AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un aurevoir à Thanor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tali Voix d'Hiver
Nain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 65
Âge : 26
Date d'inscription : 28/05/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Un aurevoir à Thanor   Jeu 19 Avr 2012 - 15:24

- C'est toujours un peu le chaos sur cette terre mais il semble qu'il y ai une amélioration, alors pourquoi pas ...

Voila ce que je venais de dire le chef de clan des LongPieds. Pourquoi ce nom ? Parce que ce petit groupe de quelques nains est toujours entrain de courir à droite et à gauche. Ils ont la bougeotte comme aurait dit ma pauvre mère. Je me suis rattachée à ce clan ainsi que mes quatre compagnons peu de temps après notre arrivé à Thanor. Les LongPieds avaient alors pour idée de partir s'installer à l'extérieur de Thanor quand la situation se calmerait un peu et que la possibilité d'installer un nouveau village était faisable. Et le moment est venue.
Depuis ce matin c'est toute une organisation qui s'est mis en place pour gérer ce voyage. Notre chef, Fulmin, ne sait pas bien encore où le clan va s'installer définitivement mais l'idée est de marcher jusqu'à trouver un endroit commode.
Moi, barde, je les suis jusqu'à ce qu'une occasion se présente pour que je continue ma route vers un autre horizon.
Durant tout ces mois passé à Thoran j'ai essayé de ne pas trop accumuler de chose afin de ne pas être surchargée si je venais à partir. J'ai troqué ma jupe que j'avais la première fois que je suis partit de mon doux foyer de Kirgan pour un pantalon de lin marron et de bonnes bottes bien solides en cuir. Une chemise, un petit gilet de cuir, une cape, mon sac à dos avec le nécessaire de voyage et me voila partit. Sans oublier instruments et parchemin bien sur !
La caravane devrait partir dans un peu moins d'une heure, il ne reste plus qu'à attendre notre escorte et nous pourrons partir tranquillement sur les routes. En espérant ne pas croiser de gobelins ou autre bestioles peu engageantes ...

- Dis moi Tali, tu nous jouerai quelque chose pour mettre un peu d'ambiance ?

Mon amie, Dëlinn est toujours de bonne humeur et c'est souvent avec joie que je joue pour elle. Elle a un don pour remonter le moral et redonner le sourire, encore mieux que moi. Quelques membres du clan sont en effet un peu triste de quitter Thoran même si l'idée de se faire un nouveau foyer douillet niché au creux d'une grande vallée les tente fortement.

- Avec joie ma belle !

Je sortit donc ma flûte double et commença une petite gigue guillerette, Dëlinn se mettant à danser en faisant tournoyer avec elle les quelques enfants du groupe.
Les adultes souriaient déjà un peu plus et mettaient plus d'entrain à leurs tâches. Fulmin observait et donnait des ordres afin de mieux stabiliser les chariots.
La petite place que nous occupions étaient, pas bondée de monde, mais suffisamment pour que notre escorte doive jouer un peu des coudes pour se frayer un passage parmi les connaissances et amis qui étaient venu nous dire au revoir ...
Revenir en haut Aller en bas
Kiran
Nain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 730
Âge : 24
Date d'inscription : 19/08/2011

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 151 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Un aurevoir à Thanor   Lun 23 Avr 2012 - 14:39

Un groupe de nains, vêtus de manteaux à capuches brun-vert par dessus leurs armures de cuir souple, arriva en vue de la porte nord.
« Eh bien, quelle agitation...» pensa Kiran alors qu'ils débouchaient sur la petite place. Un attroupement important s'était formé autour de la caravane, rassemblement coloré de nains et de naines et pleine effervescence. Certains chargeaient les chariots déjà passablement encombrés, d'autres vérifiaient l'état des essieux ou commençaient à préparer les montures. Des enfants couraient en tous sens ou dansaient au son de la flûte d'une jeune naine, ajoutant encore au chaos ambiant.

Accompagné de son équipe de rangers, Kiran se fraya un chemin à travers la foule, cherchant du regard le chef d'expédition. Il le trouva finalement près du chariot de tête, occupé à donner des instructions pour les derniers préparatifs. Arrivé à sa hauteur, le guerrier l'interpella :
« Vous êtes Fulmin Longpied ? »
Relevant la tête du parchemin qu'il était en train de consulter, l'intéressé observa son vis-à-vis.
« Lui même. Que puis-je faire pour vous ? »
« Mon nom est Kiran, fils de Godrik. Moi et mes rangers sommes chargé de vous guider à travers les régions sauvages. »
« Ah ! Oui, l'escorte que j'avais demandée au Haut-Conseil. Je suis heureux qu'ils aient finalement accédé à ma requête. Votre protection est plus que bienvenue, Kiran fils de Godrik. Nos routes ne sont hélas plus aussi sûres qu'avant. »
« En effet. C'est un voyage risqué que vous entreprenez là. » Kiran jeta un coup d’œil aux gens s'affairant autour des chariots. « Surtout avec autant de femmes et d'enfants. »
Il n'était pas à l'aise avec cette mission. Même si la situation dans les étendues sauvages s'était améliorée, s'aventurer loin des villes restait une entreprise périlleuse. Et entre les bêtes féroces, les raids des hommes des Wandres et les incursions gobelines, se lancer dans un tel voyage avec une aussi faible escorte n'était pas très prudent...
« Peut-être devriez vous attendre encore un an ou deux... le temps que les choses se calment. »
Fulmin lui sourit. « Je sais, je sais.... Vous n'êtes pas le premier à me faire de telles recommandations. Mais voyez-vous, mon clan a besoin de changer d'air. La vie en ville, aussi confortable soit-elle, n'est vraiment pas faite pour nous. Je suis sûr qu'il y a de nombreuses terres plus au nord qui n’attendent que l'arrivée de colons pour les repeupler. Et puis, vous êtes là pour nous protéger, n'est-ce pas ? »
Le ranger ne répondit pas, sinon par un grommellement qui ressemblait vaguement à un «... pauvres inconscients ...».

Sans montrer s'il avait relevé ou pas, et sans se départir de son sourire, Fulmin lui exposa son plan de voyage. Ils passèrent ainsi de longues minutes à discuter de l'organisation du convoi, de la disposition des chariots, des points de ravitaillement à passer et du meilleur itinéraire pour les atteindre.
Finalement arriva l'heure de partir. Les galioth furent attelés aux chariots, et les voyageurs se hâtèrent de gagner leur places. Les derniers adieux et recommandation furent échangées, accompagnées de nombreux pleurs et embrassades. Et enfin, après avoir vérifié trois fois que rien ni personne ne manquait, on donna le signal du départ.
Revenir en haut Aller en bas
 
Un aurevoir à Thanor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aurevoir mes amis
» Il ne faut jamais dire adieu, cela porte malheur.
» Cuba dit aurevoir à Juan Alverida
» Ce n'est qu'un aurevoir (spoiler Raw)
» Le coin poésie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Zagazorn ~ NORD :: Terres de l'Ouest :: Thanor (Cité)-
Sauter vers: