AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les derniers détails [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Folin "Rhentas" Trahens
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 51
Âge : 22
Date d'inscription : 01/06/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 37
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Les derniers détails [Terminé]   Sam 9 Juin 2012 - 19:51

      La route n’avait pas été des plus simples, il avait fallu à l’homme longer la côte jusqu’ici en profitant de la forêt d’Aduram qui était une véritable merveille si elle était bien utilisée. Véritable trompe l’œil pour ceux qui n’avaient jamais chassés, elle était réellement pratique pour voyager en toute tranquillité, bien sûr à condition de ne pas la traverser en se faisant violence et d’énerver les protecteurs sylvains mais ce n’était pas le genre de Folin qui était surtout passé par là pour éviter les brigands et autres, trop faciles à trouver aux niveaux des ports et des embarcations qui auraient pu l’aider à rejoindre sa destination plus rapidement. De plus, c’était le genre d’homme à avoir rapidement mal au ventre alors l’idée de se balader sur la mer Olienne ne l’intéressait pas, surtout qu’il était persuadé qu’il y aurait des avaries et une avalanche de coup du sort qui ne pourrait arriver qu’à lui. Marcher sur la terre ferme était donc le compromis parfait bien que sa jambe le faisait souffrir pendant tout le trajet et que dans sa condition, prendre un cheval n’était pas quelque chose d’indiquée, rendant de fait son voyage depuis Ysari plus long que ce qu’il avait cru réussir à calculer sur une vieille carte qui ne respectait rien, ni les échelles ni les cours d’eau, si bien qu’il arrivait en longeant un fleuve jusqu’à la ville portuaire de Thaar sur une dizaine de kilomètres.

      Pourquoi venir ici ? Il avait eu vent d’un marché plus ou moins légal qui pouvait être intéressant pour les ingrédients qu’il recherchait pour certains plats et la proximité avec les terres Drows faisaient de Thaar une destination de choix pour lui qui cherchait épice et viandes exotiques, charmé par les histoires de Ralir quoiqu’angoissé par les rumeurs sur la violence des Sombres, enfin rumeurs… Et quoiqu’il en soit, Folin s’était arrêté à une centaine de mètre ou un peu plus de la ville-destination et profitait de l’Aduram pour trouver le bois qu’il lui fallait pour faire un petit feu, ne se voyant pas manger comme un sauvage là-bas bien que cela aurait très bien pu passer et qu’il se serait juste fait prendre pour un pauvre. Il avait également le ventre un peu vide et il ne voulait pas donner une image délabrée de lui tout de suite, surtout qu’il pensait avoir besoin de toutes ses forces une fois dans Thaar même. Le plat que se faisait Folin était relativement simple, il utilisait une farine de couleur assez clair et y vidait un mélange de lait et d’alcool léger de houblon dont le mélange, un peu pâteux, cuisait tranquillement sur la plaque de pierre la plus fine qu’il pouvait trouver ici afin qu’elle chauffe suffisamment avec le feu qu’il s’était fait, le tout dans une structure un peu archaïque qui marchait malgré tout.

      En attendant que tout cela cuise, c’est-à-dire quelques minutes, Folin sortait un calepin où il avait écrit les jours précédents ce qu’il voulait faire. Il voyait la ville et le cour d’eau prêt de lui, il espérait que la carte avait raison sur ce point-là pour qu’il puisse s’orienter par la suite. Il repérait donc sa direction du coin de l’œil et il caressait la tête de son chien qu’il était présent avec lui, Hamatis, lui racontant ce qu’ils allaient faire à deux :


        « - Je ne suis pas sûr que ça soit une bonne idée d’aller voir ces elfes sombres alors si tu veux, tu peux rester ici en attendant mon retour. Il y aura bien quelques poissons à chaparder, tu ne crois pas ? »


      Le canin le regardait d’un air surpris, surélevant légèrement ses oreilles comme s’il l’avait mal entendu mais son maître lui souriait d’un air serein en lui ébouriffant les poils du crane en lui disant de ne pas s’inquiéter, presque sûr qu’il le comprenait. La solitude l’avait poussé à parler avec sa bête qui se contentait de subir les discours de l’aubergiste en voyage.


        « - Si je ne me trompe pas, ma prochaine destination sera Yutar et puis, je me dirigerai vers le marais de Faelia. Non non non, je vais le contourner et enfin, j’irai voir s’il n’y a pas moyen d’atteindre les terres des Sombres. »


      Folin n’était qu’un simple cuisinier quelque part et ses connaissances limitées le précipitait dans une situation des plus cocasses. Dans son esprit, Yutar était toujours une forteresse humaine et il ne se doutait pas qu’une fois prêt de celle-ci, ce serait sa fête. A vrai dire, tout son plan semblait à la limite du suicide mais il ne s’en souciait pas, quelqu’un ne le connaissant pas pourrait alors se demander s’il était complètement idiot ou incroyablement courageux, quoique le second choix soit proscrit dans ce contexte. Mais pour l'instant, le plus grand défi pour l’humain était d’avoir un approvisionnement régulier en eau et de franchir une zone que Temere, son ancien précepteur, considérait comme montagneuse. Pour sa venue ici, il avait juste besoin de matériel pour son expédition l’histoire de mettre un maximum de chance de ses côtés et il était persuadé que c’était le lieu idéal pour remplir sa liste de course. Mais en attendant ! La crêpe qu’il avait mit à cuir avait fini de cuir et il pouvait en déchirer une petite partie qu’il enroulait autour d’une petite pièce de viande saignante, ça c’était pour le chien, pour lui, il se contentait juste de finir ce qu’il y avait du plat qu’il s’était préparé et au pire, s’il avait faim, il lui restait encore assez de monnaies en poche pour s’acheter du pain en ville.


Dernière édition par Folin "Rhentas" Trahens le Jeu 19 Juil 2012 - 2:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Adlaenne
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 424
Âge : 26
Date d'inscription : 02/05/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  19 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Les derniers détails [Terminé]   Sam 9 Juin 2012 - 20:51

La jeune fille avait terminé son rôle de guide. Finalement toute cette histoire avait plutôt été bénéfique. Très mal commencé mais bien fini ?... Elle tentait néanmoins de s'en convaincre.

Adlaenne avait décidé de reprendre la route vers le nord. Elle devait retourné chez elle. Elle en avait besoin. D'abord pour retrouver son cheval, parce que, marcher, c'était bien, mais au bouts de plusieurs lieux, elle commençait à en avoir marre. Elle ronchonnait intérieurement à l'idée de devoir effectué tout le chemin à pieds. Combien de temps lui faudrait-il ?... Elle hésitait à se rendre à Naélis pour reprendre le bateau vers Langehack. Son chemin serait couper de moitié ! Mais la jeune fille n'avait aucune envie de revivre une épopée en mer. Elle était mieux sur la terre ferme. Quitte à marcher, tant pis.

Elle avait reprit la route immédiatement après avoir accompagné ses amis et suivait le cours d'eau. Elle ne se pressait pas et profitait du paysage. Elle ne l'aimait pas plus que cela, mais lorsqu'on avait presque pas de mémoire, on s'accrochait à tout ce que l'on voyait, on prenait le temps de tout enregistrer dans sa mémoire. C'était ce qu'elle faisait.

Et puis, tout en marchant et jouant avec un brin d'herbe qu'elle s'amusait à torsader avec un brin de paille, Adlaenne sentit une odeur qui tranchait étonnement avec les lieux. Ce n'était pas naturel et elle se mit à suivre les effluves comme envouté. Il ne lui fallut pas énormément de temps pour comprendre qu'il s'agissait de nourriture mais elle s'attendait à tomber sur une petite auberge ou une petit maison ou même un village. Il n'en fut rien, elle avançait et avançait encore mais elle ne voyait rien à l'horizon. Ne lâchant rien, elle fini par tomber sur un homme et son chien.

Elle se stoppa un instant, hésitant à s'approcher. Elle avait une mauvaise rencontre avec le nécromancien et son maudit camp...Elle ne voulait pas retomber dans de tel situations, son mentale ne le supporterait pas.
Mais finalement, a bien analyser la chose, Adlaenne se dit qu'un homme qui avait un chien ne pouvait être une mauvaise personne, non ?... Et puis elle adorait les animaux...

Elle s'avança vers les deux compagnons.

- Bonjour monsieur ! Cria t-elle en s'approchant sourire aux lèvres.

Le chien leva les oreilles et s'approcha de la jeune messagère l'air content. Adlaenne s'accroupi et le caressa, tout sourire. Elle s'approcha vers le maitre.

- Vous avez un bien bel animal !
Lui dit-elle de bonne humeur.

Elle prit place près de lui, défroissant sa robe qui commençait à être usé. Il était vraiment temps qu'elle rentre. Plus elle regardait cette robe, plus elle le pensait.

- Je ne pensais pas rencontrer quelqu'un par ici... Il n'y a pas grand monde sur cette route. Et on dit qu'on y fait plus de mauvaises rencontres que de bonnes...
Revenir en haut Aller en bas
http://titeella.blogspot.com
Folin "Rhentas" Trahens
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 51
Âge : 22
Date d'inscription : 01/06/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 37
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Les derniers détails [Terminé]   Sam 9 Juin 2012 - 21:31

      Le chien semblait distrait, son regard n’étais pas fixé sur le feu comme à son habitude dans ce genre de cas mais plutôt vers l’arrière de Folin. Ce n’était probablement pas un ennemi car sinon, l’animal se serait levé pour le défendre, alors la personne derrière l’ancien militaire devait être amicale ou du moins, ne devait pas avoir un comportement louche. En voyant cela, il n’y avait aucune raison de s’inquiéter ou même de se retourner et l’aubergiste commençait donc à griffonner quelques mots sur des pages de mauvaise qualité dans une écriture rudimentaire. Bien loin d’une orthographe parfaite, son texte était tout de même cohérent et c’était le plus important dans ce qu’il écrivait car contrairement à ce qu’il inscrivait depuis quelques jours dans ses carnets, le récit ne lui était pas destiné mais à des gens d’Ysari, encore fallait-il trouver un messager par la suite, chose facilement trouvable à la ville pensait-il alors.

      « - Et mince » étaient les seuls mots qu’il lâchait à mi-voix en entendant Adlaenne le saluer de loin, il n’était pas énervé, son visage restait neutre pendant qu’il écrivait, c’était l’un des effets secondaires de la concentration sur lui et probablement que la jeune demoiselle n’avait pas pu l’entendre vu la distance qui les séparait encore à ce moment là. Mais elle se rapprochait et Hamatis, ce chien curieux, se redressait pour aller voir ce qu’elle leur voulait, tout surpris qu’une personne vienne en leur direction et il avait même le droit à une récompense pour ce geste courtois : des caresses qu’il évitait légèrement au début d’un air méfiant avant de les accepter, se frottant carrément à la main de la fillette, ressemblant alors plus à un gros matou qu’au un bâtard féroce qu’il était réellement. Elle allait même le complimenter par la suite pour n’avoir comme réponse qu’un « - Grumpf » des plus rustres de la part de l’homme qui ne la considérait même pas, ne s’étant toujours pas donné la peine de la regarder.

      Ce n’était que lorsqu’elle s’installait prêt de lui qu’il se donnait la peine de la fixer du coin de l’œil, la laissant apercevoir le seul point commun qu’il avait avec son chien : une cicatrice passant par-dessus la truffe, bien qu’Hamatis n’avait pas la plaie verticale pour compléter le tableau. Il ne parlait toujours pas mais, faisant alors preuve de politesse, l’écoutait sagement en arrêtant même d’écrire; elle parlait des passants de la région, souvent de vilains garçons, ce qui confirmait à Folin qu’il avait bien fait en tentant de longer la côte jusqu’ici mais à la fin de sa phrase, l’homme se posait subitement une question, tournant la tête vers elle pour l’avoir bien en face.


        « - J’ai sérieusement l’air d’une mauvaise personne ? »


      Il cachait discrétement sa jambe blessée à Adlaenne, voulant quelque chose d'honnête et pas de la pitié pour réponse. Ce n’était pas comme s’il avait peur qu’elle profite de cette faiblesse pour lui faire un coup bas car après tout, il ne la connaissait pas et ne savait pas si ce n’était pas une voleuse cachée sous les traits d’une enfant innocente. Mais tant qu’elle était là, il se disait qu’elle pouvait lui être utile car elle semblait venir de Thaar-la-ville et donc, pour créer une atmosphère un peu moins tendue, il sortait encore de la farine et de la bière pour faire une boule de pâte qu’il étalait sur la pierre devant lui, refaisant une crêpe assez grande pour lui et son invitée.


        « - Tiens, maintenant que je vous tiens : vous ne savez pas s’il y a des mineurs dans le coin ? J’ai besoin de quelques renseignements … »


      La question pouvait sembler bizarre car ce n’était pas un endroit qui devait être reconnu pour ces grandes exploitations minières mais il semblait s’en moquer, ayant posé sa question avec le plus grand sérieux du monde. Et après cela, c’est toujours en écoutant Adlaenne qui avait gagné l’affection de son chien que Folin recommençait à écrire avec sa mine de charbon sur sa lettre, crachant sur le papier quelques ordres pour Carys qui devait s’occuper de l’auberge pendant son absence et demandant conseil à Temere qui devait encore s’être enfermé dans sa chambre pour faire quelques potions, il fallait qu’il leur donne de ses nouvelles, il n’était pas mort… Pas encore.
Revenir en haut Aller en bas
Adlaenne
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 424
Âge : 26
Date d'inscription : 02/05/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  19 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Les derniers détails [Terminé]   Dim 10 Juin 2012 - 16:46

L'homme passait son temps à écrire, n'accordant à la jeune fille qu'un bref regard. Cette dernière fronça légèrement les sourcils, considérant ce geste comme assez déplacé et très impoli, surtout envers une jeune femme. Mais était-elle vraiment à cela près ?
Sa question eut le don de la surprendre. Elle fut prise à dépourvu et dans l'attente d'une réponse qui se voulait surement claire et franche, Adlaenne prit le temps de le jauger.

- Euh... Et bien non, pas vraiment. Enfin, vous m'avez l'air d'avoir bien combattu à en voir votre cicatrice...

Car cella n'était pas passez inaperçue. Ce devait-être une preuve que l'homme savait parfaitement se défendre. peut-être un peu trop bien ? Elle le jugeait, au premier abord, un peu trop...belliqueux. Mais à en constater, il était seul, il semblait écrire dans un calepin, et avait même un chien ! Ce ne pouvait-être quelqu'un de foncièrement méchant.

- J'ai...Je disais cela car j'ai eu la malchance de faire une mauvaise rencontre il y à peu...

Adlaenne pensait au nécromancien et à ce camp d'esclaves. Un frisson parcouru tout son dos et elle changea rapidement de pensée. Le passé était le passé et elle ne devait plus se retourner. Même si la mort de Garvin lui pesait sur l'esprit et qu'elle avait toujours de la peine à y repenser, bien que le fantôme lui ai assurer qu'il se sentait bien mieux là où il se trouvait, elle ne pouvait s'empêcher de ressentir comme un point de culpabilité dans la poitrine.

Elle écouta avec une attention particulière l'homme qui se trouvait devant elle.

- Des ...mineurs ?...


Elle était à nouveau surprise et perplexe. Surprise car elle ne s'attendait pas à une telle question, et perplexe car elle n'en avait aucune idée, évidement. Ici ce n'était déjà pas sa terre. Mais si on additionnait à ceci que c'était la première fois qu'elle s'aventurait aussi loin de chez elle et qu'elle était amnésique... On arrivait...nulle part.

- A dire vrai monsieur, j'ai comme qui dirait des petits soucis de mémoire...

Elle ne jugea pas vraiment bon de se pencher sur son problème. Elle n'allait tout de même pas le clamer à la terre entière ! Et puis de tout façon... Le présent contait plus que le passé à ses yeux, et ses souvenirs revenait peu à peu, tout en en créant de nouveau.

- Je suis dans l'incapacité de vous répondre.

Une réponse certes inutile mais qui se valait très clair.

- Au faite, je ne me suis pas présenter... Adlaenne, pour vous servir.


Elle caressa le chien qui semblait l'apprécier à apparemment. Elle scrutait son maitre en attendant qu'il se présente également.

- Que faites vous ici ?...il n'y a rien ni personne pourtant...
Revenir en haut Aller en bas
http://titeella.blogspot.com
Folin "Rhentas" Trahens
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 51
Âge : 22
Date d'inscription : 01/06/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 37
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Les derniers détails [Terminé]   Dim 10 Juin 2012 - 17:50

      Il ne pouvait pas se plaindre du comportement de la jeune femme, elle prenait du temps avant de le juger et pour finir, c’était honnêtement qu’elle le considérait comme quelqu’un s’étant bien battu… Il avait vécu toute sa vie pour se battre, que ça soit contre sa sœur, pour le baron ou bien contre les gens hostiles vers son auberge alors il acceptait ce jugement qu’il ne considérait pas comme trop dur. Il se permettait d’ailleurs de sourire légèrement du coin des lèvres, se voulant rassurant pour Adlaenne qui semblait se faire surprendre à chaque mot qu’il disait, l’ex-militaire se remerciant alors intérieurement de ne pas être quelqu’un de bavard. Mais malgré le fait qu’elle était douce avec lui, il sentait comme un léger pincement dans sa poitrine qu’il dissimulait parfaitement si bien que le seul geste de gêne qu’il avait était de caresser la plaie qui lui parcourait le visage du bout des doigts en gardant les yeux mi-clos pendant quelques secondes, louchant sur son partenaire canin par la suite en laissant échapper un léger rire, la réflexion qu’il se faisait le rassurer car il n’était pas le seul à être dans ce cas.

        « - Mais oui, toi aussi tu as une tête à t’être beaucoup bagarré … »


      C’était tout ce qu’il disait à Hamatis en lui gratouillant la tête. Le chien ne semblait pas ravi en entendant cela, comme s’il avait compris et il reprenait alors son air blasé habituel en restant sous la main de l’humain qui riait entre ses dents, se retenant du mieux qu’il pouvait en voyant qu’il avait vexé son camarade. Il riait encore quelques instants tout en écoutant Adlaenne avant de se calmer, se tournant à nouveau vers elle, comme intrigué par ce qu’elle racontait à ce moment précis à propos de sa malchance.

        « - Des mauvaises rencontres, certaines personnes en font sans cesse et souvent, ce sont ceux qui ont l’air les plus innocents qui se relèvent être les plus dangereux… Mais ce n’est pas pour autant qu’il faut s’enfermer dans l’angoisse. C’est ce que je pense. »


      Des menaces ? Loin de là. Tout ce qu’il voulait dire, c’était que ce n’était pas la peine de dramatiser parce qu’on avait fait une mauvaise rencontre et que la meilleure chose à faire, c’était retenir la leçon et oublier le reste, mais il disait ça sans avoir connaissance de ce qui s’était passé à la jeune fille et surement que dans le cas contraire, il ne lui aurait pas sorti une phrase toute faite comme ça.

      La conversation continuait et elle tournait autour du pot par la suite pour expliquer qu’elle ne savait pas, c’était vrai qu’elle n’avait pas le profil d’une gente personne de Thaar, mais ne voulant pas entendre davantage sur ces histoires de mémoire, l’aubergiste la coupait presque à la fin de sa phrase en lâchant un petit « - Non alors » légèrement énervé en détournant le regard pour bien signaler que sa colère n’était pas dirigée vers elle. C’était à croire qu’il avait encore parler à mi-voix entre ses dents parce qu’elle enchaina directement avec les présentations et il ne pouvait pas s’empêcher de répéter « Adlaenne » avec un petit air bête et une voix calme et posée pour ensuite entendre la question sur le pourquoi de sa venue ici.

      « - Rhentas… Je m’appelle Rhentas et je ne suis qu’un simple mineur qui est venu pour s’acheter un peu de matériel. J’avais entendu parler de minerais exploitables prêt de Thaar alors je m’étais dis qu’il devait y avoir d’autres intéressés dans la zone. »

      Il mentait sur toute la ligne mais ce n’était pas pour ça qu’il en avait honte, ce n’était pas un clerc et il n’avait pas à se présenter à la première venue comme ça, ne sachant jamais si ce n’était pas une personne envoyée pour lui péter quelques dents ou non. Quoiqu’il en soit, il finissait par lui tendre la moitié de sa crêpe épaisse, lui proposant de partager son repas avec elle en lâchant juste un petit « - Vous en voulez ? » presque timide, n’étant pas habitué à offrir sans recevoir quelques écus, habitude d’aubergiste. Et une fois qu’elle avait la nourriture en main, il mordillait dans sa part à lui en continuant à parler, tout en évitant de lui montrer le contenu de sa bouche, faisant preuve de politesse vue qu’il était en face d’une demoiselle.

        « - Vous revenez de la ville, non ? Qu’est-ce que vous pouvez me dire là-dessus ? »
Revenir en haut Aller en bas
Adlaenne
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 424
Âge : 26
Date d'inscription : 02/05/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  19 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Les derniers détails [Terminé]   Lun 11 Juin 2012 - 19:27

Il lui exposa son point de vue sur les mauvaises rencontre que l'on pouvait faire. Adlaenne était attentive, toujours ouverte d'esprit et désirant apprendre des autres. De leurs connaissances ou de leur expérience si cela pouvait la faire évoluer, grandir, et comprendre le monde...

- Oui...vous avez surement raison... Ne pas s'enfermer dans l'angoisse.

Elle avait répété la phrase avec un air lointain, tâchant d'y réfléchir intérieurement. Et il c'était dresser contre le nécromancien, contre le zombie, Garvin serait-il encore en vie ? Et s'il était toujours en vie, le serait-elle ? Et lui, que serait-il devenue ? Était-ce une raison d'avoir peur des autres ? Avait-elle peur des autres ?... A en juger son attitude avec Rhentas, la réponse était certainement non. Elle avait surpasser cette angoisse. Clairement.

Il fit une brève présentation de lui même. Adlaenne retenue qu'il était mineur.

- Enchantez Rhentas
. Répondit-elle enjouée.

Adlaenne retenue qu'il était mineur. Elle n'avait pas vraiment explorer les lieux et n'avait pas eut vent de mineurs. Qu'importait.

- Ah ! D'où la question des mineurs ! Fit-elle remarquer.

Elle n'avait pas perdue une miette de ses quelques parole. L'homme ne semblait pas très bavard, mais Adlaenne ne le fit aucunement remarquer et mettait son appréhension de côté.

- Oh avec joie !

Elle prit le bout de crêpes et ne se fit pas prier pour croquer dedans.
Elle voulut le complimenter sur la qualité du bref repars qu'il avait la gentillesse de lui offrir, mais elle n'en eut pas le temps... Rhentas l'interrogeait déjà sur la ville de Thaar.

- Oui en enfaite, j'en reviens tout juste. Je ne suis que messagère mais j'ai tenue à accompagner un ami qui devait se rendre à Thaar...

Elle croqua à nouveau dans la crêpe. Elle repensait au parcours qu'elle avait effectué et s'en étonnait ... Elle n'aurait jamais pensé être aussi sportive et avoir marché autant... Elle sorti de ses pensées pour continuer son cours récit.

- Mais je ne l'ai conduit qu'à l'orée de la ville. Je ne peux donc rien vous en dire. Il faudra découvrir la chose par vous-même...


Elle continua de manger avec plaisir sa crêpe.

- Vous devriez faire cuisinier ! Je suis certaine que vous auriez beaucoup de clientèle ! C'est délicieux ! Mes compliments !
Revenir en haut Aller en bas
http://titeella.blogspot.com
Folin "Rhentas" Trahens
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 51
Âge : 22
Date d'inscription : 01/06/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 37
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Les derniers détails [Terminé]   Lun 11 Juin 2012 - 20:07

      Une oreille attentive, c’était peut-être la première fois où Folin faisait le rapprochement entre Adlaenne et Carys lorsqu’elle était encore une enfant. Elle était si naïve à cette époque à tout écouter ainsi mais c’était vrai que tout ce qu’il disait n’était pas forcément faux et surement qu’il avait pu être émouvant dans sa vie et qu’il ne l’avait même pas remarqué. Peut-être avait-il pu être une fois la voix de sagesse au cours de son existence ? Rien que l’idée le forçait à retenir un autre rire entre ses dents, un rire léger et nostalgique qui sifflait entre ses lèvres qui s’écartaient pour offrir un sourire qui était digne d’un enfant ravi mais qui contrastait avec le caractère carnassier du personnage qu’il offrait en même temps. Au fond, surement que tout le monde avait cet enfant et qu’il devait y avoir un moyen de le faire ressortir d’une manière ou d’une autre, Folin n’était qu’une preuve parmi tant d’autres, la preuve qu’il y avait toujours une part d’humanité en chacun de nous… Même s’il était quelqu’un de cruel, il lui arrivait déjà gentil comme à présent, où il pouvait laisser de côté l’image de l’ours constamment énervé pour se montrer aimable. Était-ce un effet secondaire du fait d’avoir voyagé sans compagnie humanoïde tout ce temps ? Si c’était le cas, il savourait juste un peu plus le voyage qu’il venait à peine d’entamer.

      En tout cas, Adlaenne semblait s’être posée les bonnes questions car l’ancien militaire la sentait plus détendue et il ne fallait même pas qu’elle le précise, il pouvait le voir, de l’empathie ? Il n’y avait rien à dire sauf un « - C’est bien. » comme pour lui confirmer qu'elle avait passé un cap avant qu’elle ne lui avoue qu’elle était enchantée de faire sa connaissance. Elle relevait par la suite le pourquoi que Folin avait posé sa question et elle y mettait tellement d’énergie qu’il ne pouvait pas s’empêcher de se le faire remarquer intérieurement, comme légèrement admiratif devant la fougue de la jeunesse qui l’avait déjà dépassée et cela lui permettait de penser à son ancien précepteur, ce vieux fou de Temere, il ne pouvait que se sentir désolé car il savait que petit il avait été pareil, voir pire, lorsqu’ils se baladaient à deux en plein Ysari et que l'ancêtre s’évertuait à donner cours.


        « - C’est bien … Je suis rassuré, tous les vôtres auraient été inquiétés si vous étiez toute seule, je suppose. »


      Elle n’avait pas besoin de parler non plus quand elle mangeait, elle m’était toute cette énergie qui la caractérisait lorsqu’elle le faisait si bien que Folin supposait qu’elle appréciait ce qu’elle avait en bouche. Mais pendant qu’elle mâchait, il se permettait de se rappeler de ses mots, c’était donc une messagère… et lui avait des messages, raison de plus de s’entendre avec elle, non ? Il se retenait d’aborder la question dans un premier temps cependant.


        « - Ah ? Vous ne pouvez rien me dire ? C’est dommage parce que voyez vous : plus tôt j’ai mes renseignements et mieux c’est car c’est le premier matériel dont j’ai besoin pour gravir les montagnes du Sud. Enfin bref… »


      Par la suite, quelque chose le troublait. Sa remarque… Lui ? « - Cuisinier ? » Il allait bruler sa couverture simplement parce qu’il faisait bien les crêpes ? C’était regrettable mais fort flatteur. Il faisait mine de réfléchir avant de tapoter doucement la chevelure blonde de la demoiselle de sa grosse main de pseudo-mineur, riant encore légèrement entre ses dents en lui répondant avec un sourire un peu triste pour commencer.


        « - Peut-être dans une autre vie, qui sait ? »


      Tapoter comme ça les têtes, c’était une mauvaise habitude qu’il avait prit avec Hamatis qui soupirait en admirant son maître, se rendant bien compte que ce n’était pas des manières de gentilhomme. Il prévoyait de faire un peu la tête à son maître par la suite mais pour l’instant, il se reposait bien sagement au coin du feu alors que Folin sortait enfin ses lettres qu’il tendait vers Adlaenne.

        « - Mademoiselle la Messagère, j’ai une course pour vous. Ysari, c'est dans votre route ? J’ai quelque chose pour la famille, l’histoire qu’ils sachent que le vieux Rhentas est toujours en vie. »


      Mentir, mentir… Adlaenne, si elle acceptait sa mission, allait surement tomber sur l’élève de Folin, Carys, qui devait avoir un peu près de même âge qu’elle, quoique plus jeune d’un an ou deux, et tout ceux qui la connaissait savaient qu’elle ne pourrait pas tenir sa langue et qu’une fois là-bas, Adlaenne apprendrait que le mineur avec lequel elle partageait actuellement son repas n’était rien d’autre que Folin Trahens, aubergiste de son état.
Revenir en haut Aller en bas
Adlaenne
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 424
Âge : 26
Date d'inscription : 02/05/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  19 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Les derniers détails [Terminé]   Jeu 14 Juin 2012 - 8:03

Les siens... Inquiet. Elle n'était pas sur d'avoir vraiment une famille. Elle savait qu'elle en avait eut une. Mais désormais qu'en était-il ? Quelqu'un l'attendait-il ? Tant qu'elle ne retournerait pas à Erac, elle n'aurait pas vraiment de réponse.

- Comme vous dites... répondit-elle en rougissant l'air gênée.

Non, personne ne c'était inquiété de son état, personne n'avait, à sa connaissance, chercher à la retrouver. Elle n'avait personne. Sauf Morkam. Mais c'était très flou. Elle n'était pas sur que ses sentiments soit partagés ou même comprit...

Elle fut d'autant plus gênée de ne pas pouvoir renseigner l'homme. Elle se sentait inutile et cela la faisait rougir. Quelle image donnait-elle ? Mais bon, après tout, elle n'était pas d'ici et disposait de circonstances atténuantes.

- Je comprend bien... J'en suis désolé.


Elle semblait l'avoir toucher à propos du terme cuisinier mais ne releva pas. Il la tapota sur la tête et Adlaenne se rendit compte de la taille de la main du mineur. C'était quelque chose, comparé à la sienne qui paraissait minuscule. Elle sourit, jugeant le geste amusant et presque paternel.

Lorsque Rhentas lui demanda de porter un courrier, le regard d'Adlaenne se fit plus brillant. Enfin une mission qu'elle pouvait mené à bien, enfin quelque chose qui était dans ses cordes ! Il ne serait pas déçu !

- Oh ! Une mission ! Mais bien sur ! Attendez...

Elle prit sa carte dans sa sacoche pour y chercher la dite ville.

- Ysari... Et bien je ne suis pas contre une petite balade dans ses environs, je n'y suis jamais allé...

Son envie de voyage et de visiter, d'aller partout, ne c'était pas amoindri. Même s'il y avait de mauvaises rencontres. Alors pourquoi pas aller faire un petit tour dans le sud ? Elle n'aurait certainement pas le temps de faire un détour par Erac. Elle ne retournerait donc chez elle que .. plus tard. C'était à la fois une bonne et une mauvaise chose. Mauvaise parce qu'elle voulait prendre du temps pour elle, pour tenter de se souvenir... Et bonne car tout ceci l'effrayait et elle acceptait volontiers de se cacher derrière son travail.

- Je viens de prendre une décision ! Je prendrais le bateau pour y être plus rapidement. Je considère la missive comme urgente. Votre famille doit s'inquiéter...

Le bateau... Elle avait fait une rapide analyse du temps qu'il lui faudrait en passant par le nord. Tout ceci allait être bien trop long... Elle envisageait donc de reprendre le bateau... Elle appréhendait déjà cet infâme moment et sentait légèrement le mal de mer qui commençait... Une parfaite illusion...

- Pardonnez ma curiosité, mais ça fait longtemps que vous ne les avez pas vu ?


Elle était curieuse. Mais également intéressé de savoir ce que c'était d'être loin de sa famille et si le manque était ou non une bonne chose...
Revenir en haut Aller en bas
http://titeella.blogspot.com
Folin "Rhentas" Trahens
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 51
Âge : 22
Date d'inscription : 01/06/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 37
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Les derniers détails [Terminé]   Jeu 14 Juin 2012 - 10:17

      Au début, Folin s’était dit qu’il devait mettre le sujet de la famille dans la partie « tabou » de son esprit lorsqu’il parlait avec Adlaenne car cela semblait l’affecter, surement devait-elle encore se poser des tas de questions tout comme il pouvait lui-même le faire en pensant à sa petite auberge là-bas alors qu’il n’y avait pas raison de s’inquiéter, Temere pouvait repousser toutes les armées de Miradelphia et au-delà, c’était l’avis sincère d’un élève envers son maître. Mais pour les questions tabous, l’avis du fameux mineur changeait très rapidement car la jeune fille rougissait encore à une autre de ses paroles et s’il devait à chaque fois éviter les sujets qui la faisaient rougir, il ne pourrait plus placer un mot, alors il se grattait la tête comme un peu perplexe en la regardant fondre devant lui, se disant juste qu’il avait à faire attention à ce qu’il disait par la suite pour éviter de la gêner… Après tout, il n’avait pas à trop lui parler, il était son inconnu, elle l'était aussi et ce n’était pas en échangeant une crêpe qu’on pouvait établir un lien sincère.

      Quelque chose venait troubler cette gêne, un éclat dans le regard et un sursaut d’une vitalité déjà énorme, c’était ce qui avait un peu surpris Folin dans un premier temps. Cette motivation pour faire son travail lui rappelait un peu lorsqu’il était aux cuisines, à toujours aller un peu plus vers la perfection, un amour du travail bienfait qui leur faisait un point commun. Mais il y avait un problème qui se dessinait devant le géomancien qui se retenait d’en faire part à la jeune femme : il avait l’impression de l’avoir manipulé encore. Au fond, il n’y voyait qu’une raison de plus de mourir lors de son voyage, espérant que son décès allait repentir toutes les petites bêtises qu’il aurait pu faire avec le fameux « Rhentas » qu’il était aux yeux du monde. Et alors que Folin était dans cette réflexion, il entendait toujours Adlaenne parler et le sujet du bateau semblait l’affecter, le mineur ayant comme un petit haut-les-cœurs en retenant visiblement un vomissement, peut-être imitait-il juste pour donner son avis sur la question ?

        « - Eh beh, c’est courageux. Ca me fait plus peur qu’autre chose ces machins sur l’eau là… »


      Après cet aveu, toute envie de vomir était partie, surement parce qu’elle était parvenue à le faire replonger dans ses réflexions « - … Si ça fait longtemps que je ne les ai pas vu ? » et elle parlait en plus qu’ils devaient s’inquiéter. C’était peut-être la goutte de trop qui faisait déborder le vase car il se sentait obligé de lui avouer certaines choses sur sa vie, sur son étrange petite famille de magicien qui devait l’attendre là-bas.

        « - Le vieux s’est toujours trop inquiété pour moi… La petite, depuis qu’elle est arrivée, n’a jamais été aussi longtemps loin de moi… Si elle s’inquiète ? C’est un peu l’opposée de l’autre, elle pense que je pourrais vaincre tous mes ennemis sans problème~ Quant à la question du depuis-quand-je-suis-parti… Je ne sais plus trop. Je n’ai pas eu le courage de prendre le bateau alors je suis venu jusqu’ici à pied. Ça fait une trotte, j’pense. »


      Folin détournait la tête pour regarder vers un horizon caché en partie par l’enceinte de la ville de Thaar et il supposait que c’était par là que se trouver Ysari, peut-être se trompait-il. Il avait l’impression d’avoir comme un sixième sens qui lui permettait de repérer ce point précis dans l’espace, un appel constant à la maison où Carys devait surement s’inquiéter un peu. Juste la pensée de la gamine lui donnait un point dans la poitrine, le forçant à se pencher un peu en souriant d’un air blême. Il fallait changer de sujet et la carte d’Adlenne était un bon moyen de se cacher de tous ses soucis pendant quelques minutes. Il se penchait vers elle pour regarder sur quoi elle se repérait et puis, il se rappelait de la carte sur laquelle il avait prit ses mesures et ses notes, ce n’était pas tout à fait la même chose et il n’était qu’à moitié surpris d’être atterri à des kilomètres de la ville. Il remontait le fleuve qu’il y avait sur la carte de son gros doigt pour ensuite l’appuyer à l’emplacement exacte de la forteresse de Yutar.

        « - Moi, si vous me cherchez, j’irai par là. »
Revenir en haut Aller en bas
Adlaenne
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 424
Âge : 26
Date d'inscription : 02/05/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  19 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Les derniers détails [Terminé]   Dim 17 Juin 2012 - 16:35

A y voir sa tête, il n'était pas très emballé non plus pour ce qui était nautique. Cela leur faisait un point en commun et la messagère ne pouvait se retenir de sourire. Elle qui était et paraissait frêle et fragile, c'était presque logique qu'elle est le mal de mer, mais lorsqu'elle regardait le costaud, elle avait du mal à croire qu'une pareil bête puisse être malade sur un bateau.

- Comme vous dites oui, très courageux ! J'ai le mal de mer et je préfère rester les pieds sur terre. Mais peut-être que ça me passera... Quoi qu'il en soit, je prendrais le bateau pour livrer votre message plus rapidement.

Hors de question de prendre la voix routière. Adlaenne fit un bref calcul sur sa carte. En prenant le bateau, elle en aurait pour une quinzaine de jours au mieux avant de livrer le message à Ysari. Elle releva la tête, acquiesçant pour elle même, approuvant ses résultats de calculs. Elle tourna la tête pour écouter Rhentas. Il avait l'air de cacher son émotion. Il n'empêchait qu'Adlaenne eut un petit pincement au coeur. Avait-elle de la famille encore en vie ?

- Une famille qui semble très originale... Ils doivent vous manquez...

Un manque... c'était quoi ? Adlaenne n'éprouvait que le manque de Morkam. Sa famille, elle ne la connaissait pas, ou plutôt, elle ne la connaissait plus, ignorant même s'ils étaient en vie ou pas.
Elle secoua sa tête pour chasser ces vilaines pensées qui venaient obscurcir ses brefs souvenirs...

Yutar... Cela ne lui disait rien.

- Par là ?... Et bien... Ca n'a pas l'air d'une route très emprunter... Mais je n'y suis jamais aller... C'est joli là bas ? Vous y allez vraiment pour votre travail ou bien il y a quelque chose d'autre ?

Adlaenne se rendit rapidement compte que sa curiosité la poussait beaucoup trop loin et qu'elle n'était pas à sa place.
Son visage s'empourpra immédiatement, et elle se stoppa dans ses questions qui ne la regardait pas du tout. Elle caressa le chien de l'homme pour penser à autre chose et faire diversion.

- Ni voyez pas un affront ou quoi que ce soit, je suis juste curieuse, mais pardonnez moi, je n'étais pas à ma place...

Elle se replongea dans sa carte, calculant combien de temps il lui faudrait pour remonter d'Ysari et arriver à Erac.
Revenir en haut Aller en bas
http://titeella.blogspot.com
Folin "Rhentas" Trahens
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 51
Âge : 22
Date d'inscription : 01/06/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 37
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Les derniers détails [Terminé]   Dim 17 Juin 2012 - 17:50

    Elle n’était donc pas non plus trop enjouée à l’idée d’aller faire une balade sur la mer… C’était normal, très courant d’ailleurs alors c'était tout sauf étrange et l’apparence physique d’Adlaenne confirmait un peu cette peur qu’elle pouvait avoir du moyen de locomotion mais Folin n’allait pas à lui donner raison, c’était le genre de question où aucune réponse n’était la bonne, il ne pouvait y avoir que des avis et des goûts qui différent.

      « - Avec votre travail, vous allez vous habituée rapidement je pense. Vous pourrez aussi vous faire des amis là-bas et d’ailleurs, je dois en avoir quelques uns aussi que j’aurais perdu de vue il y a longtemps… Je devrais penser à aller sur un bateau un jour mais le plus tard sera le mieux. »


    Une famille originale ? Aux mots de la demoiselle, la brute ouvrait un peu plus les yeux et tournant son regard vers celle-ci, il restait muet quelques secondes, sa mâchoire bougeant très légèrement comme s’il ruminait les mots dans sa bouche, ne sachant pas vraiment comment il pouvait expliquer son cas mais lorsqu’il commençait enfin à parler, c’était un léger sourire discret et amusé.

      « - Originale, je suppose que c’est le mot. C’est surement une impression que nous avons tous, se dire que nous sommes différents des autres mais j’ai envie de dire que… nous sommes… davantage spéciaux. »


    Des êtres spéciaux qui avaient un peu trop tourné le dos aux divinités, il devait y en avoir des centaines mais des gens que Folin appréciait vraiment, il n’en avait surement pas plus d’une dizaine. Ces gens-là, Folin en était complètement dépendant, il souffrait d’avoir été expulsé de sa bulle, de son petit monde parfait, mais c’était nécessaire pour le bien de tout le monde et ça le suffisait à être heureux…

      « - Ils me manquent horriblement et c’est bon signe, ça prouve que je suis encore humain. »


    Il en riait rien qu’à l’idée. Lui ? Humain ? Enfin soit, la conversation changeait de cap et elle parlait de Yutar, expliquant qu’elle ne savait pas trop à quoi ça devait ressembler car elle n’y avait jamais mis les pieds. Folin tirait une petite mine à ses questions, n’ayant aucune idée de quoi répondre et elle semblait mal le prendre, rougissant violemment pour s’excuser par la suite en avouant qu’elle était juste curieuse et le fait qu’elle lui disait tout ça lui arrachait un sourire amusé, le forçant à lui tapoter encore la tête pour qu’elle cesse d’être gênée à chaque minute qu’ils passaient ensemble.

      « - Je n’y suis jamais allé et je pense que c’est assez moche mais comme c’est pour le boulot, je ne vais pas faire la fine bouche. Pour la curiosité… Ce n’est pas vraiment ma vie privée alors ça ne me gêne pas. La curiosité n’est pas forcément une vilaine chose, elle peut attirer des problèmes, c’est vrai, mais c’est surtout parce qu’on se pose trop de question. »


    Folin laissait un petit blanc avant d’avouer avec une voix complètement neutre et un petit air niais « - Et vous avez l’air d’une personne qui pense beaucoup » comme pour lui faire remarquer qu’ils étaient peut-être différents sur ce point : c’était une brute qui agissait dès fois avant de réfléchir et s’il était encore en vie… c’était probablement parce que c’était une brute, justement.

    Lui souriant pour qu’elle ne se sente pas insultée, il remarquait qu’elle caressait encore son chien et cela lui permettait de remarquer que ce dernier s’était endormi. Cela lui amenait à penser à leur voyage à deux et à plisser les yeux, ayant comme un mauvais pressentiment. C’était un ami formidable qu’il ne voulait pas perdre simplement car il était d’accord pour le suivre dans ses bêtises et cela allait le pousser à prendre une décision plutôt vilaine par rapport à Hamatis, surtout qu’il ne pouvait pas contester car plongé dans un trop profond sommeil.

      « - Prenez-le avec vous, il sera une bonne escorte et un bon guide… Vous pourrez le laisser à Ysari, pas besoin de faire un aller-retour pour venir me le rendre, il reviendra s’il en a envie. »


    Il souriait encore à la jeune femme, pour la rassurer, tout irait pour le mieux et ça pour tout le monde. Il n’avait aucune raison de s’inquiéter, ce n’était plus le temps de réfléchir mais d’agir, Hamatis était fatigué par le voyage et le manque de nourriture, pensant d’abord à surveiller son maitre avant de se nourrir et Folin refusait de le mettre en danger simplement parce qu’il était un vieux boiteux, le mieux serait qu’il retourne à Ysari, là où il avait une auberge à protéger comme il l’avait toujours si bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
Adlaenne
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 424
Âge : 26
Date d'inscription : 02/05/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  19 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Les derniers détails [Terminé]   Jeu 21 Juin 2012 - 22:21

Il n'avait pas l'air d'apprécier le milieu marin. Elle en riait.

- Oui, je vous conseille de rester loin des bateaux le plus longtemps possible... Cela vaut mieux croyez moi sur parole !

Et elle en savait quelque chose.
Elle réfléchissait sur le fait de se faire des amis. En voulait-elle ? ...

- Pour ce qui est des amitiés... Je ne suis pas contre. Je crois que j'aime voyager. Et faire des rencontres en fait certainement partie, n'est ce pas ?

Malgré tout, elle gardait en tête sa mauvaise rencontre. Mais bizarrement, elle se sentait beaucoup plus forte. Peut-être qu'elle en était sorti plus grande après tout ?...
Il semblait gêné par la remarque sur sa famille. Adlaenne resta muette, l'observant discrètement, comme si de rien n'était.

- Certainement... Se contenta t-elle de répondre.

Le manque se voyait parfaitement sur son visage. Bizarrement, Adlaenne était heureuse de voir cette expression sur son visage qui pouvait paraitre dur. Elle n'était en rien sadique. Juste curieuse. Elle qui avait l'impression de ne jamais avoir ressenti ça... Elle enregistrait le visage de Rhentas dans sa mémoire. C'était quelque chose de nouveau. Elle fut quelque peu bousculé par les mots de l'homme qui lui paraissait dur.

- Je ne vois pas ce qui pourrait faire de vous un être inhumain ...

En effet, la jeune fille avait beaucoup de mal à voir les vices des gens. Trop de bonté, ou trop de naïveté, impossible à savoir... Elle baissa la tête, pensive à l'idée de se manque qui la taraudait tout en ne sachant pas comment l'exprimer...

- J'aimerais avoir de la famille...

Elle ne savait pas vraiment si elle en avait encore. Qu'importait, elle aurait tout le temps d'y penser sur la route... Elle tentait de ranger cette petite boule dans son estomac dans un coin.
Elle finie par sourire et tentait de se recoiffer après que Rhentas lui tapote gentiment la tête.

- Ahah... Vos paroles me touche et je me reconnais parfaitement dans ces propos. Je ne sais pas si avant j'étais comme ça, mais depuis ma "nouvelle" mémoire... Je ne fais que réfléchir, penser, me poser plein de questions. Parfois inutile je ne m'en cache pas.

La messagère fut très surprise des propos de l'homme. Elle écarquilla les yeux, comprenant les paroles et les jugeant ... justement incompréhensibles...

- Vous êtes sur de ça ?... Pourquoi vouloir vous en séparez ?


Sa curiosité la reprenait. Mais cette fois, elle ne s'en sentait pas du tout gêné. C'était un geste fort de vouloir se séparer de son animal... Surtout que la messagère avait pu constater la complicité entre les deux. Il y avait anguilles sous roche, et Adlaenne voulait en savoir les causes.

- Je ne suis même pas sur qu'il accepte de me suivre...
Revenir en haut Aller en bas
http://titeella.blogspot.com
Folin "Rhentas" Trahens
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 51
Âge : 22
Date d'inscription : 01/06/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 37
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Les derniers détails [Terminé]   Dim 24 Juin 2012 - 15:36

    Il prenait note de ses conseils avec attention lorsqu’il s’agissait des bateaux. Il acquiesçait presque à chaque mot pour lui dire qu’il l’écoutait et qu’il n’en laissait pas une seule miette mais ce n’était pas vraiment nécessaire, il était assez calme pour qu’on puisse penser qu’il était à l’écoute. Puis vint le moment où Adlaenne commençait à parler de l’amitié et ce fut le même manège, Folin continuant à acquiescer bien que ce fut à un rythme moins élevé, faisant un petit oui tous les deux trois mots afin de marquer chaque information importante d’un petit coup de tête donné discrètement dans le vide. Elle disait que cela faisait parti du voyage et c’était en effet l’un de ses plus grands bonheurs, Folin ne pouvait pas dire le contraire, n’ayant jamais été un grand voyageur devant l’éternel, et de toute manière il ne pouvait pas contredire cette belle évidence. Mais dans les paroles de la demoiselle, il y avait une innocence qui l’empêchait de voir certains aspects plus sombres de la chose, bien qu’elle devait être tout à fait capable de comprendre qu’on ne tombait pas toujours sur de bonnes personnes car tel était son cas.

      « - Oui mais il n’y a pas que ça sur le chemin … »


    Il ne pouvait pas s’empêcher de faire un petit sourire en coin, loin d’être doux et allant mieux avec sa tête de brute. Il était heureux en pensant à ce genre de chose, aux ennemis qu’il pouvait croiser sur sa route et des combats qu’il pouvait mener, même si c’était une occupation loin d’être noble en plus d’être dangereuse. Ce danger lui provoquait un petit frisson qui remontait jusqu’à sa nuque, le forçant à pencher un peu la tête sur le côté pour soupirer doucement en reprenant ses esprits, revenant à la réalité toute calme qui l’entourait.

    Et dans ce plaisir sans bruit et sans mouvement brusque, un petit courant d’air venait soulever une mèche de cheveux de l’ancien militaire qui la regardait fuir en direction de la mer, son regard se posant sur l’étendue bleue qu’il voyait à peine d’ici. La jeune fille continuait à être innocente et alors qu’il remettait cette mèche rebelle derrière son oreille, il avait un petit sourire amusé et sincère sur le visage en lui avouant ce qu’il pensait à propos de ça.

      « - Les êtres inhumains font aussi partis du voyage et vous aurez surement le droit de faire leur rencontre un jour, que vous le voulez ou non… C’est pourquoi il est important d’avoir des amis, pour nous soutenir, nous protéger et ne pas devenir complètement fou… C’est ce que je pense. »


    Maintenant, il y avait la question de la famille et sur le sujet, Folin avait déjà sa réponse toute faite, ayant un léger rire en l’entendant parler. Elle avait peur de ne pas avoir de famille ?

      « - On trouve souvent une famille là où on ne l’attend pas. Ce n’est pas forcément des liens de sang qui les unis mais ça peut être encore plus fort, j’en suis persuadé. C’est un moyen que les dieux nous ont offerts afin que jamais nous ne soyons seuls et quelque chose à ne jamais oublier. »


    C’était un peu le cas de Folin, il n’avait plus réellement de famille dite de sang. A sa connaissance, il ne restait plus que son père qui l’avait renié il a fort longtemps. Mais ce n’était pas important car à présent, sa famille était sa petite taverne avec Temere comme grand-père et Carys comme fille adoptif, ce n’était pas officiel bien sûr mais c’était la sensation qu’il avait et qu’il partageait avec joie avec ces deux autres mages qui étaient d’un côté son précepteur et de l’autre son élève.

    … Non, ça ne se limiter pas seulement à Temere et Carys, il y avait encore quelque d’autre. Folin passait alors doucement ses doigts dans la fourrure d’Hamatis en souriant, c’était un peu comme un frère pour lui et cette idée saugrenue le faisait rire très légèrement, comme à son habitude entre ses dents pour faire des bruits de sifflement d’air répétitif qui caractérisait son rire si particulier.

      « - Il est trop jeune encore et il faut bien le nourrir, ce ne sera pas un problème là où vous irez. En plus, vous avez besoin d’un guide et ne vous préoccupez pas de savoir s’il va vous suivre ou pas, il se doute aussi que le chemin que j’ai décidé de prendre n’est pas fait pour lui… »


    Il utilisait son autre main pour faire une boule de pâte qu’il étalait sur la pierre encore chaude, pour faire encore une petite crêpe. Il regardait ensuite Adlaenne d’un air un peu surpris et il se dépêchait de poursuivre afin qu’elle ne se mette pas de fausses idées en tête.

      « - Vous savez, escalader des falaises, tout ça tout ça. Encore un peu de crêpe ? »

Revenir en haut Aller en bas
Adlaenne
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 424
Âge : 26
Date d'inscription : 02/05/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  19 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Les derniers détails [Terminé]   Mar 26 Juin 2012 - 23:55

« - Oui mais il n’y a pas que ça sur le chemin … »

Adlaenne leva un drôle de regard vers lui. Un regard plein de curiosité qui en demandait plus, mais également un regard qui suppliait de ne rien dire. Elle avait vécu assez de choses éprouvantes ses derniers temps et n'était pas certaine de tenir le coup indéfiniment...
Elle l'écoutait parler, passant sa main dans les poils du chien qui ne bougeait guère.
Si seulement Rhentas avait su... Bien sur qu'elle avait déjà pu rencontrer des êtres inhumains... Elle regrettait même certains de ses choix. Mais on ne pouvait remonté dans le passé.
Une boule naquit dans son estomac sans qu'elle puisse la faire disparaitre. Elle ne faisait que s'accroitre petit à petit, au fur et à mesure que Rhentas parlait. Elle ne laissait rien paraitre de se malaise, sauf son sourire qui avait peu à peu disparu. Néanmoins, elle gardait un visage neutre qui ne traduisait aucun mal.

Pouvait-elle dire qu'elle avait des amis ?...

- Je... Je n'ai pas d'amis...
Dit-elle tristement.

C'était à la fois une remarque et une constatation pour elle même. Si elle avait eut des amis auparavant, elle n'en avait aucun souvenir... Et les quelques personnes qu'elle avait pu croiser en chemin... ne pouvait être considérer autrement que par des connaissances...
C'était un fait qui la plongeait dans une drôle d'émotion. Elle avait envie de pleurer, mais en même temps, une petit partie d'elle lui indiquait que ce n'était pas d'une grande importance.
Après tout... Peut-être qu'ils avaient raison et qu'elle pensait trop... Mais il est compliqué de ne pas penser lorsque l'on à plus de base, plus de souvenir, de comparaison,...

La messagère écoutait calmement les paroles de Rhentas. Ses mots sur la famille ne firent qu'accroitre la boule qu'elle avait dans l'estomac. Elle se sentait vide et sans attache...
Pouvait-elle Considérer Morkam comme... une famille ?... Elle sentit les larmes lui monter et avant même qu'elles aient eut le temps de perler au coin de ses yeux, elle les ravala et acquiesça simplement de la tête pour approuver les dires du guerrier.

Il engagea la conversation sur Hamatis ce qui soulagea Adlaenne qui n'était plus sur de pouvoir tenir longtemps face aux paroles de l'homme. Elle se rapprocha du chien et se pencha vers lui pour déposer un petit baiser sur sa tête. Le chien ne grogna pas ce qui fait sourire Adlaenne. Elle considéra immédiatement qu'il l'avait adopté et qu'ils s'entendraient bien.

Cependant, l'excuse de Rhentas sonnait particulièrement faux. Et la jeune fille n'était pas dupe à ce point.

- Oui c'est vrai... Et vous n'y pensez que maintenant... Pourtant, de part votre métier, vous auriez du y penser avant... Un mineur sait parfaitement que son chien ne pourra l'accompagner...

Elle le regardait avec un air soupçonneux. Elle cherchait très clairement à séparé la vérité du mensonge. Elle accepta un bout de crêpe tout en lui souriant bizarrement, lui montrant très clairement qu'elle avait compris qu'il y avait anguille sous roche.

- Mais je peux comprendre... Nous avons tous nos jardins secrets... Je resterais à ma place, sachez le. Je ne colporte pas les rumeurs et autre, je ne fais que livrer les messages que l'on me donne.

Elle lui sourit, lui montrant qu'il n'y avait dans ses propos aucune amertume, elle était très sincère.
Elle passait sa main dans les poils du chien, faisant des aller et retour, prenant conscience que le chien était gros. Ou sa main petite. Qu'importait.

- D'ailleurs... Cela vous fera cinq souverains.


Elle quitta Hamatis des yeux pour lever son regard vers le maitre en souriant.

- Vous noterez que c'est un prix respectable !
Revenir en haut Aller en bas
http://titeella.blogspot.com
Folin "Rhentas" Trahens
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 51
Âge : 22
Date d'inscription : 01/06/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 37
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Les derniers détails [Terminé]   Ven 29 Juin 2012 - 21:21



      « - On a toujours des amis, qu’on le veuille ou non, sinon la vie ne vaudrait pas la peine d’être vécue. »


    Elle semblait triste et cela ne semblait pas aller en s’améliorant, c’était un peu comme auparavant quand elle fondait à cause de la gêne en rougissant à tous ses mots, maintenant elle semblait devenue plus morne. C’était une fille remarquablement réceptrice aux mots, il fallait donc la prendre avec des pincettes, penser chaque mot mais ce n’était pas plus mal, elle était une leçon pour chacun et ce n’était pas forcément une mauvaise chose, une bonne école de la vie comme disaient certaines personnes.

    Vraiment du genre à penser trop, hein ? On pouvait presque sentir sa tension rien qu’à la regardant et on avait de la peine à la laisser toute seule. Mais Folin devait aller d’un côté, elle d’un autre, en plus il était assez vieux pour que d’autres pensent qu’il était son père et il avait déjà assez avec une seule « fille d’adoption » qui lui ressemblait déjà, deux fois la même seraient de trop pour un seul homme. Et tout comme Carys, Adlaenne semblait bien aimer Hamatis, comme s’il y avait un lien entre les deux qui faisaient penser que tout se passerait bien, le genre de sensation que Folin voulait sentir depuis qu’il avait quitté son foyer, c’était un peu près la seule fois où il se détendait réellement depuis, sachant que cela serait sans soucis.

    Mais alors que tout semblait être parfait, elle semblait avoir un doute qu’elle partageait avec l’ex-militaire qui louchait en l’entendant, se redressant un peu pour jeter son regard dans le sien, comme pour le prendre au corps et lui faire comprendre que ce n’était même pas la peine de remettre en cause sa version des faits.

      « - Je pensais le porter sur mon dos, voilà tout, je me suis juste surestimé. »


    Son sourire… Folin lui répondait en en faisant un plus sincère, content en même temps de voir qu’elle acceptait une fois de plus de partager son repas avec lui. Et elle partageait également son avis, faisant comprendre à l’homme qu’elle respectait ses petits secrets alors qu’il ne prétendait pas en avoir. Mais c’était vrai : quelqu’un sans secret n’existe pas. Elle parlait aussi de ce qu’elle faisait, en opposition à l’histoire des jardins secrets, elle était une messagère objective, une vraie professionnelle et cette nouvelle faisait sourire Folin d’un air satisfait, celui-ci relevant un peu la tête pour prendre plus l’apparence d’un client standard.

      « - C’est admirable, en plus d’être une bonne nouvelle. C’est ce genre de chose que nous voulons entendre. Je laisserai des messages tout le long de mon chemin alors peut-être que grâce aux relais, vous aurez des nouvelles de moi. »


    Continuant à caresser Hamatis, elle continuait son discours sur son travail, ou plutôt l’achever, avec la note qui n’était pas des plus salées. C’était une raison de sourire encore mais cette fois, il se retenait pour garder son visage habituel, regardant les doigts de la demoiselle enfouis dans la fourrure de la bête. A quoi pouvait-il bien pensé ? Après quelques secondes, il grattait un peu derrière l’oreille du bâtard endormi, dirigeant son regard encore vers la messagère.

      « - Cinq ? C’est pour le poids de la marchandise ? Il a grossit mon chien. »


    Son regard fuyant faisait penser qu’il avait fait une blague, même si elle n’était pas terrible et même méchante vis-à-vis de l’animal mais ils étaient tous les deux habitués à ça ; l’un faisait des blagues douteuses et l’autre subissait ou plutôt ignorait les bassesses de son maître. Mais en dehors de ce regard si spécial, Folin mettait un pied au sol, comme pour s’appuyer sur toute sa jambe afin de se redresser. Il n’allait pas s’enfuir tout de suite, bien entendu, il pouvait encore un peu attendre, mais il fallait au moins qu’il explique pourquoi cet empressement.

      « - Je me dois de partir avant qu’Hamatis ne se réveille. C’est la tradition, la légende, vous m’excuserez. Ce fut une joie de vous rencontrez, messagère. »


    Son corps imposant se laissait tomber vers l’avant dans un geste maitrisé pour finalement s’arrêter pour offrir une position inclinée tout à fait respectable, car oui, c’était cela : il s’inclinait. C’était un peu sa manière à lui de dire au revoir aux gens qui l’avaient aidé lorsqu’ils étaient tous assis, jamais il ne l’aurait fait s’il avait été debout auparavant, c’était l’étrange d’arrogance et de respect qu’il représentait.

      « - Prenez soin de lui, s’il-vous-plait. »


Revenir en haut Aller en bas
Adlaenne
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 424
Âge : 26
Date d'inscription : 02/05/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  19 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Les derniers détails [Terminé]   Mer 11 Juil 2012 - 22:14

La vie de vaudrait pas la peine d'être vécue... Adlaenne restait sur ce bout de phrase sans pouvoir bien le comprendre. Avait-elle une vie ? Elle en avait-eut une, mais désormais ? Fallait-il tout recommencer ? Ou parviendrait-elle à retrouver ce qui lui manquait ?... Elle avait envie de retourner à Erac. De courir vers cette maison qui semblait être la sienne et de retrouver sa famille. Elle n'était en rien certaine d'en avoir encore, mais elle l’espérait. Il fallait qu'elle se dépêche.

Elle commença à compter dans sa tête combien de temps il lui faudrait pour faire ce long voyage. Une quinzaine de jours pour livrer le message puis... Son attention fut attiré par la remarque de l'homme.
Elle ne put s'empêcher de rire. Elle en avait la certitude désormais... Il mentait. Mais qu'importait, elle se contenta simplement de rire, sans donner d'explications à cela.

« - C’est admirable, en plus d’être une bonne nouvelle. C’est ce genre de chose que nous voulons entendre. Je laisserai des messages tout le long de mon chemin alors peut-être que grâce aux relais, vous aurez des nouvelles de moi. »

- Et j'en serais honorée ! Et j'espère que vous trouverez ce que vous chercher.

Elle continuait de caresser le chien, trop enthousiaste à l'idée d'être accompagnée sur sa route. la solitude lui pesait et lui plaisait à la fois. Personne ne la jugeait, c'était un point positif. Mais elle n'avait personne à qui parler, et ses échanges de pensées avec elle-même ne lui faisait pas du bien, elle le savait, et avait même tendance à croire qu'elle se tuait toute seule.

- Pour le poids ? Non, pas du tout. C'est pour la route. Pour que je puisse manger, prendre le bateau, et puis je me fais une petite marge. Il faut bien !

Elle l'observait s'agiter. Il semblait tout à coup en alerte ou fuyant. Adlaenne se redressa quelque peu et scruta les horizons. Des personnes douteuses approchaient-elles ?...
Elle plongea un regard interrogateur dans les yeux de Rhentas.

- Partir ?... la tradition ? Quelle tradition ?

Elle ne comprenait pas ce qu'il se passait et regardait la scène se dérouler sous ses yeux sans vraiment bouger.

- Mais de même Monsieur ! Je suis heureuse de vous comptez parmi mes clients et de vous connaitre qui plus est. Et ne vous en faites pas... J'en prendrais le plus grand soin !

Elle fit une petite révérence pour suivre son mouvement, prouvant le respect qu'elle avait à son égard. Elle retomba au sol, fourrant ses petites mains dans l'épaisse fourrure du chien.
Revenir en haut Aller en bas
http://titeella.blogspot.com
Folin "Rhentas" Trahens
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 51
Âge : 22
Date d'inscription : 01/06/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 37
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Les derniers détails [Terminé]   Dim 15 Juil 2012 - 16:28

    Le rire de la messagère indiquait Folin sur une vérité qu’il semblait avoir négliger jusqu’à présent : ce n’était plus vraiment une enfant. Elle était peut-être entre les deux, pas tout à fait adulte mais ce n’était pas à lui d’en juger, il savait juste qu’elle était maligne et que cela lui porterait chance pendant tout son parcours. Elle semblait voir la vérité où elle se trouvait et dénicher les mensonges alors qu’ils se prétendaient cachés… Malgré cette capacité, elle restait quelqu’un de gentil et de naïf, une bonté du cœur surprenante pour un ex-militaire qui la regardait rire d’un air étonné. Le rire en soit n’avait rien de surprenant, on pouvait dire que sa remarque était une petite blague sur le poids de son chien mais l’intonation était tel qu’il devinait qu’il n’était plus le seul à savoir qu’il y avait du faux dans l’air. Ils étaient d’eux à savoir que le mensonge existait, deux à continuer la comédie comme si tout allait bien se passer, tromper la mort et le destin encore une fois dans l’espoir de jours meilleurs… Cela suffisait à Folin pour sourire légèrement, il avait son hypothétique cœur plus léger et il était rassuré, ayant l’impression qu’après cette rencontre, la chance s’était glissée dans ses affaires, entre les farines et les épices que contenaient les petits sachets qu’il trimballait à sa ceinture.

    Elle parlait ensuite de l’importance de l’argent en bref. Elle avait raison, il était dur de travailler sans manger et le parcours qu’elle avait décidé n’était pas gratuit, ou du moins en principe. Elle avait le droit de réclamer cette somme et après considération, cela semblait même un peu court pour constituer une marge mais il lui faisait une nouvelle fois confiance, sachant qu’elle aurait une autre rente une fois arrivée à destination, les occupants de la taverne où il l’envoyait ne supportant pas de laisser comme ça quelqu’un partir sans payer… Des commerçants honnêtes, il pouvait en être fier, cela est vrai.

      « - Vous avez raison, il ne faut jamais travailler gratuitement. Cela arrangerait pas mal de gens, mais le monde est ainsi fait… »


    D’un autre côté, elle semblait aussi agitée que lui mais pour d’autres raisons. Il la regardait tranquillement, l’analysant avant de détourner le regard, tripotant une mèche de cheveux qui se baladait devant son regard couleur pierre. Il pinçait légèrement ses lèvres en réfléchissant, se demandant bien comment il pouvait gérer cette situation. Est-ce qu’il pouvait être gentil ou faire son client chiant ? Il soupirait, haussant les épaules en avouant :

      « - Prenez votre temps cependant, cela rajoutera de la surprise lorsqu’ils recevront mon message et accentuera leurs joies. N’allez pas en ligne droite, mon cher Hamatis pourrait voyager un peu comme ça et voir du monde. »


    La tradition… A cette question, le fameux mineur se figeait sur place, comme se demandant encore une fois ce qu’il pourrait répondre et son regard se posait alors sur l’étendue d’eau que représentait l’océan, visible légèrement d’ici. Une petite brise… C’était agréable en plus de dégager son visage, sa mèche fuyarde ondulant furieusement dans le vent alors qu’il soupirait encore une fois, comme un peu las, comme si la question lui tombait dessus à chaque coin de rue.

      « - Ecouter les histoires dans les tavernes à la propos de La Viviere… Oui, c’est une bonne solution. Cela occupe l’esprit et stimule l’imagination. »


    Il ne s’était pas directement adressé à elle, comme pour éviter à subir un regard ou une autre question. Cela avait des allures d’indice et d’énigme mais est-ce que cela ne ferait pas du bien à Adlaenne qui se torturait l’esprit à se poser des questions sur elle-même ? Détourner un peu son attention pouvait être sympathique, l’éviterait de se faire du mal inutilement et cette réflexion faisait penser à Folin que sa réponse était alors la meilleure au monde…

    Avant qu’elle ne puisse dire quoique ce soit d’autre, il lui empêchait de parler en plaçant encore un dernier petit mot. Cela allait clôturer le sujet et éviterait des prolongations. Après tout, il avait dit qu’il devait partir avant que son chien ne se réveille et s’il continuait comme ça, il allait rater totalement son coup.

      « - […]J'en prendrais le plus grand soin !
      - Oh, il prendra aussi bien soin de vous, j’en suis certain. »


    Direction la ville. Il lui tournait donc définitivement le dos alors que le gros toutou soufflait dans son sommeil, comme s’étant retenu de respirer l’histoire de quelques secondes. Le mineur saluait la messagère d’un bref geste de la main, élégant et courtois même s’il n’était pas fait en face à face et il commençait à s’éloigner d’un pas lourd, un peu rustre et digne d’un ours à cause de sa blessure à la jambe. Bien sûr qu’il s’en moquait, c’était devenu une habitude à force.

    Folin s’éloignait doucement et son air était plus grave à chaque pas. Il se disait que malgré le réconfort qu’il avait eu avec un contact humain, les choses n’allaient pas être si simples. C’était ce genre d’aventure où on allait sans vraiment se dire d’un air enjoué qu’on allait survivre, mais on y allait tout de même pour des raisons obscures… Il s’éloignait et son aura devenait de plus en plus sombre, comme frustré et à la fois rassuré de laisser son ami canin à l’abri et en charmante compagnie. Maintenant, le reste, il en devait assumer les conséquences seul et sans regret…


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les derniers détails [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les derniers détails [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les derniers détails [Terminé]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» Video : Les derniers maîtres de la Martinique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Ithri'Vaan ~ CENTRE :: Principautés de Thaar :: Thaar (Cité)-
Sauter vers: