Partagez | 
 

 Une halte et rencontre entre raretés .. [Cornu]

Aller en bas 
AuteurMessage
Arnhild Níðhöggr
Humain
avatar

Nombre de messages : 378
Âge : 32
Date d'inscription : 06/09/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Une halte et rencontre entre raretés .. [Cornu]   Jeu 9 Fév 2012 - 22:09

Retour sur des terres sauvages et hostiles pour une certaine mercenaire venue de l'Est. Cela faisait maintenant plusieurs années que Arnhild s'était retirée des terres Humaines de Diantra et s'en était retournée chez elle. Elle ne l'avait pas fait seule et Adelheid, dragonne désormais adulte, l'avait accompagnée dans ce voyage, les deux créatures ne pouvant plus s'éloigner l'une de l'autre. Les régions désertes de Nisétis avaient alors avalées le duo alors que la mercenaire rentrait dans sa terre natale, là où son clan l'y attendait. Durant quatre années aucune nouvelle ne franchit les terres stériles et ceux qui connaissaient l'existence du dragon de bronze auraient pu se demander si tout ceci avait existé.
En vérité cette retraite parmi les siens ne fut pas tellement une sinécure pour la dragonnière et son compagnon à écailles. Ramener un dragon au beau milieu d'un clan vénérant ces créatures déclencha une effervescence hors du commun et Arnhild, alors simple membre, passa du statu de fille du clan à quasiment une icône vivante. Etant au centre de toutes les attentions, une autre vie s'était offerte à la dragonnière ou à la fois elle et la créature de bronze était satisfaites de leurs moindres caprices. Bon elle s'en était un peu douté, elle-même étant une fervente dévote du culte des dragons mais subir la foi des gens en lieu et place d'autres divinités était une expérience nouvelle pour elle. Arnhild ne manqua donc de rien, restant parmi les siens, eux qui étaient attentifs aux moindres de ses gestes. De nombreux hommes lui avaient même offerts leurs services, lui proposant même la direction du clan. Mais elle n'avait pas souhaitée prendre ce rôle, par contre cette manne masculine lui servait parfois pour diverses tâches et elle ne manquait pas de choix.

Mais toute cette ambiance lui pesait peu à peu et le souvenir de ses voyages en tant que mercenaire faisait qu'elle aspirait à voyager de nouveau. Elle s'absentait souvent, juchée sur le dos d'Adelheid pour survoler les montagnes ou le désert, cherchant un peu de calme et de paysages nouveaux. C'est pourquoi, un jour, elle décida de repartir en voyage vers les terres civilisées, histoire de s'informer mais aussi de retrouver le plaisir des pérégrinations. Elle se demandait aussi ce qu'était devenu le dragon d'Or et Johann, les revoir pouvait être une bonne chose peut être.
La mercenaire franchit donc le désert des terres stériles en direction de Diantra, ce qui l'amena en Aduram.
Bien qu'accompagnée d'un dragon, il fallait rester vigilant et ce périple risquait d'être dangereux car on ne pouvait dire comment les populations allaient régir sil elles voyaient un dragon débarquer sur la place du village.
C'est pourquoi Arnhild voyageait à pied, Adelhaid volant dans le ciel tout en restant non loin de sa dragonnière. Le rythme de voyage était lent mais le dragon pouvait survoler plein de sites très intéressants pour lui et surtout chasser tranquillement pour se nourrir.

Au bout de quelques semaines, le duo avait atteint la forêt d'Aduram et Arnhild décida de faire une pause dans une petite clairière au beau milieu des arbres. Il ne fallu que quelques minutes pour que le dragon de bronze ne vienne atterrir près d'elle, une biche entre ses pattes.


*Le dîner de ce soir est servi.*
*Merci beaucoup, Adelheid.*

Arnhild s'occupa de se préparer sa portion pour le repas, le dragon finissant la carcasse après qu'elle se soit servie. Mine de rien un dragon adulte avait un fort appétit, rien à voir avec les quelques tranches de viandes qu'elle engloutissait lorsqu'elle était encore sous sa forme de jeune dragon.
Assise près du feu alors que la nuit tombait, Arnhild observait autour d'elle les arbres. Elle était déjà venue au sein de cette forêt mais une ambiance différente semblait régner sous les frondaisons. La scène pouvait paraître silencieuse mais dans les esprits une conversation continuait à se poursuivre.


*Nous arriverons bientôt dans la province d'Alonna .. je me demande ce que nous y trouverons.*
*J'ai remarquée que la forêt semble plus luxuriante au nord, les choses ont du évoluer depuis le temps. Tu aurais du questionner un marchand de passage pour obtenir des nouvelles. En volant il m'a semblé que la terre résonnait de nombres nouveaux souvenirs.*
*Je m'inquiètes plus pour rester discrète .. pour notre propre sécurité. Dame Astéride avait dis de conserver le secret à tout prix et je pense que nous allons devoir redoubler d'efforts car tu n'es plus vraiment discrète.*
*Je le sais .. mais ce monde regorge de cachettes donc nous devrions pouvoir limiter nos contacts avec la population. Qui sais trouverais-je de nouveaux trésors à prendre ?*

Cette remarque fit sourire la mercenaire. Depuis quatre ans le "trésor" de la dragonne, fait de bric et de broc mais toujours d'objets à haute valeur sentimentale, s'était accru. Désormais Adelheid cachait tout ça dans une grotte près de l'emplacement du clan mais, depuis quelques temps, elle n'avait plus de nouveaux objets. Ce voyage était donc l'occasion pour le dragon d'enrichir sa collection et voilà pourquoi il avait accepté sans rechigner à ce voyage.
La conversation continua, dans le silence autour du feu. Arnhild était vigilante sur sa viande qui cuisait au milieu des flammes dont les lumières illuminaient faiblement les arbres des alentours. La scène était calme et personne se semblait pouvoir en briser la tranquillité.
Revenir en haut Aller en bas
Sire Cornu
En attente de validation..
avatar

Nombre de messages : 21
Âge : 30
Date d'inscription : 12/12/2011

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 157 ans 
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte.
MessageSujet: Re: Une halte et rencontre entre raretés .. [Cornu]   Lun 20 Fév 2012 - 16:44

Le faune, caché dans les feuillages sombres d'un buisson ne quittait pas la demoiselle elf des yeux. Il aimait sa peau, ses traits fins, tous ses gestes gracieux et délicats... Chaques pas qu' Arnhild faisait, semblaient léger comme une plume, chaques bruissements dans les feuillages restaient subtiles. Les elfs étaient pour sylvestre, les seuls êtres vivants humanoïdes qui méritaient de fouler le sol de sa forêt. Aussi ne rattait il jamais l'occasion de leur être sympathique et de leur présenter ses respects, surtout s'il s'agissait de jolies demoiselles égarées loin de leur contrée. Son camouflage était parfait, seul son regard mordoré de capridé et le bout de ses cornes noires pouvaient être eventuellement repéré par un oeil entraîné qui savait quoi chercher. Aussi longtemps il arriverait à rester caché, aussi longtemps il pourrait la reluquer! Mais soudain, un courant d'air vint lui secouer le camouflage... Il leva les yeux. Un gros oiseau vint se poser sur la clairière juste au côté de l'elf. Un oiseau???? Non! Il dût y regarder à deux fois! C'était un dragon! Un dragon!!! Un vrai! Les dragons devaient être presque aussi rare que les faunes! Il en avait rarement vu... Quelque fois certains venant se désaltérer dans le courant d'une onde pure... Mais cela restait toujours anecdotiques. Le faune entendit alors des voix dans sa tête...

*Le dîner de ce soir est servi.*
Il sursauta. Il était habitué à recevoir une multitude de sensation provennant de la faune autour de lui... Mais absolument pas à recevoir des pensées animales aussi concrètes... Animales??? Le faune n'aurait sût dire... C'était presque ça en tout cas... Mais c'était pas ça... Etrange. Le satyre était jeune... Pour un satyre, c'etait la première fois qu'il entendait un dragon s'exprimer. Il les savait intelligent, mais pas à ce point! En revanche, il dût se concentrer trés fort pour entendre l'elf lui répondre.
*Merci beaucoup, Adelheid.*
Les dents du Sire cornu grincèrent légèrement quand il vit l'animal fraîchement assassiné déposé sur le sol par les serre puissantes du dragon. Sylvestre était complétement végétarien, comme la plupart des faunes. Ce chevreuil là, il le connaissait trés bien. Il l'avait vu naître, il l'avait vu grandir... ça faisait toujours mal de voir un ami mourir. Même s'il savait que c'était dans le juste cycle des choses. Il soupira et pria un instant pour l'âme déchu. Puis il s'ebroua pour se sortir l'idée macabre de sa tête. Et se concentra à nouveau sur le flot de parole qui s'echangeait dans sa tête, ayant beaucoup plus de mal à comprendre l'elf que le dragon:

*Nous arriverons bientôt dans la province d'Alonna .. je me demande ce que nous y trouverons.*
*J'ai remarquée que la forêt semble plus luxuriante au nord, les choses ont du évoluer depuis le temps. Tu aurais du questionner un marchand de passage pour obtenir des nouvelles. En volant il m'a semblé que la terre résonnait de nombres nouveaux souvenirs.*
*Je m'inquiètes plus pour rester discrète .. pour notre propre sécurité. Dame Astéride avait dis de conserver le secret à tout prix et je pense que nous allons devoir redoubler d'efforts car tu n'es plus vraiment discrète.**
Je le sais .. mais ce monde regorge de cachettes donc nous devrions pouvoir limiter nos contacts avec la population. Qui sais trouverais-je de nouveaux trésors à prendre ?*

La faune se propulsa malgrés lui dans la conversation... Ou plutôt il avait pensé un peu fort cette fois, toujours prompt à parler de sa forêt:
"Grotte creusé sous la roche au Nord Ouest. Caverne de schiste derrière la cascade au Sud Est. Arbres millènaires à l'Ouest... Et arrête de bouffer mes potes, tu seras gentil! Merci."

Le faune sauta alors hors de son buisson et s'ebroua pour ejecter branchages et feuilles mortes qui s'étaient coincés dans sa crinière fauve et lissa les poils de sa barbiche à l'aide de sa main gauche puis carra les épaules et s'avança jusqu'à la jolie demoiselle, posa une main sur son buste et s'inclina respectueusement devant elle, puis se tourna vers le dragon et fit de même:

"Bienvenus étrangers. Permettez que je me présente. Je suis Sire Sylvestre cornu. Humble gardien de ses lieux. Et arrête de marcher sur cette arbuste didjiou!"

Le faune montra au dragon son pied droit qui ecrasait un arbrisseau. Puis se cala contre un arbre et afficha un sourire en coin à l'adresse de la belle dragonnière:

"Qu'est ce qui me vaut le plaisir de votre visite princesse?"
Revenir en haut Aller en bas
Arnhild Níðhöggr
Humain
avatar

Nombre de messages : 378
Âge : 32
Date d'inscription : 06/09/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une halte et rencontre entre raretés .. [Cornu]   Dim 4 Mar 2012 - 17:31

La conversation silencieuse se poursuivait tranquillement mais rien ne présageait que la "fréquence" était écoutée. Arnhild et Adelheid se figèrent de surprise lorsqu'une voix étrangère vint se mêler de leurs échanges, occasionnant diverses réactions. Une créature cornue surgit sans prévenir d'un fourré proche, obligeant la mercenaire à tendre la main vers son arme mais elle fut stoppée par le dragon qui la dépassa et se mit à rugir un formidable cri aux oreilles du Faune. Le nouveau venu avait osé s'immiscer dans un lien d'esprit des plus privé et la colère du dragon venait de résonner dans les sous-bois. Mais Adelheid n'attaqua point le sire cornu, semblant s'arrêter lorsqu'elle comprit à quoi elle avait affaire.

*Oh .. un Faune.*

Ces paroles ne résonnèrent pas dans l'esprit de la créature des bois, le dragon l'ayant évincée de la conversation des esprits qui ne devait être limitée qu'à lui et sa dragonnière. En tout cas Adelheid sembla se calmer et sa réaction détint sur Arnhild qui se relâcha dans la foulée. C'était la première fois qu'elle rencontrait un être aussi singulier même si elle s'en méfiait car elle ne savait presque rien d'eux.


Un .. Faune ? Je ne m'attendais pas à en croiser un. Je suis désolée de la réaction d'Adelheid, Sire Sylvestre, mais les pensées d'un dragon sont privées. Quand à votre ami ici présent sur la broche nous ne savions pas qu'il faisait partie de vos connaissances.

*A dire vrai je ne crois pas qu'il ne connaisse pas toutes les créatures de ces bois. Donc ce chevreuil était inévitable, il était plutôt bon en tout cas.*
*Heureusement qu'il ne nous entends plus. Tu y va fort.*
*En tout cas un faune est très rare, je sens qu'il a une éternité d'expériences derrière lui. J'aimerais bien sa flûte mais si je la lui prend cela le rendrait triste à jamais.*
*Evitons cela, toujours aussi opportuniste à ce que je vois.*

La conversation fut encore interrompue lorsque le Faune demanda au dragon de retirer sa patte d'un petit arbuste. Adelheid recula précipitamment, incapable avec sa taille massive de faire attention à divers petits éléments. En tout cas l'attitude du faune était des plus singulières et aucune des deux têtes du couple ne savait ce qu'il avait en tête. Arnhild décida de reprendre l'échange, en langage vocal bien entendu.


Je ne suis guère une princesse mais je vous retourne le bonjour Sire Sylvestre. Nous sommes de simples voyageuses se rendant vers l'Ouest. Nous venons des montagnes de l'Est bordant ce monde. Nous ne savions pas que cet endroit était votre territoire. Je me nomme Arnhild et voici Adelheid.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une halte et rencontre entre raretés .. [Cornu]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une halte et rencontre entre raretés .. [Cornu]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens
» ENTRE LA DROITE REVOLUTIONAIRE ET LA GAUCHE REACTIONAIRE ??
» Relations entre Politique, CIA et le Sida

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ITHRI'VAAN :: Les Terres Sauvages :: La Forêt d'Aduram-
Sauter vers: