Partagez | 
 

 Dans l'Ombre de la Maison [Terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Bahei'Laskross
Drow
avatar

Nombre de messages : 72
Âge : 34
Date d'inscription : 13/08/2012

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 420 ans.
Niveau Magique : Apprenti.
MessageSujet: Dans l'Ombre de la Maison [Terminé]   Ven 12 Oct 2012 - 0:54

    Bahei'laskross se trouvait à son bureau, les pieds posés sur celui-ci, l'elfe noir tenait sur lui un imposant grimoire d'où il sortait et reposait bon nombre de parchemin. La quiétude dans laquelle venait de vivre le peuple Drow touchait à sa fin et Laskross tenait à ce que la Dothka soit apte à agir correctement. Il travaillait donc à remettre en place d'anciens réseaux oubliés ou bien à en créer. Le voile avait chamboulé bon nombre de chose et il fallait faire peau neuve dans ce joli chaos.
    L'elfe noir fut tiré de ses pensées par quelqu'un venant toquer à sa porte. D'un bref baragouinement, le Maître fit signe à son homme de main d'entrer. Une silhouette entièrement vêtue de lanière de cuir fit son apparition, le visage masqué par le capuchon de sa cape, le serviteur vint s'agenouiller devant son Maître.

    - La femme est prête. Elle n'attend plus que toi.

    - Bien, j'arrive. Tu oublieras pas de vérifier que les gains des mafieux ont bien été reversé sur mon compte.

    Pour l'occasion, l'elfe noir avait revêtu une longue tunique de lin noir. Son ceinturon ornant ses hanches de ses lames, Laskross se retira alors de son bureau pour emprunter le couloir qui menait à sa salle d'entraînement personnelle. L'endroit était plongé dans la noirceur la plus totale, de rares lampes d'huiles venant apporter une pâle lueur sur les lieux. La cavité naturelle avait été laissé dans son état brut. Les parois étaient abrupte et apte à l'escalade, divers cordages reliaient le plafond au parois et rebord des murs. Seul le sol avait été travaillé pour y installer des dalles et permettre l'installation de divers cibles d’entraînements et râteliers.
    Poussant la porte, le Barra s'arrêta dans l'encadrement pour observer cette salle qu'il chérissait tant. Elle était synonyme de douleur et de renforcement... Deux notions qui lui plaisait au plus haut point. Un sourire amusé ourla ses fines lèvres alors qu'il descendait paisiblement les escaliers pour se rendre dans le centre de la pièce.

    La nouvelle recrue que Bahei'Laskross avait engagé semblait prometteuse mais il fallait la former à l'art délicat de l'assassinat. Outre ses capacités aux combats, il devait lui apprendre à se mouvoir telle une ombre. Il était facile de tuer un homme mais beaucoup plus délicat de le faire sans même que l'on soupçonne votre présence. Pour cela le corps d'un assassin devenait son arme principale est pour cela que Hyène devrait apprendre à le maîtriser. Son esprit serait lui aussi mis à l’épreuve pour lui apprendre à ne plus ressentir la douleur et à supporter les privations les plus diverses. Ce qui sans nul doute était le moment le plus délicat de la formation. S'entraîner oui, mais sans sommeil ni nourriture... La chose devenait rapidement plus corsé. A cela s'ajouterait l'apprentissage de nouvelle technique bien spécifique à la Maison des Ombres.

    Une nouvelle fois la porte de la salle s'ouvrit alors que Hyène apparaissait en haut de l'escalier. La femme était seulement vêtue d'une tunique grisâtre ainsi que d'une simple ceinture de corde. En entrant dans la Dothka elle avait renoncé sans le savoir à tout ses anciens droits, tant que Laskorss ne la jugerait pas apte.

    J'espère que le repas, que l'on t'a servi, t'a plus. Tu vas avoir besoin de toute tes forces dans les semaines à venir...


Dernière édition par Bahei'Laskross le Mar 4 Déc 2012 - 12:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hyène Ahët'kha
Drow
avatar

Nombre de messages : 58
Âge : 22
Date d'inscription : 05/08/2011

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  140
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Dans l'Ombre de la Maison [Terminé]   Jeu 18 Oct 2012 - 18:14

Une mafia qui régnait en maître dans les bas quartiers, une sentinelle qui disparait, l'attaque d'assassins surentrainés, un massacre, une survivante qui jure allégeance à l'ennemi, un coup.

Hyène ouvrit soudainement les yeux reprenant conscience. Elle était allongée sur un lit au beau milieu d'une chambre qu'elle ne connaissait pas, toujours dans son armure tachée du sang du combat récent. Nombre de questions lui trottaient dans la tête sans qu'une seule réponse ne se manifeste. Où était-elle ? Où était son félin ? Avait-il succombé au poison ? Et qu'avait-on fait de sa monture ? Etait-elle restée dans les écuries de son ancien repaire ?
Ignorance.

Et la drow n'aimait pas ne pas savoir, cela la mettait de mauvaise humeur et c'est avec un regard assassin qu'elle accueillit un serviteur qui lui amenait à manger ainsi qu'une nouvelle tenue.

Change-toi dit-il simplement avant de sortir.

Un cliquetis se fit entendre et la guerrière sut qu'elle était coincée dans cette fichue chambre. Elle reluqua la tenue, l'air sceptique. Ils n'allaient tout de même pas lui faire enfiler ça ?! Cela ne ressemblait que trop à une tenue de novice ou d'esclave ! Mais elle se souvint de leur maître cruel, se souvint qu'elle lui avait juré fidélité et compris qu'elle ferait mieux de se plier aux règles de la maison, elle n'était plus le chef, il fallait qu'elle s'y fasse. Alors, avec la vitesse acquise par l'habitude, elle se défit de son armure, passa la tunique grise puis enserra sa taille d'une corde en guise de ceinture. La sombre se sentait un peu fragile sans ses solides plaques d'acier. C'est pourquoi, pour penser à autre chose, elle dévora ce qu'on lui avait apporté avec appétit et fut agréablement surprise de ne pas avoir à faire à un truc immonde.

Bon ! Et maintenant ? Elle était fin prête, avait fini de manger mais ça n'était pas pour autant qu'on vint la chercher. Grognon, elle fit les cents pas dans la pièce comme un fauve en cage, emplit d'impatience, autant à l'idée de sortir qu'à celle d'avoir des réponses. Mais le temps s'écoula, insupportablement long, dans un silence lourd et pesant. Lasse, Hyène finit par se coucher sur le lit et sombra, le regard perdu dans le vague, elle patienta, l'esprit vide.

Un nouveau cliquetis de l'autre côté de la porte la fit bondir sur ses pieds. Levée trop vite, la tête de la guerrière tourna et elle manqua de s'effondrer. Heureusement sa volonté la rattrapa et c'est bien campé sur ses jambes que le nouveau venu la trouva. Sans un mot, il lui fit signe de le suivre et partit, la drow sur ses talons. Ils passèrent ainsi, des séries de couloirs interminables ponctués de carrefours, passa devant de nombreuses portes mais toutes étaient fermées. Enfin, son guide s'arrêta devant l'une d'elles et s'effaça pour laisser passer la nouvelle recrue. Elle l'ouvrit et s'engagea dans une salle semblable à celle d'entraînement qu'elle connaissait lorsqu'elle faisait encore partie de l'armée. Son nouveau maître s'y tenait là et semblait l'attendre l'accueillant de quelques mots tandis qu'elle le rejoignait.

Un vrai régal mais j'ai vu mieux répondit-elle impassible. Mais grâce à lui j'aurai toutes les forces nécessaire pour ce qui m'attend même si j'ignore ce qui va se passer. Mais ça n'est pas ma première préoccupation. J'aimerais bien savoir ce que tu as fait de mes biens. En l'occurence, mon tigre, mes armes et mon cheval
Revenir en haut Aller en bas
Bahei'Laskross
Drow
avatar

Nombre de messages : 72
Âge : 34
Date d'inscription : 13/08/2012

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 420 ans.
Niveau Magique : Apprenti.
MessageSujet: Re: Dans l'Ombre de la Maison [Terminé]   Mar 23 Oct 2012 - 23:26

    Ton cheval se trouve dans nos écuries. Tes armes sont quant à elles dans ta nouvelle chambre, tout comme ton matou que tu retrouveras ce soir Tu vois ? Pas la peine de t'inquiéter j'ai pris soin de m'occuper de tes affaires.

    Nous allons maintenant parler un peu de ta nouvelle maison... Dit-il en s'avançant vers la Drow.
    Considère la Dothka comme une grande famille dont je suis le patriarche. Tu as toi même pu constater, lors de notre première rencontre, que je peux faire preuve d'une grande bonté. Les bons éléments de ma Maison sont grâce ment récompensés. Mais, en échange de tout cette générosité, la Dothka exige le meilleur de chacun de ses membres. Les erreurs ne sont pas admises dans nos rangs. Tout comme la trahison. La manière dont tu as quitté ton ost... Sache que tu ne partiras pas de la Dothka aussi facilement. Tu es à présent liée à cette Maison.

    Considère toi maintenant comme une Ombre de la Dothka. Et tu vas devoir apprendre à agir comme tel.


    Le Barra s'arrêta au niveau d'un râtelier d'où il prit une simple dague. Il lança ensuite l'arme à Hyène, l'entraînement commençait. D'un claquement de ses mains, le Maître des Ombres fit s'éteindre les rares lumières de la salle, la plongeant dans le noir le plus total. L'ancienne Sargtlin avait l'habitude de se battre avec une armure imposante, les plaques de fer étaient efficace dans un combat de guerrier mais peu adaptées dans la voie de l'assassin. La Drow allait devoir apprendre à éviter la confrontation direct. Elle allait devoir apprendre à agir selon son instinct et ne plus se limiter au seul sens de la vue.
    Au bout de quelques instant le bruit d'une lame ,glissant hors de son fourreau, se fit entendre. Sans dire le moindre mot, Bahei'laskross signifiait clairement qu'il débutait son attaque...


    Un certain nombre de jour s'est écoulé depuis leur premier entraînement. Bahei'laskross apprenant à Hyène la manière de se mouvoir en silence d'un assassin. Chaque matin, l'Elfe Noir obligeait Hyène à pratiquer des exercices de respiration. Lui apprenant l'assurance et la précision d'agir d'une Ombre. Un meurtre était parfait lorsque l'assassin ne portait qu'un seul coup, un coup mortel.
    L'après-midi Laskross variés plus les exercices pour la former à l'apprentissage délicat de l'usage du poison, la manière de monter un projet d'assassinat à l'aide de divers contacts, de former son corps à endurer les rigueur de l'environnement... La jeune Drow était libre mais n'avait plus de temps pour elle. Le Barra veillant à ce que Hyène soit toujours à l'entraînement même lorsqu'il ne pouvait s'occuper d'elle. Rapidement la jeune Drow était reconvertie en un assassin digne de la Maison des Ombres

    Restes en garde basse ! Ta lame doit dévier la sienne pas la bloquer ! Et pour cela ton poignet doit rester souple ! Et solide à la fois !


    Laskross était à côté Hyène, tenant de ses deux mains la main armée de la Drow pour plier son poignet de la manière adéquat. Les deux drows s’entraînaient depuis le début de la journée et celle-ci arrivait bientôt à son terme. Recouverts de crasses et de plaies diverses les deux Elfes Noirs finissaient un exercice sur le maniement du cimeterre.
Revenir en haut Aller en bas
Hyène Ahët'kha
Drow
avatar

Nombre de messages : 58
Âge : 22
Date d'inscription : 05/08/2011

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  140
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Dans l'Ombre de la Maison [Terminé]   Mer 7 Nov 2012 - 13:29

Un combat dans le noir total. Cela lui aurait plus si cela avait été contre un adversaire plus faible qu'elle, si elle avait été le prédateur et non la proie. Elle ferma les yeux désormais inutiles et se concentra sur son ouïe. Mais ce sens là aussi ne lui servait à rien contre l'assassin. Il glissait sur le sol, plus silencieux que la mort elle même... Alors l'affrontement ne serait que du ressenti ? Soit. Et elle fit volte face, donna un coup de dague devant elle avant de bondir un peu plus loin. Rester immobile après son action serait une erreur car il l'avait surement localisée à présent.

Le temps passa, incroyablement long et le duel continuait inlassablement. Bien que la drow se faisait largement dominée au cours de la journée, elle réussit à la fin à être un peu plus insaisissable. Elle avait la capacité d'apprendre vite et son mentor semblait apprécier.

Enfin il la libéra. Sans même le saluer, elle fila comme une flèche, sortit de la salle et rejoignit sa chambre. Les retrouvailles avec son félin furent émouvante, la sombre serra l'animal dans ses bras et il lui répondit avec un ronronnement satisfait. La promesse se fit d'elle-même, elle jaillit du plus profond d'eux pour se transformer en une certitude farouche : ils ne laisseraient plus personne jamais les séparer. Et il l'accompagna pour tous ses entraînements bien que restant inactif dans un coin de la salle à l'observer d'un oeil somnolent.

Sa formation continuait, exigeante, exténuante, son maître exigent et dur ne lui laissait aucun répit ne se montrant relativement cordial que lorsqu'elle commençait à développer la maîtrise de ce qu'il lui enseignait. Le matin était le cours qu'elle préférait : exercice de respiration où elle manquait à chaque fois de s'endormir et où le barra devait sans cesse la rappeler à l'ordre jusqu'au jour où il se fâcha vraiment et où depuis elle se tenait à carreau.

Jour après jour, ses connaissances et son savoir faire s'agrandissaient ne se trouvant aucune limite. Elle réussit même à créer son propre poison (sans faire exprès d'ailleurs) mais ne pu le tester que sur une souris qu'elle ramassa au détour d'un couloir. Des effets sympa mais l'ayant trouvé par hasard, elle ne réussit plus à le refaire.

Chose étrange : elle finit par apprécier son mentor et dans les entraînements cela se voyait. Bien que restant appliquée, elle se faisait plus joueuse, malicieuse et n'hésitait plus à répondre aux piques qu'il lui envoyait parfois lorsqu'il était agacé par son incompétence ou juste pour le plaisir de la voir se renfrogner.

Restes en garde basse ! Ta lame doit dévier la sienne pas la bloquer ! Et pour cela ton poignet doit rester souple ! Et solide à la fois !


Il lui plaça le poignet comme il fallait puis la lâcha et ils reprirent le combat. Elle garda la position de manière caricaturale durant un certain temps mais se prit tellement de coups qu'elle finit par abandonner sa moquerie et retrouver son sérieux. Cela marcha bien mieux et bien qu'elle était encore en net infériorité par rapport au barra, elle s'en sortit honorablement. Elle parvint même à le surprendre en parvenant à le faire tomber en lui fauchant les jambes.

HA !!!! C'est qui le plus fort maintenant ?! fit-elle en se pavanant fièrement et en exécutant quelques pas de danse victorieuse avant de se retrouver à son tour par terre sans comprendre ce qu'il lui était arrivé.

Bon d'accord j'ai rien dis... bougonna-t-elle vexée.
Revenir en haut Aller en bas
Bahei'Laskross
Drow
avatar

Nombre de messages : 72
Âge : 34
Date d'inscription : 13/08/2012

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 420 ans.
Niveau Magique : Apprenti.
MessageSujet: Re: Dans l'Ombre de la Maison [Terminé]   Dim 11 Nov 2012 - 19:11

    Fesses au sol, le Barra dut avouer que le croc-en-jambe de sa disciple l'avait surpris. Un bon point pour elle, si ce n'est que la Drow se réjouissait un peu trop vite de sa victoire. Il allait donc lui apprendre une énième leçon : ne pas jubiler trop vite. Lors de sa petite danse improvisée, Laskross s'élança dans un rapide roulé-boulé dans les jambes de Hyène. La chute fut subite et lorsque la Drow ouvrit à nouveaux les yeux, le Barra était debout devant elle un sourire aux lèvres.

    - Bon d'accord j'ai rien dis...

    Il me semblait bien aussi. Dit-il en rangeant son cimeterre dans son fourreau. Je crois que cela suffira pour aujourd'hui. A moins que tu ne désires retourner une nouvelle fois au sol, nous nous arrêterons là.
    Bahei'laskross laissa à l'Elfe Noire le temps de se relever ainsi qu'à n'en pas douter , répondre à sa taquinerie. Il fallait bien l'avouer à force de s'entraîner ensemble les deux Drows avaient lié une certaine complicité. Les écarts de conduites ainsi que le tempérament malicieux de Hyène amusaient le Barra. Il fallait souvent la rappeler à l'ordre mais peu importe, tant que les résultats étaient là et qu'elle se tenait à sa place lorsqu'ils étaient en public.

    Demain tu viendras dans mon bureau avant de t'entraîner. N'oublies pas de réveiller ton matou avant de partir. Si seulement c'est possible.


    Rajouta-t-il alors qu'il regardait le Tigre dormir profondément dans son coin. Le Barra s'était même habitué à la présence du tigre. Le félin avait tendance à se déplacer discrètement un peu partout dans la Maison, surprenant parfois un assassin en arrivant sans un bruit derrière lui. L'animal allait bien avec l'esprit des lieux dirons nous. Bahei' reposa son regard sur la Drow avant de s'éloigner vers l'escalier menant à la sortie.

    Repose toi bien, tu en auras besoin demain. Dit-il avant de sortir de la pièce.

    * * * * * *

    Le lendemain, Bahei'laskross accueillit au début de la journée Hyène dans son bureau. Assit dans son fauteuil, l'elfe Noir invita sa disciple à faire de même. Le bureau en ébène du Barra était un véritable capharnaüm de parchemins, plumes et autres cartes. Les objets semblant prendre un malin plaisir à venir s'empiler les uns sur les autres.

    Tu as réussi à passer la première étape de ton adhésion à la Dothka. Le fait que tu ais survécu à l'entraînement que je t'ai fais subir prouve que tu as bien ta place parmi nous. Néanmoins je dois encore voir si tu es capable d'appliquer ce que je t'ai enseigné. Tu vas donc passer un dernier test.


    Se penchant vers Hyène, le Barra fit glisser un parchemin vers elle. Celui-ci comportant des informations sur un elfe noir répondant au nom de Rynak Maen, qui n'était autre que l'un des assassins de la Dothka. Le papier renseignait sur toutes les précisions nécessaires à la mise en place d'un assassinat, la Drow tenait en main son premier contrat. Laskross reprit une fois la brève lecture de Hyène faite.

    Ce cancrelat nous a trahis. Son avarice l'a poussé à manquer de discrétion sur notre organisation. Le fait de travailler avec un autre employeur n'est pas toléré et le fait de le cacher... Est inadmissible. C'est donc toi ma douce qui ira mettre fin à sa pathétique existence. Tu n'auras pas à le chercher bien loin, le traître se trouve encore entre nos murs.


    Laskross marqua une pause pour laisser Hyène réagir à ce qu'il venait de dire. Une fois qu'elle eut finis il reprit avec un air malicieux.

    J'oubliais... Pour ne pas rendre la chose trop aisée, j'ai fais en sorte que Rynak se doute que sa vie est en danger... Son employeur ayant été assassiné il y a quelques jours par nos soins... Autant te dire que la proie est sur ses gardes. Et pour cette première fois tu laisseras le félin dans ta chambre... Le succès de cet assassinat ne de dépendra que de toi.

Revenir en haut Aller en bas
Hyène Ahët'kha
Drow
avatar

Nombre de messages : 58
Âge : 22
Date d'inscription : 05/08/2011

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  140
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Dans l'Ombre de la Maison [Terminé]   Ven 23 Nov 2012 - 21:07

Elle en revenait pas, elle avait presque fini... Hyène allait bientôt être enfin un membre à part entière de la cast la plus redoutée du Puy. Après une longue formation, éreintante mais efficace, elle arrivait au test final. Quelle ne fut pas sa surprise lorsque le barra lui apprit qu'elle devait abattre l'un des assassins de sa propre organisation... La drow était encore inexpérimentée et il lui donnait une mission aussi difficile ? Elle voulut protester mais se ravisa. Cela la ferait passer pour une couarde aux de Baheï et c'était la chose qu'elle désirait le moins. Elle attrapa le papier, le parcourut rapidement et planta son regard dans celui de son mentor. Une lueur légèrement soulagée s'alluma dans les yeux de la sombre lorsqu'il lui apprit qu'il n'avait pas renvoyé sa cible des murs de la Dotkha.

Tant mieux ça m'évitera de le traquer dans tout Miradelphia, autant chercher une aiguille dans une botte de foin.

Il enchaîna sur un, pour résumer : "Pour t'embêter, on l'a mit au courant qu'on veut le tuer"

J'adore ton sens de l'humour... geignit-elle, découragée d'avance.

Il y eut une pause durant laquelle le sombre arborait un large sourire malicieux puis son apprentie reprit en ronchonnant dans sa barbe :

Même pas le droit d'emmener Tanieth...

Et sur ces mots, elle sortit de la pièce avec la désagréable impression que Laskross se foutait de sa gueule. Elle regagna sa chambre d'un pas vif et silencieux et se plaignit auprès de son félin qui l'écouta d'une oreille distraite trop occupé à loucher sur la souris qui trottinait sur le rebord de la fenêtre à l'extérieur.

Dis le si j'te dérange ! râla la drow facilement irritable à l'idée de son contrat.

Le fauve ressentant la colère de sa maîtresse gronda, les oreilles plaquées sur son crâne faisant fuir le rongeur toujours perché sur la fenêtre. La sombre s'excusa en le caressant doucement.

Bon il est temps que je me mette à l'oeuvre hein ? Comme pour la contredire, son ventre gargouilla bruyamment. Hum on verra ça après manger héhé... consciente que repousser le moment fatidique était parfaitement inutile.

Et ils partirent ensemble vers la cuisine. Là, ils y trouvèrent leur maître qui se restaurait également. Hyène lui jeta un tel regard de chien battu qu'on aurait dit qu'elle portait tout le malheur du monde sur ses épaules puis elle alla s'installer à l'opposé de lui en observant son assiette, dénuée d'appétit. Bien sûr c'était de la comédie mais elle espérait attendrir le barra qui reverrait son ordre de mission et lui en donnerait un plus facile. Mais rien n'y fit, elle mangea rapidement, plongeant rageusement sa fourchette dans la nourriture et repartit avec le même contrat.

Elle mit quelques jours à planifier l'assassinat, changeant perpétuellement de stratégie, aucune n'étant convenable à ses yeux. Enfin, une nuit, elle se coula sans bruit hors de sa chambre et se dirigea vers celle de sa proie. Son tigre en sortit peu de temps après sur les traces de sa maîtresse malgré le fait qu'elle lui ai dit de ne pas bouger.

Parvenu à destination, elle ne sut que faire et hésita sur la conduite à tenir. Puis finalement se décida et appuya sur la poignée tout en douceur. Elle ne fut pas étonnée de voir que c'était verrouillé et la serrure semblait être obstruée depuis l'intérieur par elle ne savait quoi, l'empêchant de la crocheter. Alors elle frappa à la porte jusqu'à ce que Rynak lui ouvre, la menaçant d'un poignard à lame dentelée. Hyène avait prit soin de ne se vêtir que très peu ce qui tira un regard appréciateur à l'assassin, quelques paroles furent échangées et il la convia à entrer. Ce qui se passa ensuite...

La drow avait attendu patiemment que le sombre s'endorme, ce qui ne tarda pas étant donné ce qu'ils avaient fait ensemble. Alors, d'une discrétion sans faille, elle sortit de la chambre et récupéra la fine dague qu'elle avait dissimulée dans un interstice entre deux pierres du mur et se prépara à achever sa mission. Glissant silencieusement sur le sol telle une ombre, elle s'approcha et ce fut lorsqu'elle fut tout près du lit qu'elle leva sa lame pour tuer, vive comme l'éclair. Mais pourtant pas assez rapide. Son coup fut paré dans un crissement caractérisque de l'acier contre l'acier. A une vitesse fulgurante, il se retrouva debout face à elle et le duel s'engagea. Les attaques entre le traître et la novice s'enchainaîent, inlassablement et étaient pratiquement rendues floues par leur rapidité d'exécution. Mais l'un des deux combattants finit tout de même par s'effondrer soudainement, le flanc barré d'une profonde estafilade qui remontait jusqu'aux côtes.

Rynak eut un ricanement victorieux et s'apprêta à porter le coup de grâce lorsque dans un chuintement soyeux, une masse s'abattit sur son dos le plaquant au sol dans un feulement rauque. Tanieth était entré en action. Coincé sous le poids du félin, l'assassin ne pu échapper aux crocs meutriers qui lui transpercèrent le cou et lui brisèrent la nuque, lui tirant ainsi son dernier soupir. Sans plus se préoccuper du cadavre, le fauve bondit dans le couloir, pistant l'odeur du maître. Il trouva ses quartiers sans aucun mal et gratta le bois qui l'empêchait d'y entrer en gémissant bruyamment. Lorsqu'enfin Laskross apparut sur le seuil, il lui attrapa le bras avec sa gueule et le tira, le forçant à le suivre. Mais le barra se dégagea sans mal, sachant pertinemment que l'animal ne viendrait pas le chercher si sa maîtresse n'avait pas eu de problème. Il rejoignit donc Hyène dans la chambre de Rynak où le sang mélé des deux adversaires étendus sur le sol luisait d'un éclat morbide.

Lorsqu'ils arrivèrent, la guerrière n'était plus que dans un état de semi conscience. Elle ne luttait pas pour retenir sa vie qui s'enfuyait en même temps que le liquide vermeille qui s'écoulait de sa blessure car elle avait échoué et elle préférait mourir plutôt que d'avoir à faire à la déception de son mentor.
Revenir en haut Aller en bas
Bahei'Laskross
Drow
avatar

Nombre de messages : 72
Âge : 34
Date d'inscription : 13/08/2012

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 420 ans.
Niveau Magique : Apprenti.
MessageSujet: Re: Dans l'Ombre de la Maison [Terminé]   Mer 28 Nov 2012 - 1:03

    Dans la pénombre de ses appartements le Barra se tenait assit en tailleur sur un tapis en bois. La nuit était déjà bien avancée mais Bahei'laskross, comme à son habitude, ne dormait pas. Les yeux clos l'elfe noir semblait méditer paisiblement. Ce qui aurait put être le cas, si on oubliait les imposants volutes de fumées qui s'échappaient de plusieurs bols en bois disposés un peu partout dans la pièce... Cela pourrait passer pour un simple encens aux yeux de n'importe quels '' profanes '' mais, une personne plus... Aguerrie se rendra rapidement compte que la fumée provient de divers champignons broyés et mélangés à divers autres fleurs exotiques. Les effets de cette mixture étant pour le moins appréciable...

    Malheureusement ce soir là notre Barra ne profitera pas de son petit plaisir nocturne et se verra tiré de sa transe par les gémissements du tigre. Seulement vêtu d'un pantalon en cuir Laskross ouvrit la porte un peu brusquement, légèrement courroucé par ce dérangement. Et chose qui n'arrivait pas souvent, l'elfe noir crut l'espace d'un instant que sa vie prenait fin sur le champs. Il faut avouer que voir un tigre à la gueule et au pelage ensanglantés se jeter sur vous, ça vous les coupe. La surprise se transforma en soulagement lorsque le Barra se rendit compte que le félin n'avait aucune envie de le bouffer mais juste de l’emmener à un endroit précis.

    Lâches moi, j'ai compris !


    Dit-il à Tanieth au moment où il dégageait son bras de sa gueule. Il ne fallut que peu de temps aux deux êtres pour arriver sur les lieux. La pièce était s'en dessus dessous, le combat avait fait rage à n'en pas douter. Un frisson d’excitation parcourut l'échine du Drow, la vue de Hyène étendu dans le plus simple appareil dans tout ce sang avec cette vieille crapule égorgeait à ses pieds...

    Quelque chose me dit que tu as quelque chose à voir dans tout ça !


    Les pieds nus, Bahei'laskross marcha dans la flaque de sang pour s'agenouiller auprès de Hyène. Tout en s'adressant au félin qui le regardait faire avec intérêt, le Barra tira un drap du lit pour venir appuyer sans le moindre ménagement sur la plaie. A ce moment une douleur vive et déchirante transperça la Drow, la sortant brièvement de son inconscience. L'elfe noir posa son regard violacé dans celui de Hyène tout en esquissant un sourire désinvolte.

    Ton heure n'est pas encore venu. Désolé.


    Sans le moindre effort, l'Elfe Noir souleva le corps ensanglanté de la Drow du sol. Hyène se trouvait à présent dans les bras de son mentor, celui-ci se redressant calmement avant de sortir de la pièce, sans un regard pour la dépouille de son ancien disciple. Les deux Drows suivit de Tanieth disparurent dans les couloirs de la Maison des Ombres.


    Deux jours se passent...


    Le soleil venait d'atteindre son zénith lorsque Laskross rentra d'une mission des Terres Stériles. A peine avait-il mit les pieds dans le hall principal de la Dothka, qu'un serviteur vint lui avertir, que sa protégée était réveillée.

    Bien. Laissez son plateau devant sa chambre, je lui apporterais moi même. Et faites apporter de l'eau chaude et une tunique propre dans ma chambre. L'odeur de la boue et de la sueur m'insupporte.


    Une fois séparé de la crasse de son voyage, le Barra rendit visite à Hyène dans sa chambre, là où elle avait été alitée. Laskross prit la peine de frapper avant de rentrer de son propre chef dans la chambre, un plateau de nourriture en main.

    On m'a dit que la feignante qui me sert d'élève venait de se réveiller. Je me suis dis que tu aurais peut-être faim après tout ce temps à dormir.


    Dit Laskross alors qu'il s'était avancé vers elle pour poser son plateau sur sa table de chevet. Laissant tout le loisir à Hyène de répondre ainsi que de s'emparer de sa nourriture, le Barra prit une chaise pour venir s'asseoir au chevet de l'elfe noire.

    Je vois que tu as repris des couleurs, ce qui est pour le mieux. J'ai eu peur d'avoir employer du temps avec toi pour rien. Mourir à sa première mission... Ridicule. Dit-il d'un ton calme son regard fixé dans celui de la drow. Bien que ne faisant preuve d'aucune émotions précise, Laskross n'arborait pas son '' petit sourire détendu '' habituel. Ce qui laissait un doute quant au sérieux ou pas de ses propos. En plus de ne pas avoir terminé ta mission, tu as désobéis à mon ordre en emmenant notre ami ici présent avec toi. C'est pourtant bien ce qui t'a sauvé la vie, sans Tanieth tu serais morte avec Rynak. Marquant un temps d'arrêt, le Barra se rapprocha de Hyène sa main venant caresser le visage de celle-ci. Et malgré tout tes charmes et l'habilité dont tu sais les utiliser... Lorsque je donne un ordre tu l’exécutes !


    L'espace d'un instant, l'elfe noir avait montré une autre facette de sa personnalité. Intransigeant, Laskross n'acceptait que la perfection. Et c'est les yeux brûlant d'une haine soudaine, qu'il l'a plaqua dans son lit, lui coupant la respiration. Il lui aurait suffit de serrer un peu plus pour lui écraser littéralement la trachée, l'envie traversa son esprit... Avant qu'il ne la relâche aussi soudainement.

    Je décide tu obéis. N'oublies pas ce principe fondamental pour ta survie. A la fin de sa phrase, le Barra esquissa un sourire amusé face à l'air quelque peu médusé de son élève. S'adossant confortablement sur sa chaise, le drow rajouta Outre cet aparté, on peut considérer ta mission comme réussite. Rynak était un assassin accompli qui se doutait d'un danger imminent. Pour une débutante tu t'es plutôt pas mal réussie, vue que tu respires encore. Tu fais à présent bel et bien parti de cette maison. Néanmoins tu te rendras compte du travail que tu as encore à fournir.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans l'Ombre de la Maison [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans l'Ombre de la Maison [Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cinéma : La valse dans l'ombre.
» Dans l'ombre des alcôves [Rôles Privés]
» Dans l'antre de la Dame d'Esgaroth
» Une glace à l'ombre [Pv Hide, Hentaï, Terminé]
» ? dans l'ombre { season finale : groupe 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: TERRES DE L'EST :: Cité d'Elda-
Sauter vers: