AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retrouvailles et grandes nouvelles [Astéride]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roxane Amras
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 712
Âge : 25
Date d'inscription : 16/03/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Religieux
MessageSujet: Retrouvailles et grandes nouvelles [Astéride]   Lun 28 Mar 2011 - 14:08

Enfin, j'allais revoir Astéride! Je ne l'avais pas vu depuis des mois et c'était à peine si j'avais pris le temps de lui expliquer ce qu'il s'était passé depuis le tournoi. Ma vie avait été tellement chamboulée que je n'avais pas eu le temps de tout relater en détails. J'avais tenté de mourir, avant d'être sauvée et finalement, de me remettre à vivre avec Arthur. Le Voile avait eu de drôles d'effets sur beaucoup de monde et même sur Leirn. Les œufs n'étaient plus et je n'avais plus rien à craindre d'Evan. De dépressive et suicidaire, j'étais devenue joyeuse et pleine de vie. Ou redevenue plutôt. Cela avait toujours été mon caractère et j'avais assumé bien des épreuves en trouvant la force nécessaire de continuer à vivre. Mon viol, la perte de Triss, de mes parents, d'Isabeau, de Morgane, d'Hélios, d'Eldis, de Melesiel, ma liaison avec Evan... Que Leirn porte la progéniture de son dragon avait été la goutte d'eau qui avait fait déborder le vase et m'avait plongé dans cet état. J'avais fait mes adieux à Arthur juste avant le tournoi et j'avais tenté de me donner la mort, avant d'être sauvée par un être incroyable : Acrion, un hybride, qui était entré dans ma vie tel un ange gardien pour en ressortir aussitôt. Comme j'avais fait avec Arthur, étrangement.

Mais depuis, je l'avais retrouvé, nous avions vécu ensemble, nous avions trouvé Néera ensemble et nous étions fiancés. Nous devions nous marier, même si aucune date n'était annoncée. Et voilà que nous recevions une invitation au mariage d'Astéride! J'étais folle de joie pour elle et je n'avais cessé d'être excitée de l'annonce de la nouvelle à notre arrivée au château, épuisant et amusant Arthur également. En tant que vassal, il était naturellement convié. Et moi, j'étais l'amie de la mariée. Je devais absolument lui parler seule à seule, que nous discutions de nous, de nos vis, de notre avenir. Et moi aussi j'avais une nouvelle à lui annoncer après tout.

Elle avait suivi mes tribulations, savait d'où je venais et par quoi j'étais passé. Elle avait vu mon amour pour Eldis et ma tristesse d'avoir été abandonnée. Nous avions commencé notre relation sur de mauvaises bases. J'avais été jalouse d'elle vis à vis d'Eldis, à tort. L'aider à mettre son fils au monde avait noué un lien indéfectible entre nous. Cela me semblait si lointain aujourd'hui, pourtant Erwan n'avait pas trois ans.

Nous arrivâmes la veille du mariage. Elle s'y était prise tardivement pour lancer les invitations et se mariait assez précipitamment, même si cela aurait déjà du être fait depuis plusieurs semaines, le Voile venant chambouler leurs projets. Sitôt arrivée et installée, je me mis en quête de la jeune femme, me moquant comme d'une guigne des convenances, Leirn sur mon épaule. Vêtue d'une robe blanche des plus simples, je n'avais rien de la fiancée d'un baron mais Arthur ne me l'avait jamais reproché, appréciant la simplicité. Finalement, je tombai sur l'intendant du château et lui demandait de me conduire à la dame des lieux. Il rechigna bien au début, avant de céder devant mes arguments. Il savait que nous étions amies. Il me conduisit donc jusqu'aux appartements d'Astéride, que je trouvais en plein essayage de sa robe de mariée. Dernier essayage d'ailleurs. Des couturières s'affairaient autour d'elle et je décelais l'agacement dans sa posture. J'admirais sa robe un instant, avant de m'approcher. Elle me vit dans le reflet du miroir et se tourna vers moi avec un sourire, arrachant des cris de protestation aux couturières.

- "Votre grâce aurait-elle quelques minutes à m'accorder?"

Je fis une petite révérence, sans me départir de mon sourire espiègle. Ce que nous avions à nous dire ne concernait que nous. J'attendais donc qu'elle congédie ses couturières.
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 29
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Retrouvailles et grandes nouvelles [Astéride]   Jeu 31 Mar 2011 - 0:08

« Les chambres sont prêtes n’est ce pas ? »

La gouvernante hocha de nouveau la tête. La dixième réponse faite a une dixième question. Les bras levés en l’air, debout devant un miroir en pied, Astéride se laissait manipuler comme une poupée. Une grimace tordit sa bouche durant une fraction de seconde alors qu’une épingle lui frôla la peau, il fallait souffrir pour être belle, mais là, elle n’en pouvait plus ! Cela faisait combien de temps qu’on apportait a sa robe les dernières retouches ? Bien évidement, elle avait du demander a ce qu’on élargisse un peu sa taille. Oh pas grand-chose, mais tout de même, elle tenait a être a l’aise là où d’autre hurlerait après leur servante pour qu’elle resserre leur corset.

« Et les menus ? Ils sont prêts les menus ?! Oh ! Et vous avez veillé a ne pas mettre ensemble des personnalités qui ne peuvent s’accorder n’est ce pas ?! »

La gouvernante retint un soupir amusé avant d’ouvrir la bouche.

« Ne vous en faites pas votre Grâce, tout sera parfait. Absolument tout. »

Astéride fit une petite moue sceptique tout en reportant les yeux sur sa robe et, ce faisant, un sourire presque idiot naquit sur ses lèvres. La robe n’était pas totalement blanche, mais elle était magnifique ! Cependant, ses bras commençaient a s’engourdir a force de devoir rester en l’air, sans compter ses pieds qui lui faisait un peu mal, mais pas le choix, il fallait faire travailler le cuir, même très mince, de ses chaussures. Levant les yeux au ciel, elle soupira. Bon sang ce qu’un mariage était épuisant…

Soudainement, une voix autre se fit entendre, provoquant une série d’incidents ? Oui, on pourrait nommer cela ainsi. Surprise, Astéride se retourna d’un bloc, s’enfonçant par la même une épingle dans la hanche, se prenant les pieds dans sa traine et détruisant le superbe chignon qui devait faire office de coiffe a son mariage. Aussi le résultat était loin d’être celui d’une sœur de Duc lorsqu’elle fit face a Roxane. Ses cheveux lui tombaient sur le front et son visage était froissé d’une grimace douloureuse, mais tout ceci disparu rapidement !

« Votre Grâce ? Par les Cinq Roxane ! Depuis quand es tu devenu aussi protocolaire ?! Avoue ! Arthur a une mauvaise influence sur toi ! »

Mensonge bien sur ! Astéride était sincèrement heureuse de revoir la jeune prêtresse. Elles avaient vécu tant de choses ensemble, des bonnes, des moins bonnes, et la jeune femme avait toujours pesté contre le destin qui s’ingéniait a les éloigner l’une de l’autre. Se retenant de sautiller sur place, Astéride battit l’air des mains.

« Ca suffit pour aujourd’hui Mesdames ! Je suis épuisée et je crains que mes chaussures ne me fassent boiter a force ! »

Comme une envolée de moineaux, les servantes et autres s’éclipsèrent non sans grommeler qu’a ce rythme, la tenue de mariage ne serait pas prête du tout !

Revenir en haut Aller en bas
Roxane Amras
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 712
Âge : 25
Date d'inscription : 16/03/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Religieux
MessageSujet: Re: Retrouvailles et grandes nouvelles [Astéride]   Ven 15 Juil 2011 - 13:41

La surprise était peut-être un peu trop grande. Quand je la vie échevelée, le travail des servantes ainsi détruit, je ressentis un petit pincement de culpabilité. D'ailleurs, elles me fusillèrent du regard, d'un air de me demander si j'étais fière de moi d'avoir ainsi détruit tout leur dur labeur. Et bien en fait, non, pas du tout, mais je ne pouvais ma douter que la sœur du roi serait aussi chamboulée et surprise de me voir. Néanmoins, elle restait ravissante. Elle serait éblouissante pour son mariage, je ne me faisais absolument aucun soucis à ce sujet. J'avais hâte que nous nous retrouvions seules toutes les deux pour discuter entre femmes. Je ne pus m'empêcher de laisser échapper un petit rire cristallin quand Astéride se montre outrée de mes paroles fort cérémonieuses, accusant Arthur d'avoir une mauvaise influence sur moi.

- "J'apprends les bonnes manières et le protocole. Et toi, tu t'acharnes à les oublier."

Ma voix était espiègle alors que je lui faisais remarquer ce que tout le monde savait : Astéride d'Erac ne faisait jamais rien conventionnellement. Bien née, extrêmement bien élevée, elle avait un fort tempérament et détestait l'hypocrisie. Pas de chance au vu du milieu dans lequel elle évoluait. Les mauvaises langues allaient bon train d'ailleurs. Je détestais ce milieu et pourtant, par le biais d'Arthur, j'étais plongé dedans jusqu'au cou, devant m'adapter et lui faire honneur. Même s'il m'aimait comme j'étais et qu'il ne me demandait rien, ne me forçait à rien. Mais sans cesse, je me souvenais de ma basse extraction et chaque jour, je voulais être à la hauteur, ne jamais jeter l'opprobre sur lui.

- "Arthur a une très bonne influence sur moi, ne t'inquiète pas."

Je me faisais violence pour ne pas lui sauter au cou et lui dire dans un rire qu'il avait demandé ma main. Vraiment, je trépignais, alors qu'Astéride battait des mains, comme une enfant. Elle congédia ses servantes qui partirent, non sans grommeler. Une fois, seules, je me décidai à aller jusqu'à elle et de m'emparer de ses mains, le regard brillant.

- "Tu es splendide Astéride, j'ai hâte d'assister à ce mariage! Je suis heureuse pour toi, vraiment, tu mérites d'être heureuse et..."

Je m'interrompis brutalement. J'étais prêtresse de Néera. Prêtresse de la déesse de la vie... Et la vie, elle était ben et bien présente aujourd'hui... j'écarquillai les yeux de surprise, avant de rire de nouveau, posant ma main sur le ventre plat de mon amie.

- "Par Néera Astéride, moi qui pensais que tu faisais enfin quelque chose selon les formes! Mais non, tu réussis encore à me surprendre! Félicitations!"

Je retirai ma main, le regard brillant, avant de finalement, lancer, n'y tenant plus :

- "Arthur m'a demandé ma main Astéride!"
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 29
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Retrouvailles et grandes nouvelles [Astéride]   Mer 20 Juil 2011 - 19:27

« Oui et bien parfois, il est de bon tons de les laisser dans l’oublie les bonnes manières tu vois ! »

Répliqua Astéride avec une petite moue adorable qui collait parfaitement bien avec sa tête du moment. Le superbe chignon fait au prix de maint effort était lamentablement écroulé et que dire du fait qu’elle avait faillit déchirer sa robe en marchant dessus dans sa surprise.

« Très bonne influence, je n’en doute pas, tu souris plus facilement je trouve. »


Oui, la jeune femme avait prit le temps de regarder son amie, voir d’en scruter les traits avec attention, trouvant dans son regard une étincelle qu’elle n’y avait plus vu depuis la disparition d’Eldis. Tant mieux ! Tout comme elle, Roxane remontait la pente et même si Astéride trouvait Arthur un peu trop coincé, elle ne pouvait pas lui en vouloir longtemps au vu de l’air éclatant de Roxane. Allons, elle pouvait être emportée et prompte au jugement, elle n’en était pas pour autant de mauvaise foi. Enfin…pas tout le temps. Ne résistant plus, elle s’approcha d’un saut avant de prendre les mains de la jeune prêtresse dans les siennes, exprimant sa joie de la revoir. Et aussi souriante que cela c’était un miracle en quelque sorte et les dieux savaient ce qu’avait traversé la jeune femme !

Astéride sautilla presque de joie aux mots de son amie. D’ailleurs, elle avait décrété qu’elle ne se marierait pas si ce n’était pas Roxane qui officiait. Pourtant, il y avait la présence d’un gardien tout désigné entre ses murs mais elle n’en avait cure ! Roxane et personne d’autre ! Seulement voilà, Astéride n’avait pas prévu la perspicacité de son amie, pourtant, elle aurait du faire le lien, Néera n’était elle pas celle qui présidait a la vie ? La naissance ? Aussi éclata-t-elle de rire.

« Non, je peux pas ! Pourtant, je te promet que j’ai essayé ! et sérieusement ! Fort heureusement, ma grossesse n’est encore pas très avancée, avec un peu de chance, les mauvaises langues se tairont…Quoique, je n’y crois pas trop ! »

Répondit elle en souriant largement avant d’ouvrir grand les yeux, la bouche en forme de « o » délicat.

« Il…Et bien il était temps ! Combien de temps comptait il passer avec toi sans épouser la merveille qu’il a sous le nez ?! »

Non mais quand même ! Roxane méritait un mariage, ni plus, ni moins ! Bien qu’elle allait avec cela mettre les pieds dans un monde qui n’était pas spécialement…comment dire…Doux et suave. Mais Astéride ne se faisait pas de soucis pour elle, Roxane avait assez de répondant !

Alors elle l’a prit dans ses bras, heureuse. Non, au comble du bonheur serait plus juste !

« Je suis invitée bien sur ! »

Evidemment ! Bien que Roxane était capable de la faire tourner en bourrique en répliquant qu’il ferait un mariage dans l’intimité, sans personne…Non, elle n’oserait tout de même pas si ?

Revenir en haut Aller en bas
Roxane Amras
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 712
Âge : 25
Date d'inscription : 16/03/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Religieux
MessageSujet: Re: Retrouvailles et grandes nouvelles [Astéride]   Jeu 21 Juil 2011 - 14:33

- "Parfois?"

J'avais répliqué, malicieuse. Dans le cas d'Astéride, c'était un petit peu plus que parfois. C'était tout le temps. Bon, j'exagérais, quand elle recevais les grands de ce monde, elle devait bien faire illusion, ne serait-ce que pour honorer son nom, celui de son père et ne pas jeter l'opprobre sur son frère. Mais Astéride était tout, sauf une dame conventionnelle. C'était sans doute pour cela que je l'appréciais, là où la superficialité des autres nobles m'exaspérait. Elles semblaient aussi intelligentes que des petites dindes. Mon jugement était bien sévère, mais s'horrifier de la couleur de sa robe quand il y avait tant de problèmes importants... Un sourire s'épanouit sur mon visage quand Astéride me fit remarquer qu'Arthur avait une très bonne influence sur moi, parce que je souriais plus facilement.

- "Je pense que je n'ai pas besoin de t'expliquer d'où cela vient, j'ai observé ce changement chez toi quand tu as rencontré Ciaran."

Il fallait avouer que nous avions bien des poids communs. Nous avions le même âge. Nous étions liées à des dragons. Nous avions aimé et nous avions été abandonnés. Nous avions touché le fond du trou. Elle était tombée enceinte et s'était retrouvée fille mère. Moi, j'avais succombé au dragonnier noir. Et Leirn à son dragon. Mais jamais elle n'avait eu ses œufs à cause du Voile et c'était tant mieux. Astéride avait rencontré Ciaran et ils vivaient ensemble depuis. Et moi... Moi, j'avais rencontré Arthur, j'avais refusé de voir que je tombais amoureuse, j'avais tenté de mourir, j'avais été sauvée... Et je l'avais retrouvé. Et depuis, j'étais totalement heureuse, malgré les épreuves. Nous étions deux à les traverser et j'avais confiance en lui.

J'étais folle de joie d'officier au mariage. Je n'étais qu'une petite prêtresse insignifiante après tout, issue du peuple. Mais j'étais l'amie de la sœur du roi. Alors c'était moi qui l'unirait à son époux sous les yeux de Néera. Mais en approchant Astéride, je me rendis compte que la déesse avait déjà béni leur union. Petit don qui était parfois utile. J'en fis alors la remarque, la prenant par surprise, avant qu'elle ne me réponde que sa grossesse n'était pas très avancée et qu'avec un peu de chance, on y verrait que du feu.

- "On peut rêver oui."

J'éclatais de rire.

- "Comme si personne ne savait que Ciaran et toi, vous avez déjà consommé votre amour!"

C'était une évidence. Après tout, Astéride était loin d'être vierge. Pas mariée... Pourquoi se soucierait-elle de ne pas coucher avec son amant avant le mariage maintenant? Ridicule. Je n'étais moi-même plus vierge et je couchais avec Arthur, alors que nous n'étions pas mariés. on le faisait discrètement, mais on ne s'en privait pas. Je lui annonçais d'ailleurs qu'il avait demandé ma main et son expression me fit rire. Oui, il était temps!

- "Aucune idée... Les choses n'ont pas été faciles... Et je ne l'ai pas beaucoup aidée. Après, il y a eu le Voile, nous avons du partir à la rencontre de la Déesse... Je l'ai rencontrée Astéride. Néera. Elle était là."

C'était un souvenir aussi terrible que merveilleux. Nous l'avions trouvé, nous avions ramené sa gardienne.

- "A notre retour, il m'a emmené dans un petit vallon... Nous y avons passé une semaine, juste lui et moi et il m'a demandé ma main."

J'esquissais un doux sourire, totalement amoureux. Elle me prit dans ses bras, impulsive, heureuse. Nous étions enfin heureuses toutes les deux. Nous avions le droit à ce bonheur après ce que nous avions vécu. J'éclatais de rire quand elle m'annonça qu'elle était invitée.

- "Et bien, nous pensions nous enfuir tous les deux et nous marier dans un petit temple perdu au milieu de nulle part mais, si tu insistes... On te fera une petite place!"

Je l'embrassai, refoulant une montée de larmes d'émotions.

- "On a réussi Astéride... Nous avons enfin ce que nous méritions."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles et grandes nouvelles [Astéride]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvailles et grandes nouvelles [Astéride]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Mariage]Devant les dieux, je suis tien [Astéride]
» Une petite halte [Astéride]
» Quand l'héroïsme conduit au trépas... [Astéride]
» [Chateau d'Erac] Un cadeau pour le Porcin ? [Astéride]
» Les Grandes Citations

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Duché d'Erac-
Sauter vers: