AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Et si... {Astéride]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 29
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Et si... {Astéride]   Sam 22 Jan 2011 - 22:42

« Tout à fait. »

Mensonge honteux ! Mais que voulez vous, elle ne pouvait pas se retenir, ni comprimer ses envies. Oh, elle pourrait toujours arguer de sa grossesse mais avouons le, cela n’avait rien a voir du tout.

Astéride eut un sourire victorieux alors qu’il lui affirmait devoir attendre, mais elle ne fut pas préparée a la suite et un léger cri de surprise s’échappa de sa bouche alors qu’elle plongeait dans la baquet. L’eau gicla autour d’elle pour atterrir sur les pierres sombres du sol. Une fois le premier moment de surprise passé, elle se redressa tant bien que mal en prenant garde a ne pas lui faire mal et s’installa tranquillement sur ses genoux. Sa chemise était trempée et moulait chaque délié de son corps et, a voir la lueur dans les yeux de son fiancé, ce n’était pas un spectacle désagréable.

« Très emballé ? »


Répéta-t-elle avec un air sournois sur le visage tout en se collant lascivement a lui, toute pudeur oubliée et sans aucune retenue. De toute manière, la retenue n’avait pas sa place entre eux. Elle encadra son beau visage de ses mains avant de mordiller la pulpe d’une lèvre, les yeux mi clos, une flamme amoureusement passionnée dansant au fond de son iris pair.

« Et dire que je m’étais promis de ne pas abuser de toi au vu de ton état… »


Promesse très vite oubliée cela dit. Le combat ne fut pas très rude de toute manière vu le peu de résistance qu’elle avait offert face a son envie de lui.

« Je suis malheureusement sans volonté. »

Ajouta-t-elle tandis que ses lèvres se déplaçaient langoureusement le long de la mâchoire virile jusqu’au creux de sa nuque, mordillant comme un jeu la peau tendre et fine. Son ventre se creusait du vide de son absence et pourtant, elle prenait son temps, elle ne voulait rien précipiter, même si sa faim décuplait a mesure qu’elle savourait sa peau du bout des doigts, du bout d’une langue mutine. Son cœur se gonflait a mesure de ces minutes qui s’écoulaient, il se gonflait de lui après cette absence. Cela n’avait l’air de rien, mais finalement, il lui manquait toujours terriblement.

Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 71
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Et si... {Astéride]   Dim 23 Jan 2011 - 10:54

C'était un spectacle aussi divin qu'insupportable. Cette chemise collant son corps de cette façon était plus érotique encore que la vue de son corps simplement nu. Et elle était parfaitement consciente de cela au vu de l'expression de son visage et de sa façon de se positionner pour rendre le chevalier complètement fou de désir et prêt à la supplier. Le repos du guerrier viendrait donc après un petit exercice ô combien important pour sa santé mentale. Et voilà qu'elle se collait à lui de manière suggestive, l'aguichant d'un air innocent. Ses mains encadrèrent le visage du chevalier alors que ses lèvres jouaient avec les siennes. Elle avait y faire pour l'éveiller, même si, même blessé, il n'avait pas besoin de tant d'attention pour être prêt.

- "Serait-ce vraiment un abus? Je dirais plutôt que c'est la récompense pour un valeureux guerrier... Non?"

Il laissa échapper un rire un peu rauque quand elle conclut qu'elle était sans volonté...

- "Tu es une femme, donc bien faible devant la tentation, mais je te pardonne."

Fanfaronnade dont il ne pensait pas un traître mot. Si quelqu'un était bien faible devant les tentations, c'était bien un homme. Lui davantage que tout autre. Pourtant, ses principes moraux étaient plus forts que ses pulsions, aussi était-elle assurée de sa fidélité et de son amour, malgré le sang drow et luxurieux qui coulait dans ses veines. Il s'étrangla quand les lèvres de sa compagne parcoururent la ligne de sa mâchoire, jusqu'à la chair tendre et sensible de son cou. L'envie d'elle se faisait impérieuse, douloureuse, mais il la laissait maîtresse des choses cette fois, ne trouvant pas désagréable d'être à sa merci. Son corps tout entier vibrait, se tendait vers elle. Chaque fibre était douloureusement consciente de sa proximité. Quelle délicieuse torture...

- "Cela dit, ne sois pas trop cruelle avec moi, je ne suis qu'un homme..."

Qu'elle ne joue pas trop, il avait une sacrée volonté, mais pas au point de contrôler chaque réaction de son corps bien longtemps. Qu'elle le torture, mais qu'elle mette fin au supplice dans un délai raisonnable... Mais raisonnable, Astéride ne l'était pas.
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 29
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Et si... {Astéride]   Mar 25 Jan 2011 - 0:12

« Oh tu peux le voir ainsi oui…Le tout est de savoir si tu es méritant. »

Susurra-t-elle les dents sensuellement plantées dans la pulpe des lèvres de son amant. Il était sans doute choquant qu’une jeune femme de son rang se montre aussi impulsive et passionnée, mais elle ne pouvait être autrement avec lui, c’était tout simplement impossible. Elle savait reconnaitre son envie et son besoin de lui, ne se voilait pas la face d’une pseudo pudeur bien pensante et se fichait comme d’une guigne des on dits. De toute manière, elle n’était pas dévergondée, elle n’était qu’une femme amoureuse. Et très faible…Songea-t-elle en s’évadant sur les lignes viriles du menton, de la nuque du chevalier.

Son rire, rauque, langoureux, fit courir un frisson brulant sur sa peau, c’était comme si il la caressait de ce rire, il roulait sur son corps et ravissait son oreille. La chaleur en elle monta d’un cran, s’écoulant sans rencontrer de résistance dans chaque fibre d’elle. Elle adorait sentir ce désir indomptable pour lui envahir sa chair, elle en suivait la progression, aimait s’y plier, s’y noyer…

Sa main glissa entre eux, plongeant sous l’eau, elle avait besoin de le toucher, c’était vital. Là, elle oubliait sa peur lorsqu’il partait ainsi, parce qu’elle savait que même doué, il n’était pas immortel. Elle ne pleurait jamais ni ne se plaignait, mais elle devait bine avouer qu’elle avait peur parfois, seule au creux de son lit, sans lui.

« Et si j’en ai envie ? »

Demanda-t-elle, ses mots voilés d’envie, le dévorant d’un regard brulant et possessif. Avec une certaine langueur, elle tira sur la fine corde qui retenait sa chemise a la base de son cou. Honteusement, le tissus dévoila la naissance de ses seins, les rondeurs délicieuses de sa gorge.

Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 71
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Et si... {Astéride]   Mar 25 Jan 2011 - 16:01

Il prit l'air un peu boudeur et offensé alors qu'Astéride répliquait tout naturellement qu'il pouvait bien songer que c'était sa récompense, mais était-il seulement digne d'en profiter?

- "Tu me blesses de mettre ainsi en doute mon courage... Oui voilà, je suis horriblement vexé."

Cela aurait sans doute eu plus d'impact s'il avait pu détourner son regard d'elle et ignorer ses yeux langoureux et sa façon de se presser contre lui sans la moindre pudeur. Elle jouait très bien de sa chemise mouillée d'ailleurs. Les femmes humaines n'étaient pas censée être si entreprenantes, si... libres, mais Ciaran était ravi qu'Astéride ne soit pas comme les autres. Peut-être était-ce du à son ascendance maternelles... Les femelles drows n'étaient pas vraiment passives dans ce domaine là et il adorait qu'elle prenne les choses en main et fasse preuve d'initiative et de jeu. Le devoir conjugal ne devait pas être une contrainte, et il savait qu'avec elle, ce serait toujours un plaisir.

Son rire s'étrangla quelque peu quand Astéride plongea la main dans l'eau pour le mettre à mal et répondit avec une lueur de défi et de sadisme qu'elle n'allait peut-être pas l'épargner si facilement. Qu'elle n'en avait pas forcément envie. Que répondre à cela? Surtout qu'elle entreprit de délacer sa chemise et de le laisser regarder le plus beau spectacle qui lui ai été donné de voir. Astéride avait une gorge parfait, qui donnait envie d'y apposer les mains et d'en baiser les reliefs. Il se pencha vers elle et embrassa la peau laiteuse, à la base du cou, avant de descendre vers sa poitrine. Sa main valide plongea dans l'eau, cherchant la limite de la chemise pour la faire remonter le long du corps d'Astéride, la délestant finalement du tissu trempé qui tomba au sol dans un bruit mat et mouillé.

- "Nous combattrons donc à armes égales si tu refuses la reddition."

Il savait très bien lui faire crier grâce après tout. Avec sa main, avec ses lèvres, avec sa langue... Même si le jeu commençait à devenir difficilement contrôlable pour lui. Et que la tension confinait à la torture... Sa main glissa sur le ventre encore plat de la jeune femme et il ne put s'empêcher de lui lancer un regard lourd de sens quant à ce qu'il pensait de cela, avant de descendre plus bas, avec un sourire machiavélique aux lèvres... un peu atténué par les propres efforts qu'il devait faire pour ne pas gémir sous les caresses de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 29
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Et si... {Astéride]   Jeu 27 Jan 2011 - 20:24

Vexé ? Mon œil ! Les flammes qui illuminaient son regard ne trompaient pas. Il la voulait. Sans doute autant qu’elle le voulait. Ses efforts pour le faire languir lui pesait, en vérité, elle souffrait autant que lui de ce jeu sulfureux et doux en même temps. Les limites devaient sans cesse être repoussées, frôlées, franchies aussi et elle adorait s’adonner a ce plaisir avec lui. Parce qu’il était comme elle, ni froid, ni frigide. Il savait se laisser emporter par la vague du plaisir sans se poser la question de savoir si cela était…correct. Non, il se laissait pleinement prendre, tout comme elle. Ils n’avaient aucune barrière, ni limite, juste un amour profond et réciproque, une passion inébranlable qui menaçait d’ailleurs de la submerger toute entière alors qu’il glissait ses lèvres sur son cou.

Son souffle s’accéléra subitement et Astéride ferma les yeux dans l’espoir bien vain de récupérer un minimum de contrôle, peine perdue, Ciaran sapait ses résistances avec une facilité déconcertante pour qui ne les connaissaient pas, pour qui ne pouvait comprendre ce qui les unissait.

Elle sentait sa main sur sa peau et laissa la chemise la quitter, révélant sans honte aucune son corps qui bientôt, changerait radicalement, qui s’arrondirait tandis que la vie grandissait en elle. Mais pour l’heure, elle était assez fine et agile pour se permettre d’aimer pleinement le père de son enfant a naitre n’est ce pas ?

Bref, maintenant, restait a savoir combien de temps elle allait pouvoir tenir comme ça…Pas beaucoup, songea-t-elle avec un hoquet lorsque il se mit a caresser le creux de son corps avec un air tout à fait diabolique peint sur le visage. Par les Cinq ! c’était un vrai démon !

« Ciaran…chercherais tu a te venger ? »

Alors si elle avait voulu prendre un air machiavélique, c’était raté, sa voix n’était qu’envie brute et son corps se mettait a frissonner avec tant de violence qu’un peu d’eau déborda.

Revenir en haut Aller en bas
Ciaran de Valis
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Âge : 71
Date d'inscription : 09/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Et si... {Astéride]   Lun 31 Jan 2011 - 21:51

Un sourire diabolique accueillit la question d'Astéride, alors qu'il relevait la tête vers elle. Cherchait-il à se venger? Non, pas vraiment, même s'il prenait un réel plaisir à la voir ainsi en difficultés face à lui. Sauf que de jouer ainsi rendait son supplice de plus en plus difficile à endurer. Il savait qu'après cela, il sortirait du bain, se restaurerait et s'endormirait dans les bras d'Astéride... Mais pas avant d'aller voir Erwan. Le petit garçon adorait le chevalier, l'appelant tout naturellement papa. Il n'avait jamais connu son vrai père et ne le connaitrait jamais. Quand il serait en âge de comprendre, Astéride lui dirait sans doute la vérité. Mais il fallait lui laisser son innocence, il n'apprendrait que trop vite que son père avait aimé sa mère, avant de partir au combat et de disparaître. Sans doute lui mentiraient-ils en disant qu'il était mort. Même s'ils n'en avaient aucune certitude. Le mensonge était parfois plus clément que la vérité.

Et dans quelques mois, une frère ou une sœur viendrait rejoindre Erwan. Après le mariage. Tout était en ordre, tout se déroulait pour le mieux, et jamais Ciaran n'aurait pu penser toucher du doigt ce genre de bonheur. Plutôt solitaire, voué à la chevalerie et à l'aventure, il s'était installé par amour pour une soeur de roi et fille de duc. Amour qui avait apaisé ses besoins de liberté, sans pour autant les annihiler. Et elle ne cherchait pas à le faire, même si, sous le coup de la peur, elle lui avait interdit de repartir.

Avec application, il s'employa à lui faire perdre la tête, avant de finalement gémir et se décider à la supplier, perdant la bataille, mais nullement la guerre :

- "Astéride, s'il te plait..."

S'il avait eu ses deux mains, nul doute qu'il aurait entouré sa taille fine et qu'il l'aurait installée d'office sur l'objet de sa torture, mais là, il était obligé de faire selon le bon vouloir de la jeune femme... Qui était aussi impatiente que lui, il s'était échiné à la rendre aussi faible que lui cette fois. Que vienne la délivrance. Dans cette baignoire à l'eau déjà refroidie et renversée sur les dalles, devant le feu crépitant... Que les deux amants célèbrent leurs retrouvailles et renouvellent leur amour. Le passage devant Néera ne serait qu'une formalité, destinée aux yeux des hommes, ils n'avaient pas besoin de cela pour se jurer amour et fidélité.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si... {Astéride]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si... {Astéride]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Mariage]Devant les dieux, je suis tien [Astéride]
» Une petite halte [Astéride]
» Quand l'héroïsme conduit au trépas... [Astéride]
» [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]
» Maximum Ride RPG - Partenariat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Duché d'Erac-
Sauter vers: