AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les opposés s'attirent... [T'riss'Lara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
T'riss'Lara
Sang-mêlé
avatar

Féminin
Nombre de messages : 58
Âge : 1016
Date d'inscription : 03/06/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Les opposés s'attirent... [T'riss'Lara]   Mer 9 Juin 2010 - 14:50

« Effectivement, tu n'as pas le choix. Je n'ai pas envie de ressortir et je t'avouerais que les bâtards a moitié saouls n'ont pas ma préférence. »

Fit elle avec un sourire diaboliquement narquois. T'riss n'avait pas l'expérience d'une pucelle a peine pubère et ça, il put s'en rendre compte assez rapidement. Il était comique de constater que, même si sa race pouvait le dégouter, il ne pouvait pas grand chose si elle faisait étalage de son savoir faire.

« Ah...Le corps et ses faiblesses...Ironique n'est ce pas ? »

murmura-t-elle en plissant légèrement les yeux, anticipant déjà son plaisir. L'or de ses iris scintillait avec quelque chose de vorace et, en même temps, de terriblement détacher. Qu'il ne reve pas, elle ne perdait jamais totalement le contrôle, même au plus fort de l'extase. Elle pouvait paraître vulnérable mais elle ne l'était pas. Se serait marrant qu'il essaye tiens...

« Ton esprit voudrait ardemment m'éloigner, me repousser mais ton corps lui... »

glissa-t-elle directement au creux de son oreille en accentuant sa caresse de manière évidente, collant sa peau contre la sienne, imprimant ses formes et sa chaleur sans vergogne. Elle riait intérieurement du dilemme qu'elle était en train de provoquer chez lui.

« Quel effet cela fait ? Qu'une partie de toi rêve de s'enfuir a toutes jambes et que l'autre désire que je continue ? »

Se glissant encore plus prêt, elle entama un très léger et très lascif déhanchement. Sa langue suivit le contour d'un lobe d'oreille en un attouchement qui le ferait frissonner autant d'envie que de dégout, et cela, elle en était parfaitement consciente et s'en amusait. Finalement, quelle bonne idée que celle de le prendre en toutou officiel.

« Oh et je te déconseille de chercher a bacler les choses, je suis de très mauvaise humeur lorsque je ne suis qu'a moitié satisfaite... »

rajouta-t-elle avec un coup d'oeil en coin des plus significatifs. T'riss savait toujours ce qu'elle voulait et l'obtenait avec la même régularité.

« Détends toi, se n'est qu'un mauvais moment a passer... »
Revenir en haut Aller en bas
Eärnil
En attente de validation..
avatar

Masculin
Nombre de messages : 48
Âge : 28
Date d'inscription : 15/03/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Arcaniste
MessageSujet: Re: Les opposés s'attirent... [T'riss'Lara]   Mer 9 Juin 2010 - 16:09

« J’suppose que j’dois prendre ça comme un compliment, j’suis meilleur parti que des ivrognes, s’déjà ça en ma faveur. »

Bien sûr, c’était de l’ironie, ça n’était pas en sa faveur puisqu’il se retrouvait avec une demi-drow perverse en mal d’amour et avec des besoins charnels évidents à combler. Beaucoup de mâles en rut auraient sans doute rêvé d’une occasion d’être à sa place, et lui l’aurait bien cédé volontiers contre un casse croute. Oui oui, rien qu’un casse-croute contre une nuit avec elle, le collier et la chaine.

« Mon corps est un imbécile sans conscience qui n’est sensible qu’à quelques sensations… Tant qu’on les lui offre, il réagit… Aussi, ne croyez pas être forte de le faire céder à vos manœuvres. »

Oui, il décidait de lui tenir tête, serrant les dents pour ne pas lui donner le plaisir d’un quelconque gémissement sous la caresse appuyée, malgré le frisson léger qui parcourait son corps. Son corps était un traitre dont il se serait bien passé, et il aurait bien fait quelques coups bas à la demi-drow, mais il n’avait pas le temps ni l’occasion à présent… Une prochaine fois peut-être.

« Quel effet hein ? Rien en particulier… Je ne veux que m’enfuir, je vous l’ai dis, l’autre ne fait que réagir à certaines stimulation, pas d’contrôle, pas de désir… Rien de tout cela. »

Pourquoi résister ? La provoquer encore ? Parce qu’il ne voulait pas lui offrir le plaisir d’avoir le sentiment d’être dominé, qu’elle ait le culot de prétendre faire naître quoique ce soit qui ne découle pas d’un automatisme biologique. Ou bien était-ce une chose plus profonde et inconsciente. Il préférait le premier choix, au moins avait-il alors la maîtrise, malgré sa situation.

« Je n’ai aucune initiative, si il y a raté, ça vient de vous, pas de moi… Maîtresse »

Et celui-ci, il le cracha presque avec mépris. Presque moqueur… Tant pis pour les conséquences, et la mauvaise humeur, au moins n’aurait-il rien cédé à cette perverse qui jubilait à l’idée de le dominer, mais qui s’en trouverait déçu ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
T'riss'Lara
Sang-mêlé
avatar

Féminin
Nombre de messages : 58
Âge : 1016
Date d'inscription : 03/06/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Les opposés s'attirent... [T'riss'Lara]   Mer 9 Juin 2010 - 18:00

Un léger rire de gorge s'échappa des lèvres de T'riss.

« Et oui, malgré ta tare d'être a moitié larve, tu reste digne d'interet...Je suis sure que cela te ravi. »

La moquerie suintait de ses mots, car elle savait parfaitement qu'il était plutôt en train de maudir les dieux et déesses de l'avoir placé sur son chemin. Le hasard fait parfois bien les choses, songea-t-elle avec un demi sourire narquois et presque jubilatoire. Elle aurait ce qu'elle voulait de lui, c'était presque inévitable de toute manière. La nature est ainsi faite, le corps est destiné a désirer l'autre, même si l'esprit vomit en silence. Et elle s'employait a ce qu'il la désire sans son consentement d'ailleurs.

« Tu ne m'apprends rien...Mais sentir sa propre faiblesse...Brrr... »

répondit elle en miment un frisson d'effroi, harcelant le demi d'attention sensuelles, ne lui laissant pas d'autre choix que de lui céder... physiquement du moins. Pour le reste, il n'allait pas la décevoir, elle le savait et en riait. L'oeil moqueur, elle perçu parfaitement l'effort qu'il faisait pour garder un certain silence, mais sa peau ne trompait pas et celle ci frémissait. La suite de ses paroles ne fit qu'accentuer le sourire de la demi drow. Sourire carnassier et matois.

« Pense le si tu veux, si cela peut te soulager... »

susurra-t-elle en grignotant lascivement sa lèvre inférieure. Elle prenait son temps. Oui, vraiment tout son temps. Elle ne lui laisserait pas le plaisir d'une étreinte rapide et réduite a son stricte minimum. Elle ferait durer son supplice, après tout, ils avaient toute la nuit n'est ce pas ?

T'riss se détacha soudainement de lui et se releva...Allait elle arrêter là ? Bien sur que non...Elle se retourna, le chevauchant de nouveau, pressant ses fesses ondulantes contre la virilité érigée de son jouet. Elle se cambra, posant sa tête sur son épaule dans un soupir.

« Je ne te demande pas d'iniative, connaissant le peu d'ardeur et de fantaisie de ta race...Non, tu vas te laisser guider, ensuite, tu apprendras. »

fit dans un souffle en se saisissant des mains du demi. Elles étaient grandes et calleuses. Un manuel, nota-t-elle distraitement. Fermant a demi les yeux, elle les posa sur la peau douce de ses seins. Elle savait qu'il n'agirait pas de lui même mais dans l'absolu, elle s'en moquait très largement. Lentement, elle guida ses doigts sur son corps, ondulant toujours contre lui, sirène tentatrice. Elle l'aida a découvrir la soie de ses cuisses fine et nerveuses, dirigeant sa main droite vers la chaleur humide de son sexe, frissonnante violemment, tandis qu'elle entrainait l'autre sur les monts soyeux de sa poitrine. Elle gémit, passant la pointe de sa langue sur ses lèvres.

« Tu apprendras très vite même... »

souffla-t-elle dans un murmure brulant.
Revenir en haut Aller en bas
Eärnil
En attente de validation..
avatar

Masculin
Nombre de messages : 48
Âge : 28
Date d'inscription : 15/03/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Arcaniste
MessageSujet: Re: Les opposés s'attirent... [T'riss'Lara]   Mer 9 Juin 2010 - 19:25

« Oh, je ne prends pas comme une tare d’être ce que je suis… J’ai pour moi de ne pas être un animal. »

Bon, techniquement, elle le considérait comme un chien… Mais concrètement, il n’était pas un drow ou un bâtard de cette race infecte, donc il n’était pas un animal qui saute sur tout ce qui dandine des fesses. Il avait un minimum de jugeotte… Bon, certes peu sinon il ne serait pas dans cette situation… Mais assez pour lui mener la vie dure, malgré tout.

« Alors vous avez conscience que votre sentiment de supériorité, c’est du flan. »

Bon, peut-être pas tout à fait, mais bon, parti comme il était parti, il pouvait bien ne pas retenir les coups, elle se lasserait bien de l’idée de le violer, préférant quelques choses de moins traumatisant et plus facile à guérir pour lui.

Elle se releva alors, se détachant d’abord de lui, et avant qu’il ait pu espérer de la lassitude, la voila qui se retournait pour s’installer à nouveau sur son jouet favori, pressant sa virilité sous ses fesses, se cambrant pour reposer sa tête sur son épaule… Elle l’informa dès lors qu’elle n’attendait aucune initiative de sa part, juste qu’il la laisser le guider, et sans doute qu’il retienne pour les fois suivantes, car elle ne se stopperait pas là, c’était évident.
Mais alors qu’elle se saisissait de ses mains pour venir les poser sur sa volumineuse poitrine, tout du moins, en comparaison de celle des elfes. Elle le guida sur son corps, parcourant ses lignes et sa peau afin d’en profiter autant que lui… Il ne pouvait malheureusement pas nier que sa peau était douce et agréable sous les doigts… Si elle n’avait pas été comme elle était, il aurait même pu apprécier ce contact, et prendre des initiatives en ce sens… Mais elle était la violeuse qui en avait fait un chien, et ça, ça changeait tout.

Et quand elle dirigea sa main droite vers la chaleur humide de son entrecuisse, il naquit une idée… Il était temps de lui montrer qu’il était certes stupide, mais avec des ressources, et de quoi la gêner, pour son plus grand plaisir sans doute. Il murmura avec douceur, presque une tendresse à l’oreille de la perverse qui était contre lui.

« Finalement, j’ai changé d’avis… Je vais prendre des initiatives… »

Et avec vivacité, il comprima d’avantage la poitrine de la demi-sombre pour la retenir alors que son autre main demeurait sur le sexe de cette dernière, mais il semblait marmonner quelques mots, et très vite… Les sensations se faisaient déjà plus distante, moins affirmé dans l’entrecuisse de la « maîtresse »…
Revenir en haut Aller en bas
T'riss'Lara
Sang-mêlé
avatar

Féminin
Nombre de messages : 58
Âge : 1016
Date d'inscription : 03/06/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Les opposés s'attirent... [T'riss'Lara]   Mer 9 Juin 2010 - 20:38

T'riss se méfia dès qu'il susurra a son oreille avec ce petit quelque chose de sournois qu'elle cultivait elle même. Malheureusement, il fut légèrement plus rapide qu'elle et elle ne pu que constater...Par Uriz...c'est ça être frigide ?

T'riss soupira lourdement.

« Tu tiens vraiment a aggravé ton cas, Toutou. »

Dit elle presque avec compassion, mais ce mot ne voulait pas dire grand chose pour elle. Elle secoua légèrement la tête, d'un air désolé, notons qu'elle ne bougea pas pour autant. Elle réfléchissait. Il semblait donc que son toutou soit doué de certains pouvoirs magiques. Etonnement, il n'en avait pas usé jusqu'à présent et elle se permit une reflexion amusée :

« Je constate que tu es plus prompt a défendre ta vertue que ta vie. »

Elle lui tapota la joue mais si il croyait qu'elle allait laisser tomber, il se trompaitr lourdement. Il voulait la voir frustrée ? Et bien elle aurait droit au même spectacle.

« Tu sais, tu aurais été plus malin, tu aurais choisis un autre moment que celui là... »

Elle sourit avec quelque chose de malsain sur le visage avant de se redresser, en se dégageant du bras qui entravait ses mouvements, pour se pencher en avant, creusant les reins sans pudeur, appuyant les mains sur les genoux du demi. Si il avait quelque peu endormi son désir, ce n'était pas son cas a lui. Aussi continua-t-elle très lentement a onduler des hanches.

« Je n'en étais qu'au début... »

souffla-t-elle en lui jetant un coup d'oeil par dessus son épaule, lui offrant sans retenue une vue large son les lignes fines de son dos, orné de quelques cicatrices et les courbes pleines de ses hanches.

« C'est reculer pour mieux sauter tu sais...Je t'aurais laissé tranquille après mais maintenant...MMmh...Je penserais a t'attacher les mains...Il y a tellement d'autres moyens....Et ton sort ne sera pas éternel»

continua-t-elle sur le même ton, une étincelle pleine de promesse sadique dansante au fond de ses yeux doré. Ah ça mon mignon, on avait pas fini de s'amuser...
Revenir en haut Aller en bas
Eärnil
En attente de validation..
avatar

Masculin
Nombre de messages : 48
Âge : 28
Date d'inscription : 15/03/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Arcaniste
MessageSujet: Re: Les opposés s'attirent... [T'riss'Lara]   Mer 9 Juin 2010 - 21:30

Aggraver son cas ? Quelle importance dans le fond, tant qu’elle ne le tuait pas ? Elle pouvait finalement lui nuire, elle pouvait abuser de son corps, ce n’était pas ça le problème, ce n’était pas pour éviter ça, qu’il résistait encore au traitement qu’elle lui infligeait, non. Elle voulait le réduire à la soumission, à devenir un petit chien qui remue la queue et réclame un susucre et une caresse sur la tête, et résister, qu’importe les risques, c’était sa lutte contre ça…

« Si seulement c’était ma vertue que je défendais… »

Et il disait cela avec le sourire, il savait des choses perdues… Sa grande liberté de mouvement, son droit de choisir de passer à l’acte sexuel ou non… Il savait qu’il allait devoir rester un chien pour elle, jusqu’à l’occasion qui lui permettrait de se tirer en tout cas… Mais il serait un chien bien mal dressé, mordant à la moindre occasion.

« C’était le bon moment, au contraire. »

Il ne la retint pas davantage quand elle voulu se dégager de l’étreinte à laquelle il l’avait lui-même forcé, se redressant et continuant d’onduler des hanches, lui offrant un panorama complet de son dos et de sa chute de reins, attisant le désir physique qu’exprimait son corps.
Il voulut presque rire quand elle dit qu’elle l’aurait laissé tranquille, il n’y croyait pas un mot, non… Elle disait ça pour sans doute le dissuader de recommencer à l’avenir, si c’était le cas, c’était raté. Il soupira, fermant les yeux, détournant son regard de ce qu’elle montrait.

« Faites ce que vous voulez… Moi, je vais dormir. »

Il se laissa reposer, dos au lit, laissant reposer la tête en arrière, légèrement tourné, comme souhaitant dormir ainsi, sans plus agir, refusant l'invitation à céder qu'elle lui envoyait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les opposés s'attirent... [T'riss'Lara]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les opposés s'attirent... [T'riss'Lara]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Les opposés s'attirent... [T'riss'Lara]
» Les opposés s'attirent... ou se déchirent [Jason]
» Eugène Louis de Broglie l Les opposés s'attirent ?
» Première passe d'arme | T'riss'Lara
» « Les opposés s'attirent... ou pas. » | June && Caitlyn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Ithri'Vaan ~ CENTRE :: Principautés de Thaar :: Thaar (Cité)-
Sauter vers: