Partagez | 
 

 Renouveau : entre Mémoire et Destin [Prio Ilinsar]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ethan
Drow
avatar

Nombre de messages : 310
Âge : 26
Date d'inscription : 14/04/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Maître
MessageSujet: Renouveau : entre Mémoire et Destin [Prio Ilinsar]   Mar 1 Mar 2011 - 21:15

Ethan, l'un des plus fiers mages du Chaos. Ethan, hissé au sommet de la hiérarchie chaotique pour la magie, l'orgueil et le pouvoir. Un Façonneur rayonnant, au faîte de sa gloire... jusqu'à sa chute. Porté par l'orgueil, l'arrogance, jusqu'aux bals d'Ysari, dont il n'aurait jamais du revenir.
Ethan, loin de cette carcasse vide, loin de cet homme sans âme qui passe d'auberges en auberges, en quête de sa délivrance. Ethan, loin de ce monde qui s'effondre et git en ruines autour de lui.

Scindé, le Chaos n'est plus. Brisé, incapable de soutenir le dernier assaut d'Abyssea.
Brisé est son Monde, brisé est l'Homme.
Enfouis, certains souvenirs... certains pans du passés, isolés, oubliés par désespoir. Oubliés pour ne pas les perdre, pour ne pas les céder sous la torture des bourreaux. Emmurés sans savoir quand ils reviendront... car cette fois, nulle planche de salut : jeté pour résister à l'interrogatoire, le sort ne peut être défait par son lanceur... lequel s'est donc lui même condamné à l'amnésie. Les mesures désespérées ont une fâcheuses tendance à déraper et se révéler de très mauvaises idées... et celle ci ne fait pas exception à la règle, laissant des trous béants dans la mémoire du drow.
Enfermé, tout ce qu'il devait protéger. Emmuré, tout ce qui pouvait le rendre vulnérable. Résigné, il a plongé... sans renoncer tout à fait, mais il savait que retrouver les déclencheurs nécessaires au retour de sa mémoire serait une tâche ardue... et compliquée par le fait qu'il ne saurait pas forcément que chercher.



Mais laissons là cet Ethan un instant, et revenons à celui qu'il était. Celui qui s'était rendu aux bals par plaisir... et s'était fait capturer. Une petite erreur, qui aurait pu n'avoir aucune conséquences... mais le drow a dédaigné cette sortie trop facile, s'est laissé prendre. Ainsi vint la chute.
Il aurait du ouvrir un portail, aurait du s'accrocher à sa liberté... le temps de réaliser, il était trop tard. Vinrent les questions, les coups et la torture. Sa nature de drow l'aida à passer les premiers jours. Sa formation de mage passa la semaine. Mais quand l'inventivité des bourreaux dépassa sa capacité à résister aux questions... il se résigna, et s'emmura vivant dans les confins de son esprit. Je ne suis personne, répétait-il... je ne suis personne, car j'ai cessé d'exister.
La transe, le rêve et le sort lui firent passer les semaines, tandis que des renforts magiques et religieux étaient appelés... sans grand entrain, car le Voile était venu et les esprits n'étaient plus occupés par cet étrange drow emprisonné. Ce drow qui se liait plus profondément dans la folie.

Rongé par le destin qu'il s'était lui même forgé, Ethan n'aurait pas du réchapper de ces geôles... mais le hasard est joueur. La routine s'installa, les gardes devinrent moins méfiants envers ce prisonnier fou à lier, mais apparemment inoffensif... et un jour, l'un des prêtres chargé de percer sa mémoire parvint à libérer une part de son esprit. Parvint à lui rendre son nom, sa soif de liberté et à endiguer l'insatiable hémorragie de souvenirs.
Ce prêtre ne vécut pas assez longtemps pour savourer l'accomplissement de sa tâche.

Il n'avait pas encore retrouvé tous ses moyens, mais sa volonté était revenue, la folie refluait... et la magie répondait à son appel. Ses possessions du bal étaient perdues, mais ce souvenir là était perdu... en revanche, le façonneur se souvenait de sa seule porte de sortie, de l'endroit qu'il avait préparé avant de rencontrer... de rencontrer... quelqu'un, toujours perdu dans le néant. Il savait qu'il avait croisé quelqu'un, sans pouvoir se souvenir qui, pourquoi ou même comment. Cette personne valait-elle la peine de l'oublier pour être protégée ? Probablement... mais peut-être ne le saura-t-il jamais. Ne restait que le souvenir de son refuge, qu'il put atteindre avant que les gardes ne le privent à nouveau de sa liberté.

Ce refuge fut son domaine pour les jours suivants... Jusqu'alors mal nourri, maltraité, il put vivre un moment sur les réserves de l'abri et s'offrir à nouveau les joies de la liberté. Mais cette liberté fut vite compromise par ses réserves déclinantes et le danger qu'il y avait à rester sur place : si on le cherchait, son refuge n'offrait qu'une relative sécurité. Alors à nouveau, il partit... sans réellement savoir où. Il vola sa nourriture, s'habitua à nouveau à porter ses anciens atours et tout sa quincaillerie... et ouvrit un portail l'amenant le plus près possible de la frontière des terres humaines. Adieu, Ysari.



Nous retrouvons le drow peu après la frontière, à l'aube de sa quête de mémoire. Certains souvenirs lui revenaient, il savait à nouveau qui il était, qui il est... mais ignorait encore beaucoup sur son passé, ses relations et les gens qu'il avait connu. Une nouvelle aube se levait, un Ethan renaissant apparaissait... sans guide pour le mener, sans voie à suivre. Il erra de longs jours aux abords de la frontière, plongé dans la forêt et ses dangers. Occupé à survivre. Occupé à réapprendre à vivre.
Son sort n'avait pas laissé de marque indélébile sur sa plus grande richesse -la magie-, il y avait veillé. L'emprisonnement avait quelque peu atteint ses richesses plus matérielles, mais ses réserves, ses gemmes et ses talents étaient encore amplement suffisants pour survivre. Grâce à cela, il put voyager d'abri en abri, dormant dans les rares auberges neutres des environs, un luxe qui ne lui aurait pas été permis en terres humaines. Un luxe simple, savoureux.

C'est au départ d'un de ces lieux de repos que nous le retrouvons aujourd'hui, prêt à rencontrer le destin une nouvelle fois. Il s'est vêtu de sa tenue habituelle, d'un noir éclatant parsemé d'éclats de couleur... ses gemmes, ses parures et seules richesses. Pas d'arme au coté, mais une bourse rebondie, lestée de pièces parfois mal acquises. Pas d'arme visible, contrairement à ce que dicte le bon sens pour qui voyage dans ces contrées... et le destin s'apprêtait à donner raison au bon sens.
L'aubergiste est payé, le drow sur le départ... quand entre un homme, arme au clair. Tenue grossière, visage émacié, le corps entier criant son appartenance à la vermine qui ronge bois et bosquets. Il sait manifestement que chercher, et l'arme est bientôt pointée sur Ethan... quelques mots crachés, l'ordre de l'accompagner dehors. Le suivre ? Pas de soutien de l'aubergiste, mais nul désir de s'enflammer ici... peut être la volonté de défier le destin, de crier son indépendance et sa volonté à la face du monde. Ethan savait ce qui l'attendait... une tentative d'assassinat, mort lente et douloureuse tandis que son agresseur partagerait avec ses complices les possessions du mort. Il le savait, pour avoir parfois rempli sa bourse de cette façon... le savait, et pourtant il sortit, suivit l'inconnu.
A peine l'auberge hors d'atteinte, quatre autres se dévoilent... deux hommes, une femme. Quatre en comptant celui qui semble être le bleu, celui qu'on charge des besognes les plus risquées, des moins glorieuses également. Un ordre est crié... la bourse et les pierres précieuses, et il lui serait accordé une mort rapide.
Mort rapide.

Une mort rapide. Ethan détache sa bourse, lève le bras et tend la main vers celui qui a parlé. Main tendue... l'une des gemmes se vide partiellement de son énergie, alimentant silencieusement le drame à venir. Et celui-ci survient alors que le brigand croit pouvoir cueillir la bourse, espère sans trop y croire que cette victime ne luttera pas... et s'effondre en hurlant, transpercé par une douleur intense, intolérable. Calmement, la main tendue d'Ethan remet la bourse à sa ceinture. Puis ramasse la dague de l'assassin agonisant, la lui plonge dans la gorge et l'y laisse sous les regards interdits des autres bandits.
Un instant, le silence pèse, calme presque étrange après les hurlements du premier mort. Les trois survivants semblent ne pas croire au destin de leur compagnon, brisé sans effort apparent par un drow désarmé et en plutôt mauvais état... mais l'instant d'après c'est un cri de rage commun qui sonne le glas du façonneur, unifiant les bandits dans leur charge pour venger leur camarade. La gemme achève de se vider, deux tentacules d'un noir d'encre émergent des épaules du mage, et un autre bandit tombe. Plus que deux, mus par leur rage, contre un drow campé en position défensive. Une quête de Renouveau qui pourrait s'arrêter là, Mémoires perdues à jamais, tuées par un combat sans gloire.
Appendices ténébreux contre dagues vengeresses, le combat est inégal et se prolonge pourtant... jusqu'à ce que se joue le Destin.

Revenir en haut Aller en bas
Ilinsar Veldrin
Drow
avatar

Nombre de messages : 135
Âge : 25
Date d'inscription : 31/07/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Renouveau : entre Mémoire et Destin [Prio Ilinsar]   Mar 1 Mar 2011 - 22:30

Il n'avait fallut que très peu de temps à Ilinsar pour mettre les voiles loin de la petite cabane où elle avait du laisser Jena à son mari. Mais son départ fut moins douloureux que le fuite d'Hanegard. Avec Jena, la drow savait avoir accompli son office. La jeune femme ne se relèverait pas de sitôt de ses souffrances morales. Et le doute qui avait scintillé dans ses yeux et dans sa voix avaient été une magnifique victoire dans sa lutte contre le régent humain. Aussi, bien qu'elle eut caressé l'espoir de voir le visage de son ennemi défiguré par la souffrance de voir son amante dans ce nouvel état de loque, Ilinsar choisit-elle de quitter les terres humaines, qui ne seraient plus très sûres d'ici peu de temps pour n'importe quel membre de sa race, et elle en particulier. Mais avec ce coup de poignard, le couple régent se souviendrait pour longtemps de son existence. Cette fois, Hanegard ne dormirait plus sur ses deux oreilles, dans un bonheur inscouciant.

Il n'oublierait plus jamais Ilinsar Veldrin.

Il n'avait ensuite pas fallut bien longtemps à la drow pour semer ses poursuivants et mettre les voiles. C'était une bonne cavalière, seule, et qui maîtrisait la majorité des méthodes pour disparaître dans la nature comme si elle n'avait jamais été là. Aussi, la bande de cavaliers à ses trousses fut rapidement hors de vues, et ne le rejoignit jamais. Elle franchit à toute allure la frontière environs deux jours plus tard et quitta ainsi pour un moment les terres de son ennemi juré. Le Puy lui manquait vaguement, mais plus précisément, elle avait besoin de se sentir au milieu des siens, au moins pour un temps. Elle aimait certes voyager, mais la lassitude l'étreignait farouchement depuis la fin de son "entretien" avec Jena.

Oui, rentrer ne lui ferait pas de mal. Mais elle pouvait à présent prendre son temps. Si qui que se soit la poursuivait, elle pouvait aisément en venir à bout. Elle avait de l'or en quantité, quelques réserves de nourriture le temps de rejoindre une auberge. Seul le nombre relativement faible de ses flèches l'ennuya un peu, mais elle était aussi agile au couteau qu'à l'arc, aussi ne craignait-elle pas grand chose, armée comme elle l'était.

Elle voyagea tranquillement, la plupart du temps au pas afin de laisser sa brave monture se reposer. Il faudrait qu'elle lui donne un nom, d'ailleurs, à cette petite jument si fidèle...

-Tu seras Abbil... murmura la drow en flatant l'encolure de la jument, avec un sourire tendre.

Le duo continua sa route pendant un moment. C'est à l'aube d'un nouveau jour, peu après le lever du soleil qu'Ilinsar atteignit la première auberge, à sa plus grande satisfaction. Mais elle n'eut pas à mettre pied à terre tout de suite. Devant la porte, un petit groupe hétéroclite de miséreux encerclait un drow, de toute évidence riche. Il fallut que le premier bandit meure pour qu'elle reconnaisse le drow victime de l'attaque.

Ethan! Elle avait perdu sa trace après le bal d'Ysari, de toute évidence capturé. Et le voilà qui réapparaissait du néant par le plus grand des hasards. Une bonne journée qui s'annonçait.

Sans un bruit, sans même ralentir sa jument, Ilinsar banda son arc et décocha deux flèches rapides dans les jambes des voleurs. Ils s'effondrèrent dans un cri de douleur tandis qu'elle approchait, radieuse guerrière mortelle sous le soleil.

-Et bien, Ethan, je te croyais mort! lança-t-elle en descendant de cheval, sa dague dégainée.

Elle attrapa avec une désinvolture presque insolente les cheveux de sa première victime et l'égorga sans plus d'émotion qu'un boucher. La femme en revanche, tenta de se débattre faiblement. Ilinsar lui accorda un regard méprisant, qui écrasait la pauvre gueuse dans son impuissance, et lui enfonça froidement la lame de sa dague dans l'estomac. Le sang dégoulina sur la lame et Ilinsar prit le temps de lécher ce précieux nectar, bien qu'il ne vaille en rien celui des nobles, plus riche et fruité que celui de cette espèce de cadavre ambulant.

La drow se tourna vers son camarade en rengainant son arme.

-Il me semble que l'une de nos affaires est restée en suspens, la dernière fois, Ethan. Que dirais-tu de la conclure maintenant?
Revenir en haut Aller en bas
http://toucanbulle-no-yume-no-kuni.webnode.fr/
Ethan
Drow
avatar

Nombre de messages : 310
Âge : 26
Date d'inscription : 14/04/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Maître
MessageSujet: Re: Renouveau : entre Mémoire et Destin [Prio Ilinsar]   Mer 2 Mar 2011 - 16:36

Danse, danse de mort. Les attaques sont parées, les malandrins qui pensaient embrocher le drow dès la première attaque sont contraints de réviser leur jugement... mais s'effondrent avant d'avoir pu envisager une approche plus subtile. Deux cris de douleur, un geste méfiant d'Ethan.
Le façonneur n'est pas la cause de ce revirement, et il doute que celui ci soit en sa faveur... surtout quand il aperçoit la responsable. Une drow... il sait qu'il la connaît. Qui ? Cela, il l'a oublié. Mais il se souvient qu'il a quitté ce peuple, son peuple, il y a longtemps. Il se souvient qu'il n'a rien a attendre d'eux, et que cette femme est peut-être dangereuse pour lui.

Une remarque vole. Elle le croyait mort. Elle le connaît. A tenté de le tuer, peut-être ? Elle est dangereuse. Il doit l'éviter... esquisse un pas en arrière. Titube.
Il la voit à peine abattre l'homme de sang froid. Il la voit à peine se diriger vers la femme... mais il l'entend, il la revoit. Une auberge. Un cadre agité... il y avait du trouble, dans ce souvenir... un combat ? Non, pas tout à fait... un combat évité de peu. Il l'entend lui annoncer son identité. Elle est Ilinsar Veldrin... Elle aime semer le chaos derrière elle. Elle est mercenaire... cela également, elle le lui a dit. Le souvenir est flou... il se souvient à peine.
Quelques instants passent avant qu'il reprenne pied, renoue avec la réalite. Juste à temps pour la voir savourer le sang qui cascade le long de la lame... le cadavre du dernier bandit à ses pieds.

Elle est dangereuse. Elle est là pour lui.
Ilinsar... c'est bien elle. La mercenaire se tourne vers lui, rengaine son arme, puis prend la parole. Une affaire restée en suspens. Elle le croyait mort. Tout est flou... elle lui propose de conclure l'affaire. C'est un roman, une mauvaise histoire... il doute, mais le fait s'insinue jusque dans les tréfonds de ce qui lui reste de conscience : elle est là pour finir le travail, là pour sa tête. Il ne veut pas mourir... il a retrouvé sa liberté, il veut retrouver sa mémoire, fouiller les ruines de son ancienne vie.
Les tentacules reviennent vers Ethan, cherchent à le protéger d'une éventuelle agression d'Ilinsar. Le façonneur, lui, se fait ouvertement méfiant... pas encore hostile, hésitant sur la conduite à tenir. Il croit se souvenir... non, elle est dangereuse, elle l'a dit elle même. Il ne peut pas lui faire confiance. Il n'a jamais fait confiance... si. A une autre personne, une autre personne qu'il a oubliée. Il s'embrouille dans son raisonnement spécieux. Tout est si confus...

Un tentacule se dresse, attrape la dague la plus proche de la mercenaire et l'envoie se planter contre un tronc. Une arme dont elle ne pourra pas se servir. Le sort se forme, se dresse, invisible... Ilinsar peut sentir une gêne, un début de douleur qui tente de s'installer. Non, il ne doit pas. Quelque chose le retient. Elle ne l'a pas attaqué, pas encore. La douleur disparaît, tandis qu'Ethan recule encore d'un pas, l'esprit confus.
Plus d'arme entre les deux drows... si on excepte la dague de la mercenaire et les tentacules du façonneur. Encore un pas en arrière, le regard rivé sur Ilinsar. Il ferait presque peur, le regard fou, le visage empreint d'une étrangeté inquiétante. Il la voit comme une ennemie, comme quelqu'un dont il doit se méfier, se protéger... même un aveugle pourrait lire ce fait dans son regard.


"Non."

Non à quoi ? Lui même ne sait pas réellement. Non, ne pas achever l'affaire. Non, ne pas l'achever lui... non, reste loin.
Il est fou, confus... un éclair de lucidité cependant, pour éclairer son comportement.


"Je me souviens de..." Il hésite. Reprend. "Non, je ne me souviens pas. J'ai oublié... je t'ai oubliée, de cela je me souviens." Se souvenir seulement du fait que l'on a oublié quelqu'un... étrange. Atroce. Mais... Non. "Mais je ne suis pas sorti pour que mon destin s'achève aux pieds d'une simple mercenaire."

Cette fois, il est clairement hostile. Il croit qu'elle veut le tuer, il ne veut pas mourir. Il se défendra... mais n'attaque pas, retenu par quelque chose qu'il ne comprend pas lui même. Pourquoi ne pas la tuer ? Il veut comprendre, veut savoir qui elle est... ce qu'elle représente pour lui. Ce que deviendra son Destin face à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Ilinsar Veldrin
Drow
avatar

Nombre de messages : 135
Âge : 25
Date d'inscription : 31/07/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Renouveau : entre Mémoire et Destin [Prio Ilinsar]   Mer 2 Mar 2011 - 20:41

Allons bon, c'était quoi cette tête de déterré? Une pustule lui avait poussé sur la joue pendant la nuit ou quoi? On aurait presque dit que ce cher Ethan venait de voir un fantôme. et pas des plus plaisants, d'ailleurs. D'où était-il si méfiant envers elle? N'avaient-ils pas joyeusement pénétrés ensemble les festivités humaines pour y mettre leur grain de sel. Bon, ils avaient finis par être séparés et ne s'étaient plus revus. Mais quand même! Cela ne faisait pas si longtemps qu'ils s'étaient rencontrés!

La drow fit la moue, déçue de la réaction d'Ethan. Bon, elle ne s'attendait pas non plus à ce qu'il lui saute dessus à la manière d'un bisounours ou qu'ils finissent dans un plumard, mais quand même! Elle n'était pas une étrangère!

Et c'était quoi ce mouvement de recul, enfin?! Où était passé l'espèce de zigotto presque trop sûr de lui qui lui avait tenu tête à l'auberge?

Et ce regard là?! Nan mais oh! Il ne la reconnaissait pas ou quoi? A moins qu'elle se soit trompée de personne. Non, jusqu'à preuve du contraire, elle avait une bonne mémoire, en particulier pour les visages.

Ilinsar sentit soudain une pression dans sa poitrine, comme si l'on cherchait à la repousser à l'aide d'une force invisible. Elle n'eut même pas le temps de réagir que sa dague alla se planter dans un arbre proche. Allons bon, qu'est-ce qu'il se passait, cette fois? On avait mit sa tête à prix, donc monsieur allait profiter de la récompense? Certes, elle ne se serait pas attendue à ce qu'un mage et joailler décide brusquement de devenir chasseur de primes, mais elle en avait soupé des situations bizarres. Il suffisait de voir comment un grand mage redouté et sérieux se transformait en véritable gamin capricieux dès qu'il s'agissait de vieux grimoires poussiéreux enterrés au milieu d'un essaim de zombies. A ce niveau, plus rien ne pouvait la surprendre.

"Non."

...
...
...

PARDON?!

Comment ça non? Comment ça il ne voulait plus faire reluire son rubis?

"Je me souviens de... Non, je ne me souviens pas. J'ai oublié... je t'ai oubliée, de cela je me souviens. Mais je ne suis pas sorti pour que mon destin s'achève aux pieds d'une simple mercenaire."

...
...
...

Pause.

Il l'avait oublié... Ce drow, ce mâle avait osé l'oublier elle, Ilinsar Veldrin, qui l'avait aidé à s'infiltrer dans l'une des citadelles les mieux gardées des terres humaines? Et il osait la traiter de simple mercenaire? Alors là, mon coco, on va remettre les pendules à l'heure et plus vite que ça...

-Parce que le bal d'Ysari, ça te dit, rien, peut-être? Moi qui pensait enfin avoir rencontré un drow franc, v'là que je me retrouve avec un inconscient qui ose me prendre de haut.

Là, tout de suite, maintenant, elle avait des envies de meurtre. Et pas des moindres.

-Tu es donc en train de me dire que j'ai souffert de porter un de leur instrument de torture féminin qu'ils appellent corset, et tu ne t'en souviens pas...

Oui, Ilinsar déteste les corset humains, ces trucs affreux qui empêchent de respirer. Alors apprendre qu'elle avait subi cette torture, sans recevoir une certaine considéréation du mâle en question l'énervait... juste un peu.

Elle fouilla rapidement son sac pour en sortir la parrure de ce soir-là, ce charmant bijou qui lui avait permis de garder une peau très pâle tout le long de son infiltration, un bel objet qu'elle avait hésité à vendre plusieurs fois.

-Et ça, tu l'as oublié? Et mon rubis? Ah, j'y crois pas, les hommes tous des...

Exit, la classe drowesque. Là, Ilinsar était furieuse, et ça ne faisait jamais de bien à personne. Elle shoota littéralement dans un cadavre pour se dégager le passage et s'approcha du drow, sans se soucier davantage de ses pouvoirs. Dans sa main, son rubis miroita faiblement, comme en écho à sa fureur destructrice.

-Je t'aimais bien Ethan, mais là, faut pas exagérer! cracha-t-elle en lui attrapant le col pour le secouer comme un prunier.

Il ne l'emporterait pas au paradis.
Revenir en haut Aller en bas
http://toucanbulle-no-yume-no-kuni.webnode.fr/
Ethan
Drow
avatar

Nombre de messages : 310
Âge : 26
Date d'inscription : 14/04/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Maître
MessageSujet: Re: Renouveau : entre Mémoire et Destin [Prio Ilinsar]   Mer 2 Mar 2011 - 21:47

Le bal d'Ysari ? Ysari... c'est le lieu où il était retenu. Il se souvient des geôles, des bourreaux et des gardes. De grandes salles, de danseurs... d'une ombre a qui il avait souhaité bonne chance. Une personne oubliée, comme tant d'autres.
Ilinsar semblait surprise, puis choquée par sa réaction... sa tirade la montrait enflammée. Elle enchaîna sur des remarques de drow franc, d'inconscient... les souvenirs cherchaient à remonter, mais le déclencheur manquait encore au façonneur. Le sort restait, paralysant encore cette partie de son passé. La drow continuait pourtant, abreuvant son interlocuteur de références à un vécu commun. Torture... corset... l'oubli. La torture. Le regard d'Ethan se perd quelques instants à cette évocation, tandis que reviennent certains fragments de son séjour dans les geôles d'Ysari.

Quand il revient à la réalité et regarde à nouveau Ilinsar, c'est pour la voir sortir un collier. Un collier... particulier. Même sans souvenirs, il peut reconnaître son travail. Il sait, il ressent l'œuvre accomplie, la magie investie dans ce bijou. Il peut se souvenir l'avoir manipulé, avoir créé une nouvelle parure.

Enfin, vint le rubis. Dernier déclencheur manquant... Envolées, les paroles de la drow. Envolée, son approche dangereuse... Ethan titube à nouveau, et serait peut-être tombé si la mercenaire furieuse ne l'avait pas saisi au col pour lui exprimer plus clairement sa façon de penser. Les tentacules ont disparu, et il perçoit à peine le mouvement imposé par son interlocutrice... plongé, noyé dans ses pensées, ramené au passé par une déferlante de souvenirs.
Il se voit à nouveau à la table, discuter avec Ilinsar. Voit les gardes, le conflit évité, l'association avec la drow, l'infiltration... une marée de souvenirs inondant son esprit, alors que le sort d'oubli relâchait tout un pan de sa vie. Un moment, ses yeux se perdent, échangeant la vue de la réalité pour celle de son passé. Certaines voix ressurgissent... il sait. Il sait à nouveau, il se souvient. Et quand il peut à nouveau planter son regard dans les yeux de la drow, c'est un grand sourire qui plane sur son visage.
Il se souvient. Se souvient d'elle... des paroles, des rires et des pensées. Si Ilinsar n'avait pas l'air si furieuse, la scène aurait pu être comique... la femme maîtrisant un homme d'une tête de plus qu'elle. Lequel homme a baissé les yeux sur elle... et à son air, nul doute qu'une effroyable idiotie se prépare.

Sans s'embarrasser de quelconques signes avant coureur, les lèvres du façonneur viennent chercher celles d'Ilinsar pour un baiser passionné... intense, bref, et totalement inattendu. Juste avant de s'écarter, Ethan peut réaliser que les mains de la drow n'enserrent plus son col... et s'écarte donc à l'instant où son portail apparaît derrière lui, le projetant quelques mètres en arrière. Le temps de voir venir, rien de plus.

Il ne regrette pas, évidemment. Les regrets n'ont jamais fait partie de sa vie, antérieure ou actuelle. Mais... il lui doit quand même quelques paroles, au moins pour éviter de se faire éliminer. Pour s'offrir quelques minutes de survie... mais toujours avec un grand sourire, bien sûr. Un air amusé s'est joint à l'étrangeté de son visage... et il reprend la parole, les yeux étincelants de malice.

"Je me souviens. Je n'avais d'autre choix que d'oublier, de t'oublier..." Pour la protéger ? Oui. Mais plutôt s'arracher la langue que de le lui dire, car l'orgueil de l'ancien Ethan n'a pas totalement disparu. Et si elle doit s'inventer une raison pour cet oubli volontaire... qu'elle le fasse. "Mais le retour à la mémoire s'avère plutôt agréable."

Toujours cet air, mélange d'amusement et d'ironie. Volontaire, son double sens ? Non voyons, ce n'est vraiment pas son genre. Toujours est-il qu'il est réellement heureux d'avoir retrouvé une part de lui-même, tout autant que du baiser volé. L'interdit est toujours plus savoureux.

"Je serai ravi d'honorer notre accord... si tu moins tu me laisses en vie assez longtemps pour cela."

L'ancien Ethan avait laissé place à un drow tout aussi fou à lier, le fait est avéré. Mené par l'improbable, gouverné par la folie... Ethan attendait le verdict de sa juge. Livré, prêt toutefois à protéger la partie la plus sensible de son anatomie. Le reste... qu'elle se défoule.
Ensuite... si toutefois elle lui laissait un "ensuite", il faudrait à nouveau s'installer, probablement dans l'auberge. Retrouver une chambre, un lit et un lieu pour travailler. Pour remplir sa part du marché passé longtemps auparavant. Si possible, prendre des nouvelles, renouer le lien avec le monde... renouer le lien avec la seule personne dont il se souvenait réellement, bien que la situation soit possiblement mal engagée.
La Mémoire était en partie revenue, restait le jeu du Renouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Ilinsar Veldrin
Drow
avatar

Nombre de messages : 135
Âge : 25
Date d'inscription : 31/07/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Renouveau : entre Mémoire et Destin [Prio Ilinsar]   Sam 5 Mar 2011 - 19:40

Ilinsar se fit une joie de secouer l'impudent de toutes ses forces, qui n'étaient tout de même pas des moindres. Le fait qu'il ne se défende pas ne lui posa aucun problème, au contraire. Cela lui facilitait la tache, d'une part, et en plus, elle pouvait se défouler à loisir! Que demande le peuple? Un minimum de réaction? Pourquoi faire?

Comment ça il ne l'écoutait pas?

Elle cessa d'un coup de secouer son ancien partenaire pour le foudroyer de ses yeux gris. Il n'avait strictement aucune réaction. Ou plutôt, il en eu une, à retardement. Elle ne sut pas d'où sortait ce sourire de dingue, mais elle eut très envie de le lui faire ravaler d'un bon poing dans la figure... s'il ne s'était pas rapproché si vite pour lui rouler un magnifique patin express.

STOOOOP!!!

Pour qui il se prenait, celui-là? D'où l'embrassait-il alors qu'elle lui lançait ses quatre vérités à la figure? Et d'où est-ce qu'il se barrait ensuite deux mètre plus loin à travers un portail pour esquiver la torgnole qu'il aurait du recevoir pour son geste? D'où riait-il d'elle comme s'il ne s'agissait que d'une fillette maladroite?! Son égo ne le lui permettrait pas!

-Tu... tu... ESPECE DE...!

Si Ilinsar n'était pas tout à fait choquée, sa colère avait en revanche atteint des sommets. Même si cela faisait bien longtemps qu'ellle n'avait pu profiter de telles attention, le moment était très mal choisi pour s'amuser à ça. Et ce qu'Ethan lui répondit fut loin d'apaiser sa fureur. D'où pensait-il pouvoir se moquer d'elle comme ça?! Et toujours ces ****** de doubles sens!

Graaaaah!

La drow serra le poing. Après tout, ne venait-il pas de déclarer qu'il remplirait sa part de marché? L'épargner juste le temps qu'il réalise son trésor constituait une concession bien suffisante à ses yeux. Elle le dévisagea férocement en marmonnant des imprécations malsaines et lui indiqua l'auberge d'un signe de tête.

-Tes explications ont in térêt à être particulièrement crédibles, Ethan, si tu ne veux pas tester quelques techniques de mon cru. Et crois moi, même ta magie viscieuse ne te protègera pas.

Sans plus faire attention à lui, elle ramena sa jument à l'anneau d'attache puis entra dans le batiment, des ondes de mauvaises humeur se répandant partout à son passage. Elle demanda une chambre, un bain et un repas, chauds, très vite, où il y aurait un bain de sang. Son expression contrariée du être assez convaincante pour le tenancier, à son visage pâle suitant la peur.

On n'énerve pas Ilinsar Veldrin impunément.

La drow grimpa les escalier quatre à quatre, entra dans sa chambre, et une fois installée sur le lit, elle se reconcentra sur la source de fureur.

-Bien, maintenant, parle.
Revenir en haut Aller en bas
http://toucanbulle-no-yume-no-kuni.webnode.fr/
Ethan
Drow
avatar

Nombre de messages : 310
Âge : 26
Date d'inscription : 14/04/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Maître
MessageSujet: Re: Renouveau : entre Mémoire et Destin [Prio Ilinsar]   Mar 8 Mar 2011 - 19:42

Mécontente, la drow l'est visiblement. Se moquer d'elle n'est pas une excellente idée, certes... du moins si Ethan tient à rentrer dans ses faveurs. Et que ce soit le cas ou non, sortir en vie de la situation serait une bonne chose. Un poing se serre, une bordée d'imprécations... il en faut un peu plus pour impressionner Ethan. Un peu plus pour faire peur à quelqu'un qui vient de réchapper des geôles d'Ysari...
Quelques techniques de son cru... le façonneur incline la tête en signe de conciliation, mais ne peut cacher son sourire à la fin de la phrase. Sa magie ne le sauverait pas ? Il est clair qu'il en doute... le seul cas ou sa magie lui a fait défaut laisse encore son empreinte sur sa vie, mais il ne compte pas récidiver.

Le plantant là, la drow se dirige vers l'auberge... tandis qu'elle attache sa jument, une idée folle l'effleure. Il a déjà ses affaires avec lui, la drow est trop loin pour pouvoir réagir... Il pourrait s'éclipser rapidement, disparaître sans laisser aucune trace.
Non. Non, il doit rester. L'ancien Ethan l'aurait fait par orgueil, par curiosité... et si la curiosité reste, le nouveau le fait également pour tenir honnêtement son accord. Bien sûr, il pourrait argumenter avec sa conscience en arguant du fait que l'accord ne spécifie aucune limite de temps pour réaliser sa commande, et qu'il pourrait revoir Ilinsar plus tard... mais ce sont des arguments spécieux, et Ilinsar est une des rares personnes à avoir une place dans sa mémoire. Donc, il reste. La mercenaire est à peine rentrée dans l'auberge qu'Ethan lui emboîte le pas, assez vite pour entendre ses consignes au tavernier.

Chambre, repas, bain. Ou bain de sang... a son air, il est visible qu'Ethan préfère la seconde solution : les brigands protégeaient le tavernier, le tavernier aidait les brigands... et le tavernier l'a vendu. Un tentacule se dresse, s'approche de l'homme... mais si lui n'est plus là pour atténuer les foudres de la drow, il est probable que ce meurtre ne le soulage que temporairement. Enfin, l'appendice sombre disparait, pour ne laisser qu'un drow au regard froid... promesse de mort, dans un futur proche.


"Bientôt."

Regard. Sourire. Son destin est déjà écrit.
Se désintéressant du tavernier, le drow s'engage dans les escaliers, à la suite de sa future tourmenteuse... Etre convaincant ? Pourquoi pas. Arrêter les conneries ? Ca, ça va être plus dur.

Ilinsar s'installe sur le lit, Ethan s'installe... en tailleur directement sur le sol, sans s'embarrasser d'un quelconque support. Parler ? Maintenant ? Bon, si elle insiste... Son sourire s'efface, et il entame.


"Je ne garantis pas que mes explications soient convaincantes, ou particulièrement claires..."

Inspiration. Retour dans sa mémoire, pour y retrouver le fil brisé de l'histoire... puis, reprise, les yeux clos, d'une voix absente.

"Début du bal, nous nous sommes séparés. Noir total jusqu'à la fin... de l'agitation, je ne sais plus comment ils m'ont repéré. C'est flou... je me suis retrouvé dans ce qui devait être les geôles. Je serais bien en peine de te donner les détails... je sais que j'ai tenu un moment, mais leurs actes se sont effacés de ma mémoire." Pause. Maintenant, la partie vraiment intéressante pour elle. "Ils m'ont gardé longtemps... la seule chose que j'ai gardé à l'esprit est qu'avant de céder, je me suis enfermé par magie... dans mon propre esprit. Certains pans restent accessibles, mais leurs actes s'effaçaient à mesure qu'ils les commettaient, le cours du temps était dissout aussitôt formé. J'ai également rejeté dans les limbes tout ce qu'ils pouvaient utiliser contre moi ou ceux que je devais protéger... toi, par exemple."

Qu'elle soutienne ou non qu'elle n'avait pas besoin de protection n'avait pas d'importance, elle était alors beaucoup trop proche des geôles pour qu'il se permette de leur livrer sa complice.
Vient ensuite la fin de l'histoire.


"Ma mémoire reste trouble jusqu'à ma sortie des geôles et mon arrivée au refuge que je m'étais préparé avant d'arriver en ville. Là, j'ai pu arrêter la fuite des souvenirs... mais j'avais prévu mon sort de telle sorte à ce que les souvenirs soient le plus difficile possible à raviver. J'ai donc récupéré mes affaires, utilisé un portail pour arriver près de la frontière et je suis arrivé ici à pied... la suite, tu la connais."

Restent une ou deux explications à fournir, sur ladite suite.

"Se retrouver privé d'une part de sa mémoire est une expérience intéressante... dérangeante, mais intéressante tout de même. Certaines parts du caractère, liées à des ensembles d'évènements disparus, commencent à s'effriter... et d'autres apparaissent pour prendre leur place. Ajoutons à cela que ma dernière patrie a disparu... je suis donc un être fou à lier sans avenir ni passé, qui ne sait pas lui même quelle sera sa réaction au prochain évènement."

Sourire ironique. Etrange de se retrouver sa propre victime, après avoir commis tant de crimes...
Ethan lève une main, pour réclamer à nouveau la parole avant qu'Ilinsar ne réagisse -en bien ou en mal-.


"Avant que tu ne poursuives ton inquisition ou ta vengeance... où étais tu, toi, pendant mon séjour en Ysari ? La route est longue je te l'accorde, mais tu as un cheval... et cela fait plus d'un mois, pour autant que je m'en souvienne. Qu'a donc commis mon ancienne complice pendant ce... temps béni ?"

Ironie. Mais si il devait encourir ses foudres, il le ferait sa curiosité assouvie... et après... eh bien, c'est après. Il l'a avoué lui même, il ne saurait dire comment il réagira face à une situation nouvelle. Il verrait bien comment Ilinsar le considère après cette réponse, et comment évoluerait la situation. Violence ? Non, pas encore une fois... Inattendu ? Sûrement... mais en premier lieu, la curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Ilinsar Veldrin
Drow
avatar

Nombre de messages : 135
Âge : 25
Date d'inscription : 31/07/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Renouveau : entre Mémoire et Destin [Prio Ilinsar]   Mer 9 Mar 2011 - 19:06

Ilinsar resta muette jusqu'à ce qu'Ethan ait terminé de parler. Bon, bien sûr, elle aurait adoré l'interrompre, surtout quant au passage sur sa protecttion. Depuis quand avait-elle besoin d'être protégée par qui que ce soit, hein? Et puis, qu'auraient pu faire ces humains s'ils avaient appris sa présence à Ysari? Rien du tout, elle avait mit les voiles depuis longtemps lorsqu'Ethan s'était appliqué son sort de lui-même. Et puis, n'avait-elle pas laissé un petit message à Hanegard lui annonçant qu'elle s'était trouvée dans le même bâtiment que lui, peut-être même juste derrière lui pendant cette charmante soirée? Sa présence avait donc été éventée depuis belle lurette. Mais le shumains ne savent pas chercher où il faut, malgré tous leurs efforts. Elle n'avait même pas eu à dissuader de nouveaux troubles-fête de s'intéresser à elle pour leur intégrité physique, c'est pour dire!

Néanmoins, elle écouta patiemment le récit très vague de sa captivité à Ysari, notant certains détails. Mais de toute évidence, sa mémoire ressemblait à un gruyère, ou alors il omettait certains détails de manière si grossière qu'elle ne pouvait qu'y croire. Ce manque de subtilité ne lui ressemblait pas du tout, la jeune femme prit donc le parti de le croire. A 80 % dirons-nous, elle n'était pas folle non plus. Et puis, il fallait tout de même reconnaître que c'était plausible, comme explication pour son comportement précédent.

Bon, elle allait donc passer sur tout ça. En revanche, lorsqu'il entama une introspection sur son aventure d'amnésique partiel, elle se sentit décrocher. Depuis qu'elle avait commencé à trvailler en tant que mercenaire, elle avait apprit à ne pas s'intéresser plus que ça aux divagations des gens qu'elle rencontrait. Elle avait vu des cas tels que plus rien ne la surprenait vraiment. Bon, Ethan l'avait surprise avec son sort d'amnésie, mais elle s'était reprise assez vite. Quoi? Mais bien sûr que si, elle s'était reprise! La preuve, elle avait commencé à lui faire regretter de l'avoir oublier!

Ilinsar garda le silence encore un bref instant, réfléchissant vaguement sur ce qu'elle avait apprit. Puis un grand sourire sadique se dessina sur ses lèvres et elle partit d'un grand rire de satisfaction pure et simple. la jubilation de l'acte accompli lui laissait un goût proche de celui des meilleurs crus qu'elle ait jamais bu de sa vie. Que la vengeance était douce!

D'un geste vif, elle lança son rubis à Ethan, comme une preuve qu'elle croyait à son histoire et qu'elle n'aurait pour le moment plus de comportement hostile à son égard. Non, pour le moment, elle voulait lui faire partager son plaisir.

-Ce que j'ai fait? C'est très simple. Après avoir attendu une semaine à Ysari, je suis repartie vers Alonna pour attendre ma proie. Ca a bien duré trois semaines avant que je ne trouve une occasion magnifique de faire payer à Hanegard Kastelord ses affronts passés.

La drow sourit d'un air de petite fille qui a trouvé un bonbon.

-J'ai enlevé sa femme... et je l'ai brisée. Tu l'aurais entendue pleurer, appeler à l'aide de toutes ses faibles forces, cette petite souris... C'était pathétique. Si fragile.

Ilinsar commença lentement à se ronger un ongle, sans se départir de son regard un peu fou et de son sourire.

-Comme j'aurais souhaité qu'Hanegard voie cela de ses yeux... Fufufu...

Elle secoua la tête, puis se reconcentra sur son interlocuteur.

-Et toi? Tu veux te venger? Je pourrais t'y aider, si tu le souhaite. Mais d'abord, je voudrais bien que tu t'occupe de ce rubis. Et nous verrons pour la suite, selon ce qui serait dit et fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://toucanbulle-no-yume-no-kuni.webnode.fr/
Ethan
Drow
avatar

Nombre de messages : 310
Âge : 26
Date d'inscription : 14/04/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Maître
MessageSujet: Re: Renouveau : entre Mémoire et Destin [Prio Ilinsar]   Lun 21 Mar 2011 - 19:40

[HRP : Désolé pour le retard, semaine de galère APB/Dossiers/Concours x) ]


Un silence suit la question d'Ethan. Cette interrogation était-elle une erreur ? Non... ou du moins, Ethan ne la voyait pas comme telle. Au moins, elle lui épargnerait les foudres d'Ilinsar pendant quelques minutes. Puis, après le silence, grand sourire de la drow... un rire, qui intrigue quelque peu le drow.
Ce rire est-il synonyme de reprise des hostilités ? Apparemment non, puisque le rubis vole vers une main avide... et allume une lueur d'intérêt dans les yeux du façonneur. Enfin un domaine qu'il n'a pas perdu... et une bonne nouvelle, puisque le drow ne semble plus être au menu. Le rubis disparaît dans une manche, momentanément oublié pour attendre la suite.

Viennent les explications d'Ilinsar, que son interlocuteur suit attentivement... jusqu'à la question finale. Ethan souhaite-t-il se venger ? Excellente question... et il est à craindre que notre drow ne possède pas de réponse à celle ci pour le moment. L'ancien Ethan était déjà pragmatique, le nouveau a conservé ce trait... a quoi lui servirait une vengeance ? Concrètement, à rien. Il pourrait peut être assouvir un certain sentiment de rancoeur envers Harnyll, certes... Qu'y gagnerait-il ? Presque rien. Les chances d'y perdre quelque chose ? Quasiment nulles.
Mais... surtout, que faire d'autre si il refuse ? Cette question le dérange beaucoup plus.


"La vengeance..." Ton rêveur. "Peut être."

Réponse insuffisante, comme le sont souvent celles du drow.
Autre chose ? Non, sujet clos... le temps que le drow trouve une réponse. Le rubis réapparaît dans la main d'Ethan, et un autre sujet revient.


"Je peux imprégner ton rubis ici, si tu le souhaites... en revanche, je vais avoir besoin de plus de précisions sur le travail que tu attends de moi. Désires tu conserver le rubis seul ? Je peux aussi l'adapter au collier, puisque tu sembles l'avoir gardé." Inutile de préciser qu'il n'a pas ici le matériel requis pour faire autre chose qu'un 'simple' remplacement sur un bijou déjà existant. "Et, point plus délicat... quelles propriétés voudrais tu pour cette pierre ? La capacité à infliger la douleur ? A affaiblir quelqu'un ou le plonger quelqu'un dans le sommeil, à créer la lumière peut-être ? Ou est-ce que tu préfères que j'invente quelque chose sans avoir à choisir ?"

Les possibilités sont aussi vastes que l'ingéniosité et la folie d'Ethan, ce qui, somme toute, limite assez peu.
Toutefois, le destin a décidé de frapper encore une fois, ce qui risque de retarder la réponse. Un évènement prévu, pourtant... si, souvenez vous : Ilinsar avait commandé -ou plutôt exigé- un bain et un repas chaud. L'aubergiste était donc promis à un destin funeste... celui de devoir frapper à la porte de la chambre des deux drows.
Deux coups, une pause. Un grincement... et la porte s'ouvre sur l'homme, un plateau à la main. Mauvaise idée... très mauvaise idée. Ethan avait lutté pour ne pas transformer le pauvre homme en petits cubes apéritifs sanguinolents suite à sa trahison, l'effort devenait plus important maintenant qu'il les dérangeait...


"Le bain est prêt, je vous ai apporté le repas..."

Regard noir. Non, il n'est visiblement pas le bienvenu, et à peine a-t-il posé le plateau sur le lit qu'il se fait saisir par le bras et rejeter -plus ou moins délicatement- hors de la chambre. Soupir.

"Si tu préfères l'aubergiste comme repas, je serai ravi d'aller le rechercher." Ce qui n'est qu'à moitié une plaisanterie. "Sinon... eh bien, bon appétit, bon bain et tout ce qui peut se souhaiter de bon aujourd'hui."

Ironique ? Non, ce n'est pas son genre. Et pour une fois, il ne l'est presque pas... Mais évitons de trop tirer sur la corde. Pour le moment... repas, bain, éventuellement pâté d'aubergiste entre les deux, puis -ou au milieu- les réponses aux questions. Avec éventuellement un imprévu dans le tas, sinon ce ne serait pas drôle... Notre ami Destin a plus d'un tour dans son sac.
Revenir en haut Aller en bas
Ilinsar Veldrin
Drow
avatar

Nombre de messages : 135
Âge : 25
Date d'inscription : 31/07/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Renouveau : entre Mémoire et Destin [Prio Ilinsar]   Jeu 24 Mar 2011 - 18:08

Ilinsar hocha lentement le tête à la réfleion de son compère sur sa vengeance. Le mieux serait pour lui de se réapproprier tous ses souvenirs avant de se lancer dans une campagne de grande ampleur contre un seigneur des terres humaines. Tout vient à point à qui sait attendre. La prudence avant toute chose. Ilinsar avait certainement un goût prononcé pour la vengeance, ce qui n'était pas le cas de tous les drows du Puy. Ces faibles.

Sa revanche sur Hanegard et sa femme lui avaient procuré un réel plaisir presque jouissif, provoqué par cette longue attente depuis le bal. Elle resterait donc un peu à l'écart des affaires des hommes quelques temps, jusqu'à ce que leur vigilance soit à nouveau au plus bas. Qui serait la prochaine victime?

La drow quitta ses charmants projets de tortures (que je n'illustrerais pas de peur de choquer les plus sensibles de nos lecteurs) et écouta tranquillement la remarque d'Ethan quant au façonnage de son précieux rubis. Elle tiqua.

La drow n'avait guère réfléchit à ce qu'elle voulait faire de cette pierre, si ce n'est une arme qui lui offrirait de nouvelles possibilités, que ce soit en attaque, défense ou même déplacement. L'idée d'un portail lui plaisait bien, mais à sa connaissance plus que vague de la magie, ce type de sort risquerait de lui coûter la vie si elle partait de trop loin par rapport à son point de chute. Refusé, donc.

Ilinsar ne put réfléchir plus avant qu'on frappa à la porte. Elle grogna contre ce dérangement, jusqu'à ce que l'aubergiste prononce le mot "bain". Depuis le temps qu'elle en rêvait. Enfin, elle espérait pour ce pitoyable humain que l'eau était sufisamment chaude, ou elle ne garantissait rien de sa survie. Vu que le plateau fumait à peine sur le lit, c'était très mal partir pour le pauvre homme.

"Si tu préfères l'aubergiste comme repas, je serai ravi d'aller le rechercher. Sinon... eh bien, bon appétit, bon bain et tout ce qui peut se souhaiter de bon aujourd'hui."

Ilinsar secoua la tête avant de répondre.

-Trop gras et crasseux. Son sang n'aurait pas même le goût de ce qu'il mange, ce qui en soit n'est pas une grande perte. Mais il sera probablement très décoratif une fois projetté sur les murs de son auberge.

Elle trempa son doigt dans la sauce huileuse qui accompagnait la viande. Pas même un vague goût qui se détachait de celui du beurre, fade et insipide. La viande était trop cuite.

Ilinsar sourit d'un air sadique et se releva.

-Si tu entends quelques cris de souffrances au rez-de-chaussée, rejoinds-moi, et nous repeindrons cet endroit ensemble!

La jeune femme descendit les escaliers d'un pas leste et assuré, en fredonnant une étrange marche funèbre, le plateau dans une main. Elle rejoignit le comptoir, lança presque son prétendu repas sur le sol et attrappa l'homme par le col.

-Si tu appelles cette vieille semelle "repas" ou "nourriture", il est grand temps que quelqu'un vienne sauver tes clients. Enfin... j'espère pour toi que le bain est de meilleure qualité.

Ilinsar relâcha sa proie et entra dans la petite pièce où trônait la bassine d'eau. Au premier coup d'oeil, elle éclata de rire en dégainant sa dague.

La peinture serait vite refaite!
Revenir en haut Aller en bas
http://toucanbulle-no-yume-no-kuni.webnode.fr/
Ethan
Drow
avatar

Nombre de messages : 310
Âge : 26
Date d'inscription : 14/04/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Maître
MessageSujet: Re: Renouveau : entre Mémoire et Destin [Prio Ilinsar]   Lun 28 Mar 2011 - 20:54

Repeindre les murs en utilisant l'aubergiste ? C'est le genre d'acte mal vu par les autorités... mais il n'y a ici d'autre autorité que celle du plus puissant -ou à la rigueur, celle du plus fourbe-. L'aubergiste était probablement sous la protection du petit groupe de bandits, en échange de quelques voyageurs intéressants. Le groupe étant mort, rien ne peut s'interposer entre les deux drows et le pauvre homme.
La première remarque d'Ilinsar est suivie par la vérification de la qualité du repas. Un doigt, un test... et à sa tête, le contenu n'est pas à son goût. L'hypothèse se confirme quand elle sourit et formule son invitation à partager le massacre. Hum ? Non merci, pas pour le moment. L'intervention d'Ethan serait certes brutale et probablement horrible, mais elle serait également très brève et la plus efficace possible, ce qui ne convient pas exactement à la situation présente. Non, qu'il souffre.

Un moment passe avant que les premiers bruits parviennent de l'étage inférieur. Quelques bruits indéfinis, puis un rire... et d'autres bruits, plus ou moins bien perceptibles.
Puis, un cri. Etrangement, un cri ne ressemblant ni à la voix d'Ilinsar, ni à la voix de l'aubergiste... un cri indéniablement masculin, interrogateur. Visiblement, l'auberge a un autre occupant... quelqu'un qui s'inquiète de la situation au rez-de-chaussée. Quelqu'un qui passe dans le couloir avant qu'Ethan ait pu sortir, ne laissant à celui ci qu'un bref aperçu de l'homme avant qu'il ne devienne un simple dos descendant les escaliers. Age moyen, aucune caractéristique particulière, porte des vêtements dignes d'un aventurier lambda... une épée courte dans la main, bref éclat métallique aperçu avant que l'homme ne disparaisse.

Destin, Destin, te lasseras-tu de cet épuisant chemin ? Peut être, car cette fois le drow ne répond pas à l'appel des péripéties : qu'Ilinsar se débrouille avec l'inconnu inquiet, elle est assez grande pour gérer un humain solitaire.

Un façonneur, seul... une promesse de mystère. Et l'Etrange reprend ses droits alors qu'une substance étrange s'amasse autour de la porte, destinée à la sceller le temps de terminer l'imprégnation. Et il serait difficile d'inventer une colle plus efficace que celle ci. La prochaine étape est l'imprégnation elle même : une brève fouille des affaires d'Ilinsar permettent au façonneur de mettre la main sur le collier utilisé lors du bal, lequel rejoint le rubis... et un gant, pour faire bonne mesure. Une idée a déjà germé dans l'esprit fou du drow, susceptible de plaire à la mercenaire.
Plusieurs filaments ténébreux suscités par Ethan s'emploient à mettre en application son idée, adaptant sur le gant ce qui était autrefois un collier, y ajoutant le rubis en pierre centrale. L'Imprégnation suit... La manœuvre est longue -peut être Ilinsar a-t-elle frappé à la porte engluée, peut être a-t-elle appelé... le façonneur n'en sait rien, plongé dans son travail-, mais le travail s'achève et le résultat peut enfin être admiré. Le gant, recouvert des filaments de métal appartenant auparavant au collier, présentait notamment à la paume un entrelacement de ces filaments et au coeur, le rubis. De l'autre coté, proches du poignet, trois autres gemmes ornent le gant : deux réserves, et le complément au rubis pour le sort fou imaginé par Ethan.

Le travail achevé, notre drow fou délaisse le gant et dissipe sa 'colle', laquelle se répand sur le sol en un liquide visqueux -sur lequel il est préférable de ne pas trop s'interroger-. Ne reste qu'à attendre le retour de la drow, pour annoncer que le contrat est rempli. Lequel retour ne se fait pas trop attendre -Combien de temps s'est écoulé depuis son départ ? Une information qu'Ethan ne possède pas, mais qui ne saurait lui manquer-, et Ethan dirige sa partenaire vers le lit, pour l'inviter à enfiler le gant.


"Ca n'a que trop traîné, et nous serons tous deux contents d'en être débarrassés... j'ai pris une petite initiative, mais le résultat me semble correspondre à ce que tu peux attendre." Une pause pour qu'elle puisse examiner en détail ce qu'il lui a refilé. "Un mélange de sort de douleur et de portail... A ne jamais approcher de quelque chose qui t'es cher, puisqu'une fois activé il fera disparaître à peu près tout ce dont ta paume s'approchera. Aucune sortie, stable du moins, n'est prévue pour le sort de portail, c'est donc un aller simple. Petit détail toutefois : le tout ne pourra être utilisé que quelques poignées de secondes avant de prélever directement ton énergie, c'est amplement suffisant mais à utiliser avec parcimonie."

Ne voyant rien d'autre à ajouter, Ethan se recule hors de portée d'un éventuel essai. Il ne sait pas ce qu'il s'est produit au rez-de-chaussée -ou ailleurs- pendant qu'il travaillait, et ne veut pas le savoir : il en verrait bien assez tôt le résultat, et le reste ne l'intéresse guère.
Ses obligations étant remplies, l'avenir redevient incertain... mais pour l'heure, Ethan n'est pas celui qui a des choix à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Ilinsar Veldrin
Drow
avatar

Nombre de messages : 135
Âge : 25
Date d'inscription : 31/07/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Renouveau : entre Mémoire et Destin [Prio Ilinsar]   Mar 5 Avr 2011 - 18:32

[/!\ Post trash, âmes sensibles descendez jusqu'à la prochaine autorisation Wink]




Ilinsar, riant toujours, s'avança d'une démarche chaloupée vers l'aubergiste. Le pauvre homme tremblait comme une feuille d'arbre un soir de tempête, cherchant désespérément la poignée de la porte dans un vain espoir de fuite. Mais Iliinsar n'est pas femme à faire attendre un homme, oh que non. En trois pas, elle rejoignit sa victime et lui décocha un violent crochet du droit. Elle était peut-être une femme, habituée aux combat à distance, elle n'en avait pas moins suivit l'entraînement régulier de l'armée drow. Et ses années d'errance ne l'avaient pas dépourvue de sa force physique, Hanegard en était témoin. Ca surprenait toujours ses adversaires les moins prudents, et ce gros lard en faisait partie.

Affalé au sol, il geignait misérablement. Son nez cassé répandait un flot carmin sur le sol. Ilinsar, dague en main, récupéra quelques gouttes d'hémoglobine, testa vaguement de la pointe de la langue la saveur de ce porc paresseux et recracha aussitôt. Comme prévu, il avait un arrière-goût de graisse très proche de ses plats qui masquait tout la saveur métallique et doucement sucrée du sang frais. Même ainsi, il ne lui était d'aucune utilité.

- Un déchet jusqu'au bout, hein? ronronna-t-elle en s'agnouillant devant lui, la dague sur sa gorge.

L'homme gémit, suppliant du bout des lèvres, appelant muetteent à l'aide, que quelqu'un, peut-être, le sorte de cette situation. Il n'eut que le temps d'hurler lorsque la lame s'enfonça violemment dans son bas-ventre et traça une ligne droite jusqu'à son sternum, buttant sur les côtes, le smuscles et les organes tandis qu'Ilinsar éclatait d'un rire malsain, aspergée de sang, le regard fou. Elle perça la peau tendue sur les côtes, déchirant au passage la fine membrane des poumons, puis se recula en se léchant les lèvres.

Les tripes à l'air, l'aubergiste agonisait dans un sifflement rauque, s'étouffant dans son propre sang. La drow lui donna un vague coup de pied pour l'écarter de son chemin.

Elle remarqua alors une autre personne, un voyageur, sans doute, qui la dévisageait, terrifié lui aussi, son regard allant de la drow aspergée de rouge au cadavre sur le sol. Comme s'il ne savait que faire. S'il avait été à son goût, elle aurait peut-être profité de sa... virilité pour apaiser l'excitation du meurtre. Mais il était trop chétif, vaguement crasseux, pas assez brave.

Ilinsar le rejoignit comme elle l'avait fait de sa proie précédente et se colla contre ce nouveau mâle: humain, la quarantaine, traces d'épices et d'urine. Un voyageur.

-Sauve-toi, petit garçon, si tu ne veux pas t'enterrer trop vite... souffla-t-elle doucement à son oreille.

Il n'attendit pas plus et reprit la montée des escalier au pas de course.

Il finit cloué par la gorge au mur du premier palier .




[Wala, c'est bon, les plus fragiles peuvent reprendre ^x^]




Ilinsar reprit sa dague et rejoignit tranquillement la chambre. Elle baisse la poignée, pousse... Mais la porte reste fermée. Allons bon, qu'avait encore inventé ce cinglé. Elle frappa une fois, deux fois... A la troisième, elle tambourina et, miracle, fut exaucée.

-Ca n'a que trop traîné, et nous serons tous deux contents d'en être débarrassés... j'ai pris une petite initiative, mais le résultat me semble correspondre à ce que tu peux attendre. Un mélange de sort de douleur et de portail... A ne jamais approcher de quelque chose qui t'es cher, puisqu'une fois activé il fera disparaître à peu près tout ce dont ta paume s'approchera. Aucune sortie, stable du moins, n'est prévue pour le sort de portail, c'est donc un aller simple. Petit détail toutefois : le tout ne pourra être utilisé que quelques poignées de secondes avant de prélever directement ton énergie, c'est amplement suffisant mais à utiliser avec parcimonie.

Sans un mot, Ilinsar saisit le gant et mira les pierres chatoyantes sur le tissu. Un sourire de petite fille se hissa sur ses lèvres, tandis qu'elle les faisait miroiter à la lumière. Elle enfila l'accessoir en prenant bien soin de ne pas effleurer les pierres. C'était l'un de ses gants à elle, remarqua-t-elle distraitement. Il avait fouillé ses affaires. Mais il n'aurait rien trouvé de valeur, hormis peut-être le collier qu'il venait d'utiliser pour le sort.

La jeune femme se dirigea vers la fenêtre et toucha légèrement la vitre... qui disparut. Il n'en fallut pas plus pour qu'elle saute sur place en riant et en battant des mains, avant de se retourner vers le façonneur, auteur de cette petite merveille. Comme elle s'amuserait avec ce nouveau jouet.

De sa main libre, elle le saisit à la nuque et l'embrassa, juste retour de bon procédé puis rejoignit son sac.

-Comment veux-tu être payé, Ethan? En or, services, bon temps, cadeau plus spécifique? Cette chose est uen petite merveille! Ton prix sera le mien!


[HRP: désollée pour le retard de la réponse, je me suis faite assommer de travail depuis le début de la semaine dernière =/]
Revenir en haut Aller en bas
http://toucanbulle-no-yume-no-kuni.webnode.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Renouveau : entre Mémoire et Destin [Prio Ilinsar]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Renouveau : entre Mémoire et Destin [Prio Ilinsar]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entre cauchemar et réalité (prio' Howahkan)
» Prend entre tes mains ton destin » Jay
» Dana ~ il n'y a pas de destin, mais ce que nous faisons
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ITHRI'VAAN :: Les Terres Sauvages :: La Forêt d'Aduram-
Sauter vers: