Partagez | 
 

 Juste une motivation de plus [Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Folin "Rhentas" Trahens
Humain
avatar

Nombre de messages : 51
Âge : 24
Date d'inscription : 01/06/2012

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 37
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Juste une motivation de plus [Libre]   Ven 15 Juin 2012 - 16:52

      C’est fou tout ce que le cerveau humain permet, des choses fabuleuses dans tous les domaines, de l’ingéniosité comme de la bêtise. Dans notre cas, il s’agissait plutôt du deuxième cas car un humain allait risquer sa vie pour une histoire qu’il ne croyait qu’à moitié. Cette histoire était le résultat d’un étrange mélange : le premier élément étant des souvenirs qu’il entendait encore à moitié, des mots de son professeur sur certains livres et autres objets magiques qui pouvaient être plus qu’intéressant et la seconde partie du mélange était un ensemble de rumeurs d’une taverne de Thaar où un peu tout le monde pouvait inventer le récit qu’on voulait entendre quand on s’ennuyait autour d’une pinte. Il y avait eu une prostitué, un nain et un vieil homme à la même table que Folin et cela faisait un drôle de tournante, chacun reprenant l’histoire pour en rajouter ou enlever certains détails et faire à la fin un entremêlement de mots incompréhensibles qui ne restaient plus qu’à interpréter. Après une nuit remplie de bêtise, le nain et Folin partaient chacun de leurs côtés pour trouver l’objet épic dont ils avaient tant parlés et pour les deux autres, ils retournaient juste à leurs… occupations.

      Ce n’était donc plus avec la simple envie de trouver des ingrédients que Folin se dirigeait vers la forteresse de Yutar mais avec des projets bien plus grands, à la limite du monstrueux, et tout cela sans savoir l’erreur première qu’il commettait : croire que la forteresse appartenait encore à ceux de sa race, car beaucoup savaient à présent que ce n’était plus le cas. La destination de l’humain restait malgré tout la même, droit devant, et il avait oublié l’idée de partir vers les zones plus marécageuses car il pouvait surement encore bien attendre un peu avant d’y aller, après tout : il avait toute la vie devant lui. D’ailleurs, tous ses doutes et ses réflexions, il les retranscrivait dans un petit calepin qu’il cachait précieusement sur lui, persuadé que cela pourrait l’aider un jour. Pour l’instant, il ne contenait qu’une liste d’ingrédients et une vieille légende dont certaines lettres de charbon s’étaient faites évincer par une goutte de bière, quoi de mieux pour rendre les choses plus intéressantes ? Simplement le fait de marcher lui procurait des frissons dans les premiers kilomètres, il avait tellement hâte de vérifier si tout cela était vrai, et cela partait par petit coup par la suite aussi bien qu’il semblait presque normal après s’être égaré dans la forêt, regardant machinalement autour de lui en essayant de se repérer au bruit d’un cour d’eau ou par la position du Soleil mais rien à faire, il s’était trop éloigné du précieux liquide et les branches l’empêchaient de voir correctement sa position, il était bien entendu proscrit de se déplacer la nuit alors tout ce qu’il lui restait à faire était d’attendre le lendemain matin, mais comme il avait encore le temps, il pouvait encore un peu essayer de retrouver sa route, dans un semblant de tentative désespérée.

        « - … Zut ? »


      Un autre problème : la discrétion. Ce n’était pas réellement le fort de l’humain et cela, pour plusieurs raisons. La première était bien entendue sa semi-absence de mollet à l’une de ses jambes, ce qui rendait sa démarche lourde, disgracieuse et digne d’un ours et la seconde était le matériel avec lequel il se trimbalait, faisant un peu plus de bruit à chaque pas, on pouvait presque le localiser ainsi alors il n’était pas surprenant qu’il ne parvenait plus à entendre le fleuve, lui-même empêchant les sons de l’atteindre avec son brouhaha.

      Tout ce qu’il pouvait espérer, c’était une aide venue de nulle part car c’était là où il était « nulle part » et donc, il s’arrêtait quelques instants pour tourner encore sur lui-même, prêt à rugir pour que quelqu’un vienne vers lui mais il se retenait, se disant que des problèmes pouvaient venir également. C’est donc sur un genou qu’il regardait le sol en se grattant les cheveux, souriant d’un air gêné.

        « - Triste dilemme ! »

Revenir en haut Aller en bas
Tharian Ter'Hanas
Elfe
avatar

Nombre de messages : 8
Âge : 29
Date d'inscription : 05/06/2012

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  387 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Juste une motivation de plus [Libre]   Sam 16 Juin 2012 - 22:49


    La forêt d'Aduram était un territoire limitrophe du pays d'Ardamir, territoire du seigneur protecteur Tharian. Depuis sa nomination à ce poste, l'elfe avait fait renforcer la sécurité comme jamais, pour lui, la guerre ouverte entre les elfes et les Drows était inévitable et la clé de la victoire serait dans la rapidité des actions militaires, et sur ce plan il savait que ces ennemis avaient un sacré avantage... La culture elfe étant millénaire, on ne peut pas dire que les congénères de Tharian soient très pressé d'agir préférant de longues réflexions à l'action. Et oui, la fougue de Tharian n'était pas très appréciée des autres seigneurs protecteurs, ils lui reprochent entre autre d'envenimer le conflit ou pire de chercher à le déclencher pour de bon ! Cela importait relativement peu Tharian qui continuait de remplir son travail avec zèle.

    Il lui arrivait donc, à lui et ses forestiers, de traverser la frontière et patrouiller en territoire sauvage. Là, on pouvait y trouver de tout, humains, drows, bandit, parfois même des nains ! C'était justement parce que ces terres étaient un véritable passage entre les royaumes que Tharian insistait pour que cette région soit sous surveillance.

    Accompagné de Thanael et Athanor, ses deux lieutenants les plus fidèles,l'un étant son frère et l'autre son meilleur ami, ainsi que de quelques éclaireurs, Tharian finit par installer un petit bivouac pour que les compagnons puissent se reposer. Après une petite heure de repos mérité, l'ouïe fine des elfes perçut le bruit sourd que font des pas sur le sol, ce n'était pas très discret, ce n'était donc à priori ni un bruit de pas elfique, ni drows... Probablement un nain. Athanor se leva et attrapa son arc quand il fut stoppé par Tharian qui dit :

    " Je m'en occupe. "

    Le lieutenant fit un signe d’acquiescement de la tête et sans pour autant lâcher son arme.

    Ainsi, le seigneur partit lui même en direction du nord-ouest pour découvrir l'origine du bruit. En se déplaçant discrètement, Tharian constata que le bruit c'était stoppé... La personne avait du s'arrêter. Tant mieux, elle n'échapperait pas à l'elfe ! Une fois à proximité de l'origine, le seigneur Tharian ralentit le pas et s'approcha encore plus discrètement, on ne sait jamais, et une fois tout proche, il constata, tout en restant camoufler, que la personne qui faisait tout ce remu-ménage n'était... Pas un nain, un homme ! Il semblait avoir du mal à se déplacer à cause de l'une de ses jambes et pour finir, il avait l'air de transporter sa maison sur son dos tant il était chargé !

    Ce spectacle amusant et grotesque à la fois amusa Tharian, en tout cas assez pour qu'il se dévoile et s'approche de l'homme en disant :

    " Vous êtes loin de vos terres... Humain. "

    Il avait étrangement insister sur le terme "humain". Et alors que l'étrange personnage se tourna vers Tharian, il constata que ce dernier n'était plus seul, trois arcs bandés dans sa direction apparurent derrière son interlocuteur, et un quatrième personnage avait rejoint le seigneur Elfe qui lui murmura :

    " Je vous avait dit de rester au camp. "

    " Vous êtes mal placé pour me reprocher de trop bien faire mon travail mon Seigneur."

    Tharian souppira et adressa à nouveau la parole à l'humain :

    " Que faites vous en plein milieu de la forêt d'Aduram ? "


Revenir en haut Aller en bas
Folin "Rhentas" Trahens
Humain
avatar

Nombre de messages : 51
Âge : 24
Date d'inscription : 01/06/2012

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 37
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Juste une motivation de plus [Libre]   Sam 16 Juin 2012 - 23:36

    Il entendait dans un premier lieu des bruits de pas mais ils étaient assez rapprochés pour qu’il puisse se dire que l’arrivée de cet inconnu avait été furtive dans un premier temps. Il ne levait même pas les yeux pour le voir, fixant toujours la terre qu’il avait à porter de mains pour ensuite regarder en direction de sa botte où il pouvait facilement tirer un couteau et le lancer vers le nouvel arrivant mais rien qu’à cette pensée, il fermait ses paupières pour soupirer, il savait pertinemment qu’il ne pourrait pas effectuer une telle manœuvre sans qu’une vision ne vienne le déranger alors quitte à se défendre, ça allait être au corps à corps, comme un homme se disait-il. Mais dans un moment de réflexion, Folin étouffait un petit rire entre ses dents, avouant à voix basse qu’il avait baissé certainement sa garde en relevant son regard bleu-pierre sur Tharian qu’il découvrait alors pour la première fois… « - Vous êtes loin de vos terres … Humain. » Rien que le fait d’avoir dit ça confirmait à Folin ce qu’il pouvait pensé à propos de lui : un elfe. Ce dernier avait la peau claire comme ceux de sa race et cette clarté n’était que plus visible à cause des ténèbres que représentait sa chevelure, mais ce n’était pas cela qui attirait l’attention de l’humain, c’était ce regard si vert, comme surnaturel, où il ne pouvait pas s’empêcher de plonger lui-même comme pour sonder le fond de l’âme de Tharian, curieux de voir ce qu’il allait y trouver comme intensions à son égard.

    Le peu de sueur que l’ex-militaire avait au visage, il l’essuyait d’un ample geste de la main comme s’il prenait un masque de porcelaine qui le gênait et qu’il jetait à terre, se redressant légèrement en montrant un visage plus dur qu’auparavant, c’était là le « vrai » Folin Trahens, pas l’homme boiteux et à moitié sonné par la fatigue que l’elfe avait pu voir.

      « - Loin ? Vous n’en avez même pas idée… »


    Se mêlant à la perfection au petit halètement de l’humain, le bruit des arcs l’obligeait à changer la course de son regard vers d’autres elfes qui l’avaient à présent dans la ligne de mire. La situation était délicate et même si Folin semblait un peu troublé dans les premières secondes, il recupérait son calme, de nouveau parfaitement blasé face à la menace qui pesait à présent sur sa peau. Doucement, il inspectait ses adversaires et il regardait spécialement leurs positions par rapport au sol, comme comptant les mètres qui les séparaient et son regard endurci lorsqu’il le redressait laissait à présager qu’il avait en tête une charge brutale avec une arrogance sans faille, comme si son corps pouvait aisément éjecter trois sylvestres dans le royaume de Tyra avant qu’une flèche ne puisse l’atteindre. Un courage, ou plutôt une bêtise, typiquement humaine.

    Qu’est-ce qui pouvait bien l’empêcher d’aller comme ça au suicide ? La réponse était simple, sa jambe branlante sur laquelle il avait du mal à se tenir, comme écrasé par le poids de ses affaires, il n’était clairement plus en état de se battre mais on devinait que ce n’était pas parce qu’il était affaibli qu’il allait se laisser faire par ces longues-oreilles qu’il provoquait du regard, plissant ses yeux et retroussant son nez pour leur montrer à quel point leurs comportements l’énervait.

    « - Que faites vous en plein milieu de la forêt d'Aduram ? » disait l’elfe mais Folin ne lui répondait pas, commençant à inspecter autour de lui pour voir s’il ne pouvait pas dénicher d’autres elfes, pour voir au combien sa situation était embarrassante et ce n’est qu’après de longues secondes qu’il se tournait vers Tharian, laissant tomber son lourd sac au sol qu’il lâchait finalement :

      « - Je cherchais à me rendre à la ville la plus proche pour faire quelques courses… Enfin, j’ai également entendu parlé d’une forteresse vers laquelle je pensais me diriger mais si j’ai bien compris, je suis en… plein milieu d’Aduram… Alors je peux supposer que je me suis perdu, que pensez-vous de cette version, Elfe ? »


    Sa voix était rude, digne de l’humain belliqueux qu’il était. Bien qu’il était n’était pas avantagé, il n’avait pas pu s’empêcher de rendre la pareille au chef des troupes qui l’entouraient en lui rappelant, comme il l’avait lui-même fait un peu avant, leur différence raciale. On pouvait voir en lui une réaction primaire, celle d’un animal qui s’enrage lorsqu’il est coincé dans un coin, mais Folin se retenait également pour une autre raison : il n’avait que rarement eu l’occasion de rencontrer des elfes, ceux-ci ne représentant pas une majorité de la taverne qu’il entretenait près d’Ysari, alors il pouvait croire que c’était juste un acceuil… peu commun ?
Revenir en haut Aller en bas
Tharian Ter'Hanas
Elfe
avatar

Nombre de messages : 8
Âge : 29
Date d'inscription : 05/06/2012

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  387 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Juste une motivation de plus [Libre]   Lun 18 Juin 2012 - 15:41


    Que pensait Tharian de cette justification ? Cet humain était bourru, grossier et l'agressivité se lisait dans son regard. Avoir passé plus de vingt ans avec eux, le Seigneur Ter'Hanas savait reconnaître leurs émotions et mimiques faciales et celui-ci semblait chercher un moyen de combattre peut être les seuls êtres dans cette forêt qui ne sont pas, de par nature, ses ennemis. Quoi qu'il en soit l'elfe répondit :

    " Rien. Hormis que la ville la plus proche se situe sur notre territoire et que la forteresse que vous évoquez est au moins des Drows. Soit vous êtes suicidaire, soit inconscient... Peut être les deux humains. "

    Tharian fit un signe de la main et les arcs se détendirent. Folin n'était plus menacé.

    " Que faisons nous de lui seigneur ? "

    Demanda Athanor qui eut comme réponse :

    " Que veux tu en faire ? Il représente plus une menace pour lui même avec tout le rafus qu'il fait que pour nous. "

    Le lieutenant semblait perplexe et insista auprès de son seigneur pour qu'ils le ramène en Ardamir afin qu'il puisse s'y reposer quitte à reprendre la route plus tard, de toute façon, la patrouille des elfes dans la région était terminé et ils devaient quand même rentrer. Tharian soupira, son ami et lieutenant avait le don de le faire culpabiliser et le seigneur elfe ayant au fond bon coeur, il accepta :

    " Suivez nous si vous voulez faire votre "course" dans la ville la plus proche. "

    Les forestiers se retirèrent pour retourner au bivouac qui allait devoir être démonté pour ensuite reprendre la route.

Revenir en haut Aller en bas
Folin "Rhentas" Trahens
Humain
avatar

Nombre de messages : 51
Âge : 24
Date d'inscription : 01/06/2012

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 37
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Juste une motivation de plus [Libre]   Lun 18 Juin 2012 - 18:15

    Tout ressemblait à un ennemi, c’était l’impression que donnait Folin à se méfier de tout mais c’était aussi qu’il n’avait jamais eu l’habitude d’accorder facilement sa confiance, trop souvent trahi. Mais c’était peut-être parce qu’il avait toujours vécu parmi les humains et ici, c’était différent, il n’était pas … avec les siens et peut-être qu’ils pouvaient être différents. Des gens un peu parfaits comment on pouvait en entendre parler dans les comtes pour enfant ? La pensée faisait détourner le regard au fier guerrier qui soufflait dans le vide, faisant vibrer ses lèvres dans un « - Prrr » tout particulier qui montrait qu’il s’était déjà enlevé toutes ses illusions de la tête, un humain désenchanté comme il y en avait tant, voilà ce que Folin pouvait prétendre être. Dans ses conditions, il était tout naturel que la rencontre avec des êtres de contes féeriques comme les elfes le faisait râler comme maintenant.

    Il avait beau resté froid, les paroles de Tharian semblaient le faire réagir, l’humain s’inclinant vers l’avant, comme se crispant sur lui-même pour retenir sa rage qu’il étouffait dans sa gorge, gonflant légèrement les joues en s’empêchant d’hurler et d’insulter tout ceux qui l’entouraient. Il parvenait juste à articuler des mots crispés par la haine qu’il lançait juste assez fort pour être entendu.

      « - Aux Drows ? … Ah merci, mes cartes ne doivent plus vraiment être bonnes. »


    Il redressait son visage vers le chef de la bande d’elfe, souriant faiblement d’un air gêné, de quoi offrir encore une autre mimique faciale à sa nouvelle rencontre, il semblait se rendre compte tout doucement compte qu’il n’était pas avec des ennemis et il déstressait en conséquence.

      « - J’avoue ne pas savoir dire si je suis suicidaire ou inconscient, surement les deux mais ça… Je vous laisse la joie d’en juger par vous-même. »


    Comme pour rattraper toutes ses fautes de politesse, il faisait une légère révérence qui restait assez virile et rustre, cette éternelle grâce d’ours survivant bien entendu à la tentative de respect de l’humain. Et malgré ce fameux respect, il ne pouvait pas s’empêcher de râler à mi-voix en entendant Tharian parler, commentant le rafus qu’il faisait et la menace qu’il laissait peser sur lui, Folin aurait voulu protester mais il n’y avait rien à dire : il avait bien fallu se faire tuer quelques minutes auparavant et il se dirigeait vers une forteresse Drow seul et fatigué, le protecteur d’Ardamir avait juste totalement raison et c’était à un point tel que pour une fois, l’humain ne râlait pas à voix haute, il restait juste avec un air niais au visage, gêné encore une fois jusqu’à en rire légèrement, un sourire tendre aux lèvres qui contrastait totalement avec son personnage, comme s’il était amusé par l’idée d’aller combattre en solitaire une armée d’elfes noirs. Suicidaire ou inconscient ? La question se posait toujours et il ne parvenait toujours pas à savoir s’il était lui-même complètement stupide ou s’il était le plus courageux des hommes.

    La proposition de l’elfe aux yeux verts faisait cesser son rire, lui arrachant un air surpris et le laissant abasourdi quelques secondes avant qu’il ne tente de répondre à ce dernier :

      « - Mais j’ai une carte, ne vous inquiétez pas, je ne risque pas de me per-… Oubliez ce que je viens de dire, je vais vous suivre et en acheter une plus correcte une fois en ville. Désolé. »


    Il était juste dépité par la situation, hésitant sérieusement à prendre la carte et à la déchirer devant tous les regards qui étaient posés sur lui. Il se frottait juste une main dans les cheveux à la place, écrasant sa grosse mimine dans son espace capitale volumineux et malpropre, acceptant de suivre les elfes par un grognement rauque et bien humain, situé entre le nain et l’elfe pour ne pas dire simplement nulle part. Il se penchait difficilement pour récupérer ses affaires, forçant malencontreusement sur sa jambe blessée en laissant un autre grognement lui échapper, faisant comprendre par celui-ci tout le mal qu’on pouvait vouloir au monde, son sac s’écrasant lourdement sur son épaule. Il ne lui restait donc plus qu’à les suivre jusqu’à leur bivouac et tenter encore une fois de faire preuve de respect en se présentant de quoi les avertir sur sa nature sans vouloir faire trop son intéressant.

      « - Juste un humain égaré et intéressé par les exploitations minières locales, rien de bien dangereux je suppose. Mon nom est Rhentas et si je peux vous aider de n'importe quelle manière... Faites-le moi savoir mais je voulais juste être au courant : où allons-nous? »
Revenir en haut Aller en bas
Tharian Ter'Hanas
Elfe
avatar

Nombre de messages : 8
Âge : 29
Date d'inscription : 05/06/2012

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  387 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Juste une motivation de plus [Libre]   Lun 25 Juin 2012 - 8:22


    Même lorsqu'il essayait d'être distingué et poli, les révérences de cet homme était tel que c'était plus proche du ridicul que du noble, enfin Tharian decida de ne pas y prétêr la moindre attention, après tout, pour quoi faire ? Lorsque l'homme de défendit en prétextant qu'il ne se perdrait plus avec sa carte et qu'il se rendit compte de son erreur en s’interrompant au milieu de sa phrase, cela fit, pour la première fois, sourire Tharian. Finalement ce Rhentas était peut être quelqu'un de bien et surtout, de pas dangereux pour son peuple. L'elfe et l'humain, accompagné par la dizaine de forestier, retournèrent à leur bivouac où ils commencèrent à démonter leurs affaires. Quand Rhentas demanda où ils allaient, le seigneur protecteur lui répondit, pour la première fois également, avec un ton qui n'était pas hautain :

    " Nous retournons en territoire elfique, en Ardamir plus précisément. Là bas, vous pourrez acheter ce que vous voulez et même y rester quelques jours si cela vous chante. "

    Quand le campement fut totalement démonté, proprement et efficacement, ils prirent la route de l'est pour retourner d'ou ils venaient. Rhentas ne devait pas se sentir vraiment accepter, la plupart des forestiers restaient ensemble et a vrai dire, personne ne lui adressait vraiment la parole, pire, il était probablement persuadé que certains parlaient de lui discrètement. Autre choses qui choqua sans doute l'humain est que le seigneur elfe ne s'était pas présenté et ce malgré le fait que Rhentas l'avait fait. Ainsi, après trente minutes de marche, Thanael, le frère de Tharian, ralentit pour arriver à hauteur de l'humain qui marchait un peu plus lentement que les elfes pour lui dire :

    " Il ne faut pas lui en vouloir si il a été un peu brusque avec vous. Il a de lourde responsabilité et si il faillit ce n'est pas lui qui en payera le prix mais notre peuple tout entier. "

    Voyant qu'il n'avait pas été totalement clair, il ajouta :

    " Il est le seigneur protecteur d'Ardamir, Tharian Ter'Hanas. "

    Voilà qui était désormais plus clair, cela expliquait et justifiait beaucoup de choses.

    " Pourquoi avoir voulu fonçer sur cette forteresse ? "

    Demanda Thanael qui semblait un peu plus curieux que ces congénères.
Revenir en haut Aller en bas
Folin "Rhentas" Trahens
Humain
avatar

Nombre de messages : 51
Âge : 24
Date d'inscription : 01/06/2012

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 37
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Juste une motivation de plus [Libre]   Ven 29 Juin 2012 - 20:43

    Il n’était pas hautain et cela semblait surprendre Trahens dans un premier temps, ses paupières fatiguées s’ouvrant davantage que d’habitude sur le coup. Mais cela ne le déplaisait pas, on ne pouvait pas parler de mauvaise surprise et à vrai dire, elle était même assez bonne. Il y avait la promesse d’un endroit où il pouvait dormir et trouver ce dont il avait besoin, voir même plus encore, comment ne pas sourire à ça ? C’est avec les paroles du Protecteur que le tavernier souriait discrètement en penchant la tête, à la fois rassuré et amusé, convaincu à présent qu’il pouvait les suivre sans à avoir des doutes. A cause de son âge et de son tempérament, certains pensaient qu’il avait survécu rien que grâce à la chance, et le fait de présent un métier aussi humble que le sien pouvait le faire passer pour un faible, mais il avait l’expérience militaire qui était tout de même remarquable pour un humain, maintenant, pour un elfe cela devait être tout à fait différent, une autre manière de voir les choses, pas forcément moins bonnes, mais pas forcément meilleures non plus. Ils démontaient un camp et pouvaient le remonter assez vite, les positions étaient bien choisies et les hommes bien équipés pour les missions, peu importe les différences raciales, il y avait cette évidence de partout et de nulle part où on pouvait dire peu importe le sang « ils sont prêts ». Après avoir divagué ainsi sur toute la formation elfique, l’humain terminait la marche du groupe en lâchant un bête « - Merci » à peine audible, comme pour ne pas les déranger.

    Il y avait plusieurs raisons de rester derrière ou voir même de les laisser prendre un peu d’avance. Dès fois, il ne voulait simplement plus les entendre car malgré des langues parfois différentes, il n’était pas difficile de deviner de quoi ils parlaient pour la plupart. Bien sûr, il y avait toujours l’histoire de laisser une petite distance entre les races, pour montrer un possible respect mais aussi pour ne pas être confondu pour un prisonnier de guerre si jamais ils venaient rencontrer des gens. Le fait de ne pas comment savoir bien faire les choses le forçait cependant à lâcher un petit soupir de frustration, et c’est en observant les différents paysages de la forêt qu’il oubliait peu à peu la distance que les elfes eux-mêmes m’étaient par rapport à lui, sans pour autant se perdre de vue.

    Mais finalement, quelqu’un venait le sortir de sa quasi-méditation, venant tout d’abord excuser le chef de l’expédition en expliquant qui il était, les responsabilités qu’il avait et toute sorte de la chose. Il y avait aussi la question du peuple que Tharian devait protéger, comme s’il en était le pilier central, c’est en entendant cela que l’humain se permettait de suggérer :

      « - Alors je suppose qu’il doit avoir mille et un conseillers en Aflamir, vrai ? »


    Première chose à faire, se gifler la joue. Seconde chose à essayer, prononcer correctement le nom de la ville « - Ar…Arda…mor…Ardamir… Voilà, Ardamir. Désolé » pour ensuite expliquer à Thanael qu’il avait un vrai problème avec les noms, qu’il avait vraiment du mal à les fixer correctement, rajoutant un côté un peu stupide à son personnage. Ce n’était pas vraiment ce qu’il recherchait, mais il préférait être honnête, plutôt qu’on pense qu’il se moque de la cité.

    Et Thanael parlait de la forteresse que Folin attaquait bravement seul, qu’est-ce qu’il fallait répondre à ça ? Plutôt que sortir un mensonge mal fait ou bien parler de bravoure, il fallait encore jouer la carte de la sincérité.

      « - Je veux découvrir d’autres cultures. Surtout des recettes de cuisine et ça, peu importe les avertissements… Je suis comme ça. »


    Mais plus intéressant encore, une réflexion qui faisait presque sursauter l’humain qui regarder alors l’elfe du coin de son œil balafré, laissant un petit blanc hésitant avant de lui lancer :

      « - Nous nous ne sommes pas présentés, il me semble. Vous êtes ? »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Juste une motivation de plus [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Juste une motivation de plus [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ? Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Gérard Jean-Juste janbe kafou a

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ITHRI'VAAN :: Les Terres Sauvages :: La Forêt d'Aduram-
Sauter vers: