Partagez
 

 Taloc Kat' Mornar - Veldruk du deuxième Ost

Aller en bas 
AuteurMessage
Taloc Kat' Mornar
Drow
Taloc Kat' Mornar

Nombre de messages : 20
Âge : 29
Date d'inscription : 04/08/2012

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  125 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Taloc Kat' Mornar - Veldruk du deuxième Ost Empty
MessageSujet: Taloc Kat' Mornar - Veldruk du deuxième Ost   Taloc Kat' Mornar - Veldruk du deuxième Ost I_icon_minitimeLun 6 Aoû 2012 - 15:31

Nom/Prénom : Taloc Kat' Mornar
Âge : 125 ans (25 ans d'apparence humaine)
Sexe : Mâle
Race : Drow
Particularité : Tatouages de couleur noire dans le dos. Une arabesque représentant un cheval, signe de son appartenance aux cavaliers légers, et s'entremêlant avec, le motif de Veldruk.

Alignement : Loyal Mauvais
Métier : Veldruk des cavaliers légers du deuxième Ost
Classe d'arme : À distance, Corps à corps.

Équipement :
En tant que soldat, Taloc possède son équipement de cavalier. Un arc composite en if, sans ornement et recouvert d'une patine sombre pour les missions de reconnaissance ou autre. Pour le corps à corps, il possède un sabre court à lame noir et à la poigné en peau de serpent, d'un vert sombre. Il porte également une dague dont les extrémités de la garde sont recourbé en de petites pointes dirigé dans le même sens que la lame.
Son armure est un assemblage astucieux de pièces du cuir comportant toutefois quelques pièces de métal (poitrail, avant bras, jambières) que Taloc prend soin de patiner pour éviter qu'elle ne brille.

Description physique :
Taloc à la peau grise qui tire sur le bleu, et des yeux rouge comme quasiment tout ceux de sa race. Ses cheveux blancs sont très lisses et lui tombe devant et derrière les oreilles, dans une symétrie quasi-parfaite.
Taloc n'est pas très imposant pour un drow, 1m82, et sa musculature, bien qu'importante si on la compare à celle d'un humain lambda, ne rivalise pas avec certain de ses congénères. Ses muscles sont moins saillants, et sa peau plus lisse. Ce manque de force et de posture à forcé Taloc à developper son agilité et sa rapidité, ce qui l'a conduit vers le corps des Ur'talrss légers.
Il arbore dans le dos des tatouages de cavaliers et de Veldruk d'un noir profond.

Description mentale :
Taloc est un opportuniste. Durant toute son enfance et pendant les premières années de sa formation, il se contente de vivoter, saisissant les occasions qui se présentent à lui. Malgré la découverte de l'ambition durant sa formation de cavalier, ce caractère lui restera et se mêlera à sa nouvelle volonté: le désir de combattre. En effet, Taloc trouve son plaisir dans toute forme d'activité martiale lui permettant d'utiliser ses capacités au maximum. Toute ses actions, décisions, paroles, n'ont qu'un seul but, l'amener vers ce genre de situations. Il saisira toute les opportunité de partir à la guerre qui lui seront donné, peu importe par qui ou pour quoi.
Taloc n'a donc aucune répugnance à obéir aux ordres ou à suivre un chef, du moment que ce dernier n'en veut pas à sa vie et que ses projets sont pimentés de quelques actions guerrières.

Histoire :

Taloc Kat' Mornar naquit dans une famille noble d'importance moindre. Deuxième rejeton de la famille, sa mère très peu fertile s'occupe de lui pendant près de quinze ans. À cette époque, son frère ainé de cent ans avait déjà manifesté certains pouvoir magiques, et lorsqu'il parti pour suivre la voie du sorcier, Taloc se retrouva le seul enfant de la famille. Son père, Osdiurne Kat' Mornar, décida de l'arracher au sein de sa mère et lui assigna une nourrice et un précepteur.

Le statu mineur de la famille de Taloc avait poussé celle ci à nouer des relations avec le couches populaires de la société, et très vite le jeune drow s'y intégra. Lorsqu'il ne suivait pas l'éducation noble de ses deux maîtres, il flânait dans les boutiques et ateliers d'artisans en affaire avec son père. Il comprit vite que s'il se limitait à ces endroit, personne n'oserait le toucher.

Il en profita et fit croire à un apothicaire qu'il pourrait peut être parler de lui à son père, qui lui même pourrait en parler plus haut, s'il lui apprenait son savoir. Il commença à étudier l'alchimie, mais aussi la cuisine, la culture...

Il continua ce manège pendant près de vingt ans, faisant miroiter à l'apothicaire de faux privilèges et avantages. Lorsqu'il lui apparut que le drow ne se laisserai pas berner plus longtemps, il alla voir son père et accusa l'alchimiste d'avoir voulu le violenter. Le pouvoir d'un noble faisant loi dans les quartiers pauvres, Osdiurne l'assassina de sa main, et Taloc récupéra toute les possessions de l'apothicaire pour continuer à étudier seul. Il en résultat bien sûr que tout les artisans et commerçants se méfièrent de lui, mais Taloc se servit de cette crainte pour continuer à vagabonder tranquillement, glanant quelques savoirs, quelques récompense, et parfois quelques bagarres, tout en suivant son éducation de noble.

Lorsqu'il devint plus mature, et qu'il fut initié aux plaisirs de la chair, son nouveaux passe temps fut de séduire de jeunes fille pauvres en leur promettant monts et merveilles, puis de ne jamais les revoir par la suite. Ces expérimentations sexuelles l'amenèrent plus d'une fois dans de désagréables situations lorsque certaines de ses proies comprenaient qu'elles avaient été dupées. Son éducation martial le sauva plus d'une fois, mais un jour, il fit l'erreur de recoucher avec une de ses précédentes victimes. Celle ci ne l'avait courtisé que pour mieux le piéger, et une fois au lit, tenta de l'assassiner. Taloc lutta tant bien que mal, mais la bougresse n'en démordait pas. Dans le désordre de l'affrontement, le jeune drow la coinça sur le sol, bloqua le bras tenant le poignard, et lorsqu'il s'en fut emparé, le planta entre les omoplates de son amantes. Désorienté, il recommença néanmoins, grisé par cette sensation de puissance, et mutila le cadavre avant de déguerpir.

Par la suite, il tacha tout de même d'éviter ce genre de situations, même si ça et là, une amante en colère, un mari trompé ou un père furieux durent passer par sa lame, une petite dague courte qu'il emportait maintenant partout.

Lorsqu'il approcha de ses quatre vingt ans, son père s'entretint avec lui à propos de la voie qu'il comptait suivre. Le patriarche fut inflexible, Taloc ne suivrait pas la voie de l'artisan qu'il côtoyait depuis tout jeune, ni celle du sorcier pour d'évidentes inaptitudes. Il lui conseilla de suivre la sienne, celle du guerrier, sans quoi il le déshonorerai, et en croisant le regard de son père, Taloc sut qu'il ne lui laissai pas vraiment le choix. Peu importe, cette voie lui convenait.

Il partit donc en caserne pour suivre sa formation, et se retrouva avec des recrues de son âge beaucoup plus fortes. Il s'en tint un moment à l'écart, laissant à tout le monde le temps de se faire un avis sur ce drow chétif de la basse noblesse, en profitant lui aussi pour étudier ses compagnons. Il apparut vite que certains ne l'aimaient pas, et les passages à tabac furent nombreux. Même si certains accordaient leur sympathie à Taloc, aucun ne se risquait à le défendre ouvertement. Taloc fit donc en sorte que tout le monde sache qu'il connaissait l'alchimie, s'affichant avec des livres ou en parlant volontiers devant tout le monde ; puis un matin, on retrouva le plus virulent de ses détracteurs mort dans son lit, raide, blanchi par un poison. Aucune enquête ou suite ne fut donné à l'affaire, mais Taloc assura ainsi sa tranquillité, et un soutien affiché de la part de ses autrefois timides sympathisants.

Pendant un ans, il suivit sa formation, montrant de réels talent pour l'équitation, le tir à l'arc ainsi que pour la stratégie et la tactique. Au terme de cette éreintante année, il fut reconnu comme un talentueux cavalier, et fut sélectionné pour intégrer les Ur'thalrss.

Pendant près de vingt ans, il apprit à manœuvrer son cheval de concert avec les autres, à mener des attaques de groupes, des retraites tactique, des tir à cheval... Les missions se bornèrent à des rapines sur les tribus des terres incertaines, jamais très loin du Puy, et Taloc se sentait frustré sans savoir réellement pourquoi. Il comprit vite qu'il commençait à prendre goût au combat, et que les petites entreprises de ses leader ne le satisferai jamais. Les ambitions de ses chefs étaient minimes, et ils se contentaient de ces quelques pillages comme butin. Taloc vivait en maraude avec son escadron pendant quelques temps, avant de revenir au Puy pour une période aléatoire. Il se prit à rêver de raids sur de grandes cités humaines, de flottes drow traversant la mer pour semer mort et destruction. C'est pendant cette période qu'il fut initié aux cultes d'Uriz et de Teiweon, auxquels il s'intéressa un petit peu, se retrouvant ça et là dans quelques préceptes. Mais Taloc préféra se forger lui même un code, et celui ci était simple: combattre le faisait se sentir puissant, combattre lui donnait du plaisir. Malheureusement rien de ce qui ne lui était offert ne pouvait le satisfaire. Il se rapprocha de ses frères d'arme grâce à cette frustration qui leur était commune. Il décida qu'il n'avait pas à suivre bêtement des chefs frileux et démotivé, et redoubla d'efforts pour se distinguer. Il travailla si bien ses capacités qu'on le disait digne de devenir Kyorl. Pour la première fois, Taloc vit apparaître une réelle motivation, et les échelons de la hiérarchie se présentèrent à lui comme autant d'épreuve à relever.

C'est à l'occasion de la guerre contre la cité d'Abysséa que Taloc obtint sa première affectation : il fut nommé Kyorl parmis les cavaliers légers du deuxième ost. Il profita du fastidieux voyage à travers les marais pour se familiariser avec la hiérarchie et ses intrigues. Il comprit bien vite que l'Obok Senger, Aegnor, n'était pas très apprécié, et que le Streea Jabbuk Malag'eyl convoitait son poste. Arrivé à Abyssea, les pensées de Taloc s'éloignèrent des ces considérations et se concentrèrent sur le combat. Ce fut une suite d'affrontement sauvage à travers la cité, une véritable guérilla où chacun devenait tour à tour chasseur et proie. Absorbé et galvanisé par la bataille, Taloc ne vit pas venir la mort de l'Obok Senger. Son corps fut retrouvé, bardé d'étrange blessures. Il ne faisait aucun doute que les fils du chaos n'avaient put venir à bout du général, et qu'un petit coup de pouce avait été donné, mais personne ne sembla s'en émouvoir. Taloc embraya le pas aux soldats plus vieux dans leur indifférence. Personne ne s'opposa à Malag'eyl, qui prit officieusement le commandement. Ce dernier repris en main la bataille, et en trois jours, la cité fut reprise.

Mais pour le plus grand plaisir de Taloc, le temps du retour n'était pas venu. Malag'eyl emmena l'ost vers les terres elfiques, et ils menèrent de nombreux raids sur leurs lointains cousins. La campagne eut un résultat stratégique mitigé, mais le butin était là, et Taloc était trop heureux de combattre pour se soucier du reste. S'entraînant sans cesse, participant à toute les missions qu'il pouvait remplir, Taloc apparut bientôt comme le plus talentueux de son escadron. C'est pendant cette campagne que Malag'eyl prit officiellement le commandement, en apparaissant devant les soldats le corps tatoué de motifs reservé à L'Obok Senger. Taloc fut heureux de joindre sa voix aux autres lorsqu'il acclamèrent leur nouveau chef. Un sourire malicieux sur les lèvres, le jeune Kat' Mornar espérait qu'il les conduise vers de grands projets.

Mais la nouvelle de la mort de leur seigneur força le nouvel Obok Senger à rentrer au Puy. Sur le chemin du retour, l'armée fut réorganisé en vu d'arriver totalement opérationnelle au Puy. Les officiers tombé au combat durent être remplacé, et Taloc y vit une opportunité. Fort de son savoir alchimique, il concocta un poison aux effets très lents mais mortels et pris soin d'en badigeonner la selle et les rênes du Veldruk chaque nuit. Alors qu'il cheminait, Taloc passait le plus clair de son temps avec ses compagnons, trouvant ses soutiens et débusquant ses détracteurs.

Lorsqu'ils arrivèrent en vue du Puy, le Veldruk tomba de cheval et s'écrasa par terre, mort. Le poison ne fut pas décelé car très peu concentré, et à vrai dire, il ne fut pas vraiment recherché. À mesure qu'on approchait de la cité, Taloc se débrouilla pour que son nom devienne une rumeur pour la succession au poste de veldruk. Lorsqu'il estima que l'armée était trop proche et que son nom avait remonté la hiérarchie, il alla se présenter au Streea Jabbuk et demanda le commandement de l'escadron. Il avança ses états de service et ses capacité, ainsi que le soutien de ses frères d'arme, en espérant qu'aucun de ses rares détracteurs ne lui avait trop causé de tort. Ce ne fut pas le cas, et son titre fut officialisé avant de rentrer dans la capitale.

Il avait finalement eu ce qu'il avait appris à désirer, le titre de Veldruk des cavaliers du deuxième ost. Il était arrivé à L'objectif qu'il s'était fixé, il avait sous ses ordres cinq cent cavaliers aussi affamés que lui, car il avait pris soin d'attiser leur flamme pendant toute ces années. Il ne lui restait plus qu'à réussir à les mener vers l'ouest, officiellement ou non, à l'aide de manœuvres politiques, orthodoxe ou non. Taloc était plus déterminé que jamais à répandre la mort et la guerre.


HRPComment trouves-tu le forum ? : Très bien, cela faisait longtemps que je n'en avait pas vu avec de bon rp et un background aussi fourni.
[b]Comment as-tu connu le forum ? :
C'est mon frère qui m'en a parlé
Crédit avatar et signature : http://www.ventouline.com/images/rubriques/image_38.jpg , de Ventouline.
Compte autorisé par : Votre texte ici (Uniquement en cas de compte supplémentaire bien entendu)
Revenir en haut Aller en bas
Hans
Ancien
Ancien
Hans

Nombre de messages : 1666
Âge : 28
Date d'inscription : 19/03/2010

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 44 ans
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte.
Taloc Kat' Mornar - Veldruk du deuxième Ost Empty
MessageSujet: Re: Taloc Kat' Mornar - Veldruk du deuxième Ost   Taloc Kat' Mornar - Veldruk du deuxième Ost I_icon_minitimeMar 7 Aoû 2012 - 8:40

Salut,

Je te souhaite la bienvenue sur le forum, c'est moi qui vais m'occuper de ta fiche... En fait non, même pas besoin ; je valide direct!

Code:
[Métier & Classe] : Veldruk du deuxième Ost

[Race & Sexe] : Drow & Masculin

[Classe d'arme] : Corps à corps & À distance

[Alignement] : Loyal mauvais
Revenir en haut Aller en bas
 
Taloc Kat' Mornar - Veldruk du deuxième Ost
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Deuxième et troisième perso! [Terminé!]
» Stark Lawcoe, le vétéran [Fini] [Deuxième Validation S.V.P.]
» Deuxième alerie by Naxi and Red!(plus interssant)
» Deuxième étape : ALPHA BÊTA
» [Résolu] GeForce GTX 660 et double écran

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Où tout commence :: Registre :: Tabularium :: Limbes :: Drows-
Sauter vers: