AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le savoir est d'Or. [Pv.Nakor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Nakor
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1468
Âge : 31
Date d'inscription : 28/01/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  628 ans
Niveau Magique : Archimage.
MessageSujet: Re: Le savoir est d'Or. [Pv.Nakor]   Mar 27 Sep 2011 - 20:57

Nakor posa ses questions, fit ses remarques et se tourna légèrement vers Johann, pour voir ce qu'elle comptait faire et si seulement elle allait répondre au vieillard. Elle finit par se délier la langue et le magicien écouta, un regard espiègle dans les yeux. Elle disait ce qu'elle pensait, sans détour, ça ce n'était pas une nouvelle, mais elle y mettait quand même un peu les formes et une fois qu'elle eut fini, Nakor se redressa

"Un échange? Grand dieux, donner des carottes contre un gros choux c'est un échange, mais donner à manger, à boire et laver quelqu'un pour, en échange, monter sur son dos et lui demander de se fatiguer à sa place ... cela porte un autre nom dans ma vieille caboche ma chère!"

Nakor se mit à glousser, il insistait juste sur son propre point de vu, en indiquant qu'il n'aimait pas monter sur un cheval ou un âne ou quoi que se soit, car il avait l'impression de réduire à une position bien inférieur, une créature qui ne l'était pas plus qu'un homme. Mais ne voulant absolument pas, ni traiter Johann d'esclavagiste, ni remettre en question des pratiques séculaires qui n'étaient pas si douteuses que cela, le magicien se permit d'éteindre tout de suite le feu qu'il risquait d'allumer dans l'esprit de la jeune femme

"Mais surtout, il faut avouer que à mon âge, si je ne mets pas en fonction mes vieilles jambes, je finirai par ne plus pouvoir les bouger. Et oui, il faut que cela marche, sinon ça va tomber en panne et ça ne redémarrera plus. Alors lorsque vous serez vieille ma chère, un grand conseil, occupez vous des chevaux si c'est là votre bon plaisir, mais surtout, ne les utilisez plus! Marchez, oui marchez!"

Et, aller donc savoir pourquoi, Nakor explosa de rire, se moquant ouvertement de la fatalité et du contre pied qu'il faisait à la nature, du petit conseil qu'il donnait pour échapper à la réalité, ou tout simplement parce qu'il était fou. Mais il y avait du vrai dans ses propos, à force de se faire aider pour tout et d'économiser son corps, on en oublie de le travailler et il finit malheureusement un jour par s'arrêter de fonctionner comme il se devrait de le faire. Puis elle jeta sur Nakor un regard plein d'une très simple signification, se demandant ce que diable et dieu il racontait. Le magicien étrécit son regard lorsqu'elle répondit et il ajouta

"Soit vous y dormez depuis bien trop longtemps pour le sentir encore soit vous ne vous y êtes jamais endormie ... sans une armure. Mais ça gratte! Oui ça gratte!"

Nakor allait dire une énorme bêtise, qu'il retint assez magistralement et efficacement, mais si la jeune femme était une télépathe puissante elle aurait put capter que le vieillard allait parler d'hommes, de femmes et de ce qu'ils pouvaient faire ensemble sur de la paille. Mais il ne l'avait pas dit et son ton était assez clair et sur de lui même pour qu'elle n'entrevoit même pas cette possibilité. Elle ne verrait donc rien de mal dans ces propos. En tout cas pour le magicien il était évident que la paille grattait, et qu'on dormait très mal dessus, alors frotter sa peau avec ... mais quelle audace! Mais voilà qu'elle sortait le cheval et qu'elle pesta contre la pauvre bête en affichant clairement son agacement et sa peur du dragon. Après tout, qui n'aurait pas peur d'un dragon? Peut-être Nakor mais parce qu'il était fou et ne voyait pas le mal et le danger dans des crocs acérés du moment qu'ils appartenaient à une créature magique, ancestral et censée ne plus être en vie depuis des millénaires. Et c'est dans tout cet état de stress qu'elle fit une énième confidence au magicien qui l'avait suivit dehors en s'appuyant lourdement sur sa canne. Il écouta attentivement et hocha la tête lourdement

"Oui, cela parait assez simple, on se calme d'abord, puis il se calme ensuite et la confiance s'installe ... merveilleuse chose! Vous ne trouvez pas Johann?"

Puis faisant mine de réfléchir intensément, le magicien se tourna en direction de la capitaine et ajouta

"Donner à boire, à manger, prendre soin l'un de l'autre, se rendre service par système d'échange et laisser s'installer une confiance mutuelle ... très franchement, si quelqu'un arrivait ici et nous entendait, je me demande s'il comprendrait que nous parlons du lien humain-animal?"

Le magicien intriguant observa Johann quelques instant et décida de tenter le tout pour le tout une dernière fois, car le sujet du cheval commençait à s'épuiser.

"Je suis ... étonné Johann, vous faite montre d'une grande affection en direction de cet animal, ce qui prouve que vous êtes une personne de cœur, car un monstre sans sentiment ne peut pas prendre soin si parfaitement d'un cheval ou de n'importe quel animal d'ailleurs. Mais étrangement, il semble impossible que vous puissiez tourner le moindre sentiment en direction de vos semblables. Le vieil homme que je suis se pose réellement la question, pas par curiosité malsaine mais ... vous êtes jeune et dans mon cœur de vieillard, je trouve dommage que vous soyez déjà dégouté de la race humaine mon enfant! Je vous le dis comme quelqu'un capable d'écouter sans le répéter à tous ... après tout, notre chemin s'est croisé et cela ne s'est peut-être pas fait pour rien, en tout cas cela serait dommage vous ne pensez pas?"

Il y avait pleins de questions dans ces derniers propos, il était question de destin, d'humains, de confiance, de relation amicale et de rencontre. Nakor était décidé, Johann avait commencé à se confier à dire ce qu'elle ressentait, il était donc peut-être temps qu'elle dise ce qu'elle ressentait sur les êtres humains et le contact qu'elle avait avec les autres. Nakor arriverait-il enfin à ses fins ou Johann le mur ferait de nouveau surface et la discussion tournerait court.
Revenir en haut Aller en bas
Johann
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2088
Âge : 31
Date d'inscription : 11/08/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 27 (Favrius 979, 10ième cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Le savoir est d'Or. [Pv.Nakor]   Mar 13 Déc 2011 - 20:43

Il n'en faisait qu'à sa tête et ne faisait que contredire... Oui, c'était désagréable au possible, et elle en avait sérieusement raz le bol. Il disait vouloir apprendre et enseigner, mais en fait ça rentrait par une oreille pour ressortir par l'autre. Bon, pour Joh, c'était pareil mais certainement pas pour l'Or, qui le ressortirait un jour ou l'autre.

En somme, un dialogue de sourd !

Mais le pompon n'était pas encore tombé... Il ne tarda d'ailleurs pas, avec le vieux qui insistait à se mêler un peu trop de ce qui ne le regardait pas. Elle avait eut tort de parler plus qu'elle n'aurait du... Maintenant pour le calmer, il faudrait y aller autrement, et peut-être de la manière forte !

"Calme toi... Tu ne devrais pas, il n'est pas méchant "
"Mais casse pied !"
"Non ! Ne..."


Trop tard !

"Vous devriez tout de même éviter de vous mêler de choses qui ne vous regardent pas." Le ton était sec au possible. "Et oui, votre curiosité est malsaine ! Heureusement que vous vous en apercevez ! J'étais d'accord pour parler, pas pour ça ! Et maintenant, si vous alliez vous mêler des affaires de quelqu'un d'autre ?!

Au moins c'était clair ! Il ne tirerait strictement plus rien d'elle, sauf peut-être des coups ! Qui sait... S'il voulait tenter le diable ?

[Désolé pour les mois de retard et le manque d'inspiration ! On va clôturer tout ça juste à temps pour l'ellipse x) ]
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Nakor
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1468
Âge : 31
Date d'inscription : 28/01/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  628 ans
Niveau Magique : Archimage.
MessageSujet: Re: Le savoir est d'Or. [Pv.Nakor]   Jeu 15 Déc 2011 - 20:57

Le vieillard fronça les sourcils et se demanda intérieurement s'il restait une once d'humanité et d'intelligence à cette enfant perdue. Elle était d'accord pour parler mais pas pour ça? Mais ça quoi?????? Nakor ne lui demandait que de parler. Cette situation devenait soudainement très étrange. Il finit même par demander, complètement interloqué

"Mais ça quoi?"

Bien sur il avait marmonné dans sa barbe et sans doute que cette fieffée gourgandine de Johann n'avait pas entendu. Puis le sang commença à bouillir dans les vielles veines flétries du vieux taré de service. Il s'offusqua donc de ce qu'elle venait de dire

"Hoooo mais si vous le prenez comme ça, ben oui je vais m'en aller, je n'ai pas grand chose à faire avec quelqu'un qui passe son temps à dire qu'elle veut bien parler, puis qu'elle ne veut plus, puis qu'elle veut bien un peu, puis non puis oui puis non ... non mais ça alors!"

Nakor fit un grand mouvement sur lui même avec tant d'élan qu'il fit en fait un tour complet au lieu de ne faire qu'un demi tour et se retrouva encore face à face avec Johann dans un ample projeté de robe de sorcier. Il eut de nouveau un mouvement de recul, comme un hoquet de stupeur de voir encore cette femme devant lui et s'exclama alors

"Hein?????? Encore vous! Non mais en voilà assez!"

Puis Nakor fit encore une volte et parvint à la réussir cette fois, il releva le menton, pouffa de mécontentement et prit la route, les coudes relevés comme un gamin qui n'avait pas eu son bonbon. Il passa non loin du dragon et revenant un peu sur terre, il s'arrêta l'espace d'une seconde. C'est un peu comme s'il venait de s'enguirlander avec une vieille amie et qu'il croisait quelqu'un à qui il devait le respect. Il se comporta alors comme si rien ne c'était passé et qu'il n'était pas énervé, il salua en s'inclinant, la créature mystique, comme un prince saluerait une reine qu'il courtise en disant

"Ma chère."

Puis Nakor se redressa, retrouva tout son énervement et continua sa route, petit gamin gâté qu'il était et surtout vieux bougon infernale de plus de six cent ans qu'il restait et resterait. Il reprit son chemin, un brin heureux tout de même d'avoir pu être en contact avec un dragon colossal et sa magie perdue.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le savoir est d'Or. [Pv.Nakor]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le savoir est d'Or. [Pv.Nakor]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le savoir est d'Or. [Pv.Nakor]
» Les expressions et vocabulaire à savoir par votre perso
» La Tour du Savoir
» question sur : le savoir construit les hommezs
» Dans la vie , il est important de savoir perdre que de savoir gagner. A 70 ans ,

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Duché d'Erac-
Sauter vers: