AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Entre préparatifs et traditions / Viktor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kathleen de Missède
Humain
avatar

Nombre de messages : 255
Âge : 29
Date d'inscription : 01/10/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  24
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Entre préparatifs et traditions / Viktor   Mar 7 Juin - 13:18

    Le retour à Missède s’était déroulé dans la même ambiance lourde et électrique qu’à l’aller. Les Dames assises dans le même carrosse n’avaient rien trouvé à se dire de tout le trajet, et chaque arrêt était une vraie bouffée d’air frais pour la jeune Kathleen. Elle ne supportait pas l’air froid et sombre de sa future belle sœur. Solenne n’ont plus n’était pas d’une compagnie particulièrement bavarde. Bref, ce trajet avait des allures de veille funèbre….sans cadavre. Quoi qu’elle n’allait pas s’en plaindre. Enfin la silhouette du palais de Missède se détacha du ciel gris, tard dans l’après midi, mais il faisait déjà nuit lorsqu’ils arrivèrent dans la grande cour. Sans aucun mot, Kathleen quitta tout le petit monde et regagna sa chambre sans plus de préambule. Elle était épuisée, démoralisée et peinée par l’attitude de celles qui partageraient bientôt sa vie. Si elle n’avait pas autant aimé Viktor, la froideur de sa famille à son égard aurait largement suffit à lui faire tourner les talons et à retourner à la Roseraie. Pour lui elle ne disait rien… Bien qu’elle ait parfois envie de hurler !

    La nuit fut courte. Deux servantes vinrent la tirer de son sommeil alors que le jour n’était pas encore levé…et après tout elle n’aurait guère l’occasion de voir le soleil se lever, il pleuvait depuis le milieu de la nuit. Soupirant, Kathleen suivit les deux domestiques dans la salle d’eau et, docilement, elle accepta leur aide. Ce n’était pas très agréable de prendre son bain sous le regard de ces deux femmes, mais après tout il allait bien falloir qu’elle s’y habitue, et elle n’avait guère le courage de protester. Aujourd’hui son humeur semblait se refléter au temps exécrable qu’il faisait dehors. Retournant dans la chambre avec une simple serviette autour de la poitrine, Kathleen sursauta violemment en voyant le monde qui lui faisait face…
    Un petit cri de surprise lui échappa et elle voulut regagner la salle d’eau mais les deux servantes lui bloquèrent le passage en lui faisant de grand sourire encourageant.


    - Mais qu’est-ce…..qui ….je ne…..

    Un homme avec un nez ressemblant étrangement à un bec d’aigle et d’épais sourcils s’avança et s’inclina devant elle. Le reste de l’assemblée – au moins une dizaine de personne à vue d’yeux – fit pareil. L’homme se redressa, s’approcha et lui prit la main pour l’entraîner vers un fauteuil près du lit encore défait.

    - Dame Kathleen de la Roseraie, nous venons à vous pour vérifier que votre virginité est intacte et que vous êtes parfaitement capable de donner à la Baronnie l’héritier qu’elle attend depuis si longtemps.

    - Pardon ? demanda Kathleen totalement sidérée.

    - Dame Kathleen de la Roseraie, nous venons….

    - J’ai parfaitement compris…. Mais je ne….il n’est pas question que….devant tous ces gens….

    - Voyons, Ma Dame, vous ne pouvez ignorer les traditions de la Baronnie ? Nous devons nous assurer de ... de votre virginité, continua l’homme soudain mal à l’aise devant la jeune femme se repliant sur elle-même. Cinq prêtresses d’Arcam doivent assister deux guérrisseurs…et il faut des témoins, de nobles Dames de votre cour.

    Kathleen regarda chaque visage qui se trouvait en face d’elle. Certes elle avait bien lu une chose dans le genre lorsqu’elle étudiait avec Nane les traditions de Missède. Si elle se souvenait bien, quatre prêtresses devant l’entourer avec des linges tendus pour préserver sa pudeur, la cinquième devait assister les deux guérisseurs. Deux ? Et bien oui, pour qu’il n’y ait pas de doute possible quant à sa virginité.
    Outre le fait que cette tradition soit désuète et complètement barbare, Kathleen sentait peu à peu la panique monter en elle… Comment réagirait tout ce petit monde en découvrant que sa virginité s’était envolée ! Et qui la croirait lorsqu’elle prétendrait l’avoir perdu avec Viktor ? Et puis de toute façon cela ne les concernait pas. Il était hors de question qu’elle se laisse toucher par qui que ce soit.


    - Je refuse de…. Ne me touchez pas vous! Lâcha-t-elle à l’adresse d’une des servantes qui se pressait pour l’aider à se lever. En Ydril, il n’existe pas de telles...pratiques. On ne doute pas des…qualités de la future mariée…Le Baron ne doute pas de ma parole, cela devrait vous suffire aussi.

    - Le Baron connaît cette tradition, il ne peut s’y opposer et vous non plus.

    Des bruits circuleraient-ils sur elle depuis l’épisode Dimitri à Sinlieh ? C’était à craindre. Kathleen sentait son corps entier trembler de peur, elle voyait les prêtresses et les guérisseurs se rapprocher, comme des loups autour de leur proie. Bondissant, Kathleen attrapa sa robe de chambre et traversa la pièce en courant, sous les regards médusés de ses « invités ».

    Sans bien réfléchir, sa course la conduisit jusqu’au bureau de Viktor. Telle une bourrasque de vent, la jeune femme pénétra dans la pièce et referma la porte derrière elle sans même se soucier de la présence de qui que ce soit dans le pièce, elle resta, tremblante, le front appuyé contre le bois de la porte.

Revenir en haut Aller en bas
Viktor de Missède
Humain
avatar

Nombre de messages : 466
Âge : 26
Date d'inscription : 02/06/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Entre préparatifs et traditions / Viktor   Mar 14 Juin - 18:40

On arrête pas de râler à vrai dire. Des papiers par-ci, des papiers par là. Et bla et bla et bla. Mais il y avait tout de même quelque chose de très important à noter à propos de tout ces fameux papiers qui faisaient râler si fort le jeune baron de Missède et qui ne cessait, jour après jour de venir envahir de façon plus ou moins organisée son bureau au rangement plus ou moins organisé. D'ailleurs, je dois faire passer une légère note que ce très cher Viktor est en train de me donner en me regardant d'un L'avantage lorsqu'on restait à travailler tard, c'était qu'on pouvait dormir en se reposant la tête sur les papier.

Si si si. Je vous assure. Bon, se n'est pas aussi confortable qu'un vrai oreiller, mais tout de même. Il y a quant même du bon, et puis, c'est déjà mieux que rien. Après tout on pouvait facilement trouver des endroits bien pires pour dormir. Sous un pont, dans un chemin boueux, dans un cachot,...

Pleins d'endroits aussi divers que varié.

Viktor était justement en train de tester l'assise d'un paquet de lettres aussi divers que varié et même, bavait légèrement sur la feuille qui se trouvait au sommet de la pile, lorsqu'une espèce de tornade en robe de chambre entra dans son bureau.

Le jeune baron se redressa d'un seul coup non sans manquer de garder cette fameuse feuille de papier coller au visage et dont il se débarrassa assez rapidement.

Ladite tornade n'était autre que Kathleen visiblement essoufflée et un rien terrorisée qui regardait tout autour d'elle comme un animal traqué.

Pâteux, Viktor se leva encore plus endormis que réveillé et manquant apparemment de sommeil.


« Qu'est ce qui t'arrive, interrogea-t-il? »
Revenir en haut Aller en bas
Kathleen de Missède
Humain
avatar

Nombre de messages : 255
Âge : 29
Date d'inscription : 01/10/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  24
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Entre préparatifs et traditions / Viktor   Lun 20 Juin - 13:56

    « Qu’est-ce qu’il t’arrive ? »

    -Ahhh !

    Et zut, décidément elle était plus idiote qu’elle ne le croyait. Rouvrant les yeux, elle reconnut face à elle la porte du bureau de Viktor… donc il devait y avoir Viktor dans cette pièce…puisque c’était son bureau, donc l’endroit où il travaillait. Pas besoin de dire qu’en tant que Baron d’une région comme Missède, il a du travail par-dessus la tête et qu’il est la plupart du temps enfermé dans ce même bureau où elle vient de pénétrer comme une bourrasque.
    Reste calme…..respire…reprend un rythme cardiaque normal qui ne t’empêche pas de t’entendre penser… Voilà….maintenant pivote lentement sur tes pieds et souris…. Bon, pour le sourire ce n’est pas trop ça. Bon ben incline toi alors ! Parfait, une petite révérence pour saluer, au moins tu as le temps de reprendre ton souffle.

    Mais au moment de parler, Kathleen remarque un détail troublant. Les cernes sous les yeux fatigués de Viktor. Il a encore passé sa nuit ici… Diable comme elle détestait toute cette paperasse qui le tenait éloigné d’elle. Elle aurait volontiers mis le feu à tout ça pour le soulager. Mais il était peu probable que ce soit la bonne solution. Restant collée à la porte, Kathleen écoute les bruits qui lui proviennent du couloir. Visiblement elle a mis le château sans dessus dessous, car elle entend courir dans les couloirs. Elle s’imaginait presque lors d’une chasse à courre…sauf que le renard traqué c’était elle…et elle détestait ce rôle.


    - Je dois me cacher… ils veulent me…

    A travers le bois de la porte elle entend l’un des guérisseurs crier à quelqu’un qu’il va prévenir le baron. Tremblante de peur, Kathleen traverse la pièce, passe devant le bureau et ouvre le passage secret derrière la tapisserie. Elle sait pour l’avoir emprunter une fois que ce passage peut la conduire directement dans la chambre de Viktor.

    - Je t’en prie…ne dis pas que je suis ici…je suis désolée….tellement désolée…

    Elle était loin d’être d’humeur à rire et ses yeux brillants de larmes qui n’allaient pas tarder à couler ne faisaient que démontrer sa détresse actuelle. Refermant derrière elle la porte du passage, la jeune femme se laissa glisser contre le mur en face, entourant ses genoux de ses bras pour les empêcher de trembler davantage.
    A peine était-elle assise qu’elle entend frapper à la porte du bureau. Viktor met un certain temps à répondre et la porte s’ouvre. Le sang de Kathleen se glace lorsqu’elle entend la voix du guérisseur saluer le Baron.


    - Votre honneur, j’ai le regret de vous informer que votre future épouse à refuser de se plier…à la tradition. Elle s’est enfuie avant que nous ayons pu attester de sa pureté. Bien évidemment nous sommes en train de la faire chercher dans tout le palais mais j’ai cru bon de vous informer que son attitude ne présage rien de bon. Il est encore temps de faire annuler vos fiançailles.

    Un long silence, insoutenable. Kathleen enfouie sa tête dans ses bras et se mord les lèvres pour s’empêcher de sangloter. Elle n’aurait jamais pensé que cette tradition était encore d’usage. Et encore moins que l’amour qu’elle portait pour Viktor pouvait remettre en question leur prochain mariage. Elle ne pourrait supporter d’être renvoyée à la Roseraie, traitée de traînée pour le plus grand plaisir de certains mais pour son plus grand malheur. Son père n’aurait sûrement pas survécu à une nouvelle pareille…son frère l’aurait haïe, peut-être même chassé de la Roseraie…. Elle se retrouvait sans famille, sans toît…seule. Alors que sa seule faute avait été d’aimer celui qu’on la destinait à épouser.

Revenir en haut Aller en bas
Viktor de Missède
Humain
avatar

Nombre de messages : 466
Âge : 26
Date d'inscription : 02/06/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Entre préparatifs et traditions / Viktor   Jeu 30 Juin - 16:10

Kathleen paraissait tout à fait paniquée. Et sembla même effrayée de le trouver là. Qu'est-ce qui pouvait bien lui arriver pour qu'elle se mette dans un état pareil? Non mais vraiment? Et puis, la surprise qu'elle avait montré intriquait le jeune homme. Pourquoi venait-elle dans son bureau si se n'était pas pour le voir? Et pourquoi est-ce qu'elle débarquait en robe de chambre?

La grimace ayant vaguement des airs de sourire qu'elle lui adressa ne fut pas pour rassurer le jeune homme. Et se fut moins encore le cas pour cette révérence. Ils étaient en privé et cela faisait longtemps qu'en privé, Kathleen ne le saluait plus par une révérence. Qu'est-ce qui était en train de se tarabiscoter?

Elle restait obstinément collée à la porte et semblait plus que tout craindre se qui pouvait y avoir de l'autre côté. Comme si un monstre allait soudain jaillir de derrière la porte pour la dévorée toute crue. Pourtant, la seule personne à Missède prompte à la dévorer toute crue, c'était Viktor. Un peu étrange et originale cette stratégie d'aller chercher chez le monstre la protection contre celui qui s'apprête à vous dévorer.

Enfin bref.

Tiens, dehors on était en train de courir un petit peu partout. Qu'est-ce qui était en train de se passer? Elle avait refuser de se laisser coiffer? C'était le genre de chose qui pouvaient mettre les caméristes dans tout leurs états. Et d'ailleurs, il était assez flagrant de remarquer qu'une camériste de la future baronne dans tout ses états avait tôt fait de rendre affreusement nerveux à peu prêt tout le monde dans les rangs des serviteurs. Enfin, de là à courir à travers tout le palais en robe de chambre, tout de même...


- Je dois me cacher… ils veulent me…

Sans vraiment donner la moindre explication, Kathleen traversa le bureau juste sous son nez pour entrer dans le passage secret qui se trouvait dissimulé derrière une tapisserie. Celui-là même qu'ils avaient tout les deux un jour emprunté pour se rendre dans la ville de Missède. La tarte aux citrons qu'ils avaient préparé avait d'ailleurs été délicieuse, malgré les plus que maigres compétences du jeune baron dans l'art du cassage d'œuf.

Quoi? Même pas un petit poutoux? Ça devait vraiment être grave alors. Si elle ne prenait même pas la peine venir déposer ne serais ce qu'un simple baiser sur l'une de ses joues, on était dans un cas de force majeure à n'en pas douter.


- Je t’en prie…ne dis pas que je suis ici…je suis désolée….tellement désolée…

Mais qu'est-ce que c'était encore que cette histoire? Kathleen en tout cas ne semblait pas plaisanter les moins du monde. Au bord des larmes, elle referma le passage secret derrière elle, laissant un Viktor totalement ahurit par ce réveil un rien brutal et qui n'avait rien, mais alors vraiment rien comprit à se qui était en train de se passer.

Coup sur coup, voilà qu'on venait frapper à la porte. Est-ce que c'était en rapport avec se qui était arrivée à Kathleen ou est-ce qu'on venait à nouveau l'engloutir sous un torrent de papier? Les deux hypothèses étaient tout à fait vraisemblables et pour être tout à fait honnête, il n'y en avait pas une qui paraissait plus plausible que l'autre.


« Entrez, bougonna Viktor. »

Le guérisseur poussa la porte alors que Viktor était en train de tenter de faire une pile à peu prêt correcte avec tout les différents papier qui lui avaient précédemment servit d'oreiller. Le guérisseur... une idée sur se qui s'était passé un petit peu plus tôt dans la matinée commença à germer dans l'esprit du jeune baron et pour tout dire, cela ne lui plaisait pas vraiment. S'il ne faisait pas erreur, le guérisseur prendrait de façon assez rapide un joli encrier dans son nez qu'il avait fort long d'ailleurs.

Attention, il ouvrait la bouche. Instant de vérité.


- Votre honneur, j’ai le regret de vous informer que votre future épouse à refuser de se plier…à la tradition. Elle s’est enfuie avant que nous ayons pu attester de sa pureté. Bien évidemment nous sommes en train de la faire chercher dans tout le palais mais j’ai cru bon de vous informer que son attitude ne présage rien de bon. Il est encore temps de faire annuler vos fiançailles.

Viktor baissa la tête et se prit le visage entre ses mains. Il y eu quelques longs instants de silence.

Dans un mouvement... disons... peu aimable, Viktor attrapa l'encrier qui se trouvait sur le bureau et le projeta en direction du guérisseur qui ne dut son salut qu'à un prodigieux réflexe qui l'amena à se jeter littéralement par terre pour esquiver l'objet mal intentionné à son égard.


« CRETIN !!! »

Visiblement, Viktor était quelque peu de mauvaise humeur.

« Ta tradition, ça fait presque un siècle qu'elle n'est plus appliquée à Missède pauvre andouille. Et toi tu vas tenter de l'appliquer à une Ydrillaine. YDRILLAINE !!! »

Un autre bruit assez sourd indiqua à Kathleen de l'autre côté du passage secret que Viktor venait à nouveau de lancer quelque chose en direction du guérisseur. Cette fois, c'était un chandelier.

« Tu as intérêt à la retrouver et une fois que se sera fait, à lui présenter tes excuses. Et maintenant... »

Un épais livre de compte s'essaya à son tour à défier les lois de la gravité.

« HORS DE MA VUE !!! »
Revenir en haut Aller en bas
Kathleen de Missède
Humain
avatar

Nombre de messages : 255
Âge : 29
Date d'inscription : 01/10/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  24
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Entre préparatifs et traditions / Viktor   Mer 6 Juil - 13:22

    Kathleen ferma les yeux, s’enfonçant les ongles dans les paumes de ses mains. Les mots du guérisseur résonnaient encore à ses oreilles. Viktor était le seul à pouvoir empêcher cet examen désuet et stupide. Elle ne voulait pas le perdre pour une simple histoire de virginité, d’autant que c’était en s’offrant à son futur époux qu’elle l’avait perdu. Ce n’était point un pêcher… non ? Priant Arcam de tout son cœur, Kathleen entendit un bruit sourd de l’autre côté du panneau en bois, puis ce fut la voix de Viktor qui lui parvint aussi distinctement que s’il s’était tenu à côté d’elle. Son cœur se serra lorsqu’elle l’entendit prendre sa défense et congédier sans plus de cérémonie le guérisseur qui l’avait terrifié quelques minutes plus tôt.
    Maintenant elle avait peur de sortir, peur de lire de la colère sur le visage de son fiancé. Pourquoi ? Après tout elle n’y était pour rien. Mais elle l’avait dérangé…et de façon si brutale… en plein travail à n’en pas douter, vu la pile de papier qu’il avait sur le bureau à son entrée.

    Mais elle ne pouvait pas rester cacher là indéfiniment, il fallait bien qu’elle sorte. Se relevant lentement, Kathleen remit de l’ordre dans sa tenue et dans sa coiffure. Non par vanité mais pour gagner un peu de temps. Elle redoutait de sortir de cet endroit qui la cachait si bien. Finalement, après un long soupir à fendre l’âme, elle quitta son refuge, en sortant lentement de derrière l’immense tapisserie qui recouvrait tout le mur du bureau.

    Viktor était toujours là, assit sur son fauteuil. Il la regardait sans rien dire. Son regard était impénétrable, elle ne pouvait même pas essayer de deviner à quoi il pensait. De plus en plus gênait, elle revint vers lui en se tortillant les doigts. Pourtant elle n’aurait pas du se sentir coupable, mais une image venait s’imposer à elle et elle avait peur que Viktor pense à la même chose. Elle ne voulait pas qu’il doute de sa sincérité juste parce qu’elle s’était enfuie à toutes jambes devant une armée de guérisseurs, de prêtresses et de témoins.


    - Je suis désolée…. D’avoir fait irruption ainsi…et d’avoir du me cacher dans ton bureau.

    D’abord hésitante, elle finit par plonger son regard dans celui de Viktor, et bien que ses mains tremblaient toujours, elle se sentait déjà un peu plus courageuse.

    - Ne crois pas que je me sois enfuie…parce que j’avais quelque chose à cacher…tu sais que…qu’il…n’y a eut…que toi… mais eux….ils sont entrés dans ma chambre….et ils voulaient que….

    Honteuse, Kathleen baissa la tête. Elle se sentait tellement stupide d’avoir fuie ainsi. De s’être précipitée comme un diable dans le bureau de son futur époux, pour se cacher dans un passage secret pour une histoire aussi bête. Mais en même temps, elle redoutait trop que ces guérisseurs à la noix crient sur tous les toits qu’elle n’était plus la jeune fille pure et chaste qu’elle était à la Roseraie. Son père ne l’aurait pas supporté….Aurait-il seulement survécu à une annonce pareille ?

    - Je suis désolée…..j’ai honte….je n’aurais pas du….ce n’est pas digne de ta future femme, finit-elle par murmurer. Maintenant ils vont penser que….que je t’ai été infidèle….avant même notre mariage….

    Bien malgré elle, elle sentit les larmes lui monter aux yeux. Baissant la tête, Kathleen tourna le dos au bureau et partit s’asseoir sur l’un des fauteuils près de la cheminée dont les braises rougeoyaient encore. Même si ce n’était que le début de l’hiver, elle n’était qu’en chemise de nuit et le froid lui glaçait déjà les orteils.


Dernière édition par Kathleen de la Roseraie le Mer 3 Aoû - 8:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Viktor de Missède
Humain
avatar

Nombre de messages : 466
Âge : 26
Date d'inscription : 02/06/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Entre préparatifs et traditions / Viktor   Jeu 14 Juil - 11:08

Une fois le guérisseur sortit tout à sa hâte de ne pas avoir à éviter un nouvel objet projeté de toutes ses forces par le baron, Viktor se laissa retomber sur son fauteuil. Oui, mais maintenant ? Comment faire ? Il avait été idiot de prendre Kathleen avant la nuit de noce. Il n'avait pas été capable de s'en empêcher, il l'avait trouvée si attirante et les choses étaient venues si naturellement... mais cela avait été une erreur. Une terrible et monumentale erreur de sa part. Il n'avait jamais eu l'idée saugrenue de regretter ce moment passé avec sa future épouse... pas avant aujourd'hui en tout cas.

Elle s'était librement offerte à lui cette nuit là. Il ne lui avait rien demandé. Surtout pas. Mais elle l'avait désiré. Rien de plus. C'était sans doute la plus belle preuve d'amour qu'elle pouvait lui faire. Il n'était pas vraiment beau et elle, elle était toujours aussi rayonnante. Mais elle avait voulut s'offrir. Non parce qu'elle allait bientôt l'épouser. Dans ce cas, on attend la nuit de noce. Mais simplement parce qu'elle l'aimait.

Il ne regrettait pas d'avoir passer cette nuit avec elle. Mais regrettait les conséquence que cela avait. À coup sur, cela allait jaser. Il n'était guère difficile de deviner quel genre de ragots les langues de vipères de la cour de Missède allaient bien pouvoir inventer. Mais, d'un autre côté, il ne pouvait pas laisser faire. Parce que s'il les laissaient faire, il n'avait pas le moindre doute sur se qui allait se produire et sur se qui se dirait. Mieux valait peut-être jeter un comportement étrange pouvant laisser éclore quelques rumeurs qui mourraient d'elle-même plutôt que de livrée une vérité qui placerait Kathleen dans une position intenable et ça, pour le reste de ses jours.

Lorsque Kathleen se décida à sortir de sa cachette, Viktor était devant elle, totalement impassible et ni bougeant pas un orteil. Plongé dans ses pensées, essayant de trouver une solution idéales à cet épineux problème. En réalité, c'était à peine s'il avait remarqué qu'elle avait quitté le passage secret, absorbé qu'il était par ses pensées.


- Je suis désolée…. D’avoir fait irruption ainsi…et d’avoir du me cacher dans ton bureau.

Il fallut bien cela pour faire sortir Viktor de sa torpeur. Le jeune baron resta un instant sans bouger, se demandant se qu'elle pouvait bien vouloir dire avant de comprendre finalement. La jeune femme était de toute évidence très gènée. Elle se dandinait doucement d'un pied sur l'autre en se tordant les doigts dans tout les sens.

Elle était hésitante et n'osait même pas le regarder en face. Mais apparemment, le fait de parler lui donnait de l'assurance. Petit à petit, son regard remonta vers celui du baron et elle arrêta de se massacrer les phallanges.

Pourtant, ses mains continuaient à trembler.


- Ne crois pas que je me sois enfuie…parce que j’avais quelque chose à cacher…tu sais que…qu’il…n’y a eut…que toi… mais eux….ils sont entrés dans ma chambre….et ils voulaient que….

La jeune femme était rouge de honte alors qu'elle baissait la tête et la main de Viktor se serra sur l'accoudoir de son fauteuil à en faire blanchir ses doigts. Le souvenir de Dimitri passa un instant dans sa tête ainsi qu'une image plus que déplaisante de Kathleen enlacé avec ce grand benêt, mais il la chassa bien rapidement de son esprit. Il fallait arrêter d'être ridicule.

- Je suis désolée…..j’ai honte….je n’aurais pas du….ce n’est pas digne de ta future femme, finit-elle par murmurer. Maintenant ils vont penser que….que je t’ai été infidèle….avant même notre mariage….

Les larmes aux yeux, Kathleen alla s'asseoir sur l'un des fauteuils du bureau, tremblotante de froid et toute penaude, comme une enfant qu'on aurait prit en faute.

Doucement, Viktor se leva et s'approcha d'elle alors qu'elle était en train de lui tourner le dos. Les mains du jeune baron se posèrent doucement sur les épaules de sa fiancée, lui caressant doucement le cou et les épaules au travers de sa longue crinière blonde.

Doucement, Viktor rassembla la longue et si irrésistible cascade d'or de Kathleen pour la faire passer par dessus l'une des épaules de la jeune femme, découvrant son cou au creux duquel il déposa un baiser avant de la prendre et de la serrer contre lui dans ses bras, ceinturant peut-être un petit peu trop fort le buste de la jeune femme de ses bras.


« Tu as fait se qu'il fallait, murmura-t-il doucement. Ils vont jaser, mais se ne sera qu'une rumeur sans preuve ni fondement que la nuit de noce détrompera. »

Doucement, il déposa un nouveau baiser dans le cou de la jeune femme.

« Si tu étais restée avec eux et si ils avaient réussi à te contraindre à cet... cette tradition, la rumeur aurait eu quelque chose sur quoi s'appuyer. »

Un troisième petit bisous.

« Tu as fait se qu'il fallait. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entre préparatifs et traditions / Viktor   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entre préparatifs et traditions / Viktor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entre préparatifs et traditions / Viktor
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens
» ENTRE LA DROITE REVOLUTIONAIRE ET LA GAUCHE REACTIONAIRE ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Duché de Langehack :: Comté de Missède-
Sauter vers: