AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Serial noceuses [mariage Asté]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arnhild Níðhöggr
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 378
Âge : 31
Date d'inscription : 06/09/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Serial noceuses [mariage Asté]   Lun 18 Juil 2011 - 20:04

La cérémonie du mariage était sur le point de se terminer que déjà certains faisaient le pied de grue dans la grande salle du banquet. Vêtue de sa robe de bal, Arnhild était un peu en retrait de la cérémonie, n'ayant que peu d'affinités avec ces rassemblements. Et puis elle était une étrangère même si elle avait reprit pour l'occasion sa fausse identité d'Arnhild d'Adamantine. Mais Astéride lui avait conseillée de rester discret même si elle pouvait assister aux festivités, en effet un dragon suffisait déjà mais la concentration de lézards au mètre carré avait bien augmentée ces derniers temps donc la situation risquait de devenir explosive.

Mais vraiment elle n'était pas habituée à ce genre de festivités, certes il y avait un beau gratin de monde, de nobliau sur leur 31 ou de damoiselles bellement vêtues mais il y avait aussi un bon nombre de vieillards grabataires qui passaient leur temps à discuter du passé ou à critiquer entre eux tout ce qui se passait aux alentours.
Que faire dans ce genre d'événements ? ce n'était pas un bal comme à Ysari, il y aurait certes des danses mais l'ambiance était plutôt calme au niveau des festivités.
Il n'y avait qu'une chose : manger !
La demoiselle était une mercenaire habituée aux feux de camps et aux ripailles les soirs de bataille et à l'ambiance joviale. L'occasion d'un mariage était de goûter à de la nourriture qu'on ne trouvait habituellement pas ailleurs, surtout si le mariage était celui de la soeur du roi !
Arnhild était donc près du buffet, une coupe de vin fin à la main, indifférente aux discussions qui avaient lieu non loin d'elle, elle était dans son petit monde alors qu'elle observait le mariage.


Arnhild .. encore ! La voix d'Adelheid venait encore de résonner dans son esprit, faisant soupirer la dragonnière qui appréciait son verre.

Encore ? mais je t'ai déjà passé un pain entier. Tu ne peux vraiment pas te retenir ? je t'apporterais de quoi manger plus tard, ils doivent encore avoir des jambons dans la réserve, je crois.

Non .. l'odeur de cette viande cuite est trop appétissante. Le cuisiner met vraiment tout son coeur à l'ouvrage, impossible de résister à cette odeur.

D'accord, d'accord mais reste discrète.

Ne t'inquiètes pas, si je vois quelqu'un sortir je pars directement.

Arnhild attrapa un morceau d'un beau poulet situé sur le buffet et s'en éloigna. Le détail de cette belle jeune femme en tenue de soirée et tenant dans la main un énorme morceau de poulet frit était quelque peu amusant mais personne ne sembla s'en intéresser et elle resta discrète.
Arrivée à la fenêtre qui se trouvait derrière elle, elle tendit discrètement la main par l'ouverture et lâcha le poulet qui tomba directement dans une gueule grande ouverte. Adelheid était disposée juste sous la fenêtre, dans le jardin en contrebas. La salle du banquet se trouvant juste en dessous de nombreuses broussailles, la dragonne attendait dans les feuillages, attrapant au vol ce que lui lançait Arnhild.
Le problème était qu'il fallait beaucoup de nourriture pour nourrir un dragon aussi vorace qu'Adelheid, elle ne prenait que les meilleurs morceaux, délaissant le reste.
Regardant autour d'elle si personne n'avait remarqué son manège, la mercenaire alla au buffet se resservir en vin auprès d'un serveur.
Revenir en haut Aller en bas
Johann
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2088
Âge : 31
Date d'inscription : 11/08/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 27 (Favrius 979, 10ième cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Serial noceuses [mariage Asté]   Mer 20 Juil 2011 - 9:00

[hrp : petits petits les autres invités, viendez on va pas vous manger (enfin ca on le promet pas) :p]

On pouvait nommer le moment par quelques mots simples : Que du bonheur ! Ironique ? A peine, ou tout du moins pour une des personnes présente.

C'est sûr pour Astéride ça devait être le plus beau jour de sa vie, vu que son premier amant l'avait déshonorée en l'abandonnant avec sa progéniture. Elle pouvait enfin se refaire un nom, et peut-être en finir avec les rumeurs à son sujet. Bien entendu elle n'était pas la seule ravie, il fallait compter la plupart des conviés dans ce mariage - au comité visiblement restreint - dans le lot des "ravis". La seule (ou presque) à tirer la gueule ? Et bien une dénommée Joh. Ce n'était en même temps pas dur à imaginer pourquoi.

Les raisons ? Et bien elles étaient multiples, et c'est à chaque fois une longue histoire ! Bon, soyons brefs pour une fois. Déjà un évènement mondain... Généralement avec ces greluches qui piaillent sur le dernier ragot en vogue. Mais ce n'était pas l'argument principal, comme si c'était aussi simple, car qui disait petite fête noble signifiait la tenue qui allait avec. Pourquoi on ne lui laissait pas son uniforme hein ? Pourquoi ?!
Et dire qu'elle s'était crue protégée avec l'ordre royal de ne plus mettre un truc de ce genre, il fallait qu'il cède à l'autre barge et finisse par donner un contre ordre ! C'était tout juste si elle avait réussit à garder ses bottes pour pouvoir continuer à tenir sur ses deux jambes. Ah, oui elle n'avait pas été sourde l'autre ! Mais un ordre du Roi en personne restait un ordre. Et elle lui ferait payer d'une manière ou d'une autre. Deux fois qu'il lui faisait le coup ! Il ne s'en tirerait pas comme ça !

Mais pourquoi s'exciter autant ? Et bien, ce n'était pas très dur à s'en apercevoir, la seule chose digne d'un instrument de torture, capable de lui faire faire des cauchemars et avoir des sueurs froides et qui n'est pas un danger mortel immédiat. Cet objet magnifique composé de plusieurs pièces, tout d'abord un corset rendant impossible des mouvements pourtant très simples, tels que se baisser pour ajuster ses bottes, ou simplement de respirer convenablement, ensuite une robe, un truc tout plein de tissus, beaucoup trop longs pour se déplacer normalement. L'envie d'un jogging matinal vous prend ? Et bien passez votre chemin, avec ça dans les pattes vous ne réussirez qu'à vous casser la gueule ! Sans compter le fait qu'on rajoute une nouvelle couche avec des manches supra longues ! Et comment tu fais un échange à l'épée avec ça ? En fouettant l'adversaire avec le tissus trop long ? Ou alors pour lui faire de l'air, il doit s’essouffler en face l'autre...

En fait, et en quelques mots, autant dire que la source de tous ses maux était qu'elle n'avait absolument pas compris l'utilité d'une robe malgré l'expérience passée... Vraiment irrécupérable ! C'était presque à se demander qui avaient été les plus à plaindre : Joh à enfiler ce truc ? Ou encore le lézard qui partageait les sentiments de celle-ci ? Ou encore et pour finir toute la clique d'habilleuses menacées à coup d'épingles, coiffeuses qui avaient vu des brosses à cheveux apprendre à voler et autres pauvres femmes qui avaient dû s'occuper d'elle.

Mais au moins, elle était présentable ! Coiffée, habillée, et ressemblant presque à une femme avec une démarche masculine. Mais quasi méconnaissable, qui aurait pu croire que derrière ça se cachait la chienne de guerre du roi ? Surtout avec les changements mineurs qui commençaient à s'opérer.

Quoi qu'il en soit la cérémonie se terminait, et arrivait le fameux banquet ou les invités pouvaient se restaurer, que ce soit avec une quantité astronomique de bouffe ou du vin. Pauvre Vin, elle y avait jeté son dévolu dessus, mais toujours dans le même verre qui s'était déjà vu vidé au moins 3 fois. Mais ça ne faisait toujours que son premier ! Ou comment oublier ses petits soucis dans un bon vin qu'on ne pouvait pas boire à volonté tous les jours, surtout depuis que ce genre de sorties avaient été limitées à cause d'une boule d'écaille collante, qui d'ailleurs face aux soucis, malheurs et autres dérangements de sa "maitresse" n'avait pas hésité un seul instant pour se rapprocher, bien qu'il restait pour le moment à l'extérieur et dont celle-ci ignorait les "suppliques".

Mais un malheur n'arrivait jamais seule ! Voici que l'autre barge qui vénérait les dragons était aussi présente et s'amusait à balancer de la bouffe par la fenêtre. Quel gaspillage, surtout que sa boule d'écaille laissait assez de restes pour nourrir deux bestioles...

"Ça s'appelle jeter la bouffe par les fenêtres ça." Elle s'était approchée discrètement alors que la mercenaire se resservait un verre de vin. "Beaucoup tueraient pour avoir ce que vous venez de gaspiller." Et le tout aromatisé par un ton plein de reproches !

Non elle n'aurait pas pu dire "salut ça va ?" au lieu de commencer directement les hostilités ? C'est sûr, c'était trop dur pour elle qui était de mauvais poil... Ça commençait bien, il ne manquait plus qu'elles se crêpent le chignon en plein mariage, et ça deviendrait un magnifique chaos.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Arnhild Níðhöggr
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 378
Âge : 31
Date d'inscription : 06/09/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Serial noceuses [mariage Asté]   Ven 22 Juil 2011 - 12:38

A tout bonheur était associé son malheur et effectivement avec la grande concentration de lézards au mètre carré il était inévitable de tomber sur une certaine personne avec qui on s'était pris le bec quelques jours plus tôt. Bon fort heureusement les choses s'étaient un peu calmées entre elles, une sorte de "je t'aime moi non plus" qu'illustra si bien Johann lorsque ses premières paroles furent emplies de reproches à destination de la mercenaire. Arnhild nourrissait celle dont elle avait la charge et alors ? ce n'était pas comme si les invités allaient mourir de faim .. quoique si l'appétit de la jeune dragonne était si vorace alors il y aurait pénurie de desserts à court terme.
Cela dit Arnhild ne put s'empêcher de faire un grand regard suspicieux et de dévisager Johann dans son intégralité.


Qui êtes vous ? Oh .. Johann Fit-elle avec une pointe d'amusement dans la voix. Il fallait dire que voir Johann dans une robe et coiffée dans le style "propre et poudré" était une attraction à voir tant la mercenaire était habituée à la voir dans une armure, même pour dormir. Alors voir cette robe, qui certes se mariait au corps mais pas au caractère, était une chose à souligner. On voyait bien que Johann avait ombrage de sa tenue et son caractère de garçon manqué transparaissait pour ceux qui la connaissait bien, qui connaissait la Johann de tout les jours.

Cette tenue vous va à ravir .. Annonça t-elle alors qu'elle tendait un verre de vin à son interlocutrice avec un sourire. Puis elle ajouta sur un ton de confidence. Ne vous retournez pas je crois que vous avez tapé dans l'oeil du fils de la châtelaine de Sapiendar derrière vous.

Arnhild se tourna un peu pour faire un petit signe de la main en souriant au jeune homme, à peine dans l'âge adulte, 17 ans à tout casser mais ayant déjà un corps et un petit minois plutôt agréables à contempler mais encore inconnus du sexe opposé. Le jeune homme rougit lorsqu'il croisa le regard des deux dragonnières et rentra timidement dans l'assistance proche pour se cacher, se maudissant pour avoir laissé trainer ses yeux là où il ne fallait pas.
La situation amusa Arnhild car cela pouvait mettre mal à l'aise une Johann tout aussi étrangère au sexe opposé. Ou était une manoeuvre de sa part pour dire qu'elle-même était féminine et pouvait avoir tout les hommes qu'elle souhaitait face à une chevalière des plus coincées ?
En tout cas la soirée débutait sur les chapeaux de roues entres elles, pour le meilleur comme pour le pire.

Belle soirée, n'est il pas ?

Et hop on en rajoutait une couche pour la route tout en sirotant son verre d'un air innocent.
Revenir en haut Aller en bas
Astéride de Valis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2408
Âge : 30
Date d'inscription : 21/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Apprenti
MessageSujet: Re: Serial noceuses [mariage Asté]   Lun 25 Juil 2011 - 22:10

Autant le dire, je n’appréciais que moyennement la présence de trois dragons sous mes fenêtres. Incanus pouvait a tout moment redevenir un lézard inoffensif, mais ce n’était pas le cas du bronze et de l’or. J’avais expressément demandé a Johann et Arnihld de les tenir a distance, Incanus se chargerait de les garder dans la foret, mais non, pas moyen ! Et Arnhild lui jetait de la nourriture en plus ! Mais…J’allais les tuer si elles gâchaient mon mariage, j’allais VRAIMENT les tuer ! Sans compter le nombre de risque inconsidérés qu’elles nous faisait courir a tous ici !

La main callée sur le coude de Roxane, je n’avais de cesse de marmonner dans ma barbe, souriant parfois subitement lorsque nous croisions un convive mais esquivant toujours habilement les conversations que l’on cherchait a me faire entamer. Non, je n’avais qu’un but, ces bonnes femmes dans un coin !

« Je te jure que je vais les tuer…Tiens…Où est Leirn d’ailleurs ? »

Murmurais je a Roxane, surprise de ne pas avoir entendu Incanus parler de la dragonne immaculée. Celle-ci serait sans doute plus a même de faire tenir les deux autres parce que je sentais la patience d’Incanus mise a rude épreuve et j’étais a deux doigts de me demander si il n’allait pas tout simplement fermer un grand coup la mâchoire broyant ainsi l’or et accentuer la pression de sa patte sur le bronze. Espérons que non, mais il fulminait. D’un autre coté, j’aimais bien le voir ainsi, au moins, il prenait son rôle a cœur ! Sauf que sa patience semblait en être rendue a peau de chagrin.

Finalement, j’arrivais a leur hauteur, peignit un sourire faussement amical sur mes lèvres avant de siffler d’un ton plutôt rageur :

« Je ne vous avait pas demandé de tenir vos dragons ? Arnihld..Lui donner a manger de cette manière est le plus sur moyen d’attirer l’attention sur les fenêtres ! Je vous préviens qu’Incanus est légèrement en pétard et qu’a l’heure actuelle il a entre ses dents un lézard doré et sous la patte un lézard de bronze… »

Toujours souriante mais les yeux lançant des éclairs, je fis un pas de plus vers elles.

« Si il se passe quoique ce soit, je vous garantis que vous vous souviendrez longtemps de ma colère et…Johann, continuez a me regarder comme ça et je me ferais un plaisir de narrer vos exploits a mon frère ! »

Oh si elle croyait que je n’avais pas vu son regard ! Déjà que je l’avais honteusement forcé a mettre une robe ! Madame ne me supportait pas et bien madame savait que c’était réciproque, sauf que MOI je prenais a cœur les interets de son dragon, tout en me demandant comment une femme aussi rigide avait pu être choisie, cela me dépassait !

Revenir en haut Aller en bas
Arthur
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1334
Âge : 28
Date d'inscription : 30/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans (42ème jour de Bàrkios, de l'an 967 du Xème Cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Serial noceuses [mariage Asté]   Mar 26 Juil 2011 - 6:41

Tandis qu’Arthur et Roxane s’étaient mise à danser, le dräke était parti en vadrouille, à la recherche de quelques petits fruits ou insectes à se mettre sous la dent. Il aurait pu faire comme tout les autres invités et se servir sur les tables disposées par les humains, mais il savait par son compagnon qu’on apprécierait plus que moyennement qu’un dräke le fasse, les gens seraient peu enclin à manger davantage, enfin, toutes ces choses là…

Après s’être rempli la panse, il était revenu du côté des festivités humaines avant de repérer les dragons, les fameux ! Qu’ils étaient mignons à se chamailler, le plus grand sans ailes, Incanus comprit-il, tentant de maîtriser les deux autres.
Il se posa à proximité de ces derniers et fit ce qu’il avait toujours fait, considérant ces immatures comme de moindres dangers, tous dragons qu’ils furent, lui, c’était un vieux de la vieille, il en avait matait des grosses bestioles plus ou moins vilaines en les assommant à coup de pensées et d’images.

Avec un doigté qu’on ne pouvait attribuer qu’à un dräke ayant déjà beaucoup vécu, il s’entre-ouvrit une porte dans l’esprit des deux jeunes dragons et sans attendre envoyant un flot d’idées de sensations aussi réelles que si elles étaient vrais. Beaucoup de douleurs, tant aux oreilles à force d’entendre quelqu’un les disputer, que sur tout le corps, et tout cela s’acheva par une image forte : Astéride furieuse, le regard braqué sur eux, la main levée, comme si elle les fixait et s’apprêtait à frapper, associé à toute la peur que cela devait provoquer.

Il avait fait le choix d’aider Incanus, sachant le secret qui entourait l’existence des dragons, et si il ne comprenait pas la raison de telle cachotterie, il savait les craintes de son compagnon et son inquiétude vis-à-vis de Roxane si cela finissait par se savoir.

C’est vraiment ce que vous voulez, dragons ?

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Roxane Amras
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 712
Âge : 25
Date d'inscription : 16/03/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Religieux
MessageSujet: Re: Serial noceuses [mariage Asté]   Jeu 4 Aoû 2011 - 17:13

[-> [Mariage]Devant les dieux, je suis tien]

Je suivais Astéride, ou plutôt, je me laissais trainer par elle alors qu'elle m'avait soustrait à la présence d'Arthur. Je n'avais pas compris tout de suite où était le problème, jusqu'à ce qu'elle développe un peu en me parlant des dragons or et bronze. Ah oui, c'est vrai, ils étaient là avec leurs dragonnières, mais je ne les avais pas encore croisé. Apparemment, les jeunes dragons faisaient des leurs, au grand dam de mon amie qui voyait son mariage quelque peu terni par les bêtises de ces dragonnières.

Je devais admettre qu'Astéride était douée pour faire semblant d'aller bien et discuter deux secondes, avant de prendre congé prétextant une chose urgente à faire. Moi, je me taisais, me contentant de sourire, bras dessus bras dessous avec la mariée. Si j'avais su tout cela, je m'en serais chargée moi-même pour la laisser profiter de ce jour unique.

- "Leirn dort dans mes appartements. Plus elle vieillit, plus elle devient fainéante. Mais au moins, elle se tient tranquille."

Elle... Finalement, je décidai de l'interrompre dans sa petite sieste, m'attirant un grognement agacé.

-"Leirn, debout, va retrouver Incanus."

"J'ai pas envie de voir ce gros balourd."

"Y'a deux jeunes dragons qui risquent de se faire remarquer Leirn, il ne s'en sortira pas tout seul."

"Ça ne m'étonne pas de lui."


Je sentais clairement son dédain envers Incanus. Ils n'étaient pas vraiment les meilleurs amis du monde. Mais au moins décida-t-elle de rejoindre l'autre dragon, voletant mollement et sans conviction.

- "Je l'ai envoyée en renforts."

Finalement, nous arrivâmes devant deux jeunes femmes. Astéride fit ses reproches à la première, Arnhild. Qui semblait nourrir son dragon en douce. Je remarquais que l'autre femme ne semblait pas apprécier le ton d'Astéride, mais elle s'en fichait et brandit la menace de son frère le roi. J'étais légèrement perdue, je ne connaissais ni l'une ni l'autre. Alors finalement, je lâchais d'une petite voix douce :

- "Bonjour, je suis Roxane Amras."

Ça cassait sans doute l'effet d'Astéride, mais je ne voulais pas d'une dispute. Il y avait toujours moyen de discuter calmement, n'est-ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
Johann
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2088
Âge : 31
Date d'inscription : 11/08/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 27 (Favrius 979, 10ième cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Serial noceuses [mariage Asté]   Sam 6 Aoû 2011 - 15:21

Elle trouvait ca drôle, cette barge... Elles n'avaient visiblement pas le même sens de la valeur des choses, vu que ca ne la dérangeait pas le moins du monde, on aurait presque cru que la mercenaire n'avait jamais connu une quelconque forme de privation pour ne pas avoir le moindre air de culpabilité. Au lieu de ça elle préféré jeter une certaine pique à Joh, faisant mine de ne pas la reconnaitre, après tout des femmes avec des yeux dorés ca courrait les rues et on en croisait tous les matins en allant chercher le pain ou faire sa ronde matinale.

Elle accueillit avec une sorte de grognement les sortes de compliments qu'elle lui faisait, visiblements plus là pour la provoquer. Puis elle retourna son attention vers un jeune homme qui avait dû laisser son regard vagabonder là ou il ne fallait pas. Pauvre gosse qui n'imaginait pas dans quel guépier il se retrouverait s'il osait s'approcher un peu. Heureusement pour lui il préféra prendre rapidement la fuite, car elle lui taperait certainement dans l’œil au sens propre du terme avec un coup quelconque qui lui aurait fait hérité d'un magnifique coquard.

"Très drôle" lâcha-t-elle sèchement.

Oh, elle allait en mettre une couche supplémentaire, mais quelque chose vint l'interrompre, il arrivait visiblement une mésaventure à l'or, qui se retrouvait apparemment emprisonné quelque part... Ah bah, la gueule du Gros lézard "sac à main" vert. Au moins ca lui servirait de leçon de faire l'inverse de ce qu'on attendait de lui. Le tout suivit de près par l'arrivée d'Astéride... Quelle... Mauvaise surprise ! Croiser la mariée au beau milieu de son mariage ne pouvait être après tout qu'une malheureuse coïncidence ! Elle l'accueillit d'ailleurs avec un regard des plus froids qu'elle récolterait dans la soirée, car en prime de lui avoir fait porté une robe elle s'amusait maintenant à faire la donneuse de leçon alors que dès le début les deux lézards étaient sous sa responsabilité. Et en prime elle en rajouta une couche. Comme si ça allait se passer ainsi ! Elle ne perdrait rien pour attendre et en aurait pour son argent !

"Il est inutile de mettre votre incompétence sur notre dos. Vous n'aviez qu'à mieux les faire surveiller !"

Oh, la sècheresse était au rendez-vous, et certainement un verre de vin encore partiellement plein. S'il ne finissait pas dans le visage d'Astéride à sa prochaine réplique alors les choses ne seraient certainement pas drôles. Et comme ça ne suffisait pas, l'Or qui était, heureusement pour lui, assez calme finit par s'agiter d'une manière ou d'une autre souhaitant maintenant rejoindre le plus rapidement possible sa dragonnière suite à quelque chose l'ayant quelque peu effrayé et notamment de la douleur ! Si le sac à main d'Astéride n'avait pas les mâchoires assez serrée, la boule d'écailles dorées ne se ferait pas prier pour se faufiler entre elles et faire irruption dans la bâtisse. D'ailleurs, ce mélange de ressentit de la bête fit froncer les sourcils à Joh face aux renvoies qu'elle pouvait recevoir et qui n'étaient absolument pas agréables, lui faisant mettre deux doigts sur sa tempe droite, faisant presque passer inaperçue la nouvelle venue vu qu'elle avait d'autres chats à fouetter.

"Et je ne sais pas quel tour de magie vous êtes en train de lui faire, mais continuez donc si vous voulez la voir passer par la fenêtre. Et je ne pense pas que d'appeler le Roi changerait quelque chose au résultat de ce que vous vous amusez à lui faire."

Si le ton employé à l'adresse d'Arn était sec, il n'était rien à côté de celui-ci. Bon, au moins les choses ne tournaient pas encore trop mal, les mains étaient restées à leur place, certainement par l'opération du saint esprit, ou simplement parce que le remords de gaspiller un si bon vins seraient plus fort que le plaisir que procurerait de lui jeter au visage, enfin... Pour le moment !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Arnhild Níðhöggr
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 378
Âge : 31
Date d'inscription : 06/09/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Serial noceuses [mariage Asté]   Lun 8 Aoû 2011 - 19:48

Adelheid n'avait pas entendue Incanus s'approcher tant elle était occupée à manger et la pression d'une grosse patte écaillée la surprit et l'emprisonna sur le champ. La boule de bronze paniqua un peu mais remarqua à qui elle avait affaire et s'affaira à tenter de se libérer frénétiquement par tout moyen, que ce soit en se contorsionnant ou en tentant vainement de mordre et de griffer la patte du dragon vert qui la retenait. Elle entendait aussi l'Or se débattre dans la gueule du monstre mais tenta plus de se sauver elle-même que de taper la causette avec Néra. Une furieuse mêlée se déroula entre les trois dragons mais il était dur pour les deux jeunes de se libérer de l'emprise d'un adulte.

Le Dräke d'Arthur tenta bien de faire des siennes en envoyant de fortes douleurs et des images dans l'esprit des deux dragons mais cette entreprise eu pour résulta de figer le bronze qui coupa d'un seul coup la transmission d'images et de sensations en plein milieu de l'opération, tournant sa tête vers la créature inconnue pour lui adresser un sifflement de colère des plus appuyés et signifiant
"ôtes toi tout de suite de ma tête". Adelheid fut tentée de riposter par le même moyen, oubliant Incanus sur le moment, mais sembla être étonnée par ce petit lézard parlant qui s'était posé près d'eux et qu'elle rencontrait pour la première fois. Mais une nouvelle pression de la patte d'Incanus la ramena à ses affaires premières et elle recommença ses débattements et griffures vaines.

De son coté, Arnhild ressentait ce qui était en train de se passer sous les fenêtres et avait envie de sortir en courant pour aller aider sa protégée mais l'arrivée d'Astéride et d'une autre femme l'en empêcha. Visiblement Incanus avait énoncé la situation à Astéride, situation qui aurait pu rester telle quelle si Incanus ne s'en était pas mêlé, tout était sous contrôle jusque là.

Je vous assure être discrète Astéride et Adelheid est dissimulée dans des broussailles, prête à s'enfuir si quelqu'un venait à sortir. Dites à Incanus de la lâcher, les choses risquent d'empirer inutilement avec son intervention.

La colère passagère d'Adelheid gagna aussi l'esprit de la mercenaire qui ressentie la douleur causée par les visions de Monarth, la faisant grimacer et la rendant mal à l'aise. Elle adressa un rapide sourire à Roxanne qui se présentait à eux mais l'urgence de la situation faisait qu'elle ne pouvait lui répondre correctement. Elle ignorait encore qu'il s'agissait d'une dragonnière, l'esprit trop tourné vers les mésaventures des deux jeunes dragons.


Enchantée Dame Amras. Je me nomme Arnhild. Dit-elle avant de se tourner vers Astéride qui avait affaire aux diatribes d'une Johann des plus furieuses.

Pourquoi leur faire du mal ? Cessez de suite sinon nous ne pourrons pas les empêcher d'être bruyants.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Serial noceuses [mariage Asté]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Serial noceuses [mariage Asté]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Mariage]Devant les dieux, je suis tien [Astéride]
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
» Demande de mariage de Paquerette et Philipaurus
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
» Mariage des soldats Maya II et nain32

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Duché d'Erac-
Sauter vers: