Partagez
 

 Sephran Etraden [Assassin royal [SSR]]

Aller en bas 
AuteurMessage
Seph
Humain
Seph

Nombre de messages : 87
Âge : 30
Date d'inscription : 30/05/2010

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Sephran Etraden [Assassin royal [SSR]] Empty
MessageSujet: Sephran Etraden [Assassin royal [SSR]]   Sephran Etraden [Assassin royal [SSR]] I_icon_minitimeMer 2 Juin 2010 - 0:01

Sephran Etraden [Assassin royal [SSR]] Genesis_reads_LOVELESS
Nom: Etraden
Prénom: Sephran
Surnom:Seph dans le métier.
Age:28 ans
Sexe :Masculin
Race :Humain
Particularité :Des fins cercles noirs recouvrent ses deux bras, chacun représente une victime de son courroux. Un autre tatouage gravé sur tout son dos représente Néera, la déesse de la vie et Tyra, la déesse de la mort se tenant la main et qui s'embrassent tendrement, démontrant ainsi sa croyance dans les deux entités qui régit maintenant sa vie.

Alignement :Neutre bon
Métier :Membre du SSR si possible/Assassin Royal
Classe d'arme : Corps à corps et à distance

Équipement :
Il adore porter un long manteau en cuir rouge avec des épaulettes noires dont il ne séparera pour rien au monde, c’est un souvenir familiale. Il lutte efficacement contre le froid et la pluie et avec ses poches intégrées, elles permettent de cacher quelques sachet de poisons et des outils de crochetage nécessaires à son travail, sa bourse pour la monnaie et tous ces effets personnels. Par-dessous, Sephran se trimballe une légère cotte de maille de couleur sombre qui protège moyennement le haut du corps contre la taillade ou le perçage des armes lors d’un combat et grâce à son faible poids, le jeune homme n’est gêné pour sa vitesse d’exécution.

Sous la manche gauche, il dissimule une lame rétractable de dix centimètres. Les gants du jeune assassin sont renforcés d’une plaque de métal pour augmenter les dégâts de ses coups de poing. Autour de sa taille, il a une mini-chaîne de cinquante centimètre de long dissimulé dans sa ceinture; elle lui permet d’immobiliser son adversaire ou de l’étrangler pour le mettre à mort silencieusement et proprement. Il cache derrière son dos, six couteaux de lancer pour blesser ou tuer à distance. Lors de ses exactions, il porte toujours un masque pour éviter qu’on le reconnaisse.

Description physique :
C’est un jeune homme d’une stature d'un mètre soixante-dix, les yeux d'un bleu écarlate, les cheveux mi-courts allant du roussi au châtain. Il a un physique élancé grâce à un intense et effroyable entraînement donné par son feu mentor. Il porte une boucle d’oreille où les emblèmes d’antan de sa famille sont représentés. Il fait assez jeune mais il ne faut pas si fiez parce qu’il est capable d’envoyer un individu dans l’autre monde avant que celui-ci ne lui fasse la remarque.

Description mentale :
Sephran est bien dans sa peau même s’il affectionne la solitude et le silence. Il ne montre jamais ses sentiments ce qui peut faire voir par rapport aux autres de quelqu’un de froid, car d’après l’expérience de son père, les émotions sont un signe de faiblesse qui peut représenter un danger pour soi. Obstiné de nature, le jeune homme est prêt à tout faire pour achever une mission. Depuis une mésaventure sentimentale, il met les femmes au second plan comme il dit toujours « une femme ça va ça vient », mais il éprouve un respect intangible pour celles qui sont au-dessus de lui. La seule chose qui lui fait vraiment peur et qui le fascine en même temps est l’art complexe de la magie.

Histoire :
Le déroulement de la naissance de Sephran est inconnu, il sait juste que son père et sa mère y sont pour quelque chose comme ils l'ont fait pour son grand-frère et sa jeune sœur jumelle. Il descend d'une célèbre et d'une ancienne famille de noble déchu de son piédestal à cause de luttes intestines: la famille Etraden. Pour subsister, elle s'est reconverti en un clan versé dans le sang qui réside de nos jours dans la capitale même du Royaume Humain. Malgré cela, la famille est restée fidèle à la Couronne à qui elle doit sa survie dans les temps antérieurs à notre période troublée.

Sephran est élevé dans une tradition purement bourgeoise. Dès ses premiers mots, sa mère lui apprend les règles de bon usage pour bien se conduire dans la société et aussi à lire et à écrire. A l’âge de dix ans, il suit son père pour apprendre les ficelles de son futur métier et découvre, à travers ses escapades meurtrières, le monde extérieur et ses problèmes qui le gangrène. Vers ses seize ans, l’adolescent, devenu indépendant, réalise sa première mission avec succès en exécutant deux têtes mis à prix la même nuit ce qui permet de mettre fin à un réseau mineur de traite de blanches. Pendant trois ans, le jeune assassin enchaîne les contrats concernant pour la plupart la pègre. Ce sujet provoque le doute chez l'assassin. Un soir, après sa quinzième victime, Sephran pose la question qui turlupine son esprit à son père.

"Père, pourquoi acceptons-nous les contrats visant les criminels, alors que nous pourrions faire plus d'argent avec ceux du Milieu ?"

En entendant cette question, le patriache Etraden le regarde droit dans les yeux. Celui-ci explique qu'en fait la famille travaille officieusement pour la Couronne.

"Hein,comment ? Père, pourquoi travaillons-nous pour elle?"
"Déjà, nous ne travaillons pas pour elle, nous la servons par loyauté. Et d'après ton regard interrogateur.Tu vas vouloir me demander pourquoi? Fils, je vais te répondre ! Nous devons notre salut grâce à notre bon Roi et à sa merveilleuse Reine. Ta sœur et toi, vous leur devez aussi vos vies. Tiens, tant que j'y pense!Demain soir, tu me suivras pour voir comment se déroule une transaction comme ton grand-frère avant que ce misérable n'abandonne la famille pour cette courtisane."
"Avec plaisir, Père !"

Le lendemain-soir venu, Sephran suit son père dans la salle souterraine et s'installe à côté de lui sur un petit siège. Une silhouette encapuchonnée est apparu devant eux. Le père de Sephran s'incline en face de celle-ci, mais le jeune de dix-neuf ans ne comprend pas le geste de son père.

"Père, comment osez-vous vous inclinez devant cette étranger qui fait preuve d'impolitesse envers notre maisonnée en ne dédaignant pas montrer son visage ?"
crie t-il en lançant le couteau en direction de l'hôte condescendant.

"Sephran, ignoble vermi.... !" hurle le père en regardant furieusement son fils avant d'être interrompu par une voix plus grave provenant de l'invité mystérieux qui a rattrapé entre-temps la lame en pleine volée.
"Ça suffit, mon ami! Ne vous emportez pas pour cela! Présentez-moi plutôt ce jeune présomptueux."
"Oui, mes milles excuses, Monseigneur! Voici, c'est... c'est mon dernier fils de ma pauvre lignée: Sephran, Sephran Etraden."
"Mmmh...!Heureux de te revoir. Tu as bien grandis depuis la dernière fois et comme je le remarque avec un certain courage, mon petit."
"Me... messire, à qui-je l'honneur ?"
"Mon nom n'importe peu dans cet endroit!Disons que je suis ton parrain de berceau, mais cela ne t'empêche pas de me montrer du respect due à mon rang."
"Oui, Messire!"
"Bon, mon petit! Laisse-moi, maintenant, régler l'affaire avec ton père."
"Oui, Messire!"

Les deux adultes d'un certain âge se mettent à discuter de cibles, de noms incompréhensibles et de chiffres tout azimut jusqu'à que la capuche disparaît à nouveau parmi les ombres. Le père de Sephran fait signe à celui-ci de s'approcher pour lui confier le contrat. Inclinant la tête, Sephran s'en va à son tour dans la nuit noire. Cinq heures heures plus tard, il se retrouve à l'intérieur d'un grenier d'une maison d'un quartier malfamé. Sephran surveille les mouvements de trois nouvelles victimes potentielles inscrit dans le contrat sans compter la ronbière et ses deux filles à bas-âge qui s'en vont dormir.

Trois minutes après, il aperçoit une de ses cibles qui sort de la cuisine alors que les deux autres conversent de trafic de marchandises volées. Profitant de l'occasion, le jeune assassin ressort par le toit et se faufile tel un chat sur le balcon donnant sur le petit jardin où sa première cible fume la pipe pour se détendre. Il s'agit d'un vieux décharné à la toison dégarni, Sephran s'approche en rampant vers les barreaux, attend un moment pour que les lumières à l'intérieur s'éteigne peu à peu et puis, enjambe le balcon. Ne manquant pas de souplesse, Sephran fait le cochon pendue en croisant ses jambes autour des barreaux, prend sa chaîne entre ses doigts et bloque sa respiration. L'assassin, suspendu dans le vide, descend la chaîne autour du cou du décharné et, sans attente, Sephran resserre sa prise en tirant l'homme le plus léger du troupeau vers le haut pour le maintenir hors du sol.

Le petit vieux s'agite dans tous les sens et laisse entendre de faibles râles dues à sa gorge obstrué par le sang. Il gigote pendant une minute avant de tomber dans l'inconscience. La nuque du corps inanimée craque sous le dernier coup de la chaîne en métal. Le coup du lapin en plus vilain assure Sephran de la mort de la première cible. Il descend du balcon et atterrit en roulé-boulé sur le sol terreux pour amortir le bruit du choc.

Sephran se colle au mur et regarde à travers de la fenêtre pour détecter la trace des autres. Ne voyant rien, il pousse la porte déjà ouverte par le récent macabais et pénètre discrètement dans la maisonnette paisiblement endormie. L'adolescent Etreden prend sa carte de repérage où des croix et des flèches sont marquées, la vérifie et monte à l'étage pour aller dans la chambre de son deuxième objectif. Il suit à pas feutré le fin couloir et arrive près du lit de la cible, un adolescent de seize ans s'y repose; Sephran attrape son contrat pour contrôler le dessin du désigné.

* Flûte, c'est bien lui! Cela va être étrange de l'exécuter, mais il faut que je le fasse c'est le travail. En plus, c'est de sa faute, il n'avez pas qu'à tremper dans une affaire louche. Ce gamin a choisi sa voie et bien moi,la mienne c'est d'y mettre un terme.*

L'assassin masqué pose immédiatement sa main sur la bouche de l'adolescent pour l'empêcher des hurlements et l'étouffe avec son oreiller. L'adolescent se débat férocement, malgré cela n'empêche pas Sephran de l'envoyer dans l'autre monde. *Au dernier!* Il passe dans le couloir tel une ombre et aperçoit, par un coup de bol,la victime suivante se diriger vers l'escalier pour aller sûrement se soulager dehors. *Béni soit les dieux !* Il se jette sur le corps du malheureux, l'agrippe avec son avant-bras en le menaçant de sa lame pour qu'il le suit gentiment vers la chambre de l'adolescent avant de l'égorger froidement. Il met le corps à côté de celui du gamin, pose son couteau ensanglanté dans la main de celui-ci, prend les mains de l'adulte mort et les ceinture autour du cou du gamin. Après cette macabre mise en scène, Sephran ressort par la fenêtre et s'évanouit dans la nature.
Deux jours plus tard, le jeune assassin revoit son soi-disant parrain lors de la remise de la récompense.

"Bravo, mon petit! Ton père peut être fier de toi. "
"Merci,messire!" répond-il en touchant le genou sur le sol.

"Mon ami! Votre part de marché est respecté, je vais honorer la mienne. Je vais présenter ton fils à mon contact du service et ainsi mettre en marche ton projet. Pour cela, confie-le moi!"
"Bien, Monseigneur!Prenez soin de lui. Sephran, tu le suis sans poser de question et tu lui obéis au doigt et à l'oeil."
"Bien sûr, Père ! Alors, au plaisir."
"Au revoir, mon Fils" exclame son père en le serrant dignement dans ses bras.

Prenant son nécessaire à voyage, Sephran accompagne son nouveau maître pour faire corps avec les ombres des ruelles. Il passe une semaine dans une somptueuse maison de noble pour s'acclimater à la noblesse. Un soir, devant le feu,le parrain avoue le projet paternel concernant Sephran, il s'agit de le faire devenir l'assassin privilégié de la Couronne pour que sa famille renforce sa place sur la scène politique.

La nuit-même,le jeune assassin rencontre le contact du SSR par l'intermédiaire de son parrain. L'homme au visage fatigué lui explique les bases et les objectifs de ce service secret lié au Roi sans rien dévoiler de préjudiciable pour le groupe. Sephran comprend qu'il faut rejoindre leurs rangs pour convoiter le titre d'Assassin Royale et sait juste qu'il sera recontacté un jour si tout se passe bien. Après cette rencontre fort étrange, Sephran exécute diverses missions pour le compte de son parrain allant du sabotage à son terrain de prédilection l'assassinat durant deux ans. C'est lors de cette période qu'il rencontre une jeune femme lors d'une soirée donné par son hôte, il tombe amoureux dès le premier regard. Cette idylle ne dure que deux ans avant que la femme ne disparaisse du jour au lendemain sans laisser de mots.

Touché au plus profond de son âme, Sephran s'en va, avec la permission de son parrain, de la ville et voyage à travers différentes contrées plus au moins dangereuse pour affiner son art meurtrier. Il revient, un an après, avec le coeur guéri et un regard changé de façon bénéfique sur tout ce qui l'entoure. Retrouvant son maître, Sephran recommence à effectuer son travail d'antan en expérimentant ses nouvelles méthodes d'assassinat.

Trois mois après son retour, le jeune adulte est recontacté par l'homme du SSR qui lui fait passer une batterie de test pour intégrer le Service. Sephran, accepté, doit prêter allégeance à la Couronne; malgré son expérience du terrain et dans son domaine, le jeune Etreden se voit confier au début des missions de bas rang comme faire de la désinformation, de la reconnaissance de terrain,..avant de passer aux filatures,aux interrogatoires, au sabotage,... Avec ses quatre ans de loyaux services, sa maîtrise totale du domaine de l'assassinat et la recommandation de son supérieur hiérarchique du SSR, Sephran parvient à prendre le poste d'assassin royale en accomplissant ainsi le rêve de son père qui reprend peu à peu pied dans la noblesse de Diantra alors que dans l'ombre Sephran, son fils, exécute, sous les ordres bien entendus de la Couronne, toute personne nuisant à la paix et à la stabilité du Royaume Humain.
~~~~~~~~
Comment trouves-tu le forum ? : Beaux graphismes, belles histoires !^^
Comment as-tu connu le forum ? : A travers la bannière d’un autre forum. Cela a du bon la publicité !xD
Crédit avatar et signature (lien vers l'image d'origine et nom de l'artiste dans la mesure du possible) : Genesis Rhapsodos (Final fantasy 7)


Dernière édition par Seph le Mer 9 Juin 2010 - 12:20, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Seph
Humain
Seph

Nombre de messages : 87
Âge : 30
Date d'inscription : 30/05/2010

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Sephran Etraden [Assassin royal [SSR]] Empty
MessageSujet: Re: Sephran Etraden [Assassin royal [SSR]]   Sephran Etraden [Assassin royal [SSR]] I_icon_minitimeVen 4 Juin 2010 - 15:40

Hey, ne ne m'oubliez pas!Sephran Etraden [Assassin royal [SSR]] 629873

Es-ce qu'il y aurait quelqu'un de gentil qui pourrait s'occuper de moi si c'est possible! Sephran Etraden [Assassin royal [SSR]] 138598
Revenir en haut Aller en bas
Drystan
Humain
Drystan

Nombre de messages : 1656
Âge : 30
Date d'inscription : 30/05/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 49 ans (42ème Jour de Barkios, An 967:X)
Niveau Magique : Apprenti.
Sephran Etraden [Assassin royal [SSR]] Empty
MessageSujet: Re: Sephran Etraden [Assassin royal [SSR]]   Sephran Etraden [Assassin royal [SSR]] I_icon_minitimeVen 4 Juin 2010 - 16:31

Alors…

Equipement :
• Le manteau… Enfin, surtout ce qu’il cache.
Bon, les fioles de poisons, outils de crochetage… Pourquoi pas. Mais le grappin…
C’est volumineux, les crochets en eux-mêmes, si à cela, on doit rajouter une corde, d’une baisse longueur au besoin… Ca commence à faire beaucoup dans les poches, soit disant cacher.
Sincèrement, je ne vois pas comment tu pourrais…
• L’élément ci-dessus, en plus d’être peu plausible, et les fioles cette fois, rendent impossible l’absence de gène dans les déplacements brusques et rapides. Bah oui, les fioles doivent être glissées dans des compartiments étroits pour ne pas bouger… Dans des poches, ça se balade, et si les fioles risquent juste de se briser, le grappin lui dérange.
• L’arbalète cachée sous la manche… Bon, je ne sais pas si tu t’imagines une arbalète en fait. Faudrait des manches extra-larges qui ne cachent rien, être sacrément costaud pour se balader avec un tel poids sur le bras, et sacrément stupide en fait.
Ca serait inutilisable, et quand bien même tu réussissais à l’attacher à ton avant-bras, à tirer (avec une sacrée prière pour toucher quelque chose) pour la recharger, tu n’aurais pas le temps et toutes les peines du monde (et plus encore) ça serait déjà terminé pour toi.
Ah et… Toujours super mobile et habile avec une arbalète attachée au bras ? Je ne crois pas non.
• Les gants maintenant… Bon, je vais te rassurer sur un point… Les experts : Miradelphia, c’est un mythe, une légende pour faire peur aux criminels. Y a aucun moyen de relever les empreintes, et quand bien même on en trouverait, y a pas de registres avec de répertorier les empreintes de tout le monde… Et pas d’ordinateur antique pour faire les comparaisons.
• Une chaine d’un mètre dissimulée ? ._. Ca reste volumineux une chaine, ça se cache pas si facilement.

Description physique :
• Mais il est jeune. Il ne fait pas son âge, c'est-à-dire ? Il a les traits d’un gamin de quinze ans ? Non mais voila… Il est jeune, s’tout.

Histoire :
• Un individu poignardé à plusieurs reprises, ça perd pas mal de sang, et quand bien même on arrive à arrêter les multiples hémoragies avant qu’il claque, une semaine d’inconscience, il est mort…
• Approché par les Services Secrets Royaux à 16 ans, alors que ce n’est pas quelqu’un d’expérimenté ? Non, trop jeune pour ça. Qui plus est, si il a été remarqué, vu qu’il y a vendetta… On ne va pas le prendre, ce n’est pas intéressant, un assassin qui est infichu de tuer sans laisser de traces.
• Ensuite… Bon… Solution alternative, un assassin te sauve et décide, dans sa bonté infinie de te prendre sous son aile par pitié afin de finir ton apprentissage… Jusque là, tu ne fais pas parti des SSR, tu n’es pas reconnu officiellement, et même pas approcher, même pas observer… Tu es toujours trop jeune et inexpérimenté.
Quoiqu’il arrive, cet assassin ne sera pas un représentant officiel des SSR, il se déplace pas et ne forme pas un gamin… Qui plus est un gamin qui n’apparait pas comme intéressant.
• Alors après, je ne sais pas… Décaler ton âge, parce que niveau, je n’ai pas de solutions.
Admettons que tu finisses par y entrer, alors âgé d’une vingtaine d’années, plus dans ces eaux là.
Si c’est y a un an que tu ramènes et jettes une tête au pied du représentant officiel à Diantra… C'est-à-dire, dans le contexte, moi, tu finis au fer et pendu. Ce ne sont pas des manières. On est pas cruel ou barbare, on peut l’être dans l’exécution de la chose, mais te montrer de la sorte, s’pas un signe d’allégeance, c’est que tu es pas fait pour le job, que tu n’es qu’un vulgaire meurtrier.
Revenir en haut Aller en bas
Seph
Humain
Seph

Nombre de messages : 87
Âge : 30
Date d'inscription : 30/05/2010

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Sephran Etraden [Assassin royal [SSR]] Empty
MessageSujet: Re: Sephran Etraden [Assassin royal [SSR]]   Sephran Etraden [Assassin royal [SSR]] I_icon_minitimeMar 8 Juin 2010 - 21:00

Bonsoir, les modifications sont faîtes ! J'espère que cela va aller.Sephran Etraden [Assassin royal [SSR]] 44836
Revenir en haut Aller en bas
Tebirahc Zaurahel
Ancien
Ancien
Tebirahc Zaurahel

Nombre de messages : 964
Âge : 30
Date d'inscription : 07/10/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  859 ans
Niveau Magique : Spécial.
Sephran Etraden [Assassin royal [SSR]] Empty
MessageSujet: Re: Sephran Etraden [Assassin royal [SSR]]   Sephran Etraden [Assassin royal [SSR]] I_icon_minitimeMer 9 Juin 2010 - 6:26

Tu as écrit Sephren au lieu de Sephran.
Des photos dans le contexte ? Non… Des descriptions orales peut-être, des photos, ça non.

Discordance entre l’âge que tu lui donnes, et le compte des années dans l’histoire.
A 10 ans, il suit son père.
A 16 ans, il devient indépendant.
A 20 ans, car il est dit, 4 ans plus tard, les rencontres.
A 22 ans, après deux années de travail pour son parrain, rencontre d’une fille.
A 24 ans, rupture.
A 25 ans, retour de son voyage.
A 25.5 ans (et au passage, le compte des mois n’est pas le même que chez nous, 6 mois, c’est un an et demi… La moitié d’une année, c’est 2 mois.) Intégration au SSR
Et tu rajoutes encore 5 ans, nous amenant à 30 ans, au lieu des 27 annoncés.
Revenir en haut Aller en bas
Seph
Humain
Seph

Nombre de messages : 87
Âge : 30
Date d'inscription : 30/05/2010

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Sephran Etraden [Assassin royal [SSR]] Empty
MessageSujet: Re: Sephran Etraden [Assassin royal [SSR]]   Sephran Etraden [Assassin royal [SSR]] I_icon_minitimeMer 9 Juin 2010 - 12:24

Bonjour, j'ai corrigé mes erreurs d'inattentions et adapter l'âge.

Alors cela donne:
-10 ans: suit son père pour apprendre à tuer
-16 ans: indépendance + première mission d'assassinat accomplit
(+3 ans: enchaînement de contrats)
-19 ans: diverses rencontres ( parrain, contact SSR), départ de chez lui
(+2 ans: travail pour son parrain)
-21 ans: Rencontre d'une jeune femme
-23 ans: Rupture, voyage
(+1 an: durée du voyage)
-24 ans: retour aux sources
(+3mois: intégration dans le SSR)
(+4ans: travail pour le SSR)
-28 ans et 3mois: devient un assassin royal.
Revenir en haut Aller en bas
Drystan
Humain
Drystan

Nombre de messages : 1656
Âge : 30
Date d'inscription : 30/05/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 49 ans (42ème Jour de Barkios, An 967:X)
Niveau Magique : Apprenti.
Sephran Etraden [Assassin royal [SSR]] Empty
MessageSujet: Re: Sephran Etraden [Assassin royal [SSR]]   Sephran Etraden [Assassin royal [SSR]] I_icon_minitimeMer 9 Juin 2010 - 13:09

C'est bon, je valide :)

Like a Star @ heaven Foire au RP ~ Pour tout ce qui est recherche de compagnons RP. En bref, que du bonheur !
Like a Star @ heaven Inventaire ~ Pour suivre ton évolution {obligatoire}.
Et enfin, si tu as des question, n'hésites surtout pas à demander de l'aide à un parrain, ou à tout simplement poser tes questions dans la partie créée à cet effet.

Possible que tu n'ais pas l'accès à certains tant que tu n'auras pas tes couleurs.

Code:
[Métier & Classe] : Assassin Royal (SSR)

[Âge & Sexe] : 28 ans & Masculin

[Classe d'arme] : Corps à corps & a distance

[Alignement] : Neutre bon
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Sephran Etraden [Assassin royal [SSR]] Empty
MessageSujet: Re: Sephran Etraden [Assassin royal [SSR]]   Sephran Etraden [Assassin royal [SSR]] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Sephran Etraden [Assassin royal [SSR]]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sephran Etraden [Assassin royal [SSR]]
» Le dessin-animé de Ralph Bakshi
» Labadie: Contrat entre l'etat haitien et la Royal Carribean
» UBAC X CANICHE ROYAL MALE CHAMPAGNE CIPAM BUCHELAY 78
» Azäziel [Assassin]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Où tout commence :: Registre :: Tabularium :: Limbes :: Humains-
Sauter vers: