Partagez
 

 Ranaghar Medel'hel [Façonneur, Joaillier, Mage de la Zho 'us Raghar]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ranaghar Medel'hel
Drow
Ranaghar Medel'hel

Nombre de messages : 637
Âge : 30
Date d'inscription : 26/03/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  857
Niveau Magique : Maître.
Ranaghar Medel'hel [Façonneur, Joaillier, Mage de la Zho 'us Raghar] Empty
MessageSujet: Ranaghar Medel'hel [Façonneur, Joaillier, Mage de la Zho 'us Raghar]   Ranaghar Medel'hel [Façonneur, Joaillier, Mage de la Zho 'us Raghar] I_icon_minitimeSam 8 Jan 2011 - 14:04

Nom/Prénom :
Ranaghar Medel'hel
Âge :
Né en l’an 142 du IXème Cycle, soit 865 ans
Sexe :
Masculin
Race :
Drow
Alignement :
Chaotique Neutre
Particularité :
C'est l'un des très rares façonneurs du continent en activité, la chose seule mérite de figurer ici.
Possède un assistant à la peau verte qui le suit partout
Faction :
Ithri’Vaan
Métier :
Façonneur, Joaillier & Mage de la Zho'us Raghar
Classe d'arme :
Magie Immatérielle

Équipement :
On dit des drows qu'ils sont taillés pour la guerre... Et bien, ça n'est pas le cas de tous, et, fort de ce constat, l'équipement de Ranaghar n'est pas celui d'un guerrier. Il possède certes un glaive, à l'occasion des expéditions en extérieur et un poignard, mais il manie l'un et l'autre si mal qu'il remercie Valas Tal'Berith d'avoir fait de lui une denrée si rare et donc très précieuse et préservée, sinon, sa survie n'aurait été l'affaire que de quelques années.

Ainsi, il n'est pas taillé pour la guerre, mais plutôt pour la magie... En ce sens, il possède quelques grimoires, écrit de sa main, ses propres notes, mais aussi des copies de celles de son maître, du temps où il était encore apprenti, qu'il ne met pas à disposition ni de l'Erkd'fe Renor, ni de la Zho'us Raghar, parlant essentiellement de son Art personnel, l'Imprégnation. A cela s'ajoute des carnets de réflexion, de recherches personnelles, l'ensemble étant caché dans un coffre lui-même protégé par quelques gemmes qu'il a façonné, imprégnées de sorts de défenses, pour l'au cas où.
Il possède également un gemme dites de réserve, qu'il porte toujours sur lui, pour son usage personnel, sait-on jamais.

Capacité  Magique :
L’Art, chez Ranaghar, prend deux formes différentes et peu commune. La plus simple et toute première est une spécialisation dans une magie défensive et utilitaire. Il a développé divers boucliers, tantôt destiné à la magie, tantôt destiné à une hostilité physique, sans toutefois pouvoir combiner l’une et l’autre, si bien qu’il lui faudrait, en situation, déterminer la nature de la menace et prendre les dispositions qui sont les plus adaptés.
Il est également capable de dissiper un sort, dans une certaine mesure mais plus particulièrement avant que celui-ci n’ait achevé de prendre forme, et dans certain cas, même, retourner sa magie contre l’expéditeur.
Au delà de ces quelques tours apprit dans un contexte guerrier, dont il a peu d’usage, il faut bien le dire… Il a également développé des sorts au combien plus pratique… Des verrous magiques, scellant une porte, un coffre, ou tout autre objet pouvant s’ouvrir et se refermer, comme si un solide cadenas avait été posé, et sauf à détruire l’objet en question, ou d’être soi-même capable de dissiper un effet magique, la chose demeurera verrouillée.

Mais c’est à travers l’Imprégnation que l’Art de Ranaghar prend une toute autre mesure… Il est l’un des rares mages capable de cette pratique délicate, et la maîtrisant suffisamment pour être considéré comme un maître en la matière, bien que même à son niveau, le risque demeure. Il peut ainsi imprégner… tissant une toile propre au sein d’une gemme et y attribuer un effet spécifique, et ce, même si cela n’appartient pas à son domaine magique propre - il faut simplement connaître, ou trouver un mage disposé à l’y aider - qu’il combine à merveille avec sa profession de joaillier, afin de créer des bijoux uniques mais pour d’autant plus de raison inaccessible aux bourses légères.

Description physique :
Comme l'on pourrait s'en douter, à l'instar de ses affaires, son corps n'est pas celui d'un guerrier, bien moins musclé, quoique tout de même suffisamment pour qu'on ne puisse le confondre avec la frêle corpulence d'un de ses cousins sylvains, prédisposition génétique de la sombre et superbe race.
Enfin... Tout ça pour dire qu'il est de taille moyenne, pour un mâle de son peuple, des proportions équilibrées, une musculature légère et sèche qu'il maintient par des exercices quotidiens, non pour l'accroître mais plutôt pour préserver sa corpulence à ce niveau, bien qu'avec son appétit réduit, il n'ait guère le loisir de gagner du poids... Être façonneur a quelques défauts, bien qu'il ait sut apprendre à vivre avec.

Les effets de sa magie se voient aussi sur son visage, légèrement creusé, sans aller dans un excès qui le rendrait peu avenant et résolument jeune, du moins, pas trop marqué par les ans. Sa peau se situe dans des teintes bleu-gris, ses yeux d'un rouge éclatant, comme le commun des siens, et sa chevelure, lisse, coulant jusqu'à ses épaules, ne diffère pas non plus puisqu'elle est blanche. Sa grande particularité physique reste toutefois l'orientation de ses oreilles effilées, vers le bas, chose qu'on n'explique pas.

Il se démarque toutefois par ses tenues, souvent très colorés, portant de nombreux motifs, des représentations de créatures, se remarquant, richement décoré par quelques pierres de sa conception, bien que dénuées de toute magie, et jamais il ne dévoile son physique, car, contrairement à d'autres mâles, ou femelles, son corps n'est pas vraiment un atout de séduction remarquable.

Description mentale :
La folie, dit-on, est l'apanage du mage, et c'est d'autant plus vrai pour qui possède les talents de l'Imprégnation, selon les écrits, tout du moins, mais pour le commun des drows, des mortels même, lui ne saurait démentir la rumeur.
C'est un extravagant, dans ses tenues, autant que dans ses goûts et ses manières... Il se plait à jouer la folie, baragouinant des propos sans cohérence, semblant comme ailleurs, surtout quand une discussion ou une compagnie ne lui plait pas, mais parfois lorsqu'il s'ennuie.
Mais au delà de cet aspect, c'est un mage très compétent... Rigoureux et méthodique dans ses recherches, il mesure soigneusement chaque risque et aspect d'une expérience, notant chaque étape, détaillant les éléments, ses observations et ses sensations, il n'est de fait pas celui qui se jettera à corps perdu dans une tentative déraisonnable. Pour cela, il jouit d'une grande patience, et même de multiples échecs ne parviennent pas à l'entamer, car il sait toucher à des forces, qui, si il perd le contrôle, peuvent le consumer et le détruire, et quand bien même cela n'arrivait pas, son travail souffrirait de ces écarts, aussi, perfectionniste dans ses créations, il œuvre à garder calme et attention.
Dans l'idée de la perfection, il ne remet jamais au second plan la qualité même des matériaux de bases, préférant choisir le meilleur, quitte à augmenter ses prix, mais au moins assure t-il une qualité irréprochable à qui fait appel à son service, tant comme joaillier que comme façonneur.

Comme tout mage qui cherche à peaufiner son Art, il est extrêmement curieux et ouvert, ayant, au cours des ans accumulé nombreuses connaissances et livres, parchemins diverses sur les langues étrangères, l'écrit surtout, les cultures et surtout la part et la place de la magie dans les sociétés, actuelles comme ancienne... Bien qu'il ne puisse maîtriser naturellement d'autres formes de magie, il les étudie, quand le temps le lui permet, afin d'améliorer ses méthodes d'imprégnations, car il espère, comme tant d'autres, qu'ainsi, il découvrira jusqu'au moindre secret de la magie, et le temps, sans délai pour lui, lui permet une telle curiosité.

Enfin, son rapport au hiérarchie ne tient guère compte de ses affinités personnelles, habitude prise de par sa condition d'artisan qui s'exécute en fonction des demandes... Qu'importe qui est la Prime Sorcière ou le Prime Sorcier, qu'importe sa politique tant que celle-ci ne nuit pas à ses recherches et à son travail, lui laisse l'occasion de nouvelles découvertes et surtout, respecte une certaine liberté dans la dispense de ses services, il pourra assurer une certaine présence acceptable. En somme, n'attendez pas de lui qu'il se comporte comme un chien de l'armée, répondant aux ordres, au contraire... Ordonnez et vous le verrez se refermer et vous claquez la porte au nez... On demande, sinon, on a rien.

Histoire :
D'après les vastes et anciennes archives du Puy d'Elda, et plus précisément, les généalogies innombrables, il s'avère que les Medel'hel ont une très lointaine ascendance du plus noble sang, quoique ce nom n'est guère de quoi se vanter quand l'on connait l'histoire... Une sombre aux formes plus qu'attrayantes qui, malgré ses origines des plus humbles, faisait le plaisir et satisfaisait les moindres désirs de la couche, ou de l'activité qui s'en rapporte, quel qu'en soit sa forme, des nobles et des puissants, se glissant même jusque dans les draps d'un Prima Sanguis dont le lignage découlait des antiques Men'Arohel, et qui, par la grâce de Natha Repalninkiz, devint une relation féconde.

Bien que le puissant sombre ne porta jamais la moindre attention à la progéniture, sa si noble semence avait apporté un trésor en héritage qui servirent les siècles et les générations suivantes, à cette famille pour se faire une place dans la plus modeste noblesse... L'affinité à la magie, dont, jusque là, leur sang était dénué.
Les siècles passant, les enfants naissant des générations furent plus ou moins sensible et doué, quoique jamais suffisamment pour marquer l'Histoire, mais assez pour faire carrière et amasser quelques richesses, grimper les échelons jusqu'à parvenir en la petite « noblesse » du Puy d'Elda, en qualité de famille de mages... Chose auquel la catin, dans le lit du Prima, n'imaginait pas possible.

Ainsi en vient-on à Ranaghar... Le très surprenant et inattendu trésor de cette jeune lignée.

Il était le second fils de sa génération, mais, à l'heure de sa naissance, le seul qui représentait et incarnait tout espoir de ses parents, son vieux frère, d'un siècle son aîné était devenu fou, l'on dit que son pouvoir était bien trop grand et que l'esprit céda quand il voulut l'utiliser... La vérité est-elle celle-ci ou bien le drow était-il né simplet, prit en pitié pour sa jeunesse, animant l'espoir que l'esprit reprenne ses droits, mais finalement tué par des parents déçus, car l'on ne cultive pas la faiblesse... Nul ne le sait.
Dans tout les cas, c'est peu après sa mort qu'il naquit, et se fut déjà grand bonheur les années suivantes, quand il rassura par une intelligence normale, et aucune bizarrerie, tout du moins mentale. Physiquement, il y avait cette petite anomalie au niveau des oreilles, mais rien d'alarmant ou de grave qui put pousser les parents à tuer leur nouvelle progéniture...

Les années passèrent et s'écoulèrent dans une banalité qu'il serait ennuyeux de décrire, puis, vint l'âge où, généralement, se dévoile le potentiel magique des jeunes enfants, parmi les sombres, ce qui conduit à la visite de l'un des membres du corps enseignant de l'Erkd'fe Renor, qui put entrevoir un potentiel, oh, bien loin des plus puissants, mais tout à fait honorable, surtout à cet âge... C'est ainsi qu'une fois atteint la cinquantaine, il intégra cette école, afin d'y développer son don, à l'instar de ses ancêtres.

Ses études commencées, on lui découvrit un talent et une habileté qui fit de lui un Faern – bien que des décennies après, il se démarqua avec un talent au combien différent, aussi... L'était-il vraiment ? - et lui apprit-on les bases théoriques de la magie, celles, si général qu'elle permette à quiconque les maîtrise de commencer à toucher à son pouvoir, son domaine.
Son domaine, si il était bien moins spectaculaire ou redoutable que celui des mages de feu, d'ombre et d'autres domaines fort courant et visuellement superbe à voir, n'en restait pas moins bien utile, et puis, cela faisait la fierté de sa famille... Pensez-vous, un Faern ! Une première ! Son domaine donc, était purement et entièrement défensif... Des défenses magiques et physique, pour lui-même, pour des objets, tels des scellés et des verrous, des champs de forces, des sorts de dissipation de la magie, tant de chose qu'il apprit au cours des années, en usant si bien qu'il parvenait à couper le sifflet de quelques gaillards dont la magie agressive, brutale, rendaient arrogants, puisqu'il pouvait se protéger d'eux, et annuler leurs sorts, au besoin...

C'est au cours du quatrième cycle qu'on lui découvrit par quelques hasards, un test en fait, visant à découvrir un don si rare qu'on doutait à chaque génération qu'un seul élève y parvienne, même à un petit résultat, insignifiant mais tout de même présent, qui dévoilerait sa présence et donc, la possibilité pour celui qui le possède de le travailler, bien qu'en dehors du cursus de l'Erkd'fe Renor, et au terme de ses études, l'Imprégnation.

Quand il eut terminé son quatrième cycle, plus de quarante ans après le début, plutôt que de continuer pour viser une place plus élevée dans la société, il décida qu'il n'en avait ni l'envie, ni vraiment le potentiel, et préféra explorer un autre chemin... Il continua de faire des leçons de plus en plus pointus sur le domaine de l'Abjuration, ainsi qu'on nomme son domaine, celui des protections et des entraves magiques. Mais surtout, il trouva et fut prit comme apprenti auprès d'un vieux drow qui, assurément avait plus d’un millénaire, isolé et à demi-rongé par la folie, mais des plus sage et expert dans ce don dont on lui avait trouvé des prédisposition... L'Imprégnation.
De là, son éducation prit un rythme plus soutenu encore que celui de ces quarante dernières années, tant de savoir, de chose à connaître, et sa curiosité prenait de l'ampleur à mesure qu'il absorbait ces connaissances, découvrait de nouvelles facettes, de nouvelles choses... Il comprit plus tard, avec satisfaction, que cette soif intarissable, cet appétit de découverte était la forme qu'avait choisit de prendre chez lui l'Addiction, un mal courant chez qui pratique l'Imprégnation...
Il apprit tant qu'il serait délicat d'en noter tout le détail... Il perfectionna des sorts de verrouillages, des sécurités de plus en plus renforcés et inviolable afin de protéger ses notes, où était rapporté la moindre goutte de son savoir acquis.

Bien qu'il ne cessa jamais de pratiquer, sa magie de défense fut reléguée à un second plan, seul comptait l'apprentissage du façonneur, du plus rare des Dons. Les décennies passèrent sans qu'il ne se lasse de la masse de savoir, qu'il devait poser sur le papier car l'esprit ne semblait pas capable d'acquérir autant naturellement... Des heures entières furent consacrés ne serait-ce qu'à l'organisation de ces notes, des conseils nombreux sur le comment les protéger par une langue écrite qu'il serait seul à connaître. Il apprit à reconnaître chaque gemme, chaque pierre, à en juger la qualité, à les travailler... Bref, des heures, des années, des décennies entières d'une éducation qui, si elle était moins sélective que celle de l'Erkd'fe Renor, puisqu'il était le seul élève, en restait bien plus ardu, car l'on touchait à un domaine si risqué qu'un écart pouvait causer la mort... Aussi apprit-il l'extrême patience et la rigueur qui allait de pair avec cette pratique.
Il put participer à des projets et des commandes qu'on faisait à son maître.

Par ailleurs, son maître lui inculqua d'autres connaissances... D'autres centres d'intérêts auxquels il devrait donner de l'attention pour se parfaire... L'étude des langues écrites anciennes, comme celle de la civilisation nisétienne, ou encore actuel, comme celle des elfes... Il lui apprit à mettre la fierté du sombre de côté et à accepter même l'idée que ces races et peuples, même ennemis, avaient un savoir qui pouvait les dépasser en certains domaines... La magie se fiche des races, elle est universelle, et il devait donner à son savoir, à sa curiosité cette même caractéristique... S'intéresser à tout, même si il était incapable de tout faire, car il est des chemins parfois torturés et sombres qui conduisent à de surprenantes découvertes.

C'est à l'aube de son troisième siècle, après plus de deux cents ans d'apprentissage, quoiqu'entre temps, il était devenu davantage un assistant qu'un simple élève, qu'il décida de faire sa vie, sa carrière de son côté... Il emporta ses notes et quelques copies de grimoires anciens, de sa propre main, que son maître avait conseillé, quelques références étaient des plus intéressantes, avait-il dit... Il lui conseilla également, quand son affaire sera lancée, d'intégrer la Zho'us Raghar, dont il avait lui-même fait parti, voilà plusieurs siècles, avant que son Art ne l'incite à plus d'isolement vis à vis de ses pairs, de ses semblables, quoiqu'il fut heureux d'avoir un jeune élève aussi curieux et attentif...

C'est ainsi qu'ils se quittèrent, bien qu'il passa régulièrement le voir, afin de partager quelques réflexions et discussions qui pouvaient le faire progresser encore... Des théories, des expériences qu'il avait en tête et que son mentor avait peut-être déjà exploré.

Il monta une petite boutique, de bijoux, avec ou sans imprégnation, et celle-ci trouva sa réputation tant dans ses tarifs élevés mais surtout dans la qualité des bijoux, des pierres... Il ne négligeait jamais cet aspect, car bien qu'il fasse cela d'abord pour le profit, il aurait souffert de produire et vendre un objet imparfait, souffrant de tant de défaut que s'en aurait été une insulte... La qualité valait donc son prix, et là-dessus, l'on eut jamais à se plaindre.
Après quelques années, il décida de postuler auprès de la Zho'us Raghar, mettant en avant non son niveau assez commun dans le domaine de l'Abjuration, mais bel et bien son don rare de façonneur... Pour cela, il fut accepté, d'abord en temps que chercheur, se refusant à faire et donner des cours, pas tout de suite en tout cas. Sa boutique s'agrandit, et fort de quelques découvertes, il finança pour son propre intérêt une expédition risquée et donc coûteuse, qui ne manqua pas de lui pomper jusqu'à la moindre économie, mais il se referait, son commerce marchait bien, afin qu'on lui ramène un couple de gobelins, un projet farfelu qui ne manquait pourtant pas de réflexion lui était apparu.
Pendant les deux ans que dura l'expédition, qui coûta la vie à quelques mercenaires, il façonna un bracelet muni de deux gemmes qu'il imprégna d'un sort de contrôle des gobelins, ajoutant quelques sécurités, pour qu'aucun autre ne puisse user de ce sort, qu'il trouva non sans mal après d'innombrables heures de recherche, car la chose, si peu employé, était délicate à trouver ainsi que d'une gemme de réserve, pour qu'il n'ait pas trop à se soucier de l'énergie employée... Quand on lui ramena le fruit de sa convoitise, la pierre était prête, ainsi qu'une extension dans lequel serait élevé les gobelins... Jamais beaucoup, un couple à chaque fois, et il ne garderait de la progéniture qu'un mâle et une femelle, il ne nourrissait pas l'intention d'en concevoir une armée.

Il employa la première progéniture mâle de ce couple, lui fixant le bracelet de telle façon qu'il ne pourrait jamais s'en débarrasser, et dès lors, en fit son assistant, soumis par la magie. La chose, si elle paraît curieuse, satisfaisait le mage, bien qu'au yeux de ses pairs, il fut étrange, fou même, de le voir, cette créature traînant dans ses pattes... La demeure fut aménagé en conséquence, ainsi, chaque porte possède deux poignets, liées l'une à l'autre, l'une à hauteur de drow, l'autre à hauteur de gobelin.
L'extravagance avait une raison qu'il tait souvent, aimant à garder son petit secret... Le mystère doit faire partie du personnage.

Près d’un demi-millénaire plus tard, après ces évènements, nous en sommes là... A ce Voile passé, à ces changements de dirigeants successifs, de politique qui n'intéressent guère le façonneur désormais reconnu, qui fait la fierté des siens, à ces déconvenues, lorsqu’il tenta de se rendre à Alëandir, certain de sa légitimité pour accéder au savoir magique qu’elle dissimulait… Il avait perdu un assistant, et un précieux saphir, mais un autre le remplaça, comme depuis le début de son élevage de peaux vertes.
Les évènements, pourtant, avait conduit le façonneur a envisagé quelques changements… Particulièrement sur sa situation géographique ! Au diable le Noeud de Valas, l’obscurité permanente qui lui allait si mal au teint, il avait entrevue son avenir plus à l’Ouest, dans les cités dites libres, où l’exotisme était roi, et où sa différence, même si elle n’encombrait que peu ses préoccupations, ne serait plus source de tant de tension… Il en avait assez de ce monde où la loi du plus fort et du plus bête était en place… Un jour, Ranaghar décida qu’il ne serait plus un enfant d’Elda mais un Doebien, oui !
Cela prit la forme de divers voyages, afin de trouver la parfaite échoppe répondant à ses multiples besoins, tant pour le commerce que pour ses recherches, et quand il la trouva à Sol’Dorn, il réunit l’ensemble de ses affaires, en envoya une première partie, et accompagnerait le reste, et vendit son enseigne du Puy, et se mit en route vers son futur.

Sol’Dorn, joyaux d’Ithri’Vaan, seras-tu capable d’accueillir ton plus prodigieux fils ?


~~~~~


Comment trouves-tu le forum ? : Bah il doit être bien puisque j'y suis toujours.
Comment as-tu connu le forum ? : Un blond.
Crédit avatar et signature (lien vers l'image d'origine et nom de l'artiste dans la mesure du possible) : NireTheLycan


Spoiler:
 


Dernière édition par Ranaghar Medel'hel le Mer 25 Fév 2015 - 13:14, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Callista
Ancien
Ancien
Callista

Nombre de messages : 1675
Âge : 26
Date d'inscription : 26/08/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Spécial
Ranaghar Medel'hel [Façonneur, Joaillier, Mage de la Zho 'us Raghar] Empty
MessageSujet: Re: Ranaghar Medel'hel [Façonneur, Joaillier, Mage de la Zho 'us Raghar]   Ranaghar Medel'hel [Façonneur, Joaillier, Mage de la Zho 'us Raghar] I_icon_minitimeSam 8 Jan 2011 - 15:55

Wualidé, t'connais le chemin :mrgreen:

@ Admin :
• PM : 90 •
Code:
[Métier & Classe] : Façonneur, Joaillier & Mage de la Zho'us Raghar

[Âge & Sexe] : 357 ans & Masculin

[Classe d'arme] : Magie

[Alignement] : Tueurs de l'Ombre
Revenir en haut Aller en bas
Ranaghar Medel'hel
Drow
Ranaghar Medel'hel

Nombre de messages : 637
Âge : 30
Date d'inscription : 26/03/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  857
Niveau Magique : Maître.
Ranaghar Medel'hel [Façonneur, Joaillier, Mage de la Zho 'us Raghar] Empty
MessageSujet: Re: Ranaghar Medel'hel [Façonneur, Joaillier, Mage de la Zho 'us Raghar]   Ranaghar Medel'hel [Façonneur, Joaillier, Mage de la Zho 'us Raghar] I_icon_minitimeMar 24 Fév 2015 - 10:26

Bon, voila, j'ai fait une petite mise à jour, et j'y ai inclus l'ancienne fiche de créature, pour le gobelin, et voila l'ancienne fiche :

Ancienne Fiche:
 

(Et au besoin, car je sais pas si les BG sont toujours accessible :
Zho'us Raghar, je ne sais plus le sens précis, mais c'était grossomodo l'Etude de l'Inconnu, un cercle de mages étudiant la magie.
Erkd'fe Renor, c'est l'Etude Noire, la principale "école" de magie du Puy d'Elda.
Faern, je sais plus exactement, une adaptation de l'ancien système, c'était un mage qui ne touchait pas plusieurs domaines ou élément, mais qui était plus capable dans le sien propre, comparé à d'autres plus touche à tout, mais donc, moins performant dans chacun. Mais j'le garde, parce que voila xD)
Revenir en haut Aller en bas
Voronwë
Ancien
Ancien
Voronwë

Nombre de messages : 245
Âge : 113
Date d'inscription : 24/12/2014

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  742ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Ranaghar Medel'hel [Façonneur, Joaillier, Mage de la Zho 'us Raghar] Empty
MessageSujet: Re: Ranaghar Medel'hel [Façonneur, Joaillier, Mage de la Zho 'us Raghar]   Ranaghar Medel'hel [Façonneur, Joaillier, Mage de la Zho 'us Raghar] I_icon_minitimeMar 24 Fév 2015 - 16:10

Bon je suppose que l'histoire est bonne.

Par contre je voudrais un peu plus de détails sur la magie, histoire de la mettre dans les clous (quelle branche de magie, quelles utilisations possibles etc...) des règles actuelles.

Ma foi, une fois que ça sera fait, t'auras sans doute ta couleur.
Revenir en haut Aller en bas
Ranaghar Medel'hel
Drow
Ranaghar Medel'hel

Nombre de messages : 637
Âge : 30
Date d'inscription : 26/03/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  857
Niveau Magique : Maître.
Ranaghar Medel'hel [Façonneur, Joaillier, Mage de la Zho 'us Raghar] Empty
MessageSujet: Re: Ranaghar Medel'hel [Façonneur, Joaillier, Mage de la Zho 'us Raghar]   Ranaghar Medel'hel [Façonneur, Joaillier, Mage de la Zho 'us Raghar] I_icon_minitimeMar 24 Fév 2015 - 16:26

Bah c'est plus ou moins déjà dit, enfin, je vais rajouter le fait que ça touche à l'Immatériel, puisque c'est le cas.

Mais grossomodo, sa magie la plus évidente se restreint à un "bouclier" soit parant le domaine physique (arme, projectile physique etc...), soit parant un sort... De la dissipation de magie, du renvoi de sort et un verrou de mage, qui a plus ou moins l'effet d'un épais cadenas installé.

Pour l'Imprégnation, ça peut tendre à beaucoup plus de variation, fonction de la demande, puisqu'en cas d'impossibilité personnelle, il peut avoir recours à d'autres mages etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voronwë
Ancien
Ancien
Voronwë

Nombre de messages : 245
Âge : 113
Date d'inscription : 24/12/2014

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  742ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Ranaghar Medel'hel [Façonneur, Joaillier, Mage de la Zho 'us Raghar] Empty
MessageSujet: Re: Ranaghar Medel'hel [Façonneur, Joaillier, Mage de la Zho 'us Raghar]   Ranaghar Medel'hel [Façonneur, Joaillier, Mage de la Zho 'us Raghar] I_icon_minitimeMer 25 Fév 2015 - 12:04

D'acc.

Bon, je t'épargne les liens. File, avant que je ne change d'avis.
Revenir en haut Aller en bas
Thorgrel Gormisson
Ancien
Ancien
Thorgrel Gormisson

Nombre de messages : 2323
Âge : 27
Date d'inscription : 07/05/2014

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  177
Niveau Magique : Avatar
Ranaghar Medel'hel [Façonneur, Joaillier, Mage de la Zho 'us Raghar] Empty
MessageSujet: Re: Ranaghar Medel'hel [Façonneur, Joaillier, Mage de la Zho 'us Raghar]   Ranaghar Medel'hel [Façonneur, Joaillier, Mage de la Zho 'us Raghar] I_icon_minitimeMer 25 Fév 2015 - 12:29

Je déplace juste la fiche, il manque l'alignement :)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Ranaghar Medel'hel [Façonneur, Joaillier, Mage de la Zho 'us Raghar] Empty
MessageSujet: Re: Ranaghar Medel'hel [Façonneur, Joaillier, Mage de la Zho 'us Raghar]   Ranaghar Medel'hel [Façonneur, Joaillier, Mage de la Zho 'us Raghar] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Ranaghar Medel'hel [Façonneur, Joaillier, Mage de la Zho 'us Raghar]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ranaghar Medel'hel [Façonneur, Joaillier, Mage de la Zho 'us Raghar]
» Elvira Heian [Mage du vent & Danseuse]
» Alteor Seveach [ Mage Vagabond ]
» [Etude Noire] Un Maître Façonneur, une Sorcière et plein d'abrutis! | Thaly
» Anima [Mage]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Où tout commence :: Registre :: Tabularium :: Limbes :: Drows-
Sauter vers: