Partagez
 

 Murmure de Fureur en Oësgard | Prio Sabbryn

Aller en bas 
AuteurMessage
Ak'esha
Humain
Ak'esha

Nombre de messages : 162
Âge : 28
Date d'inscription : 16/03/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  28 ans
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
Murmure de Fureur en Oësgard | Prio Sabbryn Empty
MessageSujet: Murmure de Fureur en Oësgard | Prio Sabbryn   Murmure de Fureur en Oësgard | Prio Sabbryn I_icon_minitimeVen 23 Avr 2010 - 9:22

[Hrp: L'italique c'est pour des penser et le vert claire c'est Ak'esha et le vert foncé c'est Fureur son alter ego. S'il y a d'autre couleur mais qu'elle parle quand même c'est qu'elle contrefait une voix.]

Ak'esha était resté en Oësgarde plus longtemps qu'elle ne le voulait repoussant à chaque fois son départ pour une raison ou pour une autre se disant que bientôt ses frères et soeurs bougeraient qu'enfin Elverion allait se décider à faire quelque chose mais rien ne fut déclenché. Alors qu'ils auraient peut être put faire quelque chose quand Oësgarde fut attaqué par les drows et que l'armée s'était déplacé à leur rencontre.
Poussé par Fureur et son envie de bouger la jeune femme était sortie des souterrain humide, sentant le moisie pour s'en aller. Les souterrains recelaient bien des secrets, surement, mais leur découverte n'excitait pas le moins du monde la curiosité de l'albinos.

« Ah! Enfin, tu t'es décidée à m'écouter. » fit triomphante son alter ego
En route pour Diantra, on a une visite à rendre, répondit simplement Ak'esha.
« Le Vieux va être plutôt surprit. »

La jeune humaine se disait que sa courte conversation avec la Voix avait dut plus la marquer qu'elle ne l'avait cru pour la retenir au sein des souterrains d'Oësgarde. Elle venait de se rendre compte enfin que ce n'était pas l'intérêt factice passager pour ces souterrains ou l'attente d'un quelconque événement déclenché par Ethan ou Elverion qui l'avaient retenu mais bien sa conversation mystérieuse avec l'oracle.
Mais maintenant elle retournait sur les routes. Elle passerait toute fois en premier lieux à Oësgarde pour trouver de la nourriture pour le début du voyage, elle ne pouvait pas se servir dans les réserves entreposer dans les souterrains. Quant à l'argent elle en trouverait en chemin entre vendre son épée et le vole elle saurait en trouver.

Entré dans Oësgarde même ne fut pas difficile, elle était plutôt petite et on ne voyait pas sa tête dépasser de la foule. La capuche de sa cape de voyage remonté sur sa tête elle se glissa dans la foule qui se pressait aux portes d'Oësgarde. La jeune femme s'enfonça dans les rues d'Oësgarde essayant de se rappeler les deux fois où elle était entré dans cette ville pour trouvé un endroit ou la pêche serait bonne.

En fin de matinée elle avait récolté assez d'écu pour débuter son voyage, elle s'arrêta pour acheter de quoi manger et partie en quête d'un marchand à qui acheter des vivres. Elle avait été plutôt surprise de se rendre compte qu'elle n'avait pas perdu la main pour couper les bourses des bonnes gens.

Eh! Mais, ce serai pas...
« Je crois que si. »
Ohoooh! Elle a crée un sacré tollé.
« Mouais, pas nos oignons. »
Ah bein si quand même, c'est une soeur.
« Ah non! »
Bien la première fois que tu rechigne devant une bonne bagarre.
« Je te vois venir après on va pas pouvoir sen aller. Non, non et non! On la laisse se débrouiller. »
J'ai pris note de tes récriminations.
« J'espère qu'elle est pas comme sa maitresse. »


L'albinos suivi discrètement la demi-drow essayant de trouver le meilleur moyen de l'aider.


[Hrp: Ca aurait été mieux que tu commence puisque c'est toi qui te fait poursuivre ^^ ou je sais pas quoi d'ailleurs.]
Revenir en haut Aller en bas
Iseult Séraphin
Humain
Iseult Séraphin

Nombre de messages : 772
Âge : 33
Date d'inscription : 02/09/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 19
Niveau Magique : Non-Initié.
Murmure de Fureur en Oësgard | Prio Sabbryn Empty
MessageSujet: Re: Murmure de Fureur en Oësgard | Prio Sabbryn   Murmure de Fureur en Oësgard | Prio Sabbryn I_icon_minitimeVen 7 Mai 2010 - 16:47

Elle était sortie hors des murs ou plutôt hors des souterrains de la citée d'Oesgard car elle devait vérifier une chose. Un regard à droite, un autre à gauche, personne. Elle pouvait sortir sans soucis apparent. Une demi drow dans cette citée déjà bien tourmentée devait faire très attention si elle ne voulait pas se retrouver victime de ses habitants. Aussi c'était la capuche de sa cape rabattue sur sa tête qu'elle avançait dans l'ombre. Elle ne pouvait sortir à la lumière et risquer d'être vue des citoyens. L'ombre, elle avançait toujours dans l'ombre que ce soit celle des drows, de la Voix ou alors de la lumière.
A rester dans l'ombre, cela conduit toujours vers l'obscurité. Aussi alors qu'elle s'enfonçait dans les ruelles de plus en plus sombres de la citadelle, elle attirait les regards de certaines personnes peu voir mal intentionnées. Plus elle descendait dans les bas fonds et plus la misère régnait. Les vêtements qu'elle portait n'étaient pas des guenilles aussi, deux hommes commencèrent à la suivre. Elle n'avait pas besoin de se retourner pour le savoir. Elle les avait sentis aussi elle pressa le pas. Ils en firent autant. L'allure s'accéléra pour devenir course. A force de courir sans vraiment savoir où elle allait dans le seul but de les semer, elle se retrouva dans une impasse face à un mur bien trop haut pour l'escalader.
Prise au piège telle une souris, elle se retourna. Collée contre le mur, elle ne pouvait plus fuir.


Hé, Roger, voyons un peu ce que cette bonne dame fait ici!

Dit il avec un rictus. Son regard vermeil se fit voir dans l'obscurité. Elle allait avoir des ennuies. Elle attrapa d'une main ce qui se trouvait près d'elle, une vulgaire planche de bois dans le but de se défendre s'ils tentaient quoi que ce soit.

Attention Robert, c'est une drow!

Dit Roger qui avait vu son regard. Dans tous les cas, il était trop tard pour reculer pour eux comme pour elle. Au bout de la ruelle se dessinait une ombre, celle d'une jeune femme. Amie ou ennemie?
Revenir en haut Aller en bas
Ak'esha
Humain
Ak'esha

Nombre de messages : 162
Âge : 28
Date d'inscription : 16/03/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  28 ans
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
Murmure de Fureur en Oësgard | Prio Sabbryn Empty
MessageSujet: Re: Murmure de Fureur en Oësgard | Prio Sabbryn   Murmure de Fureur en Oësgard | Prio Sabbryn I_icon_minitimeLun 10 Mai 2010 - 11:04

Ak'esha suivi Sabbryn et les deux hommes qui la poursuivaient au travers du dédale que formait les rues étroites et sombres des bas-fond d'Oësgarde. Le Murmure trimballa ses poursuivant et la jeune humain à vive allure essayant de les semer en les battant à la course, ce qui était du point de vue de l'albinos une idée plutôt stupide, une façon de réfléchir propre à une proie apeurée qui seyait mal à une fille de Chaos. La jeune demi se retrouva assez rapidement coincée dans une impasse face un mur d'une hauteur très respectable le rendant quelque peu infranchissable. La jeune demi-drow était prise au piège, elle se retourna pour faire face mais on sentait bien que le combat avenir ne l'enchantait guère et qu'elle le voyait plutôt mal engagé.

-Hé, Roger, voyons un peu ce que cette bonne dame fait ici!

La jeune albinos voulait voir comment allait réagir. Elle vit les yeux vermeille de la demi dans la pénombre. Enfin les deux hommes avaient compris de quel héritage était dépositaire la femme devant eux. Celle-ci attrapa la première chose qui lui tomba sous la main, une planche de bois à la solidité plutôt douteuse. Fureur failli prendre le dessus sur Ak'esha, la jeune femme fut submerger un instant par le projet de son alter ego. Elle voulait donner à la jeune demi l'un des couteaux d'Ak'esha et la regarder se débrouiller avec ses deux agresseurs. Un projet qui un an plutôt aurait été assez tentant avant de tuer les deux débiles avant qu'il ne face vraiment du mal à la pauvre jeune femme, mais c'était plutôt cruel et la demi était l'une de ses soeurs elle ne pouvait pas la laisser seul en danger alors qu'elle pouvait y faire quelque chose.

-Attention Robert, c'est une drow!

En entendant le nom du deuxième comparse elle faillit éclater de rire, Roger et Robert? Ils les avaient eu où leur nom? A une loterie? N'importe quoi, celui qui leur avait donné ces noms ne devait pas avoir beaucoup d'idée à ce moment là. Elle hésita un instant à se montrer tout de suite pensant usé d'une approche plus prudente, car même si c'était deux abrutis jouant a brute ils étaient deux et plutôt costaud comme modèle mais elle rejeta bien vite cette pensée, se souvenant du jour où elle avait tué Mia, ils étaient plus nombreux et surement plus doués. Elle se montra donc au bout de la ruelle sombre, de loin et dans la pénombre régnante elle pouvait se faire passer pour un adolescent en modifiant adroitement sa voix.

-Eh les gars vous les avez eu où vos noms? Non parce que si c'est votre mère qui vous les a donnés elle devait vous détester, j'espère que vous l'avez tuée.

La jeune femme avait adopté la voix d'un jeune dandy qu'elle avait rencontré deux ans plus tôt, une voix de jeune homme, pleine de l'arrogance et de l'assurance des nobles. Les deux hommes se retournèrent vers la jeune albinos qui avait sa capuche remonté cachant ses cheveux neigeux, ses yeux bordeaux et ses oreilles rondes.

-Je ne supporte pas les rustres profitant de leur condition d'homme pour brutaliser les femmes seules, déclara-t-elle tranquillement toujours de sa voix de dandy.
-Par contre faudra pas que j'oublie de sortir « tous » les déchets qu'il y a dans cette ruelle, reprit-elle la voix complètement différente.

La nouvelle voix utilisée n'était que légèrement plus féminine, elle était basse, dangereuse chargée d'un mépris certain mais toujours aussi pleine d'arrogance. Le bas du visage de la jeune femme sortie de l'ombre de sa capuche pour dévoiler un sourire cruel. La jeune albinos avait les yeux fixées sur la jeune demi qui devait bien avoir vécu presque trois fois plus longtemps qu'elle.
Les deux hommes se regardèrent un instant avant de se tourner chacun vers l'une des deux silhouettes présentes avec eux dans la ruelle. La jeune humaine dégagea son bras droit et sortie l'une de ses épées courtes sans garde, la lame le long de son bras, le tranchant unique vers l'extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Iseult Séraphin
Humain
Iseult Séraphin

Nombre de messages : 772
Âge : 33
Date d'inscription : 02/09/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 19
Niveau Magique : Non-Initié.
Murmure de Fureur en Oësgard | Prio Sabbryn Empty
MessageSujet: Re: Murmure de Fureur en Oësgard | Prio Sabbryn   Murmure de Fureur en Oësgard | Prio Sabbryn I_icon_minitimeMar 18 Mai 2010 - 19:18

Alors qu'elle était au prise avec ces deux hommes prête à se battre pour se défendre dans cette impasse sombre, la voix d'un homme retentit. Ses paroles étaient moqueuses mais tellement réalistes. Il est vrai que leur mère avait du manquer d'inspiration le jour de leur naissance pour leur donner pareil nom. Enfin quoiqu'il en soit cela elle s'en fichait. Elle espérait juste que cet homme lui vienne en aide et chasse ces deux brutes sans chercher à voir le visage de la demoiselle qu'il allait secourir. Visiblement à écouter ses dires, il était là pour la sauver.
Une autre voix s'éleva. Celle d'une femme ou d'un homme, elle en savez rien, parlant de déchets à sortir. C'était sans doute le bon moment. Lorsque par cette interruption les deux hommes se retournèrent sans faire attention à leur arrière, Sabbryn assomma l'un des deux d'un grand coup de planche à l'arrière de la tête. L'homme tomba raide à terre, il n'était pas mort, simplement inconscient.
Le second, celui qui restait, Roger se mit à pâlir. Ca sentait pas bon mais pas bon du tout pour lui. Une silhouette se dessina dans l'ombre, celle d'une femme qui avait sorti une épée et qui regardait l'homme restant avec un sourire sadique. Elle laissa alors l'homme en prise avec l'albinos pour se concentrer sur l'homme à terre.
Au point où elle en était, elle pouvait le faire, là en pleine rue. S'agenouillant près de l'homme à terre, elle retira de sa ceinture la dague qu'il portait. Penchée au dessus de lui, elle ferma les yeux et se concentra. Qu'était elle en train de faire? Non, elle n'allait pas le faire? Et bien si! Elle planta d'un coup la dague dans le coeur de cet innocent et resta un moment comme cela afin de dédier son âme au Chaos. Elle faillit perdre cette quintessence de vie mais heureusement elle réussit ce qu'elle avait entrepris.
Le sang maculait ses mains et des éclaboussures avaient été projetées sur son visage. L'odeur âcre de ce fluide vital se répandit dans la ruelle tel un délicieux parfum envoûtant. Une mare de sang se formait sous le cadavre sans vie de l'homme. Les jupons du Murmure baignaient dans ce liquide rougeâtre sans que cela semble la déranger.
Voilà qu'elle se relève enfin. De fines gouttelettes tombent sur cette mare à ses pieds nus qui continuent de patauger dans le sang. Elle venait de dédier cette âme au Chaos, son dieu et cela semblait la réjouir et la consoler de la perte qu'elle avait subit en quittant Abyssea. Car elle avait perdu là-bas, ce semi elfe qui aurait son compagnon s'il était devenu l'un des leurs ou alors sa victime.
Pour le moment, l'Albinos était toujours en prise avec le second homme. Avait elel besoin d'un coup de main?
Revenir en haut Aller en bas
Entité
Staff
Staff
Entité

Nombre de messages : 1287
Âge : 818
Date d'inscription : 14/01/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : Eternel.
Niveau Magique : Spécial.
Murmure de Fureur en Oësgard | Prio Sabbryn Empty
MessageSujet: Re: Murmure de Fureur en Oësgard | Prio Sabbryn   Murmure de Fureur en Oësgard | Prio Sabbryn I_icon_minitimeVen 21 Mai 2010 - 8:12

[hrp : Réponse suite a demande d'intervention de Sabbryn.]

L'homme venait de voir son compagnon se faire tuer par cette foutue Drow, non... Cette... Elle l'avait tué et maintenant il se retrouvait tout seul, contre ces deux harpies ! Il ne lui restait pas beaucoup de choix s'il voulait sa peau dans cette ruelle....

"GAAAAAAAAARDES !"

Et oui ! Il avait été assez malin pour faire sonner l'alerte dans ce quartier que la milice locale aidée de gardes officiels allaient envahir d'une minute à l'autre. D'ailleurs, les premiers bruits de pas se faisaient déjà entendre... Une simple patrouille. 2 ou 3 hommes ? En arme au bruits des pas. Bon sûrement de simples troufions sans armures et équipés de lances, mais quand même... Le temps qu'elles réagissent, ils étaient déjà là...

"Sonnez l'alerte ! Une drow accompagnée d'une humaine ! VITE !"

L'un d'eux sortit une sorte de clairon pour y souffler dedans de toutes ses forces, produisant une fausse notre horrible à entendre, mais tellement sonore, qu'elle irait jusqu'à réveiller la moitié de la ville... Oui, elles devaient fuir. Mais par ou ? Elles pouvaient tenter de fuir ensemble par les ruelles, pour tenter de semer leurs poursuivants qui avaient l'avantage du terrain. Ou alors se séparer, mais ceci diminuerai leurs chances de survie...

Le second homme survivant quant à lui profita de ces quelques instants pour rejoindre les 3 gardes qui l'avaient rejoint. Et cette fois ils étaient prêt à en découdre...

Une seule direction s'offrait aux deux demoiselles si elles désiraient fuir. Combattre ? Dans une ruelle face à 3 lanciers... Autant aller au suicide et s'empaler sur leurs lances déjà pointées vers elle... Attaquer de front serait un véritable suicide ! Seule de l'archerie pouvait contrer ce genre d'avancée en rang bien formés.

"Rendez-vous ! Ou mourrez !" ordonna un des gardes. C'est sûr... Là, elles étaient dans la panade !

_________________
Ombre fugace
Maître de ton destin

-Crédits de l'avatar: ETERNAL RETURN - Art of pierre / Alain D.
Site de l'artiste: http://www.3mmi.org/v9/
Revenir en haut Aller en bas
Iseult Séraphin
Humain
Iseult Séraphin

Nombre de messages : 772
Âge : 33
Date d'inscription : 02/09/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 19
Niveau Magique : Non-Initié.
Murmure de Fureur en Oësgard | Prio Sabbryn Empty
MessageSujet: Re: Murmure de Fureur en Oësgard | Prio Sabbryn   Murmure de Fureur en Oësgard | Prio Sabbryn I_icon_minitimeMar 25 Mai 2010 - 10:54

Sabbryn demeurait là devant sa victime, pataugeant dans son sang. L'homme affoler se mit alors à crier. La garde. Il venait d'appeler la garde. Mince, les choses allaient être plus compliquée maintenant. Déjà qu'elles n'étaient pas facile pour la demi, là ça allait être pire.
Il ne fallut que quelques secondes tout au plus une minutes pour que le lieu soit cerné par la milice local qui serait rejointe assez rapidement par la garde. Le combat était plus que inégale. Sabbryn n'était pas une guerrière et elle ignorait tout de la jeune femme qui pourtant lui était familière. L'avait elle déjà croisée avant ce jour ?

L'alerte donnée,il était trop tard. On entendait déjà le bruit des lourds pas de la garde qui se dirigeait dans leur direction. Elles étaient perdues. A moins de réussir à les vaincre. Mais là c'est un pure fantasme. Comment deux jeunes femmes pourraient vaincre des hommes en armes.
Mais le Murmure ne comptait pas se rendre. Elle devait fuir avant de se faire tuer. Alors que les miliciens avançaient de plus en plus vers elles, elle grimpa sur une caisse et tenta d'escalader le mur mais en vain. La garde venait d'arriver.

Une flèche fut lachée et se planta dans l'épaule de la demi la faisant lâcher prise et tomber violemment sur le dos dans la ruelle. Elle était grièvement blessée mais pas morte. Quand un des hommes s'approcha, elle le fixa avec un regard noir ajoutant ces paroles.


Vous n'avez pas le courage de vos paroles. Vous n'êtes que des lâches et tôt ou tard, le Chaos viendra vous prendre.

Ses paroles sifflaient comme une menace. Pourquoi parlait elle du Chaos ? Oiseau de mauvais augure qu'elle était, il serait préférable de la tuer que de risquer qu'elle ne vive et décide avec ses frères de se venger.
De toute façon, elle s'attendait à devoir périr un jour ou l'autre. Au moins, elle l'aura fait en consacrant une dernière âme à son dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Entité
Staff
Staff
Entité

Nombre de messages : 1287
Âge : 818
Date d'inscription : 14/01/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : Eternel.
Niveau Magique : Spécial.
Murmure de Fureur en Oësgard | Prio Sabbryn Empty
MessageSujet: Re: Murmure de Fureur en Oësgard | Prio Sabbryn   Murmure de Fureur en Oësgard | Prio Sabbryn I_icon_minitimeJeu 27 Mai 2010 - 13:00

Ils avaient mis la Drow à terre. Un milicien venu en renfort avec son arc lui avait tiré dans le dos alors qu'elle tentait de s'enfuir par les toits... Elle était cernée et fichue mais elle osait encore l'ouvrir ! Pendant que d'autres gardes traquaient sa comparse, deux étaient restés, la regardant avec pitié menacer et cracher son venant... Oui... La voir dans cet état, leur faisait presque de la peine... Mais que devaient-ils faire ? La tuer ? La faire prisonnière ?

Ces deux options s'offraient à eux, en la faisant prisonnière ils pourraient apprendre des choses intéressantes sous la torture, mais elle ne leur dirait pas grand chose face au risque qu'ils prenaient en la gardant captive : Que ses camarades se pointent, saccagent le village et la libèrent... En la tuant ils s'épargneraient toutes ces peines, elle serait considérée comme une déserteuse par son corps d'armée et plus personne ne s'inquièterait de son sort ! Même pas son dieu !

Ils ne répondirent même pas à ses provocations, continuant de prendre en pitié cette désespérée...

"Que Tyra t'accueille dans son royaume" Dit le soldat en guise "d'adieu".

Sa lance se leva alors que leur victime restait immobile face à eux. Puis, la lame de celle-ci s'abattit sur elle. Dans le thorax, manquant de peu le cœur. Perforant le poumon de part en part et entaillant une artère. Aux vues du sang et du gémissement de la Drow ils la prirent pour morte, et s'en allèrent, la laissant s'éteindre. Seule...

Elle était immobile sur le dos, ne pouvant plus bouger un doigt. La douleur avait été fulgurante et avait bloqué son souffle quelques instants. Mais elle était encore la, consciente de ce qui allait lui arriver... Ses forces l'abandonnaient, lentement mais sûrement, rien ne semblant pouvoir les retenir... Son cœur battait la chamade, et son corps se refroidissait peu à peu... Était-ce ca mourir ? Mais elle semblait heureuse, mourir pour sa divinité ! Et puis le froid dans son corps, et ce liquide chaud qui courraient le long de sa poitrine, sur son visage et dans son dos qui la rassurait encore...
Le ciel commençait à s'assombrir. Le soleil se couchait-il ? Ou bien des nuages ? Non impossible en ce magnifique début d'après midi ensoleillé... Alors comment ce faisait-il qu'elle ne le voyait plus ? Qu'elle n'entendait plus ? La vie l'abandonnait maintenant... Elle garderait ses yeux fixés vers le ciel.

Qu'avait-elle fait de sa vie ? La dédier au chaos avait-il était le bon choix ? Alors qu'elle aurait pu connaitre l'amour, l'amitié, avoir des enfants... Elle avait choisit la haine et le chaos comme seuls compagnon de voyage... Mais maintenant la haine était partie, son cœur était enfin apaisé... Elle n'attendait que le chaos... Son dernier souffle, une dernière larme... Il n'était toujours pas là, l'ayant abandonnée, la laissant s'éteindre seule dans cette ruelle sombre... Son ame irait sûrement quelque part, mais pas là ou elle le désirait... Abandonnée de tous, dans le pire des enfers que pourrait lui réserver le royaume de Tyra...

Ce qu'il advint de son corps ? Plusieurs heures après sa mort elle fut récupérée par la garde de la ville. Certains étaient habitués à voir des cadavres, d'autres non... Ce furent ses derniers compagnons de voyage alors qu'ils la portaient vers la tombe qu'ils lui avaient creusé...

"Elle était jolie, pour une Drow... Un peu pâle... Sa peau était douce." L'un des jeunes gardes qui l'avait porté venait de prononcé ces mots, avec de la tristesse dans le regard.
"Je crois qu'elle était à moitié humaine." lui répondit un vétéran, qui semblait en avoir vu pas mal. "Une vraie Drow ne se serait pas laissée avoir comme ça."
"On aurait pu la sauver alors ?" Son regard s'assombrissait.
"Non... Elle était déjà corrompue et rongée par la haine contenue dans son sang." Il jeta la première pelletée sur le visage serein de la Demi-Drow à laquelle il avaient fermé les yeux avant. "Maintenant elle pourra reposer en paix."

Le reste de l'enterrement se fit en silence. Oui le jeune garde était trop émotif, il avait même versé une larme. Au moins quelqu'un avait pleuré pour elle. Au moins une personnes, même si elle aurait pu la considérer comme un ennemi et n'aurait pas fait la même chose pour lui.
Une fois le trou convenablement rebouché, les deux hommes repartirent, tournant le dos au grand arbre qui lui servirait de pierre tombale sans nom pour l'éternité.

[HRP : Fin de l'intervention de l'entité, Akesha, tu peux t'enfuir sans trop de soucis, la garde s'étant calmée]

_________________
Ombre fugace
Maître de ton destin

-Crédits de l'avatar: ETERNAL RETURN - Art of pierre / Alain D.
Site de l'artiste: http://www.3mmi.org/v9/
Revenir en haut Aller en bas
Iseult Séraphin
Humain
Iseult Séraphin

Nombre de messages : 772
Âge : 33
Date d'inscription : 02/09/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 19
Niveau Magique : Non-Initié.
Murmure de Fureur en Oësgard | Prio Sabbryn Empty
MessageSujet: Re: Murmure de Fureur en Oësgard | Prio Sabbryn   Murmure de Fureur en Oësgard | Prio Sabbryn I_icon_minitimeJeu 27 Mai 2010 - 22:28

Le soldat se trouvant au dessus d'elle dit quelques paroles avant de soulever sa lance. Sabbryn le regardait avec un regard noir quand la pointe de la lance vint perforer son thorax, ses poumons. Quelques éclaboussures de sang vinrent à gicler sur les pieds de l'homme. Doucement ce liquide rouge et chaud s'évada de ce corps à l'apparence frêle.
Alors qu'un filet de sang coulait par la plaie ouverte, le sang tel un doux nectar vint gonfler ses poumons pour alimenter sa gorge. Le goût du sang était délicieux dans sa bouche. Ce goût si subtile qui annonçait sa mort inévitable.

Alors qu'elle était seule à l'agonie dans cette ruelle à présent déserte, sa vue faiblissait, le froid s'emparait de son corps pour en faire son tombeau. Elle mourrait donc seule. Alors qu'elle allait rentre son dernier soupire, une étrange sensation de bien être vint la cueillir. Une aura se dessina devant ses yeux mi clos.


Alakryne...

Un appel ? Non du tout. Sabbryn vit sa soeur jumelle défunte devant ses yeux. Un dialogue de sourd commença alors.

Me pardonneras tu?

La semi parlait du fait de l'avoir tuée, elle, sa jumelle, sa moitié. Un signe de la tête de cette vision et Sabbryn rendit son dernier souffle le sourire aux lèvres, l'air apaisé. Elle venait de mourir, sa folie expiée par la seule personne qu'elle n'a jamais aimée.
On l'enterra alors à l'extérieur de la ville. Mort anonyme sous un arbre. Alors que la dernière pelleté de terre venait à reboucher le trou de sa tombe, des ronces sortirent de terre. Elles s'enroulèrent autour du tronc de l'arbre avant de laisser pousser des roses noires.



[HJ: Désolée Ak' mais je tue Sabb ... ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Murmure de Fureur en Oësgard | Prio Sabbryn Empty
MessageSujet: Re: Murmure de Fureur en Oësgard | Prio Sabbryn   Murmure de Fureur en Oësgard | Prio Sabbryn I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Murmure de Fureur en Oësgard | Prio Sabbryn
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Murmure de Fureur en Oësgard | Prio Sabbryn
» Le Murmure des Chimères
» Murmure Nocturne [ Modérateur de la CB ]
» Murmure Éternel. Fini.
» ⊱ la fureur de vivre, la fureur d'espérer.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: PÉNINSULE :: Duché de Serramire :: Baronnie d'Oësgard-
Sauter vers: