AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Première nuit à Missède

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Viktor de Missède
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 466
Âge : 26
Date d'inscription : 02/06/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Première nuit à Missède   Ven 31 Déc 2010 - 11:16

Kathleen paraissait quelque peu perdue. Elle était hésitante et son appréhension la faisait trember doucement. Mais il n'y avait pas que cela. Elle tremblait aussi de plaisir, sa peau parcourue de petits frissons de plaisir sous les mains du jeune homme alors qu'il la caressait. Il comprenait qu'elle puisse avoir quelques appréhensions. Tout le monde en avait. Et bien souvent, on faisait en sorte que les filles de la noblesse soient convaincu que se soit la pire nuit de leur vie que celle de leur nuit de noce.

Une ceinture de chasteté qui fonctionnait avec nombre d'entre elle et permettait sans trop de difficulté de les garder vierge pour le jour de leur mariage.

Ce dernier baiser qu'ils échangèrent coupa se souffle au baron comme à la jeune femme. Plus les secondes passait, plus Viktor sentait pousser une bosse dans son pantalon. Les mains de Viktor se faisaient plus aventureuses, glissant doucement sur les formes de Kathleen. Un petit gémissement lui échappa alors qu'une des mains du baron venait de monter à l'assaut de son sein, l'effleurant doucement. La jeune femme baissa alors la tête, presque honteuse d'avoir ainsi fait part du plaisir qu'elle pouvait éprouver. Elle baissa le regard.

Viktor allait lui remonter doucement le visage pour plonger les yeux dans les siens lorsqu'il sentit qu'elle s'attaquait à nouveau à ses vêtements. Sa ceinture était cette fois la proie des assaut hésitants et fébriles de la jeune femme. Il continuait à déposer de petits baiser sur son corps comme pour l'encourager à continuer. Il se doutait que c'était loin d'être simple pour elle et qu'elle se sentait sans doute gourde et malhabile mais elle sen sortait très bien. Et pour être honnête, qu'elle se montre sur d'elle aurait quelque peu inquiété Viktor quant à la virginité de sa belle promise.

La ceinture fini par céder. Kathleen parut quelque peu hésiter en découvrant cette bosse qui tendait le tissus. Mais elle continua pourtant sur sa lancée. Le premier bouton céda, puis le deuxième. Mais là, elle s'arrêta. Ne faisant plus le moindre geste. Non pas pour jouer avec les nerfs de son promis. Mais parce qu'elle ne pouvait pas aller plus loin.

Doucement, Viktor lui releva le menton pour plonger dans son regard.


« Ne t'inquiète pas. Tu t'en sort très bien. »

Un joli petit sourire en plus et un doux baiser qu'il déposa sur ses lèvres.

Puis, à nouveau, les lèvres du baron descendirent le long du corps de Kathleen. S'arrêtant un certain temps sur ses seins où ils déposèrent une multitude de petits baisers avant de continuer vers le bas. Kathleen perdit alors son fiancée de vu lorsque celui-ci disparut sous les couvertures.

Elle ne le voyait pas, mais pouvait toujours sentir ses lèvres se poser délicatement sur son corps et descendre encore et encore.

En même temps, le baron se livrait à l'exercice acrobatique de retirer ses derniers vêtements, se qui ne lui prit guère de temps.

Les baisers s'arrêtèrent un instant, puis Viktor posa les lèvres sur la fleure intime de Kathleen, l'embrassant doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Kathleen de Missède
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 255
Âge : 29
Date d'inscription : 01/10/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  24
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Première nuit à Missède   Ven 31 Déc 2010 - 11:58

[HRP : 100ème messages ! Cheerleader ]

    L’hésitation de Kathleen fut loin de passer inaperçue, bien au contraire même. Viktor interrompit ses baisers et redressa la tête de la jeune fille pour croiser son regard. Il lui souriait tendrement et ses mots la rassurèrent plus qu’il n’aurait pu l’imaginer. Il lui mentait peut-être juste pour la rassurer, et bizarrement elle l’en remerciait. Car ce genre de mensonge lui permettait au moins de se sentir un peu plus à l’aise, de se détendre. Le nœud qu’elle ressentait au creux de son ventre n’était pas douloureux mais extrêmement gênant. Comme si c’était ça qui la rendait mal à l’aise. Mais là encore elle n’eut pas le temps de se poser la question. Viktor reprit ses baisers et elle, ses gémissements.

    Par Arcam, ne pouvait-elle pas empêcher ses soupirs de plaisir de franchir ses lèvres. Elle n’en revenait pas que de si infimes caresses lui fassent autant de bien. Car il fallait ouvrir les yeux, elle était loin de s’ennuyer. Et plus les lèvres de Viktor descendait, plus elle sentait cette douce chaleur monter en elle. Une de ses mains serra discrètement le drap, l’autre posait sur la nuque de Viktor, descendait à mesure que celui-ci s’aventurait toujours plus bas.

    Il s’arrêta sur l’un de ses seins, et une onde de plaisir la traversa. Il arrivait d’un simple baiser à lui procurer des sensations si fortes qu’à cet instant elle n’avait plus du tout froid. Bien au contraire.
    Alors qu’elle pensait qu’il allait remonter vers elle pour rencontrer à nouveau ses lèvres comme il l’avait fait juste avant, elle fut surprise de le sentir descendre lentement. Elle sentait ses lèvres se poser sur son ventre, s’attarder sur son nombril ce qui la fit légèrement rire car l’endroit était chatouilleux et bientôt elle le vit disparaître sous les couvertures.

    Et là ce fut à ne plus rien comprendre….
    Elle sentait les mains de Viktor caresser ses jambes, remonter sur ses cuisses et ses baisers descendre encore et toujours vers cet endroit que personne encore n’avait touché. Elle fut heureuse qu’il soit enfoui sous les couvertures car il ne pouvait voir le rouge qui teintait les joues de la jeune fille. Lorsqu’elle sentit les lèvres de Viktor se poser sur son intimité elle ne put retenir un gémissement mêlé de surprise et de plaisir. Elle se mordit aussitôt la lèvre pour éviter que ce genre de manifestation se reproduise mais plus il s’attardait à cet endroit, plus il lui était difficile de ne pas gémir.

    Le plaisir était indescriptible. Allant par vague, elle sentait son désir enfler à mesure qu’il l’embrassait et maintenant si elle tremblait ce n’était plus pour la même raison. Sa main était toujours crispée sur le drap, il lui faisait tant de bien…. Et c’était si nouveau…. Ah par les dieux….
    Alors qu’il continuait à embrasser doucement son intimité, sa jambe se releva légèrement pour se serrer contre lui. Elle fut alors surprise de sentir qu’il ne possédait plus son pantalon. Son pied remonta le long de la cuisse de Viktor et s’arrêta à la naissance de sa fesse.

    Mais elle n’en pouvait plus, elle avait chaud, elle était dans un état tel qu’elle en haletait de plaisir comme si elle avait couru des heures. Son cœur battait la chamade et elle sentait la chaleur s’accentuer dans son bas ventre, à l’endroit même ou Viktor posait ses lèvres.
    S’il continuait elle allait….elle allait exploser, il fallait qu’il cesse…. Elle se redressa légèrement pour poser sa main dans les cheveux de Viktor. Elle ne savait pas ce qui allait suivre, mais elle était étonnamment impatiente de le savoir
    .

    - Je vous en prie…

    Elle n’avait pas besoin d’ajouter d’autres mots à cette prière pour que Viktor devine ce qu’elle voulait. Pas qu’il arrête ! Oh ça non ! Mais qu’il revienne sur elle, qu’elle puisse à nouveau se trouver dans ses bras, qu’elle puisse enfin se donner à lui, car elle le désirait….


Dernière édition par Kathleen de la Roseraie le Ven 31 Déc 2010 - 14:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Viktor de Missède
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 466
Âge : 26
Date d'inscription : 02/06/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Première nuit à Missède   Ven 31 Déc 2010 - 14:03

Caché sous les couvertures, Viktor sentait Kathleen se crisper de plaisir. Il l'imaginait devenue toute rouge par la gène qu'elle devait éprouvée autant que par son excitation. Il avait entendu son gémissement de plaisir autant que de surprise. Et malgré tout les efforts qu'elle pouvait faire, pour se contenir, il percevait toujours ses gémissements alors que ses baisers se faisaient plus insistants. Il la sentait trembler plus encore sous ses caresses et les baiser qu'il pouvait lui prodiguer.

Elle qui était un peu restée passive pour l'instant se mit soudain à bouger. Une de ses jambes se releva doucement pour aller se serrer contre lui. Il sentait son pied remonter doucement le long de ses cuisses pour arriver jusqu'à la naissance de sa fesse. Cette douce caresse était bien loin d'être désagréable et le baron en redemandait encore.

Halletante, Kathleen se redressa légèrement, détachant un peu sa fleure intime du visage de son fiancée avant de poser les mains sur le visage du baron, glissant dans ses cheveux.


- Je vous en prie…

Sortit de son contexte, ces quelques mot pouvaient passé pour une supplique. Elle aurait put désirer qu'il s'arrête là. Qu'il la laisse. Mais les yeux du baron plongé dans ceux de la jeune femme suffirent largement à le convaincre que se n'était pas se qu'elle désirait. Bien au contraire.

Doucement, Viktor remonta le long du corps de Kathleen. Sans la quitter de yeux une seule seconde. Leurs lèvres se joignirent et, la prenant dans ses bras, Viktor la rallongea avec douceur sur l'oreiller. Toujours avec cette même douceur, il mêla ses doigts au siens alors crispé sur le draps.

L'embrassant amoureusement, il guida son membre en elle. Un dernier regard. Il lui sourit et scella à nouveau leurs lèvres alors qu'il forçait la barrière de son hymen avant d'entamer un lent vas et viens sans cesser ses baisers et ses caresse pour atténuer bien vite la douleur que la perte de sa virginité ne pouvait manquer de causer.
Revenir en haut Aller en bas
Kathleen de Missède
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 255
Âge : 29
Date d'inscription : 01/10/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  24
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Première nuit à Missède   Ven 31 Déc 2010 - 15:27

    Kathleen avait vu juste, Viktor n’avait pas besoin d’un dessin pour comprendre les mots qu’elle venait de prononcer. Elle voulait qu’il abrège cette intense sensation de désir insatisfait, qu’il fasse ce qu’il devait être fait pour qu’elle se sente pleinement comblé de plaisir. Lentement, comme un félin, il remonta vers elle, l’aidant à se recoucher sur l’oreiller. Il lui faisait face, lui souriant tendre et elle sentit ses lèvres s’étirer aussi. Elle n’aurait jamais imaginé avoir une première fois si douce, si tendre. Cela cachait forcément quelque chose. Mais elle se laissait fondre dans chacun de ses baisers, dans chacune de ses caresses, soupirant, gémissant de plaisir.

    D’une main sure il écarta ses jambes pour se frayer un chemin contre elle. Elle sentit alors ce qui devait être l’attribut masculin, pressait contre son intimité. Alors qu’elle répondait au baiser passionné de Viktor avec autant d’ardeur, elle se souvint des paroles des domestiques de la Roseraie. Si tout n’avait été que douceur jusque là, c’est surement que le terriblement moment qu’elles lui avaient décrit n’était pas loin de se produire…
    Ses doigts se crispèrent sur ceux de Viktor, alors qu’elle sentait un léger tiraillement, comme s’il essayait de percer sa peau. Et puis soudain, sur un coup de rein plus sec de son fiancé, elle sentit une vive douleur déferler dans son ventre. De surprise elle laissa échapper un long cri de douleur.

    Elle n’aurait jamais pensé qu’après tant de douceur, elle put avoir si mal… Elle s’était entièrement crispée, ses ongles plantés dans le dos de Viktor tandis que son autre main serrait ses doigts. Elle aurait voulu qu’il s’arrête, que la douleur passe, mais il continuait, s’appliquant à imprimer un rythme lent. Entrant, sortant….Ravivant la douleur qu’elle ressentait.

    Alors qu’elle rouvrait les yeux, elle sentit de fines larmes couler de chaque côté de son visage. Elle croisa bien vite le regard sombre de Viktor et elle n’eut la force de lui sourire pour le rassurer. Elle avait trop mal pour ça. Elle se mordit la lèvre pour retenir le nouveau cri qui menaçait de s’échapper à nouveau.
    Pourtant il semblait savoir ce qu’il faisait. Il reprit ses baisers et ses caresses tandis qu’il continuait à aller et venir en elle, lentement, en douceur. Et au bout d’une minute elle sentit la douleur diminuer au fur et à mesure, laissant place à des ondes de plaisir qui se propageait en elle à chaque mouvement de bassin du jeune homme.

    Elle avait gardé sa main serrée dans celle de Viktor et malgré le plaisir qu’elle ressentait, elle ne pouvait s’empêcher de pleurer. Oui elle avait mal, vraiment très mal même, mais l’homme qu’elle aimait la couvrait des meilleures attentions qu’ils soient afin que cette douloureuse épreuve se passe le mieux possible. Après un moment qui sembla durer une éternité, elle sentit une agréable sensation au creux de son ventre, comme une onde électrique qui se répandait à chacune de ses respirations.

Revenir en haut Aller en bas
Viktor de Missède
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 466
Âge : 26
Date d'inscription : 02/06/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Première nuit à Missède   Dim 2 Jan 2011 - 8:50

Se que Viktor avait imaginé ne manqua pas d'arriver. Kathleen poussa un cri de douleur alors que son hymen se déchirait sous ses assaut. La première fois était toujours assez douloureuse et désagréable. C'était quelque chose qu'il savait de se qu'on lui avait dit. Et il voyait qu'on ne lui avait pas mentit. Kathleen souffrait visiblement malgré se qu'il essayait de faire pour modérer cette douleur.

La jeune femme s'était totalement crispée broyant d'une main les doigts qu'il avait emmêlé aux siens et labourant son dos de ses ongles. Viktor serait les dents alors que, comme précédemment pour les caresses de Kathleen, la faible épaisseur de peau semblait multiplier la douleur.

Des larmes perlèrent dans ses yeux et commencèrent à couler le long de ses joues. Est-ce que c'était toujours aussi douloureux? Elle n'était même plus capable de lui sourire seulement pour le rassurer. Mais honnêtement, le baron n'avait pas la moindre idée de se qu'il pouvait faire pour atténuer les souffrances de son amante.

Impuissant face à son mal, il la vit se mordre férocement la lèvre pour retenir le nouveau cri qui menaçait de s’échapper à nouveau. Mais le gémissement qu'elle ne peut retenir était rien assez explicite. Pas la peine de faire un dessin.

Les lèvres et les mains de Viktor redoublèrent d'effort pour lui procurer les caresses et les baisers qui l'avaient fait gémir de plaisir quelques instants plus tôt alors qu'il imprimait toujours un léger mouvement de vas et viens assez lent pour ne pas risquer de faire trop mal à Kathleen. Il fallait qu'il efface cette douleur. Il le fallait à tout prix. Kathleen avait voulut s'offrir à lui parce que ce moment d'intimité qu'ils avaient partagé était délicieux et qu'elle avait voulut aller plus loin. Il ne fallait surtout pas que cette soirée soit à présent uniquement marquée par cette douleur qu'elle endurait.

Doucement, les lèvres de Viktor reprirent leur ballet dans le cou de Kathleen. Passant sur son menton avant de trouver ses lèvres pendant que de sa main libre, il caressait ses hanches, son flanc et sa poitrine avec autant de délicatesse que possible.
Revenir en haut Aller en bas
Kathleen de Missède
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 255
Âge : 29
Date d'inscription : 01/10/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  24
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Première nuit à Missède   Mer 5 Jan 2011 - 13:48

    A mesure qu’il lui prodiguait mille caresses, elle sentait la douleur se dissiper. Bien sur, elle ressentait quelques fois des élancements douloureux, mais il s’y prenait avec tant de douceur qu’elle ne pouvait lui en vouloir. Bien au contraire. Dès la première minute elle avait souhaité que tout s’arrête et pourtant maintenant elle voulait qu’il continue.
    Leurs souffles se mêlaient lorsqu’il se redressait pour l’embrasser tendrement, elle en profitait pour lui adresser enfin un sourire. Premier signe positif. Sa main qu’elle avait gardé crispé dans le dos du jeune homme glissa vers son épaule et elle l’étreignit un peu plus fort, se serrant davantage contre lui.
    Elle aimait sentir la douceur de sa peau contre la sienne. Les cheveux bruns de Viktor venaient se mêler aux siens plus blonds. L’instant était magique. Légèrement douloureux, mais divinement agréable. Il n’y avait pas de mot pour décrire le feu d’artifice de plaisir qu’elle ressentit alors que son corps s’arquait, se collant un peu plus contre celui de Viktor.
    Son souffle déjà court se fit haletant, comme si elle avait parcourut une longue distance en courant. Mais il s’agissait là d’un essoufflement bien différent. Son cœur même, sembla manquer un battement alors qu’une chaleur brûlante envahissait son bas ventre.

    Elle se sentait épuisée, à bout de force et pourtant étrangement bien. Viktor cessa à son tour de se mouvoir en elle et un soubresaut le parcourut tandis qu’il laissait échapper un gémissement rauque à ses oreilles. D’abord surprise, Kathleen finit par laissait de côté la question qui lui venait à l’esprit. Elle espérait tout simplement qu’il avait prit du plaisir.

    Pour elle, cette première fois était spéciale. Douloureuse elle l’avait été, mais sûrement pas assez pour qu’elle en fasse la pire nuit de sa vie. La douceur de son partenaire avait été telle, qu’elle se sentait comblée, aimée.
    Alors qu’ils reprenaient tous deux leurs souffle, lui couché sur elle, le visage dans son cou, Kathleen remonta sa main pour la poser sur la joue de Viktor. Lorsqu’elle croisa son regard, elle resta un moment à apprécier ce qu’elle voyait avant de lui sourire à nouveau.
    La douleur était revenue maintenant que Viktor avait arrêté d’aller et venir en elle. Un léger picotement qu’elle fit mine de ne pas sentir pour ne pas inquiéter son fiancé.

    Sans brusquerie, elle noua ses bras autour du cou de Viktor et elle se serra contre lui, enfouissant son visage dans le creux de son cou. Là elle était sûre qu’il ne la verrait pas pleurer, car elle avait à nouveau sentit de fines larmes lui monter aux yeux. Mais un faible sanglot la trahit et elle s’en voulait de n’avoir pas su le retenir. Elle ne voulait pas qu’il s’inquiète inutilement pour elle.
    Après tout la douleur qu’elle ressentait n’était assez sévère pour la faire pleurer. Non, les larmes qui coulaient étaient causées par quelque chose qu’elle ne comprenait pas elle-même. Du soulagement, de la douleur peut-être un peu, du bonheur… Un mélange de trop de chose pour que ce soit clair dans son esprit.

Revenir en haut Aller en bas
Viktor de Missède
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 466
Âge : 26
Date d'inscription : 02/06/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Première nuit à Missède   Jeu 6 Jan 2011 - 14:26

Viktor était aux anges. Kathleen lui avait sourit. Enfin. Enfin elle lui avait sourit et avait arrêté de pleurer. Pendant que la main de la jeune femme arrêtait de labourer de ses ongles le dos de son amant pour venir se poser sur son épaule et le serrer doucement contre elle, Viktor poursuivait ses allées et venues. S'enfonçant progressivement un peu plus en elle au fur et à mesures de ses mouvements de reins sans pour autant trop forcer. Il étreignit Kathleen dans ses bras, continuant à la traiter avec la même douceur que depuis le début de leurs ébats.

La chevelure blonde éparse de Kathleen semblait presque pouvoir la recouvrir alors que leurs corps étaient imbriqué et ne semblaient pas vouloir se séparer une seule seconde. Elle s'arqua de plaisir, le souffle court, se collant autant que possible au corps de son amant.

Il avaient tout les deux le souffle court comme s'ils venaient de courir sur une longue distance ou après une chevauchée effrénée. Le baron sentait monter en lui le plaisir. Il fut soudain animé d'un soubresaut alors qu'un gémissement rauque qu'il aurait presque préféré retenir s'échappait de ses lèvres.

Les deux amants restèrent un long moment dans cette position, reprenant tout les deux leur souffle. Toujours allongé sur elle, Viktor avait le visage dans son cou, la tête reposant sur les cheveux de son amante qui lui faisaient comme un matelas. Doucement, la jeune femme posa sa main sur sa joue et Viktor se redressa légèrement. Ils passèrent un moment à s'entreregarder avant qu'elle ne lui adresse à nouveau un sourire.

Avec sa délicatesse habituelle, Kathleen le sera contre elle, son visage profondément enfouis au creux du coup du baron. Viktor passa ses bras autour de son buste, la serrant contre lui et déposant quelques petits baiser au creux du cou de Kathleen.

« Je t'aime, murmura-t-il à son oreille. »

Il la tenait doucement contre lui, caressant doucement son dos quant elle fut secouer d'un léger soubresaut. Un sanglot.

S'écartant légèrement, Viktor put s'appercevoir que la jeune femme était en train de pleurer. Lui avait-il fait si mal que cela? Il savait que la première fois était toujours assez douloureuse. Mais avait espérer compenser cela. Apparemment pas.

Sèchant doucement les larmes de sa fiancée, il la berça tendrement dans ses bras comme pour la réconforter.


« Ça ne vas pas? Je t'ai fait mal? Je peux faire quelque chose pour toi? »

Le ton du baron était calme et doux alors qu'il passait doucement ses doigts dans la longue cascade blonde de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Kathleen de Missède
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 255
Âge : 29
Date d'inscription : 01/10/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  24
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Première nuit à Missède   Ven 7 Jan 2011 - 17:31


    La douleur s’estompa presque aussitôt après qu’il se soit retiré d’elle. Elle sentit alors une étrange sensation entre ses cuisses, comme lorsqu’elle était indisposée. Et puis elle se rappela qu’il était normal de saigner lors de la perte de sa virginité. Il n’y avait donc rien d’étonnant à cela. Son attention se reporta sur Viktor lorsqu’il murmura une nouvelle fois à ses oreilles qu’il l’aimait… Et elle comme elle aimait l’entendre le lui dire. Serrée ainsi dans ses bras, elle aurait pu y rester une éternité tant elle y était bien. Mais le sanglot qu’elle n’avait pu retenir fit s’écarter Viktor. Lorsqu’il croisa ses yeux embués de larmes il resta un instant interdit, comme s’il ne savait pas quoi faire ou quoi dire. Finalement il l’attira à nouveau contre lui pour la bercer tendrement. Fermant les yeux Kathleen resta un moment silencieuse, puis elle redressa la tête pour voir le visage de son fiancé.

    - Ne vous inquiétez pas… Je vais très bien.

    Bon ce n’était pas un mensonge, et ce n’était pas tout à fait vrai non plus ! Ce qu’elle venait de vivre la rendait heureuse. Elle s’était donnée à l’homme qu’elle aimait. Elle lui avait prouvé son amour. Mais sentir ce sang couler le long de ses cuisses la gênée énormément. Faisant un léger mouvement pour se dégager de l’étreinte de Viktor, elle le regarda glisser sur le côté pour s’allonger près d’elle. Elle en profita alors pour lui sourire avant de se redresser légèrement.

    - J’ai juste… un peu…mal. Mais je sens que ça passe.

    Sa main attrapa sa robe de chambre qu’elle avait laissée tombé au pied du lit et elle la passa sur ses épaules pour se lever. Sur le lit une tâche rouge, signe de sa virginité, contrastée avec la blancheur du drap. Evidemment il faudrait faire quelque chose pour éviter qu’une domestique ne le remarque le lendemain. Mais pour le moment, elle se sentait étrangement sale, elle avait besoin de se laver un peu.

    - J’ai besoin de me….nettoyer un peu. Voulez-vous venir ?

    Après tout lui aussi devait sûrement avoir besoin de se laver un peu. Et elle était à mille lieux d’imaginer ce qui pouvait se passer entre un homme et une femme, nus dans une salle de bain. Evidemment la jeune Kathleen ne possède pas encore notre esprit pervers ! Et puis elle était aussi fatiguée. Mine de rien ses ébats nocturnes avaient finis de l’épuiser. Elle voulait juste se laver et retrouver la douceur et la chaleur des bras de Viktor.
    Bien qu’elle se sente mal à l’aise et légèrement gênée par la situation, elle sentait qu’elle avait besoin qu’il vienne avec elle. Elle était peut-être encore un peu terrifiée par ce que représentait ce qu’ils venaient de faire…et par ce sang qu’elle sentait couler le long de sa cuisse.

    - J’ai besoin de vous, murmura-t-elle.

    Elle ne s’était presque pas rendue compte des mots qu’elle venait de prononcer, mais elle les pensait tellement. Elle avait tant besoin de lui en cet instant, qu’elle avait peur de se retrouver seule même quelques minutes dans la pièce à côté.

Revenir en haut Aller en bas
Viktor de Missède
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 466
Âge : 26
Date d'inscription : 02/06/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Première nuit à Missède   Sam 8 Jan 2011 - 13:56

La jeune femme reste un certain temps sans rien dire avant de redresser la tête pour voir son visage. Elle avait toujours les larmes aux yeux. Mais ne semblait pas si triste que cela en fait. Enfin, pas que triste.

- Ne vous inquiétez pas… Je vais très bien.

Il en doutait un peu. Mais elle ne lui mentait pas totalement non plus. C'était déjà une bonne nouvelle. Elle n'allait pas forcément très bien. Mais pas non plus mal. C'était un peu compliqué à saisir. Pendant ce temps, Viktor continuait à glisser ses doigts dans les cheveux blonds de sa fiancée. Un geste réconfortant. Il était là pour elle et il voulait qu'elle le sente. Elle fit un petit mouvement afin de se dégager de de son étreinte. Viktor glissa alors sur le côté pour s’allonger près d’elle. Il eu droit à un de ses jolis sourire alors qu'elle se redressait légèrement.

- J’ai juste… un peu…mal. Mais je sens que ça passe.

Elle attrapa sa robe de chambre tombé au pied du lit et la passa sur ses épaules pour se lever. Viktor se sentit un peu mal à l'aise. Est-ce que cela n'avait été que douloureux? En attendant, il faudrait sans le moindre doute trouver une explication à la présence de cette tache de sang sur les draps du lit de Kathleen.

- J’ai besoin de me….nettoyer un peu. Voulez-vous venir ?

Viktor fut un petit peu surprit. Non par le fait qu'elle veuille se laver. Mais plutôt par la proposition qu'elle lui faisait de l'accompagner. Il ne s'y était pas vraiment attendu pour être tout à fait honnête. En fait, il ne s'y était pas du tout attendu plutôt. C'était une surprise totale.

- J’ai besoin de vous, murmura-t-elle.

Viktor hocha la tête et se leva pour la rejoindre. Doucement, il lui prit la main et l'entraina dans la pièce voisine. Il y avait plusieurs seau d'eau qui n'avaient plus grand chose de chaud. Viktor se dépêcha de faire partir le feu de la cheminée afin de réchauffer la pièce. Mais il faisait en sorte de ne jamais s'éloigner très loin de Kathleen.

Le baron profita du feu pour faire un peu chauffer les seau d'eau qu'il passa ensuite dans la bassine. Le bain était prêt.

Il aida la jeune femme à s'y glisser, lui souriant tendrement. Restant pour sa part en dehors de ladite bassine.


« J'espère...que...que ça na pas été que douloureux. »
Revenir en haut Aller en bas
Kathleen de Missède
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 255
Âge : 29
Date d'inscription : 01/10/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  24
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Première nuit à Missède   Sam 8 Jan 2011 - 19:52


    La surprise qui s’inscrivit sur le visage de Viktor fut le signal qu’elle n’avait peut-être pas dit ce qu’il fallait. Elle devint presque aussitôt aussi rouge qu’une pivoine. Elle était si peu expérimentée… Elle ignorait tout de ce qu’elle aurait du dire ou faire. Pour l’heure elle avait juste besoin de se laver, de se sentir à nouveau propre. Bon d’accord elle se sentait légèrement sale, mais seulement à cause du sang. Sinon elle avait été parfaitement comblée. Alors qu’il s’activait pour préparer un bain, Kathleen vit bien qu’il évitait soigneusement de croiser son regard. Et elle…. Et bien disons qu’elle évitait de regarder en dessous de la taille de Viktor ! Apparemment le jeune homme n’avait pas jugé nécessaire de se vêtir et elle se sentit stupide ainsi serrée dans sa robe de chambre. Pendant qu’il vidait les seaux d’eau dans la baignoire, Kathleen retira le tissu qui la couvrait et le posa sur une chaise près de la porte. Lorsqu’elle revint vers Viktor, celui-ci se tourna enfin vers elle et lui adressa un sourire.

    Elle qui s’était inquiétée d’avoir fait quelque chose de mal, elle répondit presque aussitôt à son sourire par un autre. Tendrement il l’aida à entrer dans la baignoire et elle ne put retenir un soupir d’aise lorsqu’elle eut de l’eau jusqu’aux épaules. L’eau était tiède mais très agréable après ce qui s’était passé dans la pièce à côté. La douleur qui la tiraillait encore légèrement avait totalement disparut et elle se sentit bien plus à l’aise. Viktor était resté près d’elle, appuyait sur la baignoire. Bizarrement, lui ne semblait pas tout à fait à l’aise et les paroles qu’il prononça la scotchèrent. Elle était tellement surprise qu’elle mit un moment avant de trouver les mots pour lui répondre.

    - Non. Ca n’a pas été que douloureux.

    Sa main vint se poser sur celle de Viktor et elle lui adressa le plus beau de ses sourires. Se serait-il inquiété qu’elle n’ait ressenti aucun plaisir ? Cela était étonnant vu le nombre de fois ou elle n’avait pu retenir ses gémissements. Certes, il s’agissait là d’une chose toute nouvelle pour elle, mais elle savait différencier le plaisir de la douleur.

    - Votre douceur…. Et vos baisers…. Et… C’était tout simplement….merveilleux !

    Et douloureux, mais elle n’allait pas non plus lui repasser la chanson ! Cela ne servait à rien, de toute façon elle n’avait plus mal. Kathleen se pencha suffisamment pour pouvoir déposer un baiser sur les lèvres de Viktor. Lorsqu’elle eut pleinement savourée les lèvres de son fiancé, Kathleen attrapa sur le petit meuble près d’elle le savon. Elle se fit une toilette rapide pour ne pas faire trop patienter Viktor et lorsqu’enfin elle se releva dégoulinante, elle avait un sourire amusé aux lèvres.
    Tendant les bras vers Viktor, celui-ci comprit presque aussitôt son signe et il vint l’aider à sortir de son bain. Etroitement serrée contre lui, elle n’avait plus aucun honte ou aucune pudeur. Elle s’était donnée à lui, il l’avait vu dans le plus simple appareil, elle essayait donc de ne plus se sentir gênée.

    Après un rapide baiser, elle attrapa une serviette sèche et se la noua autour de la poitrine. Elle retira la baguette en bois dont elle s’était servie pour relever ses cheveux et presque aussitôt une cascade de boucle dorée tomba jusqu’au bas de son dos. Souriante, Kathleen se tourna à nouveau vers Viktor et elle s’approcha de lui pour retourner dans ses bras.

    - Je vous remercie d’avoir été aussi tendre et patient avec moi.

    Se levant sur la pointe des pieds, Kathleen ponctua sa phrase d’un baiser. Elle noua ses bras autour du cou de son fiancé et le regarda en souriant. Il faisait d’elle la femme la plus heureuse et la plus épanouie du monde. Qu’aurait-elle pu demander de plus. Tout en cette soirée était parfait.

Revenir en haut Aller en bas
Viktor de Missède
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 466
Âge : 26
Date d'inscription : 02/06/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Première nuit à Missède   Dim 9 Jan 2011 - 12:57

L'expression de totale surprise qui se peignit sur le visage de Kathleen montrait bien qu'elle ne s'attendait pas du tout à la question qu'il lui avait posé. Si surprise qu'elle mit d'ailleurs un certain temps avant de lui répondre.

- Non. Ca n’a pas été que douloureux.

Doucement, elle vint déposer sa main sur celle du jeune baron avec un nouveau sourire. Le genre de sourire qui faisait entièrement fondre le cœur du baron. Cela pouvait paraître stupide de poser ce genre de question. Mais d'un autre côté, ce moment qu'ils avaient partager allait hanter les rêves de Viktor pour un bon moment encore. Et puis, il voulait qu'elle se sente bien. Qu'elle prenne elle aussi du plaisir aux jeux d'Arcam. Sinon, c'était bien fade et sans réel intérêt. On joue à ce genre de choses à deux. Prendre tout seul du plaisir n'est guère compliqué. Mais quant on joue à deux, c'est toujours mieux d'en profiter tout les deux.

- Votre douceur…. Et vos baisers…. Et… C’était tout simplement….merveilleux !

Kathleen se pencha pour déposer un baiser sur les lèvres de Viktor. Un baiser trop court celons le baron qui aurait aimé qu'il se prolonge. Mais en même temps, ils ne pouvaient pas rester perpétuellement collé l'un à l'autre. Quoi que cette perspective aurait été loin de déplaire à Viktor à qui la douche chaleur du corps de la jeune femme manquait déjà. Viktor la couva d'un regard tendre tout le temps que dura sa courte toilette. Elle fini par se relever dégoulinante, elle avait un sourire amusé aux lèvres. Viktor quant à lui déglutit alors que les voluptueuses goutes d'eau coulaient sur le corps de sa fiancée. Elle tendit les bras dans sa direction pour qu'il l'aide à sortir de la baignoire et le baron s'exécuta avec un certain zèle.

En un rien de temps, elle se retrouva étroitement serrée dans ses bras, tout contre lui. Pour être honnête, la sortit du bain fut un peu plus longue que le strictement nécessaire. Mais la jeune femme n'avait pas vraiment l'air de s'en plaindre.

Un nouveau baiser rapide et hop, Kathleen et retrouva avec une serviette autour de la poitrine. Une seconde supplémentaire et elle relâcha ses cheveux, donnant plus que jamais l'impression que s'écoulait une cascade d'or dans son dos. Toujours avec son sourire, elle s'approcha à nouveau de lui pour se blottir dans ses bras.


- Je vous remercie d’avoir été aussi tendre et patient avec moi.

Sur la pointe des pieds, elle alla chercher les lèvres de Viktor et noua à nouveau ses bras autour de son cou. Il n'en fallait pas plus pour le baron. En un rien de temps, Kathleen fut dans ses bras? Il caressait doucement sa chevelure blonde, effleurait sa nuque et perdait son visage dans le creux de son cou. Doucement, il la souleva et la reconduit dans la chambre où, toujours avec la même délicatesse, il l'allongea à nouveau sur le lit avant de prendre place contre elle.

Un petit tour et elle se retrouva allongée sur lui comme un peu plus tôt dans la soirée.


« Cette nuit est à toi, murmura Viktor. »

Doucement, il scella à nouveau leurs lèvres d'un baiser pendant qu'une de ses mains s'égarait sur la cuisse de Kathleen.
Revenir en haut Aller en bas
Kathleen de Missède
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 255
Âge : 29
Date d'inscription : 01/10/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  24
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Première nuit à Missède   Dim 23 Jan 2011 - 9:40

    Cette proximité, cette intimité même, toute récente, toute nouvelle éveillait en elle des sentiments qu’elle n’avait jusqu’alors jamais ressentit. Bien sur elle savait ce que c’était d’aimer. Elle aimait profondément son père et son frère. Elle les aimait d’un amour si fort et si pur qu’elle en était encore à douter de pouvoir survivre si l’un d’eux disparaissait. Du moins, elle redoutait de perdre une partie d’elle même si l’un des membres de sa famille venait à mourir. Mais avec Viktor, ce sentiment était à la fois identique et différent. Elle l’aimait de façon incommensurable, et imaginer un seul instant que cet amour ne soit pas réciproque ou qu’il disparaisse faisait enfler son cœur de chagrin. Il était clair que si une telle chose devait se produire elle préfèrerait mourir, tant physiquement que mentalement, car la douleur que cela provoquerait en elle serait insupportable.

    Mais pour l’heure, elle était loin de souffrir, bien au contraire. Serrée dans les bras amoureux de Viktor, elle savourait chacune de ses caresses, chacun de ses baisers, et elle souriait. Heureuse. Il n’y avait pas d’autre mot pour la décrire en cette heure tardive. Bientôt Viktor la souleva pour la ramener dans la chambre et elle se laissa faire sans mot dire, même lorsqu’il s’étendit près d’elle et qu’il la fit rouler sur lui. Un sourire aux lèvres, elle se pencha tandis qu’une des mains de Viktor retenait ses cheveux pour qu’ils ne viennent pas gêner leurs regards. Leurs lèvres se rejoignirent à nouveau et Kathleen se laissa guider dans cet art nouveau pour elle. Elle aimait sentir le souffle de Viktor sur elle, tout comme elle adorait le contact de leurs lèvres et de leurs langues dansantes. En un tel instant elle ne pouvait douter de son amour. Elle sentait battre son cœur contre sa poitrine aussi fortement que le sien, elle voyait dans son regard une petite étincelle qu’elle n’y avait encore jamais vu. Peut-être était-il heureux lui aussi. Pas seulement parce qu’elle s’était donnée à lui physiquement. Maintenant qu’elle avait scellé sa vie à la sienne, elle serait probablement son plus grand soutien dans tout ce qu’il entreprendrait au quotidien. Et peut-être que lui aussi se rendait compte de ce qu’ils avaient gagné tous les deux cette nuit.

    Quittant les lèvres chaudes de Viktor, Kathleen se redressa le cœur battant. Se tenir serrée ainsi contre lui, sentir ses mains parcourir son dos, ses hanches….cela éveillait en elle un désir charnel qu’elle ne se serait jamais cru capable de ressentir. Du moins, jusqu’à cette nuit, elle en ignorait tout.


    - Non, murmura-t-elle en souriant après les paroles de Viktor. Elle est à nous.

    Avoir une nuit qu’à elle ne l’intéressait pas. Son bonheur et son plaisir actuel, elle ne le devait qu’à lui. Et si lui n’avait pas été comblé pleinement la première fois, alors elle se promettait d’essayer de faire mieux la deuxième pour qu’il soit aussi comblé qu’elle.
    Sur ses mots, qui sonnaient presque comme un signal de départ, leurs ébats reprirent. Plus passionnés et toujours aussi doux. Kathleen apprécia davantage chaque geste et chaque caresse que la première fois, elle se sentit chavirer de plaisir lorsqu’il fut à nouveau en elle et cette fois plus aucune douleur, juste un léger tiraillement qui disparut aussi vite qu’il était venu. Elle pouvait apprécier pleinement le plaisir que lui procurait les va et vient de son amant. Et elle ne cherchait même plus à retenir ses gémissements, qui se mêlaient à ceux de Viktor.

    Ce fut lorsque la nuit fut presque achevée qu’ils s’endormirent enfin, tous deux enlacés dans les bras de l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Première nuit à Missède   

Revenir en haut Aller en bas
 
Première nuit à Missède
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Première nuit à Missède
» ¤ Première nuit à Diantra pour le métisse | PV
» Première nuit dans Dreamland...
» Première nuit et déjà loin de chez soi.
» Première nuit au Narcisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Duché de Langehack :: Comté de Missède-
Sauter vers: