Partagez
 

 Eulalie de Merval [Baronne de Merval]

Aller en bas 
AuteurMessage
Eulalie Tranchepie
Humain
Eulalie Tranchepie

Nombre de messages : 99
Âge : 35
Date d'inscription : 20/05/2010

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  29
Niveau Magique : Non-Initié.
Eulalie de Merval [Baronne de Merval] Empty
MessageSujet: Eulalie de Merval [Baronne de Merval]   Eulalie de Merval [Baronne de Merval] I_icon_minitimeMar 1 Juin 2010 - 19:23

Nom/Prénom: Eulalie de Merval
Âge : 26 ans
Sexe: F
Race : Humaine
Particularité : Ses yeux sont de couleurs différentes. L'oeil droit est vert, l'autre est brun sombre.

Alignement : Neutre
Métier: Noble
Classe d'arme : défensif

Équipement: Une robe de noble sans éclat, blanc cassé, parfois un ruban dans les cheveux, des gants quand elle sort. Elle ne se départ jamais d'un collier ou d'un bracelet qu'elle choisit chaque matin. Eulalie se déplace uniquement avec quelques gardes car elle est soucieuse de sa sécurité mais généralement ils ne sont guère nombreux.

Description physique : Eulalie de Merval ne dispose pas des charmes ravageurs et superficiels de certaines demoiselles d'honneur et princesses de la cour. Si elle est coquette, comme toutes nobles de haut rang, sa beauté demeure froide mais se révèle peu à peu à ceux qui savent voir. Ses cheveux noirs tombent négligemment sur ses épaules et elle possède le regard le plus étrange qu'on ai pu voir sous le ciel de Merval. Un oeil vert clair, un oeil brun sombre. L'un qui scrute les choses, l'autre les âmes si l'on en croit les récits de ses femmes de chambres qu'elle prend plaisir à tyraniser un peu depuis sa plus tendre enfance. Cette difformité physique lui valut quelques rumeurs dans les villages de Merval, cependant, après bien des discours et quelques bonnes oeuvres, la populace fut convaincue qu'Eulalie n'était pas un monstre et qu'elle n'avait pas été maudite.

Il est fréquent de voir ce regard pétiller de mépris lorsqu'elle toise avec fierté des être inférieurs issus des classes populaires. Eulalie arbore souvent une mine grave, si bien que ses traits relâchés paraissent durs au premier abord.

Sa taille est fine et ses proportions n'ont rien à envier à celles des autres demoiselles du Royaume. Il faut tout de même préciser qu'Eulalie n'est pas grande et d'une physionomie assez frêle. Elle se paie parfois le luxe de se parer d'un chapeau ou de gants qu'elle fait produire sur mesure par les plus habiles des artisans.

Elle a un goût prononcé pour les parures et autres bijoux et connait l'art du maquillage et des fards sans en abuser pourtant. Ses robes restent d'une facture classique et discrète. Eulalie ne fut jamais attirée outre mesure par les promesses des tailleurs qui se battent pour lui offrir de nouvelles oeuvres à porter qui leur assurerait une renommée par toute la baronnie.

Description mentale : Eulalie de Merval a connu très tôt les intrigues de la cour et son esprit s'est d'abord passionné pour les déclarations hypocrites, les chantages et les machinations inhérentes à ces organisations. Elle trouvait délicieux de rendre ridicule un prétendant trop ambitieux ou de couvrir de boue les plus pédants. Mais ce jeu finit par la lasser au plus haut point, depuis quelque temps, elle ne participe plus à ces jeux pervers que par des regards de dédain, des soupirs et des silences. Eulalie est terrifiée à l'idée de trouver la mort. Ses longues journées d'oisiveté et d'études ont ouvert son esprit à ces funestes pensées et l'ont conduit à redouter le moment où elle n'existerait plus et où ses actes n'auraient plus d'influence.

Eulalie de Merval ne souhaite donc désormais n'agir qu'en accord avec elle-même. Le temps de la vie étant trop court pour s'embarrasser de choses ennuyeuses, la baronne, pourtant consciente de ses devoirs, se laisse avant tout guider par le plaisir (notion qui lui est très personnelle). Son crédo étant de ne faire que ce qui pourrait rendre sa vie meilleure, Eulalie est un être égoïste et si elle veut la prospérité de son peuple, ce n'est que pour accéder par ce biais à l'immortalité, ne serait-ce que dans les mémoires de ses ouailles.

Elevée par des nobles qui lui firent de tous temps sentir sa supériorité sur le reste du peuple, elle lui voue un mépris assez violent, qu'elle tente de dissimuler de son mieux mais qui ne manque de ressortir à l'occasion. Elle ne considère en bonne compagnie qu'en présence de nobles de sa race un tant soit peu cultivés.

D'ordinaire réservée et secrète, elle n'hésite pas alors à se lancer dans des discussions philosophiques, à rire même parfois, mais elle a tendance à être capricieuse avec les gens qui la laissent agir.

D'une intelligence et d'une vivacité d'esprit rare, elle ne s'interdit jamais quelques allusions ironiques, des boutades cruelles ou quelques mots d'esprits qui ne manquent pas de faire effet auprès de ses invités, de ses proches et de sa famille même.

Malgré tout cela, la comtesse n'est pas une machine,elle sait se montrer sensible même si elle le dissimule de son mieux. Elle peut s'attacher à certaines personnes plus que de raison et se montre d'une fidélité sans faille en amitié.

Histoire:

Eulalie est née voilà 26 ans dans une des plus luxueuses chambres du palais de Merval, entourée de sa mère, d'une bonne douzaines de vieilles accoucheuses, et de la plupart des grands personnages de la cour, enchantés de voir le bon état de santé apparent de la petite fille et de sa mère.

Eulalie grandit au milieu des courtisans, des femmes à la vertu aussi maigre que leur naissance, des grands clercs, des conseillers, des généraux, des princesses de passage, des aventuriers venus chercher asile, des gardes, des femmes de chambres, des laquais et valets. Elle eut rapidement en main des cartes lui permettant de jouer avec presque tous les types d'individus qui se croisent et s'entrecroisent dans un château baronnial. Rusée, elle sut user de sa jeunesse et de son charme afin de se faire offrir des montagnes de cadeaux par des courtisans soucieux de ne pas la courroucer et encourir une quelconque disgrâce ipso facto.

Ses parents n'avaient pas le loisir de s'occuper d'elle. Son père Horace de Merval était le commandeur des armées baronniales et connétable du roi et sa mère aidait sa soeur à gouverner le comté tout en la ménageant des pressions de la cour. Eulalie fut donc livrée à bon nombre de nourrices et précepteurs qui eurent avec elle des fortunes diverses. Certains, faisant montre d'un savant mélange de pédagogie et d'autorité lui inspiraient suffisamment de respect pour qu'elle se montre docile et studieuse, d'autre n'ayant pas cette chance, entraient en conflit frontale avec la jeune fille et se voyaient sous peu renvoyés et disgrâciés.

Ses capacités mentales, elle apprit sans peine les bases de la littérature, du calcul et de l'histoire qu'elle ne cessa jamais d'approfondir, trouvant par le biais de la culture un nouveau moyen d'assurer sa supériorité sur ses congénères. Elle eut parfois des relations si fusionelles avec certains précepteurs qu'ils en devinrent de véritables amis.

Car Eulalie était très seule, les autres enfants de la cour ne lui plaisaient pas. Il faut dire que sur huit qu'ils étaient, trois étaient débiles, deux avaient sept ans de moins et les autres étaient de véritables nigauds. La jeune fille ne trouva donc de compagnie agréable qu'avec certains adultes dont les intentions finales pouvaient de temps à autre sembler un brin trouble.

La possibilité de se voir un jour offrir le pouvoir au sein de la maison Merval se précisa lorsque la baronne mourut, laissant la place à sa fille, Morgause de Merval, plus âgée qu'Eulalie. A son sujet, Eulalie ne se joint jamais vraiment aux plaisanteries douteuses qu'entretenait la cour sur son physique disgracieux. Elle la plaignait même sincèrement même si elle n'en dit jamais rien et faisait mine de rire aux quolibets qui étaient adressés à sa cousine.

Peu après l'arrivée au pouvoir de Morgause, la mère d'Eulalie mourut en couche, le bébé ne survit pas.La jeune fille ne versa pas une seule larme à l'enterrement de cette femme qui ne lui avait jamais témoigné le moindre intérêt. Elle déclina l'invitation qui lui était faite de lire l'oraison funèbre de la tante de Morgause. Elle se contenta d'assister, impavide, à la cérémonie,
réalisant qu'elle était désormais l'héritière de la baronnie au cas ou il arriverait malheur à la baronne, son père étant de basse extraction, anobli pour acte de bravoure. La règle de Merval était claire, aucun noble disposant de moins de trois génération d'ancêtre nobles ne pouvait prétendre au pouvoir.

Sachant bien que Morgause, même par mariage arrangé aurait bien du mal à enfanter, les conseillers préparèrent Eulalie à lui succéder et furent surpris de ses capacités politiques déjà avancées. Ils regrettèrent que la jeune fille n'ait jamais voyagé, ses plus grandes escapades se résumant à quelque tours dans le parc du palais et des virées jusqu'au centre de la ville.

Elle partit donc pour un voyage qui lui sembla plus un chemin de croix qu'une initiation. On la fit coucher dans les lieux les plus déshonorant, son cortège eut à subir une attaque de brigands et elle dut faire bien des courbettes devant des seigneurs qui ne méritait même
pas un soupir de dédain. Après avoir vu bien des choses qu'elle avait déjà appris par ses livres, elle fut soulagée de rentrer dans son cher palais.

Là, elle vécu encore quelques années à l'écart des intrigues de cour et arriva alors le jour de la mort de Morgause qui consacra Eulalie comme seule maîtresse de la baronnie de Merval. Les causes du décès de Morgause restaient difficiles à comprendre mais la plupart des chirurgiens expliquèrent qu'elle avait eu la respiration coupée en tentant de dormir couché, ce que sa trop volumineuse tête ne permettait pas. Toujours est il qu'Eulalie éprouva une joie mêlée d'inquiétude quant à sa nouvelle charge et d'un peu de peine pour sa cousine décédée.

Elle donna rapidement son allégeance au roi et pris ses fonctions. Ne sachant vraiment à quoi s'attendre, désormais. C'est à ce tournant de sa vie que nous allons la retrouver au coeur de Miradelphia.



~~~~~

Comment trouves-tu le forum ? : sympa pour l'instant
Commentas-tu connu le forum ? : par internet, en cherchant un forum de rp.
Créditavatar et signature (lien vers l'image d'origine et nom de l'artiste dans la mesure du possible) :


Dernière édition par Eulalie de Merval le Mer 2 Juin 2010 - 14:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dragan
Elfe
Dragan

Nombre de messages : 3120
Âge : 34
Date d'inscription : 11/02/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
Eulalie de Merval [Baronne de Merval] Empty
MessageSujet: Re: Eulalie de Merval [Baronne de Merval]   Eulalie de Merval [Baronne de Merval] I_icon_minitimeMer 2 Juin 2010 - 0:19

Bonsoir =)

Eulalie de Merval [Baronne de Merval] Star3 Alors, l'équipement est trop court, c'est deux lignes pleines minimum.

Eulalie de Merval [Baronne de Merval] Star3 Et c'est une baronnie pas un comté, il faudrait changer les allusions au comté Wink

Sinon, j'aime beaucoup l'explication de la mort de Morgause Eulalie de Merval [Baronne de Merval] Icon_lol
Revenir en haut Aller en bas
Eulalie Tranchepie
Humain
Eulalie Tranchepie

Nombre de messages : 99
Âge : 35
Date d'inscription : 20/05/2010

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  29
Niveau Magique : Non-Initié.
Eulalie de Merval [Baronne de Merval] Empty
MessageSujet: Re: Eulalie de Merval [Baronne de Merval]   Eulalie de Merval [Baronne de Merval] I_icon_minitimeMer 2 Juin 2010 - 14:54

Voilà j'ai modifié, heureuse que tu ai vu la référence sur la mort de ma tendre cousine.
Revenir en haut Aller en bas
Dragan
Elfe
Dragan

Nombre de messages : 3120
Âge : 34
Date d'inscription : 11/02/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
Eulalie de Merval [Baronne de Merval] Empty
MessageSujet: Re: Eulalie de Merval [Baronne de Merval]   Eulalie de Merval [Baronne de Merval] I_icon_minitimeMer 2 Juin 2010 - 22:39

Alors je valide!

Bienvenue =)

Like a Star @ heaven Foire au RP ~ Pour tout ce qui est recherche de compagnons RP. En bref, que du bonheur !
Like a Star @ heaven Inventaire ~ Pour suivre ton évolution {obligatoire}.
Et enfin, si tu as des questions, n'hésites surtout pas à demander de l'aide à
un parrain
, ou à tout simplement poser tes questions dans la partie créée à cet effet.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Eulalie de Merval [Baronne de Merval] Empty
MessageSujet: Re: Eulalie de Merval [Baronne de Merval]   Eulalie de Merval [Baronne de Merval] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Eulalie de Merval [Baronne de Merval]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eulalie de Merval [Baronne de Merval]
» Cérémonie d'hommage du Baron de Merval
» Lettre d'intronisation, Eulalie de Merval.
» Lucrèce d'Adamantine - Baronne d'Oësgard. (Vicomtesse d'Adamantine)
» Retour (PV: la baronne)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Où tout commence :: Registre :: Tabularium :: Limbes :: Humains-
Sauter vers: