AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre dans les rue de Thaar[PV: Celanyth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orëh Irth'nal
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 63
Âge : 28
Date d'inscription : 05/08/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Rencontre dans les rue de Thaar[PV: Celanyth]   Jeu 17 Fév 2011 - 4:23

[hrp]en italique sont les voix qu'entends Orëh, elles ne peuvent pas être entendue pas d'autres[/hrp]

Orëh marchait depuis plusieurs jours dans la forêt d'Aduram. Depuis sa séparation avec le bizarre couple que formait la demi-drow, l'humain et leurs fille, l'assassin se demandait ce qu'il se devait de faire. Il avait chassé cette famille pendant des jours, passé son temps à jouer un innocent voyageur, simplement afin de les perdre suite à une attaque d'un Drow. Ce Naerth, si tel était son nom, était arrivé de nul part et avait causer la faible confiance entre le couple et l'assassin de se rompre. Malgré cette perte, il avait passé les jours les plus excitant depuis bien longtemps. Mais maintenant que son euphorie était passée il voulait mettre fin au jours de celui qui avait ruiné son amusement.

Ses pas l'amenèrent donc à une ville ou il pourrait trouver de l'information; Thaar. Là non seulement se retrouvait des Drows mais aussi des humains et possiblement d'autres races. Bien qu'il doutait retrouver Naerth aussi rapidement il espérait trouver au minimum des informations sur ses vas-et-viens. Bien qu'il ne soit encore jamais resté à Thaar plus de deux jours il avait rapidement compris que grâce à la grande population humaine les rumeurs voyageaient rapidement.

Une fois arrivées aux abords des murailles de la ville il s’arrêta un instant Eh bien bâtard, serait-tu entrain d'hésiter? Aurais-tu peur? Laissant passer un rire se moquant des commentaires, Orëh franchit les portes de la ville. Alors que la nuit tombait l'assassin ouvrit les portes d'une auberge portuaire. Le bâtiment n'était pas bien entretenus, un endroit ou se rencontrerait plusieurs marins humains et peut-être quelques drows.

Alors que quelques regards se tournèrent vers lui il examina d'un regard rapide la salle; Naerth n'était pas présent, dommage mais ce n'était pas surprenant. Il finit par se diriger vers un homme qui avait gardé son regard posé sur l'assassin plus longtemps que les autres.

Un silence tomba sur la table ou s'assoyait le marin en question. Le demi-drow tira une chaise et posa ses bras sur la table. "Eh, l'avorton, tu n'as rien à faire à la table des grands, allez part avant que tu ne le regrette." Orëh laissa un sourire s'afficher sur son visage; sans donner plus d'attention aux commentaires de l'humain il prit la parole. "Alors, vous qui semblez si aimable, dites moi ou je peux trouver un certain Naerth."

Il reçu rapidement un mélange de regard apeuré, curieux et presque moqueur. "Petit, si tu espère trouver Brylyan Naerth ici tu est encore plus ridicule que je ne l'aurais cru." Orëh soupira et sortit un de ses saïs. "Écoutez, je ne suis pas très patient ce soir; Je ne cherche pas Brylyan, je n'aie d'ailleurs aucun intérêt à le rencontré. Non je cherche un autre Drow du nom de Naerth, quelqu'un qui se cache derrière des brigands et s'en prend à des jeune fillettes sans défense."

Après un cours délai l'humain et ses compères commencèrent à rire; un rire grave et moqueur. L'assassin laissa tomber sa tête en soupirant une nouvelle fois. Sans hésiter un instant il serra son étreinte sur son saï et le planta dans le dos de la main du marin, la clouant à la table. Sous les cris de douleurs à peine retenu du marin, Orëh le tira vers lui et lui glissa quelques mots à l'oreille."Écoute, tu m'as répondu ce que je voulais, je ne vais pas trouver Naerth ici. Cependant tu manque vraiment, mais alors vraiment de politesse."

Sans plus gaspiller de temps, Orëh retira son saï et sortit du bâtiment. Passant de ruelle en ruelle, Orëh finit par nettoyer son saï en gouttant au sang de l'humain. Malheureusement celui-ci n'avait pas un goût unique et ressemblait en tout point aux autres humains. Mais alors qu'il allait ranger son saï l'assassin sentit quelqu'un qui le suivait toujours. Cela faisait un petit moment qu'il se croyait suivit, mais maintenant le délai semblait un peu long. S’arrêtant un milieu de la rue il leva sa voix afin que celui qui le suivait pourrait facilement l'entendre. "Dites moi ce que vous voulez, je ne cherche qu'une personne et à entendre vos pas vous n'êtes pas lui."

Revenir en haut Aller en bas
Celanyth Sùrion
Drow
avatar

Féminin
Nombre de messages : 136
Âge : 26
Date d'inscription : 30/11/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Rencontre dans les rue de Thaar[PV: Celanyth]   Sam 19 Fév 2011 - 15:07

    Bien des choses avaient changé depuis le départ de la reine, Celanyth n'avait plus de raison d'être tout du moins en tant qu'émissaire. C'est un emploie qui se perdit peu à peu, la rendant tout à fait inutile et bien qu'elle soit assez bonne diplomate il n'avait pas totalement sa place dans les hautes sphères de la ville drow qui se trouvait en faite très bas à l'intérieure du cratère là où il fait chaud et bon vivre dirons. Les drows sont du genre à beaucoup apprécier la chaleur, donc plus proche de la poche magmatique on est mieux on se sent. Ce qui n'empêchait pas la demoiselle d'aller si promener souvent, les émissaires on tendance à être assez connue aussi bien dans l'armée quand ville et hors de la ville quoi qu'aujourd'hui c'était tout juste si on ne lui riait pas au nez. Enfin Celanyth n'était pas du genre à trop se soucier de détails aussi futile que ce que pouvait penser quelque drow analphabète, on ne reçoit pas tous la même éducation. Certain n'avait pour eux rien d'autre que les muscles, bien qu'ils fassent de très bon amant ce n'était pas la qualité première qui intéressait la drow, ce que Celanyth aimait par dessus c'était elle et bien entendu la richesse. Et oui vu la beauté resplendissante de son être tout entier elle avait de quoi faire pâlir d'envie un grand nombre de richissime possesseur terrain du Puy. Mais la demoiselle était du genre à beaucoup tenir à sa liberté donc elle n'avait aucun intérêt à être le simple objet de désir de ces hommes, elle prenait donc ce qui l'intéressait chez eux avant de partir comme une voleuse !

    La belle drow avait quitté le Puy pour une affaire qui lui rapporterait une petit somme d'argent intéressante. Ne faisant plus partie de l'armée drow elle avait bien du trouver autre chose pour gagner sa vie et le plus fut de devenir mercenaire. Tuer n'étant pas un souci pour elle, capturer ou torturer les mauvais payeurs n'était pas la genre de chose qui l'empêchait de dormir. Son quotidien devient morbide et sanglant sans pour autant que cela ne la gêna le moins du monde. Le seul souci que ça lui posa fut les lieux qu'elle dut fréquenter, les tavernes minable et crasseuse, les ivrognes chantant et pire encore du moins pour son gout prononcer pour le luxe et les richesses. Surtout quand il s'agissait de quitter le Puy pour rejoindre Thaar ville infesté par la vermine humaine tout simplement répugnant et elle devait côtoyer certaine de ces vermines mortel lors de ses nuit passés dans les tavernes de la ville.

    N'est ce pas déjà suffisant qu'il s'agisse d'une taverne miteuse il fallait aussi supporter les bâtards et les mortels qui pullulait dans les rues de la ville. Assise à une table à l'écart des autres elle fit à peine attention à l'entrer du demi-sang dans la pièce, elle avait un entre ses doigts une coupe translucide qui contenait un liquide rouge assez dense, qu'elle faisait doucement tournoyait devant ses yeux blancs et dont-elle humait l'odeur délicate. De loin on aurait dit du vin, mais il n'en était rien, les drows n'étaient pas du genre à apprécier les fruits de la dite mère nature comme leurs frères elfiques enfin ex frères, car aujourd'hui tous les opposés. L'unique chose qui les rapprochaient était leur immortalité, leur idéaux avait changé les divisant à jamais. Les drow avait évolué, mais les elfes eux n'avait pas fait un pas en avant depuis des siècles voir des millénaires, se complaisant dans leurs principes plus que dépassé à ce jour. La jeune femme avala une gorgé du fabuleux nectar, avant qu'elle ne fut interpelé par les cries de douleur d'une de ces vermines stupides et mortel, il avait à ce jour plus aucun respect pour les autres elle jaugea le jeune homme qui tenait le saï qui transperçait de part en part la main de l'humain le punaisant à la table avec sa griffe. C'était un demi-sang ça se voyait à la couleur de ses yeux, nulle autre race ne possédait d'iris rouge et sa peau n'était pas assez foncé pour être celle d'un drow pure, un être dont le sang humain souillé la pure immortalité, une abération de plus dans ce monde.

    Elle écouta avec attention les propos qu'il échangea avec le misérable humain, Naerth, est le nom qui raisonna dans sa tête pourquoi cherchait-il les Naerth ? Une vengeance peut être... Brylyan et sa soeur la haute prêtresse n'était sans doute pas en danger, vu le profil qui se déroulait sous ses yeux rien de plus qu'un misérable insecte qui simple garde pourrait écraser... Enfin la famille Naerth n'était pas n'importe laquelle et il était peu nombreux à porter ce nom aujourd'hui. La drow le vit quitter la taverne elle termina son verre et posa quelque pièce sur la table avant de partir à son tour de la taverne, elle suivit le jeune homme sans vraiment le vouloir et bien que sa recherche piquait sa curiosité elle ne s'abaisserait sans doute pas à parler à un bâtard né il y a à peine le un quart de sa propre vie. Quand il s'arrêta et lui adressa la parole la demoiselle drow continua de marcher elle bouscula en pensant prés de lui, lui offrant pour toute réponse un grognement.

    « Bouge de là tu encombre la rue, le parasite ! »

    Dit-elle de façon hautaine avec sa voix suave et sensuelle. Son iris blanche croisa quelque seconde le rouge des siens sans pour autant si attarder, car pour elle il n’était rien de plus qu’un insignifiant mortel. Elle s’arrêta quelques secondes sifflant, on entendit le son de sabot claquant sur le pavé et dans le noir de la ruelle deux yeux dorés brillèrent, une crinière dense couleur feu se dessina et petit à petit les courbes de l’étalon élémentaire se profilèrent petit à petit, son pelage aussi noir que la nuit reflétait les rayons de la lune. Des naseaux de la bête sortait un nuage de fumé noir et sa claquant dans l’air à la façon de celle d’un alligator.

    « Tu ferais bien de partir d’ici avant qu’ils ne leur prennent l’envie de te trancher la gorge. »

Revenir en haut Aller en bas
Orëh Irth'nal
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 63
Âge : 28
Date d'inscription : 05/08/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Rencontre dans les rue de Thaar[PV: Celanyth]   Dim 20 Fév 2011 - 19:46

Orëh fut curieux de n'entendre aucun changement dans les pas de celui ou celle qui le suivait. Il avait ou affaire à un humain terriblement soûl ou alors à un drow. Cependant n'entendant aucune arme sortir de son fourreau ou autre son qui trahirait une situation véritablement dangereuse, il prit le risque de ne pas se déplacer. Alors, crèvera ou crèvera pas... Alors que la distance était enfin parcourue entre les deux êtres Orëh ne sentit aucun métal mordre sa chair, simplement un choc au niveau de son épaule. N'essayant pas de lutter pour le moment il se laissa pousser de quelques pas avant de s’immobiliser et de chercher du regard le Drow qui l'avait bousculé.

Lorsque ses yeux tombèrent sur la Drow il ne put s'empêcher de s'immobiliser un instant. De tout les Drows qu'il avait vu, la plus-part avait été des hommes; et des femmes Drow qu'il avait vu il n'aurait pu véritablement dire qu'elles étaient séduisantes. Mais celle-ci réussit à garder son regard, même dans l'obscurité de cette ruelle les quelques traits qu'il voyait reflétait une personne véritablement magnifique. Ce qui attira le regard du demi-drow n'était ni les jambes ou la poitrine de la Drow; les cheveux qu'il voyait semblait véritablement curieux, mais magnifique.

Quittant rapidement cet état d'esprit alors qu'il entendit les paroles de la Drow le rejoignirent. À l'entendre elle se prenait pour une drow sur d'elle et surtout capable de se défendre.

Les quelques instants qui passèrent après qu'elle eu prit la parole ne furent que brisé par les lointains murmures de l'eau et les quelques cris d'humains soûl. Du moins tel était le cas jusqu'à ce que la Drow se mise à siffler. Orëh changea sa prise sur son arme, s'attendant à une embuscade; après tout pour quelle autre raison est-ce qu'un magnifique Drow aurait-elle à siffler dans la nuit? Mais afin de lui prouver à quel point il ne connaissait rien sur la vie Drow, et au grand bonheur des voix qui avait reprit le même sifflement dans son crâne, Orëh se mit à entendre des claquement de sabot. Se demandant bien ce qu'elle voulait faire avec un cheval, ou quelconque monture, l'assassin desserra son étreint sur son arme et donna un regard quelque peu curieux à la Drow au cheveux blancs. Cependant avant de pouvoir dire quoi que ce soit la créature apparut dans son champ de vision, se dessinant de plus en plus précisément alors qu'il s'approchait. Une fois la créature bien en vue Orëh ne put s'empêcher de laisser tomber ses épaules en soupirant. "Oh..."

Un Élémentaire! Haha, tu as affaire à une sorcière pauvre petit bâtard. Te rappelles-tu comment cela as finit la dernière fois? Orëh se rappelait bien de sa dernière rencontre avec une sorcière et un sorcier, Nim et Renor. Le séjour n'avait été aucunement amusant, les deux étaient constamment protégés par leurs magies et encore plus paranoïaque que lui. Eux avaient leurs bras d'ombres, et maintenant cette drow avait sa monture démoniaque.

La menace de la Drow ne tomba pas sur de sourdes oreilles, il songea véritablement à simplement se retourner et quitter les lieux, cependant il ne pouvait se permettre de donner cette joie autant à la drow qu'aux voix qui habitait son esprit. "Voyez vous jolie dame je n'aie pas de véritable envie de quitter cette ruelle, je la trouve bien amusant." Comme dans une prestation, Orëh leva ses bras et se tourna vers un des murs, démontrant qu'il parlait effectivement de cette ruelles. Cependant profitant que son regard ne pouvait être vue par la Drow il parcouru le mur du regard, cherchant un moyen de grimper sur celui-ci. Si le monstre chargeait, l'assassin espérait pouvoir compter sur son agilité afin de l'éviter.

Finissant son geste théâtral il se retourna vers la Drow avec un sourire. "J'ai d'ailleurs l'impression qu'elle fasse découvrir à ses passants autant de ravissantes vues que de démons."

Orëh jouait avec le feu, mais s'était plus fort que lui. S'il y avait combat l'assassin se fichait de quel sang coulait. Que ce soit le sien ou celui de son adversaire la soirée était réussit. S'il n'y avait pas combat, jouer le rôle d'une autre personnes l'amusait tout autant. Bien qu'il n'est encore jamais réussit à tromper un Drow au point de l'avoir sous sa lame, le jeu était toujours amusant.

Prenant un ton légèrement plus sérieux il adressa de nouveau la parole à la Drow. "J'ai cependant l'impression que vous n'êtes pas ici afin d'essayer de peindre ces murs de mon sang, qu'est-ce qui peu bien attiré quelqu'un comme vous ici?"

La question avait été dites à haute voix mais il doutait fortement entendre une réponse, l'idée était plus pour lui mais s'il pouvait tiré des réponse de la belle Drow il aurait plus de temps afin d'examiner la situation.

Revenir en haut Aller en bas
Celanyth Sùrion
Drow
avatar

Féminin
Nombre de messages : 136
Âge : 26
Date d'inscription : 30/11/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Rencontre dans les rue de Thaar[PV: Celanyth]   Ven 25 Fév 2011 - 20:23

    La monture de la drow ébroua sa longue crinière de feu, sa faisant ainsi danser comme des flammes, sa puissante encolure roué il piaffa en soufflant de ses naseaux de l'air de ses poumons. Sous la peau de l'animal ne vivait rien de moins qu'un véritable volcan, il dégageait une forte chaleur par sa simple présence dans la ruelle, ces sabots grattant le sol avec une certaine impatiente. La drow était une sorcière oui, car seuls les sorcier et les mages étaient capable de dompter et de chevaucher de pareil bête, les élémentaires sont du genre instable un peu comme leur élément et il faut faire attention à où on les promène ils ne sont pas tous capable de supporter l'eau ou encore la chaleur et la sécheresse qui règne près du Puy d'Elda. Undùmë lui étant un élémentaire de feu il ne se nourrissait ni plante, ni d'eau, au contact de son souffle chaud les plantes brûle et l'eau est bien, s'il s'amusait seulement à y tremper ses lèvres il en souffrirait le martyr, il était donc l'un qui rare équidé mangeur de viande - plus charognard que véritable prédateur - et il n'avait guère besoin de boire. La sombre s'approcha de sa monture, posant sa main sur sa puissante encolure pour qu'il se calma un peu.

    Le demi-drow l'observait, elle son regard posé sur elle mais ce ne fut pas pour autant que la demoiselle lui accorda plus d'intérêt. Un demi-sang et rien de plus, voilà ce qu'il était, il ne possédait rien qui puisse la distraire ou l'intéressait de près comme de loin. La drow leva à peine ses yeux vers lui quand il lui adressa de nouveau la parole, jolie dame ? Elle lui avait à se point taper dans l'œil ? C'était tout à fait ridicule, mais peut être y avait-il matière à s'amuser un peu, non ? La souriait alors mystérieuse et infernale, ses yeux blanc parcourant les murs de la ruelle, les drow voyait très bien dans le noir, car ils sortaient en général que de nuit ce qui était plus pratique pour être discret et bien entendu sournois. Avec l'évolution de leur race, ils en étaient même devenus nyctalope. Il lui montra qu'il portait un intérêt très particulier à cette ruelle ce que la Celanyth trouva stupide, elle n'avait nulle besoin d'explication venant d'un être aussi misérable et pathétique que lui. Le demi-sombre allant jusqu'à lui sourire, ce à quoi elle répondit par un rictus malsain et quelque sanguinaire. Elle réprima un rire narquois et répondit de sa
    suave voix au jeune homme sur un ton moqueur et hautain :

    « En effet il y a dans cette ruelle des merveilles hors de prix et de la pure vermine digne du marais de Faélia. »


    Il ne faut pas jouer avec le feu, car si on ne fait pas attention où qu'on ne le caresse pas dans le sens du poil à tendance à mordre sans ordre forme de jugement ou même une once de patiente. La morsure est douloureuse et sans appel ! La sombre passa dans ses cheveux longue chevelure blanc argent une main souple, les soulevant lentement et les laissant retombait avec élégance ses épaules, le blanc de ses cheveux brillait sous les rayons opales de la lune leur donnant un incroyable reflet on aurait que ses cheveux était fait de file d'argent ondulait. Ses yeux de la même du même opale que la lune sondait la noirceur de la nuit avec froideur et se logeait dans l'iris rouge clair de son interlocuteur. Jeune homme qu'elle trouvait d'ailleurs un peu trop bavard à son goût, il avait tendance à poser des questions gênante et tout à fait sans intérêt, comme beaucoup de mortel. C'était infernale d'entendre de les entendre parler, blablablabla... Ils ne cessaient donc jamais avec leurs questions idiotes, pourquoi était-elle ici ? Et pourquoi n'avait-elle pas l'intention de le tuer ? Et bien elle aurait peut être put le capturer pour le ramener au Puy en tant qu'esclave, mais elle n'avait tout simplement pas envie, puis si elle le capturait elle devrait le supporté un petit moment avant de lui trouver un acheteur...C'était hors de question de supporter une vermine pareil déjà que son travail lui était insupportable de par le fait d'être sous les ordres que quelqu'un, mais aussi par le fait de devoir supporter des mortels à tout bout de champs. Eux qui ne cessaient de supplier leur libération et de se plaindre sans arrêt, elle avait envie de leur exploser la mâchoire à chaque seconde passé en leur présence.

    « Le travaille... »


    La réponse fut courte et sèche, elle n'avait guère envie de s'étaler sur le sujet, son nouveau travaille lui prenait suffisamment la tête ainsi sans que lui petit ridicule et inférieure ne vienne se mêler de sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Orëh Irth'nal
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 63
Âge : 28
Date d'inscription : 05/08/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Rencontre dans les rue de Thaar[PV: Celanyth]   Ven 4 Mar 2011 - 16:16

Cette drow devait être de pur sang, à voire comme elle se tenait, comme elle agissait, il n'y avait aucun doute. Les seuls êtres qui eurent posé leurs yeux d'une telle façon sur Orëh avait toujours été les quelques Drow qu'il avait rencontré. Seuls eux se croyaient d'une telle supériorité que parler à une autre race que la leur revenait à parler à des insecte; mais c'était aussi cette arrogance qui amusait parfois l'assassin. Cette Drow cependant, Orëh voulait bien le concédé, avait toute ses raisons d'agir de la sorte. Après tout une Drow de sa beauté et avec son habilitée apparente pour la magie devait pouvoir la mené à bien des endroits sans grands problèmes.

Sa remarque sur la ruelle eu cependant un effet inattendu chez la Drow. L'assassin s'était ou attendue à une attaque directe ou à ce qu'elle parte; l'idée qu'elle lui sourit et laisse même passer un rire ne manqua pas de le surprendre quelque peu. Il reconnaissait bien l'humour sombre et ne se trompait pas sur sa situation, il était toujours en danger; comme elle lui rappela de façon poétique. Elle le traitait de vermine, tout compte fait une des insulte les plus légère qu'il aie reçu des sombre, mais c'est le reste de la phrase qui l'inquiéta. Elle faisait note du Marais de Faelia, savait-elle qu'il avait débuté ses jours non loin de là? La magicienne pouvait-elle aussi lire dans les mémoires ou était-ce simplement une coïncidence?

Orëh resta sur ses gardes, observant les gestes de la Drow, cherchant une indication qu'elle lui offrait un avertissement, qu'elle faisait démonstration de ses pouvoirs. Mais si tel était le cas pourquoi avoir aussi fait appel à son démon? N'était-ce pas excessif pour un 'simple bâtard'? Mais à part garder son regard supérieur l'assassin ne vit, pour l'instant, aucune trace qui pourrait le faire supposer qui lire dans les esprits était dans ses pouvoirs; cela ne la rendait cependant pas moins dangereuse.

Quand elle lui répondit qu'elle était présente pour cause travail, l'assassin commençait à croire qu'elle cherchait à s'amuser avec lui. Mais cela ne collait pas, elle restait dans la ruelle, ne l'attaquait pas et concédait même à échanger quelques paroles mais elle ne paraissait pas joyeuse ou heureuse de la situation. Elle est une sorcière Drow, cesse donc de la comparé à ta façon de pensé ignorant. Un léger sourire se dessina sur le visage du demi-drow, effectivement il n'avait pas affaire à un humain mais une Drow, une magicienne. Il fit cependant disparaître le sourire et afficha une figure curieuse avant de prendre la parole.

"Que vous ayez du travail je comprends bien, mais avec vos pouvoirs quel besoins d'être ici? Traîner avec, ce qui doit être de la vermine à vos yeux, ne vous fait pas justice; surtout avec votre... compagnon à vos côtés."

Orëh était parfaitement conscient du jeu qu'il jouait, mais il était curieux de voire ce qui allait se passer. Il n'avait encore jamais eu une rencontre de ce genre. Sa rencontre avec Nim et Rénor avait été une chose complètement à part.

L'assassin hésita un moment avant de reprendre la parole, s'était maintenant qu'il allait se sentir le plus à dépourvus, si les choses tournaient mal il allait devoir réagir rapidement, plus que le démon aux côtés de la magicienne, et cela il ne savait pas s'il en était capable.

"Voyez vous je suis aussi sur un travail, je suis à la recherche d'un individu." Il baissa ses armes et approcha de deux pas, tout les muscles tendus à craqué, espérant être près pour n'importe quoi. " Voici donc ce que je vous propose: Si votre travail est dans mes capacités je propose de m'en chargé. La seul chose que j’aimerai connaître en échange est l'endroit le plus probable ou je pourrait trouvé un certain Naerth, fort probablement un soldat ou mercenaire."

Orëh avait joué ses cartes, et encore une fois il n'avait aucune idée de ce qui allait se passer. Allait-elle simplement prendre sa vie, lui faire confiance et accepter l'échange ou lui donner son travail sans remplir sa part. Chaque situation lui semblait possible, mais s'était à la magicienne de décider. Encore une fois Orëh se trouvait dans une situation... amusante.
Revenir en haut Aller en bas
Celanyth Sùrion
Drow
avatar

Féminin
Nombre de messages : 136
Âge : 26
Date d'inscription : 30/11/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Rencontre dans les rue de Thaar[PV: Celanyth]   Lun 14 Mar 2011 - 13:22

    On pouvait aisément deviner au premier regard échangé avec la drow qu'il s'agissait d'une sombre de sang pur. Et que ce sang faisait sa plus grand fierté, il n'y avait d'ailleurs pas que dans son sang qu'elle était drow. Elle était aussi dans sa façon d'être, hautaine, narquoise, menteuse, sournoise et tout un tas d'autres défauts qui sciait tant à sa race. Hautaine, avec toutes les personnes qui l'entourait, toute les races étaient inférieure et insignifiante aux yeux de la l'envoutante drow. Et les bâtards ne l'était que plus, ses créatures au sang humain souillant l'immortalité qui coulait dans leur veine et pourtant ils vivaient un plus longtemps que les pitoyables mortels. Qu'elle idée folle de mélanger son sang à celui d'un être aussi pathétique qu'un mortel humain et de donner naissance à une pareille monstruosité ? La drow ne le savait pas, elle n'avait jamais trouvé aucun charme aux mâles de l'espèce humaine qui serait sans doute incapable de la satisfaire après tout. Les mortels on tendance à se fatiguer bien trop vite à son goût.

    Pourquoi elle était ici ? En quoi cela pouvait-il bien le regarder se pathétique mortel ? La drow faisait ce qu'elle voulait quand elle le voulait ! Il en avait toujours était ainsi et ce n'était pas près de changer. La sombre n'avait guère à se justifier devant un bâtard... Elle n'avait d'ailleurs de compte à rendre à personne, elle était libre de ses mouvements et avait le droit de choisir où, comment et pourquoi ! Et seule elle en avait le pouvoir, elle n'avait aucun compte à lui rendre, la question chauffa les oreilles pointues de drow qui ne répondit que par un grognement explicite.

    Celanyth caressait la puissante encolure de son démon élémentaire, d'un petit air songeur. La proposition qu'il lui faisait était pour le moins alléchante, il lui proposait un échange une poignée d'information qui lui servirait sans doute à rien, information que la drow n'avait peut être pas d'ailleurs, puis il n'est stipulé nul part qu'elle était obligé d'honorer sa partie du marché. La sombre échangea un regard complice et un sourire mauvais avec son étalon. Et s'approcha d'un pas ou deux du jeune bâtard, le détaillant quelque peu, il avait l'air un peu jeune mais il semblait robuste. Il aurait sans doute assez de force l'aider à capturer quelque esclave, il le ferait sans doute seul, la drow n'aimait pas particulièrement courir après les esclaves en fuite. Elle les trouvait idiot avec leur vaine tentative de fuites, car ils finissaient toujours pars être rattrapé, alors pourquoi lutter contre la fatalité !?

    " Très bien, j'accepte ton aide. A la condition que tu obéisse sans poser de question."

    La drow se demandait comment le jeune homme réagirait quand il verrait les catins, les danseuses, serveuses et autres humaines ainsi que demi-sang se faire mettre en cage pour être transporté jusqu'au Puy. Jouerait-il les héros ? Tentera-t-il de sauver ses demoiselles en détresse promit à un avenir peu envieux d'esclaves au Puy ? En tout cas sa réaction futur intriguait la sombre, elle avait hâte de voir l'étendue de ces capacités mise en œuvre pour le plaisir pervers de futur acheteur drow.
Revenir en haut Aller en bas
Orëh Irth'nal
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 63
Âge : 28
Date d'inscription : 05/08/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Rencontre dans les rue de Thaar[PV: Celanyth]   Mer 16 Mar 2011 - 4:34

Le grognement de la Drow inquiéta un cours moment l'assassin, si elle mettait une fin immédiate à la conversation sa chance de survie dépendrait de l'humeur de la sorcière, et de ce côté là il ne se faisait aucune illusions. Cependant elle ne laissa pas tomber le sujet au grand plaisir du demi-drow; cette petite joute pouvait continuée. Le fait qu'il avait affaire à une sorcière Drow, l'assassin restait plus alerte qu'à son habitude; temps qu'elle ne l'ignorait pas royalement ou lui trouvait une utilité, il était à risque; quoiqu'il était aussi à risque dans les deux autres situations. Le demi resta immobile en attendant la réponse de la sorcière qui ne laissait plus paraître de trace d'ennui ou d'agacement, peut-être réussirait-il à gagner quelque chose de cette rencontre.

Alors que l'assassin commençait à trouver le délais trop long à son goût, la sombre échangea un regard avec son démon et s'approcha de lui. Alors ingrat, viens tu nous rejoindre ou restes-tu dans ton monde? La question resta en suspends dans son esprit alors que la sorcière s’immobilisait devant lui. Il n'essaya pas de se placer en garde ni de tenter quoique ce soit, de toute façon il n'aurait pas le temps de se déplacer si la sorcière voulait sa vie à ce moment même.

Quand Orëh remarqua qu'elle l'observait, semblant l'évaluer, voire à qui elle avait affaire, il resta de marbre. En temps normal une action du genre aurait tiré un sourire à l'assassin, mais une mauvaise interprétation de ses gestes n'était pas permis, du moins ni ici et maintenant. Gardant ses yeux fixé sur la drow il crut voire l'ombre d'une idée passé dans l'esprit de la drow, un léger frémissement sur son visage; ou imaginait-il des choses?

Lorsque la sorcière finit par prendre la parole, Orëh marqua une pause. Il n'aimait aucunement ce qu'elle lui disait; obéir à quelqu'un sans question n'était pas de son genre. Si l'on ne faisait qu'obéir, l'idée entière se faisait souvent manquée. Un piège était difficilement évité et un coup bas encore moins. Mais maintenant il avait ses choix, il lui fallait choisir. Il tenta rapidement de trouver ce qu'elle lui ferait faire, mais arriva rapidement à la conclusion qu'il ne pouvait rien deviner avec le peu d'information qu'il avait. Orëh finit cependant par sourire, recula d'un pas et se fendit en révérence tout en rangeant son arme.

"Parfais, je vous suis donc dévoué pour la durée de cette œuvre quel qu'elle soit." Il leva son regard vers la drow et continua du même ton quelque peu trop gai afin d'être naturel. "Orëh, à votre service. Demoiselle...?"

Tant qu'à jouer un jeu, pourquoi ne pas le jouer jusqu'au bout? S'arrêter aussi tôt dans cette joute n'aurais laisser d'empreinte dans aucun des deux esprits. De plus il y avait maintenant une chance qu'il s'approche de Naerth, si bien entendu la Drow se donnait la peine d'essayer de remplir sa par de l'échange; chose qu'Orëh doutait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre dans les rue de Thaar[PV: Celanyth]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre dans les rue de Thaar[PV: Celanyth]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» haiti dans les annees 50
» Les changements climatiques menacent le tourisme dans les Caraibes
» Le poids de la Digicel dans la fiscalite haitienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Ithri'Vaan ~ CENTRE :: Principautés de Thaar :: Thaar (Cité)-
Sauter vers: