute sa vie entre mats et gréements que devoir expliquer comment on y évoluait… Allez essayer d’expliquer à quelqu’un comment on fait pour respirer, et vous comprendrez peut-être les difficultés du second. Enfin, la corvée n’en était pas vraiment une, il devait bien l’avouer. C’était amusant de les taquiner, tiens… Même si parfois, il était le seul à rire. Il était dur, mais rarement cruel, parfois un brin machiste mais il ne fallait pas trop lui en demander.

« J’arrive pas à croire que tu t’extasies encore d’voir les côtes d’Erac, depuis le temps. » ajouta-t-il, histoire de dire quelque chose de constructif. « Enfin, ça fait un bail qu’on était pas r’venu, c’est vrai. » concéda-t-il doctement.

Finalement, le chauve donna une bonne claque dans l’épaule de la jeune gabier quand Ajilah l’appela pour faire parti de l’expédition nocturne.

« Allez, arrête de rêvasser et va bosser. »

Rejoindre la plage ne prit pas beaucoup de temps. Guidée par les yeux nyctalopes d’Ajilah et poussée par les bras vigoureux de Flèche et Joran, la chaloupe glissa sur le dos d’Eric et quand elle finit par toucher le sable de la plage, le demi-elfe sauta par-dessus bord.

« Tirez la sur la plage, histoire qu’on se retrouve pas comme des abrutis, je pars devant. » lâcha-t-il distraitement alors qu’il se dirigeait déjà vers la plage.

Devant eux, il voyait déjà sa vieille amie Sirya accompagnée de… eh bien, ce devait être elle, l’invité surprise. Avec une frimousse pareille, elle aurait bien le droit de monter à bord de l’Onirique, ne serait-ce que pour amuser les matelots. Quoi que, suffisait que la demi-elfe les empêche de faire ce qu’ils voulaient pour que la traversée devienne rapidement problématique. Ah, les joies de relations publiques.

« Mais qui voilà donc ! » s’exclama-t-il, sur-jouant la surprise alors qu’il atteignait presque le sable sec. « Je serais presque étonné, tu n’es même pas en retard. »

Ajilah était de bonne humeur. De très bonne humeur. Et cette euphorie n’était pas désintéressée, oh non… Quoi qu’on aurait pu penser qu’aider une vieille amie dans la panade soit déjà assez réjouissant, mais c’était très mal connaître le capitaine devenu amiral de la Marine Marchande que de lui prêter une telle grandeur d’âme. Non, la vérité était que Sirya contractait une dette en l’appelant à l’aide, qu’elle le savait très bien et que ce simple fait était un remboursement en soit. Il allait s’amuser comme un petit fou pendant les cinq années à venir, au moins, avant de songer à lui demander réparation.

« Damoiselle, vous m’apparaissez ravissante, ainsi illuminée par les rayons timides de la lune. » ajouta-t-il, esquissant une révérence, allant jusqu’à mimer le gentilhomme retirant son chapeau… Sauf que lui n’avait pas de chapeau, même pas de tricorne pour l’occasion. Se redressant rapidement et oubliant totalement la dite demoiselle, il se concentra sur Sirya. « Maintenant, grande question. Qu’est-ce qui pourrait me motiver à accepter ton amie sur mon navire ? »

S’il savait, le pauvre, dans quel état d’esprit étaient ses deux futurs passagers… Il allait s’en prendre plein la gueule, pour sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Sirya
En attente de validation..
avatar

Féminin
Nombre de messages : 96
Âge : 30
Date d'inscription : 01/10/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Malédiction...   Jeu 25 Mar 2010 - 9:28

Sirya fronça les sourcils en entendant l'ironie supurante d'Ajilah. Bon sang, il ne changerait jamais celui là ! Mais un léger problème se posait, comment le supporter toute une traversé sans le buter ? Elle inspira doucement l'air entre ses dents. Restons calme, restons caaaaalme. Ses prunelles de glace passèrent sur l'équipage selectionné par Ajilah pour les récupérer avant de revenir sur le demi elfe. Ex amant mais emmerdeur éternel.

-Te faire attendre aurait été inconcevable voyons.

Ironisa-t-elle a son tour, par Arcamenel, ce qu'elle pouvait detester cette position ! Le capitaine et fake amiral se tourna vers Gabriel et elle faillit s'étrangler alors qu'il lui faisait un petit numéro de charme cynique. Elle leva les yeux au ciel, cherchant dans l'immensité opaque la force de ne pas étrangler le demi elfe.

-Oh arrête Aji, je ne suis franchement pas d'humeur a faire joujou avec toi sur le coup là. Je t'ai dit que je serais accompagnée et, réjouis toi, ça aurait pu être pire qu'une jolie brune nan ?

Fit elle sèchement là où d'ordinaire, elle se serait faite mielleuse et sournoise pour obtenir ce qu'elle voulait. Seulement là, elle n'était pas prête d'entrer dans un jeu avec le demi sans le castrer sans la seconde.

-G...Gertrude sait naviguer donc se ne sera pas un poid mort pour toi et ton équipage, quand a moi...Je pense que tu connais mes compétences.

Dit elle avec une pointe de cynisme grinçant qui laissait sous entendre bien plus que sa capacité a faire une carte. Non, elle n'irait pas jusqu'à coucher avec lui pour le voyage, elle n'était pas une catin, mais elle savait qu'il y avait une chance pour deux qu'il le prenne ainsi.

-Je pensais que tu appréciais les surprises, Aji, serais tu devenu ennuyeux a ce point là ?

Susurra-t-elle en plissant quelque peu les paupières.
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel
Hybride
avatar

Masculin
Nombre de messages : 163
Âge : 73
Date d'inscription : 01/10/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: Malédiction...   Mer 7 Avr 2010 - 15:38

Gabriel regarda ce paon d'Ajilah approcher d'un air plutôt hostile. Il se disait que la situation ne pouvait pas être pire : piégé dans le corps d'une femme, à voyager avec l'objet de ses fantasmes et à devoir faire confiance à un homme qu'il n'appréciait pas et en qui il n'avait aucune confiance... Il se trompait, parce qu'Ajilah fit le joli cœur d'un air théâtral qui exaspéra l'hybride. Tenir, sa langue, il fallait tenir sa langue... La jolie brunette se contenta de le foudroyer du regard alors qu'il revenait à Sirya et s'amusait des deux femmes.

Ne pas lui sauter dessus et l'étrangler, surtout ne pas l'étrangler.

Mais ça n'empêchait pas de rêver de serrer ses mains autour de son cou n'est-ce pas? Qu'il s'avise de le toucher et Gabriel lui ferait bouffer sa barbichette. Sirya ne rentra pas dans le jeu d'Ajilah et Gabriel tiqua quand celle-ci parla de jolie brunette. Par les cinq, que c'était humiliant. Mais Sirya l'acheva en l'affublant d'un prénom totalement immonde.

Gertrude?

Oh ça, elle allait lui payer... De tous les prénoms qui existaient, il fallait qu'elle se venge mesquinement en l'affublant d'un patronyme assez vilain! Maudite femelle.

L'hybride respira à fond et croisa les bras sur sa poitrine, avant de se raviser sous l'effet encore bizarre de deux protubérances toutes neuves. Il opta finalement pour poser ses mains sur ses hanches, l'air farouche, mais résolument muet de peur de commettre un impaire. Ils avaient besoin de ce faquin... Pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Ajilah
En attente de validation..
avatar

Masculin
Nombre de messages : 101
Âge : 27
Date d'inscription : 31/08/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Malédiction...   Lun 10 Mai 2010 - 11:47

La situation était… plaisante. Voilà bien longtemps qu’Ajilah n’avait pas eu l’occasion d’échanger quelques mots avec Sirya, et pouvoir se mesurer de nouveau à son mauvais caractère légendaire était une bouffée d’air frais, surtout après la trahison de Kassandra. Car aussi improbable que cela puisse paraître, il avait finit par s’habituer à la présence de la jeune mousse. Sa disparition lui laissait un léger gout amer, qu’il avait vite oublié en haussant les épaules et en reprenant la mer. Après tout, peu importe la femme, peu importe l’ami, peu importe l’ennemi, personne ne rivaliserait jamais avec Eris.

« Pas d’humeur, hein ? Voilà une chose rare. » nota-t-il, un éclat d’intérêt brillant au fond de son regard.

Il se passait quelque chose, et il ne fallait pas être Gardien d’Arcam pour le deviner. Ajilah était curieux, c’était sans doute son plus grand défaut, et il devait bien avouer qu’il avait en face de lui une énigme des plus séduisantes. Surtout qu’à voir ses réactions, elle était vulnérable… De quoi s’amuser, bien qu’il savait prendre des risques. Elle avait plus d’un tour dans son sac, et il suffisait de la brusquer un peu trop pour la voir réagir… beaucoup trop.

« G… Gertrude, hein ? Tu l’as ramassée en chemin pour ne pas te présenter seule ? » demanda-t-il, l’air de rien, clignant de l’œil à la principale concernée. Elle était belle, il devait bien l’avouer. Elle avait aussi quelque chose de presque… familier, mais il n’aurait su dire quoi et chassa cette impression. « Fais attention, ma belle. Si tu gardes une telle attitude sur mon vaisseau, je ne réponds plus de mes hommes. »

Léger contraste avec l’attitude charmante qu’il avait pu avoir quelques secondes avant, mais ce n’était pas la farouche jeune femme qui l’intéressait, non. Sans renier sa beauté, il préférait de loin jouter avec Sirya… C’était comme renouer avec ses origines. Une époque révolue mais par bien des aspects agréables. Tumultueuse, aussi. Il reporta donc son regard sur sa blonde amie et finit par hausser les épaules.

« Allez, te faire tourner en bourrique n’est même plus amusant si tu t’énerves aussi facilement. » lâcha-t-il, mimant la déception… Et il l’était un peu, il fallait bien l’avouer. Il avait été habitué à mieux. « Suivez-moi, que je vous présente. » Et il se retourna, prenant la direction du canot. Sendra attendait, silencieuse, et il ne lui jeta pas même un regard, se contentant de la désigner rapidement, avant de faire de même pour les deux acolytes restant. « Dites bonjour à Sendra… Flèche et Joran. Réjouissez-vous, c’est grâce à eux que vous n’aurez pas à ramer. »

Il était temps de retourner à bord… Direction Meca, s’il se souvenait bien. Mais avec Sirya, mieux valait demander plusieurs fois, elle était capable de changer d’avis.

« Rassure moi, tu veux toujours rentrer à Meca, hein ? » demanda-t-il, l’air de riant, priant silencieusement Eris qu’elle réponde par la négative. Rajouter une dette à la dette serait bien plus amusant.
Revenir en haut Aller en bas
Sirya
En attente de validation..
avatar

Féminin
Nombre de messages : 96
Âge : 30
Date d'inscription : 01/10/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Malédiction...   Lun 31 Mai 2010 - 17:39

-C'est une cousine et tu perd ton temps a jouer les charmeurs, Gertrude adore les femmes.

Ça au moins, se n'était pas un mensonge ! Façon de parler évidemment, mais il valait mieux prévenir que guérir, Aji était foutu de chercher a la séduire et il se retrouverait avec une dague plantée en pleine poitrine. Alors oui, ce connard de demi était casse tétons mais pour l'instant, il valait mieux le ménager, elle n'avait pas envie de nager. Mais croyez moi que ce fut laborieux de se retenir.

-Te répondre n'est même plus amusant si tu deviens prévisible.

Mima la demi elfe avec une petite moue adorable sur les lèvres mais une étincelle métalique au fond des yeux. Cette traversée allait être l'enfer sur mer, elle le sentait bien partit comme.

Elle suivit donc Ajilah tandis qu'il faisait les présentations. Syria les regarda tour à tour et pinça les lèvres. Mais merde ! Quand est ce qu'elle arriverait a récupérer le contrôle sur ses foutues émotions qui partaient dans tout les sens ?! Elle offrait une cible de choix a Aji et c'était mauvais, très mauvais.

-Je me réjouis, je me réjouis.

Bougonna-t-elle en fronçant légèrement les sourcils.

-Pas tout a fait.

Répondit elle après un coup d'oeil a Gabriel / Gertrude, avant de reposer son regard de glace sur Aji devinant sans peine ses pensées. Elle esquissa un demi sourire, bien, qu'il pense avoir une dette supplémentaire, elle lui annoncerait bien assez tôt qu'il pouvait toujours se gratter l'oreille avec une moule. Mais pour l'instant autant la jouer fine.

-On doit faire un arrêt a Serramire.

Ajouta-t-elle avec un léger sourire qui avait tout du requin affamé.
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel
Hybride
avatar

Masculin
Nombre de messages : 163
Âge : 73
Date d'inscription : 01/10/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: Malédiction...   Mar 1 Juin 2010 - 13:55

Ajilah semblait bien s'amuser. Et que Sirya ne soit pas en mesure de vraiment lui répondre était problématique. En temps normal, c'était un glaçon à la répartie mordante et au flegme légendaire. Mais désormais et par la faute de l'hybride, elle était sujette à de violentes émotions qu'elle n'était pas capable de maitriser bien longtemps. Il serait regrettable qu'Ajilah en tire parti. Vraiment regrettable.

Il sembla s'intéresser à la brune muette, se moquant même de ce mutisme avant que Sirya ne coupe court à ses divagations en la présentant comme une cousine et aimant les femmes de surcroit. C'était la vérité, mais quand même, Gabriel se sentit honteux d'imaginer ce qu'allait penser cet enfoiré de pirate en apprenant que la jolie brune préférait la compagnie de ses semblables.

Néanmoins, et sous la menace, Gabriel dégaina une dague affutée en un tournemain et sans se départir de son air farouche, répondit enfin :

- "Aucun soucis capitaine, je sais tenir les gêneurs à distance."

Il décocha un très joli sourire au demi elfe, avant de rengainer sa dague, tandis que la joute verbale entre Ajilah et Sirya continuait. Il ressentit une pointe de jalousie en notant que ces deux-là se connaissaient assez bien finalement. Et il était certain que ces chamailleries n'étaient pas que le fruit d'une haine entre les deux demi-elfes. Il suivit le capitaine qui leur présenta joyeusement sa petite bande. Il demanda alors s'ils allaient à Méca et Sirya répondit par la négative. Elle jeta un regard à Gabriel qui acquiesça et elle demanda un arrêt par Serramire. Il était impératif qu'ils s'y rendent.
Ajilah les observa, indéchiffrable, avant de hocher la tête et d'inviter tout le monde à le suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Malédiction...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Malédiction...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Drame haïtien: résultat de la malédiction ou de l'irresponsabilité
» Malédiction hollandaise ?!
» [S16] La Malédiction du Monastère de la Mort...
» Malédiction / Curse
» Malédiction ! (DC Lagon)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Duché d'Erac-
Sauter vers: