AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une proposition saugrenue. [Elenna][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'Edhel
Elfe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 304
Âge : 21
Date d'inscription : 04/03/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 512 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Une proposition saugrenue. [Elenna][Terminé]   Jeu 6 Sep 2012 - 15:25

Celtic Tavern Music by J'en sais rien on Grooveshark

Ah...les bordels. La chaleur étouffante ambiante, les chansons paillardes, les musiques jouées par une ribambelle d'instruments enchanteurs et qui mettaient de bonne humeur. Les rires gras des badauds s'émerveillant devant les seins des concubines, les blagues salaces...tout un univers que Deloth découvrait peu à peu, et qui, à dire vrai, l'amusait tout autant qu'il lui procurait une sensation de sécurité. Et ce qui amusait encore plus le tueur en série c'est que c'était dans ce climat de sécurité qu'il provoquait l'insécurité. Tout le monde en avait entendu parler, et ce sujet était sur toutes les lèvres : l'assassinat de deux catins, à une nuit d'intervalle.

Aucune piste, aucun indice, rien. La garde était complétement dépassée, et ne savait aucunement gérer cette crise. La première était issue d'un bordel du nord de Thaar. On l'avait vu en début de soirée faire son travail, et passé les douze coups de minuit, elle était montée dans une chambre suivie d'un inconnu. On la découvrit le lendemain matin, nue, le visage balafré et deux lettres, "EG" gravé au couteau sur sa joue. La nuit suivante, même fait. Un autre bordel cette fois, un se trouvant plus vers l'ouest de la ville. Une autre fille avait été découverte, assassinée de la même manière...visage balafré sur toute sa diagonale, et la gravure sur la joue. Et cette fois, c'était au centre ville. L'un des bordels les plus réputés de la cité. Les catins avaient certainement été prévenues, mais ne pouvaient en aucun arrêter leur travail.

Et c'est dans cette ambiance que se trouvait Deloth, seul, assis sur une banquette dans un coin d'un des salons du bordel. Il avait réservé une chambre à l'étage, comme de coutume...Il lui manquait plus qu'à attendre tranquillement que sa proie se désigne d'elle même. Elles venaient d'elle même, ce qui était une manière simple d'éviter les soupçons. C'était déroutant de facilité mais...il joignait l'agréable à...rien. Deloth tuait pour son bon plaisir. Et il attendait avec impatience sa proie...


Dernière édition par Deloth le Dim 23 Sep 2012 - 18:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elenna Eliorsä
Hybride
avatar

Féminin
Nombre de messages : 105
Âge : 31
Date d'inscription : 31/08/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  572 ans (post-ellipse)
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une proposition saugrenue. [Elenna][Terminé]   Dim 9 Sep 2012 - 20:27

Ah .. les bordels .. Des endroits plutôt charmants où chaque homme, du passant qui a le sous au puissant cherchant à trouver un équivalent à sa maîtresse en dehors de son lit officiel, pouvait se confier au détour d'un oreiller. Ces endroits étaient connus et inscrits dans la vie de tous mais tous ne venaient pas pour la même chose, certains venaient pour évacuer le stress d'un travail trop pesant, d'autres pour retrouver d'anciennes conquêtes ou se livrer à diverses choses en sous-main, ou autre chose. Ces lieux étaient ouverts à tous et chacun y venait avec ses propres raisons en tête, l'endroit était bien plus diversifié que sa fonction première le laisse supposer.
L'endroit était visité en tout temps, que ce soit en période de travail ou de guerre, que l'on vienne payer ou pas et le prestige de tel ou tel établissement influait également sur le type de clientèle.

Ce soir Elenna évoluait dans cette atmosphère de légèreté vénale, s'occupant d'arpenter les couloirs d'un des plus fameux établissements de passe de la ville. Seulement un assassin, aussi femme soit-il, ne venait pas ici pour le loisir. Il y avait tout ce qu'il fallait à la forteresse et gratuitement en plus, se retrouver dans cet endroit saugrenu devait sa raison au travail qui la caractérisait.
Ce soir les assassins des Lames étaient de sortie pour tenter de trouver un élément errant. Il était ici en ce moment, les deux meurtres de prostituées des jours précédents le démontrait. Traquer un assassin en série était simple en la matière pour un professionnel du meurtre commandé, cela dit le trouver dans l'immensité de la ville était difficile. Mais ce genre de créature avait ses habitudes, ne tuer que des prostituées à un intervalle régulier pouvait trahir la personne qu'Elenna cherchait. Normalement un vulgaire tueur en série n'intéressait pas la guilde, la garde de la ville était meilleur pour ce genre de boulot, mais les deux derniers meurtres n'étaient pas les premiers. Une certaine rumeur englobait ces crimes et la manière d'exécution discrète avait suffit à attirer le regard d'être dangereux.

Il allait venir ici même, ce soir. Les deux premiers meurtres étaient des essais et l'assassin voudrait certainement augmenter les enchères en s'attaquant à un établissement plus cossu malgré les mises en alerte délivrées aux filles.
Mais si le loup comptait s'introduire dans la bergerie alors il était loin de s'imaginer qu'un autre prédateur, plus discret et menaçant, attendait parmi les proies.
Et elle finit par apercevoir celui qu'elle cherchait au détour d'une allée. Un regard professionnel de plusieurs centaines d'années se posa sur le loup en planque, le scrutant sans pour autant révéler sa présence.
Une fois l'observation terminée, la scène fit place au jeu du déguisement et Elenna se dirigea vers l'elfe assis sur son banc. En apparence l'hybride avait tout de la fille de joie travaillant dans ce genre d'établissement. Ses vêtements étaient simples mais des plus aguicheurs, révélant ses formes mais pas totalement, comme une invitation à poursuivre l'exploration plus tard à l'étage. Même sa démarche et son attitude ne trahissait pas son jeu, porter un masque parfait était un élément clef des assassins.
Debout devant sa cible, elle se mit à parler d'une voix douce.


Bien le bonsoir cher hôte .. Souhaiteriez vous me suivre ?
Revenir en haut Aller en bas
L'Edhel
Elfe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 304
Âge : 21
Date d'inscription : 04/03/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 512 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une proposition saugrenue. [Elenna][Terminé]   Lun 10 Sep 2012 - 11:29

...et elle finit par arriver. Une employée comme une autre, pas plus belle que la moyenne, attirant sur elle les railleries et les regards des présents. Elle allait, ci et là, parfois au bar, ou discutait avec des habitués. Elle semblait réputée dans le métier et dans les environs, et nombre des Humains présents avaient dû lui passer dessus. Une cible réputée et expérimentée...une cible parfaite, car son assassinat serait un coup dur.

Bien le bonsoir cher hôte .. Souhaiteriez vous me suivre ?

Et non...ce ne serait pas ce soir que Deloth tuerait celle qui devait mourir sous sa lame. Une autre femme de joie venait de l'aborder, sans qu'il ne la voie arriver. Surprenant. Et intéressant. La femme en question n'était pas plus mal à vrai dire...un beau visage, un corps des plus séduisants et enjôleurs, un corps qu'il apprécierait de ravager avant de la tuer. Cela ferait l'affaire. L'Elfe sourit mielleusement à la catin glissant ses doigts dans les siens en se levant. Il les baisa doucement en regardant la femme dans les yeux, et lui glissa ces mots à l'oreille.

- Ce serait avec grand plaisir. J'ai une chambre à l'étage.

Et, tenant toujours doucement la main de celle qui allait mourir, il traversa la salle, ouvrant une porte qui menait à un escalier large. Celui ci débouchait sur un vaste couloir, parsemé de torches projetant des lueurs rouges sur les murs, créant une ambiance intime et érotique à laquelle Deloth s’immisçait. Il se rendit tranquillement, sans se presser, à la porte adjacente à sa position. Il ouvrit tranquillement et doucement la porte, puis laissa la demoiselle entrer en premier, avant de se glisser à sa suite en refermant la porte.

La chambre qu'il avait loué était l'une des plus luxueuses. Elle était spacieuse, comprenait une salle de bains avec une large baignoire, et un lit double majestueux, dont les draps de soie rouges s'accordaient avec les lueurs pourpres projetées par les bougies. De l'encens avait été allumé, dégageant un doux baume pour le nez, une odeur enivrante et exaltante. Les tables étaient faites de chênes, exceptée une de noyer, un bois rare et de bonne qualité lorsqu'il est habilement manié. C'était sur cette dernière que l'assassin avait posé ses biens : ses deux lames elfiques, son coutelas, son argent. La table était voisine à une grande fenêtre, qui trouvait, quelques mètres plus loin, sa jumelle. Le lit, lui, était au centre de la pièce, au sommet d'un piédestal d'un demi mètre de haut, formé d'escaliers, comme si le lit était un trône.

L'ancien officier se rendit à la table, où reposait, appuyées sur le mur, ses deux lames ainsi que son coutelas. Il glissa sur la chaise voisine son manteau, tandis qu'il en retirait simultanément la drogue qu'il avait utilisé pour les proies précédentes. Indétectable au goût, et incolore, elle lui avait coûté cher mais son efficacité n'était pas à remettre en question. La substance, sous forme de petites baies, se mélangea au vin d'une cruche. Caché par lui même, il écrasa la petite baie pour y faire couler le jus, avant de la broyer doucement. Il servit deux verres du vin drogué, en tendant l'une des chopes à la femme qui le regardait toujours.

- Tenez, buvons un peu...

Et Deloth contourna doucement la fille de joie, appréciant son parfum et sentant déjà les premières onces de haine apparaître en lui. Il posa doucement ses mains sur les épaules de la catin, lui massant doucement les épaules en lui chuchotant à l'oreille, susurrant quelques mots doux que les femmes semblent aimer entendre. Puis, après l'avoir rapidement embrassé, il demanda en toute innocence hypocrite, d'une voix douce et lente :

- Quelle terrible tragédie pour vos consœurs...Cela doit vous affecter n'est ce pas ?

Et, comme chaque fois qu'il tuait, Deloth délaissa la péripatéticienne et alla se placer à la fenêtre, regardant la distance qui le séparait du sol. Puis après avoir ajusté ses gants, il patienta. La drogue ne tarderait pas à faire effet, et il pourrait alors se consacrer à détruire une personne de plus, pour son plus grand plaisir. Elle serait la cinquième de sa liste...et loin d'être la dernière.
Revenir en haut Aller en bas
Elenna Eliorsä
Hybride
avatar

Féminin
Nombre de messages : 105
Âge : 31
Date d'inscription : 31/08/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  572 ans (post-ellipse)
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une proposition saugrenue. [Elenna][Terminé]   Jeu 13 Sep 2012 - 19:51

L'hybride suivit le meurtrier jusqu'à la suite qu'il avait loué pour la soirée. Autant le dire il aimait faire les choses dans le grand car la pièce était l'une des plus luxueuses de l'établissement. Au regard expert d'Elenna cela trahissait une certaine volonté de surenchère, faire dans le grandiose. En effet la plupart de la clientèle demandant cette chambre était des représentants de la noblesse, de vieux sages de la cité parfois ou des nobles de passage, rien qui ne puisse concorder en image avec cet elfe semblant finir un long voyage et à l'aura vestimentaire non clinquante. Cela sonnait faux et acheva de dissiper les derniers doutes qui auraient pu subsister. Le regard se posa furtivement sur l'arsenal, bien en vue, disposé sur une table. Le tueur en série semblait être un rapide en exécution et voudra passer rapidement à l'action, en quelque sorte cela arrangeait les affaires de l'assassin.

Elenna laissa Deloth jouer sa petite comédie de client de l'établissement, tout comme elle joua son rôle de prostituée. Dans le même temps elle examinait celui qu'elle était venue chercher. Il y avait du bon mais aussi du mauvais, Deloth étant à fond dans la carte du meurtrier en série avec tout les clichés qu'il pouvait y apporter. Pour une personne normale l'illusion pouvait donner le change mais pas devant une personne entraînée dans le monde du mensonge et de la duperie. D'un autre coté le fait que ses derniers meurtres aient réussis à lui attirer une petite réputation et la manière d'exécution avaient réussis à attirer près de lui un maître-assassin des plus dangereux. Il y avait donc du potentiel mais aussi du travail sur la cible.

Elle devina la méthode employée par Deloth alors que celui-ci préparait les verres, du poison ou une drogue plutôt efficace. Pas étonnant que les derniers meurtres ont été commis dans le silence le plus complet, sur ce point la préparation était plutôt correcte. Hors de question bien entendu de boire dans ce verre et l'hybride usa de ses tours de comédie pour faire croire qu'elle s'abreuvait du liquide, il y avait bien des méthodes pour faire semblant.
Après cela elle put sentir que la machinerie du tueur se mettait en route, l'elfe faisant directement allusion à la série de meurtres des derniers jours. Ce genre de tueur répétait inlassablement le même scénario et il comptait révéler son identité alors que la drogue faisait effet. Cela aurait eu un effet certain si l'hybride avait effectivement pris la drogue en question.
Elle ne répondit pas à la question car une opportunité venait de s'offrir à elle.

En effet le tueur semblait avoir négligé un détail de son plan : sa fuite. Elle le vit aller à la fenêtre pour estimer la distance qui le séparait du sol et ce court laps de temps fut suffisant à Elenna pour agir. Deloth pu soudainement sentir la présence de l'hybride dans son dos, la prédatrice ayant franchie la distance sans qu'il n'ait le temps de réagir.
Une légère pointe se figea dans la peau du cou, libérant un puissant somnifère directement dans son corps. La drogue était très puissante et l'elfe se retrouva sans forces et tombant au sol sous le regard de son agresseur.

Quelques temps plus tard, Deloth se réveilla, la nuit était encore visible par la fenêtre. L'elfe put s'apercevoir qu'il était attaché fermement au lit, torse nu et sans aucun objet qui puisse servir d'armes sur lui. En face du lit, confortablement installée sur un fauteuil, l'hybride l'observait, la fameuse table en noyer ou reposaient les armes de Deloth près d'elle.
Elenna s'était changée durant son sommeil, s'habillant de vêtements de ville plus neutre ainsi qu'un capuche sur la tête. De son regard amusé elle observait sa proie.


Les morts vous étant imputables m'affectent en effet .. Seulement vos méthodes peuvent attirer le regard d'êtres plus capables que la simple garde de Thaar.
Je suis venue vous offrir une invitation mais avant cela j'aimerais entendre votre nom ..
Revenir en haut Aller en bas
L'Edhel
Elfe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 304
Âge : 21
Date d'inscription : 04/03/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 512 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une proposition saugrenue. [Elenna][Terminé]   Jeu 13 Sep 2012 - 20:36

Deloth était tranquillement installé à la fenêtre. Il avait placé ses mains sur le rebord de bois, s'appuyant sur elles, attendant que le bruit sourd d'un corps qui s'affale le prévienne que son heure était venue. Il comptait doucement dans sa tête, mais étrangement, au delà de la minute, il n'entendait toujours pas ce son si doux à ses oreilles alors qu'il avait bien vu la femme boire. Puis un léger froissement qui cria en lui, avertissant son instinct de se retourner. Puis...trop tard. Sa tête lui pesa, il sentit tout autour de lui fonctionner au ralenti, puis il vit le sol arriver vers lui. Quand l'assassin se réveilla, le lit qui aurait dû servir de tombe à la catin servait de prison à l'Elfe. Ses mains, ainsi que ses pieds étaient liés fermement. Cela lui rappelait comment il avait ligoté Lucrèce avant de la violer. Sa tête lui faisait un mal de chien, et il resta de longues minutes étendu ainsi, immobile, fixant le plafond de ses yeux marrons pourpres.

- Les morts vous étant imputables m'affectent en effet .. Seulement vos méthodes peuvent attirer le regard d'êtres plus capables que la simple garde de Thaar.
Je suis venue vous offrir une invitation mais avant cela j'aimerais entendre votre nom ..


Ainsi donc la catin lui parlait. Enfin, la catin...du moins, c'était ce qu'elle avait prétendue être. Elle était tranquillement assise à l'autre extrémité de la pièce, dans un fauteuil de cuir, près des armes de son prisonnier. Sa voix était à présent mielleuse mais pas moins séduisante, mais elle semblait dure et dénuée de pitié. Quand aux armes de l'Elfe, elles n'avaient pas bougées, toujours sur la table de noyer, et donc hors d'atteinte. Les deux sabres elfiques étaient toujours rangés dans leurs fourreaux, et le coutelas était toujours attaché à la ceinture. Il dût se rendre à l'évidence : il était pris au piège, incapable de se défendre et de bouger.

- Ce qu'il faut dire, c'est "Qui est moins capable que la garde de Thaar". Quand à mes méthodes...vous parlez de l'état dans lequel on retrouve mes victimes ? Hum...c'est pour mon beau torse que vous m'avez ôté ma chemise ?

Deloth savait pertinemment que l'instant d'humour n'était pas au rendez vous. Il était probablement en danger de mort, prisonnier d'une femme dont il ne savait absolument rien, ligoté et désarmé. Qui était-elle ? L'hypothèse d'un agent des gardes était à écarter, elle l'aurait déjà tué. Quelqu'un engagé pour le tuer l'aurait empoisonné au lieu de l'endormir, alors...Qui était-elle ? Elle était au courant des mortes, et également au courant des faits de Deloth en Oësgardie. De plus, elle savait qu'il en était l'auteur. C'était beaucoup de renseignements pour une seule personne. Il redevint donc sérieux, répondant à la question de l'inconnue :

- Vous venez me faire une proposition en me ligotant. Mais je sais que vous n'êtes pas ici pour me tuer, sinon vous l'aurez sans doute déjà fait. Quand à mon nom, je suis Deloth. Mais je suis plus connu sous le nom d'Edhel Gorthaur...du moins en Péninsule. Et vous, qui êtes vous, et que me voulez vous ?

Il fallait croire que Deloth s'était fait piéger à son propre jeu. L'assassin avait finalement lui aussi était traqué et trouvé, sans même qu'il s'en rende compte et sans même une occasion de se défendre. Il se retrouvait ligoté, comme Lucrèce et les catins tuées avant lui. Ces femmes avaient toutes subies le même sort. Ce qui amena Deloth à réfléchir sur cette proposition ? Une catin - enfin, cette inconnue - l'aguichait, l'endormait, et lui proposait un marché. Il n'existait pas, du moins de ce que le tueur en série connaissait, de marché qui puisse se faire dans cette circonstance. Il n'y avait pas seulement la frustration d'avoir été joué qui gênait Deloth...c'était également que cette sublime femme venait juste de lui passer sous le nez.



Revenir en haut Aller en bas
Elenna Eliorsä
Hybride
avatar

Féminin
Nombre de messages : 105
Âge : 31
Date d'inscription : 31/08/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  572 ans (post-ellipse)
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une proposition saugrenue. [Elenna][Terminé]   Lun 17 Sep 2012 - 22:11

Je ne crois pas que ce fut uniquement pour mon buste que vous aviez planifié d'enlever la mienne ..

Mettons de coté les paroles sujettes à la plaisanterie et concentrons nous sur des éléments plus directs. En temps normal Deloth aurait du déjà mourir, dans le même supplice qu'il infligeait à ses victimes, attaché à un lit et livré à son meurtrier. Mais disons que ce soir était son jour de chance, même si se faire maîtriser par l'une des créatures les plus dangereuses existantes en Miradelphia n'entrait pas vraiment dans ce critère.

Vos méthodes sont votre signature certes vos agissements ne sont ceux que d'un vulgaire tueur en série, pas de quoi ameuter les services secrets d'un royaume. Ce sont plutôt vos compétences qui me font venir ici ce soir. Vous êtes assez prolifique pour tuer avec plaisir mais je me demande ce que vous valez quand il s'agit de tuer pour le compte d'un autre ..
Comptiez vous jouer le rôle d'un simple "Elfe Banni" ou alors aspirez vous à une vie plus réglée, plus dangereuse mais plus rémunérée ?


L'hybride se saisit du poignard de l'elfe posé sur la table avant de se lever et de s'approcher de sa victime. Les noeuds retenant Deloth étaient efficaces malgré le tissu et une proie ne saurait s'en défaire facilement et de manière soudaine. Elenna s'installa confortablement aux cotés du ligoté, faisant courir finement le tranchant de la lame le long du torse de l'elfe sans pour autant le blesser.

Je vous offre deux options .. L'une est de me rejoindre dans une certaine guilde, les Lames Dansantes pour être exact. Notre vie est régie par le contrat du crime, nous mettons nos compétences à louer pour ceux qui en mettent le prix. Nous ne tuons pas pour nous mêmes mais aucune personne sur ces terres Miradelphiennes, qu'elle soit paysanne ou roi d'une contrée, n'espère pas recevoir notre visite.
L'autre option est de mourir ici tout simplement, comme vos victimes depuis Oesgard, le coté ludique en moins bien entendu ..

Pour le moment je vous laisse faire votre choix .. Deloth.
Revenir en haut Aller en bas
L'Edhel
Elfe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 304
Âge : 21
Date d'inscription : 04/03/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 512 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une proposition saugrenue. [Elenna][Terminé]   Mar 18 Sep 2012 - 5:56

Ah ! Aussi tourmenté que l'assassin puisse l'être, il ne résistait pas à une bonne répartie. Cette femme avait beau être celle qui allait le tuer, elle arrivait à le faire rire et sourire, ce qui, dans le cas de Deloth, n'était pas une mince affaire. Il se contenta de répondre mielleusement un « En partie...» qu'il accompagna d'un sourire vicieux. Cependant, le fait que l'assassine l'appelle par la traduction de son surnom ne lui plut pas. Ce nom était Elfique, c'était pour une raison, et seul lui en connaissait la véritable raison.

- Deloth. Mon nom est Deloth, non la traduction d'Edhel dont je me suis gratifié.

Cependant la proposition était fort tentante. En soit, cela se résumait à quoi ? Toujours à tuer, moyennant une forte rémunération. Les Lames Dansantes...au temps qu'il était officier, l'ancien rôdeur n'avait que ouïe de très loin ces deux mots à consonnance terrifiante. C'était étonnant, car chargé de la sécurité des frontières, il aurait certainement été amené à les traquer si ces assassins avaient sévis en Anaëh lors de son contrat militaire. L'ironie amusa quelque peu l'assassin, qui perdit bien vite son sourire quand sa propre lame se promena sur son torse. Tiré de ses pensées par l'assassine qui s'était confortablement installé sur le lit à ses côtés, il tâcha d'ignorer la dague qui s'était abreuvé de sang féminin avant lui. Il ne voulait pas réellement qu'elle ne goûte au sien...

- J'accepte.

Ce simple mot signa sa liberté. Il avait ses propres raisons d'accepter. Les Elfes envoyés pour le traquer - si tant est qu'il y en avait - ne s'oseraient s'en prendre à un membre d'une Guilde des Assassins. Mais était-elle si influente et si redoutée pour que Deloth ait pu s'attirer leurs foudres en opérant à Thaar ? Il fut délivré de ses liens par un habile coup de couteau de la part de l'assassine qui garda ses yeux rivés sur lui. Deloth leva ses mains devant lui en signe de paix. Il n'était pas assez stupide pour tenter quoi que ce soit. Rapidement, il se rhabilla, négligeant de fermer entièrement sa chemise, il passa son plastron de cuir et revêtit son manteau, ainsi que sa ceinture. Il lia la sangle de cuir, attachant ses deux sabres, comme heureux de les retrouver.

Il n'insista pas pour récupérer sa lame, l'assassine lui rendrait quand elle le désirerait. Alors il la laissa la guider à travers le bordel pour revenir dans la rue, ses yeux s'attardant au passage sur ce que finalement il ne put avoir. Déçu, l'Elfe essayait de se convaincre que tout n'était pas perdu. Alors qu'ils marchaient dans la rue, l'Edhel s'alluma une cigarette, et se tourna vers l'assassine :

- Alors...dis moi...ah, je ne connais même pas ton nom. Enfin, cela viendra, bref...pourquoi moi, et pas un autre ? Ce n'est pas les assassins qui manquent en Ithri'Vaan...


Au fur et à mesure qu'il parlait, il sortit l'une des cigarettes qu'il se faisait lui même, à partir de feuilles de chanvre et de tabac pur, et la tendit vers sa compagne de route.

- Cigarette ?
Revenir en haut Aller en bas
Elenna Eliorsä
Hybride
avatar

Féminin
Nombre de messages : 105
Âge : 31
Date d'inscription : 31/08/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  572 ans (post-ellipse)
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Une proposition saugrenue. [Elenna][Terminé]   Dim 23 Sep 2012 - 16:44

Il acceptait, par intérêt plutôt que par instinct de survie. C'était une bonne chose et l'assassin ne rentrerait pas bredouille dans son repaire. L'issue étant conclue il n'y avait plus de raison de garder l'elfe prisonnier et l'hybride le détacha, le laissant reprendre ses affaires tranquillement. Elenna ne chercha pas à en savoir plus sur l'elfe, elle en savait déjà assez sur ses méthodes et son passé ne l'intéressait guère. Ce qui importait était sa nouvelle vie, une vie dans une guilde et il allait falloir palier ou restreindre son comportement de tueur en série si ils ne voulaient pas qu'il mette la guilde en péril. Mais Deloth n'avait encore rien d'une bête vagabonde, il pouvait encore être guidé sur d'autres voies. En tout cas les elfes étaient rares dans ce corps de métier et en avoir un à la guilde diversifiait un peu plus les rangs.

Par contre l'hybride resta distante avec sa nouvelle recrue alors que le duo quittait l'établissement pour se retrouver dans la rue. Elle n'accepta pas l'offre de l'elfe ni même le tutoiement, il restait encore des étapes pour que Deloth soit accepté, ils n'étaient pas devenus les meilleurs amis du monde juste parce qu'elle lui avait mis un couteau sous la gorge.


Pourquoi un elfe égaré ? ce sont des raisons qui n'intéresse que le cercle de la guilde. Vous avez un potentiel et nous vous faisons une offre, rien de plus. Ce ne sont pas les assassins qui manquent en effet, donc vous êtes libre de ne pas intégrer notre communauté ou non. Il restera au conseil des maîtres de valider votre candidature.

Le premier pas était franchi, maintenant il fallait concrétiser la procédure. Bien entendu l'elfe pouvait se rétracter, tant qu'il n'avait pas prêté serment d'allégeance il restait libre. Il allait d'ailleurs apprendre que la guilde n'était pas réellement un cercle totalement obscur et qu'elle avait pignon sur rue, presque.

Présentez vous à la Citadelle des âmes lorsque vous serez prêts. D'ici là évitez de recommencer vos traques de victimes, nous n'allons pas vous sauver si vous vous faites prendre, vous ne faites pas encore partie de la guilde.
Vous devriez trouver notre lieu de vie facilement, vous n'aurez qu'à dire votre nom, je vous aurais déjà prévu un droit d'entrée. Je vous attendrais à la citadelle.


L'hybride rajusta sa capuche sur sa tête avant de rendre à l'elfe le poignard confisqué, elle partie ensuite de son coté, se fondant dans les ombres des ruelles. Deloth avait un rendez-vous et il aurait à l'honorer dès demain ou dans les jours suivants. Ou alors de continuer sa vie actuelle, délaissant ce nouveau chemin, il était libre de son choix.
Revenir en haut Aller en bas
L'Edhel
Elfe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 304
Âge : 21
Date d'inscription : 04/03/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 512 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une proposition saugrenue. [Elenna][Terminé]   Dim 23 Sep 2012 - 18:52

La distance que l'assassine établit entre elle et Deloth surprirent quelque peu ce dernier. Il fit une moue dubitative, hochant la tête en signe de compréhension. Cependant il ne put s'empêcher de rire. La « proposition » de ladite Guilde s'était faite sur le long d'un couteau qui se promenait sur son torse alors qu'il était attaché. S'il refusait, il n'était pas sûr de ressortir de la ville vivant, et il n'était pas vraiment sûr de vouloir vivre comme un fugitif, recherché dans plusieurs parties du monde. Son regard s'attarda donc sur l'assassine qui se perdit dans la foule après qu'elle lui ait convié le lieu de rendez vous.

Deloth s'enfonça dans la masse, puis monta sur une haute maison. Là, il s'assit en tailleur, ayant une vue imprenable sur la place publique où un nombre incalculable de personnes s'y trouvaient, afin de festoyer, s'amuser, boire, rire et se rencontrer. Il se prépara du tabac qu'il rentra dans une feuille de chanvre, puis fuma le tout. Et ainsi, tout en réfléchissant, il fuma beaucoup de tabac ce soir là. Il voyait, plus loin de la cité, en aval d'une colline, la citadelle des âmes, forteresse des Lames Dansantes, foyer de la mystérieuse assassine, et son futur foyer également. Il resta là durant la totalité de la nuit, le temps semblant passer au ralenti. Les gens se succédaient sous ses pieds, puis les rues se vidèrent peu à peu, les vestiges de la fête inondaient la place d'une couche de crasse. Puis Deloth se leva, sautant habilement au sol. Il se mit à marcher tranquillement à travers les rues, quittant la ville. Il s'arrêta à un carrefour, l'un menant à Naelis, l'autre vers la colline, hésitant toujours. Puis il choisit alors, préférant un choix qui allait changer sa vie. Il avait choisi selon ses sentiments...et pour cela, il se dirigeait vers la Citadelle.







Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une proposition saugrenue. [Elenna][Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une proposition saugrenue. [Elenna][Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une proposition saugrenue. [Elenna][Terminé]
» Une nouvelle ou une proposition politique ?
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Ithri'Vaan ~ CENTRE :: Principautés de Thaar :: Thaar (Cité)-
Sauter vers: