AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Arthur
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1338
Âge : 28
Date d'inscription : 30/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans (42ème jour de Bàrkios, de l'an 967 du Xème Cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]   Dim 30 Mai 2010 - 13:53

Le Grand Tournoi Royal était terminé, et une vague d’évènement sombre avec lui… Mais alors que l’été s’installait sur la Péninsule, déjà des évènements s’annonçaient… Entre autre, le mariage du Gras Seigneur, le Comte Gaucelm d’Odelian… Mariage qui officialiserait et légitimerait définitivement son emprise sur les terres d’Etherna.
Ensuite… Il se rendrait directement en Ancenis où enfin, il prendrait ses fonctions de baron, et d’après les informations qu’il avait pu recevoir de la région, cela serait loin d’être évident… Les seigneurs étaient très attachés au nom d’Ancenis, mais il comptait bien sur sa politique, son propre nom pour toucher à la chevalerie locale et une intention certaine concernant le Culte de Néera, très fort là-bas. Resterait à convaincre les anciens partisans d’Aemon… Mais ça… C’est une autre histoire.

Il se trouvait encore chez lui, dans le manoir familial, très vieux présent de la famille souveraine d’Erac à l’une de ses plus fidèles lignées, préparant l’avenir quand c’était présenté un messager. Une convocation de Dame Astéride, curieuse d’ailleurs, car si le noble avait l’habitude de discussions avec le Roi et Duc Trystan, sa demi-sœur et lui ne s’était souvent, très souvent même que croiser à de grands évènements, sans plus.
C’est avec une escorte légère qu’Arthur se mit en route, franchissant le saut de puce qui le séparait de sa destination en quelques heures à peine.

Il laissa son escorte alors qu’il voyait approcher Seamus, le vieil intendant d’Erac, et démonta, non sans oublier un des deux nouveaux éléments de sa tenue. Il y avait bien entendu l’épée au fourreau, autrefois propriété de Théodoric, elle représentait son nouveau statut de chevalier, mais surtout cette canne sculpté, portant les symboles de chevalerie et de protection du blason des Melasinir.
Il s’inclina devant l’intendant, celui-ci le lui rendant.

« Bonjour mon bon Seamus… C’est un plaisir de vous revoir. Je suis ici sous convocation de Dame Astéride d’Erac. »

Il l’invita à le suivre alors que sa monture, un autre des précieux cadeaux de sa famille, était accompagnée à l’écurie, et fut conduit à un petit salon des plus simples, mais loin d’être déplaisant, quoique l’élément étonnant put être le berceau se trouvant dans un coin de la pièce. On lui annonçait que son hôte ne tarderait pas, et il prit ses aises, s’asseyant et patientant.
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]   Dim 30 Mai 2010 - 19:16

-Ma Dame, Sire de Melasinir est arrivé.

Astéride releva la tête de l'espèce de...chose qu'elle tentait tant bien que mal d'emballer et sourit a Seamus.

-Merci Seamus, j'arrive tout de suite...

Elle laissa tomber les ficelles et soupira lourdement devant la catastrophe qu'elle était en train de faire. Son paquet ne ressemblait a rien en vérité et même Seamus se retenait de rire, elle pouvait le voir aux fines ridules qui s'égayaient autour de ses yeux. Finalement, elle leva les yeux au ciel en laissant tomber ses bras le long du corps.

-Très bien Seamus, faites donc, je n'arrive a rien.

abdiqua-t-elle en pointant de l'index l'espèce de statuette mêlée d'or et d'argent qui attendait sagement d'être empaqueté avec prestance. C'était une oeuvre richement décorée, aux lignes fines et nuancées mais d'une ostentation presque insultante. Elle était a l'image du Gras. Suintante de métaux précieux et d'arrogance jusqu'a l'en rendre vulgaire. Du moins, aux yeux de la jeune femme. Personnellement, elle détesterait ce genre de cadeau de noces. Cela dit, ça ne lui avait pas couté trop cher, c'était l'une des nombreuses breloques immondes que sa mère affectionnait tant. Astéride trouvait là l'occasion de s'en débarrasser et c'était parfait. Elle l'avait juste faite dépoussiérer et relustrer. Se tapotant la lèvre d'un doigt elle se posait la question de savoir si c'était bien Néera qui était représentée...C'était ce qui était gravé finement sur le socle mais tout de même, Astéride avait certains doutes. Qu'importe ! Elle serait gage de bon présage et de fertilité. Pauvre Elanore, songea-t-elle en frissonnant, obligée de supporter un gros tas de graisse débordante d'hypocrisie...Brrrr....Bref ! Se n'était pas vraiment son problème bien que cet exemple l'incitait a remercier le ciel d'avoir un frère attentif et un fiancé loin d'être repoussant.

-Vous me le porterez lorsque vous aurez fini Seamus, s'il vous plait.

dit elle en sortant de ses appartements en direction du petit salon. le bas de sa robe émeraude frottait doucement les dalles de pierre du sol et la fine étole qu'elle portait sur les épaules n'arrivait pas a totalement la protéger de la fraicheur inhérente au château.

Elle pénétra le petit salon d'un pas alerte et un léger sourire aux lèvres. Sa demande avait pu surprendre Arthur de Melasinir mais elle était tout a fait logique. Astéride avait bien l'intention de faire l'impasse sur les noces arrangées du Gras mais ne pouvait totalement ignorer l'evenement. Sachant que toute la noblesse se rendrait au chateau d'Odélian et que Gaucelm comptait fortement sur les nouveaux nobles nommés par son frère, elle en avait déduit qu'Arthur serait invité. Chose qu'elle s'était faite confirmée d'ailleurs. Bref ! Elle allait demander au nouveau Baron d'Ancenis si il aurait l'obligeance de se faire coursier de sa part.

-Bienvenue en Erac, Sire de Melasinir, je vous remercie d'avoir répondu avec promptitude a ma demande.

déclara-t-elle en se portant a la hauteur du jeune homme. Elle ne l'avait que peu croisé et ne le connaissait donc pas très bien, mais son frère lui faisait confiance et c'était suffisant pour elle.

-Désirez vous quelque chose a boire ou a manger peut être ?
Revenir en haut Aller en bas
Arthur
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1338
Âge : 28
Date d'inscription : 30/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans (42ème jour de Bàrkios, de l'an 967 du Xème Cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]   Dim 30 Mai 2010 - 21:16

Il n’eut pas trop à attendre son hôte, ignorant et s’interrogeant toujours sur la raison pour laquelle elle l’avait appelé et demandé ici, c’était si surprenant… Et bien qu’il ait fait le tour des changements qui sont survenus récemment, pouvant expliquer la convocation de celle qu’il avait si peu vu, il ne trouva rien qui ait un semblant de sens, aussi abandonna t’il la recherche, acceptant l’idée simple qu’il l’apprendrait de celle-ci directement.
Quand elle arriva, il se leva alors qu’elle terminait d’arriver à sa hauteur, et s’inclina légèrement, respectueusement.

« C’est un plaisir que de vous revoir, Dame Astéride. »

Alors qu’elle lui proposait à boire, il savait la conversation tourné d’abord autour de banalité avant d’enfin se poser dans le vif du sujet, aussi répondit-il simplement.

« Et bien… Je ne dirais pas non à une coupe d’un cru d’Hautval, si vous le permettez. »

Et alors qu’elle envoyait un serviteur, l’invitant du même coup à prendre ses aises, il prit la liberté de lui-même entamé la conversation sur un tout autre sujet que la météo ou les boissons qui ferait son plaisir… Un sujet plus… personnel.

« Dame, je vous prie de pardonner mon indiscrétion, mais comment se porte votre chevalier servant, le Sieur de Valis ? Je ne suis pas très au fait des évènements qui ont eu lieu entre ma disparition au Siège de Diantra, et ma réapparition au Grand Tournoi, mais j’ai cru comprendre qu’il y avait quelque chose entre vous. Une bref amourette, ou bien quelques chose de plus sérieux ? »

Trop curieux ? Oui, sans aucun doute, mais est-ce un mal ? Il avait toujours été curieux, en avait même fait sa tâche auprès du Roi, mais il n’y avait là aucune trace d’une quelconque motivation par le devoir, juste un certain souci, un intérêt pour la famille souveraine d’Erac.
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]   Dim 30 Mai 2010 - 21:34

D'un geste, Astéride envoya un serviteur chercher la boisson désirée et invita son interlocuteur a s'assoir, prenant elle même place juste en face. Cette entrevue n'avait rien de vraiment protocolaire et pour quiconque la connaissait un peu cela aurait été surprenant.

Le jeune serviteur revint avec un plateau, deux coupes et une cruche remplie d'un liquide couleur rubis. Quelque secondes plus tard, Astéride trempait ses lèvres dans le vin parfumé...Avant de risquer l'incident en recrachant tout sous la surprise que lui causa Arthur en...comment dire...Mettant les pieds dans le plat avec une franchise plutôt déconcertante. La jeune femme toussa discrètement et reposa son verre sur une petite table posée juste a coté de son fauteuil. La main sur la poitrine et la larme a l'oeil, elle considéra le nouveau Baron d'un regard amusé.

-Dites moi, vous ne vous embarrassez jamais de paroles inutiles a ce que je vois.

dit elle avec un léger rire.

-Je ne peux pas me permettre de brève amourette Sire de Melasinir.

ajouta-t-elle une lueur amusée au creux de ses prunelles jade.

-Il se trouve que Ciaran a demandé ma main a mon frère et l'a obtenue. Cela satisfait il votre curiosité ?

Continua-t-elle franchement amusée cette fois ci. Autant elle ne voulait pas d'un mariage ostentatoire, autant elle était franchement fière a l'annoncer a tout va. Irrécupérable n'est ce pas ?

-Mais je vous prierais de garder cela pour vous, je ne tiens pas a une union sous le regard de tout la noblesse de Diantra.

prévint elle, en appelant a la discrétion du jeune homme, qualité qu'il possédait au vu de son parcours.

-D'ailleurs; puisque l'on en est aux confidences, où donc avez vous disparu ?

A franchise, franchise et demie.
Revenir en haut Aller en bas
Arthur
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1338
Âge : 28
Date d'inscription : 30/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans (42ème jour de Bàrkios, de l'an 967 du Xème Cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]   Dim 30 Mai 2010 - 22:27

Ce n’était pas forcément la réaction qu’il attendait de sa question, mais il était preneur de tout. Et quand elle fit sa première remarque, il eut un fin sourire. Il est vrai qu’il n’avait pas fait preuve d’une grande subtilité dans la manière d’aborder le sujet, ni dans les choix des mots… Mais l’avait-il seulement voulu ? Lui avait-il paru nécessaire de le faire ? Non à tout ceci.
Outre le fait des rumeurs parcourant les terres au sujet des manières parfois peu protocolaires de son interlocutrice… Il ne voulait pas se cacher derrière des paroles sans utilité, surtout pas avec la famille souveraine d’Erac, aussi se permettait-il des écarts dans les manières.

« Oh, je pourrais, Dame, je pourrais prononcer un tas de vaines paroles, mais vous voir bailler et vous endormir n’est sans doute pas le but de ma venue, n’est-ce pas ? »

Il était vrai qu’elle n’avait guère la possibilité de se permettre de multiples amourettes de passage, chose qui aurait eu bien des impacts sur l’image de la souveraineté d’Erac, et sur son demi-frère, le Roi, qui aurait souffert des écarts de conduite qu’elle se serait permit. Aussi était-il heureux d’apprendre que l’histoire qu’elle vivait avec Ciaran de Valis serait longue et sérieuse… C’était une bonne chose pour cette famille, car ce chevalier semblait être digne et honorable, du moins en avait-il laissé l’impression.

« Je vous remercie, et vous félicite, vous et l’heureux élu... Quant à tenir ma langue, vous en avez la promesse, mais puis-je vous demander de figurer parmi les invités ? »

Tenir sa langue pour éviter que tous sache ce qu’il en est et se préparait ne posait pas de souci, il ne trahirait pas la confiance qu’Astéride plaçait en lui avec cette confidence, mais il serait heureux et honoré d’assister à ce mariage, comme il se plaisait à demeurer présent, le plus possible, auprès de cette famille, ainsi que le faisait ses pères depuis la création du duché.
A sa confidence devait suivre la sienne, et bien vite il dut faire face à la question du « Où était-il parti durant tout ce temps », ce à quoi il décida de répondre en toute franchise et avec un sourire.

« Je n’étais pas bien loin… A vrai dire, j’ai été en Erac durant tout ce temps, parcourant la campagne anonymement, demeurant dans ma demeure, à l’abri des regards et sans émettre le moindre bruit sur ma présence. Après avoir échappé à Tyra pour sauver votre frère, et devant l’ampleur de la catastrophe, j’ai eu besoin de me retirer, et de méditer un moment, et préparer mon retour. »

Préparation qui était surtout composée de formation à l’épée, et de joute, pour tenter de faire une prestation au Grand Tournoi, chose réussi puisqu’il était parvenu au dernier carré avant d’échouer. C’est un comportement qui avait pu paraître étrange, que de se retirer sans donner de nouvelles, mais la culpabilité pesait lourd, et il n’avait pas voulu qu’on le consulte, qu’on attende de lui quoique ce soit avant qu’il se sente près… C’était une justification à tout.
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]   Dim 30 Mai 2010 - 22:42

-Certes, je vous l'accorde, j'ai eu mon compte de belles paroles aussi plates d'une limande durant la guerre.

avoua la jeune femme avec une petite moue agacée. Diantre qu'elle avait été soulagée de voir tout ce "beau" monde s'en aller ! A commencer par ce Gras mielleux et hypocrite d'ailleurs. Durant ce bref laps de temps, elle n'avait eut que très peu de temps a accorder a son fils et a Ciaran. Le matin, il lui fallait s'assurer que la maisonnée pourvoyait aux désirs souvent extravagant de ses invités et le soir elle s'écroulait sur son lit totalement vidée. Mais le pire étant toute cette farandole de blabla qui l'avait réellement insupporter.

-Bien entendu, au nom de la longue amitié qui unie nos deux familles, vous serez le bienvenue.

assura Astéride avec un sourire joyeux aux lèvres. Bien, son mariage ne compterait que très peu d'invité, mais au moins, ils étaient tous mieux intentionnés que ces abrutis de la cour trop prompte a juger.

-Il faut parfois savoir se perdre pour se retrouver. L'agression qu'a subit le royaume était si soudaine qu'elle nous a tous profondément blessés, cela dit, je dois bien avouer que vous avez soigneusement choisit le moment de votre retour.

répondit elle avec un demi sourire amusé.

-Comment se passe votre installation au château d'Ancenis ? j'ose espérer que vous ferez oublier au peuple la trahison de son précédent baron et peut être que vous lui offrirez bientôt une baronne, votre nouvelle condition risque d'attirer beaucoup de jeunes filles.

continua-t-elle mutine, les paupières plissées d'amusement. Elle n'avait pas connaissance d'une réputation de don juan de la part du noble. A vrai dire, il était toujours resté discrètement en arrière, un peu comme une ombre. En vérité, on ne savait rien de lui, sauf peut être ce qu'il voulait bien vous dire. Il y avait de quoi attiser la curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Arthur
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1338
Âge : 28
Date d'inscription : 30/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans (42ème jour de Bàrkios, de l'an 967 du Xème Cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]   Lun 31 Mai 2010 - 10:25

Oh, il se doutait bien qu’elle en avait du en entendre, de belles paroles, des compliments à foisons, des propos de mauvaises fois, de quelques nobles qui voulaient exprimer leur loyauté franche ou opportuniste en ces temps sombres de suspicion. Son frère encore d’avantage qu’elle pendant le Tournoi, sans nul doute… Il avait eu les échos de ces nobles qui venaient le troubler en plein affrontement, sans gêne aucune, comme si il ne pouvait profiter des réjouissances avec son handicap.

Il fut ensuite bien heureux de la réponse positive à sa demande d’assister à ce mariage à huis clos, condition qu’il pouvait comprendre. La demi-sœur du Roi n’était pas de celle qui aimait à s’exposer, comme le futur marié, Gaucelm… Ah lui…
Ce mariage là démontrerait le vice des nobles dans sa forme la plus hideuse, poussée à l’extrême, comme si le mariage d’intérêt, dans le principe, n’était pas néfaste. Une gamine, encore dans l’enfance, innocente encore qui finirait entre les doigts gras et boudiné d’un homme par trois fois plus âgés qu’elle, et bien laid. Adieu les rêveries pour cette enfant qui se verra projeter dans le monde adulte bien trop tôt et d’une bien cruelle façon.

« Je vous remercie, Dame Astéride, se sera donc avec plaisir que j’y assisterais. »

L’agression qu’avait subit le royaume était lourde pour tous, blessante… Mais Arthur rajoutait le poids de la culpabilité des centaines de morts à Diantra. S’aurait du être son devoir que de voir venir le mal, et il avait échoué, et son erreur avait tant coûté. Et avec ces morts, tant de pertes proches… Ses quelques amis et gardes personnels, son cousin, Théodoric. C’était une période bien sombre mais il s’en relevait doucement, avec comme charge de corriger ses fautes, compenser par l’effort et l’investissement afin d’alléger ce poids sur son cœur.

« Sachez que ce n’est pas que mon goût pour la mise en scène qui a motivé ce choix… Mais j’admets l’avoir bien choisi, et de m’être surpris moi-même d’arriver aussi loin… Quoique, j’aurais préféré une levé du masque différente que celle que m’a contraint à choisir le Baron d’Ysari. »

La chute n’était en effet pas prévu, ni la blessure et ce nom découvert sous les appels alertés de son serviteur, Jonas. Non, lui c’était imaginé une mise en scène moins dramatique, mais le destin en avait décidé autrement.
On en vint à parler d’Ancenis, et de son installation, de ses projets et de son travail à venir là-bas… Et même d’une future baronne.

« Eh bien, je n’ai pas encore eu le plaisir de m’y rendre… Nous préparons soigneusement l’installation, mais je ne m’y rendrais qu’à mon retour d’Odelian, afin de commencer la reconstruction. J’ai déjà en tête la manière dont je vais aborder les choses, pour me faire accepter des seigneurs de ce pays, et à partir de là... Et bien je ferais ce qu’il faudra pour qu’on oublie là-bas la honte et la félonie posé par le dernier des Ancenis. »

Oui, et son nom serait important, ainsi qu’une très probable grande alliance et collaboration avec le Culte de Néera. Là où la chevalier est importante, autant que le Culte, par son Grand Temple, c’était sans doute les deux grands atouts qu’il pourrait faire jouer.

« Pour ce qui est d’une baronne… Et bien, nous verrons. Il me faudra trouver une perle rare au milieu des opportunistes nombreuses, poussés par leurs pères et mères afin de gagner mes faveurs et le rang. »

Si évoluer à Diantra n’avait pas toujours été évident… Avec maintenant le titre de Baron, les choses le seraient sans doute encore moins. L’avenir serait ponctué de nombreuses rencontres, bonnes comme mauvaises, mais malheureusement inévitable.
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]   Lun 31 Mai 2010 - 16:44

-Vous n'êtes pas connu pour aimer la lumière, Sire de Melasinir, du moins c''est ce que l'on dit et je ne peux que déplorer votre retraite des services secrets du royaume.

D'ailleurs, elle ne savait pas ce qui avait motivé ce retrait. Peut être la guerre civile y était elle pour quelque chose, mais Astéride était assez respectueuse des autres pour éviter de pousser Arthur dans ses retranchements.

Elle était satisfaite qu'il ai accepté son invitation, ainsi, ils resserraient les liens qui unissaient les Erac et les Melasinir. Bien sur, aux yeux extérieurs, se n'était qu'un simple lien de vassal a suzerain, mais ces même yeux n'avaient pas toute les cartes en main.D'ailleurs, la jeune femme regrettait la perte de Théodoric, un chevalier inestimable qui avait été rappelé trop tôt par l'Ecorchée.

Elle rit légèrement lorsqu'il évoqua une nuée de jeunes filles en fleur, prêtes a tout pour faire un beau mariage, ravissant ainsi les espoirs de leurs parents. Arthur ferait un bon partit, même si il n'avait que le titre de Baron, il était de notoriété publique que sa famille était amie de la sienne, aussi par lui, on avait quelques chances d'atteindre le pouvoir en place. Ah les jeux de la cour...elle devait avouer que cela ne lui manquait pas.

-Je suis sure que vous saurez faire le bon choix.

Elle trempa délicatement ses lèvres dans le verre de vin qu'elle tenait avant de lever un regard translucide sur son vis à vis.

-Je suppose que vous devez vous demander la raison qui m'a poussée a vous faire mander alors que vous avez tant de choses a faire n'est ce pas ?

déclara-t-elle avec un sourire mutin aux lèvres.

-Vous n'etes pas sans savoir que le Comte d'Odélian se marie très bientôt en grande pompe, je suis sure qu'il a bien prit garde d'inviter les nouveaux Seigneurs nommés par mon frère. Et il se trouve que je compte bien faire l'impasse sur ses noces.

Elle s'interrompit quelques secondes avant de demander :

-Je ne vous choque pas au moins en affichant ouvertement le mépris que m'inspire le Comte ?
Revenir en haut Aller en bas
Arthur
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1338
Âge : 28
Date d'inscription : 30/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans (42ème jour de Bàrkios, de l'an 967 du Xème Cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]   Lun 31 Mai 2010 - 19:44

Son retrait des services secrets royaux était ainsi déjà parvenu aux oreilles de la régente d’Erac ? Ce n’était pas problématique, et pas tellement curieux. Et s’il était vrai qu’il n’était pas un homme de premier plan, se plaisant à ne pas apparaître à la lumière des projecteurs, c’était avant tout par choix. A cela, il répondit simplement :

« Le Roi souhaite mes services et ma présence ailleurs… Et je ne peux que le remercier pour cela. »

Il avait trop souffert de l’échec cuisant de la Guerre Civile, et ne voulait plus avoir des responsabilités s’étendant à l’entière Péninsule… Un petit bout, oui… L’ensemble… Non.
Aussi avait-il vu comme un honneur autant qu’une bénédiction de pouvoir se retirer de son poste pour prendre sous sa responsabilité la baronnie d’Ancenis, se chargeant de sa reconstruction politique… De ramener la prospérité en ces terres, et d’y installer le nom des Melasinir.

Quand elle parla du bon choix, pour un mariage, eh bien… Il l’espérait. Il avait déjà des vues sur quelqu’un, intention qui trouvait autant de plaisir que d’intérêt pour ses projets concernant Ancenis, car oui, il avait déjà un « plan de bataille » pour se faire accepter de ses seigneurs et gens.

Il but une gorgée du vin d’Hautval, acquiesçant à la question qu’elle lui posait. Oui, il se demandait la raison qui avait poussé cette demande de visite, mais il ne pouvait se permettre de la pousser, la presser dans le sujet, enfin, ne voulait pas, surtout.

Ainsi donc, le motif de la convocation, c’était le Comte d’Odelian et son mariage ? Oui, il n’avait pas manqué de recevoir une invitation à cette réception, qu’il accepterait pour la forme, et l’occasion de nouer des liens avec des nobles, et les nouveaux seigneurs. Il valait mieux commencer tout de suite ce genre de chose, afin de disposer d’aide, au besoin.
Et quand elle posa l’ultime question, il eut un sourire amusé.

« Vous ne me choquez pas, point d’inquiétude. Des échos que j’ai reçus du bonhomme, je peux comprendre votre sentiment… Au delà d’une participation à la guerre et sa loyauté à votre frère, il semble… Déplaisant au contact.
Et donc, qu'attendez-vous de moi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]   Lun 31 Mai 2010 - 21:48

Astéride ne répondit rien, se contentant de scruter le nouveau Baron d'un regard clair. Elle ne savait pas quelles ombres il pouvait cacher mais se n'était pas a elle de les lui faire avouer...N'est ce pas ?

Ils passèrent rapidement sur un potentiel mariage et, a vrai dire, le fait qu'elle aborde le sujet n'était pas totalement innocent. Outre le fait qu'elle rêvait de voir tout le monde marié en ce moment, elle arrivait petit à petit aux raisons de l'entretient qu'elle avait demandé. Bon, autant le dire, elle les énonça avec la délicatesse d'un éléphant, se rapellant a temps qu'un certain respect était tout de même dut, mais a son grand soulagement, Arthur ne sembla pas s'offusquer de son...franc parler. Oui, elle n'aimait pas le Gras, c'était viscéral, depuis cette fameuse réunion avec son oncled d'ailleurs. Elle avait sentit chez cet homme un vice et une sournoiserie sans égale, mais...Et bien ses actes en faisait un sujet loyal a la couronne et, même si elle avait des doutes, elle ne pouvait dénigrer ses actes sans preuves. Quel dommage ! Ceci dit, son avis était fait de toute manière.

-Loyauté, loyauté, il faut le dire vite.

Bougonna-t-elle en secouant légèrement la tête.

-Bref, qu'importe ! Je ne veux pas vous ennuyer avec tout ceci !

Conclu-t-elle avant de reprendre avec un large sourire.

-Donc, je compte bien évidemment éviter son mariage. Je suis invitée n'est ce pas, il serait de mauvais aloi de froisser le roi en ignorant sa soeur, mais j'avoue que cette idée ne m'enchante pas du tout. Cela dit, je ne peux totalement ignorer la chose malgré l'envie que j'en ai.

Elle ouvrait la bouche pour continuer lorsqu'un léger coup fut donné a la porte. Astéride referma ses lèvres et se leva, les sourcils légèrement froncés. Ceci dit, elle se détendit en découvrant Seamus sur le pas de la porte, un paquet entre les mains. A en juger par sa tête, la statuette était plus lourde que prévu, aussi Astéride le soulagea-t-elle.

-Merci Seamus, vous pouvez disposer.

Tenant le paquet entre ses mains, Astéride fit demi tour et marcha en direction d'Arthur.

-Voilà ! C'est le présent que je souhaite offrir au Comte pour ses noces.

Dit elle en grimaçant légèrement sous le poid de l'immonde oeuvre d'art. Elle allait se réinstaller dans son fauteuil mais un pli du tapis en décida autrement. Sournoisement, il se glissa sous sa ballerine, fit plier la fine cheville et entraina la jeune femme dans une...sorte de danse assez comique. En d'autres temps, elle se serait rattrapper toute seule, mais là, le poid de la statuette l'entrainant, elle ne put que sautiller dans l'espoir vain de retrouver son équilibre ! Par les Cinq ! Elle était maudite ! Songea-t-elle en se sentant partir en arrière pour finir....Assise sur les genoux d'Arthur. Choquée et les yeux agrandit de surprise, Astéride contempla le Baron d'un air...ahuri, dans ses mains, la statuette, bizarrement maintenant en l'air dans sa crainte qu'elle ne se brise.

-Malediction !

rugit elle en tentant de sauter sur ses pieds, mais empêtrée dans ses jupes, les mains prises, elle avait un peu de mal a se dégager autrement qu'en glissant au sol, les fesses les premières. Elle avait l'air fine là, assise aux pieds du Baron, la chevelure ébouriffée et les jupes remontées jusqu'a mi cuisses. pas de doute, quelqu'un lui avait jeté un mauvais sort.
Revenir en haut Aller en bas
Arthur
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1338
Âge : 28
Date d'inscription : 30/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans (42ème jour de Bàrkios, de l'an 967 du Xème Cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]   Mar 1 Juin 2010 - 9:31

« Ses actes restent cachés derrière une certaine loyauté… Peut-être aspire t-il à tout autre chose, mais nous ne pouvons ni le savoir, ni le prouver. Aussi pour l’heure demeure t-il loyal, bien que votre idée soit tout autre. »

Point de reproche de la position affichée de la régente, un brin de malice par contre, car il savait le Seigneur Porcin, comme il fut appelé dans les terres qu’il annexa, bien secret quant à ses réels intentions, et si il n’avait pas encore été confronté au bonhomme, cela ne tarderait sans doute pas, avec ce mariage, et il pourrait faire sa propre idée du Gras. Mais des échos qu’il en reçut, il comprenait…

Alors qu’elle en venait enfin au vif du sujet, la raison de sa présence, ils furent interrompus une nouvelle fois, par Seamus cette fois, qui portait un paquet semble t-il assez lourd. Décidemment, il ne saurait jamais, quoique… Ce paquet était peut-être le sujet de sa présence ici…
Et Astéride le lui confirma… Un présent pour les noces du gras ?
Son avis que c’était loin d’être un grand cadeau, enfin, un beau cadeau comme le souhaiterait le Comte, une petite farce d’Astéride ?

Et alors qu’elle revenait vers lui, non sans mal devant le poids conséquent de l’objet, il y eut comme un problème. Un mauvais pas, et le tapis se glissant sournoisement, et voila la régente d’Erac propulsé dans une danse insensé et complètement dingue avec le paquet, qui dans un premier fit sourire Arthur, qui ne pensait pas que la suite se déroulerait de la sorte… Elle allait forcément réussir à se redresser… Enfin, l’espérait-il.

Et vint la chute… Sur ses genoux. Il ne souriait plus, c’était clair, il était… En fait, il ne savait pas comment il devait réagir. Le poids soudain n’était pas des plus agréables, mais au-delà de ça, c’était la gêne d’avoir la demi-sœur du roi sur les genoux qui l’envahissait. Alors que les regards se croisaient, aucun ne savait comment il devait réagir, et c’est finalement Astéride qui prit une initiative… Qu’elle aurait pu se garder de prendre aussi vite…

Tentant de s’écarter, sautant sur ses pieds, elle fut contrainte par ses jupes à se laisser glisser sur le sol… Et sa posture, son état et sa tenue offrait une drôle de vue qui dérangea bien plus le baron chevalier… Les cheveux ébouriffés par sa danse comique, et maintenant, ses jambes découvertes jusqu’à mi-cuisse. C’était…

Mais il devait vite aider à revenir à une situation plus… normal, moins troublante, aussi prit-il, non sans mal au vue du poids du machin, et de sa position assise le paquet, qu’il ne tarda pas à poser au sol, à côté d’eux, puis se relevant, il tendit une main secourable à Astéride pour l’aider à se relever.
Il n’osait pas encore la regarder en face, après la vue qu’elle venait de lui « offrir » et devait passer outre le mauvais moment qu’ils venaient de vivre, et se contenta d’une banalité pour reprendre la discussion et rompre un silence pesant.

« Astéride, vous ne vous êtes pas fait mal j’espère. »

Banal oui, et sincère, soucieux qu’il était de ce qu’il venait d’arriver, bien qu’elle ne soit pas lourdement tombée. Il ne lâcha sa main que quand il fut assuré qu’elle ait retrouvé son équilibre, et put se reprendre et la regarder en face à nouveau, jetant un œil au paquet après coup.

« C’est donc ça que je dois offrir en votre nom au Comte ? Qu’est-ce donc ? »
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]   Mar 1 Juin 2010 - 11:11

-Hélàs.

soupira-t-elle alors qu'il ne faisait que répéter ce qu'elle savait déjà. Odélian était assez fourbe pour cacher ses propres actes, mais la jeune femme avait toujours eut des doutes sur la "rebellion" d'Etherna. Enfin, la question ne se posait plus puisque le Gras allait épouser l'héritière. Gageons qu'elle sache fermer les yeux au bon moment. Mais ils n'étaient pas là pour diviser sur ce gros tas d'arrogance n'est ce pas ? Et Seamus arriva au bon moment, portant dans ses bras, le présent absolument horrible, qu'elle destinait au Gras.

Seulement, dans sa précipitation, elle ne prit pas garde au tapis et se retrouva proprement envoyée sur les genoux d'Arthur ! Damned ! Se rendant assez rapidement compte du ridicule de la situation et surtout de son inconfort, elle voulu a tout prix se redresser. Mal lui en prit puisqu'elle atteri les fesses les premières sur le sol. La douleur de son fessier n'était rien comparée a la honte qui lui rougissait le front. Par les Cinq ! Pourquoi fallait il qu'elle soit aussi maladroite ?! Fort heureusement, il n'y avait aucun témoin de cette catastrophe et l'honneur était sauf, pas sa fierté cela dit.

Échevelée et légèrement hagarde, Astéride laissa le Baron lui oter la statue des mains et la poser au sol. Levant les yeux, elle capta la main tendue et s'en saisit avec soulagement.

-Juste ma fierté proprement mise a mal, je ne suis pas sure qu'elle survive a ce drame. Je dois vous offrir une image de moi très...Aïe !

Astéride s'était saisit de la main secourable et avait commencer a se relever lorsqu'une douleur cuisante pénétra sa cheville droite. Grimaçante, elle se rattrapa tant bien que mal a la première chose qui passa sous ses doigts, c'est a dire la soie plutôt fragile qui servait de pourpoint au Baron. Et le silence fut déchiré, a l'image du pourpoint d'ailleurs, la couture de l'épaule ne survit hélas pas et rendit l'âme.

Qui l'avait maudite ?

-Bon sang !

jura-t-elle en pestant contre le hasard qui avait décidé de lui jouer des tours.

-Je vais mourir de honte.

gémit elle en essayant tant bien que mal de se redresser et de ne plus avoir l'air de s'accrocher comme une sangsue au Baron. Le pauvre ne devait plus savoir où se mettre.
Revenir en haut Aller en bas
Arthur
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1338
Âge : 28
Date d'inscription : 30/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans (42ème jour de Bàrkios, de l'an 967 du Xème Cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]   Mar 1 Juin 2010 - 12:00

Ah… Si seulement les choses avaient pu s’avérer plus simple qu’elles ne l’étaient finalement…

Le sort semblait aller à l’encontre du bon déroulement de cet entretien, et cette discussion prenait des tournures inattendues, et non-désirés, par l’un et l’autre. L’unique chose qui n’allait pas dans le mauvais sens, c’était l’intimité de la situation… Personne ne serait là pour voir, et découvrir ce qui suggérait à leur insu bien trop de choses.
Ainsi, après qu’elle eut offert au regard de son invité une toute nouvelle façon de danser, improvisant les pas à chaque instant, chaque seconde s’écoulant… Après qu’elle ait terminé sa chorégraphie sur les genoux de ce dernier, non sans paniquer et vouloir échapper à ce contact et cette position loin d’être voulu… Et donc, après s’être laissé glissé au sol, dévoilant au passage beaucoup de choses, dans sa maladresse de l’instant, et se posant devant lui, assise, dans une position qui déjà pouvait pour certains suggérer beaucoup… Le mauvais sort n’avait pas encore terminé son œuvre.

Ainsi donc l’aidait-il à se relever, demandant du même coup le bilan de son état après cette manœuvre bien étrange, et ce qui pouvait apparaître comme un geste secourable allait s’avérer être les prémices de bien pire encore. La fierté semblait être d’abord la seule chose mise à mal dans cette histoire, et si la suite n’avait pas prit cette tournure, il en aurait rit.
Mais alors qu’elle se relevait, sa cheville devint douloureuse et par réflexe, elle s’agrippa à la première chose qui lui tombait sous la main, à savoir, son pourpoint de soie fragile dont les coutures ne résistèrent pas à ce que venait de leur imposer la jeune femme.
Ainsi donc, le voila une épaule à nue, et une dame dans ses bras, accroché à lui comme une sangsue, ne voulant pas lâcher et tomber, c’était normal… Mais si seulement les choses s’étaient arrêtées là…

« Nous éviterons simplement d’en parler… »

C’était une sage décision… Mais il aurait mieux fait de se concentrer sur autre chose.
Alors qu’elle se redressait en s’appuyant sur lui, il ressentit une faiblesse dans sa jambe blessée, fragilisant son appuie mise à mal par les mouvements de la jeune femme, et alors qu’il tentait de corriger ce problème, sa tentative eut l’effet inverse.
Les deux basculèrent en arrière, fort heureusement sur le fauteuil où il était assit un instant plus tôt, entrainant malheureusement la jeune femme agrippée à lui, sur lui… Et s’il était habitué à contenir ses émotions, et surtout, leurs expressions extérieures, il ne put éviter de rougir alors qu’il avait sur lui, tout contre lui la demi-sœur du roi… Ses mains sur les hanches d’abord, par réflexe, qu’il se pressa bien de retirer, et qu’il ne voulait plus reposer sur elle…
Et cette simple décision était tout de même risquée… C’était laissé entre les seules mains maladroites d’Astéride le soin de s’écarter sans nouvelles catastrophes…

Le mauvais sort était sur eux, et chacun priait sans doute les Cinq de les épargner.
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]   Mar 1 Juin 2010 - 12:54

Hélas...

Le mauvais sort s'acharnait, effectivement.

Tout ceci aurait pu rester dans le secret d'une pièce et jamais aucun des deux malheureux protagonistes n'en aurait soufflé mot, pour sauver l'honneur et les apparences. Mais la chance n'était pas avec Astéride et Arthur ce jour là. De discrets coups frappés à la porte, suivis de l'ouverture de cette même porte... Et voilà qu'une haute silhouette en pourpoint émeraude et chausses brunes s'encadrait dans l'embrasure, la main encore sur la poignée et le sourire disparaissant sous l'effet de la surprise alors que ses yeux bruns se posaient sur sa fiancée avachie sur un autre homme, à la chemise déchirée.

A partir de là, que pouvait en déduire le fiancé pris au dépourvu par la débauche de son aimée?

Une flopée d'hypothèses toutes plus déplaisantes les unes que les autres lui traversèrent l'esprit, mais c'est avec un calme olympien qu'il eut le réflexe de refermer la porte derrière lui et de s'adosser au battant, son visage d'habitude si affable se figeant en une expression de pierre.

- "Je vois que je dérange."

La voix de Ciaran était glaciale. Aurait-elle charriée des glaçons que le résultats n'aurait pas été différent. Que fichait Astéride? Était-ce une façon de le punir pour sa brève étreinte avec Anaïs au tournoi? Il pensait qu'elle avait compris la méprise et avait pardonné... Apparemment pas. Il plissa les yeux et reconnu en l'homme Arthur de Melasinir, chevalier d'Erac et nouveau baron d'Ancenis. Alors c'était ça l'homme du roi? Un homme sans honneur qui osait séduire la demie sœur du roi qui allait se marier bientôt? Le sang de Ciaran ne fit qu'un tour et un éclat sanguin traversa ses iris noisettes. Pourtant, il ne se rua pas sur le couple pour les séparer. non, bouger reviendrait à se battre avec cet homme sous le coup d'une colère légitime mais mauvaise conseillère.

- "Je vous laisse 10 secondes pour vous séparer."

Il croisa les bras sur sa large poitrine, les fusillant du regard. Il semblait calme. Mais Astéride devait le connaitre suffisamment maintenant pour savoir que la moindre étincelle risquait de mettre le feu aux poudres...
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]   Mar 1 Juin 2010 - 13:14

On croit que le mauvais oeil a quitté votre ombre et que rien ne pourrait être pire quand il vous prouvait le contraire. Astéride crut littéralement mourir de honte, d'ailleurs, elle priait pour mourir là tout de suite, maintenant ! Non contente de se donner en spectacle de façon fort peu distinguée, elle avait trouvé le moyen de déchirer l'habit du baron, de l'emporter avec elle dans sa chute et de se retrouver avachie entre ses cuisses sur le fauteuil. Non, décidemment, rien ne pouvait être pire que ça !

Ah ben si, ça pouvait.

Si elle entendit disctintement le léger coup a la porte, sa prière pour que personne n'entra avant qu'elle ne le dise resta lettre morte. Empêtrée dans ses jupes (pourtant fort peu bouffante mais qui avait l'avantage d'être trois ) elle eut un mal fou a redresser la tête et ne savait même pas où poser ses mains pour se relever avec dignité. Prions, prions...Ou alors souhaitons disparaître sous terre surtout lorsqu'une voix connue et proprement glaciale retentissait dans la pièce. Non décidement, elle était née sous une mauvaise étoile. Astéride ferma les yeux une demie seconde, souhaitant ardemment que tout cela ne soit qu'un cauchemar dont elle allait se réveiller et les rouvrit en constatant que...et bien non, se n'était pas un cauchemar. Respirons calmement.

-Non tu tombe bien en fait, aide moi a me relever, je ne suis pas sure d'y arriver toute seule.

Fit elle tranquillement, comme si de rien n'était et comme si elle n'était pas avachie sur un autre homme sous le regard de son fiancé. Malheureusement l'ultimatum lancé doucha sa frêle assurance. Ah oui et comment elle pouvait faire ça avec une cheville incapable de porter son poids ! Hein ?! Dix secondes, dix seconde...Tant pis.

Dans sa précipitation a se défaire de cette situation plutôt...Inconfortable et potentiellement dangereuse, Astéride posa les mains n'importe où du moment que ça pouvait l'aider et finit par choir a terre pour la seconde fois, des mèches de cheveux striaient son visage a la belle couleur écarlate et sa mise était on ne peut plus...défaite. Bravo !

Se rendant compte qu'une fois de plus elle avait les jambes a l'air, elle rabattit vivement ses jupes, inspira profondément et afficha soudainement un très large sourire.

-Je peux tout expliquer.

Et la preuve en était du superbe hématome commençant sa lente progression sur sa cheville qui avait doublée de volume au passage. Seulement, malgré l'impression qu'elle donnait, la fière Astéride n'en menait pas large du tout sous le regard polaire de son amant ayant un peu de mal a le soutenir d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Arthur
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1338
Âge : 28
Date d'inscription : 30/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans (42ème jour de Bàrkios, de l'an 967 du Xème Cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]   Mar 1 Juin 2010 - 13:47

Quand est-ce que le cauchemar va se terminer ?

C’est à peu près ce qui passa par la tête d’Arthur en premier lieu alors que les coups à la porte étaient bien vite suivit d’un léger grincement significatif d’une chose… On venait d’entrer. Oui… Quelqu’un avait eu l’audace d’entrer sans qu’on l’y invite, et découvrait la demi-sœur du roi, dont le mariage ne tarderait pas, n’oublions pas, dans les bras et avachie sur un de ses chevaliers et baron…
C’était une catastrophe… Une pénible et indéfinissable situation dont les explications au visiteur allait être laborieuse et compliquée pour convaincre que ses yeux avaient été abusé par les vils tours d’un sort malhonnête et sournois, pervers jusqu’au bout des cils.

Il ne le connaissait pas, mais son regard, ce qu’il y lisait, c’était très clair… Voici l’heureux élu, le Chevalier de Valis. S’aurait été Seamus, un serviteur, encore… Mais non, le voila endossant le rôle de l’amant qui aide sa fiancée à le tromper avant le mariage. Par les Cinq, mais qu’avait-il fait pour mériter pareille situation ?
Un ultimatum sévère retentit, et Arthur ne s’inquiéta non pas pour lui, mais pour Astéride. Se relever en une poignée de secondes avec sa cheville dans un sale état ? C’était folie que de penser que c’était possible, sans heurt tout du moins. Et finalement, après une tentative, elle ne manqua pas de retourner au sol, dans la position précédente, avant de couvrir ses jambes à nouveaux découvertes.

Le voila libéré, pouvant maintenant aborder le problème de l’explication, mais ce n’était pas sa priorité… Il ne pouvait sensément pas laisser une Dame d’Erac comme ça, au sol mais surtout, souffrant de cette douleur à la cheville. Ce n’était pas des manières, ni une bonne chose à faire. Et tant pis si ce chevalier de Valis tentait de le cogner, il en avait vu d’autres et saurait calmer les ardeurs de celui qui se pensait à tord trahi.
Aussi se détourna t-il du fiancé et aida dans un premier temps Astéride à s’asseoir plus confortablement sur le fauteuil qu’ils occupaient un instant plus tôt, après s’être levé et avec la prudence d’appuies plus sûr.

Une fois cela fait, il se tourna vers Ciaran, non s’en se saisir de sa canne, s’écartant un peu de Astéride.

« Ciaran de Valis je suppose… Je sais que la situation semble raconter une histoire, mais elle est tout autre… Avant que nous n’en venions à vous la conter, pouvez-vous prévenir un serviteur que nous avons besoin d’un baume ou d’une pommade ? Dame Astéride souffre à la cheville. »

Ce dernier hésita d’abord, les regardant l’un et l’autre avec suspicion avant de s’exécuter. Quand il revint, bien vite… Il était temps de commencer les explications, il prit soigneusement appuie sur sa canne, ses deux mains sur le pommeau, son attention portée sur le chevalier de Valis. L'assurance sur ses traits, dans ses yeux... Il avait déjà effacé le trouble, estimant plus sain qu'il n'y en ait point, pas une once.

« Ce n’est pas ce que vous croyez, Sieur de Valis, ne laissez pas vos yeux ignorants vous abuser. Nous avons été victime d’une succession de maladresses dont aucun de nous n’est coupable. »
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]   Mar 1 Juin 2010 - 14:07

Elle se foutait de lui, là, non? Alors qu'il débarquait, interrompant une scène compromettante, voilà qu'elle lui demandait de l'aider à se relever? Sa question ne fut accueillie que par un regard assassin, puis une sommation impitoyable. Il l'observa alors se lever maladroitement et tomber par terre en dévoilant ses jambes au passage. Sa mâchoire se crispa devant ce spectacle et il s'apprêta à aller l'aider quand Arthur le devança. Inutile de dire qu'il vit rouge et qu'il fondit sur Arthur en quelques enjambées, malheureusement interrompu dans sa lancée par le même chevalier qui se tournait tranquillement vers lui. Astéride lui lança alors qu'elle pouvait tout expliquer et Ciaran la railla :

- "Mais je n'en doute pas. Tu as intérêt à être convaincante."

Arthur lui demanda alors de quoi soigner. Interdit, il fronça les sourcils, jetant des regards suspicieux à Astéride et Arthur, puis hocha sèchement la tête, avant de tourner les talons et d'aller chercher ce qu'on lui demandait.

Mais ces deux-là ne perdaient rien pour attendre!

Si Ciaran faisait des efforts surhumains pour conserver son self control et ne pas céder à ses instincts de mâle blessé en corrigeant son rival, il n'était pas dit qu'il les laisserait le traiter comme un imbécile encore longtemps. C'est avec une raideur trahissant sa tension qu'il revint avec un baume de soin. Arthur s'était écarté d'Astéride et tentait une explication. Ben tiens, les apparences étaient trompeuses... malgré tout, cela lui rappela une autre scène et il prit une ample inspiration frémissante, avant de s'accroupir devant Astéride et de relever le bas de sa jupe pour vérifier l'histoire de la cheville. En effet, celle-ci était violacée et tout indiquait une entorse.

- "Une succession de maladresses vraiment?"

Il jeta un regard noir à Arthur, avant de se concentrer sur Astéride.

- "Parce que les apparences sont trompeuses et que tu l'as apprit récemment, j'accepte de vous écouter."

Petite allusion au scandale qu'elle avait fait en voyant Ciaran embrasser Anaïs. Un baiser d'adieu à celle qu'il avait aimé et qui avait réussi à se faire embrasser, semant le trouble dans le cœur d'Astéride. Il avait eu toutes les peines du monde à s'expliquer. En mémoire de ce jour, il jugea préférable d'écouter ce qu'ils avaient à dire. Il était toujours tendu et ses mâchoires étaient contractées, mais c'est avec douceur qu'il prit la cheville blessée entre ses mains, offrant un contraste saisissant entre la fine cheville à la peau blanche et les larges mains brunies par le soleil. Il commença alors à étaler le baume sur la cheville de la jeune fille, avec une douceur étonnante chez un homme de sa stature.
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]   Mar 1 Juin 2010 - 14:25

Allons bon, mauvais point. Astéride grimaça sous le ton polaire qui s'échappait d'une bouche qu'elle avait plus d'une fois embrassée. Marrant comme cela lui rappelait une autre scène tiens ! Sauf qu'elle, elle n'avait pas eut le même sang froid, elle devait bien l'avouer.

Elle faillit renvoyer Arthur dans ses pénates lorsqu'il voulu l'aider, arguant que cela ne ferait qu'augmenter la colère du chevalier mais n'en eut pas le temps. Elle soupira lourdement. Elle était mal partie.

Elle leva des yeux presque admirateurs devant le sang froid dont faisait preuve Arthur, et bien, voilàà un homme habitué aux situations...épineuses a n'en pas douter ! Ciaran alla chercher un baume et Astéride baissa les yeux sur sa cheville. Non pas vraiment belle a voir. Et dire que tout ça était de la faute du gros tas d'Odélian !

-Oui, une succession de maladresse !

Affirma-t-elle en pointant un index sur sa cheville.

-Crois tu que je me la suis foulée délibérement ? En vérité, tout ceci est de la faute du Porcin d'Odélian.

Bougonna-t-elle avant de rougir en se rendant compte qu'elle venait d'insulter devant des tiers un Comte. Oui, enfin, elle comptait sur ses dit tiers pour sceller leur langue.

Elle se crispa quelque peu lorsque Ciaran s'empara de sa cheville s'attendant a une douleur cuisante. Mais non, contrairement a sa voix plutôt sèche et froide, ses mains étaient douce et chaude aussi eut elle un soupir de contentement.

-Je me suis prit les pieds dans le tapis en voulant montrer au Baron le présent que je destine au futur couple d'Odélian.

Finit elle par avouer le rouge au front.

-Tu sais comme je peux être parfois...malhabile n'est ce pas ? Et, ayant les mains prises par le paquet et entrainer par son poids, j'ai fini ma course sur les genoux de Sire de Melasinir, nous couvrant tout les deux de honte, je l'avoue facilement. Seulement, j'ai présumé de l'état de ma cheville et celle ci refusa de supporter mon poids, se dérobant, me forçant a m'accrocher au baron pour finir par l'entrainer dans ma chute. En vérité, je suis littéralement morte de honte a l'heure actuelle de nous avoir mit dans une situation...délicate.

Ajouta-t-elle avec une petite moue adorable qui, avant, marchait très bien sur son frère lorsqu'il était en colère. Certes, son récit avait tout du roman d'aventure, mais il n'était que la stricte vérité ! Mais en l'énonçant, Astéride se dit que si les situations avaient été inversées, pas sur qu'elle y aurait crut tellement cela paraissait....Incroyable.
Revenir en haut Aller en bas
Arthur
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1338
Âge : 28
Date d'inscription : 30/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans (42ème jour de Bàrkios, de l'an 967 du Xème Cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]   Mar 1 Juin 2010 - 15:25

Les apparences sont parfois trompeuses…

Apparemment, c’était une chose qui avait déjà tourmenté les vies des deux fiancés, référence à un moment passé dont Arthur ignorait absolument tout, mais au moins, ce petit avant-goût avait rempli sa mission, gagnant l’écoute du chevalier de Valis.
Alors qu’Astéride appuyait l’explication de la succession de la maladresse, elle eut un toupet, une audace particulière. Non, il est certain, aux échos qu’il reçu, qu’on pouvait reprocher beaucoup au Porcin, mais de là à l’accuser alors qu’il n’était pas présent, en aucune façon… C’était osé… Mais l’heure n’était pas à la reprendre là-dessus, il fallait convaincre un fiancé avant qu’il ne décide de l’empaler sur son épée.

Elle finit par offrir à l’oreille attentive et soucieuse un récit des mésaventures qui les avaient amenés ici, dans cette situation tendue. Du pied se prenant dans le tapis à l’ouverture malheureuse de cette porte alors qu’ils venaient de tomber l’un sur l’autre sur le fauteuil. Mais il lui fallait ajouter deux détails qui lui paraissaient essentiels pour comprendre l’ampleur qu’avait prit un simple pied dans un tapis.

« Et je me permets d’ajouter qu’à la cheville de Dame Astéride, ma propre faiblesse n’a pas arrangé les choses. »

Se faisant, il désigna sa cuisse blessée, explication logique au fait qu’il n’avait pas réussi à supporter Astéride et était tombé en arrière quand elle s’était appuyée sur lui. Ainsi avait été conté le récit de leurs aventures à l’oreille suspicieuse de Ciaran.

« Il n’a jamais été dans nos intentions, ni pour elle de vous tromper, ni pour moi de nuire à votre union… Et vous savez que c’est la vérité. Nous avons été victime d’un mauvais tour de ce paquet, dirons-nous. »

Il pointa le paquet en question fourbe coupable de toute cette histoire avec sa canne, et se tut, laissant à Ciaran décider si il allait l’éventrer ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]   Mar 1 Juin 2010 - 16:04

Allons-y donc pour les explications. Ciaran espérait qu'elles seraient claires et convaincantes, parce que là, il était à deux doigts de bondir... Astéride se jeta sur les maladresses et pointa sa cheville bleuie. Elle demanda s'il pensait qu'elle s'était fait mal sciemment. Evidemment non, mais voilà qu'elle commença à divaguer sur Gaucelm d'Odélian.

- "Je te demande pardon?"

Il s'empara de la cheville et entreprit un massage tout en douceur. Il se retint de sourire en entendant son petit soupir d'aise. Il se sentait trahi, mais la chose la plus effrayante là dedans était que quand bien même il se serait passé quelque chose avec Arthur, il lui aurait pardonné pour ne pas la perdre.

Il releva la tête vers Astéride quand elle expliqua s'être prise les pieds dans le tapis en portant le cadeau réservé aux épousailles du Comte d'Odélian. Elle expliqua ensuite qu'elle avait trébuché, qu'Arthur l'avait rattrapée, qu'il avait vacillé lui aussi et qu'ils s'étaient écroulés dans le fauteuil. Il lança un regard perplexe à Astéride qui lui fit sa petite moue adorable. D'un ton sec, il répliqua :

- "Pas la peine de me faire ta tête de cocker pour m'amadouer Asté."

Il tourna la tête vers Arthur quand celui-ci reprit la parole, expliquant sa propre faiblesse.

- "Séquelle de votre chute au tournoi je présume?"

Il renchérit en disant que tout cela n'était que le fruit d'évènements malheureux. Ciaran resta silencieux, continuant le massage de la cheville de sa douce, avant de finalement cesser et de rabattre sa robe sur ses jambes.

- "Sincèrement, si je te sortais une telle explication, tu me croirais?"

Sans doute pas, c'était tellement énorme. Il soupira et se redressa.

- "Malheureusement, je sais que tu es maladroite, contrairement à moi, ce qui rend les choses moins farfelues venant de toi."

Il s'approcha du fameux paquet et le porta. C'était lourd et il lança un regard de reproche à Astéride.

- "Maladroite et écervelée. C'est bien trop lourd pour toi."

Il vint s'asseoir sur l'accoudoir du fauteuil d'Astéride et planta son regard brun dans celui d'Arthur.

- "Bien, j'accepte les explications. Incident clos."

Il sourit, de nouveau détendu.

- "Alors, comment se passe votre prise de fonction en tant que baron d'Ancenis?"
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]   Mer 2 Juin 2010 - 0:33

Astéride ne savait plus où se mettre. Elle detestait semer le trouble dans le coeur de son fiancé. Surtout pas alors qu'ils se remettaient a peine d'un petit scandale au tournoi. Elle savait fort bien qu'elle avait eut tord de douter de lui mais sa jalousie l'avait rendue aveugle a autre chose que la douleur. Seulement, là où elle affichait impulsivité, Ciaran opposait calme et froideur et elle remercia Néera d'avoir mit cet homme sur son chemin a tel point qu'elle sourit largement alors qu'il la rabrouait.

-Ca marchait sur mon frère autrefois mais tu me connais trop bien, je crois que c'est pour cela que je t'aime.

Honte d'avouer ses sentiments devant un tiers ? Non pas du tout, encore moins alors qu'il avait été un soutiens et une épaule alors même qu'elle plongeait dans un océan de douleur, lui apprenant qu'elle pouvait encore aimer, encore adorer et plus encore. Ciaran lui avait offert la vie, même si il ne s'en doutait pas. Elle suivit le regard du chevalier lorsqu'il evoqua une blessure...Oula, elle devait s'être eclipsée a ce moment là non ?! Mais son attention fut de nouveau attiré par Ciaran.

-Franchement, j'ai même du mal a le croire moi même...

laissa-t-elle tomber du bout des lèvres, si il lui avait sortit le même discours, elle l'aurait lapidé...Mais Ciaran la connaissait suffisament pour savoir que rien n'était impossible avec elle. Aussi, la lueur qui s'alluma dans les prunelles emeuraude de la jeune femme avait tout de la vénération alors que le chevalier acceptait ses explications. Seule la perspective d'un témoin gêné l'empêcha de sauter au cou du demi drow mais elle reservait cela pour plus tard...

-J'avoue aisément et Sire de Melasinir ne pourra qu'être d'accord avec toi.

Murmura-t-elle lorsque Ciaran souligna son immaturité. De tout autre, elle aurait certainement montrer les canines, renvoyant l'impudent dans ses cordes avant même qu'il n'est eut le temps de dire ouf, mais Ciaran avait le don de matter sa fierté et son inconscience, peut être était ce pour cela qu'ils se complètaient si bien. Elle avait besoin de quelqu'un pour la tempérer sans l'étouffer et Ciaran était parfait pour cela, encourageant son coté indomptable tout en mattant son impulsivité. Par Arcam, elle était folle de lui...

Elle soupira de soulagement alors que Ciaran déclairait l'incident clos et venait s'installer a ses cotés. Elle posa son regard sur Arthur tandis que son fiancé posait une question qu'elle avait déjà posée auparavant.

Sereine, sentant l'orage passé bien loin d'eux sans les toucher, elle allait se détendre lorsque la clenche se fit de nouveau entendre et que la porte grinça sur ses gonds révélant la présence d'un...petit lézard vert....Interdite, Astérise posa des yeux ronds sur son dragon visiblement prêt a occire celui qui venait de blesser son amie.

« Où est il que je lui fasse cuire les entrailles ! »

-Incanus...

commença-t-elle sur le qui vive en jetant un regard légèrement paniqué sur son fiancé, faisant fi de son intervention, le dagon traversa la pièce, soufflant fortement par les narines (chose qui aurait pu être impressionnante si il avait eut son apparence normale, mais qui semblait ridicule venant d'un lézard) Incanus se déhancha vers le baron, prêt a mordre un mollet malheureux...

-Incanus, ça suffit !

Reniflant longuement l'air ambiant, le dragon sembla un instant ne pas faire attention a son amie puis se figea.

« Il sent...Leirn... 
-Pardon ?!
-Il sent Leirn te dis je !
-Mais... »


Astéride se figea légèrement avant de poser un regard étincellant sur le nouveau baron d'Ancenis.

-Sire de Melasinir...Cette question est d'importance....Connaissez vous Roxane Amras ?

Sa main vola a la rencontre de celle de son amant, la serrant avec quelque chose de desespéré, chose incompréhensible pour certain mais ce nom venait de réveiller une angoisse latente chez la jeune femme, angoisse qui avait prit naissance a la lecture d'une lettre alarmante.
Revenir en haut Aller en bas
Arthur
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1338
Âge : 28
Date d'inscription : 30/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans (42ème jour de Bàrkios, de l'an 967 du Xème Cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]   Mer 2 Juin 2010 - 8:34

Même Ciaran avait tiqué sur l’accusation envers le Comte d’Odelian, trop grosse et déplacé pour le coup, non vraiment… Le Porcin Seigneur avait sans doute bien des tords, mais pas celui de pouvoir nuire ainsi à distance par statuette interposée.
La discussion entre les deux se déroulait, et à son intervention, le Chevalier de Valis répondit par l’interrogative à sa remarque. Non, non, ce n’était pas sa blessure au tournoi qui le faisait souffrir et boiter, nécessitant l’usage d’une canne pour amoindrir l’impact sur sa démarche.

« Non, je n’en garde aucune… Séquelle du Siège de Diantra, pour couvrir la fuite du Roi. »

L’une des deux manifestations physiques de l’évènement, avec cette balafre sur son visage. La blessure au flanc avait été efficacement guérie par les prêtres de Néera, dont il devait le rétablissement rapide après cette chute douloureuse.
La discussion continua, surtout entre les deux fiancés, et quand la tempête fut enfin passée, l’incident qui avait vu naître cette rencontre clos, on lui reposa la question de sa prise de fonction sur le trône de l’Ancenis. Ce à quoi il répondit comme à Astéride précédemment.

« Nous n’en sommes encore qu’aux préparatifs de l’installation là-bas… Je ne prendrais fonction qu’une fois le mariage du Comte d’Odelian et de la Vicomtesse de Caerlyn passé, m’y rendant directement. »

Et c’est là qu’apparut une nouvelle étrangeté dans cette situation. Une porte qui grince et voila qu’un petit lézard vert faisait son apparition. D’une espèce qu’il n’avait jamais vu à Erac, jusqu’à cet instant… Une espèce exotique et étrange, plus grande que ces lézards qui faisait bronzette sur les murs, et ces cornes… C’était une anatomie vraiment étonnante, pour un lézard.
Petite chose qui semblait lui en vouloir… Et il ne sut pas pourquoi, mais il releva le nom, et l’expression paniquée du regard d’Astéride. Que se passait-il au juste ? Et il reporta son regard sur le lézard qui déambulait dans la pièce, vers lui, soufflant comme prêt à en découdre.
Et alors qu’Astéride semblait vouloir se montrer plus ferme, et que le lézard allait lui mordre incessamment sous peu le mollet, il renifla l’air et se figea net. Puis il y eut un blanc, et Astéride se figea à son tour, le regardant avec un air étrange avant de lui poser une question bien étrange, auquel il répondit sans d’abord réfléchir.

« Oui, nous nous sommes rencontrés à Diantra… »

Il n'en dit pas d'avantage... Sur leur relation, le fait qu'elle soit chez lui depuis quelques jours, et les sentiments partagés, il valait mieux garder cela pour soit pour l'heure.

« Pouquoi ?... »

C’est vrai ça, pourquoi ? Et il réfléchit par lui-même… C’était à la suite de l’arrivée de ce lézard, qui avait reniflé quelque chose sur lui, et s’était figé, transmettant cela à Astéride, et voila qu’elle semblait angoisser, parlant de Roxane.
Et une image lui vint… Une seule. Leirn. Capable de se miniaturiser, de prendre une forme amoindrie pour se cacher sous les apparences d’une dräke. Et si… ? Il recula d’un pas, portant un regard sur Incanus… Oui… Et si…
Il remua la tête, préférant attendre une réponse d’Astéride, bloquant ses pensées qui dérivaient bien trop pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 72
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]   Mer 2 Juin 2010 - 10:08

Ciaran soupira alors qu'Astéride le flattait, sincèrement, certes, mais quand même. Cela avait le don de le faire fondre et cela doucha les restes de sa colère. Vaincu, il répliqua simplement :

- "Comment veux-tu que je résiste à ça?"

Le regard passait encore, mais la petite déclaration d'amour l'air de rien, et devant une tierce personne, au mépris des convenances, non, ça il ne pouvait pas résister. Il présuma alors de la blessure d'Arthur et fut surpris d'apprendre que ce n'était pas suite à sa chute spectaculaire au tournoi, mais que cela datait du siège de Diantra.

- "Oh, je n'avais pas remarqué que vous étiez déjà blessé au tournoi."

En même temps, Arthur était resté sur son cheval, jusqu'à ce qu'il y soit mis à bas violemment et peu de personnes l'avaient vu marcher finalement. Donc, il s'était bien remis de sa chute, cela faisait plaisir à entendre.

- "Les chevaliers d'Erac et de ses Majestés n'ont pas eu de chance pendant les joutes..."

Le chevalier de Christabel avait été sorti par Harnyll de Hetalia, de même que Ciaran qui avait préféré perdre en sauvant son honneur que de gagner dans la honte, comme l'avait fait le Sieur d'Yvrey qui avait été absout pourtant de sa félonie. Qu'importe, la prochaine fois, Ciaran se méfierait de ce chevalier sans honneur. Arthur aussi avait rusé pour avancer dans la compétition d'ailleurs.

- "Enfin, au moins n'avons-nous pas été touchés par le mal étrange qui a frappé certains de nos concurrents..."

Plusieurs chevaliers avaient du déclarer forfaits, malades comme des chiens... Ciaran se doutait que cela était une tentative de tricherie, mais ignorait de qui cela provenait.

Il demanda alors à Astéride si elle l'aurait cru si les situations avaient été inversées. Il savait déjà la réponse, surtout qu'elle était plus prompte que lui à s'enflammer. Et plus prompte à se montrer impulsive, il le vit à la lueur de joie dans ses prunelles quand il accepta ses explications. Si Arthur n'avait pas été là, elle se serait pendue au cou de son fiancé. Il fit remarquer qu'elle était immature et elle accepta ce jugement sévère, alors qu'elle aurait rembarré tout autre que lui à ce sujet. Il tempéra finalement en s'asseyant près d'elle et en passant une main dans son dos.

- "C'est ce qui fait ton charme."

Puis, il reprit à l'attention d'Arthur et avec une moue complice :

- "Et on ne s'ennuie jamais avec elle."

Ah ça... La vie n'était pas morne avec Astéride d'Erac! Il s'enquit alors des préparatifs du futur baron d'Ancenis et il hocha la tête aux explications.

- "Vous vous rendez donc au mariage? "

C'est alors que survint Incanus, furieux. Pour une fois que ce n'était pas Ciaran sa cible, ça changeait. Mais il se passa quelque chose d'étrange. Le dragon se stoppa net et il remarqua l'air songeur d'Astéride, en déduisant qu'ils communiquaient. C'est là qu'elle posa sa question concernant Roxane Amras. une autre dragonnière. Qui apparemment était dans l'entourage d'Arthur. Le monde était vraiment petit... Il avoua la connaitre, avant de demander le pourquoi de cette question. Question légitime, surtout qu'Astéride avait été bouleversée par une lettre de la jeune fille désespérée...
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]   Mer 2 Juin 2010 - 20:57

Astéride se demanda un instant de quel mal étrange parlait son compagnon, lui lançant un regard perplexe avant de comprendre qu'il parlait tout simplement de tricherie. Elle se retint de rougir de honte. Elle aussi avait tricher. Bon, une fois, mais quand même !

Vu l'orage qu'elle venait d'éviter, elle n'était pas prête d'avouer sa faute a Ciaran. C'était un fait établi. Bref ! Elle fondit littéralement devant son amant usant de ses charmes pour souffler sur les gros nuages noirs de sa colère et la conversation prit un tour plus...aimable et moins catastrophique.

-Je ne cherche pas, Ciaran, j'y échappe.

Jusqu'a l'entrée d'Incanus voulant pourfendre l'agresseur de son amie a grands renforts de coups de dents dévastateur. Sauf qu'effectivement étant donné sa taille, il était plus ridicule que véritablement terrifiant.

Elle tenta bien de le reprendre avant qu'il ne fasse une bêtise mais elle comme lui se figèrent presque instantanément. De ce fait, elle ne remarqua pas le coup d'oeil intrigué d'Arthur et ne se rendit même pas compte de sa boulette.

-Oh...A Diantra...

répéta-t-elle doucement devant l'immense deception qui l'étreignait. Elle savait que Roxane avait été au tournoi mais ce n'était qu'en rentrant a Erac qu'elle avait eut sa lettre en main. Astéride avait lancé des recherches mais...Elles s'étaient avérées vaines et la jeune femme savait très bien que si Roxane avait décidé de partir ou même de disparaitre, elle en avait les moyens et même très largement. Incanus poussa un léger soupir et vint grimper le long de sa jambe pour finir au creux de son cou en un calin bienvenue.

Astéride cligna quelque peu des paupières avant de peindre un léger sourire, un peu pâle cependant, sur son visage.

-Je n'ai plus de nouvelles depuis quelques temps déjà et...Enfin, laissez cela ce n'était que simple curiosité de ma part.

C'était une fausse joie et Astéride ne pouvait pas vraiment se résoudre a imaginer Roxane mettre fin a sa vie, malgré toutes les épreuves qu'elle avait traversées, elle restait une prêtresse de la vie n'est ce pas ? Non, peut être que la guérisseur avait tout simplement décidé de prendre un peu de temps pour elle, ou de lécher ses plaies quelque part a l'abri...Oui, se devait être ça !
Revenir en haut Aller en bas
Arthur
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1338
Âge : 28
Date d'inscription : 30/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans (42ème jour de Bàrkios, de l'an 967 du Xème Cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]   Mer 2 Juin 2010 - 21:28

Puisse Ciaran ne pas se vexer de voir le Baron ignorer sa question sur sa venue au mariage, mais à l’heure où la réponse aurait du être prononcé était apparu le lézard, Incanus, et toutes les questions et les soupçons s’accaparant l’esprit vif du chevalier qui tentait de résoudre ce puzzle nouveau et soudain qui se présentait à lui.

Et la réponse d’Astéride offrit de nouveaux indices qu’il mit de côté pour sa réflexion. Elles étaient amies, oui… Et Roxane donnait des nouvelles régulièrement, et cette déception qu’il perçut… L’avait-elle averti de son envie de se suicider ? Cela incluait-il les plus obscurs détails ?

Il lui faudrait bousculer Astéride sur le sujet, afin de trouver plus d’éléments de ce qu’elle cachait encore, au travers des émotions qu’elle exprimait visiblement. Mais d’abord, il en revint à la question de Ciaran, afin d’éviter de revêtir les traits d’un impoli.

« En effet… Sieur de Valis, je serais à votre mariage, puisque Dame Astéride à accepter ma demande. »

Et sans plus tarder, sans plus d’hésitation, il s’attaqua au nœud du problème qui continuait de faire son bonhomme de chemin. Il lui fallait percer à jour les cachotteries d’Astéride, se méfiant tout de même des possibles réactions de son chevalier servant.

« Ce n’est pas qu’une simple curiosité… Elle vous a prévenu de ce qu’elle allait faire, n’est-ce pas ? »

Oui, c’était sans doute ça… Mais il devait en avoir confirmation.

« Dites-moi, quelles sont vos relations avec Roxane ? Comment l’avez-vous connu ? »

Bien sûr, si son pressentiment était exact, elle ne serait pas franche, aussi posa t-il une question bonus, dont la réponse n’avait aucune importance, seule les traits de son visage aurait un sens et un intérêt à ses yeux.

« Incanus n’est pas un drag… hum… un lézard commun, n’est-ce pas ? »

Petit retour totalement volontaire, à présent, il fallait observer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]
» Cadeau pour Takeshi
» Cadeau pour mon pire ennemi ( Museau Balafré) !
» Un cadeau pour un con, par un con.
» Cadeau pour Talia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Duché d'Erac-
Sauter vers: