Partagez | 
 

 Tuer dans l'oeuf [Terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Bahei'Laskross
Drow
avatar

Nombre de messages : 72
Âge : 34
Date d'inscription : 13/08/2012

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 420 ans.
Niveau Magique : Apprenti.
MessageSujet: Tuer dans l'oeuf [Terminé]   Mar 4 Sep 2012 - 12:23


    Parmi les ténèbres attendez-vous au pire. Tel serait l'adage pour prévenir du danger qui sommeil en ces lieux.

    Dans le coeur du Puy d'Elda se concentre toute la haine et la violence d'un peuple déchu. Tous, dans Miradelphia, connaissent les malveillants Elfes Noirs, ce peuple qui n'aspire à aucune rédemption et qui ne cesse de semer la désolation dans son sillage. Nombreux sont les humains, elfes ou nains qui pourront revendiquer de connaître le mal qui ronge chacun de ses êtres. Mais lequel pourra se targuer d'avoir vraiment vu la véritable noirceur de cette civilisation ?
    Rares sont les êtres extérieurs au Puy à connaître ce mot, Dothka. Il vous suffira pourtant de le prononcer à n'importe quel drow pour éveiller en lui un soudain sentiment de mal aise. Car si les elfes noirs ont l’âme aussi noire que la nuit, les membres de la Dothka ,eux, n'en ont pas. Issus des ténèbres glacées, des fureurs de la terre, ils sont maudits et portent en eux toutes les saveurs du mal. Haine, mort, luxure, mensonge, souffrance et folie.... Les membres de la Dothka sont choisis pour leurs aptitudes naturelles à la propagation de ces vices.

    Toute cette noirceur sommeil dans un bien étrange endroit. Naît de ce qui n'était qu'un amas de pierre et de Stalagmite, le bâtiment arbore des lignes évasées et arrondies. Les ténèbres semblent se fondre sur ses murs lisses. Se tenant silencieusement dans une cavité naturelle du Puy, l'étrange monument domine de par sa beauté la quiétude des lieux.
    La beauté de l'endroit n'a pourtant d'égal que sa dangerosité. Derrière la perfection de l'enceinte se cachent les membres de la Dothka. Nul ne saurait dire qui si trouve et quand bien même vous connaîtriez quelqu'un que jamais vous n'auriez vent de ce qui si passe. Ce palais des secrets ne laisse rien échapper de ce qu'il sait. Monstre affamé, la Dothka s’infiltre dans tous les niveaux de sa société, tissant sa toile invisible. Vous l'aurez côtoyer toute votre vie que le jour de votre mort vous en seriez toujours ignorant. Tapie dans l'ombre elle veille silencieusement...


    Cette maison du culte des Ombres n'était autrefois qu'un instrument sans âme, répondant tel un chien à son maître le Karliik. D'un mot les semeurs de morts propageaient leur mal à quiconque s'élevaient contre les désirs du Chef des Armées.
    La mort de ce dernier a laissé l'animal seul à lui même, l'ancien Barra de la Dothka n'ayant pas la force de mener lui même ses troupes. Les lames de la Dothka s'évanouirent dans les ténèbres et ses yeux ainsi que ses oreilles se fermèrent.

    Du moins c'est ce qui se passa pendant une courte période. Du Chaos s'éleva de nouveaux Maîtres. C'est ainsi que la Maison des Assassins se découvrit un nouveau meneur. On célébra dans les ténèbres l'arrivé de ce Barra nait du chaos, celui qui rendrait à la Dothka sa grandeur d'autrefois.
    Les longues années de soumission de la Dothka lui avait permis d'accumuler un lourd magot. Que l'ancien chef n'avait jamais trouvé bon d'utiliser. Les initiatives demandent de l'intelligence , ce dont font rarement preuve les chiens asservis. Ce que n'étais pas le récent Barra de la Dothka.

    Cet drow répondant au nom de Bahei'Laskross était loin d'être de ce genre C'est ainsi que sans que le peuple du Puy s'en rende compte, la Dothka s'éveilla d'un trop long sommeil. Bien avant le Chaos du Voile la Maison des Ombres s'était éteinte dans l'asservissement.
    C'est pourquoi le Barra décida de reprendre les choses en mains. Il alloua pour l'opération des fonds venant de la trésorerie secrète de la Dothka pour mettre en place un nouveau réseau d'espion. Laskross créa un ingénieux système pyramidale pour que les informations lui parviennent net et concis. La base de l'information ne viendrait pas de ses propres espions mais des habitants du Puy. Soudoyés, manipulés ou menacés... les manières de se faire des informateurs étaient légions. Chef d'un bistrot mal famé, matrone d'une maison de catin, gardes d'un palais, gradés de l'armée...


Il n'était plus un niveau du Puy où la Dothka ne voit ou n'entende ce qu'elle veut.


    La nuit était déjà bien avancé lorsque le Maître de la Dothka entendit quelqu'un frapper à sa porte. Légèrement avaché sur sa chaise de bureau, l'elfe noir reposa son grimoire sur ses genoux, ses jambes posées paresseusement sur le bois du meuble. Ses prunelles violacées se posent sur la porte alors que d'une voix sonore le Barra fait signe d'entrer.

    C'est alors que la porte s'ouvre, laissant un drow au corps dissimulés par une multitudes de voiles noirs entrer. S'inclinant devant son maître le silencieux s'approche déposant sur le bureau de Laskross les documents qu'il attendait depuis quelques jours maintenant. D'un geste de la main l'espion était congédié alors que Bahei'Laskross retirait ses pieds de la table, ouvrant avec un sourire carnassier le document face à lui.

    Il ne mit que peu de temps à lire les informations désirées. Après la mise en place de son réseau, des rumeurs concernant les niveaux populaires étaient venues jusqu'à lui. Bon nombre de commerces respectables (Marchands d'esclaves, créateurs de poisons, prostitués, casinos...) étaient approchés par un bien étrange groupe. Composé d'esclaves ainsi que de drows, cette « organisation » avait décidé de toucher une taxe sur les bénéfices des honnêtes commerçants. Laskross devait l'avouer, en l'absence d'autorité, une telle opportunité se devait d'être saisie. De plus la petite mafia ne manquait pas de talent, restée dans les Ombres elle s'étendait lentement mais sûrement vers des niveaux d'habitations aux classes plus aisées.
    Ce qui le chagrinait n'était pas ce raquette, dans le passé on avait déjà vu au Puy des groupes mafieux s'en prendre au bas de la populace, mais plutôt le fait que cette fois-ci le groupe ne répondait à aucune haute autorité. Des esclaves menés par un quelconque drow ne pouvaient prétendre continuer leurs activités sans l'accord d'un gradé, en l’occurrence Bahei'Laskross pour cette affaire.

    Du dossier, l'elfe noir prit une feuille, celle qui contenait les informations sur le nid où se trouvait cette vermine ainsi que sur celle qui dirigeait tout ça. En temps normal, le Barra aurait envoyé ses hommes s'en occuper mais cela faisait des jours que le drow ne sortait pas de son bureau pour organiser au mieux la Dothka. Ce soir il irait lui même faire couler le sang.
    D'un bond le Maître des Ombres s'était levé de sa chaise, enfonçant la feuille dans une de ses poches, le drow attrapa au passage sa ceinture où se trouvait son cimeterre ainsi que son épée courte. Un détour par la salle des assassins et ses accompagné de six ombres que le Barra sortit des murs de la Dothka pour s'enfoncer dans les ténèbres menant au quatrième niveau.



Dernière édition par Bahei'Laskross le Mer 10 Oct 2012 - 21:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hyène Ahët'kha
Drow
avatar

Nombre de messages : 58
Âge : 22
Date d'inscription : 05/08/2011

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  140
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Tuer dans l'oeuf [Terminé]   Ven 7 Sep 2012 - 16:57

Cela faisait un moment que Hyène était rentrée au Puy. Le volcan ne lui avait pas manqué mais apprenant la mort du monarque drow, elle était revenue pour tenter sa chance et prendre le pouvoir. Sachant pertinement qu'un successeur n'arriverait pas de si tôt, elle prit son temps et recruta des membres du deuxième ost, moult racailles des bas quartiers et esclaves pour se monter sa petite armée.
En attendant qu'elle soit suffisament conséquente pour agir, elle l'organisait, la faisait récolter des fonds en extorquant de l'argent aux "honnêtes" marchands. Et c'est ainsi que, lentement mais sûrement, la guerrière étendait son joug se rapprochant inexorablement des niveaux plus aisés mais aussi du pouvoir suprême.

Reine des quartiers où sa compagnie agissait, elle ne manquait pas de richesse qu'elle utilisait d'ailleurs pour équiper comme il se doit sa mafia et ainsi la rendre plus puissante. Ils pourraient tenter de la détrôner mais son assise était totale. Crainte et reconnue de tous pour sa cruauté et son exceptionnelle maîtrise de ses armes, personne ne songeait à l'attaquer, préférant la vie à une mort certaine s'il tentait de déserter ou de se rebeller. Déjà plusieurs esclaves et racailles désirant un rang plus élevé avait été livré à Tanieth, son redoutable tigre bleu qui, contaminé par le sadisme de sa maîtresse jouait avec pendant des heures avant de les achever lorsqu'ils étaient épuisés et à moitié vidé de leur sang.

Le silence qui normalement régnait dans le repaire était d'ailleurs brisé par des cris de douleur et de peur. Un de ses hommes avait voulu jouer le fier devant elle pour s'attirer ses faveurs et avait fini dans l'arène avec le félin. La sombre se délectait de ses supplications, du sang qui jaillissait des profondes griffures et de la souffrance qu'elle sentait palpable. Mais un des cavaliers du deuxième ost vint gacher ce moment en lui annonçant la mort des sentinelles postées plus haut dans le secteur et, craignant une action de la Dotkha contre leur organisation, il sollicita l'état d'alerte.
Elle souffla fataliste. Voilà un des évènements qu'elle attendait depuis un moment et elle n'était pas sûre d'être de taille. Mais qui ne tente rien n'a rien, elle ordonna à un esclave d'ouvrir la herse qui bloquait la sortie de l'arène et le félin joueur compris le message. Il acheva sa victime et rejoignit la drow sans oublier de feuler sur le portier pour le terroriser. Accompagnée de sa bête, la drow rappela toutes ses troupes à la tanière et enclencha toutes les sécurités de celle-ci. Les murs poussés par une mécanique ingénieuse formèrent un labyrinthe plus que complexe où l'on pouvait y errer l'éternité. Ou pas. Car il était truffé de piège, que ce soit trappe sans fond, sol mouvant ou encore plus banal tel que flèche jaillissant des murs, pierre lachée dans un couloir etc... Et comme si les pièges ne suffisaient pas, la noir complet qui y régnait ajoutait à la difficulté.

Hyène ne savait pas si cela suffirait à abattre leurs visiteurs mais elle l'espérait. Retranché dans une énorme salle circulaire, son armée attendait nerveusement mais en silence, sursautant chaque fois qu'un pans de mur coulissait dévoilant un passage secret où passaient les serviteurs pour nourrir les soldats. Vautrée sur son fauteuil Hyène avait hâte de voir ses invités, si du moins ils survivaient. Il en fallait au moins un qu'elle puisse pouvoir abattre en combat singulier prouvant une fois de plus sa force aux yeux de ses mafieux. S'ils plusieurs s'en sortaient alors elle priait pour que le surnombre permette de remporter la victoire.

Au bout d'un temps qui leur parut à tous infini, une sentinelle arriva à bout de souffle par un autre passage. Une fois de plus les gardes sursautèrent et Hyène ricana tranquillement tout en caressant le félin qui s'agitait à l'odeur d'inconnus.

Tenez vous prêt mes amis. Les voilà. Ce n'est pas un honneur que de combattre à vos côtés et si vous voulez que ça le devienne, alors combattez de toutes vos forces et de tout votre coeur ! Faites couler le sang ! Et n'oubliez pas que la seule loi en vigueur en ce bas monde est la loi du plus fort. Peut-être cela vous motivera-t-il pour survivre... gronda-t-elle puis avec une touche de moquerie dans la voix elle enchaîna. Bon courage !

Une clameur sauvage lui répondit. Galvanisés par la peur et par ses paroles, ils étaient prêts à tout donner.
Revenir en haut Aller en bas
Bahei'Laskross
Drow
avatar

Nombre de messages : 72
Âge : 34
Date d'inscription : 13/08/2012

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 420 ans.
Niveau Magique : Apprenti.
MessageSujet: Re: Tuer dans l'oeuf [Terminé]   Mar 11 Sep 2012 - 1:01

    Dissimulé dans l'angle d'une bâtisse, Bahei'Laskross jette un coup d’œil vers une petite cours. Postés devant une porte en bois, deux demi-drows aux allures d'esclaves gardent la porte. Un sourire vient étirer le visage du Sombre à la vue de ces deux hommes. La peur qui se dégage d'eux en serait presque palpable. Quoi de plus normal ? Lorsque la Dothka vient frapper à votre porte, tout le monde sait que la mort la suit dans son sillage.

    Patientant un bref instant l'elfe noir attendit de voir un scintillement sur le toit au dessus des esclaves. Le signal, qui fit sortir Laskross de sa cachette. D'un pas calme il s'avança vers les deux drows, ses armes toujours dans leurs fourreaux. Les deux gardes écarquillèrent les yeux, pour la première fois de leur vie il pouvait mettre une image sur les Ombres du Puy. Leur réaction fut loin d'être immédiate et quand le premier d'entre eux voulut faire un mouvement, deux masses sombres tombaient sur eux, les plaquant avec violence au sol.
    S'arrêtant devant la porte en bois, le Barra laissa ses assassins redresser les esclaves. Le travail de la Dothka était précis et efficace et cette petite mafia allait s'en rendre compte.

    - Je suis d'une humeur généreuse aujourd'hui. C'est pourquoi je vous offre l'opportunité de ne pas mourir tristement ce soir. Si vous n’emmenez à votre maîtresse je consent à laisser votre vie sauve. Proposition qui ne marchera que pour le premier à se décider.

    - Moi ! Je peux vous mener à elle !

    - Chien de tra....

    Lorsque le premier esclave accepta la proposition, l'assassin chargé du second ne laissa pas à sa victime le temps de finir sa phrase que déjà sa lame venait lui ouvrir une plaie béante au niveau de la gorge. Le corps s'écroulant sous les yeux de son compagnon, le survivant terrorisé accepta avec reconnaissance l'offre du Barra.
    Laissant l'esclave ouvrir le porte et passer en premier, Bahei'laskross pénétra le repaire de la mafia suivit de ses deux assassins. Un sourire aux lèvres le Barra voyait son plan se dérouler comme prévu.



    La traversée du labyrinthe fut quelque chose d'un peu plus compliqué. La première partie du « voyage » se déroula sans problème, le prisonnier leur signalant les pièges à éviter tout en éclairant de sa torche les couloirs à venir. Néanmoins es choses se corsèrent lorsque l'esclave oublia un piège et se trouva transpercé par une lance sortie d'un mur. Oublie plus que regrettable qui obligea le Maître des Ombres ainsi que ses acolytes à être plus vigilants. Les pièges de l'endroit n'étaient pas bien complexes mais pour les éviter ou bien les saboter il fallait les trouver. Usant de leur maîtrise des ombres ainsi que de l'art de l'acrobatie les les trois assassins prirent un certain temps pour parvenir jusqu'à la salle principale sans subir le goût amer des cadeaux empoisonnés de ces lieux.

    Une fois arrivé, Laskross entra dans la salle sans d'autre formalité. Suivi de ses deux sbires l'elfe noir s'arrêta devant la troupe de brigand qui se trouvait devant lui. Prenant le temps de jauger les forces présentes, l'elfe noir esquissa un sourie à la vue de cette troupe composée essentiellement de bleusaille. Son regard s'arrêtant sur la maîtresse des lieux, le Barra la salua d'un mouvement de la tête, esquissant un sourire avant d'élever sa voix. D'un ton calme, net et distinct.

    Je félicite l'initiative qui vous a élevé jusqu'à votre rang actuel. Je ne soupçonnais pas la Seconde Ost de posséder de tels éléments en ses rangs. Néanmoins votre ascension se termine ici. Je suis venu remettre tes chiens à la place qui est la leur.

    L’excitation des hommes de Hyène avait atteins son paroxysme pour deux de ses hommes. S'élançant d'un bond vers Bahei'laskross les deux hommes de mains s'imaginaient régler le problème d'une brève attaque. S'était se méprendre sur les capacités des drows qui se tenaient face à eux. La dothka ne comptait que l'élite de l'armée, des assassins qui vouaient leur vie dans l'art de l'assassinat. A la quantité la Maison des Ombres préféraient la qualité. Une perfection meurtrière dont tous allaient se rendre compte.
    La capacité d'analyse hautement développée de Laskross lui permis de voir les failles évidentes de l'attaque qui lui était portée. Alors que le premier brigand arrivait à sa hauteur il s'avança subitement vers lui. Privant l'esclave de sa jambe d'appui pour porter son coup, le Barra sortit à l'aide de sa main droite son cimeterre et d'un mouvement net lui ouvrit le ventre. Face à la parade meurtrière du Maître des Ombres le second mafieux tenta dans la foulée une attaque circulaire. Sa hache fendant l'air, le Maître des Ombres esquiva le coup en s'abaissant avec une rapidité surprenante. Laissant la hache finir sa route dans le premier drow encore debout. En contre partie, l'elfe noir gratifia son assaillant d'une estocade, la lame s’enfonçant avec fracas entre ses côtes pour le priver de sa vie.
    Se redressant lentement, le cimeterre ensanglanté, Bahei'Laskross toisa du regard l'assemblée.

    Agenouillez-vous devant le Maître de la Dothka où rejoignez ces cancrelats dans la mort !

    Alors que Laskross crachait ses promesses de mort, il accueillait du regard le signal attendu. Derrière Hyène et ses hommes, les ombres s'étaient discrètement mises en mouvement. Le reste des assassins de la Dothka arrivait. L'entrée fracassante du Barra faisait partie d'un plan savamment orchestré. Attirant toute l'attention sur lui, Bahei'laskross laissait le temps au reste de ses hommes d'arriver, prêt à propager la mort de part les Ombres au nom de leur Maître.
Revenir en haut Aller en bas
Hyène Ahët'kha
Drow
avatar

Nombre de messages : 58
Âge : 22
Date d'inscription : 05/08/2011

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  140
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Tuer dans l'oeuf [Terminé]   Jeu 27 Sep 2012 - 16:24

Hyène après son discours, murmura un mot à l'adresse de Tanieth. Un autre passage s'ouvrit dans le mur, le félin comprit et s'y engouffra. Il était temps, un assassin fit irruption dans la salle et, après avoir jaugé les forces dont elle disposait, qui visiblement ne l'inquiétait guère, la salua.

Il la félicita, lui fit l'insigne honneur de quelques compliments qu'elle accepta à leur juste valeur d'un hochement de tête.

Quel honneur de recevoir en ces modestes lieux l'un des si réputés membre de la Dothka. répondit-elle respectueusement mais sans aucune crainte.

Elle n'eut pas le temps de continuer que de jeunes téméraires s'élancèrent à l'attaque. Il ne firent pas long feu face à leur adversaire mais permirent toutefois à la drow d'entrevoir toutes ses capacités : elle et ses compagnons n'avaient aucune chance.

Agenouillez-vous devant le Maître de la Dothka où rejoignez ces cancrelats dans la mort !

Par leur faute, le temps des mondanités était révolu.

Le chef de la Dotkha avait posé son ultimatum et l'agitation causé par la mort rapide des deux mafieux tomba nette, le silence se fit et était tel que l'on pouvait presque entendre la lave bouilloner dans les profondeurs du volcan, d'une telle lourdeur que la tention augmenta et se fit palpable, et d'une telle envergure qu'un des hommes de la drow craqua, rendit les armes, s'agenouilla.

Et le silence se brisa, lames, fléaux, masses, tout s'écrasait sur le sol avec fracas, les huées des loyaux sur les pleutres résonnaient en de nombreux échos sur les parois. Le combat n'avait pas encore commencé que le chaos était déjà presque total.

Hyène contemplait cette étendue de lacheté avec dégout et mépris, elle avait bien brieffé les plus braves et maintenant attendait qu'ils passent à l'action. Ce ne fut pas long, poussés par leur peur qui leur donnait des ailes, ils fondirent d'un même mouvement sur l'assassin tandis qu'un pan de mur pivotait derrière lui, dévoilant une ouverture d'où Tanieth surgit pour une attaque fulgurante et mortelle. Il était bien conscient que cet assaut ne ferait pas plier un membre de la Dothka et que celui-ci esquiverait. Mais ça n'était qu'une diversion, il se retournerait et alors une pluie de flèches tirées par des archers dissimulés dans les parois s'abattrait sur lui.

Le félin sentit un danger contre sa maitresse et lança un rugissement d'avertissement. Hyène comprit et sentit en effet une présence dans son dos. Par instinct de survie, elle bondit hors de son siège et fila se placer au milieu de ses hommes, hors d'atteinte pour un court laps de temps. Alors pour briller aux yeux de la belle sombre, ils s'attaquèrent aux assassins mais furent fauchés comme des blés par ceux-ci et voyant leurs compagnons s'effondrer, foudroyés par les incarnations même de la mort, leur courage diminua puis, un à un, ils se soumirent à ce pouvoir supérieur.

La guerrière comprit alors que désormais aucune chance de victoire n'était de mise, et très vite elle réfléchit à une porte de sortie sachant pertinement que sa mafia n'était plus et qu'elle risquait de mourir avec elle si elle ne faisait rien.
Enfin elle réagit, souffla un ordre qui se répandit à toute sa troupe. Comme un seul homme ils firent face aux deux assassins créant un mur qui séparait le chef de ses compagnons, seul face à Hyène et son félin.

Le tigre entama la danse et d'un bond magistral sauta au dessus du drow, se retrouva derrière lui tandis que la sombre l'attaquait de front. Elle lança l'un de ses poings armés de longues griffes de métal vers sa gorge tandis que l'autre visait le ventre. Au dernier moment, elle se laissa tomber au sol pour faucher les jambes de son adversaire, ce qui permettrait à Tanieth de l'égorger. Il était d'ailleurs prêt à accompagner toute tentative d'esquive de sa proie.
Revenir en haut Aller en bas
Bahei'Laskross
Drow
avatar

Nombre de messages : 72
Âge : 34
Date d'inscription : 13/08/2012

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 420 ans.
Niveau Magique : Apprenti.
MessageSujet: Re: Tuer dans l'oeuf [Terminé]   Jeu 27 Sep 2012 - 21:25

    Quel ne fut pas le plaisir du Drow lorsque, sous ses mots, une partie des hommes de Hyène s'agenouillèrent en posant leurs armes au sol. La soumission, son sentiment de domination n'en n'était qu’exacerbé ! Pour autant tous n'avaient pas abandonné l'idée stupide de pouvoir survivre à un affrontement contre la Dothka.
    Les hommes de mains s'élancèrent sur Bahei'laskross, les deux assassins réagissant immédiatement en se précipitant sur les assaillants de leur Maître. Le combat était bel et bien engagé. Le bruit de l'acier s'entre choquant résonnait dans la salle, les trois membres de la Dothka faisant face aux au groupe de malfrat. Dans une posture défensive les Porteurs de Mort repoussaient leurs ennemis à l'aide de leur cimeterre. Quand subitement,au milieu de l'affrontement, un pan de mur pivote laissant sortir des ombres le féroce prédateur. D'un roulé-boulet le Maître des Ombres profitera de la surprise pour en embrocher un autre. C'est à ce moment là où le sifflement des flèches fit réagir instinctivement. D'un mouvement de cimeterre, l'elfe noir se servit de son adversaire comme un bouclier, alors qu'une flèche atteignait l'un des assassins au bras.

    La situation s'envenimait légèrement. Usant d'un vieux subterfuge Laskross et ses hommes décidaient de reprendre le dessus en lançant sur le sol des boules d'argiles. S'écrasant sur le plancher, les « grenades » laissèrent s'échapper un flot dense et irritant de fumée blanche. Les mafieux bien qu'aveuglés continuèrent d'agiter leurs armes dans le vide un moment avant de se rendre compte que leurs adversaires n'étaient plus présents. Et au moment leurs lames se baissèrent, des lames de jets étaient lancées de part et d'autre de la pièce fauchant une parties des combattants.

    Les assassins avaient profité de la confusion pour s'écarter silencieusement du conflit, pour ensuite disséminer la mort à distance. Les deux Porteurs de mort disparaissant derrière l'un des mur pivotant,pour mettre un terme à la vie des archers. La fumée ne mit que peu de temps à disparaître lors que le feulement du tigre venait prévenir Hyène du danger apparut derrière elle. Sournoisement deux autres assassins de la Dothka étaient apparus des Ombres même pour prendre la mafia à revers. La drow réussira a esquiver l'attaque mortelle de l'un des assassin en s'élançant dans ce qu'il lui restait d'homme.

    La scène approchait d'un fin inéluctable. Laskross retirait à peine son cimeterre du torse d'un esclave, qu'il put voir la guerrière s'avancer vers lui. Derrière elle le reste de ses hommes retenaient comme ils pouvaient les membres de la Dothka, pour laisser une certaine "intimité" au deux drows. Le Barra esquissa un sourire à l'attention de la jeune Elfe Noire.

    Une telle conviction ne peut-être qu'applaudit. Quel dommage que de devoir abîmer un si jolie corps avec des lames..., Celui-ci aurait pu être beaucoup mieux employé...


    L'avance ne sembla pas satisfaire la Drow car voilà que la féline s'élançait vers lui Une attaque banale aux yeux du Meurtrier, qui devint vite intéressante lorsqu'elle plongea dans ses jambes avec l'espoir, fugace, de lui faire un croc-en-jambe. D'une simple roue sur le côté le Barra esquiva l'attaque ; la fourbe eut tout de même raison de lui, car déjà le tigre se jetait sur le Maître des Ombres. Les griffes de la bêtes venant entailler sans ménagement l'épaule gauche du Drow. D'un bond l'assassin
    Le sourire du Maître des Ombra s'étira un peu plus sous cette sensation. Les premiers effets de la douleur passés, le plaisir s'empare doucement de ses sens. Une idée naissante, le Barra s'élança d'un bond vers Hyène. Le réaction du tigre ne se fit pas attendre et lui aussi se jeta sur le Barra. Une feinte de sa part. Non pas envers l'elfe noire mais contre le félin. Au dernier moment le Maître Assassin arrêta son mouvement, le tigre emportait par son élan reçu alors une lame de jet au niveau de l’encolure. Retombant sur le sol l'animal secoua la tête signe que quelque chose n'allait pas.


    J'oubliais de prévenir les lames sont empoisonnées...



    Nouveau sourire de la part du Drow. Bien entendu le poison ne pourra tuer l'animal, celui-ci n'étant pas adapté à la bête mais à des humanoïdes. Néanmoins comme le montrait le félin, il n'était pas au mieux de sa forme face à la confusion qui s'emparait de ses sens.
    Pendant ce temps les mafieux tombaient un à un sous les coups des assassins. Le Barra entama alors une série d'attaque sur la Sargtlin. Les mouvements gracieux et puissants, l'elfe noir fit mouvoir son cimeterre dans une danse mortelle. Coup sur coup l'assassin mettait à rude épreuve les défenses de la Drow. Les coups de l’assassin étaient rapides, à peine la guerrière parait-elle une attaque que le Maître des Ombres en entamait une autre. La furie du Sombre ne durerait pourtant qu'un instant. D'un bond, le Barra se dégagea du combat, ses prunelles violacées observant avec avidité la Hyène.


    Les réflexes ne sont pas mauvais... Mais cela ne suffira pas tu t'en doutes bien...



    Sur ses derniers mots, les bruits de combat s'estompèrent. Un homme s'écroulait, le cœur transpercé d'une lame mettant ainsi fin au combat. Les mafieux n'étaient plus et les quatre assassins de la Dothka se regroupait vers leur Maître quand l''un d'entre eux, emporté par son désir meurtrier, s’élança sur la Drow. L'échange de coup fut bref avant que l'assassin, au grand étonnement de tous, ne s’effondre au sol, mort.


    Une punition méritée. Il est temps maintenant de choisir la votre. Une dernière chose à proposer avant la décision ?



    L'elfe noir laissait une chance à Hyène de s'en sortir vivante. Ne tenait plus qu'à elle de saisir la chance qui lui était faite. Le Barra ne tenait pas tant que ça à gérer ce système, Hyène pouvait encore tirer son épingle du jeu...


Revenir en haut Aller en bas
Hyène Ahët'kha
Drow
avatar

Nombre de messages : 58
Âge : 22
Date d'inscription : 05/08/2011

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  140
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Tuer dans l'oeuf [Terminé]   Ven 28 Sep 2012 - 17:32

Hyène eut la satisfaction de voir le sang de l'ennemi s'écouler sous les coups de son félin, une courte pause s'ensuivit permettant à la guerrière de jeter un coup d'oeil par dessus son épaule. Les mafieux n'étaient plus qu'une poignée, c'était les membres du deuxième ost, ses compagnons d'armes qu'elle avait réussi à convaincre de la suivre. Ils résistaient vaillament, usant de toute leur science du combat pour survivre et peut-être vaincre.

J'oubliais de prévenir les lames sont empoisonnées...

La sombre reporta son attention sur son adversaire juste à temps alors que celui-ci se jetait sur elle avec furie. Elle comprit aussitôt le sens de ces ces paroles que lorsqu'elle vit son compagnon rayé chanceler avant de se coucher avec un gémissement.

Tu vas me payer ça ! cracha-t-elle, une pointe douloureuse dans la voix.

Elle n'eut pas le temps de s'étendre plus en menace qu'une pluie de coups s'abattit sur elle la contraignant à la défense. Elle n'en menait plus large, son assurance sévèrement entamée, elle comprit désormais qu'elle n'avait plus aucune chance de l'emporter sans l'aide de Tanieth et le temps lui était compté. Elle réussit toutefois à parer chaque assaut, avec difficulté certes, mais s'en sortit indemne.

L'assassin rompit alors le combat et Hyène eut une étincelle victorieuse dans le regard. Un compliment, un bruit sourd de corps qui s'effondre, un silence significatif. La drow fit volte face et observa ses trois nouveaux assaillants. C'était donc la fin... Elle mourait comme ses esclaves et ça serait la fin du règne de sa mafia.

NON ! Son existence ne serait pas rayée ainsi de la surface de la terre, la force décuplée par l'énergie du désespoir, elle se défit sans mal du premier adversaire qui se jeta sur elle.

L'odeur du sang et de la mort ainsi que la rivière pourpre qui ruisselait le long de ses griffes d'acier la galvanisa encore plus ; une folie meurtrière remplaça la froideur dans ses yeux et brilla avec intensité. Elle n'était plus que l'ombre d'elle même, plus qu'une bête acculée mais n'en était que plus dangereuse. Devenue machine à tuer, elle se ramassa prête à bondir sur un autre assassin puis s'élança ne tenant pas compte de l'offre de la Dotkha.

Surpris par son attaque soudaine et inattendue, il ne la para qu'in extremis et céda du terrain face à la sauvagerie de la guerrière. Puis il se ressaisit et ce fut son tour de mener la danse. Un autre de ses compagnons lui vint en aide et la sombre essuya plusieurs blessures légères mais génantes avant d'enfin venir à bout de l'un des deux. Heureusement pour elle le chef n'avait pas bougé. Elle échangea encore quelques coups avec l'avant dernier assassin puis changea brusquement de cible et s'attaqua au meneur. Elle donna tout ce qui lui restait d'énergie pour effectuer une série d'attaques puissantes et fulgurantes ponctuées d'esquive face aux coups du dernier compagnon de celui-ci. Rapidement à bout de souffle, elle puisa dans sa volonté pour repousser encore un peu l'échéance de sa vie mais finit quand même par se laisser tomber à genoux, vidée de toutes ses forces, épuisée.

Le serviteur de la Dotkha leva son arme pour porter le coup de grâce mais se ravisa et interrogea son chef du regard. Hyène, la tête basse, n'avait plus d'espoir, elle avait préférée combattre jusqu'au bout plutôt que de saisir l'occasion qu'il lui avait offert mais maintenant face à la mort, elle le regrettait. Le silence quoi que brisé par le souffle rauque de la drow était aussi insupportable qu'avant le début des hostilités et s'éternisait. Il ne s'était pourtant écoulé qu'une poignée de secondes, mais pour la guerrière peut-être au crépuscule de sa vie, cela devenait des minutes puis des heures.

Le coup fatal ne venant pas, elle finit par relever la tête et planta ses yeux vérons emplis de défis dans ceux de l'assassin qui avait sa vie entre les mains attendant le verdict.
Revenir en haut Aller en bas
Bahei'Laskross
Drow
avatar

Nombre de messages : 72
Âge : 34
Date d'inscription : 13/08/2012

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 420 ans.
Niveau Magique : Apprenti.
MessageSujet: Re: Tuer dans l'oeuf [Terminé]   Mar 2 Oct 2012 - 19:13

    Lorsque Hyène ouvrit les yeux, elle put se rendre compte que le Barra se tenait devant elle, la dominant de toute sa stature. Sans quitter Hyène du regard, Laskross envoya, d'un simple mouvement de tête, ses assassin regrouper les pleutres qui avaient préférés se rendre que de combattre pour leur vie. Derrière la Sargtlin les vaincus étaient alignés et agenouillés, sans aucun ménagement, en direction de leur maîtresse. Silencieux le Barra se dirigea vers le reste des mafieux tout en frôlant la Drow. A peine l'Elfe Noir avait-il effleuré Hyène qu'il l'attrapa soudainement par les cheveux pour la tourner de force vers le reste de ses hommes. L'assassin avait rangé son cimeterre, pour venir poser la lame froide et acérée de sa dague sur la gorge de la guerrière. Sa main fermement agrippé à la crinière de la jeune femme, Bahei'Laskross rompit le silence.

    Vois ce qu'il reste de tes espoirs Hyène Ahët'kha. Un ramassis de cancrelat incapable de combattre pour leur vie. As-tu réellement cru pouvoir t'élever dans notre société grâces à de tels sous-êtres ?


    La main du Drow quitta alors la chevelure de la Sargtlin pour se glisser subtilement sous le menton de Hyène. D'un geste presque « doux » Laskross releva la tête de sa prisonnière vers lui. Les prunelles violacées du Barra plongeant dans le regard de la Drow, Laskross appuya sa lame un peu plus fortement sur la peau de la femme, une perle vermillon s'écoulant de sa plaie nouvellement faite.

    Tuez les.


    A peine le Barra avait-il terminé ces mots, que les assassins de la Dothka exécutaient avec délectation les mafieux. Le coeur transperçait par les lames des Drows, les vaincus s'effondraient un à un sous le regard de leur ancienne chef. Un sourire se dessina sur le visage du Barra face à ce jouissif spectacle ainsi qu'à la marre de sang qui venait souiller les genoux de Hyène.

    Voilà qui est mieux. Des hommes sans valeurs ne méritent pas la vie, surtout lors d'une telle faute. A présent, occupons nous de la principale intéressée, toi.


    D'un geste Laskross projeta Hyène au sol, la Drow à présent entourée par les membres de la Dothka, leurs armes ensanglantées encore en main.

    Je t'avais clairement dis que ton projet était une absurdité. Au lieu de m'écouter tu as préféré répondre par les armes. Lorsque je vous ai donné une chance de vous rendre, tu as préféré te battre jusqu'à la mort de la totalité de tes hommes. A présent te voilà à genoux devant moi, défaite et à ma merci.


    Contre toute attente, le Barra s'approcha de la Sargtlin pour s'accroupir devant elle. Son visage à proximité de celui de la Drow, l'assassin caressa d'un doigt la lame de sa dague, avant de reprendre, de manière à n'être entendu que par Hyène.

    Ton ambition est respectable bien qu'elle t'ait mené à ta perte. Néanmoins même face à la mort tu as continué dans la voie que tu t'étais fixé en ne te souciant pas de ta fin. Une chose que je ne peux qu’honorer. C'est pourquoi je te laisse le choix de choisir ta voie une nouvelle fois.

    La Maison des Ombres est enclin à développer les capacités dont tu as fais preuve. Tu recherches le pouvoir et le respect ? Je peux t'offre cette chance. Mais pour cela tu devras me prêter allégeance, une fidélité sans faille envers la Dothka te seras demandé si tu choisis de te tourner vers la voie des Ombres.
    Où tu peux décider de continuer dans la voie que tu t'es toi même forgée mais sache que celle-ci se terminera ici.


Revenir en haut Aller en bas
Hyène Ahët'kha
Drow
avatar

Nombre de messages : 58
Âge : 22
Date d'inscription : 05/08/2011

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  140
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Tuer dans l'oeuf [Terminé]   Mar 2 Oct 2012 - 22:45

Elle pu se rendre compte qu’il n’avait pas l’air de vouloir la tuer. Pour l’instant du moins. Elle se détendit quelque peu et ne broncha pas lorsqu’il plaqua la lame de la dague sur sa gorge ni lorsqu’il l’attrapa violemment par les cheveux pour la retourner vers les lâches survivants de son ancienne mafia mais frémit au contact de la main de l’assassin sous son menton et voulut esquisser un mouvement de recul. Seulement la pression de son arme s’accrut, entaillant légèrement sa peau et la dissuada de se rebeller.

Elle ne lutta pas plus pour empêcher le massacre de ses hommes, jouissant autant que le chef de la Dotkha devant leur mort, il y avait une justice, eux qui pensaient s’en tirer en se rendant… Elle vibrait presque à chaque gouttelettes de sang qui giclaient mais fut vite calmée lorsque son gardien la projeta au sol avec brutalité. Elle se redressa, le regard meurtrier et les pupilles étrécies de colère posés sur lui, ignorant magistralement les autres qui l’entourèrent.

Je t'avais clairement dis que ton projet était une absurdité. Au lieu de m'écouter tu as préféré répondre par les armes. Lorsque je vous ai donné une chance de vous rendre, tu as préféré te battre jusqu'à la mort de la totalité de tes hommes. A présent te voilà à genoux devant moi, défaite et à ma merci.

Elle lui répondit par un regard des plus insolents l’air de dire « cause toujours tu m’intéresses »

- à genoux devant toi par simple fatigue , ne pousse pas ton succès trop loin ! cracha-t-elle présomptueuse.

Il s’approcha alors d’elle la dague à la main et elle eut l’impression un court instant que ce furent ses dernières paroles mais soupira discrètement de soulagement lorsqu’il ne fit que s’asseoir devant elle.

Ton ambition est respectable bien qu'elle t'ait mené à ta perte. Néanmoins même face à la mort tu as continué dans la voie que tu t'étais fixé en ne te souciant pas de ta fin. Une chose que je ne peux qu’honorer.

« et ouais, je ne suis pas une lâche pour une femme ! ça t’embouche un coin hein » pensa-t-elle fringuante

Inconscient de ces pensées, il continua, lui offrant une porte de sortie de choix. Faire parti de son organisation, la rendre puis puissante encore et ce contre une simple allégeance qu’elle pourrait briser quand elle le voudrait. Elle ricana intérieurement et se félicita même d’avoir échoué à faire gravir les échelons de la gloire à sa mafia.

- je serai des vôtres. Je jure de te servir et de mettre mes talents avec une loyauté sans limite et un acharnement à progresser ou réussir mes missions digne de ton plus fidèle compagnon, pour la dotkha.
Revenir en haut Aller en bas
Bahei'Laskross
Drow
avatar

Nombre de messages : 72
Âge : 34
Date d'inscription : 13/08/2012

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 420 ans.
Niveau Magique : Apprenti.
MessageSujet: Re: Tuer dans l'oeuf [Terminé]   Mar 9 Oct 2012 - 21:22

    C'est ce que nous verrons.


    Esquissant un sourire mystérieux à Hyène, le Barra se redressa paisiblement, remettant sa dague dans le fourreau de son ceinturon. L'allégeance de la Drow était loin d'être étonnant. Même acculé dans ses derniers retranchements un Elfe noir préserverait au mieux sa vie.

    Néanmoins... La Dothka n'accepte pas n'importe qui. Tu as la mentalité... Nous verrons plus tard si tu as aussi le physique...


    Sans d'autre mot, Bahei'laskross se détournait de sa nouvelle recrue alors que l'un des assassins venait écraser son poing dans la nuque de la jeune femme. S'effondrant sur le sol, Hyène sombrait dans l'inconscience, pour être ensuite soulevée du sol et emmenée.
    L'offre du Barra était à double tranchant, il pouvait gagner un nouvel élément tout comme il pouvait le perdre. La drow allait subir un entraînement intensif pour assimiler les compétences nécessaires. Chose dont Laskross allait se charger lui même et, faut-il l'avouer, il était loin d'être aussi conciliant lorsque l'on abordait des sujets tel que l'entraînement.

    Sans un regard pour quiconque, le Barra s'avança vers la porte pour sortir de la pièce. Avant de s'arrêter subitement dans l'encadrement, tournant la tête vers le tigre qui avait lui aussi sombré dans l'inconscience.

    Enfermez la bête dans une cage et emmenez la à la Maison. Faites disparaître toute trace de Hyène ici, qu'on ne remonte pas jusqu'à nous.


    Puis il s'enfonça dans le couloir pour quitter à jamais cet endroit nauséabond.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tuer dans l'oeuf [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tuer dans l'oeuf [Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Que ce cache-t-il dans ce briquet ? (terminée)
» [PREFETS] Que diable allait-il faire dans cette galère ?! [Terminé]
» Y-a-t-il differentes éclosion pour l'oeuf du début
» Une bonne détente .....Ooh mais c'est Draka!
» Des informations, on peut même en trouver dans des lettres [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: TERRES DE L'EST :: Cité d'Elda-
Sauter vers: