AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pour lui voler dans les plumes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Aetius d'Ivrey
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 1466
Âge : 27
Date d'inscription : 07/02/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  La vingtaine (25+)
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Pour lui voler dans les plumes    Dim 3 Juil 2011 - 13:30

« Quelle générosité en effet », cracha le prince avant de se retourner vers sa suite. Il fit un geste vers l’un des hommes, qui s’approcha avec circonspection et, à l’aide d’une clef, désentrava la jeune femme. Deux autres hommes la saisirent et toute la petite troupe remonta loin des cachots. On fit traverser de nombreux couloirs à Daneva, la fit passer par plusieurs escaliers à colimaçon étroits, sûrement des passages secondaires peu visités. Ils atteignirent bientôt le sommet d’une des tours qui essayaient de rivaliser contre le donjon du castel.

Ce devait être, à l’époque, un petit entrepôt. Mais les différents seigneurs de Bordefente l’avaient réaménagé en petite chambrette dont la seule lumière venait des étroites meurtrières. Certes la place était humide et assez froide, mais le mobilier et les tapisseries donnaient un peu plus de cachet à l’endroit que les chaînes et les grilles des cachots. Une fois qu’ils furent arrivés, les hommes posèrent la jeune femme sur un lit à baldaquin puis prirent congé du seigneur, qui fut laissé seul avec la prisonnière.

« Je vous enverrai un guérisseur cette après-midi. Je n’aimerais pas que la gangrène ne vous emporte avant que vous ayez pu me parler plus avant de cette histoire de gisements de diamants sur l’une de mes îles. »
Revenir en haut Aller en bas
Daneva
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 6546
Âge : 26
Date d'inscription : 20/11/2007

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  36 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Pour lui voler dans les plumes    Mer 10 Aoû 2011 - 6:15

On la traîna hors des cachots. N'ayant pas la moindre idée de ce qui allait lui arriver, Dane resta néanmoins aux aguets, attendant la première occasion de fausser compagnie à ces messieurs. Occasion qui ne se présenta pas...

Toujours prisonnière de la pierre, elle gravissait néanmoins des escaliers qui promettaient autre chose que l'humidité glaciale des sous-sols. Une fois à destination, elle souleva un sourcil en observant son nouvel environnement. Un lit à baldaquin, sérieusement ? Se tournant vers le vrai seigneur d'Ivrey, qui était désormais son unique interlocuteur, elle se massa les poignets d'un air impassible.


- Je ne vois pas de quoi vous parlez. Elle planta son regard dans le sien, fermement, et mentit sans sourciller. Les seuls diamants que j'ai jamais eu en ma possession, je les avais volés à de riches Diantrois. Ils sont maintenant aux mains de la marine marchande.

Elle s'étira en grimaçant, puis posa les deux mains à plat sur le matelas afin de s'appuyer confortablement sur cette précieuse matière moelleuse. Son visage, au vu des coups reçus, ne devait pas être des plus frais, mais elle avait au fond de l'oeil la force tranquille de ceux qui savent maîtriser leur peur.

- Je peux vous raconter cette histoire plus en détail, mais je doute que cela vous intéresse.

Il n'était pas au courant, c'était évident maintenant. Qui, alors, poursuivait son fils ? Une énigme qu'elle devrait résoudre - plus tard. Pour le moment il fallait se sortir de ce mauvais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Aetius d'Ivrey
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 1466
Âge : 27
Date d'inscription : 07/02/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  La vingtaine (25+)
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Pour lui voler dans les plumes    Ven 12 Aoû 2011 - 17:27

La jeune femme fut arrêtée dans son élan comique par une gifle sèche. La main gantée du comte vint claquer sur les joues déjà boursoufflées de la pauvrette, qui recula d’un pas sous le coup de la surprise. La douleur se réveilla soudainement, et comme la foudre, après l’éclair de ce mouvement fulgurant, ce fut au tour du tonnerre. Tonnerre qui prit la forme d’une souffrance aiguë lui traversant le visage pour venir vrombir dans son esprit déjà fatigué.

« On est taquine comme une salamandre, à ce que je vois. Hélas, ma nuit fut courte et le réveil des plus désagréables. Pourquoi ne pas arrêter cette petite coméd… »

Mais voilà que la farouche ruait dans les brancards et ce fut au tour d’Aetius d’être frappé au visage. Relevant soudainement la tête, le prince du sang lui jeta un regard de pur mépris avant d’accompagner le sentiment qu’il essayait de faire transparaître par le bleu glacé de ses yeux par une série de taloches que la jeune femme s’acharna à lui rendre. Ah ! La malheureuse n’aurait pas dû émoustiller la violence qui rôdait au fond du prince car celui-ci, avantagé par une tête de plus et des hématomes de moins, s’en donna à cœur joie. A mesure que Daneva portait atteinte à Aetius, celui-ci commença à la battre comme plâtre. La captive tenta bien une retraite, une esquive ou que sais-je encore, mais la nuit avait été difficile, la nourriture rare et, de fait, ses jambes la trahirent. Elle était en train d’esquiver gracieusement un nouveau pain lorsque sa jambe, meurtrie et fatiguée, flancha. Son crâne reçut un coup de poing qui la laissa chancelante et, dans ce moment de flottement, le noble sire la coucha d’une claque aussi aérienne que bruyante.

Le pauvre exutoire vivant recevait un coup de botte dans les côtes lorsqu’il entendit la voix, lointaine, assourdi par le bourdonnement de son oreille intérieure, du comte appeler la garde.
Revenir en haut Aller en bas
Daneva
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 6546
Âge : 26
Date d'inscription : 20/11/2007

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  36 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Pour lui voler dans les plumes    Jeu 20 Oct 2011 - 9:36

On la traîna à travers des couloirs sombres dont elle ne distingua que quelques pierres. Son corps l'avait trahie. Daneva n'avait plus la force de se battre. Ces mains qui la portaient la serraient bien trop fort, de toute façon, pour qu'elle puisse tenter quoi que ce soit.
De côtes brisées, des lèvres tuméfiées, le crâne bourdonnant... Et cela allait empirer. Une nouvelle chambre, sans fenêtre ni lit cette fois-ci. Le seigneur d'Ivrey, qui venait te tenter de l'amadouer pour en savoir plus sur les diamants, l'abandonnait finalement à ses bourreaux dans l'espoir qu'ils obtiennent de meilleurs résultats que lui.

Que la prisonnière fut déjà à moitié inconsciente lorsqu'on la livra à ses tortionnaires joua sans doute en sa faveur. Elle ne supplia pas, elle ne pleura pas, elle ne fit que hurler le nom de son fils, seul point de repère de l'océan flou dans lequel elle naviguait. Ils insistèrent sans doute un peu pour savoir quel était le rapport entre ce nom et les diamants, et ils apprirent que ces derniers étaient cachés. Lucas, Lucas pouvait les trouver. C'était ça, il la tenaient... Daneva s'accrochait tant et si bien à cet être chéri qu'il ne fut pas difficile de savoir où le trouver, comme elle l'appelait de tout le souffle qu'il lui restait.

On envoya des cavaliers vers Aleandir. La femme, désormais inutile et déjà sur le chemin de la mort, fut balancée sans autre forme de procès dans une fosse lugubre en même temps que les ordures.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour lui voler dans les plumes    

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour lui voler dans les plumes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» J'arrive, pour vous voler dans les plumes | Gabriel | Fiche terminée
» La ménagerie d'une siamoise prête à vous voler dans les plumes - Haydée de Lopburi
» Voler dans les plumes de l'Hydre
» Et un entretien pour la cabane dans le vieux chêne, un.
» Une mission pour un Regalia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Terres royales :: Comté de Scylla-
Sauter vers: