AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hogan Foth [Soldat nain]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hogan Foth
Nain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 51
Âge : 25
Date d'inscription : 12/01/2011

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Hogan Foth [Soldat nain]   Mer 12 Jan 2011 - 22:26

Nom/Prénom : Hogan Foth
Âge : 59 ans
Sexe : Homme
Race : Nain
Particularité : Une descente de bière impressionnante, mais termine facilement dans un état d'ébriété prononcé. Des cheveux d'un brun foncé pour une barbe blanche (Ce type se reconnait facilement !).

Alignement : La compagnie de la lumière
Métier : Soldat
Classe d'arme : Corps à corps: Deux petites haches à une main.


Équipement :
"On fait avec les moyens de bord", petite citation illustrant parfaitement l'inventaire du nain. Entre l'ensemble de cuir, au pantalon jaunit par la peur, la cote de maille trouée, ou encore la hache de jet "faite main", ce dernier ne passe pas pour un combattant d'élite ainsi vêtu. De sorte à cacher sa pauvreté, il met en valeur le casque offert par l'armée, et ses deux haches à une main, pendant mollement à ses flancs. Trop peu d'argent pour s'acheter de petits fourreaux en supplément.
Et pour finir, rangé dans son vieux sac, Hogan possède un tonneau de taille moyenne ainsi que la chope qui va avec. L'on devine la bonne facture des objets à la couleur du bois et leur courbe parfaite dut aux trois anneaux de fer cerclant les conteneurs.
Pour transporter de l'eau ?! Beaucoup de nains seraient morts en entendant une énormité pareille !


Description physique :

Barbu, petit, rondelet, bref, un nain quoi. Une bouille où se lit la tranquillité, ou bien la lassitude. Une tignasse de cheveux brun se distinguant nettement du blanc de sa barbe, chose originale que le petit être est fière de posséder. Son ventre exubérant, preuve concrète d'un amour porté à l'alcool. Des mains rugueuses d'ouvrier à la peau sèche et solide comme du roc. D'une taille jugée convenable, et possédant une musculature risible, Hogan peine à suivre un rythme soutenu plus de quelques minutes. Surement une des causes le réduisant au bas de l'échelle militaire.

Caractérisé comme un "échec", le nain connait de grands moments honteux durant les séances d'entrainements. Son côté boulet lui attirant beaucoup de moqueries.


Description mentale :

" A quoi sert la vie, si ce n'est pour en profiter ? " / "Qu'es ce que ces que ça ? "
Deux phrases qui illustrent parfaitement le petit personnage. Une âme saine dans un corps sain grassouillet. Sa naïveté et son côté simple d'esprit en font une personne généreuse et attachante. Il n'est pas très difficile de le convaincre ou de l'amadouer, vue le peu d'attachement qu'il possède sur les choses comme la politique et les guerres. Toujours un sourire, ou une bière, en coin de bouche, Hogan pourrait venir à apprécier même la plus dégueulasse des situations.
Le nain n'a aucun avis sur rien, on lui a juste appris à ne pas aimer les Drows, la raison de son alignement.
Hogan peut faire un excellent compagnon de voyage. Bavard, drôle et naïf, la parole ne lui manque pas, ni les réflexions incongrues. Avec toujours une petite plaisanterie en bouche. Une fois lancé, il devient difficile de le faire taire.

Être militaire ne connote pas forcément l'amour pour le combat. Hogan ne sait pas vraiment pourquoi il combat, répugnant à retirer des vies (et encore faut-il qu'il en soit capable). Une chose est sur, il est là parce qu'on le lui a ordonné. Et les ordres ça ne se discute pas, du moins ce ne sera pas lui qui le fera.
Malgré ses faiblesses et les retours qu'on lui crache dessus, le nain n'est pas susceptible pour autant. Il en faudra bien plus démonter ce gars là ! Peut être lui dire que la bière naine est dégueulasse, mais tout le monde sait que c'est faux.



Histoire :

Né d'un père fabricant de choppes, et d'une mère éclaireuse au service de l'armée, le jeune Hogan vit tranquillement les premières années de sa vie, bercé par l'insouciance, la douceur et le calme.

Développant un tempérament posé, parfois distrait, le jeune enfant restera à jouer dans son coin, rejeté des vagabonds turbulents de sa cité.

Vingt années plus tard, l'adulte qu'il est devenu décide de se trouver un travail. Sans ambition ni apriori, le nain décidait bêtement de devenir tavernier. Comme beaucoup d'autres ; c'est en quelque sorte " l'issu de secours " après avoir suivis quelques études.
Construisant de ses mains la modeste bâtisse qu'est sa taverne, celle ci vint à devenir une étape de passage pour tous bons voyageurs. Malgré la bière immonde et la salle au goût frisant le ridicule.
Le bâtiment reposant sur une des routes menant à la cité de Lante. Recueil de son enfance.

Ainsi la vie que mena Hogan durant trente années fut agitée en tout sens. Entre les divers conflits qui éclataient dans sa taverne chaque soirs ; les conteurs de passage qui plongeaient la salle dans des univers épiques à travers mille histoires ; les mercenaires, véritables "fouteurs de bordel ambulant", détruisant en partie la pièce à tout départs ou retours de missions. Mais l'ambiance qu'il préférait, restait les jours où l'escadron de nains revenaient de campagne, passant obligatoirement par son foyer pour venir y festoyer une bonne partie de la nuit. Qu'il était bon de passer de tels moments en compagnie des siens ! A travers des chansons, levant sa chope à chaque syllabes entonnées.
L'illustre tavernier apprenait ainsi les commérages des alentours, les retours du front ou encore des nouvelles de Kirgan. Profitant des moindres ragots militaire qui lui livraient ses clients après quelques coupes.

Jouissant ainsi de son travail de brasseur, le nain vit cette utopie qu'était la sienne, partir en fumée faute d'une bagarre entre deux groupes de mercenaires. Cette dernière avait dégénérée au point qu'un gros guerrier, aux épaules massives et à la moustache en croc, décide de se lancer de tout son poids sur la poutre mère qui retenait l'ensemble de la petite charpente.

Le choc fut terrible pour le petit être. Sa bonne bière, son établissement, et grand nombre de ses biens enterrés sous les décombres fumantes d'une taverne maintenant regrettée.

Là, le destin d'Hogan aurait put chavirer sur une amère vengeance ! S'armant et poursuivant sans relâche les mercenaires humains responsables de sa faillite. Véritable traque sanguinaire. Jusqu' à les tuer un à un sur un immense pic enneigé, des dragons volants au dessus d'eux à la manière de gigantesques rapaces.

Mais non, Hogan Foth n'était pas taillé pour ce rôle là. De ses yeux larmoyants, où l'on pouvait y lire une peine incommensurable, le nain traina des pieds jusqu'à la cité. Le voila revenu chez lui. Qu'avait-il donc accompli durant ses trente années, pour que tout ce pourquoi il avait œuvré termine en poussière ?!

Déambulant ainsi dans les rues, humilié de son air avachis, le nain termina dans une impasse. Les immenses maisons qui l'entouraient transpiraient le luxe à plein nez. Il avait atterrit dans un des quartiers riches de la cité. Comment ces gens là avaient-ils réussi leur vie ? C'était une véritable remise en question pour cet ancien tavernier.
Puis, détournant le regard comme pour ôter cette jalousie de ses pensées, les yeux d'Hogan s'arrêtèrent sur une affiche, grossièrement collée au mur.
Un avis de recrutement militaire. Le nain en avait croisé plusieurs avant d'atterrir ici, sans y prêter plus d'attention. A croire que le colleur fou s'était acharné sur toute la ville.
Lante manquait-elle tant que ça de soldats ?

Le curieux regard du petit être barbu se perdit sur les mots écrit de rouge, illustrant honteusement cet avis de propagande.
Et si c'était le moyen que les dieux avaient mis sur sa route pour lui donner une seconde chance ? Non, il ne croyait pas en ces conneries de religions, où "sacrifier" un cochon permettait, selon un type en toge, de gagner une guerre.
Hogan ferma les yeux, le front fiévreux. Toutes ses réflexions lui donnaient mal au crâne !

Et puis, il ne sait comment, ce dernier finit par se retrouver au abord de la caserne. Encore une farce de ses pieds ? Ses jambes défiaient de plus en plus son autorité, il allait devoir être plus réticent désormais !
N'empêche qu'il ne pouvait laisser la situation comme telle et prendre ses jambes à son cou. Une plume, provenant surement du cul d'un oiseau vue son état, dans sa main droite, une feuille tendue dans sa direction et un humain lui souriant bêtement, attendant probablement une réponse de sa part.

" Alors petit, tu signes ? Suffit d'une petite croix juste là ! "
S'exclamait ce dernier, se rendant plus inutile qu'il ne l'était déjà.



Le bataillon dans lequel il avait atterrit était pourvue de types bien sympathiques.
Nerem, le bourrin de service, occupait le lit de gauche, et la place en bout de table.
Gredir, le caïd de l'escadron, disposait de deux lits pour lui, et se plaçait souvent sur la rangée de gauche. Permettant ainsi de rapidement faire passer son assiette en cas de restes.
Lorar, un imbécile de première, arrivait en retard pour les repas et dormait avec deux oreillers.
Restait Nrom et Tirag qui couchaient à deux, drôle d'habitude, et ne prenaient que le repas du soir.

Les entrainements avaient lieux de dix heure à midi, puis de quatorze heure à dix-huit heure. Ce n'est seulement qu'au bout de deux semaines consécutives, que le lieutenant en charge du bataillon, compris que l'on ne pouvait rien tirer, autre que des imbécilités, de cet incapable qu'était le soldat Hogan Foth. Pourtant, que le lieutenant lui hurlait " Saute imbécile de Foth ! ", Hogan s'executait, mais atterrissait rarement sur ses deux pieds. Quand le lieutenant susurrait : " Plus vite imbécile de Foth, plus vite ! ", Hogan accélérait l'allure pour rattraper le groupe, son sac d'une trentaine de kilos sur le dos. Et quand le lieutenant vociférait : " Barres-toi, con de Foth ! ", Hogan comprit qu'il n'avait pas sa place dans l'escouade.

C'est ainsi que notre nain atterrit dans un nouvel escadron." Il vient d'être créé, et ne comprend que l'élite des guerriers, crétin de Foth" lui avait certifié le lieutenant.

Poussant la porte de la chambre dans un grand " Bonjouuuuur !" le nain se surprit à être le seul occupant du dortoir. Un silence de mort planant dans la petite chambre, aux murs dégueulasses et au plancher craquant.
Il n'avait plus qu'à espérer que d'autres boulets dans son genre viendraient le rejoindre dans ce superbe "escadron d'élite".


~~~~~
(j'aimerais demander l'appel à un ami !)
Comment trouves-tu le forum ? : Beaucoup de monde, bien structuré et une jolie banière
Comment as-tu connu le forum ? : En voguant sur google
Crédit avatar et signature (lien vers l'image d'origine et nom de l'artiste dans la mesure du possible) :
Aucune idée, je lui adresse mes excuses.


Dernière édition par Hogan Foth le Dim 16 Jan 2011 - 13:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arthur
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1301
Âge : 28
Date d'inscription : 30/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans (42ème jour de Bàrkios, de l'an 967 du Xème Cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Hogan Foth [Soldat nain]   Dim 16 Jan 2011 - 10:36

Bonjour, je vais donc m'occuper de ta fiche, et je pense que ça sera rapide, je n'ai qu'une remarque :

Histoire : Les nains n'ont pas de boites aux lettres (je dis ça pour le métier du père).

Voila x)
Revenir en haut Aller en bas
Hogan Foth
Nain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 51
Âge : 25
Date d'inscription : 12/01/2011

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Hogan Foth [Soldat nain]   Dim 16 Jan 2011 - 13:42

Effectivement, je n'y avais pas pensé huhu. Bon et bien le père d' Hogan est désormais fabricant de choppes en bois! Une raison qui aurait poussé son fils à ouvrir une taverne ? Peut être...

Merci bien en tout cas pour cette réponse rapide. Si l'on pouvait m'indiquer la suite des choses, savoir si je démarre de suite, ou si il y a quelques tâches à remplir avant ?
Revenir en haut Aller en bas
Arthur
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1301
Âge : 28
Date d'inscription : 30/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans (42ème jour de Bàrkios, de l'an 967 du Xème Cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Hogan Foth [Soldat nain]   Dim 16 Jan 2011 - 17:34

C'est bon, je valide :)

Like a Star @ heaven Foire au RP ~ Pour tout ce qui est recherche de compagnons RP. En bref, que du bonheur !
Like a Star @ heaven Inventaire ~ Pour suivre ton évolution {obligatoire}.
Et enfin, si tu as des question, n'hésite surtout pas à demander l'aide d'un parrain, ou à tout simplement poser tes questions dans la partie créée à cet effet.

(certains liens ne sont accessibles qu'une fois un admin passé pour mettre les couleurs)

Code:
[Métier & Classe] : Soldat

[Âge & Sexe] : 59 ans & Masculin

[Classe d'arme] : Corps à corps

[Alignement] : Communauté de la Lumière
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hogan Foth [Soldat nain]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hogan Foth [Soldat nain]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hogan Foth [Soldat nain]
» Narin, Guerrier Nain
» Nouvelles sorties GW "The Hobbit"
» Khitan(Soldat)[Nain]
» Rurin, guerrier nain (frère de Nulir d'Erebor)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Où tout commence :: Bibliothèque :: Tabularium :: Limbes-
Sauter vers: