Partagez
 

 Un signe d'amitié ? (pv)

Aller en bas 
AuteurMessage
Etheldred
En attente de validation..
Etheldred

Nombre de messages : 576
Âge : 34
Date d'inscription : 18/05/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : En apparence entre 20 et 25 ans
Niveau Magique : Non-Initié
Un signe d'amitié ? (pv) Empty
MessageSujet: Un signe d'amitié ? (pv)   Un signe d'amitié ? (pv) I_icon_minitimeDim 2 Sep 2012 - 18:06

Etheldred s’était assise en retrait du spectacle. Habituellement, elle ne s’arrêtait pas en ville, se contentant de faire ses achats puis de repartir rapidement. Mais la musique avait attiré son oreille. Une musique elfique comme elle n’en avait pas entendu depuis longtemps. Elle s’était arrêtée et puis avait fini par s’asseoir sur un muret dans un recoin. Elle avait fermé les yeux et les souvenirs étaient revenus. Son séjour chez les elfes lui manquait, sans qu’elle n’arrive à savoir ce qui l’avait vraiment attachée là-bas. C’était comme ici, à Alonna. Revenir dans cette ville lui faisait mal, mais elle s’y sentait attirée. Elle avait renoncé depuis longtemps à comprendre et à démêler les fils de ses souvenirs.

La mélodie s’arrêta brusquement et des pleurs se firent entendre. Puis des voix, inquiètes. Etheldred se leva et jeta un coup d’œil au spectacle. Ce dernier avait été interrompu. Un enfant, qui un instant plus tôt dansait autour de la flûtiste, se tenait la cheville en gémissant. La jeune femme s’approcha. Comme toujours, elle avait sa sacoche d’herboriste en bandoulière.

C’est ainsi qu’elle avait fait la connaissance de celle que l’on surnommait l’Hirondelle. La flûtiste lui avait été reconnaissante de l’aide apportée à l’enfant et elles avaient lié connaissance. Enfin… cela n’avait pas été simple, Etheldred étant plutôt distante et la saltimbanque ayant apparemment pour seul langage des signes que peu de personnes devaient comprendre.

Seulement, Etheldred avait tenu à surveiller l’évolution de la blessure de l’enfant et elles s’étaient revu. L’humaine avait d’abord communiqué par écrit, heureuse de pouvoir réutiliser une aussi jolie langue que l’elfique qu’elle parlait relativement bien compte tenu du temps passé en Anaëh. Ce fut ainsi qu’elle commença à comprendre quelques signes de l’Hirondelle. Ce moyen de communication intéressait fortement Etheldred. Il allait au-delà de la barrière des langues, avait un côté intuitif tout en étant assez complexe pour exprimer tout ce que la personne souhaitait.

L’herboriste prit donc la décision de rester un peu plus longtemps à Alonna pour apprendre. L’Hirondelle lui rappelait les elfes, Etheldred appréciait ce qui les différenciait des humains sans être capable pour autant de mettre des mots sur ce qui lui plaisait dans cette différence. Elle ne raconta pourtant rien de son séjour en Anaëh à la flûtiste, restant discrète. Cette dernière ne devait d’ailleurs connaitre que son nom et son métier. L’Hirondelle avait tenté de lui proposer d’apprendre à danser, mais Etheldred n’était pas vraiment à l’aise et n’osait pas vraiment se laisser aller. Elle n’essayait que pour faire plaisir à celle qu’elle voyait de plus en plus comme une amie. Enfin, une amie… il en fallait beaucoup pour que la jeune femme fasse à nouveau confiance, plus que deux semaines.

Cette soirée d’été était chaude, mais un petit vent frais soufflait, rafraichissant agréablement les badauds. Etheldred attendait l’Hirondelle pour discuter un peu, une fois de plus. Sa compréhension des signes se renforçait de jour en jour. Elle était même étonnée de voir que l’on pouvait apprendre aussi rapidement. Elle mettait cette faculté sur le compte de son ancien apprentissage en accéléré qui avait dû l’y habituer, mais en même temps, elle trouvait tous ces signes très naturels. N’importe qui aurait pu apprendre à communiquer ainsi pour peu que l’on en prenne la peine.


// Bonsoir, // signa-t-elle en voyant la flûtiste approcher.

Elle en profita pour demander au petit qui jouait plus loin.

" Ta cheville va mieux ? "

Il hocha la tête, lui fit un grand sourire et retourna à ses jeux avec ses camarades.

// Comment allez-vous ? // reprit Etheldred à l’adresse de l’Hirondelle.

Elle maîtrisait bien les salutations d’usage, à présent, du moins les plus classiques.
Revenir en haut Aller en bas
L'Hirondelle
Elfe
L'Hirondelle

Nombre de messages : 48
Âge : 29
Date d'inscription : 26/04/2011

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  Quatre siècle
Niveau Magique : Non-Initié
Un signe d'amitié ? (pv) Empty
MessageSujet: Re: Un signe d'amitié ? (pv)   Un signe d'amitié ? (pv) I_icon_minitimeDim 2 Sep 2012 - 20:09

« Six ans. Durant six longues années, l'Hirondelle s'était abandonnée aux bras de la Prime Forêt. Avec sa flûte pour seule bagage, elle avait vécu à l'état sauvage. Mais un jour, l'oiselle avait déployé ses ailes et son chant s'en était allé.

En Oësgardie, l'elfe avait trouvé une troupe de saltimbanques et c'était avec un plaisir inaltéré qu'elle avait joint son chemin au sien. L'elfe n'avait eu aucun mal à se faire accepter. Après plusieurs siècles d'allées et venues, elle était devenue une sorte de petite légende, dans le cœur des petites gens des contrées qu'elle affectionnait particulièrement bien sûr, mais aussi et surtout des itinérants.

Ensemble, ils avaient fui la guerre qui agitait le triste pays d'Oësgard pour rejoindre, non moins funèbre, d'Alonna. Là bas, on se souvenait encore pour bien des années du passage des drows. Pour autant, et on pouvait louer l'esprit des Hommes, les traces de leur passage s'étaient presque toutes effaçaient. Sillonnant la campagne, la joyeuse troupe enchaînait les spectacles jusqu'à ce que leur renommée les précédât et qu'on les attendît aux portes des villes. C'était ainsi qu'ils avaient décidé d'aller à Alonna même, dans la cité du sire baron et, désireux de se faire désirer tout autant que de rôder leur spectacle, ils multiplièrent les escales dans les petites bourgades.

C'est dans l'une d'elles que l'Hirondelle fit la rencontre d'Etheldred, une jeune femme toute en discrétion et en gentillesse. La flûtiste avait décidé d'inviter les enfants à participer à son spectacle. Ces derniers avaient pour coutume de se faufiler entre les badauds, demandant de l'or et, parfois, le prenant simplement. La volonté d'offrir à ces têtes blondes un travail plus noble avait malheureusement mal tourné quand l'un d'eux s'était foulé la cheville, sous le regard d'Etheldred justement.

Deux semaines plus tard, l'humaine était toujours là et, aussi surprenant cela pouvait-il paraître, eux aussi. Les soucis s'étaient enchaînés et la troupe avait dû différer plusieurs fois son départ, si bien que l'Hirondelle avait pu apprendre quelques signes à la guérisseuse. In bon prétexte pour essayer d'en apprendre plus sur elle ; l'elfe était de nature curieuse. Je veux bien répondirent ses doigts agiles à la question silencieuse de la demoiselle. Toujours pas tentée pour un peu de danse ?

C'était la question rituelle, depuis leur rencontre. Ainsi était l'Hirondelle, qui aimait savoir autant qu'elle aimait danser ; elle ne perdait pas une occasion de transmettre ses connaissances. Et pour une raison encore obscure, elle espérait bien qu'Etheldred finirait pas céder. Peut-être sa langue se délirait alors et qu'elle raconterait cette histoire que ses yeux ne parvenaient à cacher. »
Revenir en haut Aller en bas
Etheldred
En attente de validation..
Etheldred

Nombre de messages : 576
Âge : 34
Date d'inscription : 18/05/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : En apparence entre 20 et 25 ans
Niveau Magique : Non-Initié
Un signe d'amitié ? (pv) Empty
MessageSujet: Re: Un signe d'amitié ? (pv)   Un signe d'amitié ? (pv) I_icon_minitimeMer 5 Sep 2012 - 13:23

Etheldred eut un sourire amusé et secoua la tête. L'elfe continuait à espérer lui apprendre à danser. L'herboriste ne se souvenait pas avoir jamais dansé de quelque manière que ce soit, mais peut-être avait-elle simplement oublié. Elle avait refusé, dès le premier jour, pour une raison qui lui échappait. Peut-être ne se sentait-elle pas à l'aise, tout simplement. L'impression qu'elle serait forcément gauche si elle s'essayait à une telle activité. Elle appréciait de voir les spectacles de l'Hirondelle, mais trouvait incongru d'imaginer pouvoir l'imiter. C'était trop... démonstratif, à son goût.

// Pourquoi la danse ? // demanda-t-elle après un temps d'arrêt pendant lequel est chercha comment formuler sa phrase avec les signes qu'elle connaissait.

Elle voulait surtout savoir pourquoi l'Hirondelle s'obstinait à vouloir la faire danser, mais l'idée était compréhensible, du moins l'espérait-elle. Elle aurait bien aimé savoir aussi, pourquoi elle revenait vers l'elfe de jour en jour. Elle s'était pourtant promis de ne plus songer à l'Anaëh et ses habitants. Mais à bien y réfléchir, si elle s'interdisait beaucoup de sujets de pensée, elle ne savait pas réellement vers quoi tourner ses rêves. Elle avançait sans réel but, depuis quelques temps maintenant. Un temps qu'elle ne parvenait même plus à définir.

Mais elle n'avait pas pour but d'ennuyer l'Hirondelle avec ses considérations sans grand intérêt et elle reprit en haussant les épaules, comme pour s'excuser :


// Je n'ai jamais dansé avant. Je ne me souviens pas. //

Elle n'avait encore jamais expliqué qu'elle était amnésique et elle doutait que l'elfe fasse le lien ou que cela l'intéresse vraiment. Tant mieux, en un sens, elle ne tenait pas vraiment à parler d'elle. Ce fut d'ailleurs ce qui la poussa à reprendre un instant après :

// Pourquoi avez-vous appris la danse ? //

Elle n'avait pas eu l'occasion de fréquenter des elfes, ni même des humains portés sur cet art. Pour sa part, elle trouvait un peu étrange de consacrer sa vie à quelque chose d'aussi futile. Non pas qu'elle méprise de quelque manière que ce soit le métier de la danseuse, mais elle enviait un peu cette liberté d'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
L'Hirondelle
Elfe
L'Hirondelle

Nombre de messages : 48
Âge : 29
Date d'inscription : 26/04/2011

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  Quatre siècle
Niveau Magique : Non-Initié
Un signe d'amitié ? (pv) Empty
MessageSujet: Re: Un signe d'amitié ? (pv)   Un signe d'amitié ? (pv) I_icon_minitimeJeu 6 Sep 2012 - 10:19

« L'Hirondelle aimait bien Etheldred. Il était toujours agréable de trouver des personnes qui renonçaient à leur langue pour « parler » la sienne, comme un elfe l'eut fait avec un humain en abandonnant la langue d'Anaëh le temps d'une conversation. Bien sûr, avec ses nombreux voyages, l'elfe connaissait parfaitement la langue des Hommes, aussi bien que celle des siens. Ses excursions, plus rares, en Ithri'Vaan lui avaient aussi donné les rudiments de la langue des drows et elle avait même une fois bravé les montagnes du Nord et prit le temps d'apprendre quelques mots. Cela n'y changeait rien, sa langue était celle des doigts et du corps. Elle prenait comme des marques de respect qu'on fît l'effort de l'apprendre.

À sa proposition, l'humaine répondit par la négative, ce à quoi l'elfe sourit en haussant les épaules. Elle demanderait à nouveau le lendemain, et tous les jours qui suivraient jusqu'à ce qu'elles se séparent. Elle avait vécu quatre siècles déjà et avait eu le temps d'apprendre la patience. On pouvait presque y voir une forme d'humour, un étrange comique de répétition qui ne devait amuser qu'elle. Plurent ensuite les questions, autant de « pourquoi » à la façon des jeunes enfants découvrant le monde et brûlant de vouloir le comprendre. L'Hirondelle sourit amicalement à la guérisseuse, la laissant terminer avant de réponde avec lenteur, pour bien la laisser le temps de comprendre.

Là on je suis née, certains dansent pour célébrer suivit d'un geste qu'Etheldred n'avait aucune chance de comprendre car elle n'y avait jamais été confrontée. S'en rendant spontanément compte, la danseuse marqua une pause et réfléchit. D'un geste, elle montra les arbres non loin, puis ses doigts frôlèrent l'herbe. Elle joignit ses mains en une prière fervente, fermant les yeux, puis reproduit le geste. Un geste qui voulait dire Mère car le langage de l'Hirondelle ne pouvait nommer les Cinq. La danse est devenue ma voix, reprit-elle.

C'était aussi simple que cela. Elle n'avait jamais voulu parler, mais avait trouvé un autre moyen de s'exprimer. Dès lors, elle avait parcouru le monde pour parler, parler et parler encore, à tous et à toutes.

La danse apaise. Tu sembles vouloir être apaisée. fût sa seule réponse quant à son « acharnement » pour lui enseigner son savoir. Elle aurait pu ajouter qu'elle aimait cela, mais elle n'en fit rien. Parfois, l'Hirondelle pouvait être un brin intrusive. Ce n'était rien de méchant, bien au contraire, mais elle avait quelques soucis à intégrer pleinement le concept de vie privée. »
Revenir en haut Aller en bas
Etheldred
En attente de validation..
Etheldred

Nombre de messages : 576
Âge : 34
Date d'inscription : 18/05/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : En apparence entre 20 et 25 ans
Niveau Magique : Non-Initié
Un signe d'amitié ? (pv) Empty
MessageSujet: Re: Un signe d'amitié ? (pv)   Un signe d'amitié ? (pv) I_icon_minitimeSam 8 Sep 2012 - 18:52

Etheldred reconnaissait ce regard qu'avaient si souvent eu les elfes avec elle : ce regard qui semblait la renvoyer à un statut d'enfant immature découvrant le monde. Elle ne s'en était jamais offusquée, même au début, supposant que lorsque l'on avait des centaines d'années d'expérience les humains devaient paraître bien jeunes. Et puis, à l'époque, elle avait tellement de lacunes dans sa mémoire que même pour une humaine, elle était lente à comprendre. Elle avait pris le parti de réagir avec humour et de ne pas réellement se soucier de ces réactions, tant que cela ne cachait pas de réelle agressivité. Et même lorsque c'était le cas, elle avait fait le choix d'ignorer ce qui lui déplaisait, n'ayant de toute manière pas vraiment d'autre solution. Certains elfes restaient très fermés, quoi qu'elle fasse.

L'Hirondelle eut ainsi droit à un sourire amusé en retour, puis la guerrisseuse se concentra pour essayer de comprendre la suite.

Danser pour... célébrer... célébrer quoi, au juste ? L'herbe, les arbres... L'humaine connaissait suffisamment les elfes pour deviner de ce dont la danseuse essayait de parler. Ah, les sylvains et la nature ! Kyria... Elle comprenait cette relation qu'ils pouvaient avoir avec celle qui était leur mère. On ne devenait pas herboriste sans respecter les plantes, du moins la jeuns femme en était-elle intimement convaincue. Elle avait pris plaisir à les redécouvrir.

Elle hocha la tête afin d'indiquer qu'elle comprenait. La danse était la voix de l'Hirondelle... cela aussi, elle le comprenait. L'elfe avait une façon de danser qui faisait transparaître et ressentir toute une palette de sentiments. Alors oui, c'était comme un langage, c'était évident lorsqu'on la voyait virevolter.


// Je comprends... et c'est une jolie voix. //

Etheldred fut heureuse de voir que ces signes étaient venus relativement naturellement, quoique lentement, preuve qu'elle s'améliorait. Elle se figea pourtant un bref instant en voyant la suite. Puis elle haussa les épaules, balayant ainsi la remarque. Apaisée... non, elle n'avait guère besoin d'être apaisée. Enfin...

// Je vais bien. //

Elle n'avait pu dissimuler un léger mouvement de recul. Que dire de plus ? Cela se voyait-il tant qu'elle naviguait à vue sans réellement savoir où elle en était ? De toute manière, elle doutait que la danse puisse changer quoi que ce soit à sa situation actuelle. Elle avait besoin d'aller de l'avant, voilà tout. C'était aussi simple que cela.
Revenir en haut Aller en bas
L'Hirondelle
Elfe
L'Hirondelle

Nombre de messages : 48
Âge : 29
Date d'inscription : 26/04/2011

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  Quatre siècle
Niveau Magique : Non-Initié
Un signe d'amitié ? (pv) Empty
MessageSujet: Re: Un signe d'amitié ? (pv)   Un signe d'amitié ? (pv) I_icon_minitimeLun 10 Sep 2012 - 18:52

« Etheldred comprenait vite, c'était là une qualité que l'Hirondelle savait apprécier chez ceux avec qui elle devait dialoguer. Être privée de parole au sens propre du terme rendait souvent la communication difficile, il fallait faire montre d'imagination pour se faire comprendre et certains en étaient diablement dénués.

Merci, dirent les doigts de la danseuse avant que cette dernière n'applaudît avec bonne humeur. Plus qu'une elfe, elle demeurait artiste et les artistes aimaient s'entendre rappeler flatteries et compliments. L'Hirondelle n'avait besoin de guère plus pour vivre qu'une poignée de personnes pour apprécier ce qu'elle faisait. Le reste — manger, boire, trouver un toit pour dormir — elle parvenait toujours à se débrouiller.

Elle sentit l'herboriste se figer, quand elle lui fit part de ses observations. Oh, ce n'était pas grand chose et la demoiselle reprit très vite contenance, mais l'œil de l'elfe était habitué à sonder ses interlocuteurs ; c'était dans les petits gestes qu'on trouvait la vérité, plus que dans les paroles. Les intonations disaient beaucoup, certes, mais pour le reste, il fallait voir au delà des mots ; il fallait parler le langage du corps, ce qui était justement le cas de la flûtiste. Je vais bien aussi, répondirent avec légèreté les mains de l'elfe, avant qu'elle ne se saisît de son instrument. Sais-tu jouer ? C'était là une question nouvelle. Si Etheldred n'était pas à l'aise avec l'idée d'offrir son corps au monde — pas à la façon des filles de joie qui peuplaient les bordels, non, d'une façon bien plus noble — peut-être serait-elle tentée de s'essayer à la sensibilité d'une flûte.

Avec lenteur d'abord, les doigts de l'Hirondelle voletèrent sur le bois poli par mille mélodies. Les notes tintèrent, pleine de fraîcheur de et bonne humeur, comme pour balayer les doutes et la mélancolie. L'elfe était sensible à ce qu'elle faisait naître chez ses interlocuteurs, elle ne désirait surtout pas mettre mal à l'aise la jeune humaine et c'était une façon de s'excuser.

Les notes douces de l'Anaëh prenaient possession de l'air, dansant sur les oreilles d'Etheldred. L'Hirondelle ne doutait pas qu'elle y fût sensible. Elle ne doutait pas de sa possibilité à toucher les gens avec sa musique. C'eut été comme douter de sa capacité à se faire comprendre pour qui pouvait parler. Alors, l'elfe raconta son histoire. L'histoire d'un être qui avait été abandonné, mais qui savait trouver la joie là où elle se trouvait : partout autour d'elle. »
Revenir en haut Aller en bas
Etheldred
En attente de validation..
Etheldred

Nombre de messages : 576
Âge : 34
Date d'inscription : 18/05/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : En apparence entre 20 et 25 ans
Niveau Magique : Non-Initié
Un signe d'amitié ? (pv) Empty
MessageSujet: Re: Un signe d'amitié ? (pv)   Un signe d'amitié ? (pv) I_icon_minitimeLun 10 Sep 2012 - 19:47

La bonne humeur de l'Hirondelle était contagieuse. Peut-être était-ce pour cela que l'herboriste appréciait sa compagnie. Cette impression d'insouciance qui se dégageait de l'elfe, qui faisait voir la vie sous un jour tellement plus simple... C'était ce sentiment de légèreté qu'Etheldred avait cherché à atteindre ces dernières années. Parfois, elle y était parvenu. Parfois... c'était plus difficile. Mais oui, elle allait bien, si l'on considérait l'état dans lequel elle s'était trouvé lorsqu'elle avait repris connaissance, puis plus tard quand elle avait tenté de forcer sa mémoire.

Si elle savait jouer ? Elle secoua la tête, soulagée que la conversation dévie sur un autre sujet. Elle ne tenait pas à aborder la question de son bien-être. Elle avait décidé qu'elle irait bien et il ne pouvait en être autrement. C'était son seul moyen d'aller de l'avant. Mais non, au risque de décevoir l'Hirondelle une nouvelle fois comme avec la danse, elle ne savait pas non plus jouer de musique.


// La danse, la musique, je ne... connais pas. //

Le mot "connaitre" n'était pas exactement le bon, mais elle n'avait pas mieux dans son répertoire et l'idée générale devait être compréhensible. Elle chercha un mot, renonça à le mimer et reprit brièvement la parole :

" Je ne suis pas familière des arts, en général. Sauf... "

Ce signe, elle pouvait le deviner, elle repassa donc à la gestuelle :

// Le dessin. Le dessin des herbes. //

Pour les herbiers, même si elle n'en avait plus fait depuis longtemps. Enfin, tout cela pour dire que la musique n'était pas vraiment une habitude pour elle. Elle l'appréciait, oui, mais ne se souvenait pas avoir jamais essayé d'instrument. Mais après tout, comment savoir ce qu'elle avait fait par le passé ? C'était seulement une fois l'épée à la main qu'elle avait compris qu'elle avait déjà bénéficié de cours d'escrime auparavant. Pourquoi n'aurait-elle pas su jouer de la flûte ou de n'importe quel autre instrument ? Mais non, regarder les doigts de l'Hirondelle courir sur le bois ne lui évoquait rien. Nul doute que si l'humaine tentait d'en faire autant elle ne sortirait que des sons discordants ou en tout cas aucune mélodie.

Puis elle cessa de s'intéresser à la technique et se plongea dans la musique, se laissant porter par l'air qui s'élevait délicatement. Une histoire. Une histoire qui atteignit Etheldred malgré elle. Abandon. Cela évoquait un écho en elle. Joie. Joie de vivre. Les notes continuaient à s'élever, se mêler, résonner dans l'esprit de l'herboriste.

Lorsque la musique cessa, Etheldred jeta un regard quelque peu perdu à l'elfe. Si cette dernière avait voulu la toucher, c'était réussi. Pas tant que la jeune femme ressente de la tristesse ou de la joie, mais plutôt parce que quelque chose avait resurgi en elle, sans qu'elle sache exactement quoi. Elle eut un léger sourire.


// C'était magnifique. Comme votre danse. //

Elle continuait à la vouvoyer. Enfin, par signes, la différence pouvait paraître anodine, mais elle gardait un maintient qui ne laissait aucun doute sur sa façon de s'exprimer. Et puis, les fois de plus en plus rares où elle parlait à l'oral confirmaient cette impression. Etheldred n'était pas vraiment prête à se montrer proche de qui que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
L'Hirondelle
Elfe
L'Hirondelle

Nombre de messages : 48
Âge : 29
Date d'inscription : 26/04/2011

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  Quatre siècle
Niveau Magique : Non-Initié
Un signe d'amitié ? (pv) Empty
MessageSujet: Re: Un signe d'amitié ? (pv)   Un signe d'amitié ? (pv) I_icon_minitimeMar 11 Sep 2012 - 7:41

« Ah, que la vie d'Etheldred devait manquer de saveurs pensa l'Hirondelle alors que ses doigts charmaient l'assistance. L'elfe ne pouvait imaginer qu'on n'eut pas la musique dans le sang. Elle-même n'avait connu que cela depuis sa plus tendre enfance, alors même qu'elle avait oscillé toute sa vie entre deux cultures. S'il y avait une chose qui pouvait unir les mortels, ce n'était pas l'or, ce n'était pas la paix fragile que l'on obtenait des traités, c'était la musique, c'était l'art qui touchait l'âme sans se soucier des cultures. Que l'on ne s'étonnât point, dès lors, qu'elle tentât par tous les moyens de transmettre ce joyau à l'oisillon blessé que semblait parfois être Etheldred. Pour autant, l'humaine savait dessiner, un art pour lequel les doigts de l'elfe étaient totalement hermétiques. Qui l'eut cru, alors qu'ils dansaient littéralement sur la flûte, ils devenaient gauches et maladroits quand il tenait le moindre fusain.

Et parce que ce qui faisait la beauté d'une mélodie, c'était qu'elle possédait un début et une fin, la musique mourût doucement, sous le regard altéré de l'unique spectatrice. Avec un sourire, l'Hirondelle tendit la main et caresse la joue d'Etheldred, avant de la remercier une seconde fois. Tu peux utiliser ta voix, si tu le désires, ajouta-t-elle ensuite avant de ranger son instrument.

Voilà ce que je te propose. Apprends moi à dessiner et je t'apprendrai à jouer de la flûte. Sourire taquin. Tu voyages avec une troupe de troubadours, après tout. Profite-en !

Lui intimant de ne pas bouger d'un geste tout ce qu'il y avait d'universelle, l'Hirondelle se retira quelques secondes, le temps de fouiller dans ses affaires et d'en tirer une flûte en bois, simple et peu travaillée. Il s'agissait visiblement d'un objet de peu de valeur. Même si elle appréciait Etheldred, l'elfe ne lui aurait jamais confié son propre instrument. Elle était la seule à en jouer et devenait méconnaissable quand on le lui ravissait — Fjama avait pu en être témoin lors de leur dernière rencontre à Diantra. Mettant avec autorité l'instrument dans les mains de sa protégée, elle tendit une main, attendant quelque chose.

Un fusain, par exemple ? »
Revenir en haut Aller en bas
Etheldred
En attente de validation..
Etheldred

Nombre de messages : 576
Âge : 34
Date d'inscription : 18/05/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : En apparence entre 20 et 25 ans
Niveau Magique : Non-Initié
Un signe d'amitié ? (pv) Empty
MessageSujet: Re: Un signe d'amitié ? (pv)   Un signe d'amitié ? (pv) I_icon_minitimeMer 12 Sep 2012 - 12:08

Etheldred secoua la tête lorsque l'Hirondelle lui donna la permission d'utiliser sa voix. Juste le temps de trouver une phrase avec son maigre vocabulaire et elle répondit gentiment :

// Non. Si je signe, j'apprends. Si je parle... c'est difficile d'apprendre. //

Et puis, elle aimait cette façon de s'exprimer, même si parfois elle parlait à haute voix pour combler ses lacunes ou demander un signe pour un mot qu'elle ne connaissait pas encore. La suite la laissa un peu perplexe. Apprendre à jouer de la flûte en échange d'un apprentissage du dessin ? Suivre la troupe ? Elle n'y avait pas réellement réfléchi. Disons qu'elle appréciait la compagnie de l'Hirondelle et même celle des autres troubadours. Elle se montrait néanmoins tellement discrète avec ces derniers qu'elle n'était pas certaine qu'ils puissent s'en rendre compte. Mais le contact avec des gens lui faisait du bien après tout ce temps isolée en forêt. Alors oui, elle s'aperçut avec surprise qu'elle était prête à accepter de suivre la petite troupe.

Quant à cet échange... Que ce soit pour apprendre ou enseigner, elle restait sceptique sur ses capacités, mais elle eut un petit sourire après quelques secondes de réflexion.


// Pourquoi pas, oui ! //

Aussitôt dit, aussitôt fait, l'elfe s'empressa de lui mettre dans les mains une flûte. Plus simple que la sienne, mais Etheldred ne risquait pas de se vexer pour si peu. Elle-même n'aurait pas apprécié que l'Hirondelle fouille dans sa sacoche, par exemple, c'était pareil à ses yeux. Elle allait porter l'instrument à sa bouche lorsque l'elfe tendit une main. Etheldred lui lança un coup d'oeil d'incompréhension avant de saisir. Oui. Dessiner. Hum... Elle ne se promenait guère avec quantité de matériel. Elle finit pourtant par tirer de sa sacoche une mine de plomb et quelques feuilles. De là expliquer à l'Hirondelle comment s'y prendre... C'était bien compliqué. Elle ne se souvenait pas si elle-même avait appris le dessin et encore moins de quelle manière cela aurait pu se passer. Peut-être valait-il mieux laisser l'Hirondelle essayer de tracer ce qui lui passait par la tête et travailler à partir de cette esquisse.

Elle porta la flûte à ses lèvres et souffla doucement avant d'essayer de boucher quelques trous au hasard. Elle avait vu que l'elfe plaçait ses doigts d'une manière précise mais ne se rappelait plus comment. Arrêtant de leur casser les oreilles à toutes les deux, elle eut un petit sourire d'excuse.


" J'avoue ne pas savoir comment m'y prendre : ni pour enseigner le dessin, ni pour éviter de réveiller toute la campagne alentour avec des sifflements stridents ! "
Revenir en haut Aller en bas
L'Hirondelle
Elfe
L'Hirondelle

Nombre de messages : 48
Âge : 29
Date d'inscription : 26/04/2011

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  Quatre siècle
Niveau Magique : Non-Initié
Un signe d'amitié ? (pv) Empty
MessageSujet: Re: Un signe d'amitié ? (pv)   Un signe d'amitié ? (pv) I_icon_minitimeJeu 13 Sep 2012 - 12:14

« L'accord était donc scellé et l'Hirondelle applaudit cette bonne nouvelle, un sourire magnifique aux lèvres.

Elles échangèrent donc l'objet de leur enseignement. L'elfe donna à son élève une flûte certes rustique, mais dont le son était parfaitement clair. L'humaine, quant à elle, offrit à la sienne une mine de plomb et une feuille. Sans perdre de temps, Etheldred fit ses premières armes et porta l'instrument à sa bouche, tentant sans aucun doute de reproduire ce qu'elle avait vu. Les notes ne furent pas à l'image de ses souvenirs et elles arrachèrent une grimace amusée à la flûtiste qui, plus que la musique, aimait la belle musique. Comprenant que le dessin serait pour plus tard — elle n'envisageait pas les choses autrement, de toute façon — l'elfe sourit de plus belles alors que sa toute jeune élève exprimait ses doutes.

En prenant ton temps. Durée si rare pour les fils de Vie, qui voulait tout obtenir sur l'instant. Se postant face à la guérisseuse, les doigts de l'Hirondelle commencèrent leurs explications. Avant de savoir chanter, il faut savoir parler. Et pour savoir parler, respirer est important. Il en va de même pour ta flûte. Prenant son instrument en main, l'elfe montra une position simple qu'Etheldred allait devoir imiter. Puis elle pinça légèrement des lèvres et montra comment les positionner sur le bec de l'instrument. Enfin, elle souffla doucement et une note pleine de douceur teinta aux oreilles de l'humaine.

Combien de fois Etheldred essaya avant de parvenir à un résultat qui satisfit l'elfe n'avait pas d'importance. Quand ce fut le cas, l'Hirondelle applaudit et porta à nouveau sa flûte à ses lèvres. Avec une lenteur exagéré, elle enchaîna quatre notes et les répéta plusieurs fois. Ce n'était pas une grande et belle mélodie, mais c'était une mélodie tout de même, tout à fait suffisante pour une premières leçon.

Quand elle jugea la démonstration suffisante, elle signa : À toi. Et elle attendit. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Un signe d'amitié ? (pv) Empty
MessageSujet: Re: Un signe d'amitié ? (pv)   Un signe d'amitié ? (pv) I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Un signe d'amitié ? (pv)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sam et Frodo ou une amitié malsaine ?
» Amitié de la délicieuse duchesse de Bouillon
» Chris Neil signe à...
» Il n'y a pas d'amis, que des moments d'amitié... J. Renard
» Signe zoodiaque ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: PÉNINSULE :: Duché de Serramire :: Baronnie d'Alonna-
Sauter vers: