AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [résolu]Le noble et l'hérésie... une nuit à la taverne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Révérie
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1856
Âge : 30
Date d'inscription : 13/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [résolu]Le noble et l'hérésie... une nuit à la taverne   Ven 29 Fév 2008 - 0:06

Ses mots lui firent chaud au cœur, ils se reverraient, ce n’était pas une nuit unique, ce n’était pas qu’une envie d’un soir assouvis a la lueur de la lune sans aucun avenir. C’était une nuit de passion consumée par deux être attiré par les astres. Cette idée lui plaisait, ensemble grâce aux astres favorable… il ne lui en fallait pas d’avantage pour le moment. Il lui demanda si elle avait mal, a cela elle fit non de la tête murmurant doucement d’une voix calme.

« Non, cela fait des années que ma peau sur mes mains est insensible, tu pourrait t’amuser à arracher ma chair pendant mon sommeil que je dormirais encore paisiblement. Depuis mon âge le plus jeune mon maitre me forçait à frapper de toute mes forces dans des planches, des troncs, ou des pierres, celons l’état de mes mains. Enfant j’avais du mal à être capable de bouger mes mains, maintenant je suis totalement insensible, la douleur pour moi est une compagne fidele que je n’aperçois même plus. Alors ne t’inquiète pas pour mes mains, ca a l’air douloureux et laid, mais cela ne me fait plus rien. »

Glissant dans l’eau l frissonna, il s’assit devant elle, elle passa ses jambes au dessus ses siennes pendant qu’il embrassait ses mains amoureusement, elles ne le rebutaient pas malgré leurs apparence, tout comme elle. Puis les lèvres remontèrent, encore, encore, inexorablement jusqu’as sa gorge qu’elle tandis pour lui offrir plus de matière à embrasser en poussant un long soupire brulant. Il lui donnait chaud sans rien faire, s’en était insupportable. Riant doucement elle répliqua.

« Non en effet, je ne pense pas que cela aide pour que nous nous lavions, auriez vous encore faim de mon corps mon seigneur des affamés ? »

Elle jouait a nouveau se son parlé si facile et poétique, le repoussant pour venir coller son dos a son torse, lui offrant sa nuque ou l’infâme cicatrice était visible, mais elle posa sa tété sur son épaule, murmurant de manière douce.

« Je ne me sens bien que protégée dans tes bras Dragan. Je m’y sens sereine et protégée, c’est agréable comme sentiment. »

Prenant la main de son amant elle la caressa, encore, encore et encore… admirant la douceur de chaque millimètre de sa peau.


Dernière édition par Révérie le Ven 29 Fév 2008 - 23:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dragan
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3120
Âge : 32
Date d'inscription : 11/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: [résolu]Le noble et l'hérésie... une nuit à la taverne   Ven 29 Fév 2008 - 9:10

Elle lui raconta son entraînement quotidien au Monastère, cette façon de faire de son corps une arme. Oh ça, pour sûr, c'était une sacrée arme, mais pas au sens où elle le pensait. Comme l'avait fait remarquer l'humain plus tôt dans la journée, être aussi belle était un atout non négligeable. beaucoup de femmes se servaient de leurs charmes pour arriver à leurs fins. Révérie en était-elle seulement consciente? Il imagina une enfant acharnée à s'entraîner, qui serrait les dents alors qu'elle sentait les os se briser, mais qui ne renonçait pas.

- "Oh non, rien n'est laid chez toi. Ce que tu trouves hideux, je l'admire... Force et persévérance, voilà ce que je vois."

Il était loin d'être sage. En fait, il était bien moins raisonnable qu'elle en cédant à ses instincts et en parcourant la peau de nacre de baisers ardents. Révérie le lui fit remarquer et il répondit dans un murmure :

- "Si tu savais à quel point... J'ai l'impression que tu ne saurais jamais me rassasier."

Elle changea de position, se colla contre lui, lui offrant son dos. Son regard vint se perdre sur la cicatrice, mais elle ne lui laissa pas le temps de l'observer plus avant puisqu'elle cala sa tête au creux de son épaule tout en lui avouant qu'elle se sentait protégée dans ses bras.

- "Je croyais que tu n'avais pas besoin de protection."

Il eut un petit sourire amusé alors qu'il l'bservait qui jouait avec sa main. Il avait une vue imprenable. Il n'aurait échangé sa place contre rien au monde. Toujours espiègle, il reprit :

- "J'ai bien fais de signifier que nous ne voulions pas être dérangés..."

Même si cela allait mettre le feu aux poudres et lancer des rumeurs complêtement fondées.

[C'est court, mais je vais pas tarder à partir^^ Bisous !]
Revenir en haut Aller en bas
Révérie
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1856
Âge : 30
Date d'inscription : 13/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [résolu]Le noble et l'hérésie... une nuit à la taverne   Sam 1 Mar 2008 - 0:11

Elle était bien, contre son épaule, son dos contre son torse doux, ses mains dans celles de son amant. Doucement elle les caressait, les admirait et s’en jouait avec l’eau tout en l’écoutant dire des choses qui pouvait facilement la faire rougir. Il avait avoué un peu avant penser qu’elle ne pourrait jamais la rassasier, qu’il ne la tente pas trop, elle serait capable de le combler jusqu’as se que son corps a lui supplie la clémence. La suite l’amusa, elle n’avait pas besoin de protection, mais se sentir comme une vrai femme n’était pas non plus désagréable, protégée, choyée et dorlotée ainsi. Jamais elle n’aurait pensée être capable de recevoir autant de douceur et de tendresse.

« Pas besoin, mais j’aime assez cette sensation d’être protégée… sentir tes yeux glisser sur ma peau avec cette impression de te sentir me choyer ainsi. Sentir que mon corps délecte et ravis ton regard, tes sens, et ton propre corps. »

Doucement elle approcha la main se ses lèvres et glissa les doigts de Dragan sur ses lèvres charnue et pulpeuse mais sans excès, murmurant en faisant une caresse de ses lèvres contre les doigts.

« Oui, ce fut une brillante idée, je vois qu’en effet, vous êtes capable de m’éblouir de votre sagesse et de votre clairvoyance. »

Doucement elle joua de sa langue sur les doigts, de son souffle chaud, et osa même suçoter ses dernières en rougissant comme la plus pur et chaste des femmes. Comment ne pouvait’ elle pas se rendre compte du pouvoir qu’elle pouvait avoir, de sa perfidie qui était d’ébranler le pauvre noble sans même s’en rendre compte.

Pour ce qui était de la rumeur, cela irait bon train sans l’ombre d’un doute, et le cri de plaisir final aux syllabique similaire a celle du prénom de l’elfe n’avait surement pas manqué d’être entendu par au moins une des servantes de l’étage. Pauvre Dragan, cela irait sas doute du simple amour caché, a la fiancée, en passant surement par une femme de petite vertu. Mais personne ne penserait a une moine, démi drow, au charme à faire pâlir n’importe qu’elle homme digne de se nom et a la langue plus acérée qu’une épée.

Bref, revenons en as nos moutons, ou dans le cas présent, nos tourtereaux, La belle Révérie jouant de sa bouche sur les doigts, puis se retournant. Elle n’y tenait plus, un contacte lui manquait, et c’est de manière surprenante qu’elle s’empara des lèvres de son amant pour un baiser fougueux. Puis s’écartant en ouvrant doucement les yeux qu’elle avait clos elle murmura presque sur un ton d’excuse.

« J’en avais tant envie que cela m’as échappée… »
Revenir en haut Aller en bas
Dragan
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3120
Âge : 32
Date d'inscription : 11/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: [résolu]Le noble et l'hérésie... une nuit à la taverne   Dim 2 Mar 2008 - 22:34

C'était troublant de constater que bien qu'éprouvant un désir irresistible pour elle, il se sentait assez bien pour ne plus souhaiter rien d'autre que de la tenir dans ses bras éternellement. Ses yeux étaient posés sur leurs mains entrelacées. Il lui était facile d'être sincère avec elle, de lui faire des compliments qui étaient tout, sauf mensongers. N'importe qui le connaissant aurait pu penser qu'il la flattait comme il flattait n'importe quelle femme, mais force était de constater que cela ne lui apportait rien dans l'intimité d'une chambre de taverne. Il avait toujours eu la langue agile et prompte à s'exprimer, mais pas quand cela relevait de ses sentiments et de sa vie. Pourtant, là... il ne lui faisait pas un numéro de charme.

Elle lui rétorqua alors qu'elle aimait se sentir choyée par lui. A l'entendre, elle était un précieux trésor pour le noble... Et malheureusement, elle avait raison. C'était sidérant qu'en si peu de temps, elle ai gagné cette place dans son coeur! Sidérant, merveilleux et effrayant. Ses regards, ses attentions l'avaient trahis et elle avait prit conscience avant lui de la place qu'elle occupait.

- "Oui, ton corps me ravit, tes courbes m'enivrent, mais s'il n'y avait que ça... S'il n'y avait que cela ce ne serait pas si compliqué."

On se détachait facilement d'un objet de désir. Pas d'un objet d'amour. Elle porta sa main à ses lèvres et l'embrassa. Il sentit des picotements dans tout son corps, signe qu'elle était en train de rallumer les braises.

- "Je vous l'avais bien dit ma chère, mais vous sembliez en douter. Me preniez-vous donc pour un noble bouffi d'arrogance et de vantardise?"

Elle reprit ses caresses d'apparences anodines, mais elle pouvait sentir le souffle brûlant de son compagnon qui s'accélérait doucement. Dans un murmure, il lui souffla :

- "Barde et moine, tu es sure? Tu ne serais pas magicienne ou enchanteresse pour faire ainsi de moi ton esclave?"

Elle continua à jouer avec ses doigts, avant de se retourner et de s'emparer impulsivement de ses lèvres, avant de presque s'en excuser. Un sourire recourba les lèvres de l'elfe.

- "J'aime beaucoup tes envies, ce serait dommage de les brimer, il faut les laisser s'exprimer..."

Ce fut à son tour de s'emparer des lèvres de Révérie, d'embrasser ensuite son cou où perlaient des gouttes tièdes.

- "Mon seigneur des affamés a trouvé une demoiselle qui semble prête à le suivre dans ses appétits en tout cas."
Revenir en haut Aller en bas
Révérie
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1856
Âge : 30
Date d'inscription : 13/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [résolu]Le noble et l'hérésie... une nuit à la taverne   Dim 2 Mar 2008 - 22:59

Elle occulta les propos sur ce qu’impliquait le fait que son corps soit le fruit du désir du noble, mais autre chose plus encore, ce qui compliquait les données. Oui cela compliquait énormément les choses de se désirer physiquement, intellectuellement et charnellement. La suite fut plus amusante, bien sur qu’elle le croyait vantard et arrogant et il l’était en partie. Un sourire naquit donc sur ses lèvres. La suit fut un jeu simple ou elle suçota les doigts de l’elfe tout en rallumant le braisier qui les avaient consumé peu avant.

« Tu n’est pas mon esclave Dragan, tu es le sujet de mes caresses et l’objet de toute mes connaissances. »

Et oui, le corps humains était sans grand secret pour elle, elle savait ou passait chaque nerf et comment le contrôler, de la tout de même a se servir de ce qui fait d’elle une combattante hors paires dans leurs ébats, il fallait le voir pour le croire. Puis se fut au tour du baiser fougueux ou elle se retourna, et il trouva même moyen de la taquiner en lui répondant quelque chose qui l’empourpra avant de lui rendre son baiser. Puis il joua à embrasser sa gorge qu’elle étira pour donner plus de matière a ses lèvres gourmande. La suite de ses propos trouva une réponse qu’elle émit en gémissant presque sous ses lèvres.

« Non pas a les suivre, a l’affamer d’avantager, a éveiller sa gourmandise pour ensuite le rassasier jusqu’as ce que la fin le prenne a nouveau. »

Doucement avec une souplesse à faire frémit elle glissa ses jambes contre celle de Dragan venant prendre position victorieuse sur lui, sentant son bassin contre celui de son amant. N’avait ‘elle pas honte de prend position dominante ainsi ? Offrant sa gorge un temps avant de venir prendre dans ses lèvres la pointe de son oreilles et de la mordiller tout en la suçotant.

De plus, cette fois, quand elle fit glisser leurs bassins l’un contre l’autres, elle ne fut pas surprise, et ondula de nouveau, comme un serpent. Doucement elle murmura en gémissant à l’oreille du noble.

« Faut’ il encore savoir si mon Seigneur est suffisamment enclin à la faim pour me dévorer tout entière. »

Relâchant l’oreille après avoir passé sa langue mutine tout le long elle plongeant son regard en amande et mis clos, dans celui de l’elfe, lui dévoilant sans honte l’envie qui brulait à nouveau ses reins. Le pire, c’est qu’en ondulant, l’eau entre eau glissait, procurant une caresse de plus terriblement étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Dragan
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3120
Âge : 32
Date d'inscription : 11/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: [résolu]Le noble et l'hérésie... une nuit à la taverne   Dim 2 Mar 2008 - 23:34

- "Tu te trompes, je suis bel et bien ton esclave. Il te suffit d'un regard, d'un geste, pour me mettre au supplice et me faire faire ce que tu veux. Tu éloignes la Raison..."

Ses derniers mots s'étaient faits moins assurés, alors qu'elle recommençait à le mettre au supplice. Comme si elle ignorait l'effet qu'elle avait sur lui! Il était l'objet de toutes ses connaissances. Avec un petit sourire en coin, il chuchota :

- "Apprends-moi alors."

Il se perdit dans ses baisers brpulants, entendit comme à travers un voile sa réponse. Attiser sa faim pour mieux l'assouvir ensuite. C'était tout à fait cela. Ils jouaient tous les deux et cela augmentait encore leur plaisir. Une étincelle bien reconnaissable alluma son regard alors qu'elle prenait à nouveau une position dominante sur lui. Elle put sentir l'effet qu'elle lui faisait alors qu'à nouveau, tout son sang se concentrait sur une partie bien précise de son anatomie.

Elle lui susurra alors quelques paroles qui le firent rire doucement. Elle put le sentir trembler sous elle alors qu'elle suscitaits des zones hautement érogènes et sensibles.

- "Oh oui, il en est bien capable, mais cela sera long, très long..."

Il chuchota ces paroles comme une promesse. Ses mains caressaient son dos, pour venir se perdre sur les rondeurx exquises de ses fesses, sa bouche dévorait son cou et sa gorge de baisers ardents et impatients. Elle lui faisait perdre la tête. Tout simplement. L'eau ajoutait une autre dimension à leur rapport, une note sensuelle... et il adorait ça.
Revenir en haut Aller en bas
Révérie
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1856
Âge : 30
Date d'inscription : 13/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [résolu]Le noble et l'hérésie... une nuit à la taverne   Lun 3 Mar 2008 - 0:02

Il lui affirma qu’il était bien capable de la dévorer, mais que cela serait long… très long. Ses simples mots la firent frémir et il s’enflamma à nouveau, elle pouvait aisément le sentir. Cette fois c’est elle qui mènerait la danse, elle sentait ses biser brulant et les mains de son amant sur le bas de ses reins qui exerçait malgré lui ou non une légère pression quand elle frottait son corps au sien.

Elle plongea son regard dans le sien pendant qu’il embrassait goulument son corps de l’épaule de la gorge et glissa à nouveau en une ondulation différente qui les unie l’un as l’autre dans le même élan. Elle cru d’abord que son souffle couper reviendrais en un crie, mais non, quand le souffle lui revint se ne fut qu’un gémissement a l’oreille de l’elfe qui se fit entendre et doucement elle ondula a nouveau.

Le bruit de l’eau la perturbait dans ses mouvements, pourtant elle ne s’arrêtait pas, jouant de ses hanches pour modifier le rythme et l’impulsion. Cette fois même si elle gémissait et que ses bras tremblait c’est elle qui le guiderai jusqu’au plaisir. Elle en avait décidée ainsi et son amant n’avait d’autre choix que de s’y plier.

Elle l’embrassait avec fougue, cherchant sa peau, son contacte le plus possible. Elle embrassait son cou, mordillant même sous un mouvement qui risquait de la faire pousser un cri qui aurait sans doute gêné les voisins de chambre. Elle ne contrôlait plus ni son corps ni son esprit, agissant te manière instinctive mais une fois encore son sang drow resta bien caché.

Peu a peu leurs souffles se perdaient a nouveau, elle sentait son ventre brulant tel un volcan et son amant n’était pas dans un meilleur état. Leurs ébat finie comme il avait commencé, dans l’eau… mais alors qu’ils étaient entré en silence, c’était dans un gémissement au nom de Dragan et étouffé dans son épaule que cela se finissait.

C’est affalé contre lui, son visage contre son épaule et son souffle court qu’elle reprit conscience d’elle. Elle n’avait même pas pensée à se séparer de lui, mais contrairement a Dragan, pour elle ce n’était pas un reflexe… Cette fois si aucune douleur, pas la moindre, les sensations avait été complètement différente et la belle s’en était délectée.
Revenir en haut Aller en bas
Dragan
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3120
Âge : 32
Date d'inscription : 11/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: [résolu]Le noble et l'hérésie... une nuit à la taverne   Lun 3 Mar 2008 - 0:16

Etre dominé était quelque chose qui pouvait géner autant qu'exciter. Certains hommes n'aimaient pas. Dragan n'était, heureusement, pas de ceux-là et il était ravi de la hardiesse d'une jeune femme qui était encore jeune fille une heure plus tôt. Sous ses assauts passionnés, elle le fit frissoner, gémir... bref, elle jouait de son corps comme d'un instrument, démontrant ainsi de façon éloquente son talent de barde.

Ils s'unirent à nouveau, avec la baignoire comme couche. Cette fois, il n'était plus vraiment maître des évènements, et l'étreinte fut moins attentionnée. Après tout, Révérie n'était plus vierge, il n'y avait plus de précautions à prendre. Il sentit la joie sauvage de la jeune femme à contrôler son orgasme et celui de son amant par le simple rythme de ses hanches. Il crut bien qu'il allait devenir fou alors qu'elle le faisait languir.

Puis, la délivrance arrive, mettant fin à son délicieux supplice. Il se raidit, les mains toujours posées sur les fesses de sa maîtresse. Longtemps, il n'y eut pour bruit que leurs souffles mêlés qui tentaient de se régulariser. Son coeur semblait battre dans ses oreilles. Révérie était contre lui, pas plus pressée que cela de s'écarter de lui. Il retrouva le premier ses esprits.

- "C'est bien ce que je disais : un moyen imparable de ne pas se laver."

Il eut un petit rire encoré voilé par les feux du désir. Il se aisit alors du savon, s'amusant à en recouvrir le corps de la jeune elfe. Après quelques minutes, il se déplaça légèrement, de façon à la saisir correctement et se releva, Révérie dans les bras. Ils étaient trempés, mais rassasiés... pour le moment. Il l'entraîna jusqu'au grand lit, l'y déposa comme le plus précieux des trésrs, avant de la rejoindre et de l'enlacer en lui mrumurant quelques paroles douces et tendres. C'est dans l'intimité de cette chambre qu'ils passèrent la nuit, agrémentée de quelques réveils fiévreux...
Revenir en haut Aller en bas
Révérie
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1856
Âge : 30
Date d'inscription : 13/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [résolu]Le noble et l'hérésie... une nuit à la taverne   Lun 3 Mar 2008 - 0:46

Elle n’en revenait pas de ce qu’elle avait fait, et Dragan lui avoua après un long, très long moment qu’il avait une fois de plus raison. C’est vrai qu’être tout deux dans l’eau, nue, bien sur on ne se lave pas habillé, n’était pas très pratique pour rester calme. Doucement, sa voix brisée murmura timidement.

« Tu as toujours raison Dragan … »

Puis il s’empara du savon, une chance qu’elle soit encore a moitié sous l’effet du plaisir et que son corps resta calmer a toute ses caresse. La suite fut des plus agréable, il la prit dans ses bras, tel une princesse et elle passa ses bras autour de son cou, le laissant l’escorter jusqu’au lit. La il la déposa et la nuit fut le plus doux des rêves possible. Il s’était aimé, encore, encore et encore. La nuit avait été brulante et le sommeille fut délicat a être trouver.

_______________________

Au petit matin, la lumière glissa de la fenêtre aux draps, passant sur des courbes entrelacée. Révérie avait blottit son visage dans le cou, sa tête juste dans le creux de l’épaule, d’une de ses jambes dénudée jusqu’as la fesse par le drap, l’un de ses bras posé sur le torse et sa main à moitié recroquevillée prés de son nez. Ses cheveux blanc était éparpillez sur le lit, mais parmi ses fil de neige une main apparaissait, se posant sur le crana de la jeune femme de manière protectrice. Son autre main était posée sur sa cuisse nue qui passait contre son ventre.

Doucement la jeune femme bougea, a moitié ensommeillée… lui ne dormait plus, cela faisait un temps inconsidérable qu’il la regardait sans bruit. Lentement elle ouvrit ses yeux et croisa le regard de l’elfe. Elle était dans une sorte de bulle a demi présente et absente de son corps. Lentement elle sourit et vint capturer les lèvres de son amant pour un baiser des plus chastes pour ensuite murmure d’une voix paisible.

« Bonjour mon seigneur, maitre de mon cœur, amour de toute une nuit, fougueux aux milles folie. »

Doucement elle étira son bras, elle se sentait émoussée et presque courbaturée. Normale après tout, les muscles qu’elle avait utilisée d’une façon inhabituel n’était pas habituer et ses jambes et bras la faisait un peu souffrir. Mais autre chose la perturbait, elle avait faim, une faim d’ogres, elle rêvait à présent des mets déposé sur la table. Doucement elle dit d’une voix plus clair.

« J’ai une faim de loup… »

Apres un bref regard avec son tendre noble elle fit une moue boudeuse et précisa.

« Pas cette faim messire ! J’ai faim de nourriture… je pourrais manger n’importe quoi. »
Revenir en haut Aller en bas
Dragan
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3120
Âge : 32
Date d'inscription : 11/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: [résolu]Le noble et l'hérésie... une nuit à la taverne   Lun 3 Mar 2008 - 10:23

L'elfe était resté silencieux alors qu'il "s'éveillait". Il n'avait pas bougé, simplement ouvert les yeux, aussi frais et dispo qu'un humain qui aurait dormi 10 heures. Cela avait ses avantages de n'avoir besoin que de quelques heures de repos. Surtout après cette folle nuit d'amour, émaillée de quelques périodes de récupérations. Il avait été surpris de voir que Révérie semblait réellement dormir et avait finit par concevoir qu'elle avait besoin de plus de sommeil que lui.

Aussi s'était-il éveillé à l'aube et avait-il passé son temps à la regarder dormir, silencieux, sans se lasser de ce spectacle. Elle était lovée contre lui, semblant terriblement frêle alors que toute conscience l'avait abandonnée. C'était sa formidable énergie et sa volonté de fer qui la rendaient si fortes. Abandonnée dans le sommeil, elle avait l'air si fragile...

Il la regarda remuer, amusé de la voir s'extirper du pays des songes. Leurs regards se croisèrent dés qu'elle ouvrit les yeux. Ceux de Révérie étaient encore gonflés de sommeil, alors que le regard de l'elfe sylvain était vif et pétillant. Elle s'empara de ses lèvres, tendrement, pour lui souhaiter la bonne journée de façon très lyrique. Il eut un petit rire espiègle. Il était d'une humeur incroyablement bonne.

- "Fougueux aux milles folies? Voilà des titres qu'il faudra rajouter, ils me sied à ravir."

Il la regarda s'étendre, féline, sensuelle. Elle proclama alors qu'elle avait faim et un sourire qui en disait long sur ce qu'il pensait apparut sur son visage. Elle se reprit alors, précisant qu'elle avait faim de nourriture. Il se remit à rire.

- "Si tu manges comme hier soir, je doute d'avoir faim d'autre chose que de toi."

Il ponctua ses paroles d'un baiser moins chaste que celui qu'ils enaient d'échanger. Mais parce qu'il était un elfe bien élevé, il stoppa là toute tentative de la détourner du droit chemin.

- "Il doit rester des fruits sur le plateau d'hier soir... A moins que tu ne veuilles que j'aille passer commande?"

Il lui lança un regard interrogatif. Le jour ayant prit la place de la nuit, il se devait d'être moins distrait par elle et de retrouver un peu son rang.
Revenir en haut Aller en bas
Révérie
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1856
Âge : 30
Date d'inscription : 13/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [résolu]Le noble et l'hérésie... une nuit à la taverne   Lun 3 Mar 2008 - 11:07

De nouveau titre mais qu’elle bonne idée !

« Dragan, Seigneur d’Ardamir, fougueux au mille folie et le plus affamé des amants. »

Elle ria doucement, la suite fut une question de nourriture, et elle y répondit tout en se frottant doucement les yeux avec sa main, tout comme un chaton qui fait sa toilette.

« Je mange toujours ainsi…. Pourquoi ? Ai-je donc fait quelque chose de mal ? Je pensais pourtant m’être tenue correctement. »

Quelle révélation surprenante ! Ainsi donc, ce qu’il avait cru sans doute être un repas sensuel pour l’enivrer n’était rien de plus qu’un repas des plus normales pour elle ?! Voila aussi qui risquait d’ébranler souvent le noble… Il faudrait sans aucun doute qu’elle apprenne à se maitriser en public pour cela. Le baiser qui suivit la fit frémir et acheva de l’éveiller, elle lui sourit doucement passant son doigts sur le nez du noble de haut en bas pour lui dire tout en faisant une moue taquine.

« Voyons Messire Dragan, ne devriez vous pas m’inciter a la sagesse ? Au lieu de me chercher l’envie comme un jeune amant éperdu de sa maitresse ? »

Elle rit doucement, se relevant, dénudant ainsi tout son corps en s’étirant une nouvelle fois faisant étrangement craquer ses os. Puis elle prit le temps de s’approcher de la table et pris un fruit de Kaki. Un fuit ressemblant a celui de la passion, orangé rougeâtre a la peau épisse mais a la chair terriblement mole et parfumée. Elle prit doucement la peau qu’elle repoussa de ses doigts pour en ouvrir une petite partie a l’air libre et plonger ses lèvres contre l’ouverture et en croquer l’intérieur les yeux clos.

L’éloignant à nouveau elle mâcha légèrement l’aliment et l’avala en soupirant. Manger lui faisait du bien, même si elle aurait préférée de la viande, une viande saignante, encore chaude et cru… Doucement elle se retourna vers Dragan et prenant une pêche elle lui lança pour qu’il l’attrape tout simplement et la mange.

« Mangeons un peu… Nous irons ensuite chercher de quoi me vêtir autrement qu’en armure et enfin la Bibliothèque… je me demande si ils ont conservé l’archive que je cherche. »

Elle était devenue étonnamment calme, ses expressions sereines, presque effacée… C’était presque irréaliste de la voir changer ainsi d’un visage souriant, rougissant et taquin a une sorte de masque de sage. En cet instant son titre de moine prenait toute sa signification, sa force et sa noblesse de caractère revenant en surface comme s’il n’y avait jamais elle n’avait gémit les joues en feu dans les bras de Dragan.

Elle sembla réfléchir un instant pendant que son regard sa tournait vers la fenêtre et observa les gens. Puis comme si elle parlait pour elle-même elle murmura tout bas.

« Que voulais-tu dire quand tu es mort Charles… Jusqu’au bout tu n’auras eu que des secrets pour moi. »

Et a nouveau elle prit un morceau du fruit a pleine dent et s’en délecta.
Revenir en haut Aller en bas
Dragan
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3120
Âge : 32
Date d'inscription : 11/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: [résolu]Le noble et l'hérésie... une nuit à la taverne   Lun 3 Mar 2008 - 11:27

Il laissa éclater un rire joyeux alors qu'elle reprenait ses titres en y ajoutant sa petite touche personnelle.

- "C'est à peu près cela, sauf qu'il en manque, mais c'est ennuyeux à mourir et pompeux de tout énumérer."

Elle semblait stupéfaite par la révélation qu'il venait de lui faire : sa façon de manger n'avait absolument rien d'innocente. Elle mangeait avec sensualité et, sans être choquant, ce n'était pas non plus convenanle au sens strict du terme. Amusé, il lui répondit très sincèrement :

- "Oui, tu t'es tenue correctement, la question n'est pas là. Mais tu manges comme si tu caressais un corps d'homme... avec sensualité. Je t'assure que ça fait un effet fou."

Elle lui passa le doigt sur le nez, le grondant gentiment en lui intimant la sagesse. Son regaerd se fit plus audacieux.

- "Je ne suis pas réputé pour être très sage... pas dans tous les domaines en tout cas."

Elle se leva, lui offrant le spectacle de ses courbes mises à nu et il soupira de la voir s'éloigner ainsi. Cependant, il en profita pour s'abreuver de sa beauté, toujours assis dans le lit. Il la regarda manger son fruit et eut un petit frisson de plaisir. Non, décidément, il n'y avait rien d'anodin dans sa façon de manger... Interromlpu dans ses pensées par un projectile non identifié, il le rattrapa au vol et l'identifia comme une pêche. Bien, compris, c'était fini le temps des caresses, il fallait revenir à la réalité. Il examina le fruit distraitement alors qu'elle élaborait le plan de la journée. il se mit à manger, sans réel appétit. Il avait prit une décision : il accompagnerait révérie jusqu'à la bibliothèque, puis il la quitterait pour retourner à Ardamir et réflechir à tout ça, sans oublier le lac.

Sans plus un mot, il se leva à son tour et se rhabilla prestement. Il mit de l'ordre dans ses cheveux emmêlés par leur nuit d'amour et retrouva en quelques minutes toute sa prestance, même vêtu humblement d'une tenue de voyage. Le visage à nouveau inexpressif, il finit par lâcher :

- "Je t'emmènerais acheter quelques affaires et te conduirais à la bibliothèque. Mais après, je devrais partir. J'ai quelques affaires à régler. Je m'arrangerais pour te fournir un document qui t'assurera la sécurité que je ne pourrais physiquement pas t'assurer."

Sa voix était horriblement détachée. Pourtant, il lui coûtait plus qu'il ne voulait l'admettre de la laisser. Mais il devait mettre de l'ordre dans ses idées plus que confuses.
Revenir en haut Aller en bas
Révérie
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1856
Âge : 30
Date d'inscription : 13/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [résolu]Le noble et l'hérésie... une nuit à la taverne   Lun 3 Mar 2008 - 11:56

Cela lui fit presque mal de voir le détachement de Dragan, mais cela devait redevenir ainsi après tout non ?

« Je comprends, mais ne t’en fait pas, si je trouve ce que je cherche a la bibliothèque je ne générais pas d’avantage le peuple Elfe. Selon ce que j’y trouverai j’irai en terre drow, au monastère ou n’aurait plus besoin de ta protection. »

Ses mots lui arrachait la gorge tout autant que le cœur, elle voulait le revoir, pouvoir se blottir dans ses bras. Mais lui ? Le voudrait’ il ? Là était la bien triste réalité des choses. Il était elfe, noble et de surcroit une personne visiblement importante. Qu’était-elle si ce n’était qu’une aventure d’un soir. Cette idée lui noua le ventre et le cœur mais elle devrait se faire une raison.

Déposant le fruit ou plutôt la peau creuse elle remit son armure a une vitesse surprenante. De toute évidence c’était une habitude de très longue date. Elle rajusta même son bustier et fini par glisser ses bottes sur sa peau jusqu’as ses cuisses. Les dernières lanières de cuir fermée elle prit un temps tout de même pour natter en partie ses cheveux et les peigner de manière rapide mais efficace.

Puis sa cape retourna sur ses épaules et elle s’approcha de Dragan pour doucement l’arrêter alors qu’il allait ouvrir la porte. La scène se figea durant un instant… le temps s’écoula lentement, si lentement, comme si Chronos se jouait d’eux. Elle avait la main sur celle que Dragan avait mise sur la poignée, le regardant droit dans les yeux pour finalement l’embrasser tendrement. Un dernier baiser pour a jamais se souvenir du contacte de ses lèvres si jamais il prenait la décision de ne plus s’approcher d’elle de peur de laisser a nouveau choir sa volonté de haïr la demi drow.

Puis elle sépara leurs lèvres, murmurant d’une voix emplie d’un sentiment qu’elle ne voulue surtout pas voir sur le moment.

« N’oublie pas trop vite le gout de mes lèvres…Dragan… »

Se gout de fuit, cette douceur, elle espérait de tout cœur qu’il ne l’oublie pas et qu’ils se reverraient. Puis elle laissa sa main abandonner celle de Dragan pour remonter sa capuche sur son visage et à nouveau ne devenir qu’une ombre sous sa cape rouge. Voila, a présent tout deux devait reprendre leurs places et a nouveau sceller leurs visages… mais en cette heure c’était surtout leurs cœurs qu’ils devraient enchainer…
Revenir en haut Aller en bas
Dragan
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3120
Âge : 32
Date d'inscription : 11/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: [résolu]Le noble et l'hérésie... une nuit à la taverne   Lun 3 Mar 2008 - 21:48

Il lui lança un regard lourd alors qu'elle lui rétorquait qu'elle pourrait aller en terre drow. Un regard qui oscillait entre l'étonnement et l'incrédulité. Aller en terre drow? Mais elle était malade? Elle ne survivrait pas là bas! Elle n'était pas une recure pour eux, du moins pas si elle était réellement telle qu'il la connaissait. Il prit une inspiration et répondit :

- "J'espère sincèrement ne pas avoir commis une erreur de jugement te concernant Révérie. Si j'ai eu raison, tu mourras en terre drow... Si j'ai eu tort... Alors nous serons ennemis."

Son ton s'était durcit. Il ne supporterait pas une trahison, pas après s'être livré à elle ainsi. Il aurait l'impression d'une souillure sur son âme. Cependant, il se radoucit, tout aussi vite. C'était déconcertant cette facilité de passer d'une humeur à une autre.

- "Je croyais que tu appréciais la protection que je t'offrais?"

Il la regarda se rhabiller rapidement, envahi par les regrets. pas par rapport à cette nuit, mais par rapport à ce matin, alors qu'ils devaient reprendre leurs rôles. Il attendit patiemment qu'elle ai terminé puis se dirigea vers la porte. Là, il sentit une main frêle sur sa main prête à ouvrir la porte. Il se retourna et leurs regards se croisèrent, le temps s'étira. Ils scèllerent ce moment d'un baiser, un baiser auquel il répondit avec la même tendresse. Non, ce n'était pas une nuit qu'il oublierait.

- "Cela serait aussi difficile que d'oublier le goût de ta peau..."

Il ouvrit alors la porte, jeta un coup d'oeil à la silhouette encapuchonnée et tous deux quittèrent leur refuge. Il parla quelques minutes avec le tavernier une fois en bas, remarqua bien quelques sourires entendus et quitta la Taverne de l'Ancien avec sa protégée. Il l'emmena droit vers les boutiques, puis vers la bilbiothèque...

[-> Bibliothèque]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [résolu]Le noble et l'hérésie... une nuit à la taverne   

Revenir en haut Aller en bas
 
[résolu]Le noble et l'hérésie... une nuit à la taverne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Une noble invitation
» Commande du staff ! [Résolu]
» Les relations d'un faux noble
» Une très longue journée en compagnie d'un noble [Bya & Azu]
» D'aucun dirait que c'est une noble tâche ... (Nìniel Turëen - Cerydwen)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Anaëh ~ NORD EST :: Terres d'Alëandir :: Alëandir-
Sauter vers: