AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Et si... {Astéride]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 71
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Et si... {Astéride]   Mer 5 Jan 2011 - 20:11

Astéride allait être folle de rage.

Voilà qu'elle fut la pensée du chevalier alors qu'il rentrait au château avec d'autres hommes d"armes et chevaliers. Cela faisait des semaines qu'il patrouillait avec la garde d'Erac, en vue de pacifier les routes, vite devenues dangereuses avec les brigands profitant du Voile pour exercer leurs méfaits. Sans compter les petits mouvements de foule suite à la peur superstitieuse de voir disparaître le soleil à jamais. Cela avait été une période troublée et sombre, qui, de surcroit, avait forcé Astéride et Ciaran à repousser leur mariage, qui ne pouvait décemment pas se dérouler sous d'aussi sombres auspices.

Rien n'obligeait le demi drow à quitter le château, mais il n'était pas né pour l'oisiveté et s'il adorait la compagnie d'Astéride, il n'en restait pas moins un guerrier qui vibrait dés qu'il mettait l'épée au clair. La jeune femme l'avait, heureusement bien compris, même s'il faisait son possible pour que ses absences ne soient pas trop longues. Il préférait agir que de gérer l'intendance d'Erac avec Astéride. Il n'était pas doué pour cela, même s'il était curieusement plus réfléchi que la jeune femme qui avait tendance à être un brin... impulsive.

Quoiqu'il en soit, avec la fin du Voile, les choses étaient presque rentrées dans l'ordre. Presque, car il subsistait encore quelques rapines de ci de là. Et manque e chance, alors que le plus gros des troubles était passé, Ciaran et ses hommes avaient combattu des bandits de grand chemin et certains avaient été blessés. Dont lui. Rien de bien grave, mais après une semaine d'absence, il revenait au château avec un magnifique carreau d'arbalète planté dans l'épaule. Elle était cassée et il avait jugé plus prudent de ne point l'enlever avant d'avoir un médecin sous la main. Sauf que cela voulait dire le faire avec Astéride dans les parages et il imaginait déjà son regard désapprobateur. A moins que l'inquiétude ne prenne le pas sur la colère. Mais comme l'une pouvait découler de l'autre...

Le groupe se présenta au pied du château. C'était un château fortifié, conçu pour résister aux assauts ennemis, loin des palais raffinés de certains voisins. L'intérieur était de pierre, les lourdes tentures préservant la chaleur et habillant les murs de couleurs chaudes. Le sol était de pierre à certains endroits, de carrelages dans d'autres, rénovés avec goût par Astéride. Ciaran s'annonça et l'on ouvrit la herse, le groupe pénétrant dans la cour du château. Le demi-drow descendit de cheval, alors que le vieux Seamus se présentait. Le chevalier eut un petit sourire, priant le vieil homme de quérir le médecin et d'éviter de prévenir Astéride tout de suite. Elle viendrait bien assez tôt.

C'est dans la chambre du couple qu'il prit ses quartiers, alors que le médecin le rejoignait, découpant la chemise pour observer la plaie. Il eut une expression qui voulait tout dire mais s'abstint d'un commentaire fort peu professionnel. Il lava le contour de la plaie pour y voir plus clair, avant de verser de l'alcool qui eut le don de faire pâlir le chevalier. Il était loin d'être une petite nature, mais ça brûlait terriblement. Il serra le dents, sachant que le pire restait à venir. Extraire le carreau allait faire des dégâts, mais c'était une blessure qui guérirait.

- "Prêt?"

Il leva le regard vers le médecin et détourna le regard, alors qu'Astéride déboulait dans la chambre.

- "Astéride!"


Et au même moment, le médecin retira le carreau, arrachant un juron au chevalier qui tressaillit et serra l'accoudoir du fauteuil. Mais finalement, le pire restait à venir alors que la jeune femme approchait. Le médecin, lui, s'occupait de recoudre la plaie, jouant les invisibles...


Dernière édition par Ciaran de Valis le Dim 23 Jan 2011 - 10:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 29
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Et si... {Astéride]   Mer 5 Jan 2011 - 22:25

« Non Erwan ! Laisse ce chat tranquille ! »

Peine perdue ! Le petit garçon s’ingéniait a vouloir faire miauler le chat. Allez savoir pourquoi, il trouvait le miaulement tout a fait intéressant. Bien entendu, Incanus se fit une joie de satisfaire le bambin en mordant la queue du chat. Résultat des courses, il se hérissa d’un seul coup, envoya un coup de griffe au dragon, qui ne sentit rien, et s’enfuit dans un miaulement outré. Enfin, Erwan avait eu ce qu’il voulait et le rire qui résonna dans la pièce le prouvait assez.

Astéride se passa une main sur le front, blasée soudainement. Contre un, elle pouvait s’élever, mais si ils s’alliaient, elle devait déclarer forfait ! Finalement, des rumeurs lui parvinrent du dehors et Astéride leva les yeux vers les fenêtres du petit salon où elle jouait tranquillement avec Erwan. Un large sourire fleurit sur ses lèvres et elle attrapa son fils pour le porter sur sa hanche.

« Tu entends ? Papa revient. »

Et il était plus que temps ! Même si le Voile s’en était allé, Ciaran avait tout de même insisté pour continuer ses patrouilles avec la garde du château. Bon, elle pouvait comprendre, ce n’était pas un homme a resté a la maison, a diviser entre deux verres de vin et a s’empâter, mais quand même ça faisait pas loin d'une semaine qu’il était partit. En vérité, elle se sentait nerveuse, terriblement nerveuse même. Autant le dire, elle ne s’était pas attendu a retomber enceinte aussi vite…Quoique, cela faisait tout de même deux ans qu’elle et Ciaran…enfin presque. Mais ils avaient déjà du repousser leur mariage a cause du Voile, et elle aurait tout de même aimer faire cette fois ci, tout comme il faut. A savoir, mariage et bébé après…Sans compter qu’elle n’en avait jamais vraiment discuter avec Ciaran. En bref ! Sa joie de le revoir était limite contrebalancer par la nervosité qui l’assaillait. En même temps, elle ne pourrait pas le lui cacher longtemps…

Incanus revient l’air assez fier de lui avant d’aller se percher sur la fenêtre.

« -Tiens, y a ton bellâtre qui est rentré ?
-Incanus ! Ca commence par bien faire !
-Je sais, mais les habitudes ont la vie dure. »


Et il lui tira une langue sournoise. Sale petit…Il méritait parfois qu’elle le jette a l’eau ! Mais elle avait mieux a faire pour l’instant. Tout sourire, Erwan gazouillant dans les bras, elle sortit du salon en direction du hall…sauf qu’elle fut arrêtée en chemin par Seamus désirant l’entretenir sur des problèmes d’intendance qui pouvait tout de même attendre le lendemain. Sa patience mise a rude épreuve, Astéride finit par couper court au divagations du vieil homme mais celui-ci la rattrapa d’une main et, son visage ne frémissant pas d’une ride, lui annonça la bouche en cœur :

-Si Ma Dame cherche le Sire de Valis, elle le trouvera dans ses appartements en compagnie du médecin ducale.

« QUOI ?! »

Seamus hérita aussitôt d’Erwan qui se fit un devoir de tirer la moustache du vieil homme, tandis qu’Astéride relevait ses jupes et se mettait a courir en direction de ses appartements. Croire qu’elle allait frapper était utopique et elle déboula tel un ouragan au moment même où le médecin retirait d’un geste sec ce qui lui sembla une pointe de flèche, elle pâlit au diapason du chevalier.

« Par les Cinq ! Que c’est il passé ?! Comment ce fait il que tu revienne blessé ?! Je te préviens, c’est la dernière fois que tu pars en patrouille ! »


Oui, bon, elle ne le ferait pas non plus, mais a sa décharge, elle avait bien cru tourner de l’œil alors que Saemus lui avouait la vérité ! Ceci dit, si elle avait réfléchit ne serait ce que deux secondes, elle aurait deviner que la blessure n’était pas grave, ni mortelle, auquel cas Seamus n’aurait pas fait preuve d’un tel sang froid. Le soulagement faillit l’envoyer a terre, mais elle tint bon, pestant contre la frayeur que venait de lui faire son fiancé. Veuve avant même d’être mariée ! Impensable !

« Il me faut un siège je crois… »

Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 71
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Et si... {Astéride]   Jeu 6 Jan 2011 - 17:36

Il reçut de plein fouet les reproches et l'inquiétude de la jeune femme. Pas de chance, il s'était imaginé son retour de façon bien différente. Il grimaça, à la fois de douleur et en réaction aux paroles d'Astéride, bien qu'il n'était pas homme à se laisser dicter sa conduite, fusse par sa bien aimée inquiète. Il n'y avait pas à l'être, il était solide, par sa musculature et par son sang drow. Il tenta un haussement d'épaule qui eut pour effet de forcer le médecin à siffler de mécontentement.

- "Ce sont les risques, tu le sais. Rien de grave, une bande de malandrins, une petite escarmouche et voilà. Tout va bien."

Il ne répondit pas concernant l'ordre de sa fiancée de ne plus sortir de château. Elle disait cela sous le coup de l'inquiétude, voilà tout. Elle savait pertinemment qu'il n'était pas fait pour rester enfermé bien longtemps. Et elle n'était pas du genre à le brider ainsi. Comme lui ne la forçait en rien à se comporter comme une Noble classique. Plus... convenable. Il l'aimait ainsi, libre, impulsive et se moquant des conventions. Au moins, se concentrer sur elle, l'empêchait de se concentrer sur l'aiguille qui lui mordait les chairs. Pourtant, il eut une moue surprise alors qu'elle quêtait un siège. Elle n'était vraiment pas du genre à se pâmer facilement. Et elle voyait bien qu'il était debout, conscient, donc pas trop mal en point.

- "Dame Astéride, si vous pouviez patienter une minute, que je termine."

Il avait les mains quelques peu ensanglantées et jetait un regard sévère au couple.

- "Vous avez de la chance d'être de solide constitution Messire."

Mieux valait ne pas tenter le diable trop souvent toutefois, sa chance insolente n'était pas inépuisable et il avait déjà frôlé la mort de suffisamment près pour ne pas prendre de risques inutiles. Le médecin termina rapidement avec un linge imbibé d'alcool et une bande autour du torse du chevalier. Il se lava les mains dans une cuvette prévu à cet effet, avant de tirer un siège jusqu'à la jeune femme. Il l'observa, notant sa pâleur, mais ce fut Ciaran qui prit la parole :

- "Je suis désolé, je pensais que j'aurais le temps d'être soigné avant que tu ne viennes, pour t'éviter ce spectacle."

Il lui lança un regard perçant, il la connaissait bien, trop bien et trouvait sa réaction un brin étrange.

- "Tu vas bien?"
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 29
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Et si... {Astéride]   Jeu 6 Jan 2011 - 22:06

« Tout va bien !? Mais si tout allait bien, chéri – imaginons le ton légèrement ironique de ce petit mot amoureux - tu ne reviendrais pas avec une flèche dans l’épaule ! »

Riposta aussi sec Astéride, l’air pincé et surtout un peu honteuse de son emportement bien disproportionné face a la gravité de la blessure. Mais cela aurait pu être le cœur ! Ou le ventre ! Et cette fois, le sang de dragon n’aurait sans doute pas pu le sauver ! Ceci dit, le soulagement ressentit provoqua un léger vertige, dût a 95% a ses hormones totalement déchainées ces derniers temps. L’entendre réclamer un siège c’était comme voir un nain de deux mètres cinquante, improbable et pourtant c’est ce qu’elle fit, fusillant le médecin du regard alors qu’il prenait son temps.

Finalement, elle eut droit a son siège et le médecin arguait des conseils de prudence. Oui, enfin, en même temps, Ciaran avait déjà frôlé la mort, pas sur qu’il ai tellement envie de récidiver ! Mais cela ne tiendrait pas qu’a lui malheureusement. D’un geste de la main fatigué, Astéride chassa le médecin qui commençait a s’approcher d’elle, la mine de celui bien décidé a l’ausculter. Bon, elle était certes un peu pâle, légèrement émotive mais pas malade ! Il dut s’incliner et quitter la pièce alors que son fiancé demandait l’œil un peu trop aigue si tout allait bien.

Astéride braqua le feu de ses iris vertes sur le chevalier, l’épinglant rageusement en pinçant les lèvres, inspirant profondément avant de lâcher tout d’un coup :

« Non ça va pas ! Tu te rend compte que ça fait une semaine que tu es partit ?! Que je n’avais aucune nouvelles ?! Et que quand tu reviens, tu arbore fièrement une flèche dans l’épaule ?! Et que ce serait il passé si elle avait été un tantinet plus basse et plus a droite !? Ou alors si elle avait tranché un point sensible ?! Et bien il se serait passé que tu ne serais plus là et que moi, je me retrouvais encore une fois seule et enceinte ! C’est pas pos…Oups… »

Oui alors là, elle devait bien avouer qu’elle avait une palme d’or, celle de l’annonce la plus mal préparée de l’année, voir du siècle. Et dire qu’elle c’était mentalement fait tout un discours et avait songé a un maximum de précaution pour atténuer le choc…Genre un diner au chandelle, du bon vin, l’expression totalement débridée de son amour et ensuite…ensuite seulement, une petite voix timide et une annonce de bébé. Pas ce…ce…enfin cette…bref…C’était ce que l’on appelait communément rater son coup et jeter un pavé dans la mare. Et aussi entendre une mouche voler.

« Euh… »

Non c’était même pas la peine d’essayer de rattraper sa bourde, elle était faite et mise a part un sort de remonte temps, c’était mort.

Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 71
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Et si... {Astéride]   Jeu 6 Jan 2011 - 22:28

Il s'abstint prudemment de répondre quand elle répliqua avec une ironie mordante que tout irait bien si il n'était pas blessé. Pas la peine d'apporter de l'eau à son moulin. Des deux, il était sûrement celui qui était le moins explosif et souvent, il préférait laisser passer l'orage, au lieu de se mettre en colère, pas sans une bonne raison. Et en l'occurrence, il avait tous les torts et Astéride raison. C'était rageant, mais c'était ainsi. Mais ce qui était surtout surprenant, c'était de l'entendre réclamer un siège, comme si elle allait défaillir. Ce n'était pas la première fois qu'il était blessé et jamais elle n'avait été si émotive et fragile. C'était bien quelque chose qui l'interpellait et il écoutait à peine le médecin faire ses recommandations, entièrement absorbé par Astéride, plus pâle que d'habitude. Ce ne pouvait pas être que le choc quand même...

Il s'enquit donc de sa santé. Elle pouvait être malade, même si, en théorie, son lien avec Incanus la protégeait des maladies communes, comme le sang drow de Ciaran le mettait à l'abri de ces petits soucis de santé. Elle ne répondit néanmoins pas tout de suite, préférant congédier le médecin. Ohoh, c'était quelque chose de privé, apparemment. Il aurait presque voulu retenir le médecin pour échapper à l'orage. Mais la curiosité le dévorait également.

Et comme prévu, Astéride explosa, répliquant que non, ça ne pouvait pas aller. Il avait été absent trop longtemps, sans donner de nouvelles et il revenait blessé. Et elle se faisait déjà tout un film sur ce qui aurait pu être. Il ouvrit la bouche pour se défendre, avant de se figer, stupéfait et de la regarder un instant sans bien comprendre. Quoi? Pardon? il avait du mal entendre. Enceinte? Non, la fatigue devait lui faire comprendre de travers... Sauf que l'attitude d'Astéride suite à cette révélation le conforta dans le fait qu'il avait bien entendu. Elle avait lâché le morceau par inadvertance, n'ayant sans doute pas eu envie de lui apprendre une telle chose de façon si peu... enfin sans le préparer un minimum.

Il y eut un grand silence. Le cerveau du chevalier semblait s'être mis en pause, avant de se remettre à tourner à plein régime : enceinte? Elle était enceinte? Elle portait SON enfant? Il n'y avait jamais vraiment songé finalement, étant présent depuis le début ou presque auprès d'Erwan et le considérant comme son fils, comme l'enfant l'appelait papa le plus naturellement du monde. Il adorait l'enfant, il aimait sa mère, cela lui avait suffit. Mais cette annonce ouvrait de nouvelles perspectives. Si ce satané Voile n'avait pas pointé le bout de son nez, Astéride serait sa femme et cet enfant aurait été conçu après leur mariage. Malheureusement, les dieux en avaient décidé autrement.

- "J'ai bien entendu? Tu es enceinte?"

Incrédulité, mêlée d'une joie certaine à l'idée qu'il allait pouvoir assister à la grossesse d'Astéride. Leur rencontre avait été si... étrange. Elle était alors enceinte d'un autre. Il comprenait sa soudaine peur. Doucement, il se leva, s'approchant d'elle pour s'accroupir devant son siège.

- "Je suis désolé. Je comprends mieux ton état d'inquiétude un peu disproportionné... Tu le sais depuis quand?"

Il eut un petit sourire, reprenant, un brin narquois :

- "Malédiction, encore un enfant conçu dans le péché. Il faut dire que nous n'avons pas ménagé nos efforts. Je suis idiot, je n'avais même pas envisagé cette possibilité."

Il se redressa un brin et embrassa doucement la jeune femme, encore secouée par ses émotions et cette drôle d'annonce.

- "Mais je compte bien épouser sa mère et le plus vite possible maintenant que les Dieux ne nous en empêchent plus."

Il marqua une pause, avant de reprendre, un grand sourire aux lèvres :

- "J'ai du mal à réaliser..."
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 29
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Et si... {Astéride]   Jeu 6 Jan 2011 - 22:52

« Aux dernières nouvelles, tu n’es pas sourd, juste un peu irresponsable. »

Ben voyons ! L’irresponsable dans le couple, c’était elle et très largement. Même Seamus pouvait vanter la pondération et le sang froid dont faisait preuve le chevalier, a cent lieux de sa maitresse d’ailleurs. Cela dit, son annonce avait eu tout d’une bombe et durant quelques minutes, elle avait été étreinte d’une peur absurde. Celle qui voulait que Ciaran ne veuille pas de ce bébé, pour des raisons toute aussi fantasques qu’imaginées d’ailleurs. Peur idiote mais dont elle n’avait jamais vraiment pu se défaire. Ceci dit, Ciaran eut tôt fait de la rassurer, a voir l’étincelle de ses yeux, il ne prenait pas les choses aussi mal qu’elle ne l’avait craint, d’ailleurs, n’était ce pas de la fierté qu’elle voyait dans ses iris ?

« Incanus s’est fait une joie de me l’apprendre il y a quatre jours. »

Répondit elle un peu timidement a sa question, encore un peu incertaine, elle était enceinte de très peu d’ailleurs, son cycle était encore a son apogée, mais Incanus, en bon dragon qui se respecte avait détecté la vie en elle bien avant qu’elle ne s’en rende compte. Comme il l’avait fait pour Erwan d’ailleurs.

« Mmmh..Moi non plus, pourtant, ce n’est pas comme si c’était la première fois… »

Ou alors un secret désir caché d’être de nouveau enceinte, mais enceinte de lui. De porter son bébé, son fils si les Cinq le voulait. Evidemment, il avait Erwan, qui ne le quittait jamais totalement lorsqu’il était là, mais ce n’était pas la même chose qu’un enfant né de son sang après tout.

Finalement, elle sourit largement, totalement rassurée par le baiser qu’il lui donna, preuve si il en fallait qu’il ne lui tiendrait pas rigueur, qu’il acceptait ce bébé et une petite moue froissa ses traits.

« Trystan va me tuer si je donne encore naissance a un enfant hors mariage….Pour une fois, j’aurais voulu faire les choses dans l’ordre, mais il faut croire que je ne suis définitivement pas conventionnelle. »


Bougonna-t-elle avec de la joie plein les iris. Lueur qui s’adoucit lorsque le chevalier évoqua son incrédulité.

« C’est encore très tôt tu sais…Tu auras tout le temps pour réaliser mais…Mais je te dirais que moi non plus, sur le coup, je n’ai pas voulu croire Incanus, pourtant…c’est l’évidence non ? Il va falloir se marier rapidement je le crains. »

Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 71
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Et si... {Astéride]   Ven 7 Jan 2011 - 11:05

Le chevalier ne put s'empêcher d'esquisser un sourire quand sa promise lui répondit qu'il n'était pas sourd mais irresponsable. Alors ça... C'était d'une mauvaise foi sans nom venant d'elle! Des deux, il était bien le plus sage. Il n'avait sans doute guère de mérite étant donné son âge, mais quand même. Bien souvent, il apaisait les colères de la jeune femme ou ses réactions trop excessives. Voire disproportionnées. Elle n'écoutait que lui et son frère. Il s'enquit alors de la date de cette découverte et fronça les sourcils quand elle répondit qu'elle le savait grâce à son dragon. Donc, elle ne s'en était pas aperçue elle-même. Cela devait être très récent. Avec un peu de chance et en se mariant enfin rapidement, ils pourraient sauver les apparences.

- "Ce lézard ne cesse de m'étonner."

Oui, il y avait toujours un fond de discorde entre Ciaran et Incanus. Le dragon se défiait trop du chevalier et lui en avait fait trop voir pour que ce dernier puisse vraiment faire la paix avec. Ils ne cessaient de s'asticoter et Astéride se retrouvait au milieu de leurs disputes souvent totalement puériles. Il fit part de sa désinvolture à ce sujet : forcément, cela faisait deux ans qu'ils se fréquentaient et ils n'avaient pas attendu le mariage pour s'aimer, si bien que la venue d'un enfant n'aurait pas du les prendre ainsi de cours. Ils avaient été inconséquents sur ce point, mais Ciaran ne parvenait vraiment pas à regretter qu'Astéride porte son enfant, son sang. Non, ce n'était pas la première fois qu'elle se faisait avoir. Néanmoins, il sourit quand elle mentionna son frère.

- "A mon avis, il a baissé les bras te concernant ma chérie."

Il n'avait jamais vraiment vu le roi en colère contre sa sœur. Elle savait comme personne les désamorcer. Il était certain qu'elle saurait tout autant s'y prendre pour le calmer si un jour, la rage le prenait. Malicieux, il reprit ses paroles :

- "Tu le crains? Voyons ma chère, seriez-vous soudainement moins pressée de devenir ma femme?"

Il rit alors, libérant la tension des derniers mois, des derniers jours, des dernières heures. Il allait être père... Il allait pouvoir suivre la grossesse de celle qu'il aimait et assister à son accouchement. Chose qui lui avait été interdite avec Erwan qui n'était pas de lui.

- "Je pense au contraire que c'est une excellente raison d'accélérer les chose et de faire enfin ce qui aurait du être fait depuis des semaines."

Astéride ne voulait pas d'un grand mariage avec toute la noblesse qui la méprisait pour la plupart à cause de son attitude et de sa réputation. Elle ne voulait que ses intimes... Il allait devoir la convaincre d'inviter au moins ses vassaux, pour ne pas froisser les susceptibilités. Concernant Christabel, cela ne posait aucun soucis, la reine était sa belle sœur. Pour Ancenis, la copine du Baron était son amie. Restait Hautval. C'était la moindre des choses. Mariage intime, mais qui ne devait pourtant pas se faire en secret non plus. Ils devaient accélérer les choses... La semaine prochaine, il faudrait qu'ils soient mariés, que la grossesse ne soit pas suspecte. Et dire qu'il serait papa dans quelques mois... Il avait encore du mal à se faire à l'idée, même si c'était plus aisé étant donné qu'il éduquait Erwan. Il avait déjà un peu d'expérience. Néanmoins, une idée l'effleura, qui le rembrunit instantanément. Souvent les enfants héritaient des caractéristiques des parents... Pour tous, Ciaran était humain... Qu'arriverait-il si son fils ou sa fille arborait des oreilles effilées? Cela serait difficile à dissimuler...
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 29
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Et si... {Astéride]   Ven 7 Jan 2011 - 11:38

Astéride grimaça légèrement alors que son fiancé parlait d’Incanus en le nommant lézard. Bon, certes, elle le faisait bien souvent passé pour tel mais elle savait aussi que cela heurtait sa fierté un peu trop disproportionnée par rapport a sa taille.

« Et bien nous sommes liés a un point où il peut deviner sans peine ces choses là, bien avant que les premiers symptômes apparaissent. Déjà lorsque je suis tombée enceinte d’Erwan il me l’avait dit. Le seul soucis étant que maintenant, il ne va plus me lacher. »

Chose que Ciaran allait difficilement supporter d’ailleurs, Incanus était déjà protecteur mais là, il allait friser la paranoïa. Elle jeta un regard faussement indigné au chevalier. Certes, Trystan n’irait pas jusqu'à la tuer, mais quand même ! Il allait secouer la tête d’un air totalement blasé et elle allait se demander si il était déçu et….Enfin bref.

« Certes, mais tout de même pour une fois que j’aurais pu faire les choses dans l’ordre…Enfin ! Ce n’est pas grave en soi. »


La dessus, il détourna ses paroles et elle leva les yeux au ciel avec un petit sourire amusé, avant de reprendre en minaudant :

« Mais voyons, chéri, bien sur que non ceci dit, quel dommage de devoir dire adieu a ma liberté et a aux poèmes enflammés de la part d’admirateurs secrets… »

Ce qui était terriblement faux d’ailleurs, mais sa fierté aurait adoré ce genre de petits gestes, même si c’était pour les jeter au feu sans même les lire. Ca faisait toujours plaisir et flattait la vanité pourtant très peu développé de la jeune femme.

Elle s’appuya au dossier de son fauteuil, amusée par le rire de son fiancé et soupira lorsqu’il évoqua le mariage accéléré.

« Même un mariage intime demande quand même un minimum de préparations. Je ne sais pas si c’est faisable en une semaine, mais il va bien falloir. Faire la liste des invités, les victuailles, le prêtre…Préparer les chambres…Le peuple aussi voudra fêter ça…Une semaine… »

Soupira-t-elle de nouveau en ayant soudainement l’air découragé. Quoique si elle s’y mettait maintenant, peut être pourront ils se marier d’ici la fin de la semaine prochaine. Et encore, elle ne savait pas si son frère serait disponible et il était hors de question de se marier sans sa présence ! Roxanne aussi…Katalina…Par les Cinq ! elle n’avait pas fini de courir en fait !

Cependant, elle chassa ses pensées un peu chaotiques pour le moment et posa les yeux sur son promis qui venait bizarrement de s’assombrir. Elle pencha légèrement la tête sur le coté.

« Quelque chose te tracasse Ciaran ? »

Parce qu’elle connaissait cet air là. Elle l’avait déjà vu d’ailleurs et en général, c’était lorsqu’il était agité de mauvaises pensées.

Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 71
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Et si... {Astéride]   Ven 7 Jan 2011 - 14:41

- "Pardon?"

Comment ça il n'allait plus la lâcher? Oh, il s'était habitué à cet étrange lien entre Astéride et le dragon, n'en était pas jaloux, même si l'idée que le dragon puisse tout voir et ressentir à travers Astéride le mettait mal à l'aise, mais de là à s'entendre dire qu'il allait carrément devenir envahissant... Non. Et l'expression du chevalier prouvait clairement que cette idée ne lui plaisait absolument pas.

- "Eh bien tu vas calmer ses instincts de mère poule, parce que je ne supporterais pas de l'avoir dans les pattes tout le temps. Je suis suffisamment absent pour qu'il puisse veiller sur toi quand je ne suis pas là, mais quand je suis présent, j'entends qu'il s'efface et me fasse enfin confiance pour prendre soin de toi."

Son ton était sans appel. Les intentions du dragon étaient louables, mais qu'il continue de se défier du chevalier qui n'avait jamais rien fait pour mériter une telle suspicion commençait à énerver Ciaran. Et Incanus avait beau être un dragon de plusieurs mètres de haut et de long sous forme originelle, il n'entendait pas de le laisser tout faire au détriment de la relation de couple des deux humains. Enfin de la dragonnière et du demi-drow. L'expression du chevalier s'adoucit et il reprit :

- "Comment peut-il encore refuser de me faire confiance Asté? Tu es la prunelle de mes yeux et je n'ai jamais rien fait qui justifie une telle défiance. Je ne suis pas Veldrin. Et il est bien évidemment hors de question que je t'abandonne enceinte..."

Il passa une main dans la chevelure soyeuse et blonde de la jeune femme, soulignant ainsi ses paroles.

- "C'est le plus beau cadeau que tu pouvais me faire. Je serais plus prudent à l'avenir, je te le promets."

Il se rappela alors de son air soulagé quand il avait accepté le fait qu'elle attendait un enfant et ne put s'empêcher de demander, intrigué :

- "Je rêve ou tu avais peur de ma réaction en me l'annonçant?"

Il hésitait entre l'amusement et une part de déception à l'idée qu'elle puisse craindre quoique ce soit de lui. Certes, ils n'avaient pas parlé enfants, mais il avait tellement bien accepté Erwan qu'il lui paraissait évident qu'il ne serait pas contre avoir sa propre descendance. Il laissa échapper un léger rire quand elle répliqua que mariée, elle allait devoir renoncer aux attentions de ses admirateurs.

- "Dommage pour eux et tant mieux pour moi. Mais je peux t'abreuver de poèmes si tel est ton désir... de déclarations enflammées..."

Il ponctua chaque proposition d'un baiser dans le creux de sa main, dans le creux de son poignet, relevant un regard brillant de désir vers elle. Il se redressa, tenant toujours la main d'Astéride alors que celle-ci parlait du mariage et de la préparation.

- "Je t'aiderai naturellement. Même si l'intendance n'est pas réellement mon domaine de prédilection. Les invités, cela risque d'être assez rapide : ton frère, ta belle-sœur, reine et comtesse de Christabel, ton neveu et ta nièce. Roxane et Arthur de Melasinir, baron d'Ancenis. Fergus de Hautval. Les divers seigneurs du duché. Plus ceux qui comptent pour toi... Katalina Noblegriffon si je ne m'abuse? Il y en a peut-être d'autres que j'ignore. C'est le minimum. Je suppose que ton frère aimerait un mariage comme Gaucelm d'Odelian, étant donné ton importance, mais c'est hors de question. Le plus difficile va être de préparer le château, de trouver le menu, les musiciens..."

Par tous les dieux, quelle organisation. En effet, une semaine, cela risquait d'être court. Mais Ciaran était bien décidé à aider sa promise, à la soulager de ce poids. Il ne fallait pas que le mariage devienne une corvée. Pourtant, tout à a joie, il ne put s'empêcher de penser à une ombre qui venait ternir la future naissance. La tâche de ses origines, restée secrète pour tous, sauf pour Astéride et Trystan. Et qui pouvait bien le trahir via le futur bébé. Astéride ne manqua pas de remarquer son trouble. Il n'avait rien à lui cacher de toutes façons. Il l'attira à lui, la faisant se lever, avant de se diriger vers le lit, afin qu'ils puissent s'asseoir côte à côte.

- "Personne ne sait d'où je viens, ni qui étaient mes parents. Ce mystère me convient parfaitement. Mais... Comme Erwan a hérité de certaines caractéristiques de Veldrin, j'ai peur que notre enfant hérite des miennes. Et cela ne manquera pas d'intriguer tout le monde quant à ma propre identité."
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 29
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Et si... {Astéride]   Dim 9 Jan 2011 - 2:41

Evidemment, Ciaran laissa paraitre son mécontentement a l’idée de voir Incanus sans arrêt derrière elle. Astéride grimaça légèrement sous le ton sans appel de son fiancé, se demandant comment elle allait faire pour..Comment dire…faire comprendre a Incanus qu’elle pouvait se débrouiller seule, qu’être enceinte n’était pas être malade ou sur le point de mourir.

Elle secoua doucement la tête alors que Ciaran ne comprenait pas la défiance du dragon, souriant a demi, elle répondit doucement :

« En fait, je le soupçonne d’aimer cela et d’en avoir fait un jeu. Il adore te titiller et tu fais de même. Vous voir me fait souvent penser a une partie de balle. »

Parce que mine de rien, ils se cherchaient constamment, Astéride pouvait toujours tempêter cela n’empêchait pas Incanus de titiller la fierté ou l’honneur du chevalier en insinuant qu’il ne servait a rien, cependant, derrière tout cela, elle avait sentit un amusement certain. Quelque part, Incanus connaissait les joies d’une joute verbale par esprit interposé. Mais cela avait le don de la fatiguer parfois.

« Ce n’est pas un manque de confiance, c’est une habitude. »

Conclut elle en écartant les mains, blasée. Astéride sourit doucement sous la caresse qu’il lui donna, fermant un instant les yeux avant de les ouvrir de nouveau.

De quoi avait elle eut peur ? Qu’il ne le refuse ? Non bien sur que non, mais Astéride avait du mal a mettre un nom sur ces émotions bien trop secouées ces derniers temps.

« Non. Enfin si. Je ne sais pas vraiment. On a jamais abordé le sujet et…Mmmh….enfin c’est soudain…Même si nous n’avons pas rechigner a la tache comme tu l'a dit avec tant de romantisme. »

Fit elle en souriant, une pointe d’ironie dans la voix, mais il n’était pas faux de dire qu’elle ne passait que rarement sa nuit seule. Pour une fois, faisant preuve de pudeur, Incanus passait désormais ses nuits avec Erwan, veillant sur le sommeil de l’enfant en le berçant de ses ronflements.

Par jeu,, elle évoqua des prétendants inexistants et il s’y laissa volontiers prendre, rebondissant délicieusement sur ses mots en promenant ses lèvres sur sa peau.

« Oh serais tu poète ? »

Astéride frissonna devant l’éclat enflammé de ses prunelles sombres mais se força a revenir au présent en parlant de l’organisation du mariage et Ciaran fit une liste de tache assez conséquente, la faisant se renfrogner.

« Ca fait du monde…Sans compter que la ville voudra fêter l’évènement aussi…Mais soit, nous enverrons les invitations demain, le plus tot sera le mieux n’est ce pas ? Je m’occupe de les écrire, tu t’occupe de les faire parvenir, je gère l’orchestre et l’intendance des chambres, tu t’occupes du menu et des divertissements…Equitable non ? »

Petit air innocent sur le visage, Astéride savait que ce ne l’était pas vraiment mais après tout, elle était enceinte, elle avait le devoir d’être chouchoutée ! Mais sa joie fondit un peu lorsqu’elle remarqua l’ombre qui hantait le regard de son fiancé. Elle ne connaissait que trop bien ces ténèbres et, comme lui, ne tournant jamais autour du pot, posa franchement la question.

Il la fit s’installer sur le lit avant de s’ouvrir sur ses craintes. Astéride avait imaginé beaucoup de choses mais pas ça. Pourtant, c’était l’évidence, tellement qu’elle se serait frappé le front. Elle passa une main tendre sur la joue de Ciaran, glissant vers ses oreilles effilées, en traçant le contour avec amour.

« Quand j’attendais Erwan, au tout début alors même que je venais d’apprendre que son père ne reviendrait pas, j’ai eu cette peur idiote qu’il soit rejeté a cause de ses ascendances. Tellement que j’avais imaginé tout un stratagème pour cacher ses origines, alors même que de toute façon, tous savait qui en était le père. Cela n’a pas duré parce que finalement, cela n’avait pas d’importance pour moi. Mais je comprends que pour toi cela peut en avoir alors nous userons de ces stratagèmes. J’avais tout prévu, la teinture, les bonnets, je savais que la sage femme tiendrait le secret même si a l’époque je ne savais pas encore que Roxane m’aiderait a le mettre au monde…Je m’étais renseignée sur des sorts possible…Enfin bref…Ecoute, si vraiment il ou elle devait te trahir, nous cacherons ces marques aux yeux des autres. »

Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 71
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Et si... {Astéride]   Dim 9 Jan 2011 - 21:14

Un soupir ostensiblement agacé répondit aux paroles de la jeune femme concernant son dragon. Un dragon qui agissait ainsi davantage par jeu que par réelle méfiance désormais, une routine s'étant installée entre le fiancé et le dragon et chacun continuant à alimenter le jeu. C'était puéril, et si cela amusait le dragon, Ciaran, lui, en avait parfois par dessus la tête des mesquineries d'Incanus. Même si, la plupart du temps, c'était relativement bon enfant et inoffensif.

- "Une habitude fatigante. Pour moi et pour toi qui sers d'interprète."

Il n'ajouta rien à ce sujet. Il demanda à la jeune femme si elle avait craint sa réaction quant à l'annonce de sa grossesse. Il acceuillit ses hésitations d'un sourire, avant de prendre une expression malicieuse quand elle conclut en citant son romantisme. En effet, ils n'avaient pas respecté les coutumes en se gardant de tout rapport avant le mariage. La patience n'était pas le fort d'Astéride et sur ce coup-là, de lui non plus. Elle n'était plus vierge de toutes façons, fille-mère et lui était un homme. Ils avaient partagé la même chambre rapidement et dormir dans les chambre séparées quand ils étaient invités n'était que de l'hypocrisie.

Il la taquina concernant le mariage et elle répondit de même en parlant de ses prétendants qui soupiraient d'amour pour elle en écrivant des poèmes. Il lui répondit que pour elle, il pourrait bien se faire poète pour elle et cela eut le don de la faire sourire.

- "Et pourquoi pas? Je n'ai pas le profil c'est ça?"

Bon d'accord, il ne l'avait pas et ne serais sans doute pas doué. Il pouvait lui répéter inlassablement qu'elle était belle, désirable, qu'il ne pouvait pas vivre sans elle, cela ne faisait pas de lui un poète. Juste un homme amoureux.

Vint alors la discussion concernant le mariage et la tonne de choses qu'ils avaient à faire pour le préparer. Il avait voulu minimiser cela, mais s'était rendu compte du travail colossal qui l'attendait. Il gémit, faussement abattu, quand elle répartit les tâches.

- "Tu es machiavélique, tu le sais?"

Il soupira et capitula.

- "D'accord, d'accord, je m'occupe des divertissements et du menu, mais je te préviens, ce sera simple."

Néanmoins, une fois ces trivialités abordées, il y eut un autre sujet, moins léger et plus préoccupant pour le demi drow. Après avoir installé Astéride sur le lit, près de lui, il consentit à lui faire part de ses subites craintes. Loin d'en rire ou de s'en offusquer, elle lui parla de son expérience avec Erwan et des stratagèmes qu'elle avait élaboré, avant d'y renoncer. Mais elle était prête à les mettre en œuvre pour lui. Ce qui le mit mal à l'aise subitement. Comme si il avait honte que le bébé puisse hériter de lui. Comme s'il avait honte de ce bébé tout court alors que ce n'était pas le cas.

- "Je suis désolé... D'avoir ces craintes stupides. De songer à seulement vouloir masquer certaines choses chez cet enfant pour mon propre confort... Je commence mal, je suis déjà un père indigne."

Il détourna le regard, passant sa main valide dans ses longs cheveux noirs, découvrant une oreille effilée au regard d'Astéride. Il était fatigué, couvert de boue et de sang et il avait l'impression de ne pas être à la hauteur des demandes de sa fiancée.
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 29
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Et si... {Astéride]   Lun 10 Jan 2011 - 8:02

C’était vrai qu’elle avait eu un peu peur de la réaction de Ciaran a l’ annonce de sa grossesse. Même si il était un véritable père pour Erwan, elle n’avait pu s’empêcher de se dire que, peut être, il était trop tot, mais son fiancé eu tôt fait de la rassurer a ce sujet. Evidemment, il leur faudrait accélérer leur mariage dorénavant, fort heureusement, le Voile était fini et la terre respirait a nouveau !, Il n’empêchait que si tout c’était dérouler comme cela aurait dut, elle serait déjà une femme mariée ! Astéride plaisanta sur une horde de soupirants inexistants et imaginer Ciaran poète lui arracha une petite grimace. Non décidemment, ce n’était pas possible.

« Mmmh..Je prefère tes mots a ceux vides de sens d’un poète, finalement. »

Admit elle en secouant légèrement la tête, amusée malgré elle par un Ciaran énamouré, genoux en terre, déclamant des vers censé comparer sa beauté aux étoiles et j’en passe. Forcément, les questions d’organisation du mariage vinrent sur le tapis et Astéride énuméra les taches qui les attendait. Elles n’avaient l’air de rien comme ça, mais tout de même ! Cela demanderait un effort colossal. Elle afficha un sourire dansant entre victoire et malice lorsque Ciaran lui affirmait qu’elle était machiavélique.

« Tout de suite les grands mots ! Je te signale que tu t’es offert toi-même de m’aider ! Donc pas de plaintes je te prie ! »

Mais cet instant de rire ne dura pas longtemps et une ombre s’invita sur le visage de son fiancé. Il était vrai qu’elle n’avait pas pensé a cela, tout simplement parce que la différence de Ciaran n’était pas visible et donc facilement oubliée. D’autant plus qu’elle se fichait comme d’une guigne qu’il fut semi drow. Mais elle pouvait comprendre que cela lui fut important. Elle tenta de le rassurer et échoua lamentablement. De la peur de ses origines dévoilées, il passa au stade du père indigne. C’était du n’importe quoi !

« Ciaran, tu ne seras jamais un père indigne ! Ce n’est pas ta faute si certain sont étroit d’esprit tout de même ! Il est normal que tu pense a cela parce qu’il n’est pas dit que, comme Erwan, ce bébé n’aura pas a souffrir de cette différence. Erwan c’était différent, tous savaient qui était son père et sa particularité, toi, tu as toujours été obligé de te cacher, que tu veuilles faire de même avec ton enfant ne veut pas dire que tu ne l’aime pas ou que tu es indigne tout de même ! D’autant plus que tu pense certainement d’avantage a mon propre confort qu’au tien. »

Elle joua un instant avec les boucles qui encadrait le visage du chevalier.

« Tout ce passera bien, tu verras. »

Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 71
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Et si... {Astéride]   Mar 11 Jan 2011 - 21:35

- "Tu m'en vois rassuré."

Non, vraiment, il ne se voyait pas un genou en terre à déclamer des vers nés de son imagination pour comparer la beauté d'Astéride à celle des astres. Ses compliments étaient moins élaborés, mais pas moins sincères. Il n'était pas un flatteur. Devant elle, pas d'envolées lyriques, mais des paroles spontanées et sincères. Parfois, quand il la regardait rire, sourire, se concentrer, il retombait amoureux. Il pouvait rester un moment à l'observer, sans qu'elle ne s'en aperçoive.

Les préparatifs du mariage vinrent inévitablement troubler légèrement leur discussion. Oui, il avait beaucoup de travail et il devrais s'y mettre le plus vite possible. Parce qu'un bébé allait prendre ses aises et que leur temps leur était compté avant que le ventre de la jeune femme ne s'arrondisse doucement.

- "Je ne me plains pas, je constate que tu me mènes par le bout du nez."

Évidemment, il aurait pu refuser, discuter sur ce point, mais au fond, il n'était pas contre cette répartition des tâches, peu équitable au demeurant.

- "Avoue, tu t'assures ainsi que je ne vais pas repartir."

Même s'il n'en avait nullement l'intention. Il était blessé et même s'il était robuste, il lui faudrait quelques jours, voire semaines pour s'en remettre totalement. Malheureusement, une pensée vint assombrir l'humeur du demi-drow. Il fit part de ses craintes à la jeune femme, qui le comprit et offrit même de les palier par quelques stratagèmes. Honteux d'en arriver là, il s'en ouvrit à Astéride. Mais d'une patience exemplaire, elle se contenta de le rassurer à ce sujet, sans pour autant réussir à chasser le malaise du futur père. Sa main dans ses cheveux lui fit relever la tête vers elle, un sourire incertain sur le visage.

- "J'aimerai simplement que tu sois heureuse, faire taire les calomnies injustifiées à ton sujet. Que je sois le mari que tout le monde veut te voir épouser. Non, attends, avant de protester. Je sais que cela ne compte pas pour toi, pour moi non plus d'ailleurs, mais pense à Erwan, à nos futurs enfants. Il ne doivent pas souffrir par notre faute. Si nous sommes assez forts pour nous ficher de l'opinion des autres, un enfant, lui, n'y est pas préparé. Si l'on apprenait que tu épouses un demi-drow, on te qualifierait de traîtresse. Ton frère risquerait d'être éclaboussé par ce scandale."

Quant à lui, il pourrait bien faire l'objet d'une cabale par les nobles les plus acharnés. Les seigneurs d'Erac, de Hautval, de Christabel et d'Ancenis ne verraient sûrement pas d'un bon œil que la fille de Charles d'Erac se fourvoie ainsi avec un bâtard. Que dire alors de leurs enfants?

- "Nous avons le temps, mais il faut pourtant y songer."

Il soupira et se redressa, non sans esquisser une petite grimace, avant de reprendre d'un ton plus léger :

- "Tu crois que ton état te permet quand même de prendre soin de ton fiancé immature et blessé?"

Il lui adressa un regard malicieux.

- "Je prendrais bien un bain."

En faisant attention à ne pas mouiller le bandage... Au pire, Astéride lui referait, mais il devait se débarrasser de la crasse du voyage et du sang séché. Se changer les idées également. Se détendre avant d'entamer une semaine marathon...
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 29
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Et si... {Astéride]   Mer 12 Jan 2011 - 13:12

« Te mener par le bout du nez….Moui, seulement parce que tu m’y autorise, la nuance est subtile. »

Non Astéride ne pouvait tout de même pas tout faire faire a son fiancé. Il ne fallait pas exagérer. Il se laissait faire la plupart du temps, mais seulement parce que ses demandes n’étaient pas extravagantes ou farfelues.

« Ciaran, je sais que tu n’aime pas rester sans rien faire, mais là, il te faut au moins le temps de guérir, la garde se passera de toi quelques semaines c’est tout…Tu as peur de prendre de l’embonpoint ? »

Répliqua-t-elle mutine en baissant les yeux sur les bouées inexistantes du chevalier. Mais il était hors de question qu’il court partout dans le duché en étant blessé. La garde pouvait le faire seule après tout. Mais l’atmosphère amusée laissa la place a une autre un peu plus lourde alors que Ciaran s’ouvrait a elle de ses doutes et elle les balaya d’un revers de la main, sans pour autant réussir a apaiser le chevalier.

Elle voulu l’interrompre, mais il la connaissait assez pour pouvoir devancer ses pensées et elle referma la bouche, attendant qu’il ai fini pour reprende la parole. Elle ne voulait pas le voir honteux de ce qu’il était et malheureusement, il y avait du vrai dans ses paroles. Mais alors que faire ? Elle ne pouvait pas lui assurer que l’enfant n’aurait rien de drow, hélas.

« Cesse de te mettre martèle en tête. Nous verrons le moment venu et si il faut camoufler certain traits, nous le ferons. Mais pour l’heure, laisse le grandir en moi et cesse de te torturer pour rien. »

Bon, autant le dire, elle n’avait pas vraiment les mots pour le calmer, tout ce qu’elle pouvait faire était de lui assurer que tout irait bien. Un léger rire lui échappa alors qu’il se levait en lui demandant si elle pouvait s’occuper tout de même de lui et son regard se mit a briller lorsqu’il parla d’un bain. Oh…Un bain…Intéressant !

« Reste là, je vais demander a ce que l’on nous monte un baquet…Large. »

Répliqua-t-elle malicieusement avant de se lever a son tour et de se mettre en quête d’une servante. On lui assura que le baquet serait monté d’ici quelques minutes, le temps de faire chauffer l’eau et elle revint dans la chambre.

« Tu as besoin d’aide pour te déshabiller ? »


Non, non, elle n’avait aucune lueur lubrique dans les yeux ! Ni un demi sourire en coin plein de promesses.
Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 71
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Et si... {Astéride]   Mer 12 Jan 2011 - 16:06

- "Oh, tu t'en es rendue compte..."

Bon, d'accord, même amoureux, il n'était pas du genre à se faire dicter sa conduite et Astéride était une femme assez peu capricieuse ou exigeante, si bien que se plier à ses volontés n'était pas bien difficile ni éprouvant. Il plaisanta sur le fait qu'elle voulait ainsi, le garder prêt d'elle et elle répliqua sur le même ton en parlant de prendre un peu d'embonpoint. Il fit une moue qui voulait tout dire quant à la probabilité que cela arrive et suivit le regard de la jeune fille sur sa silhouette.

- "M'est avis qu'avec mon héritage, cela ne risque pas d'arriver..."

Le sang drow avait son avantage. Plus de force, plus d'endurance, pas de maladie et une condition physique exemplaire. Il y avait peu de drows sujets à l'embonpoint. Cela dit, il n'allait pas tenter l'expérience en se vautrant dans la paresse. Surtout qu'il avait un solide appétit. Mais les inconvénients ne tardèrent pas à venir plomber l'ambiance... Être demi-drow était mal vu en terres humaines, surtout avec les récentes batailles. Qu'un humain et une drow aient pu s'aimer étaient difficile à accepter. Qu'ils aient pu concevoir un enfant également. Et que cet enfant soit devenu un chevalier réputé et en passe d'épouser la sœur du roi... Le mensonge entrainait le mensonge, mais il était un peu tard pour dire la vérité. Et il exposa ce point de vue à Astéride qui voulut l'interrompre. Il ne lui en laissa pas le temps. Elle ne trouva rien à redire ensuite, sinon de cesser de penser à cela pour le moment et de savourer la grossesse. Il hocha simplement la tête, se redressant pour reprendre contenance, non sans glisser sa main sur le ventre encore plat d'Astéride, en un geste un brin possessif et terriblement fier en même temps.

- "Tu as raison."

Il se leva ensuite et aborda un sujet plus léger... prendre un bain par exemple et il vit que cette idée semblait plaire à sa future épouse. Il n'en doutait pas.

- "Je ne bouge pas."

Cela dit, il se demandait si c'était bien raisonnable de voir là dedans une invitation à quelques jeux à deux... Faire des galipettes avec une épaule endommagée et tout juste recousue ne devait pas être préconisé par le médecin. Bah, peu importe. Astéride revint et lui proposa son aide pour se déshabiller. Il sourit malicieusement :

- "Je ne suis pas impotent à ce point, mais comme cela a l'air de te faire plaisir..."

Il écarta son bras valide de son corps, s'offrant totalement à ses mains délicates, un demi sourire amusé aux lèvres et une lueur fiévreuse qui ne trompait pas au fond de ses yeux sombres.
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 29
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Et si... {Astéride]   Mer 12 Jan 2011 - 22:57

Elle aurait aimé effacer les craintes et les doutes de Ciaran d’une caresse, mais ce n’était hélas pas possible. Alors elle ne pouvait qu’espérer que l’enfant ne présente pas de traits drows trop marquant. Seul l’avenir pourrait réellement apaiser les craintes de Ciaran, c’était ainsi et la patience se devait d’être a eux. Pour sa part, elle ne se faisait pas de soucis, elle savait déjà comment faire pour camoufler la chose, de même elle comptait bien sur Roxane pour l’accoucher une nouvelle fois et savait que jamais la jeune femme n’irait raconter quoique ce soit.

« Bien sur que j’ai raison ! »

Assura-t-elle pour le détendre et non par flagornerie. Et cela sembla marcher puisqu’il lui demanda avec un air mutin, si elle serait assez en forme pour l’aider. D’un autre coté, ce n’était pas elle la blessée n’est ce pas ? Il ne serait pas prudent d’abuser de sa faiblesse…Non ? Elle soupira doucement avant d’aller quérir un bac d’eau chaude pour le bain de son fiancé.

Lorsqu’elle revint, elle s’enquit de savoir si il pouvait se déshabiller tout seul et sa réponse fit naitre un large sourire sur ses lèvres. Bon, elle devrait rester raisonnable, Ciaran était blessé tout de même ! Un léger rire traversa sa gorge alors qu’il l’autorisait a le devêtir. S’approchant de lui, elle entreprit de défaire un a un les boutons de sa chemise, encore poisseuse de sang et a moitié débraillée par le medecin. Heureusement, elle glissa toute seule sur ses épaules et le long de ses bras. Astéride ne peut empêcher une légère grimace de froisser ses traits alors qu’elle regardait la blessure. Oui, il faudrait du temps, du moins, elle s’assurerait qu’il prenne le temps qu’il faudrait pour que ça guérisse totalement.

« Encore une belle cicatrice a ajouter a ton palmarès, mon amour. »

Bougonna-t-elle en l’effleurant du bout des doigts. Elle allait s’attaquer a sa ceinture lorsque l’on frappa. A regrets, elle laissa Ciaran pour aller ouvrir aux deux valets qui portait le baquet.

« Installez le par là, prêt de la cheminée. »

Chose qui fut écoutée et la jeune femme put enfin retourner a son œuvre a savoir, déshabiller son fiancé. Le pantalon eut tot fait de descendre sur ses chevilles et elle ne put s’empêcher une caresse douce et légère sur son ventre et ses hanches…Non, non, on ne descendra pas plus bas ! Qu’il se lave déjà tranquillement !

« Et maintenant…tu as besoin d’aide pour te laver ? »

Arg, se serait dur de tenir sa promesse muette de le laisser tranquille. Après tout, il était blessé !

Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 71
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Et si... {Astéride]   Jeu 13 Jan 2011 - 17:43

Il laissa Astéride lui retirer les lambeaux de sa chemise, avant de remarquer sa légère grimace tandis qu'elle regardait son épaule blessée. Avant de faire un petit commentaire concernant la nouvelle balafre qu'il allait arborer.

- "Une de plus, uns de moins... C'est ce qui fait mon charme non?"

Une à l'épaule, quelques unes dans le dos, sur le torse, la cuisse, les bras... Certaines plus visibles que d'autres et Astéride les connaissait toutes par cœur. La vie de demi n'avait pas été de tout repos et il était souvent allé au delà du danger. Même s'il devait se calmer désormais. Pour Astéride, pour Erwan et pour l'enfant à naître. Il avait compris qu'elle avait peur de se retrouver de nouveau enceinte et seule. Ses mains plongèrent vers sa ceinture avant qu'on ne frappe à la porte, les interrompant. Il leva le visage vers les serviteurs qui amenaient le baquet, un sourire sans équivoque aux lèvres quant à ce qui allait suivre pour les fiancés.

Et enfin, ils furent seuls et certains de ne plus être dérangés, sauf problème. Elle revint vers lui, le débarrassant enfin de son pantalon. Non sans s'amuser à l'effleurer, lui arrachant une contraction involontaire des abdominaux et un frémissement de désir. Non, pas tout de suite, surtout qu'il se retrouvait nu devant elle. Il entra dans le baquet et sourit quand elle lui demanda s'il avait besoin d'aide.

- "Ce n'est pas de refus."

Ben tiens, tant qu'à faire... Elle voulait s'occuper de lui et bien soit. Il aurait tout le loisir de s'occuper d'elle au cours de mois qui allaient arriver.

- "Je saurais me faire pardonner dans les mois à venir et te récompenser de ton dévouement à mon égard."

Une œillade coquine lui fit comprendre qu'il serait surement aux petits soins pour elle. Si elle avait été seule pour sa première grossesse, il ferait en sorte d'être très présent et attentif pour la deuxième. C'était la moindre des choses alors qu'elle portait la vie. Et dire qu'il n'avait pas hâte de voir sa silhouette changer et trahir cette petite présence aurait été mentir.

- C'est dommage, tu vas épouser un estropié."

Parce que sa blessure ne serait pas guérie et son bras pas tout à fait fonctionnel, c'était un fait. Mais c'était plus facilement accommodant qu'une jambe défaillante suite à une blessure.
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 29
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Et si... {Astéride]   Jeu 13 Jan 2011 - 21:24

« Moui, je ne suis pas convaincue mais il n’est pas faux de dire que ça donne un certain charme…A quand la balafre sur l’œil version pirate ? »

Répliqua-t-elle mutine, une étincelle de rire contenu dansant au creux de ses prunelles. Mais elle n’en demandait pas tant, cela ne tiendrait qu’a elle, Ciaran n’aurait aucune cicatrice, parce que chacune d’entre elle était une souffrance endurée, bonne ou mauvaise, elle restait de la souffrance.

Elle fut interrompu dans son ouvrage particulièrement agréable par les serviteurs venus apporter le baquet d’eau fumante. A regret, elle s’éloigna de Ciaran et alla ouvrir. Quelques secondes plus tard, ils furent de nouveau seuls et elle put admirer son fiancé dans sa glorieuse nudité. Restons sage ! Taquine, elle lui demanda si il aurait besoin d’aide pour se laver et il répondit par l’affirmative. Alors si il croyait qu’elle ne savait pas interpréter l’éclat de ses yeux, c’était peine perdue et un nouveau soupir langoureux la traversa. Non, il était blessé, ce ne serait pas raisonnable !

Elle tira une chaise jusqu’au bord du baquet, ôta sa robe pour ne garder que sa fine chemise de soie, approcha une petite table avec du savon et un linge propre puis, fini par s’assoir dans le dos du Chevalier. Un dos ce n’est pas sexy normalement…Normalement bien sur…

« Est-ce que ça veut dire que tu passera tout mes petits caprices ? Mes envies idiotes a trois heures du matin ? Que tu me laissera ton oreiller ? »

Demdanda-t-elle d’un air très sérieux avant d’éclater de rire. IL n’empêchait qu’elle avait hâte d’être dorlotée, choyée, comme elle ne l’avait pas été pour Erwan. Elle avait déjà été enceinte mais quelque chose lui disait que cette grossesse serait différente, simplement par ce qu’il serait là pour la soutenir.

Se penchant légèrement, elle plongea le linge dans l’eau chaude et entreprit de frotter le savon dessus. Puis, elle le passa lentement sur les épaules et la nuque de son fiancé, prenant même le temps de le masser légèrement.

« Oui, je vois ça. Mais j’espère que tu sera capable de me faire passer la porte de la chambre nuptiale dans tes bras quand même ! »

Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 71
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Et si... {Astéride]   Jeu 13 Jan 2011 - 22:51

- "Plaisante, mais tu serais la première à faire la tête si je me retrouvais dévisagé. Ce serait un vrai gâchis, non?"

Il avait prit un ton vantard qui ne lui allait pas très bien, tant il était inhabituel chez lui. S'il avait conscience de sa valeur ou de son physique, il ne s'en vantait jamais, ayant apprit à se montrer humble et à ne pas se faire remarquer autrement que par ses faits d'arme. Rien de plus. Il tenait cela de ses origines modestes, puis des enseignements de Garett.

Mais au diable les cicatrices... Il avait envie de se détendre après une rude journée, conclue de façon plaisante par l'annonce d'une grossesse surprise, qu'il ne réalisait pas encore tout à fait sans doute. Mutine, Astéride entreprit de le déshabiller, interrompue par les serviteurs, avant de terminer sa tâche, l'observant un instant avec une envie perceptible. Mais sagement, elle le laissa entrer dans l'eau, avant de proposer de nouveau son aide. Il accepta, non sans promettre de se rattraper bientôt et de faire ce qu'elle voulait. Proposition lourde de conséquences, il ne l'ignorait pas.

- "Alors dans l'ordre : oui, oui et oui."

Tout cela ne lui paraissait guère terrifiant. Passer des caprices n'était pas un soucis, tant qu'ils restaient raisonnables. Il était d'un calme imperturbable et saurait la ramener à la raison si elle allait trop loin. Pour les envies idiotes à 3h du matin, ce n'était pas non plus un réel problème, il dormait assez peu et avait été habitué à se réveiller à n'importe quel heure, l'esprit assez alerte. Si c'était pour aller lui chercher un truc qui poussait à l'autre bout du royaume, en revanche, elle pourrait toujours attendre. Et enfin, pour l'oreiller, ça, ce n'était vraiment pas un problème, il pouvait dormir n'importe où, n'importe quand. Quand elle commença à lui frotter le dos, il soupira d'aise, commençant enfin à se détendre, non sans ressentir les élancements douloureux de son épaule martyrisée. Il en avait vu d'autre, mais la douleur lancinante n'était jamais très agréable. Il éclata de rire à sa dernière remarque, rejetant la tête en arrière pour la regarder, un air malicieux sur le visage.

- "Je pourrais bien sûr, mais cela risque de ne pas être de la façon dont tu t'y attendais."

Au lieu d'utiliser deux bras, il n'en utiliserait qu'un... Et qu'une épaule, pour la porter fort élégamment, comme un bandit kidnappe une jeune fille. Pas très romantique, mais il était presque certain que cela la ferait rire plus que de la fâcher.

- "Ne t'inquiète pas, je serais opérationnel ce jour-là... et cette nuit-là, naturellement."

Nouveau soupir d'aise.

- "Ça fait du bien de rentrer. De te voir, de discuter avec toi... de me faire masser de tes mains expertes..."

Mieux valait ne pas laisser ses pensées continuer à dériver ainsi où il allait trahir son envie subite d'elle dans une eau qui n'était pas assez opaque pour masquer certaines réactions toutes naturelles.

- "Tu m'as manqué."

S'il l'avait pu, il l'aurait embrassé, mais avec une épaule défaillante, les contorsions était proscrites.
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 29
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Et si... {Astéride]   Ven 14 Jan 2011 - 21:43

« Voyons le bon coté des choses, tu arrêteras peut être d’être reluqué a toute les sauces… »

Marmonna Astéride tout en se disant qu’effectivement, se serait dommage d’en arriver là. D’autant plus que perdre un œil n’était pas forcément un plus, surtout pour un chevalier. Elle n’irait pas jusque là pour espérer le garder qu’a elle. De toute manière, elle lui faisait confiance et n’avait pas a craindre une quelconque infidélité de sa part.

Une fois les serviteurs partit, elle prit un plaisir certain a s’occuper de lui, tout en divagant sur ces futurs caprices de femme enceinte. Ceci dit, elle n’en avait pas tellement eut pour Erwan, mais on dit qu’une grossesse ne ressemble jamais a une autre. Etait ce vrai ? Elle n’en savait rien mais le découvrirait bientôt. Ciaran répondit par l’affirmative et elle ne pu s’empêcher de rire allégrement.

« Alors il va me falloir en trouver des difficiles ! Après tout, il n’y a aucune gloire a triompher sans adversité n’est ce pas ? »

Et le voilà partit sur sa blessure et…Astéride pensa naturellement qu’il ne pourrait pas la porter, ou alors d’une main ? Ou alors….

« Tu n’oserais tout de même pas…. »

En sac a pommes de terre ?! Il n’oserait pas ! Pas le jour de leur mariage quand même ! Elle secoua légèrement la tête en imaginant la scène. Cela risquait d’être cocasse et…original, disons le franchement, mais tout de même…Pour une fois qu’elle voulait faire dans le traditionnel ! elle rit lorqu’il précisa que la nuit aussi, il le serait.

« Mais je n’en doutais pas ! »

Et puis, il y avait tellement de façon de s’aimer…il n’avait pas forcément a utiliser son bras ! Lentement, elle le lavait, débarrassant sa peau des saletés et du sang séché, prenant garde a ne pas le blesser encore plus par trop de désinvolture. Son soupir lui apprit qu’elle se débrouillait bien et elle sourit doucement dans son dos.

« Surtout le massage, avoue… »

Taquina-t-elle avant de fondre devant son aveu. Lui aussi lui manquait lorsqu’il partait comme ça et même si les affaires du Duché lui prenait beaucoup de temps, il n’était pas un jour sans qu’elle ne soupire de son absence. Elle glissa les bras autour de son cou, trempant sa chemise en se collant ainsi a lui et déposa un léger baiser juste en dessous de l’oreille.

« Raison de plus pour rester a la maison ! Enfin…Quelque part, ces petites séparations nous font du bien, tu me manques, certes, mais j’ai le plaisir de voir rentrer…Entier la plupart du temps bien sur. »

Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 71
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Et si... {Astéride]   Ven 14 Jan 2011 - 22:36

Seul un rire amusé répondit à Astéride concernant le fait qu'être défiguré l'empêcherait d'être regardé par les autres femmes. Quelle exagération! C'était bien une femme amoureuse pour penser que tous les regards convergeaient vers lui dés qu'il entrait dans une pièce. Il ne fallait rien exagérer. Il était plutôt beau et avait du charme, mais pas au point de se faire pâmer les dames.

Une fois qu'elle eut fini de le déshabiller, sagement, ce qui était un exploit de retenue), il put enfin pénétrer dans l'eau chaude, délassante à souhaite et enfin se sentir chez lui et apaisé, avec une fiancée (bientôt femme), qui le chouchoutait. Que demander de plus? Elle portait son enfant était était aux petits soins avec lui. A charge de revanche, bientôt, ce serait à lui d'être à son écoute et d'exécuter ses moindres caprices. Ce qui amusa hautement Astéride qui se fit un plaisir de lui dresser une liste non exhaustive de ce qu'elle pourrait demander.

Rien qui n'effraie le preux chevalier, naturellement.

Tant pis, la jeune femme mettrait la barre plus haut, arguant qu'à vaincre sans périls, on triomphait sans gloire. Ce qui, de nouveau, fit rire le chevalier.

- "En effet, mais ne me tue pas à la tâche quand même."

Allons, il n'allait pas reculer devant les humeurs de sa future épouse! Il avait combattu adversaires bien plus terribles! Mais moins séduisants, il fallait le reconnaitre. Elle déplora le fait qu'il était blessé et ne pourrait la porter comme il se doit et il répliqua en plaisantant. L'indignation feinte de la jeune femme valait bien cette petite boutade.

- "Va savoir de quoi je suis capable..."

Si, il oserait. Pour relever le défi, tout simplement. Pour le plaisir de l'entendre rire ou s'indigner puis finir par s'en amuser. Juste pour sceller leur complicité, réelle. Mais il la rassura sur ses capacités à l'honorer le jour du mariage et surtout la nuit. Avant d'avouer qu'elle lui avait manqué. Ces échanges légers et sérieux tour à tour, cette complicité, cette façon de s'écouter, de s'épauler, de dédramatiser, sans craindre de jugement, tout cela lui était précieux, davantage encore que le physique d'Astéride. C'était de son âme, terriblement belle, dont il était amoureux.

- "Surtout toi, en fait..."

Elle l'enlaça et il soupira de nouveau, de bonheur. Avant de frissonner sous son baiser léger, dans une zone assez sensible chez lui.

- "Cela ne rend les retrouvailles que plus douces..."

Il ajouta, taquin :

- "Tu finirais par te lasser de moi si tu m'avais tout le temps sur le dos!"
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 29
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Et si... {Astéride]   Ven 14 Jan 2011 - 23:17

Astéride leva les mains en signe de reddition.

« Jamais ! Si cela se trouve, je n’aurais aucune envie étrange. Je n’en avais que très peu pour Erwan. Après tout, je ne suis pas une femme capricieuse n’est ce pas ? »

Ouuuh ! La méchante question piège posée sur un ton amusé ! La jeune duchesse ne craignait pas la réponse, fort heureusement. Il lui arrivait d’être égoïste comme tout a chacun, elle n’était qu’humaine après tout, mais elle savait ne pas dépasser les limites imposées, ni être trop gourmande. Et puis son mariage. Elle voulait tellement un mariage traditionnel elle qui l’était si peu. Elle voulait la robe blanche ( mais ne l’aurait pas ) Des roses, une couronne de fleur…bref, elle voulait tout, y comprit franchir le seuil de la chambre nuptiale dans les bras de son mari. Sauf qu’avec une épaule en moins…Il rit a son défi et le releva. Elle aurait du savoir qu’il ferait ainsi ! Diable d’homme ! mais après tout, cela la fit rire. Qu’importe en fait, du moment qu’ils étaient mariés, ensemble. Ils seraient bientôt parent…Ils s’aimaient. Rien n’était plus beau qu’eux en cet instant.

Il lui avoua son manque d’elle et, même si elle fondit, elle rétorqua par un rire. C’était vrai, il lui manquait tout autant. Elle aimait entendre sa voix résonner dans les couloirs du château, voir son regard s’illuminé de rire ou de contrariété. Elle aimait ses gestes, ces habitudes qu’il avait et dont il n’avait pas conscience. Elle soupira doucement avant de l’enlacer.

« c’est vrai..Quoique douce ne serait peut être pas le terme que j’aurais employé. »

Susurra-t-elle a son oreille, langoureuse, tandis que ses mains glissaient le long de son torse divinement dessiné, s’égarant bien plus bas…

« Non ça n’arrivera pas… »

Murmura-t-elle en refermant les doigts sur lui, sur sa force si tranquille et en même temps dévastatrice. Elle l’aimait passionnément, tendrement, doucement, violemment, un peu de tout ça en fait…

Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 71
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Et si... {Astéride]   Sam 15 Jan 2011 - 14:28

Ouh la question piège... Il répondit presque aussitôt, sans vraiment mentir, puisque de toutes façons, c'était vrai que les désirs d'Astéride étaient assez simples :

- "Non, en effet, tu n'es pas une gamine pourrie gâtée qui continue à faire des caprices une fois femme... Cela dit pour Erwan, tu n'avais non plus personne à martyriser de tes petites exigences..."

Alors que là, elle aurait un mari prêt à se plier en quatre pour elle et elle allait surement en profiter un peu, sans le faire à outrance. C'était le jeu. Et si certaines femmes étaient parfois insupportables, à osciller entre le rire et les larmes, à s'énerver pour un rien ou éclater en sanglots sans raisons, il doutait qu'Astéride fut à ce point sujette à ses hormones. Bien que son émoi de toute à l'heure semble indiquer qu'elle était déjà, un peu plus émotive. Il ne lui causerait pas de craintes pendant sa grossesse, c'était décidé.

Ils plaisantèrent ensuite sur le mariage et le fait qu'il ne saurait la porter dignement. Certes, la trimballer sur une épaule ne serait pas très élégant, mais au moins, elle serait portée, ce qui amusa beaucoup la jeune duchesse, faussement indignée par cette idée. Oh, elle n'allait pas lui faire croire à lui qu'elle était à cheval sur les convenances! Il était persuadé qu'elle adorerait se faire enlever par lui et partir à l'aventure sans rien prévoir. Elle avait un petit côté intrépide qu'il adorait, même si elle ne le laissait jamais s'exprimer pleinement. Elle était clouée à Erac et n'en partait pas, à cause de ses responsabilités, qu'elle prenait très au sérieux.

Il lui avoua alors qu'elle lui manquait, mais que, finalement, ces séparations n'étaient pas un mal, leur permettant de se retrouver et de se supporter. Non pas que l'un et l'autre soient difficiles à vivre, mais ils avaient chacun leur caractère, bien que Ciaran ne se soit jamais mis en colère contre elle, même quand elle haussait le ton. Néanmoins, cela entretenait la passion, de se séparer, pour mieux se retrouver. Il sourit quand elle rétorqua que douces n'était pas le terme qu'elle aurait employé pour qualifier leurs retrouvailles. Sourire qui mourut alors que sa voix langoureuse lui échauffait les sangs et que ses mains descendaient impitoyablement vers son bas ventre.

- "Astéride, qu'est-ce que tu... fais..."

Sa voix s'étrangla quand elle s'empara de sa virilité sans aucun complexe. Cela eut un effet immédiat sur son organisme, trahissant les idées qu'il avait désormais en tête, avec ces mains si douces entourant ce qui faisait de lui un homme.

- "Tu as diabolique, je te l'ai déjà dis..."

Il releva la tête, détachant son regard de ces mains blanches sur sa peau plus sombre, avec difficulté. S'il avait eu ses deux bras indemnes, il l'aurait attrapée pour la coller dans le bain, de force, mais là, cela risquait d'être périlleux.

- "Ce n'est pas très charitable de tourmenter un blessé."

Qu'elle le rejoigne, qu'elle s'occupe de lui, il n'avait pas besoin de ses deux bras pour l'honorer et elle semblait l'avoir bien compris.
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 29
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Et si... {Astéride]   Mer 19 Jan 2011 - 9:43

Elle eut un léger rire matiné de sensualité a sa question. C’était pourtant évident non ? C’? C’était vrai qu’elle devrait avoir honte, mais il lui avait manqué durant la semaine et elle avait un besoin viscéral de le sentir contre elle, en elle. Alors oui, elle n’avait pas honte du tout, malgré ce qu’elle avait put penser quelque minutes plus tôt, a savoir qu’elle ne devait pas profiter de lui, qu’elle devrait le laisser se reposer si elle voulait qu’il soit en forme pour leur mariage. Mais toutes ses pensées c’étaient envolées alors qu’elle avait commencé a lentement le laver. Comment voulait il qu’elle garde son sang froid quand il était nu et alanguit dans la baignoire ? Quand elle pouvait sentir la chaleur de sa peau sous ses doigts ? Quand elle pouvait deviner l’effet qu’elle lui faisait. C’était mission impossible ! Elle pouvait être dotée d’une immense volonté, elle ne pouvait pas résister bien longtemps. Donc, pas honte du tout, la faute était partagée de toute manière ( vive la mauvaise foi )

Astéride s’était légèrement décalée sur le coté pour pouvoir le tourmenter a loisir et un petit air innocent se peignit sur son visage, petit air qui perdait tout effet devant la flamme de ses yeux pairs d’ailleurs. Elle glissa son autre main sur sa nuque, emmêlant ses doigts a ses boucles souples et humides, se pencha doucement en avant pour atteindre ses lèvres. Il lui semblait que cela faisait des mois qu’elle ne l’avait pas touché, des siècles qu’elle ne l’avait pas embrassé, alors elle savoura lentement sa bouche, au rythme de sa main qui l’emprisonnait. Ils avaient tout le temps n’est ce pas ?

Un fin sourire ombra son visage alors qu’elle se détachait de ses lèvres.

« Qui a dit que j’étais charitable ? Non je suis monstrueusement égoïste »

Sa voix laissait transparaitre le désir qui l’envahissait, qui courait dans ses veines pour en enflammer chaque artère.

« Mais après t’être battu pendant une semaine…tu mérite bien un peu de repos non ? »


Quoique pas sur que ce soit du repos qu’elle était en train de lui proposer…

Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 71
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Et si... {Astéride]   Ven 21 Jan 2011 - 18:43

- "Du repos?"

Son rire s'étrangla à moitié alors qu'elle malmenait sa virilité de ses mains expertes, faisant ce qu'elle voulait de lui de la plus désarmante des façons. Ainsi prêt de lui, si proche, à l'embrasser et s'occuper de lui, il était au paradis. Et son corps réagissait violemment d'ailleurs. Il avait une envie pressente d'elle, une envie qu'elle avait fait naître sciemment, malgré l'état de fatigue et la blessure du chevalier. Au moins ne le considérait-elle pas comme un impotent incapable de satisfaire une femme, c'était déjà cela de gagné...

- "Ma chérie, je crois que pour le repos, je vais encore devoir attendre..."

De son bras libre, il s'empara d'elle et l'attira à lui, la déséquilibrant et la faisant tomber dans le baquet. Évidemment, cela ne se fit pas sans une violente douleur dans l'épaule blessée, mais ce n'était rien comparé au plaisir de la sentir soudainement sur lui.

- "Je suis très emballé par la suite des réjouissances."

Sa chemise mouillée collait à son corps et soulignait sa poitrine ferme et haute. Son corps était encore mince. Mais dans quelques semaines il arborerait des formes plus épanouies et rondes et il s'en impatientait. Bien qu'il sache parfaitement qu'au bout de la grossesse, il ne la désirerait surement plus avec la même violence. N'avait-il pas été séduit par la jeune femme et non pas son physique alors qu'il la rencontrait, enceinte?

- "Tu es la maîtresse des lieux, je laisse la suite du programme à ton entière discrétion."

Et donc, elle pouvait disposer de lui et de son corps comme bon lui semblait. Un large sourire aux lèvres, soulagé momentanément qu'elle ne joue plus avec sa virilité, il ne cachait pas son excitation quant à l'idée de s'unir encore à elle. Chose dont il ne se lasserait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si... {Astéride]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si... {Astéride]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Mariage]Devant les dieux, je suis tien [Astéride]
» Une petite halte [Astéride]
» Quand l'héroïsme conduit au trépas... [Astéride]
» [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]
» Maximum Ride RPG - Partenariat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Duché d'Erac-
Sauter vers: