AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Correspondances Langehack-Olyssea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jeanne de Sephren
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 100
Âge : 24
Date d'inscription : 09/03/2011

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 21 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Correspondances Langehack-Olyssea   Ven 3 Fév 2012 - 19:09

Début Karfias, an 6 du 11ème cycle
Quelques jours après la mort de Trystan 1er

Après avoir appris la mort du Roy et donné quelques ordres afin de lever une centaine d’hommes pour garder les frontières et préserver la sécurité intérieure, Jeanne s’attela à écrire une missive à sa chère amie, Clélia d’Olyssea. Si le contenu de celle-ci se voulait le plus neutre possible compte tenu de la situation, elle pariait sur les liens qui l’unissaient à la jeune femme pour que celle-ci aperçoive l’autre message caché entre les lignes. Ne savait-on jamais entre les mains de qui une missive pouvait atterrir !

Ainsi un messager discret fut envoyé pour porter la lettre scellée du sceau ducal. S’il forniqua avec quelques catins dans les ports d’Azalie et de Sharas, cela ne concerna pas nos affaires. Il arriva cependant rapidement à Olyssea et espéra trouver la comtesse là. Cependant, s’il dut pousser jusqu’à Arétria où pouvait très bien résider temporairement la dame, il le fit sans rechigner et attendit la réponse de celle-ci patiemment. Il ne doutait point que ses frais supplémentaires seraient couverts.

Citation :
A sa Grandeur, Clélia d’Olyssea, Comtesse d’Arétria et Baronne d’Olyssea

Mon Amie,

Comme vous, sans doute, j’ai eu nouvelles du décès de Trystan 1er – Puisse Tyra préserver son âme -. Je ne m’étalerai pas sur les différentes émotions qu’a pu susciter cette nouvelle préférant en converser de vive voix avec vous.

Ne nous appesantissons pas sur cette triste fin. Comment vous portez-vous, mon Amie ? Et comment va mon cher filleul ? J’ai hâte de le revoir à nouveau : Il a dû tellement changé depuis notre dernière rencontre.

Ici, à Langehack, l’hiver se montre particulièrement rude. Comprenez évidemment qu’un peu de neige, pour mes terres, relèvent du phénomène quasi-divin. Les enfants de ma cour bataillent rudement en mimant la prise de pouvoir de mon bien-aimé vassal, le Comte d’Ivrey. Les carreaux d’arbalètes sont de blanches boules et les épées de simples morceaux de bois. Bienheureux sont-ils de ne pas se rendre compte de l’épineuse situation.

Je suis lasse, mon Amie. Quand pourrais-je enfin connaître la joie d’être la mère d’un héritier pour mon duché ? Hélas, aucun de mes soupirants ne s’est montré digne de siéger à mes côtés et commander mes armées. Les rumeurs enflent à ce sujet et ils ne se passent bientôt pas un jour sans que j’entende soupirer, derrière les éventails, qu’il serait temps que je prenne un époux.

Trêve d’états d’âme, venons-en au but de ma missive. J’ai prévu de me rendre auprès du Comte d’Odélian et du Baron d’Etherna afin de régler la tension avec Missède et quelques accords pour le commerce dans le bassin olien. Peut-être pourrais-je, à cette occasion, passer vous présenter mes salutations et présents pour le petit Yvain ? Nous pourrions discuter plus efficacement des querelles qui ne manqueront pas de naître suite à la mort du Roy.

Dans l’attente de vos nouvelles, je vous transmets mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année et me réjouis de vous revoir.

Puissent les Cinq vous bénir et vous préserver,
Amitiés
Jeanne
Revenir en haut Aller en bas
Clélia d'Olyssea
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 98
Âge : 25
Date d'inscription : 03/08/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 26
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Correspondances Langehack-Olyssea   Sam 18 Fév 2012 - 22:01

    Une poignée de jours après envoi de la missive suderonne, une réponse adressée dans une écriture vive et appuyée parvint entre les mains délicates de la jeune dirigeante des terres langecines. Le sceau lui confirma que la Louve était bien l’auteur de cet écrit des plus loquaces – elle qui n’aimait pas vraiment communiquer par écrit, sûrement plus par méfiance que par mépris pour les correspondances épistolaires -.

    Citation :
    A l’attention de la Duchesse Jeanne de Sephren,

    Ma chère,

    Comme il me ravit de recevoir de vos nouvelles ! La mort du Roi, plus qu’une épreuve pour les peuples de la péninsule, m’a inquiété. Seuls les Dieux savent ce que la mort de Trystan Ier peut faire naître comme idées et comme révoltes meurtrières … Aussi, vous savoir en pleine santé me soulage.

    Vous enviez l’innocence enfantine face à la folie secouant Diantra et ses murs, et je vous comprends. Tout cela ne nous présage rien de bien tranquille. Est-ce alors réellement l’occasion de s’embarrasser de mariages, lorsque votre duché aura sûrement plus besoin de vous qu’aucun autre individu ? Je vous souhaite tout le bonheur et la joie de fonder une famille prospère et pérenne, mon amie, mais vous le savez, ce genre de choses, comme l’énoncent philosophiquement les mieux placées, arrivent au moment où l’on ne se l’imagine pas.

    Le petit Yvain serait tout aussi enchanté que moi de pouvoir profiter de votre présence, soyez en bien assurée. Vous êtes, évidemment, la bienvenue en Arétria comme vous l’avez et le serez toujours en Olyssea. Je perçois déjà votre interrogation ; en effet, les récents évènements m’ont obligé à prendre quelques mesures drastiques, ceci expliquant ma présence actuelle sur les territoires arétrians.

    Il me tarde de pouvoir encore vous conter mille et autres choses, que le parchemin et l’encre ne sauraient transcrire avec la même exactitude que la voix.
    Aussi vous salué-je affectueusement, mon amie, et vous adresse ma plus sincère amitié.

    Que les Cinq vous protègent.
    Clélia.
Revenir en haut Aller en bas
 
Correspondances Langehack-Olyssea
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Marquisat de Sainte Berthilde :: Baronnie d'Olyssea-
Sauter vers: