AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Situation d'urgence (1) | Hithiel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dyarque
Elfe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 117
Âge : 525
Date d'inscription : 23/07/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Archimage
MessageSujet: Situation d'urgence (1) | Hithiel   Mar 29 Juin 2010 - 20:58

Ce sujet se passe deux jours après que les premiers éclaireurs aient repéré les mouvements drows et aient avertis Ellyrion puis Alëandir. Ayant beaucoup de chose à m'occuper, je me permets de prendre un peu d'avance


L’heure était grave. Dyarque n’avait pas dormi depuis deux jours. Depuis qu’il avait reçu les nouvelles d’Ellyrion, fort préoccupantes. On parlait de hordes drowiques, prêtes à s’abattre sur la Porte d’Anaëh. Ardamir avait déjà réagit, et les premières troupes devaient arriver au fort, désormais. Ce ne serait, cependant, pas assez, le Roi ne le savait que trop bien. Le fort était une place militaire d’importance, mais elle était limitée en nombre d’hommes. Dire qu’ils avaient su que Yutar se fortifiait sans rien faire. Cette simple vérité le tourmentait, car il se sentait plus que responsable. Parcourant en long, en large et en travers les longs couleurs du Palais d’Alëandir, il étudiait le terrain, envoyait des messages, envisageait mille et un scénarii, cherchait dans sa manche des cardes dont il pouvait ignorer l’existence, et qui pouvait se trouver être déterminante.

« Allez me chercher la Haute Prêtresse Isylindë. » ordonna-t-il presque sèchement à un pauvre valet qui hocha simplement la tête sans s’offusquer du ton, voyant bien ce que s’infligeait le Seigneur Protecteur des Elfes.

Pour la première fois depuis qu’il avait appris que la dite religieuse vivait au Palais, il trouvait dans cet état de faits un avantage. Il n’avait pas le temps d’attendre, loin de là. Dans ce qui lui servait de bureau, il avait fait accrocher au mur une carte incroyablement détaillé de la Porte d’Anaëh.

« Haute Prêtresse… Pardonnez la soudaineté de cette convocation. » la salua-t-il à peine entrait-elle. « J’aurais préféré vous reparler en d’autres circonstances. »

D’un geste, il lui indiqua un siège sur lequel elle pouvait s’assoir, si elle le souhaitait. Son visage d’ordinaire si imperturbable était ravagé par l’inquiétude, ce qui n’était d’un sens pas rassurant. Reprenant contenance - du moins, reprenant son visage coutumier - aussi aisément que s’il utilisait un masque, il regarda la Haute Prêtresse droit dans les yeux.

« J’imagine que vous êtes au courant de la situation. »
Revenir en haut Aller en bas
Hithiel Isylindë
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 345
Âge : 31
Date d'inscription : 20/01/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Religieux
MessageSujet: Re: Situation d'urgence (1) | Hithiel   Mar 29 Juin 2010 - 21:18

Les temps troublés n'étaient guère finis, ils ne faisaient que commencer. Les souvenirs de la discussion qui avait unies la Haute-Prêtresse et l'ancienne Gardienne de Néera Annya hantaient l'esprit de l'Elfe depuis quelques temps. A vrai dire, ces mots échangés ne l'avaient guère quittés depuis Alonna, la guerre civile des humains n'étant qu'une continuation du destin en marche.
Hithiel ressentait la Mort qui se mettait en marche, cette fois l'empreinte était forte, un futur de sang finissait de s'amorcer et Morgar continuait à placer ses pions.

Les Drows .. Ils étaient de retour après la défaite d'Alonna. La nouvelle parvint à la Haute-Prêtresse en même temps que les premiers messagers arrivaient du front. Même n'étant qu'une simple Prêtresse, elle apercevait la rudesse de l'attaque sur le territoire des Elfes. La porte d'Anaëh était un verrou solide qui interdisait le passage vers les terres du peuple Eternel, il n'avait jamais été franchi. Mais l'entreprise des sombres montrait qu'ils étaient décidés à faire sauter ce verrou depuis Yutar.
Hithiel était partagée, partagée entre sa fonction de Haute-Prêtresse qui lui interdisait de s'opposer à une guerre et sa condition d'elfe qui la rendait inquiète envers son peuple.
Mais, comme à son habitude, ce fut le coté religieux qui l'emporta, elle acceptait le destin des milliers de vies qui allaient disparaître.

Le clergé de Tari commença sans attendre les préparatifs pour envoyer des prêtres dans les régions menacées. Le nombre de morts allait être importants et il était vital de préserver les âmes des griffes de Teiweon. La guerre allait être menée par les soldats mais le culte avait aussi son rôle à jouer pour accompagner les Elfes dans cette épreuve.
Ce fut au beau milieu de l'un de ces préparatifs que Hithiel fut convoquée par le seigneur Dyarque. La Haute-Prêtresse pressentait cette convocation, elle était la seule autorité religieuse d'importance à Alëandir actuellement et le Seigneur Protecteur des Elfes avait sûrement fort à faire.
C'était la première expérience de Dyarque comme protecteur des Elfes face à une guerre, il ne s'agissait plus désormais de protéger simplement Daranovar mais un peuple entier.

Hithiel fut introduite sans tarder dans la pièce où se tenait Dyarque. S'installant sur le siège qui lui était désigné, elle attendit la raison de cette convocation.


Cela n'est rien Seigneur Dyarque.


Dyarque semblait fatigué ou plutôt stressé par la situation, c'était la première fois qu'elle le voyait agir dans l'urgence. Le poids qui lui tombait dessus était des plus démesurés.
Mais le regard dur du vieil Elfe rencontra celui tout aussi ferme de la Haute-Prêtresse, l'heure était au sérieux et non aux plaintes.


Je le suis en effet .. La Mort a désormais porté son regard vers la Porte d'Anaëh.
Revenir en haut Aller en bas
Dyarque
Elfe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 117
Âge : 525
Date d'inscription : 23/07/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Archimage
MessageSujet: Re: Situation d'urgence (1) | Hithiel   Jeu 1 Juil 2010 - 12:22

Dyarque savait ce qu’il avait à dire. Mais il savait aussi, au vu de sa dernière rencontre avec Hithiel, qu’il ne devait pas se tromper sur la façon de le dire. Qu’il choisisse mal ses mots, et elle se rétracterait derrière sa pseudo-neutralité. Qu’il parle avec justesse, et alors peut-être pourrait-elle y faire une entorse, comme pour la Guerre Civile Humaine.

« La Mort est aveugle, Haute Prêtresse. Ce sont les sombres qui nous regarde. » la corrigea-t-il… aussi naturellement qu’il respirait.

Tant de spiritisme dans une situation aussi grave le laissait de marbre. Il avait besoin de dormir, de se vider l’esprit l’espace d’une nuit, mais ce serait une nuit durant laquelle les sombres prendraient de l’avance. Tout ça parce qu’ils avaient négligé Yutar. Parce qu’il avait négligé Yutar. Il était Seigneur Protecteur depuis assez longtemps, désormais, pour savoir qu’il ne servait à rien de partager les fautes. N’était-ce pas la première chose qu’il avait enseignée à Nyrlae ?

« Vous savez qui sont nos ennemis, et vous savez quelles sont leurs croyances. Vous savez qui est Teiweon, n’est-ce pas ? » demanda-t-il en sachant très bien quelle serait la réponse.

Lui-même connaissait parfaitement le Culte de Teiweon grâce au lien qu’il avait entretenu malgré lui avec Fae’Lisshyn… Il semblait s’être rompu, pour une raison dont il ignorait tout, mais il lui arrivait encore de se reveiller, en sueur, le cœur palpitant à cause des chants funèbres qu’il était certain d’avoir entendu.

« Je vous demande humblement le soutien de vos Paladins, Haute Prêtresse. Aujourd’hui, les Elfes doivent lutter contre les hérétiques s’opposant à l’hégémonie de Tari, reniant jusqu’à son existence. Ne nous abandonnez pas dans cette lutte, je vous le demande humblement, en tant que Roi, en tant qu’elfe, et en tant qu’âme dévoué à Celle qui attend. »
Revenir en haut Aller en bas
Hithiel Isylindë
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 345
Âge : 31
Date d'inscription : 20/01/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Religieux
MessageSujet: Re: Situation d'urgence (1) | Hithiel   Jeu 1 Juil 2010 - 16:01

Le spiritisme fut vite mit de coté, les phrases de l'un corrigeant celles de l'autre et inversement et l'heure n'était pas au débat théologique.
L'esprit des deux Elfes était plus préoccupé par la situation qui tombait sur le royaume des Elfes comme une chape de plomb. Le regard de la Haute-Prêtresse ne put s'empêcher de se durcir lorsque le nom de Teiweon fut prononcé.
Aucun adepte de Tari ne pouvait ignorer l'existence de Teiweon, une divinité des Drows ayant copiée la déesse de la Mort. Mais ses pouvoirs étaient plus maléfiques et elle était la principale source de la nécromancie dans le monde, étant de ce fait l'ennemie jurée du culte de la Mort.

C'est donc d'un mouvement de la tête qu'elle répondit par l'affirmative à la question de Dyarque, la réponse était des plus évidentes et naturelles, oui elle ne savait que trop bien qui était Teiweon.
Sur cette base, le seigneur Protecteur demandait le soutien du culte dans la guerre et que la Haute-Prêtresse mobilisa les paladins de l'ordre.
A vrai dire, le culte n'avait pas perdu de temps pour commencer les préparatifs afin d'envoyer des prêtres vers Ellyrion. Mais, les paladins étaient l'unique force militaire dont disposait Hithiel. Certes la cellule des paladins dans les terres Elfiques était pleinement mobilisable mais on ne pouvait pas en dire autant des cohortes de paladins stationnés sur les terres humaines.
La guerre civile humaine avait causée des pertes parmi les paladins et la Haute-Prêtresse souhaitait préserver les forces restantes à Alëandir comme réserves fraiches au cas où la situation en Diantra évoluait encore en défaveur du culte.
Les paladins de Tari étaient peu nombreux et combler les pertes en Diantra prendrait du temps, épargner les forces intactes en Alëandir était un choix logique mais le destin a voulu que la guerre arriva également sur les terres des Elfes.

Mais cette fois il s'agissait d'une invasion menée par les Drows et non une simple guerre ordinaire. Tout ceci n'avait rien de politique, la menace était désormais religieuse à cause de Teiweon. Le culte de Tari avait toujours combattu la menace Drow lorsque celle-ci s'était invitée en Anaëh de part le passé. Même l'ancien siège de la capitale Alëandir avait vu le culte se battre contre les maléfices Drows.
Il n'y avait donc pas de choix disponible : il fallait mobiliser le culte de la Mort dans une nouvelle croisade afin de soutenir l'armée Elfique.
L'unique problème était l'urgence, la contribution du culte allait être des plus modestes en attendant d'avoir regroupés des ressources plus amples.


Seigneur Dyarque .. Le culte n'a jamais abandonné le peuple des Elfes lorsque les Drows nous ont menacés. C'est pourquoi l'Ordre du Royaume Eternel vous aidera dans vôtre tâche de repousser l'invasion Sombre.

Malheureusement je ne puis vous offrir dans l'urgence la totalité des ressources de l'ordre. Des paladins sont actuellement en mission ou stationnés ailleurs dans les terres Elfiques. Battre le rappel risque de prendre du temps, chose dont je crains que nous ne possédons point.
De plus, je ne puis mobiliser les paladins stationnés dans les Terres Humaines, ceux-ci se remettant à peine des pertes subies lors de la guerre civile et trop éloignés pour nous parvenir à temps.

Dans l'immédiat je peux joindre à vos forces l'appui de trois cohortes complètes de Paladins de l'Ordre soit 150 combattants accompagnés de 300 auxiliaires et de 30 prêtres. Je placerais le Grand Prêtre du temple à leur tête, moi-même restant ici-même pour rassembler le reste des ressources du culte et les assigner à diverses missions en fonction de l'évolution de la situation.

J'aimerais vous fournir plus et je regrette cet apport des plus modestes face à l'importance et l'urgence de la menace.
Revenir en haut Aller en bas
Dyarque
Elfe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 117
Âge : 525
Date d'inscription : 23/07/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Archimage
MessageSujet: Re: Situation d'urgence (1) | Hithiel   Dim 4 Juil 2010 - 17:03

Près de cinq cents paires de bras en plus. Ce n’était pas beaucoup, mais c’était déjà bien plus qu’il ne s’y était attendu. En réalité, il avait vu s’esquisser le refus, en sachant que si tel cas arriverait, Hithiel Isylindë aurait été une des rares elfes à le voir réellement en colère. Mais il fallait croire que Tyra n’oubliait pas ce peuple qu’elle avait jadis béni. A moins que les religieux qui composaient sont cultes n’aient pas oublié qu’ils étaient nés elfes avant d’avoir été ordonnés prêtres. Avec simplicité, Dyarque se leva et s’inclina devant la Haute Prêtresse.

« Nous n’oublierons pas » promit-il avant de se relever.

Restait à savoir que ferait exactement les Paladins qui se joindraient aux troupes d’Ardamir. De telles unités n’étaient pas à négliger, elles dépassaient bien souvent le soldat moyen, mais elles pouvaient être dangereuses si elles étaient mal encadrées. Elles ne devaient pas marcher aux côtés de l’Armée, mais se joindre à elle, se plier à ses règles et obéir à ses ordres… Sinon, cela n’avait pas d’intérêt.

« Les troupes d’Ardamir se rassemblent déjà. Le point de ralliement est Eraison. »

Durant les quelques minutes qui suivirent, il expliqua les grandes lignes de la stratégie qu’entreprendrait sans doute les renforts et qui se résumait fort bien à : courir. Heureusement, les drows avaient été repérés avant de rejoindre Yutar, ce qui laissait peut-être assez de temps aux elfes pour réagir. Mot-clé : peut-être. C’était cette incertitude qui hantait le vieux roi.

« Je ne vous retiens pas. Vous devez avoir fort à faire pour rassembler vos troupes. Nous ne pourrons pas toutes les attendre, malheureusement, aussi je vous encourage à agir vite. »

Vite… Toujours plus vite. Cette nuit encore, Dyarque ne dormirait pas. Pas plus que les nuits suivantes.
Revenir en haut Aller en bas
Hithiel Isylindë
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 345
Âge : 31
Date d'inscription : 20/01/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Religieux
MessageSujet: Re: Situation d'urgence (1) | Hithiel   Jeu 8 Juil 2010 - 20:20

Eraison .. soit. J'y enverrais dans les plus brefs délais le soutien promit. Puisses ces troupes vous être d'un grand soutien.

La Haute-Prêtresse n'aimait guère sauter d'une guerre à une autre mais dans les deux cas elle n'avait le choix. Le destin était bien capricieux et la mettait devant deux crises majeures en à peine quelques mois. D'abord les dommages subis par le culte Humain et la récente mise à l'écart de son homologue et finalement voici que la menace de Teiweon venait à poindre aux frontières. Et la Haute-Prêtresse avait en elle le sentiment que tout ceci n'était qu'un chapitre de l'histoire précédant tant d'autres à venir.

Pour cet épisode Dyarque était assuré du soutien du culte mais il fallait voir quels seraient les dégâts. Si les forces du culte venaient à subir trop de dommages du fait d'une mauvaise utilisation, elle risquait de revoir sa position et ses actes. Mais le Seigneur Protecteur était un homme d'expérience même si le début de son règne se passait plutôt mal avec cette crise à gérer. Mais, dans le meilleur des cas, cela permettrait de resserrer les coudes des Elfes en ces temps difficiles.

Hithiel n'avait plus rien à faire auprès de Dyarque après que celui-ci lui ait expliqué sa stratégie, une stratégie d'urgence. La situation l'était en effet mais la guerre risquait d'être de longue haleine, si Ellyrion venait à tomber alors il faudra élaborer des stratégies dans le temps et non plus des plans destinés à répondre aux besoins immédiats tout en sacrifiant la profondeur.
La Haute-Prêtresse se leva de son siège pour conclure cet entretien.


Très bien .. Je vais désormais me retirer dans le temple de Tari afin de terminer les préparatifs de l'Ordre. Si vous partez à la guerre Seigneur Dyarque, sachez que je vous soutiendrais pleinement depuis Alëandir et répondrais sans délais à vos futures convocations.
Vous avez la confiance des Elfes pour résoudre cette crise, protégez ces terres .. mais prenez également soin de vous. Nul ne sait quand Tari vous appellera à elle, qui sait aurez vous d'autres épreuves que celle-ci à affronter avant de rencontrer votre destin.


La Haute-Prêtresse salua Dyarque avant de se retirer, désormais le nouveau Seigneur Protecteur était pleinement maître du destin de très nombreux Elfes, puisse t-il en faire bon usage.


[RP terminé pour moi]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Situation d'urgence (1) | Hithiel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Situation d'urgence (1) | Hithiel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti à l'heure d'un renouveau :situation socio-économique
» REPORTAGE PHOTOGRAHIQUE SUR LA SITUATION DES BRACEROS HAITIENS EN DOMINICANIE
» Haïti/ La situation socioéconomique désastreuse pourrait être uti
» Jeune Afrique autour de la situation geopolitique mondiale
» La situation en Bolivie tourne à la crise régionale.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Anaëh ~ NORD EST :: Terres d'Alëandir :: Alëandir :: Le Trône Blanc-
Sauter vers: