AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Protectorat de Daranovar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sapientia
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 780
Date d'inscription : 10/02/2010

MessageSujet: Protectorat de Daranovar   Dim 3 Juin 2012 - 1:11









Spoiler:
 


Géographie du Protectorat :

Les Terres ancestrales de Daranovar s'étalent tout en longueur, partant de la lisière ouest d'Anaëh jusqu'à se perdre sur le littoral nord. Elles forment une ligne bien définie, se déployant sur toute la longueur de la forêt. Elles sont divisées en quatre protectorats, tous aussi indépendants les uns que les autres, suivant le modèle elfique : Daranovar, Linaëh, Wirskeïnfyl et Tethien.

Le protectorat de Daranovar, lui, possède un relief particulier : très vallonné voir parfois montagneux, il est composé d'un ensemble de plateaux sur lesquels sont juchés deux des quatre villes principales qui regroupent la majorité des elfes urbains : Daranovar, Lanthaloran, Sithrìm et Emerion. Les cités daranoviennes sont généralement les plus urbaines de tout Anaëh (mis à par Alëandir). Les plus grands sculpteurs de pierre ont participé à l'édification de cette architecture si particulière. Le terrain, majoritairement boisé, surtout après l'influence de Kÿria, est difficile d'accès pour une armée expérimentée. Lorsque l'on quitte les sentiers emménagés, il y est difficile de s'y déplacer. Le Tinno (le "scintillant" en elfique) est un ruisseau qui serpente dans les vallées du Protectorat : il prend sa source des monts Norn pour glisser lentement entre les plateaux de Daranovar et finalement s'enfuir à l'ouest des terres, vers Linaëh. Le Tinno se sépare au pied des monts pour former la Ninui qui, elle, va se jeter dans l'océan nordique en traversant Anaëh. La ville de Lanthaloran est perchée sur de hauts plateaux, élevés en altitude, escarpés et dangereux. L'accès y est très difficile. Le chemin, rocailleux et étroit, ne permet pas de transporter une trop grande charge. Sa position rend la cité difficilement prenable aux armées humaines et expérimentées. Lanthaloran est organisée de façon à avoir toutes les ressources à proximité et peut ainsi survivre un bon moment si elle se fait assiéger. La ville rassemble une grande majorité d'érudits. Connue pour y développer les arts et les sciences, son activité attire beaucoup d'étudiants ou de savants. Elle héberge également le Peninor Angol, le Cénacle de Magie réservé aux mages avertis. C'est dans son enceinte que Dyarque, à l'aide d'autres magiciens expérimentés, développèrent l'Arche Magie, une discipline magique gardée jalousement par le Peninor Angol. La ville de Daranovar, quant à elle, domicile du Seigneur Protecteur Daenor Thoràndrion, est surtout réputée pour son imposante forteresse, faisant office à la fois de ville fortifiée, de lieu politique, et de centre économique. Tout comme sa sœur Lanthaloran, elle est perchée sur un grand plateau qui toise toute la forêt. L'architecture, pensée pour la guerre, y est très développée et la place forte protège toute la cité de ses murs épais de pierre blanchies, s'apparentant étrangement à une ville de la péninsule. C'est ce détail qui fait de Daranovar une cité plus crainte qu'appréciée par les elfes. C'est un endroit extrêmement militarisé qui possède une des armées les plus puissantes d'Anaëh. Fidèles au roi et au peuple, elle est souvent envoyée défendre Anaëh en temps de guerres ou de troubles.

Aux pieds de ces deux grandes villes, s'étend la forêt, peuplée de nombreuses tribus nomades d'elfes qui préfèrent de loin vivre en dehors des murs de pierre. Les plus grandes tribus se rassemblent en la ville de Sithrim, qui vouent un culte complet à Kÿria. La vie est beaucoup plus rustique qu'en Lanthaloran ou Daranovar. L'économie et la politique beaucoup moins présente. Autonomes, ces tribus se rassemblent également en Emerion, dans les ruines de l'ancienne cité qui fut construite autrefois par les elfes de pierre. Détruite par Kÿria, rien n'a été reconstruit et c'est sur les pierres sanctifiées par la fougère que les elfes des bois ont élu domicile. La forêt elle, est parsemée d'innombrables anciennes habitations dévastées par le temps, datant de la Protection de la Maison Garnat qui entreprit une urbanisation poussée du territoire. Aujourd'hui, il ne reste que quelques pans de murs qui semblent subsister tels de vieilles souches ensevelies sous la mousse et la fougère.



L'histoire en bref :

Depuis des siècles entiers, la maison Garnat gouverna les Terres de Daranovar. Au fil des années, ils instaurèrent à leur protectorat un régime militaire poussé, faisant accroitre l'économie du territoire et développant une armée puissante et indépendante. La passion pour la guerre se transmettait de génération en génération et cela déteignait sur les habitants de Daranovar. Vite, le protectorat devint militairement important, apportant des effectifs plus que bénéfiques à l'armée d'Alëandir en temps de guerre. Dès le plus jeune âge, les jeunes elfes de Daranovar sont entrainés pour faire partie de l'élite. La famille Garnat fonda très vite la forteresse de Daranovar, créant une véritable place forte au sein de la forêt d'Anaëh. Elle était très mal vue dans ses débuts mais après plusieurs expériences de guerre, se révéla être un réel atout militaire.

La Protection des Garnat ne perdura que jusqu'à Jiriad Garnat, dernier de sa lignée, qui mourut à l'âge de 130 ans en ne laissant aucun héritier derrière lui. Jiriad organisa les terres de Daranovar durement. Sa protection était certes forte mais sévère. Le Protecteur était connu pour ses méthodes peu traditionnelles, usant de la mise à mort en cas de litige important. Sa disparition fut un certain soulagement pour les elfes de Daranovar, même si certains regrettaient Jiriad. Cependant, le protectorat se retrouvait vide à sa tête et le Seigneur Protecteur d'Alëandir nomma alors la maison d'Elycia et de Dyarque de Lanthaloran afin de succéder à Jiriad. Les terres furent alors renommées "Terres de Lanthaloran". Le couple usa alors de leurs pouvoir afin de bouter tous les étrangers de leur territoire. Les sang-mêlés furent violemment expulsés par la Dame Protectrice, expliquant le fait qu'encore aujourd'hui, beaucoup d'hybrides et de "croisés" évitent de traverser le Protectorat. En Lanthaloran, le Seigneur Protecteur érigea le Peninor Angol, le monument dédié à l'étude approfondie de la magie (le nom ne vint que plus tard) dans lequel il créa l'Arche Magie. Les Lanthaloran dirigèrent de nombreuses années, mais Elycia disparut subitement, quelque peu avant que Dyarque ne soit nommé Seigneur Protecteur d'Alëandir.  Le devoir obligea l'elfe à quitter les Terres de Lanthaloran pour gagner la capitale et gouverner sur Anaëh. Derrière lui, ils laissa Nyrlae, sa fille, d'âge assez mûr pour continuer à diriger tranquillement le protectorat.

Le Voile bouleversa bien des choses en Anaëh. Et si personne ne sut pourquoi ni comment, beaucoup pensèrent que c'était lui qui était la cause de la disparition de Nyrlae. L'éclipse entraina derrière elle une croissance extraordinaire et effrayante de la végétation, détruisant complètement les protectorats. Nyrlae aurait disparu sans laisser de traces. Accablé par le chagrin, Dyarque ne se résolut à céder les Terres de Lanthaloran qu'à son vieil ami guerrier, Daenor de la maison Thoràndrion, né de Daranovar. Il le nommait à la tête d'un protectorat autrefois puissant et combattant mais à présent en ruine et complètement à reconstruire. Le territoire fut alors renommé comme à son origine "Terres de Daranovar".


Cité de Daranovar.


Contexte post-Voile et post-ellipse :

Le protectorat de Daranovar étant le plus urbain d'Anaëh, c'est également lui qui a été le plus dévasté par la Nature excroissante de Kÿria. Les citées ont été submergées par la végétation, les murs détruits par les vents. Emerion fut complètement réduite en ruines et aussitôt investie par les elfes des bois. La fière cité de Lanthaloran a été pour la majorité détruite par les lianes meurtrières qui s'étaient engouffrées dans chaque pierre. Même les épais murs de la forteresse de Daranovar n'avait pu repousser cette force invisible.

Le peuple elfique de Daranovar, abandonné à son propre sort suite à la disparition de Nyrlae, commençait à défaillir. La majorité des elfes avaient fuit les villes pour se réfugier entre les arbres d'Anaëh, entre les bras de Kÿria. La peur des cités emportait tous les cœurs et une fois la colère de la déesse abattue sur les habitations de pierres, ils n'osaient se les réapproprier. Cependant, les derniers citadins persistaient à reconstruire les fières architectures du Protectorat. La nomination de Daenor fut alors un grand soulagement et un grand espoir. Mais l'avis n'était pas forcément partagé.

La majorité de la population étant urbaine, une forte tension s'était installée en Daranovar entre les elfes des pierres, vivant sur les plateaux rocheux et les elfes des bois, sauvages, se réfugiant entre les troncs épais d'Anaëh. Au début pacifiques, les tribus des elfes se montrèrent très vites hostiles à Daenor, qui voulait dès sa nomination, reconstruire les fières cités du protectorat afin de redorer l'image de son protectorat, améliorer l'économie et prospérer sa politique. Équipement détruits, matière d'œuvre évanouie dans les bois très mystérieusement, ils faisaient tout pour mettre des bâtons dans les roues du Seigneur Protecteur. Même si ce dernier devait protéger le peuple, les affrontements se faisant de plus en plus agressifs et violents, Daenor pensait déjà à agir contre cette menace qui empêchait de surmonter la crise économique du protectorat.


La cité de Lanthaloran dévastée, 6 années après le Voile.


Population et armée :

Superficie : 13 900 km².
Habitants : 85 000.
Elfes des Pierres : 36 500.
Elfes des Bois : 48 500.
Armée : 14 000 unités militarisables (Armée des Terres de Daranovar), dont 3 200 soldats appartenant au Protectorat de Daranovar.


Le Peninor Angol, à Lanthaloran.

Rédigé par Daenor Thoràndrion.
Revenir en haut Aller en bas
 
Protectorat de Daranovar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le débat sur la question du protectorat
» [Bande] Protectorat de Sigmar
» Ecrivain Carlos Fuentes propose protectorat Onusien écart des élites corrompues
» Whashington envisagerait la tutelle d'Haïti
» Nyrlae [Dame protectrice de Daranovar]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Où tout commence :: 
Contexte
 :: L'Atlas :: Anaëh
-
Sauter vers: