Partagez | 
 

 Dis donc Arcam ! C'est pas bientôt fini ce bazar ? (pv Bergy)

Aller en bas 
AuteurMessage
Adria
Elfe
avatar

Nombre de messages : 422
Âge : 83
Date d'inscription : 20/06/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 112 ans (16 ans)
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Dis donc Arcam ! C'est pas bientôt fini ce bazar ? (pv Bergy)   Mar 19 Oct 2010 - 20:01

Une semaine qu'Adria n'était pas retournée au point de rendez-vous pour ses séances d'escrime. Autant dire qu'outre ses leçons de magie, elle avait eu l'esprit bien occupé par ce qui s'était passé dans la clairière. Elle avait hésité à retourner en Aduram, surtout en sachant que les dieux sévissaient toujours. Elle n'aimait pas se dire qu'elle risquait de perdre à nouveau tout contrôle de ses propres émotions. Cela dit, elle détestait encore plus l'idée d'être partie comme ça... Elle se revoyait encore courir à toute vitesse...

Alors, finalement, elle avait fait la démarche de retourner vers la clairière. Elle ne pensait pas réellement avoir une chance d'y retrouver Berg'inyon : étant donné la façon dont il l'avait quitté, cela laissait penser qu'il n'y retournerait pas lui-même. Mais elle voulait prendre le temps de visualiser un peu la magie qui imprégnait à présent les lieux. Elle avait fait de même à Erac, mais, là, c'était différent.

Installée en tailleur dans l'herbe, Olwë couché près d'elle, elle essaya de repérer ce qui changeait d'une atmosphère normale. De plus en plus de personnes optaient pour l'explication de la présence des dieux sur Miradelphia. Nakor aussi, du coup, elle penchait pour la même option. Elle ignorait lequel des Cinq se cachait derrière un tel résultat en Aduram, mais sentait clairement la différence avec ce qui se passait dans la plaine. Elle n'avait même pas besoin de fermer les yeux pour se concentrer tant c'était évident. Pour une fois, elle visualisait presque la magie sans y penser. Pas réellement clairement, mais un peu comme une petite lumière dans l'obscurité : moins on la fixe, plus on la voit.

Dans la plaine, elle ressentait un malaise, quelque chose qui ne donnait pas envie de s'attarder. On s'y sentait presque agressé, et pas seulement par les éclairs : c'était plus une impression diffuse. ici, au contraire, on avait l'impression d'être bienvenu. Comme si une petite voix susurrait à l'oreille de profiter un peu de la vie en se laissant aller à chacune de ses émotions. Pas étonnant qu'elle soit restée si longtemps la dernière fois alors qu'une fois rentrée au château, elle s'était demandée pourquoi elle n'avait pas coupé court plus vite ! Oh oui, ici, tout paraissait beaucoup plus... vivant. C'était cela : elle se sentait bien plus vivante. Elle soupira : la magie pouvait se révéler traitresse.

Olwë leva brièvement la tête, sans pour autant daigner bouger davantage. Quelqu'un approchait ? Étant donné la réaction du loup... Berg'inyon ou Nakor : n'importe qui d'autre l'aurait fait disparaitre dans la minute. Toujours assise en tailleur, Adria ne bougea pas non plus, scrutant les alentours.
Revenir en haut Aller en bas
Berg'inyon
Drow
avatar

Nombre de messages : 143
Âge : 28
Date d'inscription : 30/07/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Dis donc Arcam ! C'est pas bientôt fini ce bazar ? (pv Bergy)   Dim 7 Nov 2010 - 20:22

La clairière était déserte, ce jour-là. Adria ne s'y était pas aventurée depuis près d'une semaine, et Berg'inyon non plus. Pourquoi y serait-il retourné, d'ailleurs ? Bien que n'étant pas expert dans l'art de deviner les sentiments des autres, il n'avait pas besoin de déployer des trésors d'empathie insoupçonnés pour deviner qu'elle ne se risquerait pas dans les parages avant plusieurs jours. Et puis si elle y retournait et qu'il n'y était pas, tant mieux ; il n'appréciait guère d'attendre comme un idiot qu'elle ne se décide à revenir, mais ça ne le gênait pas le moins du monde que d'autres idiots l'attendant, lui. Il aimait se faire désirer.

Mais l'entêté mercenaire n'en avait pas abandonné les leçons pour autant. Ca aurait été dommage d'arrêter maintenant, alors qu'elle commençait à faire des progrès, et si dans la foulée il pouvait la convaincre de se laisser un peu aller et de vivre sa vie de manière un peu moins passive, tant mieux ! Quoique pour une petite sylvaine toute mignonne et toute gentille, elle avait parfois de l'agressivité à revendre...

Il finit toutefois par retourner dans la clairière au bout de quelques jours, irrité de ne pas la voir revenir. Est-ce qu'il lui avait fait peur, ou quoi ? Il ne se sentait quand même pas prêt à croire qu'elle aurait déclaré forfait pour si peu ; pour le coup, c'est lui qui aurait été déçu. Il avait enfin réussi à obtenir un baiser en retour, et cette fois elle ne pouvait pas faire comme si elle n'y était pour rien. Mais bon sang, pourquoi elle ne revenait pas ?

Il était vexé. Il était hors de question de poireauter là, comme un abruti, et même si il n'en avait pas l'air, il avait de bien meilleures manières d'occuper ses journées.

Ok, cette dernière partie était peut-être un tout petit peu exagérée...

Pour être honnête, il n'avait strictement rien à faire pour occuper ses journées. Pas de contrats, pas de travail, rien à piller ou à dérober... Zéro. Le néant absolu.
Mais, toujours pour être honnête, il préférait se faire couper en petites tranches par une épée rouillée plutôt que d'admettre qui lui, le fier guerrier drow, en était réduit à attendre qu'elle ne daigne pointer son popotin dans les environs. Alors, pour ne remédier à la honte de la voir arriver et d'être surpris en train de l'attendre, il s'était embusqué derrière les fourrés et jetait de temps en temps des coups d'oeils vers la clairière vide, ce qui était le cas quand Adria fit son apparition.

Il la laissa mijoter un moment, l'observant de loin en se demandant si il allait la rejoindre ou non, mais si il ne se manifestait pas il craignait qu'elle ne s'imagine qu'il était parti. Mieux valait la faire attendre un petit moment, puis débarquer avec l'air sûr de lui du type qui a deviné qu'elle allait passer par là aujourd'hui...

Alors qu'il s'approchait avec se silence que caractérisent les bons mercenaires, Olwë leva soudain la tête dans sa direction. Il adressa un sourire amical à l'animal, qui ne paraissait pas le moins du monde alerté par cette soudaine apparition d'un Berg'inyon dans son champs de vision. Adria non plus ne bougea pas, et il se demanda si elle s'était aperçu de la réaction du loup. Alors qu'elle était toujours immobile, plongée dans ses pensées, il s'assit à côté d'elle et contempla la clairière, sans briser le silence qui y régnait. Finalement, après quelques minutes, il demanda d'une voix douce :

- Tes blessures ?
Revenir en haut Aller en bas
Adria
Elfe
avatar

Nombre de messages : 422
Âge : 83
Date d'inscription : 20/06/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 112 ans (16 ans)
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Dis donc Arcam ! C'est pas bientôt fini ce bazar ? (pv Bergy)   Mer 10 Nov 2010 - 13:14

Oui, Adria avait vu le drow approcher, dès qu'il avait daigné se montrer, mais elle ne manifesta pas vraiment de réaction. Il n'avait pas l'air de vouloir briser le silence et elle le laissa s'installer, pour une fois sans un mot. Elle n'avait pas pensé le retrouver là. Une coïncidence ? La logique voulait que ce ne soit pas le cas : il avait sans doute attendu dans les environs qu'elle revienne. Mais, en même temps, ils s'étaient suffisamment croisés par hasard auparavant pour qu'elle se dise que ce pouvait juste être un nouveau concours de circonstances. Sans doute, oui : elle le voyait mal patienter, sans la voir revenir, durant une dizaine de jours.

Enfin, du coup, elle ne savait pas du tout comment se comporter. La dernière fois qu'ils s'étaient vus... elle n'avait pas besoin de l'aide de la magie pour que toute une foule de sentiments divers et variés menacent de refaire leur apparition. Mais elle venait de faire une petite séance de magie, elle était encore capable de se canaliser, les Cinq soient loués !


" Tes blessures ? "

Sans le regarder, Adria leva légèrement une main, légèrement tachée de quelques bleus en bonne voie de guérison. La plupart ne se voyaient plus du tout.

" Ça disparait, je ne sens plus rien. "


Elle se décida enfin à lui jeter un coup d'œil. Il paraissait avoir opté pour un comportement un peu plus raisonnable que lorsqu'il l'avait quitté. Elle continua sur le ton de la conversation alors qu'Olwë allait tourner autour du drow pour lui dire bonjour :

" Nakor n'a pas apprécié que je joue les escrimeuses. "

Apparemment, elle s'en moquait : après tout, les raisons que le magicien avait évoquées ne l'avait pas du tout convaincue. Tout en parlant, elle continuait à suivre les évolutions de la magie. Outre la sienne et celle de l'amulette, qu'elle ignorait délibérément, elle sentait celle du dieu qui devait sans doute trouver intéressant d'avoir là deux personnes sur lesquelles agir. Bon, elle se faisait peut-être des idées, mais c'était l'impression qu'elle avait.

" C'est vrai qu'il y a de quoi faire, question magie, en ce moment. "


Elle le dévisagea. En avait-il conscience ? Elle, elle avait appris à voir cela, mais lui, il devait bien ressentir que c'était différent, non ? Peut-être pas, s'il était resté là tout le temps. Sans pouvoir prendre de recul, la magie tournait la tête. Mais, encore une fois, elle doutait qu'il ait pu patienter là aussi longtemps. En tous cas, elle, elle faisait un effort pour garder les idées claires, ce qui expliquait ce comportement un peu froid, détaché. En même temps, elle préférait quand même être là, avec une magie accueillante, qu'en plaine d'Atral avec l'impression d'être agressée. Elle se demanda un instant si c'était une pensée personnelle ou bien induite par le dieu en place. Peut-être un peu des deux.

" Je ne pensais pas que tu serais là, en revenant ici. "


D'ailleurs, si elle avait gardé ses vêtements adaptés à l'escrime, elle n'avait pas apporté de repas ou quoi que ce soit d'autre laissant à penser qu'elle avait décidé de s'entrainer. Elle n'avait pas bougé, restant assise en tailleur, essayant de garder une certaine concentration vis-à-vis de la magie. Elle la tenait à l'œil, celle-là. Elle surveillait aussi Berg'inyon, mine de rien et, surtout, elle se surveillait elle. Elle savait ce qu'un trop plein de magie pouvait donner et si elle y ajoutait la foule de sentiments qui avaient envie de se déchainer pèle-mêle...
Revenir en haut Aller en bas
Berg'inyon
Drow
avatar

Nombre de messages : 143
Âge : 28
Date d'inscription : 30/07/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Dis donc Arcam ! C'est pas bientôt fini ce bazar ? (pv Bergy)   Lun 20 Déc 2010 - 22:23

Loin de se fâcher, Berg'inyon sourit à sa remarque.

- Je ne pensais pas te trouver là non plus, répliqua-t-il avec honnêteté.

La dernière fois, il l'avait laissé dans un état émotionnel assez instable, état dont il avait été la cause principale et qu'il avait d'ailleurs délibérément provoqué. Il avait poussé un peu loin les limites de la décence et de la pure camaraderie, que ce soit avec ou sans l'aide de la magie, et il s'en rendait pertinemment compte. C'était peut-être d'ailleurs ce qui expliquait son attitude actuelle, un brun plus humble et plus discrète qu'à l'accoutumée, comme si il avait quelque chose à se faire pardonner (ce qui était le cas, en l'occurrence).

- Nakor n'a qu'à penser ce qu'il voudra. Ce n'est qu'un vieillard en robe, après tout, alors il n'est pas le plus indiqué pour désapprouver le port du pantalon.

Le drow n'avait rien de particulier contre le "vieillard en robe", si ce n'est un respect sincère, et ces petites plaisanteries ne recelaient rien d'offensant pour le principal intéressé. Cela aurait fait rire le vieux mage, sans doute, et déclenché une énième joute verbale pour savoir qui, de l'acier ou de la magie, aurait le dernier mot. En fait, Berg'inyon se sentait d'une humeur particulièrement paisible en cet instant précis, et il soupçonnait vaguement que l'étrangeté de la forêt y était pour quelque chose.

- Tu ne t'ennuies pas trop, là-bas ? Demanda-t-il soudain, comme si ça venait de lui traverser l'esprit. Ca me rendrait fou de passer des mois et des mois enfermé, cloîtré derrière les murs de ce château ou dans les environs. Pour les gens comme moi, se poser, ce n'est même pas une option. Je veux dire...

Il lui jeta un coup d'oeil, un brin mal à l'aise.

- Tu ne songes jamais à bouger ? A retourner sur les routes ? A... courir l'aventure à nouveau ?

Non pas qu'il se mêlait de lui dire ce qu'elle devait faire, bien au contraire ! Mais lui si libre et si vagabond, errant contre vents et marées, lui ne pouvait pas comprendre ce qui pouvait bien retenir la jeune fille si longtemps. Les cours de magie, d'accord, c'était long, même avec un bon professeur, mais de là à s'enraciner dans un trou pareil sans vouloir y bouger, et sans même avoir l'impression d'être dérangée par son manque d'horizons...

- Je sais, reprit-il un peu maladroitement, apprendre la magie ça prend du temps... Tu ne progresses pas vite...

Après quelques secondes de réflexion, il s'empressa de corriger son manque de subtilité :

- Tu ne progresses pas plus vite de n'importe qui, je veux dire... Mais rien ne t'obliges à rester, tu sais. Tu pourrais faire une pause pour quelques temps, histoire de t'amuser un peu. Ca ne te tuerais pas, de t'amuser.

Là, c'est sûr, c'était mieux. Beaucoup plus subtil.

- Cela dit sans t'offenser, bien sûr... Tout ce que je veux dire, c'est que, un peu d'action, ça ne te ferais pas de mal...
Revenir en haut Aller en bas
Adria
Elfe
avatar

Nombre de messages : 422
Âge : 83
Date d'inscription : 20/06/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 112 ans (16 ans)
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Dis donc Arcam ! C'est pas bientôt fini ce bazar ? (pv Bergy)   Mer 22 Déc 2010 - 18:12

Un vrai bonheur, cette magie, si l'on avait envie de se laisser submerger... un véritable soucis si l'on avait idée de ce que cela pouvait donner. Et Adria se méfiait.

" Je ne pensais pas te trouver là non plus. "

Ah non ? La jeune fille fronça légèrement les sourcils : un hasard ? Cela commençait à faire beaucoup. Elle scruta le visage du drow, à la recherche d'un quelconque mensonge - que cachait ce calme affiché, au juste ? - et le laissa poursuivre. Si elle s'ennuyait ? Ce fut la seconde fois qu'elle fronça les sourcils en quelques minutes et c'était loin d'être son comportement habituel, ce qui aurait dû mettre la puce à l'oreille de Berg'inyon. Mais il poursuivit, lui demandant si elle songeait à bouger, sous-entendant que rester enfermée comme elle était censée le faire était une absurdité. Ça faisait toujours plaisir...

" Je sais, apprendre la magie ça prend du temps... Tu ne progresses pas vite...

L'avait-il déjà vue en colère ? Réellement hors d'elle ? Cherchait-il à avoir ce plaisir ? En temps normal, elle aurait sans doute répondu sur le ton de la conversation, mais là, elle commençait sérieusement à en avoir par-dessus la tête et ça n'avait rien à voir avec la magie qui se contentait de donner un peu plus de corps à un sentiment qu'elle avait tout à fait naturellement. La façon dont elle le fixait à présent était le précurseur d'une jolie explosion de colère comme il n'en avait encore jamais vu chez elle.

" Tu ne progresses pas plus vite de n'importe qui, je veux dire... Mais rien ne t'oblige à rester, tu sais. Tu pourrais faire une pause pour quelques temps, histoire de t'amuser un peu. Ca ne te tuerais pas, de t'amuser. "

Adria plissa les yeux et se tourna complètement vers lui en le fixant d'un air plus si calme que ça. Elle n'était pas vexée, ce n'était pas le problème : elle ne s'était jamais considérée comme une grande magicienne. Mais elle commençait sérieusement à perdre patience, une qualité dont elle n'avait jamais vraiment fait preuve qui qui menaçait de parfaitement disparaitre.

" Cela dit sans t'offenser, bien sûr... Tout ce que je veux dire, c'est que, un peu d'action, ça ne te ferais pas de mal... "

Ah, il voulait de l'action ? La magie accumulée plus ou moins consciemment ne demandait qu'à se libérer et le coup de vent magique que balança la jeune fille cueillit le drow au creux de l'estomac, l'envoyant bouler à quelques mètres. Sans l'aide des dieux, elle n'aurait jamais pu se montrer aussi violente sans s'évanouir ensuite, vidée de ses forces, mais là, elle bondit sur ses pieds en hurlant, hors d'elle :

" Ça va ? Tu as fini ton numéro ? "


Elle était dans une colère noire. Elle l'avait bien envoyé valser, mais il s'en remettrait, en serait quitte pour quelques bleus dans le pire des cas. Elle n'était pas d'humeur à s'excuser, regretter son geste irréfléchi ou quoi que ce soit de ce genre : il l'avait bien cherché. D'ailleurs, elle continua sans baisser le ton :

" C'est quoi ton problème, Berg'inyon ? Tu apparais et disparais quand tu en as envie et te fais un malin plaisir de me perturber autant que possible à chaque fois ! Tu crois quoi ? Qu'il suffit de faire comme si de rien était pour que j'oublie tout ? "

La façon dont il l'avait traitée la dernière fois lui était restée en travers de la gorge, c'était le moins qu'on puisse dire. Elle lui en voulait terriblement, et la magie ne faisait que renforcer la fureur qu'elle laissait à présent éclater ouvertement. Serrant les poings, elle poursuivit en haussant le ton :

" Tu sais quoi, j'ai ma dose de tes petits jeux ! Je ne suis pas une marionnette qu'on peut manipuler au gré de ses envies ! Tu m'as dit quoi, la dernière fois ? Ah oui ! Que tu n'avais aucune envie d'être proche de moi ! Alors je ne vois pas l'intérêt qu'on passe autant de temps ensemble ! "

Elle siffla Olwë et, sans attendre le loup, commença à s'éloigner, ne se retournant que pour conclure :


" Tu vas être content : je me bouge et on ne risque pas de se croiser en Anaëh alors tu auras la paix ! Je pars à Alëandir avec Nakor prochainement. Lui, au moins, je peux compter dessus comme un ami, pas comme un manipulateur ! "

Et sur ce elle fit volte-face et le planta là en prenant sa course, toujours aussi furieuse et sans lui laisser une chance de s'expliquer. Il n'y avait aucune explication à donner de toute manière et puis il en avait fait autant la dernière fois, hors de question qu'elle ait des scrupules à agir de la sorte.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dis donc Arcam ! C'est pas bientôt fini ce bazar ? (pv Bergy)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dis donc Arcam ! C'est pas bientôt fini ce bazar ? (pv Bergy)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bientôt la fin
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Viral Eldon [Prêtre d'Arcam]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ITHRI'VAAN :: Les Terres Sauvages :: La Forêt d'Aduram-
Sauter vers: