Partagez
 

 Pensia [Seigneur Naine][Validée]

Aller en bas 
AuteurMessage
Pensia
Nain
Pensia

Nombre de messages : 15
Âge : 27
Date d'inscription : 11/03/2010

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Pensia [Seigneur Naine][Validée] Empty
MessageSujet: Pensia [Seigneur Naine][Validée]   Pensia [Seigneur Naine][Validée] I_icon_minitimeJeu 11 Mar 2010 - 18:59

Nom/Prénom : Ostace Pensia.
Âge : 90 ans
Sexe : Féminin
Race : Naine
Particularité :

Alignement : Neutre
Métier : Seigneur naine, noble.
Classe d'arme : Corps à corps.

Équipement : Une armure lourde d’infanterie lourde noir comme le Jais. Un Casque de seigneur nain qui recouvre entièrement son visage à en douter de loin si c’est une naine. Quant à son arme, elle manie une épée longue à deux mains gravée en or. En tenue de noble, c’est généralement des robes de couleur bleu comme le ciel sans nuage avec divers parures aux symboles de son clan.

Description physique : 1m40 pour 55 kilos. La naine a de ses exercices physiques tiré plus de muscles qu’on veut de graisse pour son sexe. Ses hanches sont si on arrive à les pincer dures comme la pierre et sa poitrine trop souvent écrasée dans une armure plutôt que baignée dans un corset généreux. Ses cheveux sont roux comme les étincelles qui voltigent entre le marteau et l’enclume avec des yeux noir comme l’obscurité des mines. Un visage fin quoiqu’un peu trop souvent d’une mine sévère.

Description mentale : Pensia a souffert, mais elle a souffert comme une guerrière se doit de souffrir pour hériter d’un clan. Cette naine malgré une grande loyauté envers la cause du royaume est dévorée par l’ambition héréditaire de son clan. Capable de sacrifier pour vaincre , elle ne reculera devant aucun sacrifice. Pour elle la seule chose pire que la traitrise et un mâle qui croit qu’elle est incapable de commander des nains au combat. Elle n’hésitera pas à lui prouver d’un bon coup de pied.

Histoire :

Au clan Ostace.


Clan renommé pour ses guerriers d’infanterie lourde. Les familles du clan Ostace ont souvent été rongé par l’ambition. Tantôt était ce par dissidence entre les différents héritiers, tantôt pour le seigneur nain qui était trop incompétents aux yeux des différents chefs de famille. En effet ce clan avait tous les attraits d’une république familiale assez dévastatrice. On a longtemps reproché à ce clan sa façon de voir les choses. Cependant la cause de ce remue ménage de nain était leurs guerriers. On oubliait vite la politique d’Ostace pour ses guerriers qui se sont longtemps marqués par leur efficacité en armure lourde, face à des ennemis pourtant rapide que sont les drows. Impassible et redoutable, les soldats d’Ostace apparaissaient comme un bon atout dans la bataille. De plus outre ces tensions internes, les Ostaciens sont des fervents partisans du Roi et ne cessèrent jamais de lui donner de ses meilleures troupes pour tous les combats, quelle que fut la cause à défendre. Naître au clan Ostace, c’était une garantie d’une dure vie de labeur dans l’armée. On ne jurait que par les armes et choisir une autre voix que celle du guerrier, le nain se donnait une vie de parjure déshéritée de sa famille. Une nuit particulièrement agitée réveilla un jour plusieurs couloirs du palais d’Ostace. On crut alors encore un règlement de compte entre deux chefs de familles mais bien vite les nains se rendirent compte que c’était la femme du seigneur nain actuel qui accouchait.

« Par le grand Moigrtm ! J’avais oublié que la donzelle était prête à nous donner un rejeton ! »

« Je te parie une bière que ça sera un nain pire que son père ! »

Comble de la surprise, la mère torturée qui ne cessait de jurer à son mari donna une petite naine. En souvenir d’un acte de fraternité avec un elfe. Le vieux seigneur donna un nom désagréablement elfique pour les membres du clan, à la fille. Cet oreille pointue sauva le nain, durant une expédition hors des montagnes qui faillit mal tourner contre des drows. Le petit guerrier demanda s’il allait attendre un enfant comme lui et le grand lui dit que oui et lui donna une idée de prénom pour chaque sexe. Cette histoire bonne pour les humains fit vomir plus d’un soldat d’Ostace bien ivre. C’était assez pour faire un scandale chez les autres membres des familles. Mais l’autorité du seigneur réussit à les apaiser un temps. Le vieux nain semblait encore apte à gouverner le clan encore un certain temps. Tout le monde s’attendait à une fille bonne à nourrir les guerriers et que Pensia ne reprendrai jamais le commandement du palais. On parlait même de mettre au pouvoir le fils du frère au seigneur, Trull. Pour calmer les tensions, le chef déclara qu’un concours aura lieux lorsque les deux héritiers choisis seront adultes et prêts à gouverner pour le roi. Au moins l’enfance de Pensia fut épargner des conspirations. Elle grandit paisiblement. Tirailla ses nourrices par ses caprices de petite princesse.

« Vous verrez Broka, Cette petite peste rigolera moins quand on la jettera sur la piste ! »

Dans l’infanterie légère.

Ce jour arriva en effet. Alors qu’on crut que la jeune naine serait brisée par la rudesse des contremaîtres, celle ci se réjouissait à devenir guerrière. Son père, comme il fut usage, l’envoya d’abord dans les entraînements d’infanterie légère pour faire ses preuves.

« Alors c’est toi la fameuse héritière du seigneur Ostace ? Mon cul ouais ! Tu vas me montrer si tu sais courir avec une armure et tout le matériel en une journée ! »

La rudesse de l’armée mit plus d’une fois Pensia à l’épreuve, mais était ce sa fascination pour son père ? Ou le respect envers son clan ? Elle tint bon . Sans jamais se plaindre. Son mentor se donnait une image redoutable. Un nain qui marchait presque sur sa barbe mais qui hurlait pire qu’un Karkend ! L’infanterie légère malgré son franc succès, resta un bien mauvais souvenir aux yeux de la naine. Mais elle y apprit un coup que son mentor lui conseilla contre les ardeurs de ses camarades, cette technique, elle ne l’oublia jamais. Un sale souvenir des ses premières années dans l’armée en somme. Un autre mauvais souvenir fut sa première mission en tant que simple soldat. Malgré la protection paternelle, son officier eut un malin plaisir à l’envoyer à cette tâche de reconnaissance. Pensia apprit bien plus tard que celui ci était un proche de Trull qui lui avançait tranquillement dans la cavalerie. La jeune naine semblait loin de se rendre compte de ce qui l’attendait… On désigna un petit groupe pour de cinq nains pour prendre des nouvelles d’un avant poste . Ce dernier n’envoyait plus de rapports depuis des semaines et il semblait très probable que les elfes sombres l’avaient détruit. Pensia ne connaissait qu’un des hommes de l’escouade, Martek un guerrier plus efficace au combat que pour comprendre les ordres. Mais il était le seul que Pensia supportait car il passait plus de temps à frapper qu’à parler. Leur lieutenant se donnait une image plus inquiète qu’intimidante. Le nain d’âge mûr semblait à cran. La fille d’Ostace sentait que la mission tournerait vite au vin elfique.

« Ecoutez moi merdeux ! Si vous réussissez ce qu’on nous a donné de faire, vous aurez un billet direct pour les classes supérieures. Oui c’est à toi que je parle la rouquine ! Si tu veux aller dans l’infanterie lourde va falloir m’écouter ! »

On partit la nuit. Pourquoi ? Pensia l’ignorait. Les nains étaient plus efficaces à la surface en plein jour plutôt que sous le ciel noir. Plus ils progressaient plus les nains imaginaient le scénario d’une mission suicide. Arrivé sur le versant d’une falaise, celle où la cible devait être visible, la lueur du feu de la tour parvint aux yeux des éclaireurs. L’officier n’avait de cesse de répéter « c’est pas normal » dans sa barbe mais ses hommes n’eurent qu’à tendre l’oreille pour entendre ce qu’il disait.

« Bien… Pensia et Martek … Vous allez voir ce qu’ils font… Nous restons là pour attaquer si ça tourne mal… »


« Pourquoi ça tournerait mal ? Y’a un feu de nain là bas ! »

« Ca sent la bière j’suis sur… Ils sont trop saouls pour envoyer un rapport on aura qu’à leur botter l’arrière train… »

« Taisez vous ! Ferme ta gueule Knashyr ! Et vous deux allez y ! »
Ils obéirent et marchèrent discrètement vers l’avant poste. Pour la première fois de sa vie Trull lança quelque chose de réfléchi :

« Dis Pensia… Je crois que tu as un lien avec cette mission… »

« Si c’est le cas, on a d’autre choix que d’endurer la tâche en redoublant de prudence. Sinon ça sera le déshonneur ou la mort. »

« On a pas besoin de prendre l’avant poste… On va voir si il y a des drows et on se taille vite fait… »

« Aurais tu peur Martek ? Jamais je ne reculerai face à ces engeances du Puy ! Nous nous couvrirons de gloire à reprendre cette position et à venger nos hommes morts. »

« Je n’ai pas peur… Mais… Oh puis foutremerde je te suis. »

Pensia lui montra une petite colline à grimper pour observer l’avant poste de haut. La tour avait pour tache d’observer la forêt et non pas les montagnes. Les deux nains jurèrent. Ca n’était qu’un attrape voyageur. Un groupe de drows s’était bel et bien installé en massacrant tous les occupants, pour exposer leur dépouille au sol rocheux. Sale race ! Imberbe en plus ! Pensia dut retenir son camarade outré de toutes ses forces pour qu’il ne dégringole pas de la montagne. L’ennemi était juste en bas, prêt à égorger les premiers nains en vue. Vu leur activité, ils ne semblaient pas avoir repérer leur groupe. C’est alors que le Martek normal revint :

« Pensia… Permission de… »

« Quoi ? Maintenant ? Mais dépêche toi ! »
Un temps... Puis soudain !

“Ol zhah rosa pholor ussta karliik ! Vel'bol l…?!”

“ Martek !”

“ Ah m… J’avais pas vu dans le noir !”

Le drow hurla de rage et alerta ses camarades. Pensia fut tirée par son compagnon qui la ramenait vers les autres nains malgré ses protestations. Hélas les elfes sombres les rattrapèrent . Deux épéistes foncèrent droit sur eux et le combat apparut inévitable. Les deux nains décidèrent cette fois tous les deux de trancher dans le vif. Martek dégaina sa hache à deux mains et donna des coups pour maintenir son adversaire en respect. La fille d’Ostace quant à elle réussit à ralentir la charge du drow trop fier d’un coup d’estoc mortel puis vînt aider son compagnon et réussirent à terrasser le dernier d’un coup d’épée qui trancha la jambe, le drow fléchit et eut sa tête coupée quelques secondes après.

« Pensia ! Martek ! Le lieutenant est mort ! »

« Tout ça c’est ta faute la garce ! On voulait que tu meurs et tu nous précipites dans ton piège »

Deux soldats revinrent dont Knashyr qui était blessé au bras droit. Celui qui insulta Pensia eut le droit à une claque de Martek fou de rage.

« On ne parle pas comme ça à l’héritière d’Ostace ! »

« L’officier avait la gorge entaillée… Mais il bredouilla qu’on était là par ce qu’elle devait mourir… Maudit soit ce clan pire que les familles des humains ! »

"Nous réparons les pertes ! Combien de drows avez vous occis ? »

« Trois je crois… Il doit en rester cinq … Le lieutenant les a fait fuir malgré sa blessure… Ils ont du se replier dans le bâtiment… »

« On va leur faire goutter nos haches ! »

« Je prends le commandement ! Suivez moi, nous prendrons cette tour avant que l’aube ne se lève ! »

Les deux guerriers se rechignèrent à obéir, la force d’Ostace méritait respect. La naine les avait convaincus. Les drows étaient paniqués, leur officier était également mort dans l’escarmouche. Profitant de ce chaos dans le groupe ennemi , les nains enfoncèrent la porte pitoyablement barricadée. Ce fut alors un massacre où l’on tranche dans le vif dans le seul but de tuer. Pensia était recouverte de sang quand le dernier adversaire croula sur les coups… Elle sentait son souffle rauque. La naine se retourna pour voir la conclusion de ce combat tragique. Seul Trull semblait encore debout, les deux autres furent occis comme des chiens enragés.

« Avec ça Martek ! On va rabattre la gueule de mon traître de cousin et notre avenir est assuré au sein du clan ! »

« Pas sur… J’crois que… »

Il tomba, visiblement toucher au ventre par une dague. Le coup semblait grave et sans soigneur, son avenir apparaissait comme incertain.

« Martek. Je t’ai pas donné l’autorisation de crever ! »

« Enterre nous tous au pied de la tour… Même… Le lieutenant c’est pas sa faute… Sois une vénérable… Chef… Allez… Laisse ce bon Martek… Rejoindre les ancêt… »

Sa tête fut trop lourde à porter pour son corps meurtri. Martek tomba. Le seul guerrier qui avait gagné l’estime de Pensia était mort. Elle tint parole et donna des sépultures descente aux guerriers nains morts. Elle dormit dans l’avant poste puis emporta pour le retour la bannière de la tour. Un désespoir nourrit les guerriers, une surprise pour les conspirateurs. Néanmoins Pensia accéda comme prévu à l’infanterie lourde d’Ostace.

Retour à Ostace.

De moins en moins de nains rallièrent la cause de Trull. Le scandale de l’affaire de reconnaissance fut mis au grand jour et le clan fut humilié par les autres par cette énième conspiration. Pensia s’annonçait dans le meilleur chemin vers le pouvoir. Son entraînement dans l’infanterie lourde fut dix fois plus rude que dans les fantassins légers mais le maître d’arme était un nain respectable. Un genre de nain qui donnait du baume au cœur aux combattants. Ce fut à ce moment là qu’elle devint une guerrière redoutée et désormais une meneuse de nains. Par maintes fois elle accomplit haut-faits avec ses escouades. Mais un nouveau visage arbora la fille du seigneur, pour les partisans c’était une aura de chef, pour d’autres on y voyait l’ambition dévorante du clan instable. Les hommes sous son commandement lançaient parfois des rumeurs sur de nombreux sacrifices que leur supérieure se montrait capable de réaliser et l’envie de pouvoir quand elle daignait leur parler… Puis vint le jour inévitable. Père fut mourant. Tous accoururent à son chevet. Mais le seigneur semblait résigner à son sort et quand il annonça l’héritière, personne ne s’y opposa. Le vieux nain demanda à tout le monde de sortir, exceptée sa fille. La guerrière regardait son père avec difficulté. Qu’une jeune regarde la mort si proche et non sur un champs de bataille, cela paraissait douloureux. Pourquoi fallait-il une mort aussi peu glorieuse pour un aussi grand nain ? Elle se refusait à le voir mourir ainsi… De vieillesse… Comme les rats de bibliothèque…

« Approche mon enfant… Est ce si difficile de voir ton vieux papa ? Ah je me rappelle quand tu courrais dans les fontaines du palais et je dus plusieurs fois te repêcher ! … A… A cette époque j’étais fougueux ! Et puis regarde nous… Tu t’es montrée digne de moi… Et moi je me suis montré indigne de vivre plus longtemps en tant que guerriers… Ah mon enfant… Je vais rejoindre les ancêtres… Ne cherche pas à te venger sur Trull… Il est aussi jeune que toi et n’est le fruit que de la jalousie des autres familles du clan. Tu dois gouverner comme je l’ai fait… Ou du moins dans la même pensée… Cherche plus à les rallier qu’à les empoisonner… La honte de notre politique n’a que trop duré… Enfin.. J’ai besoin de me reposer maintenant… Va… Et sers le roi ! Vive le roi ! »

« Vive le roi ! »

« C’est bien… Oui c’est très bien va maintenant. »

Elle n’ajouta rien, ne se retourna pas et partit d’un pas vif. Elle fut prête à reprendre le clan. Le clan Ostace avait sa seigneurie. Le seul mystère fut la mort de Trull qui n’altéra pas l’ordre d’Ostace. Pensia se montra désormais une chef implacable qui mit de la discipline au sein des différentes familles.


~~~~~

Comment trouves-tu le forum ? : Très prenant, bien construit et actif à souhait.
Comment as-tu connu le forum ? : Un membre me l’a passé
Crédit avatar et signature (lien vers l'image d'origine et nom de l'artiste dans la mesure du possible) : http://www.ventsombre.net/pnwn3.php?ident=261


Dernière édition par Pensia le Mer 17 Mar 2010 - 18:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Drystan
Ancien
Ancien
Drystan

Nombre de messages : 1693
Âge : 30
Date d'inscription : 30/05/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 49 ans (42ème Jour de Barkios, An 967:X)
Niveau Magique : Apprenti.
Pensia [Seigneur Naine][Validée] Empty
MessageSujet: Re: Pensia [Seigneur Naine][Validée]   Pensia [Seigneur Naine][Validée] I_icon_minitimeMer 17 Mar 2010 - 10:52

Juste une chose à redire... Sur l'alignement.

Chaotique Neutre ne fait pas partie des possibilités, j'sais que j'suis chiant, mais voila x)

Je te laisse te reporter à ce sujet et dès que ce sera corrigé, je valide :)
Revenir en haut Aller en bas
Pensia
Nain
Pensia

Nombre de messages : 15
Âge : 27
Date d'inscription : 11/03/2010

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Pensia [Seigneur Naine][Validée] Empty
MessageSujet: Re: Pensia [Seigneur Naine][Validée]   Pensia [Seigneur Naine][Validée] I_icon_minitimeMer 17 Mar 2010 - 18:32

Détail réglé :)
Revenir en haut Aller en bas
Drystan
Ancien
Ancien
Drystan

Nombre de messages : 1693
Âge : 30
Date d'inscription : 30/05/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 49 ans (42ème Jour de Barkios, An 967:X)
Niveau Magique : Apprenti.
Pensia [Seigneur Naine][Validée] Empty
MessageSujet: Re: Pensia [Seigneur Naine][Validée]   Pensia [Seigneur Naine][Validée] I_icon_minitimeMer 17 Mar 2010 - 18:34

Je valide :)

Ca c'est ce qui est nouveau

Like a Star @ heaven Lois des Nains ~ Pour montrer ton allégeance (ou pas) au Roi !

Sinon, tu connais le chemin =o


Code:
[Métier & Classe] : Seigneur Naine

[Âge & Sexe] : 90 ans & Féminin

[Classe d'arme] : Corps à corps

[Alignement] : Neutre
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Pensia [Seigneur Naine][Validée] Empty
MessageSujet: Re: Pensia [Seigneur Naine][Validée]   Pensia [Seigneur Naine][Validée] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Pensia [Seigneur Naine][Validée]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pensia [Seigneur Naine][Validée]
» Flosi, le forgeron nain
» le trone du seigneur demon!
» Armée Naine-Gondorienne en 500 points
» Aide pour armée naine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Où tout commence :: Registre :: Tabularium :: Limbes :: Nains-
Sauter vers: