Partagez
 

 Les Créatures Humanoïdes.

Aller en bas 
AuteurMessage
Sapientia
Admin
Admin
Sapientia

Nombre de messages : 906
Date d'inscription : 10/02/2010

Les Créatures Humanoïdes. Empty
MessageSujet: Les Créatures Humanoïdes.   Les Créatures Humanoïdes. I_icon_minitimeSam 19 Nov 2011 - 11:10


Créatures humanoïdes

Liste complète







Les Créatures Humanoïdes. Arrow_10

[justify]
LA NYMPHE

Les Créatures Humanoïdes. Nymphe10



Nom - Nom Elfique -Nom Nanique : Nymphe - Ailinis - Karizin.

Habitat : Forêt dense, lacs et étang aux rives sauvages.

Région :
  • Aduram
  • Anaëh  
  • Faëlia
  • Nelen
  • Wandres


Type : Humanoïde mi-animal mi-végétal

Taille et âge :
  • Taille moyenne : 2m
  • Longévité moyenne : 500ans


Description :
Cette créature est une synthèse parfaite et équilibrée de deux règnes : animal et végétal.

Psychologiquement, elle a les capacités de raisonnement d'un humain mais son comportement est plus proche de celui d'un animal. Elle se fit énormément à ses sens et à son instinct. Elle entre sans complexe dans la sphère privée des autres pour les sentir et les toucher, si toute fois elle n'est pas effarouchée. N'ayant aucune connaissance sociale elle est aussi naïve et franche qu'un enfant, ne retient ni ses sentiments ni ses désirs et ne connait pas le mensonge.

Son corps est un mélange animal et végétal : Son torse et son visage nous feraient penser à une ou un elfe à la peau et aux oreilles encore plus allongées que d'ordinaire. Contrairement à la croyance populaire, il existe aussi des Nymphe ayant un aspect masculin. Elle porte par contre toutes une paire de cornes très visibles, une queue reptilienne et ses membres inférieurs ressemblent à ceux d'un félin mais se terminent par de puissantes serres griffues lui permettant de grimper et de se tenir debout sur les branches avec facilité. Pour finir, son corps comporte aussi des sortent de tatouages, bien que se soit sa peau naturelle, qui ferait penser à des motifs végétaux ou tribaux.

Les Nymphes vivent en toute petites communautés de deux à cinq individus capables d’échanger émotions et sensations sans un mot. Elles comprennent la Symphonie et ne communiquent que par elle. Tout ce qui affecte les arbres alentours les affectent aussi. D'ailleurs, il semblerait qu'elles naissent des souches pourries d'arbres particulièrement vieux morts de vieillesses.


Densité dans la nature : Rares

Mode de défense : Les Nymphes peuvent prendre la forme de tous les animaux et de tous les végétaux qu'elles ont déjà croisées dans leur vie.

Composant notable : Les cheveux de Nymphes sont sensées apporter l'amour mais cela n'a rien de scientifique. Par contre, les cornes de ces créatures sont à la base d'une grande partie des outils des runistes nains et des archemages elfiques.

Domptable : Non.

© Fiche rédigée par : Delaria Ak'Saria.


Dernière édition par Sapientia le Lun 8 Oct 2018 - 23:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sapientia
Admin
Admin
Sapientia

Nombre de messages : 906
Date d'inscription : 10/02/2010

Les Créatures Humanoïdes. Empty
MessageSujet: Le Gobelin.   Les Créatures Humanoïdes. I_icon_minitimeSam 19 Nov 2011 - 11:26


Les Créatures Humanoïdes. Arrow_10

LE GOBELIN

Les Créatures Humanoïdes. 573434gobgob



Nom - Nom Elfique -Nom Nanique : Gobelin -Rauniëlk. - ?.

Habitat : Endroits sombres et souvent crasseux. Principalement les souterrains.

Région :
  • Aduram
  • Faëlia
  • Wandres
  • Zagazorn


Type : Mammifère humanoïde Carnivore (canibale)

Taille et âge :
  • Taille moyenne : 60cm
  • Longévité moyenne : 20ans


Description :

Tout les gobelins ont quatre points communs au niveau du physique:
- une peau verdâtre
- un nez plus ou moins crochu
- de grands yeux vitreux
- des dents aussi pointues que leurs oreilles.

Les Gobelins n'ont qu'une philosophie de (sur)vie : La fourberie.

Ils ont tout naturellement développé ce sens car après tout, ces êtres sont chétifes, obsolètes, nuisibles passablement stupides. Ils ont tout de même acquis la parole, ont des croyances et une hiérarchie méritocratique, cherchant toujours désespérément a trouver une meilleur place dans ce monde. Ils ne se traitent pas spécialement bien entre eux, c'est la loi du plus fort (à leur échelle) ou du plus fourbe. Parce-qu'ils sont tout simplement trop nombreux au sein du même groupe (plus de place dans leur habitat) ou qu'il ne se font tout simplement pas aimer du reste du groupe, certains se font bannir, ou plus souvent rôtir. Les êtres les moins vicieux font souvent partie de ces parias de la société gobeline.

Les groupes nomades n'approchant jamais la vingtaine d'individus. Ils ont une certaine connaissance des plantes dont ils se nourrissent avidement lorsqu'il n'y a pas de viande au menu. Mais qu'importe, viande ou pas, les champignons (hallucinogènes ou pas) sont toujours les bienvenus dans leur assiettes. Ces êtres ne pratiquent ni l'agriculture ni l'élevage et volent aussi bien dans les gardes mangé que les poubelles. Le Gobelin seul sera souvent déprimé et ressemblera plus à un enfant traumatisé tandis que les groupes qui festoient souvent, sont toujours très nerveux et adorent jouer de mauvais tours.

Les Gobelins ont une religion, très peu connu de toute autre espèce, elle varie parfois même selon les groupes de Gobelins. Ils croient qu'un jour leur Dieu-Gobelin descendra sur cette terre pour élever leur espèce au dessus de toutes autres qui deviendront alors de simples esclaves.

Densité dans la nature : Moyenne (mais ne se montrent pas)

Mode de défense :  De petites dents crochues mais incapable de blesser gravement la plupart des êtres qui ont au moins leur taille. (Seule l'infection est à redouter !) Ils se plaisent à imiter l'arsenal humain pour les chasses de groupe, bien que celui ci reste très léger, cuillères aiguisées et fourches rouillées sont de mise.

Composant notable : Aucun

Domptable : Non.

© Fiche rédigée par : Dryae[/right]


Dernière édition par Sapientia le Lun 8 Oct 2018 - 22:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sapientia
Admin
Admin
Sapientia

Nombre de messages : 906
Date d'inscription : 10/02/2010

Les Créatures Humanoïdes. Empty
MessageSujet: Le Danseur ou Muse.   Les Créatures Humanoïdes. I_icon_minitimeSam 19 Nov 2011 - 11:36


Les Créatures Humanoïdes. Arrow_10

LE DANSEUR / LA MUSE

Les Créatures Humanoïdes. Danseu10



Nom - Nom Elfique -Nom Nanique : Danseur / Muse - Elendil - Kuzdhal.

Habitat : Au côté des artistes et des rêveurs, particulièrement en ville.

Région :
  • Anaëh
  • Nelen
  • Péninsule
  • Puy d'Elda
  • Zagazorn


Type : Humanoïde éthéré

Taille et âge :
  • Taille moyenne : 10cm
  • Longévité moyenne : inconnu, ils apparaissent et disparaissent autour des lieux comptant une forte concentration d'artistes et de penseurs.
  • Poids : imperceptible


Description :
Les Danseurs sont des créatures étranges, qui ne sont visibles que par les artistes ayant du talent, les animaux et les enfants suffisamment jeune pour ne pas brider leur imagination. Il semble aussi que certains mages aient la possibilité de les voir, mais est-ce une spécificité magique ou le fait qu'ils exercent leur magie comme un art ? Nul ne le sait. Dans tous les cas, on dit les Danseurs liés à Arcam, Arcamenel ou les semi-dieux nains selon les croyances et les gens qui les attirent attireraient aussi l'attention de ces puissances supérieures, pour le meilleur et pour le pire.

Asexués, ils ont tous la même apparence. Il s'agit d'être humanoïde au visage inexpressif, intangibles et rayonnant d'une douce lumière bleue. Certains les prennent parfois pour des Souffles égarés dans le monde des vivants et cherchant le chemin du retour, ce qu'ils ne sont pas d'après les érudits elfiques. Fait étonnant, ces petites créatures sont toutes semblables et il est impossible de faire la différence entre deux d'entre elle.

Inoffensifs, voilà le maître mot de ces étranges créatures qui ne peuvent en rien influencer le monde physique. Elles ne peuvent toucher quoi que ce soit et passent à travers tous les solides. Même les champs magiques ne leur font aucun effet. Cependant, il semblerait que leur présence stimule l'imagination et les rêves. Ils auraient la possibilité d'apprendre à d'autres humanoïdes à contrôler leurs rêves et à voyager dans les mondes oniriques... Ce qui n'a rien d'utilitaire.

Ces étranges êtres sont d'une nature très curieuse et malgré leur "non visage", sont très expressif corporellement. Le nom "danseur" vient de leur attitude festive, dès qu'il y a matière à se réjouir où dès qu'ils font fasse à une œuvre d'art réussit (écrit, poème, tableau, danse, etc...), ils se mettent à danser. Chaque danse semble spécifique à un danseur mais émane de cette gesticulation un sentiment de bien être et de plénitude qui apaise et réjouit quiconque la voit.


Densité dans la nature : Rares

Mode de défense : Aucun

Composant notable : Aucun

Domptable : Non.

© Fiche rédigée par : Ulysse Sansnom


Dernière édition par Sapientia le Lun 8 Oct 2018 - 22:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sapientia
Admin
Admin
Sapientia

Nombre de messages : 906
Date d'inscription : 10/02/2010

Les Créatures Humanoïdes. Empty
MessageSujet: La Fée.   Les Créatures Humanoïdes. I_icon_minitimeSam 19 Nov 2011 - 11:49


Les Créatures Humanoïdes. Arrow_10

LA FÉE

Les Créatures Humanoïdes. Fairy10


Nom - Nom Elfique -Nom Nanique : Fée - Rigwen - Dagzal.

Habitat : Forêts denses, oasis et étangs de montagne
Région :
  • Aduram
  • Anaëh
  • Nelen
  • Wandres
  • Zagazorn
  • Zurthan


Type : Humanoïde éthéré

Taille et âge :
  • Taille moyenne : 15cm
  • Longévité moyenne : 200ans


Description :
Les fées sont exclusivement de forme féminine. Un poids plume pour une allure svelte et toute en finesse. Leur peau veloutée et douce ne leur importe pas autant que leur longue chevelure, tantôt normale, tantôt faite de pétales de fleur ou autres attributs colorés. Leurs yeux aux teintes improbables sont le reflet de leur âme. Gracile, les fées sont délicates et semblent fragiles quand on y regarde de près. Les fées sont réputées pour être d'une très grande beauté, ceci n'est point mensonger car leur visage dont la finesse des traits est perceptible et leur allure générale en font des créatures enchanteresses.

Une voix enfantine et mélodieuse berce de douces illusions les simples d'esprit. Comme les peuples sylvestres, les fées ont des oreilles pointues longues et effilées. Les ailes des fées sont leur plus grande fierté. A la fois esthétiques que fonctionnelles, elles sont un moyen de locomotion rapide pour ces minuscules femmes afin que dans un battement, elles s'envolent à tire d'ailes pour se mettre en sûreté en hauteur ou tout autre lieu sûr. Elles peuvent être membraneuses, pleines de plumes ou semblables à celles des papillons ou des libellules, chaque fée est unique en cela.


Psychologie :
Les fées sont de petites créatures malignes et joueuses, un brin mutines et très espiègles. Elles aiment se jouer des êtres qui se perdent dans les bois avec des petits tours à leur façon. Tout est bon au jeu. Les fées sont amorales car elles ne font ni le bien ni le mal. Dotée d'une très grande intelligence, elles ont développé un sens pour la magie peu commun. Elles ne sont pas limitées dans une seule branche de cet arcane.

Les fées sont très orgueilleuses et narcissiques. Si elles ne jouent pas un tour à une personne, elles aiment se complaire à se mirer. Comme leur apparence leur importe beaucoup, il n'est pas rare que les fées soient jalouses de leurs comparses d'autant plus si cette dernière à une plus belle chevelure ou des ailes plus colorées ou grandes. Malgré ces défauts, les fées sont solidaires entre elles. Si l'une des leurs à besoin d'aide, elles viendront aider. De plus les fées sont constantes en amitié et d'une loyauté à toute épreuve.


Reproduction :
Selon une veille croyance, les fées naîtraient des larmes de la déesse Kÿria. Mais cela n'est qu'une croyance dont on ignore l'origine. En réalité, les fées se reproduisent par magie, littéralement.
Le processus reste assez mystique puisqu'il s'agit toujours d'une nuit de pleine lune au printemps. La fée désirant être mère s'harmonise magiquement avec un autre être doué de magie - fée ou non - et fait le vœu d'avoir un enfant, lançant par la même occasion un sort étrange et instinctif que nul n'a encore compris à ce jour. Elle tombe alors dans un profond sommeil dont seuls les rayons du soleil peuvent la tirer et s'éveillera avec le ventre rond. La grossesse dure jusqu'à l'automne suivant et les jeunes mères sont entourées de toute leur communauté. Les jumelles n'existent pas chez les fées et, fait amusant, les traits de la petite fée rappellent parfois un détail de l'être qu'avait choisit sa mère pour réaliser son souhait.


Densité dans la nature : Moyenne mais extrêmement discrètes

Mode de défense : Les fées n'utilisent aucune arme matériel contrairement à ces êtres immenses qui peuplent Miradelphia. Seule la magie peut leur servir d'arme. Chaque fée pratique les trois Voies de la magie, cependant leurs capacités sont rarement plus grandes que celles d'un arcaniste. Leurs sorts sont chantés et leurs ailes leur servent de catalyseur magique, aussi une fée privée de sa voix ou de ses ailes se verrait incapable d'utiliser le moindre charme.

Composant notable : Absorber le sang et les ailes d'une fée à la pouvoir de rallonger la vie des humains et de rajeunir un corps (1 an ou 2 d'apparence au plus par fée). Préparées d'une certaine façon, leurs ailes sont aussi une drogue extrêmement addictive pour les pratiquants des arcanes qui augmente leurs pouvoirs durant une courte durée.

Domptable : Non mais elles sont très amicales

© Fiche rédigée par : Lucrèce


Dernière édition par Sapientia le Lun 8 Oct 2018 - 23:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sapientia
Admin
Admin
Sapientia

Nombre de messages : 906
Date d'inscription : 10/02/2010

Les Créatures Humanoïdes. Empty
MessageSujet: Le Kobold.   Les Créatures Humanoïdes. I_icon_minitimeSam 19 Nov 2011 - 15:32


Les Créatures Humanoïdes. Arrow_10

LE KOBOLD

Les Créatures Humanoïdes. 264486koko



Nom - Nom Elfique -Nom Nanique : Kobold - Drunayon - ?.

Habitat : Souterrains et déserts

Région :
  • Ithri'Vaan
  • Puy d'Elda
  • Terres Stériles
  • Wandres
  • Zagazorn


Type : Reptile humanoïde Carnivore

Taille et âge :
  • Taille moyenne : 1m
  • Longévité moyenne : 100ans


Description :
Un humanoïde a tête de lézard, frêle, maigre, avec la peaux sur les os, une queue, et des écailles. Un humain le fait effectivement voler d'un coup de bras, quand il le désire. Les kobolds ont deux petites cornes sur le front, dont la couleur va du blanc au brun-jaune. Ils sont souvent mal habillé, voir pas du tout. Leurs yeux sont souvent gros, et vous fixent avec un petit air malin. Leurs mains et pieds sont constitués de longues phalanges, qui leur permettent de tenir debout sur seulement l'avant du pied. Ils sont très souvent crasseux, puant et mal élevé (quoi de plus normal). Un kobold est fourbe, malin, et malveillant. Il aime les pièges, les traquenards, les coups bas et autre. Ils se défendent par lâcheté, et aiment rire de cela. Des que la situation tourne mal, un kobold n'hésitera jamais a prendre la fuite. Ils sont souvent craintif et sont en bas de la chaîne alimentaire. Ils sont parfaitement conscient du danger qu'un monstre leur oppose. Par contre, manipuler des substances dangereuses, ne les gêne pas, aussi sont-ils particulièrement priants des acides et autres composés trouvés dans les mines et forges naines.(comme y disent : c'quest pasplusgrandqu'toi t'boufferapas).

Psychologie :
Le kobold a très peu de points forts, mise a part qu'il a un métabolisme très résistant, qui lui permet d'encaisser des coups sans vraiment subir de dommages, ou de sortir indemne d'une boule de feu pas trop grosse. Leurs os sont en effet beaucoup plus résistants que ceux des humains, et leur peau les empêche de subir trop de dommages du aux énergies destructives. Cela n'empêche pas le kobold d'avoir une force ridicule, et d'être maigre comme un clou. Un kobold est aussi assez agile, étant donné sa petite taille (plus qu'un humain en tout cas). Il possède une excellente vue dans le noir, tout comme la lumière du jour l'aveugle. Les kobolds se reflètent parfaitement dans le mot faiblesse. Ils sont en plus de cela sensible a la lumière du jour, et préfère se terrer dans les coins d'ombre. Ils n'ont pas de force, et ne comprennent pas souvent les enjeux d'une action. Ils sont faibles psychologiquement, et facilement manipulables par leurs chefs. Comme ils sont en bas de la chaîne alimentaire, ils ont souvent un habitat des plus mauvais, que personne n'a choisi, et change souvent d'habitat pour avoir quelques jours un logement convenable, avant de se faire chasser pas une grosse bestiole.

Organisation :
Ils ont une organisation assez chaotique, et désordonnée. dirigés par un chef toujours abusif, les kobolds sont souvent soumis, et restent stupide. Ils savent à peu près utiliser des bases de magie, du a leur affinité naturelle à cet art, même si entre leur main, ça ne ressemble pas vraiment a ce que l'on pourrait penser. Leur langue est très complexe, et très rapide a prononcer. Il n'existe pas de forme écrite connue de la langue kobold. Les kobolds parlent très vite, et tout le temps, ce qui rend la langue difficile a déchiffrer du premier coup, malgré qu'elle se rapproche de la notre. Les kobolds n'ont pas vraiment la notion d'appartenir a une nation en particulier. Si une race décidait qu'un jour, il fallait éradiquer tous les kobolds, ce serai d'une simplicité surprenante, et d'une inutilité sidérante. En effet, les kobolds n'ont que des ennemis potentiels dans les autres races, mais comme ils ne pensent qu'à survivre avant de s'occuper des problèmes de politique internationale, ou de tenter de s'unir, ils n'en ont pas le temps. Malgré tout, et surtout le fait qu'ils ne représenteront jamais une menace sérieuse pour une nation quelconque, les kobolds sont quand même encerclés par les drows, qui, il faut l'avouer, pour une raison qui se rapproche du divertissement, les massacrent. Le drow est donc l'ennemi du kobold (ou plutôt son supérieur hiérarchique sur le plan martial). Pour un drow(ou pour n'importe qui), se faire capturer par des kobolds, est la pire des hontes.

Densité dans la nature : Moyenne (mais ne se montrent pas)

Mode de défense :  Beaucoup d'entre eux pratiquent une sorte de magie rudimentaire et leurs talents de voleur leur permettent de s'armer.

Composant notable : Aucun

Domptable : Non.

© Fiche rédigée par : Nibilli


Dernière édition par Sapientia le Lun 8 Oct 2018 - 23:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sapientia
Admin
Admin
Sapientia

Nombre de messages : 906
Date d'inscription : 10/02/2010

Les Créatures Humanoïdes. Empty
MessageSujet: Re: Les Créatures Humanoïdes.   Les Créatures Humanoïdes. I_icon_minitimeJeu 14 Sep 2017 - 17:56


Les Créatures Humanoïdes. Arrow_10

LA LAMIA NOYEE

Les Créatures Humanoïdes. 822395lamia


Nom - Nom Elfique - Nom Nanique : Lamia Noyée - Linbess - Lakita.

Habitat : Lieux marécageux, rivières, fleuves

Région :
  • Aduram
  • Anaëh  
  • Faëlia
  • Meca
  • Nelen
  • Wandres
  • Zagazorn


Type : Créature magique vengeresse.

Taille et âge :
  • taille humaine
  • Longévité moyenne : inconnue

Description : La Lamia Noyée est une créature enchanteresse. L'histoire voudrait que ce soit l'âme d'une femme noyée pour avoir trompé son mari ou s'étant suicidée à la suite d'une trahison amoureuse mais aucune preuve n'a été apportée à ce jour.

La majeure partie du temps, la Lamia Noyée est un squelette reposant au fond de l'eau. Mais à l'approche d'hommes, quelque soit leur race, elle se redresse et son corps prend l'apparence d'une jeune femme aux courbes généreuses. Elle est capable de parler, de rire, de chanter ou de faire tout ce que ferait une femme normale, mais elle n'a qu'un seul but : la vengeance. Ses victimes voient toujours une femme correspondant à leurs goûts en matière de beauté. Ainsi, elle attire les jeunes hommes jusqu'à elle pour les noyer à leur tour. La légende veut que ces créatures soient en perpétuelle quête de vengeance à l'encontre de la jeune gente masculine et qu'une fois son regard posé sur une proie, elle trouve toujours le moyen de l'amener à elle.

Outre le côté tragique de son histoire, cette abomination est douée d'une grande force physique, pour un squelette en tout cas, on peut la comparer à la force d'un guerrier nain dans la fleur de l'âge. Certains hommes jurent que ces créatures immondes sont en réalité des rejetons de Tyra, déesse de la Mort et de l'Eau. Et cela vient du fait que l'immondice en question meurt si on la sèche.

Densité dans la nature : Très rare.

Mode de défense : Force physique et combat aquatique (n'ayant pas de chair, la frapper ne sert généralement à rien et elle ne ressent pas la douleur)

Composant Notable : On dit que les os de Lamia une fois sec, réduit en poudre et mélanger à de l'eau rendent les hommes impuissant pour plusieurs ennéades. S'ils sont avalés par une femme, elle deviendra stérile mais gagnera en beauté pour la même durée.

Domptable : Non.


© Fiche rédigée par :  T'sisra Doath
Crédit Image
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Les Créatures Humanoïdes. Empty
MessageSujet: Re: Les Créatures Humanoïdes.   Les Créatures Humanoïdes. I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Créatures Humanoïdes.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Créatures rares et nommés - Monts Brumeux
» Le grand livre des créatures des Terres Pourpres
» Créatures rares et nommés - Angmar
» Créatures rares et nommés – Hauts du Nord
» Créatures rares et nommés - Terres Solitaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Où tout commence :: Créer son personnage :: Savoir commun :: Bestiaire et Herbier-
Sauter vers: