AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Ybaen] Rencontre sereine au bord d'un lac (Cassiopée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jeanne de Sephren
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 100
Âge : 24
Date d'inscription : 09/03/2011

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 21 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: [Ybaen] Rencontre sereine au bord d'un lac (Cassiopée)    Ven 15 Avr 2011 - 20:34

Les derniers instants de paix et de liberté. Les ultimes moments durant lesquels elle pouvait se promener à loisirs, sans responsabilité, comme n'importe quelle jeune femme noble. Elle avait choisi la destination de Ybaen pour une raison très simple : La vue vantée par un commerçant passé récemment au château de Tall. Le trajet ne se faisait d'ailleurs pas uniquement par caprice. Pour l'anniversaire de son tuteur, Jeanne avait commandé une nouvelle tapisserie pour orner sa chambre. Évidemment, habituellement, leurs gens auraient récupérés l'œuvre sans son intervention, mais l'excuse fut saisie par Jeanne pour s'autoriser la promenade.

Arrivée la veille dans une petite bourgade proche du lac, logée dans l'auberge la plus cossue, Jeanne avait trompé, au petit matin, la vigilance de son escorte pour profiter du panorama en solitaire. Certes, Michelle, sa nourrice devenu dame de compagnie, la réprimanderait pour cette facétie. Le jeu, cependant, en valait la chandelle. Sous les rayons pâles du soleil automnal scintillait le lac. Entouré de verdure, il se parait de milles reflets pour le plus grand plaisir de la jeune fille.

Profitant de la fraicheur, Jeanne ralentit le pas de sa monture. Le vent gonflait ses longs cheveux lâchés sur ses épaules. Le nez levé vers le ciel, elle souriait. Bonne cavalière, elle lâcha même les brides pour étendre les bras dans le zef. Taquin, il s'engouffrait dans les manches évasées pour les faire danser. Hélas, il s'instillait également piquant à travers les mailles étroites de sa tenue. Jeanne frissonna. A contrecœur, elle resserra sa mante autour de sa menue silhouette et reprit sa route. Pour protéger sa santé fragile, elle avait choisi avec soin de vêtements épais à la coupe pratique, dans les tons bleutés. Seule coquetterie, un diadème d'argent finement ouvragé ceignait son front, empêchant les mèches de retomber sur son nez délicatement retroussé.

Hormis le martèlement des sabots de son cheval, rien ne perturbait la quiétude des lieux. La nature offrait son récital : L'eau clapotait sur les rives à rythme lent, donnant le tempo. La brise soufflait dans les branches, formant la mélodie. Différentes races d'oiseaux chantaient, combinant toutes leurs tessitures pour créer une chorale enchanteresse. Même les feuilles dédiaient leurs chutes à un ballet ravissant. Le tapis fauve formé par leurs consœurs murmurait à chaque pas du destrier comme les convives d'un spectacle.

Au loin, la demoiselle aperçut une silhouette. Avec prudence, elle se rapprocha. Une mauvaise rencontre détonnerait avec l'ambiance sereine, mais elle préférait rester méfiante pour s'éviter de fâcheuses surprises. Rassurée de se retrouver face à une jeune femme, elle inclina humblement la tête avant de prendre la parole.

- Une belle journée pour profiter d'un si agréable paysage, n'est-ce pas ?

Elle flatta l'encolure de sa monture pour la maintenir au calme alors qu'elle poursuivait son observation discrète de son vis-à-vis. Un peu plus âgée qu'elle, elles partageaient la même chevelure sombre, le même teint pâle. La jolie demoiselle, probablement une jeune châtelaine au vue des atours modestes mais bien coupés, paraissait sortir lentement de sa méditation. Patiente et polie, la protégée de Guilhem lui accordait volontiers le temps nécessaire à sa réponse. Elle tira légèrement ses gants sur ses poignets et frotta distraitement ses mains pour les réchauffer. Puis, elle plongea son regard d'argent dans celui de Cassiopée.
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopée de Missède
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 153
Âge : 26
Date d'inscription : 02/09/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [Ybaen] Rencontre sereine au bord d'un lac (Cassiopée)    Ven 15 Avr 2011 - 21:27

Cassiopée méditait. Dans quelques jours, elle devrait rentrer à Missède, parce que celui qui s’avérait être son frère allait bientôt prendre une épouse. La jeune Cassiopée pas plus amusé pour deux sous avait prit ce qu’elle appelait : Ses petites vacances auditives de la baronnie. Il n’y avait qu’un sujet qui se promenait dans les couloirs et cela rendait malade la cadette de Viktor.

Kathleen par-ci Kathleen par la. Cassiopée fait-ci, fait-ca. C’était s’en rendre malade.

Directement arrivée à Missède, elle avait pris la direction de son bien aimé Ybaen. Elle y était bien. Elle pouvait prendre refuge chez sa belle-mère qui l’aimait bien. Les après-midis, elle les passait près de cette vaste étendue d’eau, Maia venait avec sa maitresse et restait fidèle à elle-même. Cassiopée laissait un ruban filer dans le vent d’automne et regarder Maia se démener à prendre dans sa petite gueule le ruban et le ramener.

Pour le temps de l’année, Cassiopée trouvait qu’il faisait encore chaud. Personne ne savait ce qu’elle avait fait avant le terrible souper, qui avait couté une épouse au baron. Du même coup, il perdait sa fiancée, mais se ramassait avec une demi-sœur. Une semaine après, elle tombait dans les bras d’un jeune homme qui lui demandait sa main. Accueillant le chien dans ses bras, elle caressa les oreilles de sa compagne.

Tout va si vite, ne crois-tu pas

La jeune Maia se sauva de ses mains et elle revint aussi vite.

Cassiopée se retourna aussi en entendant une douce voix. Elle arrangea sa robe et sourit en regardant la jeune femme. Cela faisait plus d’une semaine, qu’elle ne voyait personne. En se levant, elle aurait parié que la gente dame était plus noble qu’elle. La jeune femme s’inclina par habitude. Bientôt les landes de Missède seront blanches et l’Eau gelée. La jeune femme regarda la jeune dame.

Oui. La température est encore douce, malgré ce froid. L’hiver viendra bientôt frapper à nos portes, vaut mieux s’y préparer.

Souriant elle vint les joues rouges. Elle apprenait depuis peu comment se tenir

Je suis Cassiopée de Missède, sœur du Baron.

Qu’elle détestait cette nomination. Sœur du baron.
Revenir en haut Aller en bas
Jeanne de Sephren
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 100
Âge : 24
Date d'inscription : 09/03/2011

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 21 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Ybaen] Rencontre sereine au bord d'un lac (Cassiopée)    Sam 16 Avr 2011 - 16:33

Jeanne pencha la tête de coté et sourit à la remarque. Effectivement, les frimas de l'hiver se profilaient à l'horizon. Le gel raidissait déjà quelques brins d'herbe. La plupart des arbres avaient entièrement revêtus leurs parures pour la saison froide. Même l'air avait pris cette saveur pénétrante annonçant les premières neiges. Afin de respecter les convenances - on ne pouvait pas décemment se présenter jonché sur une monture, l'héritière mit pied à terre. Brides en main, elle exécuta une révérence polie.

- Enchantée Demoiselle. Je me nomme Jeanne de S...

Se ravisant, elle fronça les sourcils. Guilhem lui avait formellement interdit de faire part de son ascendance avant le moment venu. Mentalement, elle écarta les possibles mensonges. Avec un sourire d'excuse, elle corrigea.

- Si vous le permettez, je souhaiterai être juste Jeanne pour aujourd'hui.


Après un temps, elle estima nécessaire de justifier cette présentation bâclée.

- Je vous prie de m'excuser de cette impolitesse. Hélas, mon tuteur m'a ordonné de ne pas révéler mon nom pour l'instant. Je ne désire pas trahir sa confiance, j'espère que vous comprendrez.

Pour ponctuer ses dires, le petit chiot aboya. Sans chichi, la jeune fille s'accroupit et tendit la main vers lui. Les doigts souples délicatement ouverts se laissaient renifler par l'animal curieux. Après un temps d'adaptation, le golden retriever lapa avec application le pouce de l'adolescente, déclenchant chez elle un rire léger.

- Apparemment, elle m'aime bien. Quel est le nom de cette charmante petite ?


Alors que Jeanne flattait la boule de poil dorée, son cheval se manifesta en piaffant mécontent. L'héritière relâcha Maya et se redressa. Avec une petite moue autoritaire, elle s'approcha de l'équidé jaloux et caressa son chanfrein délicatement.

- Cesse de faire ta mauvaise tête, Relvan. Tu sais bien que tu es mon préféré.

Une fois sa monture rassurée, la protégée de Guilhem se retourna vers Cassiopée.

- Désirez-vous retourner à votre méditation ou puis-je me joindre à vous et ainsi faire votre connaissance ?

Indépendante et solitaire, les deux solutions convenaient à Jeanne. Cependant, rencontrer des jeunes femmes nobles s'approchant de son âge était chose rare. Les gens l'entourant se pliaient en quatre pour satisfaire ses désirs. Michelle savait toujours prêter une oreille attentive à ses questions et ressentis. Guilhem se chargeait avec application de la conseiller. Avec Guiche, elle pouvait parler des heures de son cheval ou des oiseaux de la volière. Son petit monde l'entourait de bons soins et d'affection. Mais, Jeanne désirait pouvoir discourir librement avec une égale. Aussi nourrissait-elle l'espoir de se faire une amie.
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopée de Missède
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 153
Âge : 26
Date d'inscription : 02/09/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [Ybaen] Rencontre sereine au bord d'un lac (Cassiopée)    Sam 16 Avr 2011 - 18:52

La jeune héritière de Missède et ce malgré elle sourit. Elle n’avait pas l’habitude de rencontrer d’autres gens. Peu de gens connaissait sa vraie histoire. Celle qu’elle avait été la servante du baron, avant que celui-ci découvre bien malgré lui, que sa sœur était bien devant lui chaque matin, chaque jour. Leur Relation n’était pas mieux, après plusieurs mois de fréquentation.

Alors appelez que Cassiopée. Je n’aime pas que les gens fassent la liaison avec la baronnie. Ne vous inquiétez pas. Je peux comprendre aisément. Je suis la première à attirer les foudres de mon frère.

Maia se tortillait autour de sa maitresse. Elle vieillissait, mais elle restait toujours aussi craintive. Elle n’approchait que de Lyrin, et restait rarement passive devant le frère de sa maitresse. Léchant les doigts de la jeune dame, elle se retourna immédiatement, et se sauva près de la berge.

Elle découvre encore le monde. Elle est très jeune. Elle s’appelle Maia.

La petite boule de poil revint vers sa maitresse et se laissa flatter par la jolie dame. Habituellement, elle ne faisait confiance qu’à sa mère. Si elle avait été humaine, elle aurait pesté contre le cheval. C’était bien les câlins.

Ramassant le jeune chiot, elle siffla sa monture et un étalon noir avança vers la protéger du baron. Elle déposa Maia sur la scelle et monta.

Venez je vais vous montrer un endroit que peut de gens connaissent.

Les deux femmes s’aventurèrent dans un grand boisé ou coulait une source. Cassiopée en avait fait son refuge. Lorsqu’elles furent tout près, elle descendit et laissa sa monture boire l’eau du lac.

Je venais ici quand je fuguais. Mon père trouvait ca pathétique, mais il me retrouvait là avant de me ramener à ma mère.

Combien de fois avait-elle eu la réprimande de son père. Certains pensaient, qu’elle avait toujours eu ce qu’elle voulait, non, elle avait commencé tout bas. Comme servante et ensuite, tout avait déboulé.

Cet endroit est plus calme et peu de gens savent que l’on peut venir ici.

La cascade tombait directement dans l’immense étendu d’eau. Quelques arbres avaient encore gardé leur feuille et s’agitaient sous le coup du vent.

D’où venez-vous?

Depuis le temps, elle savait qui habitait où et ce prénom ne lui indiquait rien. Si elle avait su le nom, cela aurait été autre chose, mais la jeune Missède essayait d’avoir plusieurs contacts dans le duché. Question de faire honneur au baron.

Elle avait pris place sur un immense rocher et Maia l'avait rejoins
Revenir en haut Aller en bas
Jeanne de Sephren
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 100
Âge : 24
Date d'inscription : 09/03/2011

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 21 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Ybaen] Rencontre sereine au bord d'un lac (Cassiopée)    Sam 16 Avr 2011 - 21:28

Appréciant la chasse, Jeanne connaissait quelques rudiments du dressage. Bien que la race de Maia soit habituellement réservée pour la chasse à la volaille, elle se doutait bien que l'idée de dresser son animal en ce but n'avait pas effleuré Cassiopée. Malgré tout, elle comprenait le lien unissant la jeune sœur du baron à son chien. Elle-même cherchait souvent la compagnie apaisante et rassurante des bêtes, de son cheval ou de son épervier fétiche. Naturellement l'oiseau n'était pas réellement du genre câlin et l'équidé, ses manifestations subites de jalousie mis à part, ne constituait pas le confident et ami comme pouvait l'être la petite peluche blonde.

Au signal de Cassiopée, la protégée de Guilhem remonta lestement en selle. Au petit trot, les jeunes femmes s'enfoncèrent dans les sous-bois. Après quelques longues minutes de trajet, elles débouchèrent à nouveau sur la berge du lac majestueux. Quelques mètres plus haut, une eau vive sautait de rocher en rocher pour se jeter dans l'immense étendue d'eau. Ça et là, quelques conifères ou arbres à feuillages plus persistants isolaient l'endroit, formant un écrin de verdure à la cascade. Celle-ci créait une onde légère sur la surface placide du lac. Le clapotis de l'eau sur la berge accentuait encore l'idyllique tableau. La féerie des lieux dépaysait Jeanne, jusqu'à lui faire, temporairement, oublier les batailles à venir.

- Je venais ici quand je fuguais. Mon père trouvait ca pathétique, mais il me retrouvait là avant de me ramener à ma mère.

- Pourquoi fuguiez-vous ? N'étiez-vous pas heureuse auprès des vôtres ?

Dénuée de la moindre notion de jugement, la question de Jeanne fusa avec étonnement. Oh, évidemment, chaque jeune femme rêvait un jour ou l'autre de fuir le cadre guindé des espérances que son entourage tissait pour elle. Mais elle s'était toujours dressé fièrement face à son destin. Elle saisissait néanmoins les raisons qui pouvaient pousser la demoiselle à cette acte.

A nouveau au sol, Jeanne s'avança vers les chutes. Légères, ses bottes marquaient à peine la terre meuble. Lentement, elle retira un gant. Puis, elle glissa un doigt dans l'onde fraiche. Péniblement, elle réprima un frisson. Le comportement enfantin la fit rougir une brève seconde. Elle se retourna à nouveau vers Cassiopée.

- Cet endroit est plus calme et peu de gens savent que l’on peut venir ici.

- Voilà qui est à la fois navrant et réjouissant. Dommage, car il gagnerait à être connu tant sa beauté s'approche de la perfection. Réjouissant, car ainsi, il garde sa quiétude, son coté secret et apaisant, loin de tous les soucis que l'on désire fuir. En tous les cas, vous avez trouvé là, le plus charmant des refuges. Je suis d'ailleurs flattée que vous ayez désiré me le faire découvrir.

Elle inclina légèrement la tête et l'agrémenta d'un sourire ravi.

- D’où venez-vous?

Ses prunelles argentées se détournèrent un instant, fixant la course du fluide cristallin. Jeanne triait rapidement les informations qu'elle pouvait transmettre sans manquer à la parole donnée à Guilhem tout en répondant avec sincérité.

- J'ai grandi à Tall, une petite châtellenie du Langehack, juste à la frontière nord de Missède. Comme Ybaen, c'est un écrin forestier. Excepté que ses falaises plongent dansla mer Olienne. On y chasse beaucoup également. Le château fut pendant longtemps la résidence de chasse du Duc de Langehack. C'est un bel endroit. Plus mélancolique qu'ici, sans doute dû aux vagues qui se jettent contre la roche, la proximité palpable du Royaume Éternel de Tyra. Ici, l'impression est plus ... d'être invitée au palais de Kiria.

En parlant, elle choisit un rocher pour en faire son trône. Elle balaya d'une main les épines de son siège et prit place, non loin de Cassiopée.

- Pardonnez la question abrupte, Demoiselle Cassiopée, mais votre présence ici aujourd'hui est-elle également dûe "une fugue" ?


Dernière édition par Jeanne de Sephren le Dim 17 Avr 2011 - 0:14, édité 1 fois (Raison : (des vilaines fautes))
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopée de Missède
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 153
Âge : 26
Date d'inscription : 02/09/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [Ybaen] Rencontre sereine au bord d'un lac (Cassiopée)    Sam 16 Avr 2011 - 23:59

Cassiopée regarda la jeune dame qui l'accompagnait. Elle ne pouvait pas tous lui dire. Sous peine que son chagrin devienne lourd comme toujours. Lorsque les souvenirs étaient évoqués avec son frère la discussion était interminable

Je voulais fuir mon père. En réalité je n’ai su que récemment qui il était vraiment. Je n’étais pas heureuse. Je n’ai pas souffert de sa présence, même s’il n’était jamais loin de moi. Il a prit soin de moi, mais pas comme je le voulais. Je ne pourrais en dire plus, seulement si j’ai votre parole que rien ne s’ébruitera à mon sujet.

Elle n’arrivait pas à parler avec son frère, sa belle-sœur et son prétendant, mais avec une parfaite inconnue. Elle ne savait pas pourquoi, mais elle n’y trouvait rien de mal. Cassiopée se sentit comme dans son élément. Ses fantômes, ses peurs, sa tristesse et ses peines disparaissaient. Ybaen renfermait cet univers magique.

Il envoyait ses chevaliers ou venait me récupérer ici. Ce n’était plus une cachette.

Maia vint palper quelques feuilles, pour en faire un petit nid devant les deux jeunes femmes. Elle finit par s'y coucher en grognant.

Cassiopée se retenait de rire, car elle savait sa petite créature capricieuse et peu amusée des blagues de sa maitresse. Dans ses moments libertins, elle avait l’impression que son amie la comprenait.

Pour la première fois, on lui peignait un portrait autre que Missède. Elle avait du le duché de Soltariel ainsi que la nature d’Ysari, mais le duché de Langehack semblait attirer la curiosité de la jeune enfant.

Le domaine des dieux étant ce qui a de plus beaux, votre domaine doit resplendir autant que Missède et son Ybaen.

Cassiopée émit un léger rire.

J’ai grandi et je ne fais plus de fugue. Mon frère m’a envoyé me reposer auprès de ma future belle famille. Les événements sont tendus et il veut que je prenne du repos. Il doit épouser celle qui deviendra la baronne. Disons que les derniers événements ont demandé beaucoup d’efforts. Notre histoire est houleuse et personne ne la désire vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Jeanne de Sephren
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 100
Âge : 24
Date d'inscription : 09/03/2011

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 21 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Ybaen] Rencontre sereine au bord d'un lac (Cassiopée)    Dim 17 Avr 2011 - 17:24

Lentement, elle hocha la tête. Levant la main droite, elle porta la gauche légèrement recourbée sur son cœur.

- Ce que nous dirons ici restera entre nous, je vous en fait la promesse.

Assurément, l'affirmation dénotait par son coté trop solennel pour des confidences de jeunes femmes. Cependant, Jeanne ne donnait jamais sa parole en vain. Influence par ses lectures, elle aimait les serments indéfectibles, dans son esprit, des chevaliers et des dames. Cette naïveté résiduelle tendrait peut-être à s'effacer avec les épreuves, mais pour le moment, Jeanne était encore une jeune femme sans réelle responsabilité.

Observant les facéties du chiot, Jeanne profitait de l'air frais.

- Le domaine des dieux étant ce qui a de plus beaux, votre domaine doit resplendir autant que Missède et son Ybaen.

- N'y voyez naturellement pas de blasphème. Ceci dit, je dois m'être énamourer de Tall.

Elle émit un rire léger.

- Si vous avez l'occasion de voyager hors de Missède, je me ferais une joie de vous faire découvrir "mon" endroit secret.

D'un geste ample, elle désigna la nature environnante.

- Très différent d'ici. Néanmoins, peut-être vous plaira-il également.

- J’ai grandi et je ne fais plus de fugue. Mon frère m’a envoyé me reposer auprès de ma future belle famille. Les événements sont tendus et il veut que je prenne du repos. Il doit épouser celle qui deviendra la baronne. Disons que les derniers événements ont demandé beaucoup d’efforts. Notre histoire est houleuse et personne ne la désire vraiment.

En écoutant, elle esquissa d'abord un nouveau sourire avant de plisser les sourcils.

- La préparation d'un mariage est souvent une période charnière où s'exacerbent les tensions. Votre frère a été fort avisé de vous permettre de vous éloigner du champ de bataille, qui plus est, dans la famille de votre promis.

Curieuse, elle céda à son envie de précision.

- Vous n'aimez pas votre future belle-sœur ? En quoi vous a-t'elle déplu ? Vos fiançailles ont-elles déjà été officialisées ?
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopée de Missède
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 153
Âge : 26
Date d'inscription : 02/09/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [Ybaen] Rencontre sereine au bord d'un lac (Cassiopée)    Dim 17 Avr 2011 - 19:31

Cassiopée soupira et Maia la regarda en disant : Bah oui, t’as laissé filer le morceau, tu ne peux pas reculer. Le jeune chiot s’étira et Cassiopée souleva le regard.

Peu de gens savent la vraie histoire, parce que Viktor veut l’effacer. Ma mère la chambrière de sa mère. Mais Karina s’entourait de gens louche. Il y avait de la magie et ce n’était pas ce que notre père appréciait vraiment comme châtelain. Leur relation est donc devenue aussi morte qu’une feuille d’automne. Ma mère devint donc son épouse. Tout allait bien jusqu’à ce que la châtelaine découvre que j’allais naitre. Elle a mis ma tête a prix, avant même que je naisse. J’ai toujours eu de l’affection et de la rancune pour cet homme avant même que je sache qui il était pour moi. À mes anniversaires, j’avais toujours un cadeau, mais j’étais trop jeune pour me rendre compte que la condition dans laquelle elle vit ne pouvait permettre de tel cadeau. Si j’avais pensée une seule seconde j’aurais refusé ses biens de cet homme qui ne m’avait jamais pris dans ses bras. Je n’avais pas le droit. Lorsque ma mère mourut empoisonné, mais bien parce qu’elle était une servante que l’on se fichait bien de son cas, mon monde s’est écroulée. Je n’avais qu’elle.

C’est pour ca que c’est ici qu’il est venu me chercher avant de partir pour Missède. C’est ici, qu’il m’a dit qu’il prendrait bien soin et que c’était la raison pour laquelle il m’envoyait sous le protectorat de son cousin. Amédée de Missède savait que j’étais sa petite batarde. Il avait caché mon acte de naissance, pour que personne ne le retrouve. La maison des Missède regorge d’héritier. Quand Viktor a pris la place d’Amédée, j’ai su toute suite que l’histoire se saurait du jour au lendemain. Je sais que Viktor a émis l’interdiction qu’on insulte le nom, mais je ne suis pas faite pour vivre avec lui. Peu de gens savent qui je suis. Bien fait pour eux
.

Ici c’est la seule place où je me sens vraiment chez moi.

Le changement de sujet ne déplut pas à Cassiopée. Elle était ravie un jour de se rendre ailleurs que dans son royaume vert où elle passerait ses journées entières.

Il me fera un plaisir de m’y rendre un jour ou l’autre. Chaque chose en soit à un charme.
Viktor l’avait plus éloigné pour qu’elle ne mette pas Missède et sa nouvelle baronne s’en dessus dessous. Elle avait néanmoins ce dont exacerbant de vouloir attirer l’attention.

Encore, elle attendait bien qu’une escorte la ramène pour l’événement.

Il doit craindre que je ne puisse me tenir en public. Son épouse est arrivée au même moment où nous étions en pleine crise d’identité sur l’autre. On venait d’apprendre à se connaitre et du jour, au lendemain, plus un regard, plus une parole à mon endroit. Tout, ce que je faisais, était déplacé. Je suis un fantôme, que la petite batarde de la maisonnée. .

Elle savait que Lyrin lui passerait un savon s’il entendait tout

Mon fiancée est tout ce qui me rends heureuse. Il fait tout pour me rendre heureuse et nous devons nous marier après mon frère. Contrairement , ce sera une très petite cérémonie.
Revenir en haut Aller en bas
Jeanne de Sephren
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 100
Âge : 24
Date d'inscription : 09/03/2011

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 21 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Ybaen] Rencontre sereine au bord d'un lac (Cassiopée)    Lun 18 Avr 2011 - 10:35

Avec attention, elle écoutait Cassiopée lui conter son histoire. Le moins que l'on pouvait dire, c'était qu'elle n'était pas née dans les plus agréables circonstances. Loin de blâmer le père adultère - peu importait les explications, il avait rompu les serments du mariage pour partager le lit d'une autre femme -, Jeanne excusait le comportement avec un très laconique : "Les hommes". Elle garda évidemment d'en faire la réflexion à haute voix afin de ne pas froisser la jeune femme. Quand bien même elle ne portait pas son géniteur dans son cœur, il s'agissait tout de même de son sang.

Aux explications sur les troubles entre le baron et sa sœur, l'héritière du Langehack ne put s'empêcher un mince sourire. Les fratries s'articulaient souvent autour de tensions et de jalousie, d'autant plus entre les "légitimes" et les enfants nés hors lit. Cependant, le baron serait bien mal avisé de laisser courir de trop nombreuses rumeurs sur les frictions au sein de sa propre maison et tenterait, sans doute, d'apaiser les griefs de la sœur. Sur un ton rassurant, elle reprit la parole :

- Autrement dit, l'arrivée de sa jeune promise a coupé court à vos tentatives de rapprochement avec votre frère. Je peux concevoir la raison de votre rancune. J'espère que vous arriverez à tisser des liens satisfaisants avec lui au fil du temps. Je crains ceci dit que cela ne prenne du temps.


Elle marqua un temps.

- Les manières et les attitudes à adopter au sein de la noblesses prennent du temps pour être appréhender. Bien qu'élevée depuis mon plus tendre âge à tenir mon rang, il m'arrive parfois de commettre quelques menues bévues. N'ayez crainte : Vous apprendrez de vos erreurs et il n'y a pas grand chose qu'un peu de diplomatie ne saurait arranger. Qui plus est, en vous regardant et écoutant, je ne vois aucune raison de blâmer votre comportement. Vous vous en sortez sans doute très bien, ne vous faites pas trop de souci.


A la mention de son fiancée, le regard de Cassiopée s'éclaira d'une lueur joyeuse.

- Votre frère se réjouirait sans doute également d'une cérémonie plus intime. Hélas, ce genre d'événement sert principalement à démontrer son pouvoir et influence à ses pairs ou vassaux. Il vous envie sans doute la liberté d'épousailles simples.

Elle songea un bref instant à son futur mariage. En plus de sans doute servir à régler des affaires politiques, il consistera indubitablement à un défilement sans fins d'invités peu intéressés par le bonheur des mariés, mais bien plus par leur statut auprès du nouveau couple ducal. A grand peine, elle retint un soupir contrit.

- La famille de votre fiancé dispose d'un domaine proche d'ici, n'est-ce pas ? Vous devez vous réjouir d'y vivre prochainement et d'ainsi, pouvoir passer plus de temps auprès d'une vue si enivrante.

Jeanne resserra sa mante autour d'elle. Malgré la protection des arbres, le vent sifflait entre leurs branches. Le froid mordait les joues de la protégée de Guilhem et les colora d'un rose délicat.
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopée de Missède
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 153
Âge : 26
Date d'inscription : 02/09/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [Ybaen] Rencontre sereine au bord d'un lac (Cassiopée)    Lun 18 Avr 2011 - 20:12

La jeune Cassiopée de Missède ne savait pas comment faire pour sortir Viktor de son mal quotidien et de s’imposer à lui.

Sauf que s’imposer c’Est aussi chercher à rentrer dans le cocon qu’il a crée autour de sa personne. Et dont, seule sa jeune épouse est capable d’entrer. J’avais pressenti lorsque sa mère a laché le morceau, que tout était fini.

La jeune missédienne eut un léger sourire. Elle ne savait pas pourquoi, mais Jeanne ne pouvait pas tout savoir.

Par contre, je reste peu sensible dans mes paroles. Mon ancienne vie n’était pas mal non plus, mais de passer de servante à noble. Il reste que parfois, je me demande quelle Cassiopée s’adresse à lui. Cela finit parfois en prise de bec, et nous sommes incapables de nous regarder pendant des jours.

Cependant, Lyrin amenait quelques choses de nobles à Cassiopée. Il avait un avis clair qu’elle ne devait jamais et en aucun cas, se rappeler de son passé, car il épousait la jeune et noble femme. Elle l’aimait bien pour ca.

Son frère ainé est le châtelain de Gwidyr. Il m'a amené ici il y a peu de temps et je suis toujours la bienvenue. Ainsi qu'à Ybaen. La châtelaine était en quelques sortes ma protégée.

Si vous connaissiez mon frère, vous comprendriez qu'il laisse courir mes moments libertins pour ne pas me troubler.J'ai bien peur qu'il voudra me protéger et que je risque d'habiter le château de mon frère pour le restant de mes jours, puisque Lyrin y a de haute responsabilité enver lui.


Viktor aime avoir l'appuie de ses conseillers et amis. Elle aimerait faire partie de ces gens importants pour lui. Elle voulait être près de lui, mais leur monde était incompatble.

Cassiopée était dénuée de méchanceté. Même dans sa colère elle ne trahirait pas Viktor

En voyant les joues de la jeune femme, elle la regarda.

Désirez-vous que l'on aille dans un endroit plus chaud? Vous pourrez me parler plus amplement de votre personne.


Revenir en haut Aller en bas
Jeanne de Sephren
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 100
Âge : 24
Date d'inscription : 09/03/2011

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 21 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Ybaen] Rencontre sereine au bord d'un lac (Cassiopée)    Lun 18 Avr 2011 - 22:53

Jeanne écoutait avec la même attention. Elle fronçait parfois les sourcils avec une mine plus grave et hochait simplement la tête pour signifier qu'elle comprenait. Elle n'avait pas connu ses frères et sa sœur de sang mais, elle formait avec Guiche, une sorte de fratrie. Combien de fois ne s'étaient-ils pas disputé pour des broutilles et ensuite réconcilier en se liguant contre un précepteur agaçant ? Elle chercha à isoler le processus afin de venir en aide à Cassiopée. Finalement, elle trouva un semblant de solution qui rapprocherait peut-être le frère et la sœur de Missède.

- Partagez-vous des goûts communs avec votre frère ? Ou aimez-vous quelque chose qu'il pourrait également apprécié ? En trouvant un intérêt commun avec lui, cela vous permettrait de communiquer avec lui sur un terrain neutre, en mettant de coté ce qui vous sépare.


Au sujet du fiancé, elle inclina légèrement la tête de coté.

- J'ai mal présumé. Je pensais que votre promis était le châtelain. Il est un des hommes de confiance de votre frère ? Alors peut-être que votre situation s'améliorera avec votre mariage vis-à-vis de votre frère. En effet, si votre époux vous a choisi pour unir son destin devant Néera au votre, le baron sera forcé de reconnaitre vos qualités via la confiance placée en votre Lyrin. Si la tension persistait, l'entêtement pourrait être perçu comme un reniement des facultés de votre aimé.

Elle marqua un temps. Un sourire mélancolique plana sur ses traits.

- Cela ne serait pas de refus. Il faut que je ménage ma santé.


Jeanne se redressa. Avec quelques gestes vifs, elle mit de l'ordre dans sa tenue et épousseta les débris de feuilles qui la maculaient. Elle se rapprocha de son animal et lui chuchota tout bas. Une caresse plus tard, elle grimpait à nouveau sur son dos.

- Je vous suis, Demoiselle Cassiopée.


L'une derrière l'autre, elles quittèrent le doux cocon de leur havre de paix. Elles longèrent le lac et arrivèrent finalement en vue d'un château. Le soleil s'approchait à présent de son zénith. La matinée de promenade et d'air touchait à sa fin. Une fois à destination, Jeanne sollicita l'autorisation de Cassiopée de mander un de ses gens pour informer son escorte de sa localisation et activité. Michelle serait ainsi rassurée et les brimades en serait diminuées.
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopée de Missède
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 153
Âge : 26
Date d'inscription : 02/09/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [Ybaen] Rencontre sereine au bord d'un lac (Cassiopée)    Mer 20 Avr 2011 - 12:55

Cassiopee ne persista pas.

Viktor et moi sommes de même sang et du même entêtement. Un jour, nous finirons par être une vraie famille et nous mettrons nos différences de coté. Pour l’instant, nous savons pas comment agir l’un envers l’autre.

La jeune enfant savait que la jeune dame avait besoin de se réchauffer. Elle paraissait geler. La petite enfant et servante en elle, prenait encore soins de son prochain. Cassiopée se demandait si ce n’était pas ca que Viktor détestait. Son enclin à la compassion, et à l’aide qu’elle donnait, elle passait encore pour une servante.

Elle monta en scelle et elles traversèrent les chemins et se rendirent dans le château de sa belle-famille. Elle laissa Jeanne envoyé un message qu’elle était en sécurité. S’était mieux ainsi. Viktor ne dirait rien et des problèmes seraient éviter.

La petite Missédienne alla préparer une bonne boisson chaude, attrapa du même coup, une assiette de biscuit tout chaud sortit du four et rejoignit son invitée

Cela va vous réchauffera. Et rien de mieux pour apaiser l’esprit.

Prenant une gorgée du chaud breuvages, la sœur du Baron sourit et regarda Jeanne, Toujours intriguée de savoir pourquoi, elle ne voulait pas dire de qu’elle famille elle était issue. Soit, elle ne chercherait pas plus loin.

Mais si vous venez de Langehack, que Faites-vous à Missède.

Elle avait toujours trouvé les nobles intriguant. Le fait d’avoir passé 18 ans de servitude et tout d’un coup votre frère découvre votre secret. La pauvre enfant était toute perdue. Elle aurait bien voulu ajouter une chose sur la distance entre Langehack et Missède, mais elle n’osa pas. Elle n’avait pas envie de dire une bêtises et de faire une erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Jeanne de Sephren
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 100
Âge : 24
Date d'inscription : 09/03/2011

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 21 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Ybaen] Rencontre sereine au bord d'un lac (Cassiopée)    Mer 20 Avr 2011 - 21:43

Jeanne se rapprocha rapidement de l'âtre et de sa chaleureuse flambée. Elle retira ses gants et étendit ses mains gelés vers le feu salvateur. En attendant son hôte, elle s'attarda sur la décoration, le mobilier des lieux. Les doigts enfin dégourdis, elle regagna le siège précédemment proposé.

Silencieuse, ses mains reposaient soigneusement sur ses cuisses. Ainsi positionner, elle était semblable à une poupée de porcelaine, le teint pâle, les yeux d'argent presque immobiles. Elle continuait son observation, fascinée pour une splendide tapisserie. Elle nota des détails, comme la position de certains objets ou encore les couleurs des armoiries. Elle salua le retour de Cassiopée d'un sourire.

- Cela va vous réchauffera. Et rien de mieux pour apaiser l’esprit.

D'une inclinaison du chef, la demoiselle remercia l'attention de Cassiopée. Elle porta la tasse à ses lèvres, câlant un bref instant ses mains autour du récipient chaud.

- Mais si vous venez de Langehack, que Faites-vous à Missède.


Revenant à des manières plus distinguées, Jeanne avala quelques gorgées du breuvage avant de le reposer sur la table. Machinalement, elle lissa un pli s'attardant sur la nappe blanche.

- L'affaire est assez simple en vérité. Afin de restaurer une tapisserie, nous avions fait appel à un artisan de la région. Son travail avait énormément plu au vicomte. Aussi, j'ai passé commande d'une tapisserie afin de la lui offrir pour son anniversaire. Sur mes directives, sa salle d'arme sera bientôt ornée d'une scène tirée d'un de ses faits d'armes.

Elle marqua un temps, visiblement fière de son cadeau à son tuteur.

- Au lieu de faire livrer l'objet à notre domaine, j'ai décidé de me déplacer moi-même. De cette manière, j'ai le loisir de visiter enfin Ybaen et ses charmes que l'on m'avait tant vantés. Nous sommes arrivés hier soir et ce matin, impatiente, je n'ai pas résisté à l'occasion de découvrir seule les abords du lac. Je crains cependant que mon escorte ait quelque peu paniquée de mon absence.

Brièvement, ses lèvres ourlées s'étirèrent en un nouveau sourire, presque un rire. Jeanne imaginait parfaitement les vas-et-vients hystériques de Michelle. Elle hurlerait sans doute à tord et à travers, accablant le pauvre Guiche de mille et un reproches. Goguenard, il soutiendrait certainement mordicus ne rien savoir au sujet des activités de Jeanne. Puis, juste avant un malaise de sa mère, il lui annoncerait crânement qu'il avait sellé la monture de la dame de bonne heure pour une balade au bord d'un lac. Courroucée, elle lui intimerait alors de partir à la recherche de la protégée de Guilhem en le menaçant de mort si quoique ce soit, même un ongle cassé, était arrivée à la jeune demoiselle. Après avoir protesté vainement, le jeune s'acquitterait malgré tout de sa tâche en pestant.

- J'avais envie de profiter de ma liberté, sans personne pour me protéger ou se plier à mes moindres caprices.

Timidement, elle avança la main vers les biscuits tentateurs. Le met sucré subtilisé, elle le croqua avec gourmandise. Avant de reprendre la parole, elle prit soin de laver les miettes éventuelles pouvant entachées sa dentition de quelques gouttes de boissons chaude.

- Étrange, n'est-ce pas ? Ce besoin de solitude lorsqu'il suffit d'un simple ordre pour obtenir tout ce que l'on désire.
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopée de Missède
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 153
Âge : 26
Date d'inscription : 02/09/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [Ybaen] Rencontre sereine au bord d'un lac (Cassiopée)    Sam 23 Avr 2011 - 2:58

Cassiopée ne disait pas non, à la chaleur qui envahissait la pièce. Maia avait lappé un peu de lait et dormait profondément près de la cheminée.

Elle savait que Lyrin détestait qu’elle la laisse ainsi. Elle n’avait pas envie de contrôler la vie de la seule personne qui n’avait jamais fait de reproche.

L’œil bien fermé, Maia ne dérangerait même pas une mouche. Trop épuisée d’avoir courut partout. La pauvre petite bête était épuisée.

J’espère que votre cadeau plaira à votre amie.

La petite Missède hésita à sourire. Il n’y avait ni mal, ni malice et ni méchanceté dans ce regard. Jeanne avait même un effet apaisant. Elle aimait bien parlé sans que l’on la juge.
Elle avait fui la garde une fois, à Ybaen. Son frère avait vu rouge.

Ybaen est la première place, dont je me souviens d’un tendre réconfort. La nature si jolie est splendide en été et ne vieillit pas en Hiver.

De sa tendre enfance, elle adorait cette place.

Question solitude, elle pouvait répondre à ça. Viktor la trouvait championne pour se défiler de la garde.

Je vous comprends, et mon frère n’aime pas ca. Pour lui, je devrais faire chaque mouvement sous supervision. En réalité, c’est la première fois que je bénéficie d’une escorte de deux gardes.

Cassiopée règlait ses problèmes de solitude d’une manière étrange, elle fuyait la demeure de son frère et y revenait prétextant qu’elle prenait l’air. Parfois, elle allait jusqu’à aller s’assoeir ou personne n’osait. Dans l’aile est, il y avait une fenêtre assez grande pour qu’elle y passe et allait souvent observer le ciel. Nane ne bronchait pas, mais Viktor pestait contre une inconduite de sa part et qu’elle avait osé une fois de plus le défier.

Peut-être. Je ne connais pas encore une telle autorité à Missède. Je suis souvent perçus, pour la petite batarde de Daniel De Missède. Rien de plus, rien de moins.
Revenir en haut Aller en bas
Jeanne de Sephren
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 100
Âge : 24
Date d'inscription : 09/03/2011

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 21 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Ybaen] Rencontre sereine au bord d'un lac (Cassiopée)    Dim 24 Avr 2011 - 20:37

- Bien que je comprenne la nécessité de veiller étroitement sur des jeunes femmes de la noblesse, un malheur étant si vite arrivé sur les chemins, je dois avouer que cela m'ennuie pour une raison fort risible. Voyez-vous, lectrice assidue et friande des récits des bardes, je rêves parfois qu'une aventure palpitante se présente à moi : Dangers et mystères, des rencontres également. Hélas, escortée comme je le suis, elle doit me fuir à la vue des heaumes argentées de ma garde.

La jeune femme sourit largement. Une émotion plus vivace habita son visage le temps de sa diatribe. Puis, elle toussota dans son poing, un peu gênée de s'être emportée. Rapidement, elle revêtit ses atours de sérénité. Élégamment, elle saisit la petite cuillère et mélangea le liquide encore fumant. Gravement, elle acquiesça du chef aux dires de Cassiopée.

- Je trouve cela complétement aberrant que les enfants paient les erreurs d'un adultère. Naturellement, la vindicte de l'épouse bafouée est légitime. Cependant, aucun bâtard, sans offense pour vous Demoiselle, n'a demandé à naitre ainsi. Enfin concernant votre cas, je pense que vous devriez ne pas hésiter à vous affirmer plus. Votre frère a lavé votre nom en vous appelant Sœur et considérée ainsi comme étant de sang noble, occupez la place qui est vôtre selon vos désirs.

S'affirmer en tant que jeune femme, sans perdre son identité, sans outrepasser les limites étriquées posées par la domination masculine, voilà une tâche ardue ! Un défi que Jeanne comptait bien relever et gagner avec brio. Le temps approchait où elle ne serait plus simplement Jeanne, protégée de Guilhem de Tall, mais enfin de Sephren jusqu'au bout des ongles. Patiente, la vierge du Langehack attendait son heure. Les longues heures d'études, d'apprentissage sur les arcanes du pouvoir porteraient enfin des fruits qu'elle espérait juteux. Le temps venait, oui, où elle prendrait enfin prendre sa revanche sur son destin contrarié. Une vengeance, non pas avec l'éclat vindicatif habituel, mais un travail assidu, le devoir accompli pour rendre des parents absents fiers de leur progéniture oubliée.

Peut-être était-ce la raison qui la poussait à encourager Cassiopée. Mais, Jeanne était une âme tendre, avide de pouvoir aider et de répandre le bien autour d'elle avant tout.

- Si cela se passe mal, vous n'aurez qu'à m'écrire et je vous aiderai autant que je le pourrais.


Un sourire doux, encourageant étira ses traits graciles.

- Ce que nous dirons ici, restera entre nous comme il en fut question dans votre lieu de recueillement, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopée de Missède
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 153
Âge : 26
Date d'inscription : 02/09/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [Ybaen] Rencontre sereine au bord d'un lac (Cassiopée)    Mer 27 Avr 2011 - 2:54

Cassiopée eut un sourire. Contrairement, à certaines jeunes femmes, elle savait se battre. Quand l’on était petite servante, on avait du caractère sinon, on coulait et obéissait. Au temps, où elle remplaçait sa mère, elle eu quelques interactions avec des gens de la maisonnée.

Cependant la grande brune aux cheveux bouclés avait toujours eu fière allure auprès de la gente masculine. Elle le savait parfaitement. Elle était au courant que les hommes en étaient peu insensibles. Elle avait eu souvent à se défendre et sa meilleure histoire fut réprimandée par son père, alors qu’elle ne doutait pas de son affiliation.

Nous n’avons pas partagé les mêmes destins et je dois avouer que ne pas avoir d’escorte me rappelle bien des matinées ou je quittais la demeure pour me rendre au marché.

Cassiopée écouta le conseil de la jeune femme. Elle avait raison. Viktor aurait pu la mettre lamentablement dehors, sans reconnaitre son sang de la famille Missède. Il avait fait beaucoup pour elle.

Vous avec raison. Je devrais prendre de l’assurance, au lieu de rester caché comme une gamine.

C’est ce qui intriguait la petite Missède. Enfant, elle ne supportait pas que le seigneur offense sa mère et était toujours la première à vouloir la protéger. À sa mort, elle avait défié Daniel, Amédée et Viktor. Puis Karina avait retrouvé le fruit de l’union traitrise de son mari. Depuis ce temps, elle reculait derrière les obstacles.

Elle avait peur et était craintive de ne pas plaire ni à son promis, ni à son frère. Pour aider les choses, elle avait rarement eu du temps avec Viktor. Kathleen prenant toute la place.

Votre âme est d’une bonté sans égal.

Elle avala une longue gorgée du liquide chaud qui la réchauffa et l’apaisa.

Ne craignez rien. Je ne dirais rien. Je serais aussi muette que Maia.

Le bébé chien dormait dans une couverture qui lui servait de lit. Habituellement, Cassiopée la laissait dormir au pied de son lit.

Avalant une autre gorgée, elle sourit.

Je ne vous remercierez jamais assez.
Revenir en haut Aller en bas
Jeanne de Sephren
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 100
Âge : 24
Date d'inscription : 09/03/2011

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 21 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Ybaen] Rencontre sereine au bord d'un lac (Cassiopée)    Mer 27 Avr 2011 - 22:22

- Vous n'avez pas à me remercier. Vous me confiez vos troubles, je me dois d'y prêter une oreille attentive.

Avec douceur, elle sourit. Elle reprit une gorgée du breuvage.

- Le Vicomte m'a demandé de garder le secret durant ce voyage, mais je peux bien vous le confier, vous ne risquez pas d'attenter à mes jours

Vaguement taquine, elle esquissa un nouveau sourire. Elle touilla le liquide chaud, cherchant ses mots. Elle tapotta ensuite la cuillère sur le rebord de sa tasse.

- D'ici quelques jours aura lieu un événement important pour moi. Enfant, je n'imaginais pas que ce jour arriverait. Éloignée des mes parents depuis ma naissance pour ma sécurité, j'ai grandi à Tall sous la protection du vicomte, comme je vous l'ai dit précédemment. Il m'a élevé comme si j'étais sa fille. Cependant, je suis originaire de Langehack même, d'une famille importante. L'an dernier, les membres de ma maison se sont éteints successivement, jusqu'à ce que je sois la dernière. D'ici quelques jours, je serais la Duchesse Jeanne de Sephren.

Elle marqua un temps observant la réaction de son hôte.

- Ne vous inquiétez pas, cela ne change en rien les paroles échangées. Je me dois d'ailleurs de vous remercier pour cet instant de sérénité avant le tumulte qui m'attend.

Les derniers instants de quiétude touchaient à leurs fins. Bientôt viendraient les visites de convenances, le culte des apparences, les représentations permanentes. La jeune fille rencontrée au bord d'un lac s'effacerait devant les besoins ducaux, ceux du peuple langecins, ceux du royaume. Courageusement, Jeanne devrait éviter les écueils et les faux-pas. Plus de chevauchée solitaire, plus d'heures passées à discuter au sein d'un nature luxuriante, plus de moment bien à elle. Cette journée clôturerait en beauté le temps de l'insouciance.

- Si vous n'osez pas vous affirmer, comment oserai-je prétendre diriger mon duché ? Sur l'impulsion de la Reine, les femmes sortent de l'ombre à présent. Les mentalités ont peu à peu évoluées. Mais c'est à nous, chaque jour, d'oser défier ce qui, jusqu'à présent, a été une société faite par les hommes pour les hommes. Pour vous, pour moi, un combat de chaque instant se profile à l'horizon : Concilier coutumes et passé avec la progression de notre royaume, féminité et pouvoir, convenances et liberté.

Idéaliste ? Assurément, Jeanne l'était. Tôt ou tard, les jeux de pouvoir nuanceraient son discours. Pour aujourd'hui cependant, elle pouvait encore se targuer d'être libre d'exprimer ses souhaits.
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopée de Missède
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 153
Âge : 26
Date d'inscription : 02/09/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [Ybaen] Rencontre sereine au bord d'un lac (Cassiopée)    Ven 29 Avr 2011 - 2:07

Cassiopée eut un rire léger.

Ne vous inquiétez, je n’ai pas l’habitude d’attenter à la vie de mes invitées.

La jeune Missédienne fut pris de court et échappa son breuvage sur elle sans bien le vouloir. Elle avait raconté tous ses problèmes à la duchesse de Langehack? Essuyant vivement, le liquide bouillant, elle regarda Jeanne.

Pardonnez ma maladresse. Je … je... ne sais pas quoi dire.

Se reprenant peu à peu, elle soupira.

Je suis honorez d’avoir pu vous aider à vous évader, le temps d’une journée.

La jeune femme de Missède eut un sourire alors qu’on lui ramenait un breuvage. Elle avait entendu parler des Sephren. Cependant, une servante se souciait peu des affaires politiques. Elle n’avait pas connu le dernier duc. Par contre avec sa nouvelle vie au sein de la noblesse

Je vous promets de m’affirmer auprès de mon frère.

Cassiopée regarda doucement, la jeune et future duchesse.

Quand sera le grand jour? Vous devez être nerveuse. Même si mon petit doigt me dit que vous ferez une très bonne duchesse. Bonne et juste.

Elle avait peut-être trouvé une bonne amie. Mais les responsabilités la priveraient de bon temps.
Si vous quelques jours, vous saurez ou les prendre. Parfois, il est bon, pour tout régent de s’éloigner des affaires d’état pour se remettre dans le bon état d’esprit.

Et puis, vous serez toujours la bienvenue à Missède ou chez moi. Il me fera toujours un immense plaisir à vous accueillir. Vous avez su apaiser mes craintes de me montrer sous un autre jour que la petite Cassiopée timide et réservée.

La sœur du baron prit une gorgée de son breuvage chaud et soupira. Cela l’apaisait. Si elle pouvait compter, sur Jeanne comme amie, elle se sentirait moins seule. Viktor ou Kathleen ne pouvaient pas la comprendre, car il y avait des histoires entre eux qui les liaient et empêchaient de toute évidence que des liens forts se forgent.

J’ose imaginé que nous nous reverrons au mariage de votre vassal, mon frère. .

Elle souriait intérieurement de voir la réaction de Viktor, si la douce Jeanne venait à faire acte de présence et que Cassiopée soit enfin à l’aise, avec un membre important du duché.
Revenir en haut Aller en bas
Jeanne de Sephren
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 100
Âge : 24
Date d'inscription : 09/03/2011

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 21 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Ybaen] Rencontre sereine au bord d'un lac (Cassiopée)    Ven 29 Avr 2011 - 19:21

Dès l'instant au Cassiopée renversa sa boisson sur sa tenue, Jeanne se redressa légèrement. Elle s'assura en silence qu'elle ne s'était pas brûlée avant de reprendre sa place et sa propre tisane. D'un geste de la main, elle excusa les excuses et la maladresse. Elle inclina la tête légèrement.

- J'apprécie votre spontanéité et votre hospitalité.

Bienveillante, elle sourit. Ces instants de calme et de franchise lui manqueraient assurément. Cependant, elle se réjouissait de pouvoir enfin accomplir son devoir, de ne plus être obligée de taire son nom à chaque instant.

- Je vous promets de m’affirmer auprès de mon frère.
- Je compte sur vous. Vous y arriverez.

Encourageant, le ton ne laissait pas de place à un possible échec.

- Quand sera le grand jour? Vous devez être nerveuse. Même si mon petit doigt me dit que vous ferez une très bonne duchesse. Bonne et juste.

Elle rit.

- Je l'espère oui. Les jeux de pouvoirs obligent parfois à quelques concessions. J'ignore, pour le moment, si j'aurais la force et la sagesse nécessaire pour être "bonne et juste". Seul le temps nous le dira. Mes conseillers sont des hommes avisés et d'expérience. Grâce à eux, je pourrais sans doute surmonter les écueils.

Elle marqua un temps.

- Le sacre officieux en petite comité aura lieu dans 15 jours. L'officiel, avec décorum et faste, sera organisé de manière à ce que le Roi puisse prendre part aux réjouissances. J'attends des nouvelles de son Chambellan à ce sujet pour une date. Vous y serez naturellement conviée, non pas en tant que Soeur du Baron, mais en nom propre.

La différence et la faveur ne semblerait, sans doute, pas grand chose aux yeux de la cour ducale, mais Jeanne savait que cela changerait tout pour Cassiopée.

- Si vous quelques jours, vous saurez ou les prendre. Parfois, il est bon, pour tout régent de s’éloigner des affaires d’état pour se remettre dans le bon état d’esprit. Et puis, vous serez toujours la bienvenue à Missède ou chez moi. Il me fera toujours un immense plaisir à vous accueillir. Vous avez su apaiser mes craintes de me montrer sous un autre jour que la petite Cassiopée timide et réservée.

- Je m'autoriserai sans doute quelques jours en votre compagnie lorsque mes visites à nos voisins me le permettront. Nous irons à nouveau dans cet endroit magnifique et vous me raconterez comment la situation a évoluée avec votre frère.

La manoeuvre n'était pas dénuée d'un intérêt plus terre à terre. Avoir des renseignements sur ses vassaux d'une bouche sûre lui servirait sans doute à l'avenir. Évidemment, la sort de la future dame de Gwidyr l'intéressait et la préoccupait avant tout. Cependant rien n'interdisait dans son code de conduite de joindre l'utile à l'agréable.

- J’ose imaginé que nous nous reverrons au mariage de votre vassal, mon frère.
- J'ai, en effet, été conviée et ai prévu de me rendre à cette célébration. Peut-être d'ailleurs, pourriez-vous m'aider sur un détail d'importance. Quelles sont les goûts des futurs-mariés ? Quel présent saurait les satisfaire ?

Prévenue que récemment des épousailles de son futur-vassal, elle n'avait pas encore trouvé le cadeau adéquat. Avec l'aide d'une proche des concernés, peut-être, saurait-elle que choisir entre les différentes propositions de ses conseillers.
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopée de Missède
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 153
Âge : 26
Date d'inscription : 02/09/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [Ybaen] Rencontre sereine au bord d'un lac (Cassiopée)    Sam 30 Avr 2011 - 16:18

Elle avait rarement reçu autant de compliment d’une grande dame. Pour elle, Jeanne fera une bonne duchesse. Elle avait peut connu la politique de l’ancien duc, mais elle le ressentait.

Vous êtes bien entourés voilà l’important et vos vassaux vous sont fidèles.

Sa première invitation officielle. Elle n’allait pas refuser. Quitter son nid missédien pour un grand évènement, pour une femme qu’elle considérait amplement. Elle était toute honorée de cette invitation. Elle attendrait son retour à Missède pour partager

Vous me faites là tous les honneurs de ma présence. Je ne vous décevrez pas.

Invitée en tant que Cassiopée de Missède l’intéressait et elle ne dirait pas non, pour faire un premier pas dans les grand événements.

Lorsque son frère anoblira sa position de sœur cadette, elle devra faire honneur à sa maison. Elle n’allait pas laisser tomber celui qui tendait sa main. Car tout comme Jeanne, mais avec moins de tact, Viktor avait fait son possible pour la mettre à l’aise. Maintenant c’était à son tour de jouer.

Il me fera un plaisir de vous ramener ici. Question de pouvoir vous ressourcer

La question de la future duchesse lui causa un désagrément. Elle-même n’avait rien trouvé, elle-même pour son frère. Elle se promettait de faire les meilleurs marchands de Missède. Fut, qu’elle aille jusqu’à Afayel.

Très chère, voilà une question que moi-même sa propre sœur ne sait. J’ai connu si peu mon frère,que je ne sais pas quoi je vais lui offrir. C’était une question que je me permettais d’élucider pendant mon séjour.

Dilemme. Sa sœur n’avait pas idée.

J’ai cru que je trouverais chez les marchands, mais rien ne semblait m’apparaitre. Je crois que je vais devoir faire route vers Afayel. Habituellement et de mémoire, je sais que les marchands d’Afayel possèdent les plus beau tissu et étoffes de Missède. Peut être cela m’inspirera


Voila une discussion qu'elle aurait du avoir avec Nane, l'ancienne nourrice et gouvernante de Missède. Cassiopée était prise par surprise et ne savait quoi répondre et elle n,avait pas envie de dire des reponses idiotes qui ne menaient à rien.

Revenir en haut Aller en bas
Jeanne de Sephren
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 100
Âge : 24
Date d'inscription : 09/03/2011

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 21 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Ybaen] Rencontre sereine au bord d'un lac (Cassiopée)    Lun 2 Mai 2011 - 19:15

En effet, elle était bien entourée. Elle avait choisi avec soin les conseillers de Kazil, Esidenir ou encore son père, ceux que Guilhem savait loyaux à la Maison de Sephren, les plus ouverts également à une femme à leur tête. Des mois avant de briguer le trône ducal, ils avaient été observés et triés. Elle en changerait. Ceux qui ne conviendraient pas à sa vision du duché seraient remerciés courtoisement avec un pont d'or pour certains, d'autres simplement sous des prétextes fallacieux. Le pouvoir était ainsi fait de période de lumière et d'ombre.

Ainsi, la sœur du baron ignorait également les présents pouvant toucher les futurs mariés de Missède. Soit, Jeanne en revenait à son idée première, en se basant sur ses propres goûts. Il fallait qu'elle mandate Guiche à ce sujet.

En parlant du loup, celui-ci approchait à présent de la demeure de Gwidyr. Il céda sa monture à un palefrenier et se fit annoncé. Un domestique frappa à la porte du petit salon où conversait encore les deux jeunes femmes.

- Demoiselle Cassiopée, le Sieur Guiche de Tall demande à voir Demoiselle Jeanne.

La Duchesse sourit et expliqua à son hôte.

- Le fils du Vicomte de Tall, un chevalier de mon escorte. Il vint sans doute me chercher pour mon rendez-vous avec l'artisan dont je vous ai parlé tout à l'heure.

Le batard récemment reconnu devait être nerveux de s'annoncer ainsi. Il s'habituerait. Beaucoup de choses avaient évoluées en l'espace de deux mois. Hélas son arrivée sonnait la fin de l'entrevue.

- Aussi, je me vois obliger de prendre congé, Demoiselle. J'ai passé une agréable matinée en votre compagnie et je vous remercie de votre hospitalité. Nous nous reverrons au mariage de votre frère. N'oubliez pas votre promesse.

Elle agita un doigt plus taquin qu'autoritaire. Puis, d'une révérence, elle salua la sœur du baron et emboîta le pas du valet. Cependant, avant de sortir tout à fait, elle se retourna vers la maîtresse de Maia.

- N'hésitez pas à m'écrire si vous désirez conseils ou appuis.

Une nouvelle fois, un sourire doux étira ses lèvres.

- Soulignez deux fois mon nom sur l'enveloppe et personne ne la lira hormis moi-même.

Un stratagème enfantin pour trier ses missives personnelles du courrier lu et divisé selon les affaires concernées par son secrétaire.

- A bientôt Demoiselle Cassiopée.

Elle referma délicatement la porte. Une fois en selle et seule avec son garde-du-corps temporaire, celui-ci la dévisagea.

- La dernière fois, n'est-ce pas ? Mon père va me passer un savon pour vous avoir laisser seule aussi longtemps.
- Ne vous inquiétez pas, la prochaine fois, je m'organiserai autrement.

Avec un sourire en coin, elle talonna sa monture pour le dépasser. Dépité, il baragouina quelques mots dans sa barbe absente avant de rejoindre sa protégée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Ybaen] Rencontre sereine au bord d'un lac (Cassiopée)    

Revenir en haut Aller en bas
 
[Ybaen] Rencontre sereine au bord d'un lac (Cassiopée)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un certain bord de mer...
» " RETRAITE SEREINE SANS AUTOMOBILE "
» Agréable promenade au bord de la source. [PV : Juxty.]
» A bord du Goeland
» Ce matin, un lapin a tué un chasseur (Cassiopée) terminé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Duché de Langehack :: Comté de Missède-
Sauter vers: