AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une sorcière sur les routes de sainte-Berthilde [Kerthan Vosker]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Agnès Malesherbes
Humain
avatar

Nombre de messages : 91
Âge : 32
Date d'inscription : 16/03/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans
Niveau Magique : Apprenti.
MessageSujet: Une sorcière sur les routes de sainte-Berthilde [Kerthan Vosker]   Dim 25 Mar 2012 - 15:26

Les services de la sage-femme avaient été requis dans le marquisat de Sainte-Berthilde. En effet, une femme d'un certain âge y avait une grossesse assez difficile et, le couple étant assez riche, âgé et sans enfants, les derniers ayant malheureusement péri, il était prêt à tout pour s'assurer de la survie de l'unique héritier de la famille. Il semblait aussi clair que l'époux aimait sincèrement sa femme et était prêt à tout pour elle. Ce vieux marchand était un homme honorable et elle était prête à se déplacer pour aider le couple à mettre son enfant au monde dans les meilleures conditions. Elle avait tout préparé en partant : ses instruments, des potions, des baumes et onguents, tout le nécessaire pour les rituels de sorcellerie. Elle ne pouvait guère faire plus. Une fois la préparation terminée, elle se mit en route et se rendit sur les lieux, bien décidée à mener sa tâche à bien. C'était presque un devoir sacré pour la sage-femme.

Il est inutile de s'attarder sur l'accouchement en lui-même, mais il faut néanmoins préciser que ce dernier se déroula relativement bien et il n'y eut, en dépit des circonstances, aucune complication. Il faut croire que le destin s'était penché sur le berceau de cet enfant, voire même sur le sein maternel qui l'avait porté, afin de veiller sur lui. L'enfant été né avec le jour, aux aurores, et avait entonné son chant de vie, le cri qui signifiait sa venue au monde et le début de son existence, en même temps que celui du coq. Agnès était fatiguée, mais heureuse et rassurée, et resta quelques heures avec la mère, qui était bien évidemment épuisée, et l'enfant. La nourrice de l'enfant, une servante qui avait également un enfant en bas âge, prit ensuite le relais, non sans avoir écouté les conseils de la sage-femme. Cette dernière lui avait en outre laissé des remèdes et quelques indications quant à l'usage de ces derniers afin de soulager la mère et de renforcer la santé de l'enfant. Il se portait bien, mais il était toujours bon de prendre quelques précautions à ce sujet.

La sage-femme quitta donc les lieux après avoir ôté son tablier, soigneusement nettoyé ses instruments et rangé ses affaires, s'épongeant la visage de sa sueur. Elle était restée éveillée toute la nuit et les cernes sous ses yeux semblaient renforcer son âge. Elle que l'on disait parfois sembler plus jeune paraissait réellement avoir dépassé la quarantaine à ce moment. Elle ressentait bien plus la fatigue que par le passé, quand elle avait plus de vingt ans ou même trente ans... Pourtant, elle aimait ce qu'elle faisait et en était particulièrement fière. Y avait-il un métier plus beau que le sien ? N'était-ce finalement pas le plus vieux métier du monde ? N'a-t-on pas toujours eu besoin de femmes comme elle ?

Il était presque midi quand elle s'engagea sur la route en tenant ses affaires sous le bras. Avec un peu de chance, elle allait trouver un voyageur pour faire un bout de chemin avec lui, afin de la soulager un peu... En attendant, le soleil était son seul compagnon de voyage et lui offrait sa douce lumière et sa chaleur apaisante. C'était un modeste réconfort, mais cela restait plutôt plaisant...
Revenir en haut Aller en bas
Kerthan Vosker
Humain
avatar

Nombre de messages : 75
Âge : 23
Date d'inscription : 13/03/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 24 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une sorcière sur les routes de sainte-Berthilde [Kerthan Vosker]   Dim 25 Mar 2012 - 16:46

Je reviens dans la fin de journée. Vous avez vos habitudes, vos marques, je vous fais confiance.

Sellant son cheval lui même, donnant un petit coup de talon, partant tranquillement a la tête d'un groupe d'une douzaine d'hommes en armures complètes et biens équipés. Aucunement hostile, mais pas vraiment des tendres pour autant. Ils sortir tous de la ville au trot, nullement pressés par ce début de matinée. Peu de personnes furent croisées sur les routes et chemins dans les alentours de la ville. Hormis une petite troupe de marchands organisés qui n'avaient eu aucun soucis avec des brigands et bandits, personne en faite.. C'était vraiment curieux qu'il n'est pas plus de personnes. Certainement une rumeur de taverne qui courrait, rendant encore plus indécis les quelques marchands.

Soupirant sur le trajet, voila déjà quelques heures qu'ils inspectaient les alentours, et toujours très peu de passage. Dans la direction de Sainte Berthilde, il y avait sur la route quelqu'un, au loin, sans compagnie visible. Accélérant le pas vers cette personne, étant fortement intrigué, Kerthan ne fit pas se précipiter la troupe néanmoins.

Le groupe calma le pas une fois a une vingtaine de mètres, distinguant enfin une femme plus vraiment tout a fait jeune, avec une chevelure rousse, et un air de fatigue ancré dans son visage. Bardée de toute ses affaires, et seule, la question monta naturellement..

Bonjour, Dame. Vous devez savoir que les routes ne sont pas forcément sûres, et que voyager seule.. Ce n'est pas vraiment recommander.. Auriez vous eu des soucis pour voyager ainsi ?
Revenir en haut Aller en bas
Agnès Malesherbes
Humain
avatar

Nombre de messages : 91
Âge : 32
Date d'inscription : 16/03/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans
Niveau Magique : Apprenti.
MessageSujet: Re: Une sorcière sur les routes de sainte-Berthilde [Kerthan Vosker]   Dim 25 Mar 2012 - 17:40

Alors qu'elle parcourait la route, la sorcière n'avait guère croisé de monde : tout au plus, quelques voyageurs, mais aucun n'avait une charrette ou une monture susceptible de soulager ses jambes, à son grand désarroi. Elle songeait de plus en plus à l'idée de faire halte dans une auberge. Elle avait envie d'un bon repas chaud dans une taverne, voire d'un peu plus de confort... Elle aurait sincèrement aimé rester un peu plus chez le marchand afin de se reposer, mais elle savait fort bien que l'on pouvait avoir besoin d'elle à tout moment et sa conscience l'empêchait de profiter d'un peu de repos avant d'être de retour chez elle. Néanmoins, là, alors qu'elle marchait, le poids de la fatigue se faisait terriblement sentir et il allait lui être difficile de poursuivre la marche pendant de longues heures. Enfin, elle allait bien voir dans quel état elle était en continuant et, au pire, allait s'arrêter dans la prochaine auberge... Oui, c'était la meilleure chose à faire...

Elle fut soudainement sortie de ses réflexions quand elle entendit le bruit clairement audible des sabots de plusieurs montures. Indéniablement, il n'y avait pas qu'un seul cavalier, même si elle était incapable d'en déterminer très précisément le nombre. Il ne semblait clairement pas y avoir d'attelage, donc il ne devait point s'agir de marchands. Enfin, sur cette route, cela pouvait être n'importe qui. Agnès, à ce moment, n'était certaine de rien sauf d'une chose : les cavaliers s'approchaient. Oui, elle les voyait. Elle les regarda arriver, sans un mot et, à sa surprise, l'un d'eux, sans doute le capitaine de cette compagnie ou quelque chose comme cela, finit par lui adresser la parole.

Levant vers lui un regard fatigué, tout en portant ses affaires contre elle, la sorcière lui répondit d'un ton neutre, ignorant après tout qui était l'homme qui s'était adressé à elle et ne voulant pas courir le risque de froisser un personnage important :

"Messire, je ne fais que rentrer chez moi. Je n'ai pour le moment croisé aucun ennui, je vous remercie."
Revenir en haut Aller en bas
Kerthan Vosker
Humain
avatar

Nombre de messages : 75
Âge : 23
Date d'inscription : 13/03/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 24 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une sorcière sur les routes de sainte-Berthilde [Kerthan Vosker]   Dim 25 Mar 2012 - 18:05

Messire.. J'ai beau l'être, je ne m'y fait toujours pas après ces années.. Ecoutez, je vous propose de vous accompagnée. En tant que seigneur de Laraus.. Je soupçonne fortement une bande du coin en train préparer un coup fourré. Vous avez du vous en rendre compte, peu de personnes vraiment présentes sur les routes..

Kerthan ne put s’empêcher de sourire en la voyant tenir ces affaires contre elle. Méfiante, c'était une bonne chose. Se tournant quelques instants vers ses hommes qui semblaient tous vaguement s'en moquer éperdument. Il se tourna vers l'humaine, retirant son heaume. Prenant un peu son souffle, se frottant les cheveux attachés. Un jeune homme, rien de surprenant par rapport a un autre, bien qu'il n'hésita pas a la regardée droit dans les yeux.

Je pourrais très bien vous amener la ou vous désirez. J'avoue qu'il me porterait sur la conscience de laisser quelqu'un mourir sous les lames émoussées et purulentes de maladies qu'ont les bandits.. J'ai encore toute ma journée, et ce n'est pas de mon genre de laisser quelqu'un comme ça. Mais je ne vous force en aucun cas, vous avez le choix.
Revenir en haut Aller en bas
Agnès Malesherbes
Humain
avatar

Nombre de messages : 91
Âge : 32
Date d'inscription : 16/03/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans
Niveau Magique : Apprenti.
MessageSujet: Re: Une sorcière sur les routes de sainte-Berthilde [Kerthan Vosker]   Dim 25 Mar 2012 - 18:28

La sorcière observa franchement le visage de l'homme en l'écoutant, tout en se demandant d'où venait cette bonté. C'était une totale inconnue pour lui et il avait apparemment un certain rang social alors qu'elle n'était rien pour lui. Cette générosité était donc quelque peu curieuse à ses yeux. La femme avait une certaine expérience de la vie et savait que ce genre de proposition était bien souvent trop belle pour être honnête. Enfin, elle était épuisée et se demandait si, dans de telles circonstances, elle devait vraiment jouer la difficile ou bien laisser une chance à l'homme. Après tout, il était peut-être sincère... Et s'il avait mené une compagnie de brigands, il se serait déjà attaqué à elle : après tout, elle n'avait aucune chance, seule, en dépit de tous ses talents... Sa magie ne pouvait que vaguement la protéger.

Après quelques instants de réflexion, elle décida simplement de fixer ses conditions et posa son sac au sol un moment afin de soulager son dos et ses épaules, offrant par la même occasion, bien qu'intentionnellement, une magnifique vue plongeante sur son décolleté, avant de répondre au jeune homme d'une voix ferme. C'était sa décision ou rien. Elle comptait ainsi montrer qu'elle ne se laissait pas faire... Savoir imposer sa volonté aux hommes ou, du moins, faire entendre sa voix, était quelque chose qu'elle affectionnait tout particulièrement.

"Fort bien, messire, si c'est là votre désir, mais je dois malgré tout vous dire que je ne tiens pas à être escortée par autant d'hommes en armes alors que je ne suis qu'une pauvre femme seule car cela me met profondément mal à l'aise. Si vous tenez malgré tout à m'accompagner et acceptez ces conditions, alors je monterai devant vous sans le moindre problème et vous offrirai toute ma gratitude."
Revenir en haut Aller en bas
Kerthan Vosker
Humain
avatar

Nombre de messages : 75
Âge : 23
Date d'inscription : 13/03/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 24 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une sorcière sur les routes de sainte-Berthilde [Kerthan Vosker]   Dim 25 Mar 2012 - 18:57

Fort bien, messire, si c'est là votre désir, mais je dois malgré tout vous dire que je ne tiens pas à être escortée par autant d'hommes en armes alors que je ne suis qu'une pauvre femme seule car cela me met profondément mal à l'aise. Si vous tenez malgré tout à m'accompagner et acceptez ces conditions, alors je monterai devant vous sans le moindre problème et vous offrirai toute ma gratitude.

Les autres hommes de la troupe jusqu’à maintenant restés silencieux, firent immédiatement savoir qu'ils n'étaient absolument pas d'accord. Laisser partir leur Seigneur seul, avec une inconnue en plein milieu de la cambrousse avec une menace de Brigands ? C'était juste impossible. Mais ils savaient déjà tous rien qu'en voyant Kerthan se retourner avec un sourire énorme, qu'il allait en faire a sa tête.. Ils aboyaient, mais ils ne mordaient pas. Que de biens bons soldats. Les voix avait été haussés entre eux, tout le monde semblait vraiment en désaccord avec leur chef. Mais il ne tardât pas a faire entre sa voix autoritaire.

Messieurs ! Je sais que vous n'êtes pas d'accord, que c'est irresponsable, que ça ne vous plaît pas le moins du monde. Mais moi ou un autre, ça ne change rien. Vous n'aurez qu'à trouver quelqu'un d'autre pour me remplacer, la ville peut très bien vivre sans moi. J'ai décidé que j'allais l'accompagnée, alors taisez vous, et retournez immédiatement en patrouille.

Les hommes l'avaient mauvaises mais ne bronchèrent pas plus que ça. Ils s'éloignèrent doucement pour disparaître de la vue, derrière un bois. Kerthan se retourna vers cette femme qui l'intriguait.

Bien.. Voila qui est fait. A force de les avoir sur le dos, cela devient pesant. Alors, satisfaite ?
Revenir en haut Aller en bas
Agnès Malesherbes
Humain
avatar

Nombre de messages : 91
Âge : 32
Date d'inscription : 16/03/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans
Niveau Magique : Apprenti.
MessageSujet: Re: Une sorcière sur les routes de sainte-Berthilde [Kerthan Vosker]   Dim 25 Mar 2012 - 19:17

La sorcière se fendit d'un grand sourire. Elle avait triomphé. Elle avait réussi à imposer sa volonté à ce noble, ainsi qu'à ses hommes. Elle en était particulièrement satisfaite. À dire vrai, elle était fière de cet exploit et son plaisir se lisait très aisément sur son visage. Elle en oubliait presque sa fatigue... Elle les regarda s'éloigner et, une fois qu'ils eurent disparu de sa vue, souleva de nouveau son sac afin de le poser sur la monture de l'homme, prenant soin à l'attacher correctement pour ne pas perdre son précieux contenu en cours de route. Tout en faisant cela, elle observait l'homme, se demandant s'il la croyait vraiment aussi inoffensive... C'était un homme bien curieux... Et fort imprudent, à dire vrai. Elle aurait très bien pu chercher à le conduire dans un piège... Finalement, qu'en savait-il ?

Enfin, cela importait peu pour le moment : il avait fait ce qu'elle voulait et elle était donc prête à le suivre, comme elle venait de le montrer en rangeant son sac pour le voyage. Tout en lui tendant la main, elle lui répondit de façon plus agréable que la première fois, son sourire victorieux n'ayant pas quitté son visage et son regard s'étant fait pour l'occasion plus chaleureux. La sorcière pouvait en effet être une femme particulièrement aimable quand on faisait selon son désir et prenait la peine de l'écouter...

"Bien, messire, je suis en effet satisfaite et j'accepte donc de vous suivre. Veuillez donc maintenant m'aider à monter sur votre selle car je suis fatiguée et ma robe n'est guère pratique. Si vous permettez, je suis vraiment épuisée et je monterai donc devant vous afin que vous puissiez me retenir. Derrière vous, mes bras pourraient vous lâcher dans un moment de faiblesse, alors que devant, mon dos pourra se reposer contre vous et vous serez assuré que je ne tomberai pas."
Revenir en haut Aller en bas
Kerthan Vosker
Humain
avatar

Nombre de messages : 75
Âge : 23
Date d'inscription : 13/03/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 24 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une sorcière sur les routes de sainte-Berthilde [Kerthan Vosker]   Dim 25 Mar 2012 - 19:57

Elle souriait, était moins sur ses gardes. Une bonne chose, même si ce n'était vraiment pas une situation confortable. Prenant la main de celle dernière, il l'aida a grimpée a l'avant en l'installant comme possible sur la selle. Une fois ceci fait et pour vérifier que tout était bien en place et prêt pour le départ, il toussa légèrement.

Je ne suis pas encore mort, c'est déjà bien.. Vous ne m'avez pas déjà transformé en je ne sais quoi, c'est mieux. Vous croyez vraiment que je suis "messire", juste parce qu'on m'as mit a sur un bout de bois ? Décidément, je ne comprendrais jamais..

Je suis Varkan, de Larau. Maintenant que vous êtes prête, ou désirez vous aller ? Car sans me donner d'indication, je ne risque pas d'aller bien loin. Et puis, si vous comptez me faire tuer dans un guet-apens.. Hé bien, vous passerez par dessus la selle, tête la première. Ce qui m'étonne, c'est que j'ai eu envie de vous aidée sans contre partie, alors que je n'aurais pas forcément insisté pour d'autres.. Vous n'êtes pas des alentours, j'imagine. C'est certainement pour ça que je suis si curieux.


Il était réellement dangereux, la situation dans laquelle il s'était mise, car il était vraiment incertain de ce qu'il allait devenir de lui.. Mais a quoi bon ne pas faire quelque folie ?
Revenir en haut Aller en bas
Agnès Malesherbes
Humain
avatar

Nombre de messages : 91
Âge : 32
Date d'inscription : 16/03/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans
Niveau Magique : Apprenti.
MessageSujet: Re: Une sorcière sur les routes de sainte-Berthilde [Kerthan Vosker]   Dim 25 Mar 2012 - 20:30

Une fois montée, elle se cala contre lui, son dos bien plaqué contre son torse, son bassin collé au sien. Ainsi, entourée par les bras qui tenaient les rênes, elle ne risquait absolument pas de tomber. De ce côté-là, elle était en sécurité avec lui. Après, il restait à savoir si c'était absolument sûr d'être avec lui, mais pour le moment, elle ne pouvait pas vraiment le déterminer... Enfin, pour le moment, elle pensait ne pas courir de risques et sa méfiance naturelle à l'égard des hommes se calma. Il était difficile d'endormir sa vigilance, mais des hommes suffisamment sympathiques, francs et sincères pouvaient tout à fait y parvenir, en dépit de ses préjugés. Elle n'était pas si bornée...

Elle rit légèrement en l'écoutant et répondit :

"Vous changer en autre chose ? Je crains de ne malheureusement pas avoir ce pouvoir du tout, messire... Et vous avez des hommes qui vous sont fidèles et vous écoutent, donc je suppose que vous avez ce titre. Ensuite, que vous vous considériez comme tel ou non... Rares sont ceux qui ont la possibilité de choisir leur voie au cours de leur existence. Beaucoup suivent le chemin qu'on leur a imposé. Rares sont ceux qui ont le privilège de choisir la vie qu'ils veulent mener. Ces individus-là sont les seuls qui soient vraiment libres en ce monde. Pour les autres, le choix est une ressource plus précieuse que l'or et la liberté un doux rêve qu'ils caressent sans jamais l'atteindre.

Je suis Agnès Malesherbes, apothicaire et sage-femme. Je vis dans le duché de Langehack. Ensuite, je pourrais toujours rentrer à pied. Et non, rassurez-vous : je ne suis point une menace et je n'envisage ni de vous tuer ni de vous piéger. Je suis bien plus honorable que cela et vous me rendez service. Quant au fait que vous vouliez m'aider sans contrepartie, je suppose qu'il faut mettre cela sur le compte de mon charme naturel... Ou de l'attrait de mes charmes féminins bien conservés malgré l'âge et la fatigue."


Elle rit aux éclats avant d'ajouter, légèrement songeuse :

"J'aurais sans doute succombé à vos charmes, plus jeune, quand j'étais plus naïve..."
Revenir en haut Aller en bas
Kerthan Vosker
Humain
avatar

Nombre de messages : 75
Âge : 23
Date d'inscription : 13/03/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 24 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une sorcière sur les routes de sainte-Berthilde [Kerthan Vosker]   Dim 25 Mar 2012 - 21:30

Il claqua doucement du talon, pour se mettre en direction de Sainte Berthilde et des frontières d'Olysea.. Plus si jeune que ça, cette Agnès, mais encore avec toute sa tête pas totalement gaga. Il l'écouta tranquillement, encore un poil surpris de la tournure de la situation, mais s'en accommoda bien vite au final. Il sentait sa présence, il la sentait devant lui, et ma foi, pourquoi allait il se plaindre ? Surtout qu'il avait le béguin pour les rouquines, et même si ce n'était pas totalement son style.. Elle s'était penchée a un moment et il n'avait pu résisté a jeter un.. Ou deux.. Son regard en faite. Il.. WOH !

Il secoua la tête, se posant une drôle de question, et faisant une tête des plus perplexe sur le moment, avant de se reprendre. Calme toi, Kerthan !

J'aurais pu refuser de devenir dirigeant de cette petite ville. Mais elle m'as vu grandir et je connaissais presque tout le monde, malgré que je sois un bâtard. Je vais vous amenée jusqu’à Sainte Berthilde ou plus loin, en direction des terres d'Olysea. Je pense que cela vous économisera un petit bout de chemin.

Tout du moins, je suis enchanté, Agnès Malesherbes. Une Apothicaire et sage-femme.. Venant de Langehack. Vous ne venez pas d'à coté ! Qu'est ce qui as bien pu vous amenée ? J'ai bien une idée, mais je n'y perd rien a demander.

Je pense pouvoir vous faire aussi confiance, dans la limite du raisonnable. Bien que je n'y connaisse rien dans la raison, la preuve est que vous êtes avec moi.. Ironique. Pour ce qui est des.. Charmes. Hé bien, peut être, je ne mentirais pas en disant que j'apprécie grandement les chevelures de feu. Peut être est ce aussi un facteur important de pourquoi de tout ça. De toute manière, une femme, reste une femme, peu importe l'âge qu'elle peut avoir. Le corps ne suit pas forcément, mais parfois, si. Les elfes, eux, trichent en tout cas.

Mais ça en reste farfelu !
Revenir en haut Aller en bas
Agnès Malesherbes
Humain
avatar

Nombre de messages : 91
Âge : 32
Date d'inscription : 16/03/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans
Niveau Magique : Apprenti.
MessageSujet: Re: Une sorcière sur les routes de sainte-Berthilde [Kerthan Vosker]   Dim 25 Mar 2012 - 21:56

Elle écouta attentivement son compagnon de route en se laissant bercer par les mouvements de sa monture. Elle n'avait guère eu l'occasion de se reposer avant et c'était là un délice. En tout cas, elle n'était pas trop mal tombée : il semblait vraiment attentionné et sincère avec elle. Il était si gentil et honnête malgré son rang et le fait qu'il porte des armes... Elle ne le connaissait pas très bien, mais elle devait reconnaître qu'il semblait être un homme de valeur. Rares étaient les hommes d'armes qu'elle considérait de la sorte. En général, elle se méfiait d'eux car ils usaient et abusaient volontiers de la force et de la violence pour parvenir à leurs fins. Ils étaient souvent sans foi ni loi et n'avaient cure de principes comme l'honneur ou la protection des faibles. Cela rendait les hommes honorables plus précieux encore, du fait de leur rareté...

La sorcière n'avait pas conscience du trouble qui avait habité le noble alors qu'ils chevauchaient et, d'ailleurs, ainsi collée contre lui, elle lui offrait toujours une vue très agréable. En fait, si Agnès connaissait l'effet qu'elle pouvait causer sur les hommes, le noble ne semblait pas chercher la bagatelle avec elle. Elle n'avait donc pas imaginé cela avant que ce dernier ne lui ait expliqué son goût pour les rouquines. De toute façon, quand bien même elle l'aurait su avant, cette robe était la preuve qu'elle assumait pleinement sa féminité...


Vous êtes donc un homme humble, à ce que je vois, et c'est tout à votre honneur, messire. Je vous remercie grandement pour votre aide et ce sera largement suffisant pour moi, à dire vrai. Je n'imagine point vous demander plus que cela...

J'ai été appelée ici pour faire mon devoir de sage-femme. On a requis mes services pour un accouchement compliqué car je suis une des sage-femmes les plus expérimentées et compétentes de tout le royaume, en plus d'être une apothicaire très appréciée chez moi. Je suis toujours prête à aider dans ce genre de cas. Enfin, je suppose que vous vous doutiez que c'était là la raison de ma présence.

Bien, je note que messire apprécie les chevelures rousses... Et j'ignore si je dois prendre la partie sur "une femme reste une femme" comme un compliment sur mon âge ou non, mais je vais considérer que oui..."


Elle rit doucement pour le taquiner en restant contre lui, finissant affectueusement par lever un bras afin de caresser la joue droite de l'homme et d'amener sa main derrière sa nuque, la parcourant doucement de ses doigts fins.
Revenir en haut Aller en bas
Kerthan Vosker
Humain
avatar

Nombre de messages : 75
Âge : 23
Date d'inscription : 13/03/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 24 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une sorcière sur les routes de sainte-Berthilde [Kerthan Vosker]   Lun 26 Mar 2012 - 6:30

A vrai dire, Kerthan ne semblait pour le moment, plus aussi réceptif a ses charmes naturels, il avait remarqué quelques signes qui l'inquiétait et pressa légèrement le cheval au trot. Mieux valait ne pas trop s'attarder par ici, car même si Agnès n'était pas une combattante, elle rajoutait une personne dans le petit groupe et pouvait légèrement faire réfléchir les coupes jarrets. C'est ce qu'il espérait en tout cas, car ce n'est pas ça qui les empêcheraient, vu la dent qu'ils avaient tous contre lui aussi.

Je ne suis pas humble, je pense. J'ai surtout une vision pessimiste de ma personne, je pense.. Et puis, si jamais j'ai un problème de poison mortel, je saurais au moins a qui demander ! Par contre, pour un accouchement, ça risque d'être très mal parti. Parti dans le sens que je suis inquiet, il n'y a même plus un oiseau dans les alentours, quelques choses que je ne sais, ont du leur faire peur.

Pour ce qui est de ma phrase, je disais simplement qu'importe l'âge, il ne suit pas l'esprit !


Il eu un léger rire, bien qu'il n'est retenu qu'un léger frisson a cause de la main de cette femme. Mais il était vraiment préoccupé car ils se rapprochaient d'une petite forêt et espérait vraiment que les bandits n'aient pas choisis de se poster tous la.
Revenir en haut Aller en bas
Agnès Malesherbes
Humain
avatar

Nombre de messages : 91
Âge : 32
Date d'inscription : 16/03/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans
Niveau Magique : Apprenti.
MessageSujet: Re: Une sorcière sur les routes de sainte-Berthilde [Kerthan Vosker]   Lun 26 Mar 2012 - 13:41

Agnès sentait quelque peu l'inquiétude de son compagnon de route. Il était aisé de savoir quand un homme était troublé ou pensait à autre chose et c'était actuellement le cas. Elle ignorait à quoi il pensait, mais son esprit était clairement ailleurs. Cela fut d'ailleurs confirmé quand il parla d'une chose qui avait effrayé les oiseaux. D'ailleurs, à présent qu'il l'avait fait remarquer, cela lui semblait évident. Il régnait à présent comme un silence pesant et inquiétant que la sorcière n'appréciait pas vraiment. Non, cela ne lui disait rien de bon... Elle n'aimait guère ce genre de calme en un lieu où les oiseaux devraient gazouiller. C'était souvent le signe d'une menace tapie. Bref, elle avait un mauvais pressentiment...

Comme pour calmer son inquiétude, elle chercha des signes qui auguraient quelque chose de plus positif et de plus plaisant, mais la nature semblait elle-même animée d'une certaine angoisse. Il n'y avait pas un écureuil ni un oiseau... Pas le moindre petit lapin qui gambadait ou batifolait. Pas même d'ailleurs un animal plus gros, comme un daim ou un sanglier. La sorcière ne parlait pas aux animaux et n'avait pas le moindre lien avec eux, mais leur présence avait généralement au moins le mérite de la rassurer. Là, il n'y avait rien de tel pour la soulager...

Plus ils avançaient, plus le temps semblait se ralentir, voire même s'arrêter. Le vent ne soufflait quasiment plus et les branchages remuaient à peine. Tout leur environnement semblait être dans l'attente d'un événement soudain. Il paraissait clair, vu le silence excessif qui régnait dans ses lieux, qu'un quelconque traquenard avait été préparé et que des brigands embusqués n'allaient pas tarder à apparaître, sans doute armés d'arcs et de flèches à la pointe menaçante ou d'épées à la lame tranchante. Le piège risquait de se refermer prochainement...

Le guerrier avait des connaissances sur le sujet, mais pas la sorcière. Que pouvait-elle savoir de telles tactiques ?
Revenir en haut Aller en bas
Kerthan Vosker
Humain
avatar

Nombre de messages : 75
Âge : 23
Date d'inscription : 13/03/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 24 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une sorcière sur les routes de sainte-Berthilde [Kerthan Vosker]   Lun 26 Mar 2012 - 14:22

Kerthan reconnaissait l'endroit peu a peu, tirant finalement les rênes au commencement de la forêt. Plusieurs mois auparavant, exactement au même endroit un peu plus loin, il avait lui même fait une battu a ses bandits, qui avaient réussi a fuir majoritairement. Il y avait eu 2 pertes de leur côté mais trois fois plus de leur côté. Il darda son regard sans pouvoir percer l'épais drap que faisais la forêt elle même. Rentrer la dedans serait un arrêt de mort. Étant plus ou moins deux, mais facilement une trentaine si toutes les petits bandes du coin avaient décidées de lui tomber dessus. Ou bien plus encore, et c'est ce qu'il craignait. Même si il ne pouvait pas laisser ce piège aux voyageurs, que pouvait il y faire ? Il faudrait revenir avec des renforts, et tenter d'en arrêter ou tuer le maximum pour qu'ils arrêtent temporairement. Ca ne serait pas la fin, mais au moins, ça leur donnerais un peu le temps de souffler avant la prochaine fois ou ils seront plus nombreux et aussi organisés. Calmant son cheval en lui flattant l'encolure, il chuchota a Agnès.

Nous ne devons absolument pas passer par cette forêt, nous allons sortir du chemin, et tenter de la contournée, nous aurons bien moins de chance de tomber sur tout ces brigands. Mais ne descendons pas de cheval, même si nous sommes plus bruyants, nous avons plus de chances de les semés dans des espaces ouverts. Slalomer dans cette forêt.. Ca serait purement impensable, car folie. Je vous recommande de ne plus parlée ou alors a voix basse que si il le faut vraiment. Le cheval est déjà suffisamment .. "Discret" pour qu'on nous entende.


Il préférait lancer un peu d'humour vite fait, par habitude, car ce n'était pas dit qu'il puisse faire le tour de cette forêt.. Elle n'est pas ronde, bien faite, mais hasardeuse dans ces limitations. Aucune idée du temps qu'il leur faudrait pour passer de l'autre côté sans être repérés. Il dirigea Flèvre sur sa droite, aussi silencieusement que pouvais un cheval sur le sol..

.. .. .. .. Des bruits de froissements de feuilles sont audibles plus loin, le seul venant troubler le silence jusqu'à présent resté religieux..

Je ne sais pas du tout si vous avez pu remarquer, Agnès.. Mais je crois que soit un gros sanglier nous suit en parallèle, soit nous avons de la compagnie non désirée.. Pour le moment, ne donnons pas de signe que nous avons compris qu'il nous avaient vu, mais décalons nous petit a petit vers les plaines de l'autre côté..
Revenir en haut Aller en bas
Agnès Malesherbes
Humain
avatar

Nombre de messages : 91
Âge : 32
Date d'inscription : 16/03/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans
Niveau Magique : Apprenti.
MessageSujet: Re: Une sorcière sur les routes de sainte-Berthilde [Kerthan Vosker]   Jeu 29 Mar 2012 - 9:27

Agnès observait les alentours, assez inquiète à l'idée de savoir qu'ils n'étaient probablement pas seuls en ces lieux. Ils n'étaient que deux et elle ne savait guère se battre. Enfin, elle avait appris à se servir de la magie pour se défendre un peu contre certaines agressions, mais en cas d'attaque sérieuse, elle était désemparée : elle pouvait empêcher un ennemi unique de lui nuire, mais face à des adversaires en supériorité numérique, elle n'avait que peu de chances de s'en tirer. Or, il était clair que s'il y avait des ennemis, ils avaient l'avantage du nombre, en plus de celui de la surprise. Bref, le cavalier et l'apothicaire étaient dans de très mauvaises dispositions. Enfin, sauf si l'homme inventait des assaillants imaginaires pour mieux la tromper et se faire passer pour un héros, ce qui n'était pas improbable tant certains hommes aimaient employer la ruse afin de mettre les femmes dans leur lit ou, du moins, de les pousser à relever leurs jupons devant eux... Toute forme de duperie était bonne dans ce but. Elle avait déjà entendu bien des fanfarons s'inventer une vie glorieuse et se vanter d'exploits improbables dans le but de la séduire, alors des embusqués imaginaires... On n'était pas à ça près.

Dans un sens, les raisons qui trottaient dans la tête de l'homme importaient peu, à l'heure actuelle. Comme elle n'était pas certaine de la présence d'ennemis ou non, dans tous les cas, elle était quelque peu forcée de le croire sur parole. C'était là tout ce qu'elle pouvait faire. Elle n'avait pas vraiment d'autre choix. Même si l'idée lui déplaisait énormément, elle était obligée de laisser sa vie entre ses mains et de lui faire confiance. Il valait certainement mieux être avec un homme agréable comme lui que finir entre les mains avides, puantes et et brutales de brigands et de ruffians en tout genre. Au moins, le cavalier n'était pas un grossier personnage. Ses manières n'étaient pas vulgaires. Au contraire, la sorcière devait admettre qu'elles étaient plutôt plaisantes. Elle se sentait presque en sûreté. Elle n'était pas tout à fait sûre de l'être, mais s'il y avait une chose dont elle était par contre à peu près certaine, c'était que les bandits de grand chemin étaient connus comme étant des hommes sans foi ni loi, rustres et peu respectueux à l'égard de la gent féminine, et qu'ils n'allaient certainement lui offrir une telle garantie.

Elle resta essentiellement silencieuse, mais lui répondit tout de même brièvement en murmurant :

"Oui, vous avez raison. Enfin, je vous fais confiance pour la suite... Vous savez comment agir dans ce genre de cas...
Revenir en haut Aller en bas
Kerthan Vosker
Humain
avatar

Nombre de messages : 75
Âge : 23
Date d'inscription : 13/03/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 24 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une sorcière sur les routes de sainte-Berthilde [Kerthan Vosker]   Ven 30 Mar 2012 - 9:59

Il ne plaisantait pas, et se serait volontiers passé du sourd bruit qu'il venait d'entendre avec un hennissement au loin. Deux.. Trois peut être. Ils venaient de prendre les cavaliers désormais, il fallait faire vite, les archers allaient bientôt tirer. La seule chance de leurs échapper serait de les semés dans la rase campagne ou dans un début de forêt en prenant suffisamment d'avance. Kerthan prit la décision de faire galoper Flèvre le plus vite possible, car tout s'emballait, il avait déjà eu suffisamment affaire avec ces brigands, pas besoin d'aller faire le porc épique tout seul.

Se déplaçant soudainement a bride abattue, l'archer qui l'avait en joue comme ses trois comparses qui avaient eu le temps de se mettre en position, eu le temps de laisser leurs traits de flèches fusés vers le cavalier en armure qui transportait une femme. Il savait tous qui il était, et voulait tous sa tête.

Les flèches filèrent droit pour deux d'entre elles, alors que les deux autres se perdaient. Les deux restantes, une fila se fichée dans la terre sur le trajet du cheval qui eu du mal a se tenir pour ne pas avoir peur et se rouler au sol. Mais la dernière se planta dans l'armure. Elle avait fait son temps et elle était désormais trop vielle, la confirmation venant d'un corps étranger la transperçant. Pas très loin, mais assez pour causer une blessure a son porteur. Il la sentait comme un trait de feu qui faisait couler un peu de son sang, sans vraiment être dangereux sur le court terme.

Les 3 cavaliers brigands venaient de sortir promptement d'un passage ouvert de la forêt, devant eux. Flèvre n'eut pas vraiment le choix que de faire un soudain virage sur la droite en malmenant ces passagers. Le cheval avait acquis des réflexes en devançant son cavalier, qui avait d'ailleurs un peu du mal a bien gérer tout ce beau bordel. Il est certain qu'Agnès était aussi secouée par la chevauchée, mais ils venaient de reprendre la direction vers les plaines, fonçant vers un point imaginaire en ligne droite aussi vite que possible. Le gros des ennemis étaient restés dans la forêt, mais les vifs avaient compris qu'ils faisaient le tour quand les guetteurs les ont vus se détournés de la route principale.

Désormais, les 3 cavaliers brigands étaient a leurs poursuites, et les autres ne devraient pas tarder a se mettre en route, bien qu'il n'y aurait certainement pas tout ce petit monde.

La seule alternative qui contentait Kerthan, c'était de tomber sur une patrouille de sa ville.. Mais il était dur de savoir a quel moment précis les patrouilles allaient passées et si elles allaient arrivées a temps pour éviter que tout les gentils brigands viennent leur faire la fête.
Revenir en haut Aller en bas
Agnès Malesherbes
Humain
avatar

Nombre de messages : 91
Âge : 32
Date d'inscription : 16/03/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans
Niveau Magique : Apprenti.
MessageSujet: Re: Une sorcière sur les routes de sainte-Berthilde [Kerthan Vosker]   Sam 31 Mar 2012 - 13:50

Largement secouée et malmenée par cette folle chevauchée (sans les bras du cavalier, elle aurait très probablement subi plus d'une chute dans de telles circonstances), Agnès était aussi quelque peu désemparée : dans ce genre de situation, elle ne voyait sincèrement pas ce qu'elle pouvait faire pour aider son compagnon de route. Elle était obligée de s'en remettre totalement à lui et de le laisser se débrouiller seul. Il n'y avait rien de plus frustrant que cette idée. Elle aurait aimé pouvoir lui montrer que c'était une femme de caractère, mais dans ce genre de cas, la volonté n'aidait pas beaucoup. Elle ne pouvait compter que sur l'habileté et la vivacité du cavalier, ainsi que sur les réflexes de sa fière monture. D'ailleurs, il lui paraissait évident que c'était un très bon cheval. Elle était relativement confiante pour le moment, mais ce n'était pas encore fini et elle ne serait définitivement soulagée qu'à la fin de cette intense cavalcade.

Elle devait réfléchir... Il devait sans doute y avoir un moyen de les ralentir ou de gagner du temps. Malheureusement, réfléchir était assez difficile dans de telles conditions. Néanmoins, des idées lui vinrent quand même. Oui, il devait y avoir des solutions à leur problème... Ah, mais non, c'était impossible ! Elle avait eu dans l'idée de récupérer des flacons d'huile ou toute autre substance poisseuse dans sa sacoche, mais il y avait un problème de taille : elle était dans les fontes et il était difficile d'y accéder dans de telles conditions. Qu'allait-elle faire maintenant ? Elle était revenue au point de départ...

Enfin, ils chevauchaient depuis un moment en essayant d'échapper à leurs poursuivants. Peut-être avaient-ils d'ailleurs fini par les semer ? La sorcière sentit son cœur battre la chamade dans sa poitrine quand elle aperçut devant eux des cavaliers, au loin. Qui étaient-ils ? Des alliés ou des ennemis ? Il était difficile de le déterminer. Elle ne pouvait qu'espérer, dans l'attente d'une réponse...
Revenir en haut Aller en bas
Kerthan Vosker
Humain
avatar

Nombre de messages : 75
Âge : 23
Date d'inscription : 13/03/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 24 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une sorcière sur les routes de sainte-Berthilde [Kerthan Vosker]   Dim 1 Avr 2012 - 11:07

La flèche avait fait une blessure légère peu importante mais dérangeante pour Kerthan. Il était vraisemblable que la pointe ne devait absolument pas être propre et qu'il allait avoir droit a une infection en règle, son armure n'arrangeant rien du tout a tout les coups. Les trois premiers cavaliers les collaient vraiment, il ne s'était pas retourné pour savoir si ils étaient armés d'armes a distance, mais vu qu'aucune flèche ou carreau n'avaient volés.. Il supposait que non. Mais un autre groupe de ces fichus poursuivants s'étaient joints a eux, tout au plus 5, portant a 8 leur nombre. Les chevaux étaient poussés a bout, mais une égalité déconcertante se tenait entre eux tous.

Une vague forme se distinguait au loin, pour rendre compte qu'ils étaient des cavaliers. Aucune idée de leurs appartenance pour cette distance, mais vu leur comportement et leur allure calme, il semblait vraiment que ce soit une patrouille. Peut être son espérance prenait le dessus sur ce qu'il voyait, car il savait pertinemment que se retrouver face a toute cette troupe, sa vie n'allait pas durer vraiment longtemps. Cette course poursuite commençait a le fatiguer plus vite qu'a l'accoutumée avec cette petite blessure qui aurait du être anodine.

Mais ce n'était pas le moment de se prendre la tête en pleine cavale, Kerthan prit le risque d'aller vers eux bien qu'il n'avait plus trop le choix a vrai dire. Les cavaliers au loin virent le groupe arriver et se mirent a leur tour vers leurs directions, bien plus que curieux de savoir ce qui motivait cette course improvisée qui semblait pas vraiment amical.

Les deux groupes se rejoignaient et il n'était encore aucunement possible de savoir qui se trouvait en face des deux fuyards. Mais ils étaient une douzaine de cavaliers en armures, cela pouvait donner une petite idée déjà..
Revenir en haut Aller en bas
Agnès Malesherbes
Humain
avatar

Nombre de messages : 91
Âge : 32
Date d'inscription : 16/03/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans
Niveau Magique : Apprenti.
MessageSujet: Re: Une sorcière sur les routes de sainte-Berthilde [Kerthan Vosker]   Mer 11 Avr 2012 - 23:14

Agnès soupira de soulagement à la vue des cavaliers en armure. Il s'agissait clairement là de chevaliers ou de cavaliers officiels : sans doute de nobles chevaliers ou des soldats. En somme, ils étaient clairement en sécurité. Enfin, sauf s'il s'agissait de mercenaires sans foi ni loi, ce qui n'était pas improbable... Malheureusement, elle ne pouvait le déterminer comme ça, juste en les voyant. Elle ne pouvait rien connaître de leur appartenance ni de leurs intentions sans leur adresser la parole et ils n'allaient pas avoir le temps de converser, la situation ne s'y prêtant pas vraiment. En outre, elle n'avait aucune connaissance en héraldique et ne pouvait donc pas reconnaître leurs armoiries ou leur bannière, si ces cavaliers en avaient. Néanmoins, leur attitude semblait clairement celle d'une patrouille et cela suffit à la rassurer. De toute façon, elle ne pouvait rien faire d'autre que parier sur cela et espérer ne pas se tromper...

La rencontre entre les deux groupes finit par avoir lieu. Enfin, on ne pouvait guère parler de rencontre. Il était plus juste de parler de confrontation ou d'escarmouche, et encore... Les brigands, ayant conscience de leur infériorité dans bien des domaines (à leur infériorité numérique s'ajoutaient en effet potentiellement celle de leur équipement et celle de leur expérience, en supposant que leurs adversaires étaient des soldats entraînés), essayèrent de rebrousser chemin afin de déguerpir. C'était sans doute le choix le plus raisonnable. Leur seul espoir de survie était la fuite. Soit ils tentaient de se battre et au péril de leur vie, mais ils ne désiraient franchement pas la perdre pour le moment, soit ils se rendaient et, après leur capture, finissaient au bout d'une corde sans autre forme de procès. Or, il était évident qu'ils ne voulaient guère prendre de tels risques. Cela laissait donc peu d'options valables... Ainsi, les poursuivants qui avaient été aux trousses du cavalier et de la sage-femme étaient désormais poursuivis. Ces deux derniers avaient tout le loisir de goûter l'ironie de la situation, non sans soulagement...

Tout en observant les cavaliers de la patrouille et les fuyards s'éloigner, Agnès finit par lâcher après un soupir :

« Bien, je pense que nous avons réussi à échapper aux brigands, messire. Nous sommes en sûreté et je pense que nous allons donc pouvoir nous arrêter pour souffler et nous reposer un peu. Votre monture en a sûrement besoin, et j'aimerais bien pouvoir poser pied à terre, manger et prendre un peu de repos aussi... Après un tel moment d'angoisse, j'ai besoin de reprendre des forces. »

Elle ne mentait pas. Son cœur avait battu la chamade au moment de la poursuite car elle avait sincèrement eu peur, mais maintenant que la tension était retombée, elle se sentait plus épuisée que jamais, surtout qu'il fallait y ajouter la fatigue de sa nuit blanche... Elle était à bout de forces et espérait pouvoir dormir prochainement car elle ne tenait plus.
Revenir en haut Aller en bas
Kerthan Vosker
Humain
avatar

Nombre de messages : 75
Âge : 23
Date d'inscription : 13/03/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 24 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une sorcière sur les routes de sainte-Berthilde [Kerthan Vosker]   Jeu 12 Avr 2012 - 8:36

« Bien, je pense que nous avons réussi à échapper aux brigands, messire. Nous sommes en sûreté et je pense que nous allons donc pouvoir nous arrêter pour souffler et nous reposer un peu. Votre monture en a sûrement besoin, et j'aimerais bien pouvoir poser pied à terre, manger et prendre un peu de repos aussi... Après un tel moment d'angoisse, j'ai besoin de reprendre des forces. »


Ils s'éloignaient tous, tout revenait.. Calme. C'était réellement perturbant. Ils auraient très bien pu y passer, et la patrouille chasseraient les fuyards pendant encore un bon moment, et si elle rencontrait une autre patrouille, ils chercheraient certainement a faire la battue dans la forêt.

Kerthan fit descendre doucement Agnès, descendant a son tour, il entreprit de poser doucement les affaires d'Agnès au pied d'un arbre, retirant la selle du pauvre cheval qui avait lui aussi eu un coup de fouet depuis le début de la course, il en était essoufflé. Flattant son encolure, il le laissa s'éloigner un peu sans vraiment s'en soucier.

Se décidant a retirer la pointe qui le gênait, il se rendit compte que c'était une flèche dans son flanc. Retirant le plastron, il lâcha un soupire en voyant qu'elle était vraiment trop vielle.. Pestant un poil dans sa barbe, il la posa au sol, retirant la flèche en s'asseyant.

Agnès, si vous voulez mon avis, mon cheval a vraiment besoin d'une pause, et je dirais qu'il en vaut de même pour vous je suppose. Nous ne sommes pas loin d'un itinéraire classique de patrouille, elles passent régulièrement.

Quand a moi, j'ai un peu mal a cause de cette flèche, et elle ne veut pas se retirée de mon plastron.. Je me demande encore comment j'ai fait pour ne pas faire l'hérisson avec.


Il la regarda en s’arrêtant quelques instants, attendant son avis après cette folie.
Revenir en haut Aller en bas
Agnès Malesherbes
Humain
avatar

Nombre de messages : 91
Âge : 32
Date d'inscription : 16/03/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans
Niveau Magique : Apprenti.
MessageSujet: Re: Une sorcière sur les routes de sainte-Berthilde [Kerthan Vosker]   Jeu 12 Avr 2012 - 16:16

Agnès se posa dans l'herbe au bord de la route afin de souffler et de vérifier ses affaires. Après tout, dans cette course effrénée, il avait fort bien pu s'ouvrir et perdre une partie de son contenu. Cela pouvait parfois arriver dans la précipitation... Bon, visiblement, ce n'était pas le cas, mais il était toujours bon de s'en assurer. Elle était donc définitivement soulagée. Au final, ils n'avaient rien perdu lors de leur rencontre avec les brigands.

Elle écouta le guerrier en le regardant s'évertuer à ôter la flèche de son plastron. Le projectile était apparemment bien enfoncé dans l'armure et le cavalier semblait avoir du mal à l'en retirer. Comme son compagnon de route le disait si bien, il avait eu de la chance : la flèche aurait fort bien pu totalement pénétrer dans l'armure et donc, fatalement, dans ses chairs. En plus du trou dans son armure, il aurait pu être grièvement blessé.

Elle lui sourit doucement et répondit à son commentaire :

« Vous vous plaignez, messire, mais vous en avez encore l'occasion de le faire, ne n'oubliez pas. Cette armure vous a sauvé la vie. Nous avons de la chance, vous de pouvoir encore vous plaindre et moi de pouvoir vous entendre le faire. »

Elle se releva ensuite afin de venir vers lui. Elle se mit alors à le chevaucher, tout en glissant doucement ses bras autour de son cou et en se fendant d'un plus grand sourire.

« Vous m'avez sauvée, messire. Rares sont les hommes qui ont fait autant pour moi... On se soucie peu de ma personne, en règle générale. Vous méritez une récompense digne d'un tel exploit, mon brave chevalier. »

Une fois qu'elle eut fini de parler, elle approcha lentement son visage du sien afin de baiser délicatement ses lèvres, tout en fermant les yeux. Pour elle, ce n'était que peu de choses, au fond... Un baiser n'engageait à rien et elle lui devait bien ça. Ce qu'il avait fait pour elle le valait amplement...
Revenir en haut Aller en bas
Kerthan Vosker
Humain
avatar

Nombre de messages : 75
Âge : 23
Date d'inscription : 13/03/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 24 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une sorcière sur les routes de sainte-Berthilde [Kerthan Vosker]   Jeu 12 Avr 2012 - 19:23

Pendant qu'elle s'occupait un peu du compte de ces affaires, il s'évertuais toujours a tenter de sauver son armure, qui était bonne a être remplacée.

C'est une chance que nous soyons encore la, je suis tout a fait d'accord.M on armure m'as sauvé, mais maintenant je dois en prendre une autre, celle ci ayant fait son temps..

Pour me plaindre, il parait que cela m'arrive souvent. Tout du moins, jusqu'à preuve du contraire, je le suis tout le temps..


Kerthan fit des yeux interrogateurs lorsqu’elle se mit sur lui dans cette positon. Il n'était pas totalement a l'aise qu'une femme vienne se posée comme ça sur lui même.

Que ce soit vous ou quelqu'un d'autre, je vous avoue que tout le monde est pareil.. Bon, je dis ça, c'est théoriquement, car je ne suis pas un brave chevalier, vous me lancez trop de fl...

Woho. C'était quoi ça ? Il arbora un air vraiment surpris sur ce qu'il venait d'avoir comme récompense. Il ne s'y attendait pas, bien qu'il n'aurait pas fuis, ce n'était vraiment pas ce qu'il aurait fait. A vrai dire, il n'avait rien attendu de cette femme.

Sans paraître rustre.. Vous embrassez souvent les jeunes hommes qui vous aident un peu ?
Revenir en haut Aller en bas
Agnès Malesherbes
Humain
avatar

Nombre de messages : 91
Âge : 32
Date d'inscription : 16/03/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans
Niveau Magique : Apprenti.
MessageSujet: Re: Une sorcière sur les routes de sainte-Berthilde [Kerthan Vosker]   Jeu 12 Avr 2012 - 20:08

Bon, en voilà un qui ne semblait franchement pas chercher les baisers des demoiselles ou davantage... Cela se voyait à sa réaction et son malaise. C'était vraiment surprenant et elle s'était attendue de sa part à davantage de témérité. En plus, ses propos avaient quelque peu le don de refroidir l'ambiance et de tuer le plaisir du moment présent. Elle venait de lui dire qu'on se souciait fort peu d'elle en général et tout ce qu'il trouvait à lui dire, c'était de lui demander si elle embrassait souvent les jeunes hommes qui l'aidaient ? Bien sûr que non ! Les jeunes hommes ne lui sauvaient pas souvent la vie... C'était même un type d'événement particulièrement rare, en fait. Elle avait rarement été en danger dans sa vie, depuis qu'elle était totalement libre et indépendante. Elle avait plutôt été chanceuse, de ce côté-là...

Bref, dire que la question du cavalier avait été une surprise était un euphémisme : elle avait voulu faire preuve de gratitude, de gentillesse et d'affection en agissant ainsi et il la remerciait en sous-entendant presque qu'elle était une séductrice qui courait après les jeunes hommes. En fait, le fait même qu'il ait employé l'expression "jeunes hommes" était terriblement rude et insultant pour elle car cela lui rappelait son âge en comparaison de celui du cavalier. Oui, elle assumait relativement le fait de vieillir, contrairement à d'autres femmes, mais elle avait parfaitement conscience d'être vieille, par rapport à lui, même si elle restait plutôt belle et charmante pour son âge. L'emploi du terme "jeune" signifiait forcément à ses yeux qu'elle était spécifiquement intéressée par les jeunes hommes et non les hommes en général, ce qui était faux. Quand bien même Kerthan aurait eu son âge, elle aurait été prête à le remercier de cette façon... Donc non, elle ne cherchait point la compagnie des jeunes.

Quelque peu refroidie, elle recula et le lâcha afin de s'éloigner, profondément vexée. Elle ne savait que lui répondre tant elle était outrée. Après un instant, elle ouvrit malgré tout les lèvres afin de prendre la parole, tout en regardant ailleurs, une expression amère sur le visage :

« Je voulais juste être douce et courtoise, vous savez... Et non, je ne cherche pas à avoir des amants ! Bien souvent, les hommes me veulent et je consens ou non, mais non, je ne cherche pas expressément la compagnie d'hommes dans mon lit... »

C'était vrai. Pour une fois, elle pouvait agir selon son désir, mais les propos du cavalier avaient agi comme un soufflet, lui renvoyant son âge en pleine figure et lui rappelant qu'elle ne pouvait plus conter fleurette comme une jeune fille en fleur...
Revenir en haut Aller en bas
Kerthan Vosker
Humain
avatar

Nombre de messages : 75
Âge : 23
Date d'inscription : 13/03/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 24 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une sorcière sur les routes de sainte-Berthilde [Kerthan Vosker]   Ven 13 Avr 2012 - 16:25

En la voyant réagir a sa pique, Kerthan ne put réussir a retenir un sourire. C'est vrai que ce n'était vraiment pas courtois de sa part de dire cela comme ça, mais il voulait être certain que ce n'était pas par simple habitude. Il ne l'aurait nullement repoussée si elle avait désirée aller plus loin, mais il n'aurait pas franchit le pas volontairement. Il voyait bien que cela l'avait vraiment vexée de le dire comme ceci.

Je suis désolé d'avoir dit cela comme ça, Agnès. Je ne vous connais pas le moins du monde, pourrait on me reprocher le fait que je ne sois pas réceptif comme les autres hommes ? Je doute sincèrement que je vous résisterais car ma foi, il est bien possible de vous désirez. Vous n'êtes pas une femme effacée et c'est une qualité que je respecte beaucoup. Même si jusqu'à maintenant, vous n'avez pas pu me parler beaucoup avec tout ce qu'il viens de se passer.

Il avait lâché son armure et s'était mit assis devant elle, avec un vague sourire. Kerthan la détailla du visage pendant toutes ces paroles, et était sincère. Il trouvait cela amusant de la taquinée car une femme avec une bonne assurance et un caractère assez.. Présent.

Et puis, je n'ai jamais voulu dire que vous ne faisiez la chasse qu'aux jeunes hommes. J'en suis la preuve, et je vous crois que vous êtes libre de choisir qui vous voulez. Bon, d'accord.. Vous êtes jeune, belle et resplendissante comme vous l'avez toujours été ! La, comme cela, ça vous convient ?

Il laissa un petit rire se faire, sachant qu'il pourrait très bien marcher sur des braises, ce qui l'obligeait a titiller encore plus Agnès. Kerthan n'était pas bien méchant dans le fond, il cherchait juste a connaitre les limites, car il l'appréciait un peu mine de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Agnès Malesherbes
Humain
avatar

Nombre de messages : 91
Âge : 32
Date d'inscription : 16/03/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans
Niveau Magique : Apprenti.
MessageSujet: Re: Une sorcière sur les routes de sainte-Berthilde [Kerthan Vosker]   Dim 15 Avr 2012 - 2:57

La sorcière le regarda un moment et finit par répondre, non sans une certaine froideur. Elle n'était pas spécialement énervée contre lui, mais elle détestait l'idée de devoir se justifier. Néanmoins, elle lui devait bien quelques explications. C'était plus constructif que de garder le silence en affichant un air fâché car cela allait permettre au jeune homme de mieux la cerner. De plus, c'était une preuve de confiance. Elle était prête à partager avec lui une partie de ses pensées en toute franchise et sans la moindre crainte. Agnès savait que ses idées déplaisaient à bien des hommes et certains n'hésitaient pas à faire preuve de violence à l'encontre de femmes leur désobéissant, les corrigeant avec leurs poings, quand ils ne faisaient pas pire. Là, elle pouvait parler sans crainte des coups car elle le pensait différent. Elle ne se gêna donc pas pour lui confier ce qu'elle avait sur le cœur afin de dissiper tout malentendu sur ses intentions.

« Je ne demande pas de la flatterie. Vous pouvez garder vos compliments pour vous. J'ai senti que je vous plaisais. Je ne cherche pas à être rassurée au sujet de mes charmes. Je sais que les hommes veulent encore en profiter, merci. Ils viennent frapper à ma porte dans l'espoir que je leur offre mon corps. Ils s'imaginent que, comme je suis célibataire et vieillissante, je ne me refuserai pas à eux car aucun homme ne voudrait m'épouser et c'est donc là ma seule occasion de partager la chaleur de mon lit avec un homme. Or, rien n'est faux. En vérité, mon cher, j'ai fait le choix du célibat car je ne voulais guère m'attacher et me soumettre à un homme. Je voulais pleinement être libre. J'ai le choix. Je peux consentir ou non, accepter ou refuser. Toutes les femmes n'ont pas cette chance. Je ne me force aucunement à vous offrir mes lèvres : je le désire pleinement. Cela vient d'un sentiment sincère. »

Une fois qu'elle eut fini, elle se rendit compte à quel point s'exprimer de la sorte l'avait soulagée. Elle se sentait libérée d'un certain poids. Après tout, tout devait désormais être clair pour le cavalier. Bien, il était donc naturellement temps de passer à autre chose. Calmée, elle vint de nouveau se placer sur lui en se forçant à sourire, essayant de passer à autre chose afin de leur faire oublier cet instant embarrassant. Après tout, elle ne voulait guère se fâcher avec lui, juste s'expliquer sur ses actes. Elle voulait toujours passer un moment magique. Une fois sur lui, tout en l'attrapant par le cou, elle ajouta d'une voix plus douce, comme pour le rassurer et montrer qu'elle n'était plus vraiment fâchée.

« Le fait que vous soyez différent des autres hommes me plaît et m'attire énormément. Il est agréable de rencontrer un homme qui ne cherche pas mes faveurs. C'est justement ce qui me pousse à vous montrer mon affection. Je ne ferais pas preuve d'autant de douceur si vous étiez un rustre irrespectueux. Ce que je vous offre, je l'offre uniquement à vous et pour ce que vous êtes : un homme honorable, vertueux et charmant. C'est le présent d'une femme libre à un homme bon. Y a-t-il plus précieux ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une sorcière sur les routes de sainte-Berthilde [Kerthan Vosker]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une sorcière sur les routes de sainte-Berthilde [Kerthan Vosker]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Non loin de Sainte-Berthilde[Pv Zareen et Aegar]
» Arsinoé de Sainte Berthilde - Marquise de Sainte-Berthilde
» Sainte Berthilde...Une MArquise !(PV)
» Aegar de Sainte-Berthilde [Marquis de Sainte Berthilde]
» [Sainte Berthilde] Seigneurie de Kelbourg

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Marquisat de Sainte Berthilde :: Marquisat de Sainte Berthilde-
Sauter vers: